Pour vous c'est quoi l'amitié ?

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
Avatar du membre
uzu
Messages : 672
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 01:14
Présentation :
Coucou c'est moi ;-)
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Entre mes Boules Quies
Âge : 47

Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par uzu » ven. 25 janv. 2013 14:30

Comment reconnaissez-vous un ami ?

Est-ce cette personne :
- que vous pouvez appeler au milieu de la nuit sans hésiter ?
- chez qui vous pouvez débarquer en piochant dans le frigo sans même vous poser de question sur votre sans gêne ?
- qui vous soutien dans un choix personnel alors que tous le monde est conte vous ?
Ou bien au contraire qui vous balance vos quatre vérités quand personne n'ose vous les dires ?

L'amitié est-elle ce simple regard échangé entre deux personnes qui ne se connaissent pas et ne se reverront jamais ?
Ou bien doit-elle être entretenue par des rencontres fréquentes ?

L'amitié n'est elle pas tout simplement ce sentiment de fraternité que l'on ressent en pensant à quelqu'un, même si l'on ne l'a pas vu depuis longtemps ?

Est-elle un simple degré dans le curseur du sentiment amoureux ?
L’amitié est-elle parfois supérieure à l’amour ?

Est-elle réversible, mais alors avait-elle existée ?

Doit-elle forcement être réciproque ?

Voilà, dites-moi dans ce topic, ce qu’est pour vous l’amitié …

Avatar du membre
yann29
Messages : 35
Enregistré le : lun. 28 mai 2012 12:58
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Finistère
Âge : 51

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par yann29 » lun. 11 févr. 2013 16:11

Merci uzu pour cette entrée en matière pleine de questionnements.

D’entrée, je suis obligé de faire une distinction entre l’amitié avec des hommes et l’amitié avec des femmes. J’ai eu des amis hommes, et j’en ai encore, mais je pense qu’une prévention contre mon homosexualité latente m’a toujours retenu de m’adonner à un sentiment d’amitié très fort. Par contre, quand les conditions s’y prêtent, je me sens très réceptif à une amitié féminine. Peut-être aussi que l’esprit féminin m’attire plus, en ce sens qu’il est généralement plus vertueux, et que l’attachement est plus fiable (j’ai bien dit, généralement! :-P).

L’amitié pour moi est vraiment un sentiment et ses manifestations sont secondaires. C’est avoir dans son paysage intérieur, en permanence, quelqu’un qui nous fait du bien par la simple conscience qu’il existe, et que l’on existe pour lui. Quelqu’un à qui on parle dans sa tête. C'est aussi nécessairement un respect et une estime mutuelle. Un ami c'est quelqu’un qui évidemment nous dit nos quatre vérités, et à qui on dit les siennes, mais avec la certitude que même si ça n’est pas agréable, et même si on est pas d’accord, cela ne remettra pas en cause le bon sentiment que l’on se porte. Je mentionnerais une seule manifestation. Un bon ami, c’est quelqu’un qui ne trouvera jamais de bonnes raisons de ne pas nous répondre quand on le sollicite.

L’amitié n’est pas pour moi un simple degré dans le sentiment amoureux. On peut être amoureux sans être amis (j’aime pas trop ça personnellement), on peut être amoureux et amis (un super degré de lien), et on peut être très fort amis sans être amoureux (un lien infiniment précieux). L’amitié est pour moi supérieure à l’amour en ce sens que l’amour est un élan qui parfois nous perd, ou tout au moins nous a donné des certitude un temps, qui peuvent ne plus être à un autre moment. Alors que l’amitié, la vraie, nous fait avancer sur un socle solide.

Enfin, c’est juste mon avis :-P
Sachez reconnaître et apprécier par dessus tout ceux qui vous aiment et vous veulent du bien, il se peut que ce soit votre acte le plus essentiel. Alexandre Soljenitsyne.

Avatar du membre
Pier Kirool
Messages : 2322
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 10:50
Présentation : Start me up
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 58
Contact :

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Pier Kirool » mar. 12 févr. 2013 09:56

Pour moi, l'amitié c'est des partages intenses, répétés, persistants, complices, des communautés de comportements, pensées, attitudes qu'on découvre par hasard et qu'on s'étonne d'avoir en commun... des conseils qu'on donne en s'en foutant si l'autre peut les suivre, des personnes à qui on peut montrer ce qu'on considère comme ses plus grandes faiblesses et qui nous "aiment quand même"...
Malgré des différences d'opinion, de vie, de pratiques sur d'autres points, mais dont on peut discuter...
Avec les filles, pour moi, c'est plus compliqué parce que la dimension amoureuse ou physique (ou la crainte de...) modifie le lien ou la perception que j'en ai.
Sauf : si c'est une femme/copine de pote, si la rencontre est basée sur autre chose que le hasard, la séduction et/ou la curiosité, si il y a un lien de position dominante ou je suis au dessus (prof-élève ou hiérarchie) : là c'est plus simple de développer un lien "normal".
L'amitié est différente de l'amour parce qu'elle est pour moi indestructible (j'ai peu d'amis, aussi, faut dire...)
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4720
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 40
Contact :

