Tout y est

Répondre
chrissieb63

Tout y est

Message par chrissieb63 » sam. 9 juin 2018 16:35

Med_generale_2018_Vincens_de_Tapol.pdf
Voici un document très long mais qui explique beaucoup de choses sur les HPI et les comorbidités psychiatriques.
Je le trouve très instructif et complet, surtout pour ceux qui "débarquent" dans notre univers et souhaitent en savoir plus.

Il y a des chiffres discutables et les méthodes de mesure sont très insuffisantes, trop peu de sujets étudiés et des questionnaires retournés incomplets.
A chacun de séparer le grain de l'ivraie

Personnellement je me reconnais dans ceci :

2. Conséquences « positives » du dépistage du HPI
La très grande majorité des sujets ayant passé un test de QI à l’âge adulte a ressenti un
effet « positif » suite à ce dépistage (88,98%). La répercussion positive la plus souvent
évoquée concernait la relecture de leur histoire personnelle et compréhension de leur mode
de fonctionnement (76,61%). Venaient ensuite l’acceptation de soi et le renforcement de
l’estime de soi pour 42,66% d’entre eux.


Je suis par ailleurs dans la catégorie des HPI souffrant de ces comorbidités psychiatriques.
Notamment d'un Trouble de l'Anxiété Généralisé.
J'ai fait partie de l'étude du Pr Lançon, ce n'est pas ce qui m'a le plus fait avancer.
Mon QI est très supérieur à 130 mais hétérogène.
Mais comprendre comment fonctionne mon cerveau et réaliser que non tout le monde n'est pas comme ça et que pas étonnant que pour mon entourage je sois une sorte d'alien ( ou d'illuminée )
Ce fut une révélation, une prise de conscience du décalage et que celui ci persisterait à vie.

Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

Bonne lecture :)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
Napirisha
Messages : 2245
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : bonjour!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sous le tilleul
Âge : 36

Re: Tout y est

Message par Napirisha » dim. 10 juin 2018 21:15

Merci pour ce document, c'est bien de voir que la douance est prise en compte par certains médecins.
C'est l'éternelle question du peu de données sur le sujet, et de la manière de les interpréter! Mais il pose assez bien la problématique et les limites de son étude :
"Notre recrutement dans l’association MENSA pourrait expliquer les fréquences élevées de ces comorbidités psychiatriques. On peut en effet supposer que des difficultés émotionnelles et relationnelles puissent pousser des individus HPI à adhérer à une association regroupant des personnes ayant un profil similaire. Certains sujets de cette étude ont d’ailleurs mentionné le « sentiment d’appartenance à un groupe » comme conséquence positive du dépistage du HPI. Au contraire, des individus HPI socialement adaptés pourraient avoir moins tendance à adhérer à une association, voire à passer un test de QI."


Petite mise en garde pour ceux qui n'ont pas passé les tests : il y a dans le document une description de la structure, et des images qui donnent une idée de certaines épreuves, ça reste limité, mais si vraiment vous ne voulez rien savoir avant de passer le test, évitez de regarder de trop près :)
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3278
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Tout y est

Message par Grabote » lun. 11 juin 2018 15:38

Y'aurait pas un léger gros biais de recrutement en ne passant que par Mensa ?
Il semblerait que là bas aussi, les femmes soient sur représentées :huhu:
Capture d’écran 2018-06-11 à 15.29.46.png

et juste pour le fun
Capture d’écran 2018-06-11 à 16.45.20.png
Hors-sujet
oui, ben il pleut et je dérive un peu par ici ... ;)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 366
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Tout y est

Message par Fish » lun. 11 juin 2018 17:32

Bon, j'ai lu rapidement le document. L'auteur admet ouvertement le double biais de recrutement:
- au sein de la population de Mensa,
- et parmi cette population, seulement ceux qui ont bien voulu répondre.
C'est le même biais qu'on retrouve dans la grande majorité des études et qui était critiqué par Gauvrit. La seule conclusion qu'on peut vraiment tirer, c'est que les gens qui adhèrent à Mensa ET qui font l'effort de répondre à ce genre d'étude ne vont pas très bien (comorbidités élevées).

Il y a un aspect intéressant, c'est le bénéfice personnel tiré d'un test de QI. On constate que le sentiment d'appartenance à un groupe est très faible (environ 5%). Cela suggère que les surdoués testés prennent leur distance avec cette idée et que ceux qui persistent dans le "nous les surdoués" sont ultra minoritaires. Ça semble aussi cohérent avec les apports perçus (relecture de sa vie, gonflage d'égo): passer un test de QI est avant tout une démarche pour soi.

Répondre