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Kayeza » mar. 12 févr. 2013 13:09

Pour la globe-trotteuse que je suis, qui ne reste jamais plus d'un an ou deux à un endroit, un/e ami/e c'est quelqu'un avec qui je peux garder le contact malgré la distance, dans le temps comme dans l'espace. J'ai bien des phases où je vois mes ami/e/s régulièrement (de l'ordre d'une fois par semaine, plus ou moins), selon où je vis ; pour les autres, je tourne plutôt à une fois par an ou une fois tous les deux ans... Ce qui fait des relations très étirées mais qui n'en sont pas moins profondes quand on se revoit.
Un/e ami/e, c'est aussi quelqu'un devant qui je peux me dévoiler - même si je n'attends pas forcément qu'il ou elle fasse de même. C'est quelqu'un avec qui je peux me fritter parce qu'on n'est pas d'accord sur un truc, mais qu'on s'aime quand même. C'est quelqu'un que je connais et qui me connait et auprès de qui je me sens un peu comme à la maison...
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

Avatar du membre
alicesmartise
Messages : 792
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 23:16
Présentation : iiii
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : la ville aux trois fleuves
Âge : 20
Contact :

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par alicesmartise » mar. 12 févr. 2013 14:49

Pierre Kirool a écrit :L'amitié est différente de l'amour parce qu'elle est pour moi indestructible (j'ai peu d'amis, aussi, faut dire...)
Mais en ça, l’amitié ne peut-elle pas devenir pesante ?
Les gens changent, la connexion peut ne plus se faire d'un côté. Dans ces cas-là, comment faire ? Ou bien ce ne sont pas de "vrais" amis s'ils ne se rendent pas compte du malaise ?

M'enfin j'y comprends strictement rien, quand j'ai des amis j'ai l'impression d’être en présence de produits chimiques dangereusement instables qui s’évaporent ou explosent à la moindre goutte de travers :mrgreen:

Avatar du membre
Pier Kirool
Messages : 2322
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 10:50
Présentation : Start me up
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 58
Contact :

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Pier Kirool » mar. 12 févr. 2013 15:32

A mon avis, il y a une question d'âge, et de temps qui passe.
Je te parle d'amis "tardifs" (par rapport à toi), ceux que je me suis fait en fac, puis lors de mes rencontres professionnelles : d'ou l'âge.
Et aussi d'amis qui ont résisté au temps qui passe, aux séparations, aux mobilités professionnelles etc etc : d'ou le temps.
Et toi, et eux avez encore besoin de temps pour mettre vos gouttes droites (y a des âges ou on change moins vite, tu sais) et ne pas exploser à tort et à travers.
Moi qui te cause, 52 balais en ligne de mire, durant le mois qui vient de s'écouler, j'ai ressenti de la jalousie. Mon meilleur pote a l'air de devenir très pote avec un autre mec. Ca m'a fait bizarre, mais ni je m'évapore, ni j'explose... Je vois ce qui se passe...
Et puis de toutes façon, ceux qui explosent ou s'évaporent, ben peut-être que celà ne sert à rien (d'essayer) de les retenir ? C'est que ce ne seront pas tes Amis. C'étaient des copains...
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)

Avatar du membre
alicesmartise
Messages : 792
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 23:16
Présentation : iiii
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : la ville aux trois fleuves
Âge : 20
Contact :

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par alicesmartise » mer. 13 févr. 2013 16:09

Adonc ça requiert tout de même un certain équilibre, l’amitié. Et quelques concessions.

Les explosions ce n'est peut-être que moi, c'est l'impression que me donnent les réactions des honorables personnes de mon âge, communément appelées ados. Ça fait BOUM ! au moindre mot de travers puis ça revient ça la normale ou ça file le moins discrètement possible.

Pour ce qui est du curseur amoureux, chez les adolescents ça dévie souvent, parce que c'est l'âge où on se cherche, l'âge de la construction de l’identité sexuelle, l'âge où les hormones jouent des tours, etc. et que les amis sont les premières "cibles", les plus exposés, au premier plan de l'environnement social/affectif.
(mais ce n'est basé que sur des observations)

Avatar du membre
Pack
Messages : 36
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 11:08
Présentation : ici
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Vous êtes ici... pas nous!
Âge : 39

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Pack » jeu. 14 févr. 2013 18:50

Pour moi je dirai qu'un ami, est la dernière personne vers qui je me tourne en cas de problème.
Mais c'est la première vers laquelle je vais si lui à un problème.

Si la réciprocité est vrai, alors cette personne que je considère comme mon ami, me considère aussi comme un ami.
Je ne ressent pas le besoin de me confier, sa présence suffit. Il ne me pose pas non plus de question, il m'apprécie pour ce que je suis et ne cherche pas à ce que je soit autre chose.
Et la boucle est bouclé.


Des amis j'en ai très très peu, 2 surs, peut-être 3...
Avec ces personnes, je peux rester des années sans nouvelles, et tout d'un coup partager intensément plusieurs heures ou plusieurs jours de vie. On se pardonne, même si on "s'engueule", car chacun sait que si cela arrive, c'est par tendresse et sympathie. Le but étant de construire et pas de détruire. Je sais qu'un ami est un ami lorsque je ressent, qu'il éprouve réellement de la joie, lorsque je lui annonce une bonne nouvelle me concernant, et réciproquement.
Avec un ami je peux rester à ne rien dire ou ne rien faire, et je peux être moi. Mais au final un moi qui correspond à l'image qu'il me renvoi et de moi et de lui, mais comme la réciprocité est vrai c'est probablement la meilleure façon de savoir que l'on est ami. En effet, c'est si la description qu'il fait de moi correspond à celle que je crois être de moi, alors cela prouve que je suis sincère avec lui et qu'il 'agit don d'un ami.

Des connaissance que j'appelle amis j'en ai plus peut-être 5 ou 6. Des personnes vers qui je peux me tourner en cas de problème avec qui j'aime partager des bons moments, mais je ne peux pas tout leur dire, et ai une certaine réserve malgré tout avec eux.

Des relations d'amitiés j'en ai encore plus, lorsqu'ils sont là on passe de bon moment, mais je ne cherche pas spécialement leur compagnie et leur absence ne me fait ni chaud ni froid.


Des vrais amis c'est extrêmement rare, j'ai mis du temps avant d'en avoir un vrai.

Avatar du membre
Catwoman
Messages : 45
Enregistré le : sam. 24 janv. 2015 12:21
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Catwoman » mar. 17 févr. 2015 20:41

yann29 a écrit : L’amitié pour moi est vraiment un sentiment et ses manifestations sont secondaires. C’est avoir dans son paysage intérieur, en permanence, quelqu’un qui nous fait du bien par la simple conscience qu’il existe, et que l’on existe pour lui. Quelqu’un à qui on parle dans sa tête. C'est aussi nécessairement un respect et une estime mutuelle.
C'est quelque chose qui me parle beaucoup! Il existe plusieurs personnes dans ce monde que je porte dans mon coeur, des personnes pour qui je ressens un amour inconditionnel. C'est souvent le souvenir d'un moment précis ou nos vies se sont croisées et d'avoir eu devant moi une personne qui me voyait et que je voyais. Avec ces personnes j'ai l'impression d'une profonde sincérité.

Dans les cas ou il y a un décalage entre les attentes et ce que l'autre peu donner, j'ai beaucoup de mal à savoir ou l'on doit faire des concessions et ou l'on doit mettre des limites.

Y a t'il des raisons valables de mettre consciemment fin à une amitié?

Avatar du membre
PointBlanc
Messages : 1645
Enregistré le : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 45

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par PointBlanc » dim. 15 mars 2015 21:04

Sujet difficile. Il y a des gens (très, très peu) que je connais depuis longtemps, que je revois quasi rituellement une fois par an, et à ces occasions nous reprenons le fil de la conversation comme si elle s'était interrompue la veille ; il y a quelqu'un que je vois plus souvent et avec qui je parle, parfois jusque très tard, dans une espèce de lutte à la fois feutrée et impitoyable dont nous sortons, tous les deux je crois, avec le sentiment d'y voir plus clair, malgré l'heure, malgré l'ivresse quelquefois.

Pour autant ce n'est jamais vers lui que je me tourne dans l'urgence : nous nous rencontrons hors du temps en quelque sorte, ou bien dans un temps propre - et dans ce temps nous pouvons poser les choses à plat, sous le regard de l'autre, et nous faisons le tri. Nous tentons informellement d'arriver à un compromis, nous négocions interminablement sur ce qui peut se dire, sur ce qui peut avoir été vécu, écartant avec plus ou moins de diplomatie tout ce qui ressemble à de la paresse. Il m'est arrivé de le voir en larmes à des moments douloureux de sa vie, mais je ne crois pas que dans ces occasions il recherchait ma sympathie - je ne suis pas très doué pour m'attendrir avec les gens qui me sont proches, j'éprouve paradoxalement plus de tendresse pour de simples connaissances, peut-être parce que cela m'engage moins ou parce que je ne sens pas la nécessité de ces sortes de démonstrations dans des amitiés de longue date : les choses y sont posées depuis assez longtemps pour m'épargner de conserver une apparence de sensibilité.

Aussi paradoxal que ça semble, je ne sais pas si j'aime mes amis. Je leur souhaite d'être heureux, mais je le souhaite à n'importe qui ; je ferai toujours ce que je pourrai pour leur rendre service. Mais si je leur suis attaché, c'est essentiellement pour ces heures passées à creuser ensemble ou pour la confiance qu'ils me témoignent à me prendre ainsi pour miroir : quand ils me quittent, je n'y pense plus, je passe à autre chose. Quand ils reviennent, nous recommençons. Certains sont morts : j'ai cherché la place où ils pouvaient manquer, je ne l'ai pas trouvée, j'ai éprouvé une honte terrible à ne pas sentir leur absence. Que faire avec la mort ? Je ne savais pas qui ou quoi pleurer.

Je ne me laisse approcher que par des gens capables d'accepter cela. Je ne veux pas courir le risque de trahir une attente à quoi je ne peux pas répondre. Cela fait peu de monde à l'arrivée.
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?

Avatar du membre
Kliban
Messages : 302
Enregistré le : mar. 15 oct. 2013 18:15
Présentation : bah !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 49
Contact :

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Kliban » mer. 18 mars 2015 17:06

Oh ! Je ne sais pas répondre bien à cette question.

L'amitié, pour moi, c'est un sentiment de proximité spirituelle. Une évidence au delà de toutes les platitudes que je vais en écrire, de toutes les manifestations comportementales, de toutes les distinctions qu'on trove tracées dans la littérature (ami/amant/aimé/amour/parent/etc.).

La plupart de mes amis (très peu nombreux) m'ont un jour blessé, parfois sérieusement. Cela ne joue pas, pas vraiment dans mes amitiés. Certes, un temps, les services affectifs que l'on se rend entre humains peuvent avoir leur mot à dire dans la consolidation liminaire de la relation. Mais au final, de mon expérience, la dimension spirituelle (qui ne fait ici référence à aucun culte, à aucune croyance, juste à cette proximité sans aucune possessivité qui rend la relation profondément évidente) n'est pas incompatible avec toutes ces blessures d'ego qu'on se fait au jour le jour, depuis nos espaces diversement traversés de blessures, de revendications et d'exigences, bien au contraire. Du coup, un ami (je dis "un", mais ce peut être "une", bien sûr), ce n'est pas systématiquement agréable. Mais c'est toujours, au-delà de mon petit moi, un petit bout de plénitude.

Un ami, c'est un espace de liberté.

(Après, je peux évoquer certaines conséquences pour moi de tout ça, la tenue de l'amitié à la distance, à l'absence, au temps-qui-passe, déjà évoqués, et plus joliment, par d'autres ; le fait qu'"on ne couche pas avec ses amis" est un interdit qui n'a pour moi aucun sens ; que l'amitié n'est pas nécessairement une relation d'entraide ; que "famille" est un lien lui aussi très fort, mais qui n'implique pas nécessairement l'amitié ; etc. Mais cela ne dit pas ce que c'est, juste les réponses que ce sentiment très profond, plus profond que ce que je sais de moi-même, induit chez moi.)
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.

Avatar du membre
Lucifer
Messages : 35
Enregistré le : sam. 13 août 2011 12:25
Test : NON

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Lucifer » sam. 21 mars 2015 00:32

Il y a encore quelques mois, j'avais une idée très arrêtée de ce que devait être l'amitié. Je mettais en avant "mes meilleurs amis" et puis ensuite venait les amis, les connaissances. Les amis se devaient d'être à l'écoute, disponible en cas de besoin mais surtout, j'attendais d'eux qu'ils se manifestent, qu'ils aient envie de me voir, d'organiser des sorties.

En regardant une vidéo sur youtube qui traitait de l'amitié, j'ai pris conscience qu'il y avait des gens qui n'avaient pas besoin de prendre souvent contact avec les autres pour être "ami" et puis il y en avait d'autres... qui eux avaient besoin de plus de témoignages d'amitié. Faisant parti de la seconde, je me suis interrogeais sur les amitiés que j'entretenais.

J'ai considéré l'amitié pendant les vingt-et-une premières années de ma vie comme quelque chose de très fort, très important et imbrisable (malgré les expériences négatives !). Il y eu également beaucoup d'admiration dans les amitiés que j'entretenais(je considérais l'autre comme meilleur que moi, je me donnais de la valeur en fréquentant une personne que je valorisais).

L'amitié sera présente à travers une passion commune, un projet commun ou un idéal. Je ne projette plus dans l'amitié, un idéal à atteindre et je fuis toute relation toxique (avant je supportais les vannes, les remarques ou des attitudes que je n'approuvais pas). Finalement l'amitié ça n'a à mes yeux plus grand sens, je considère tous les êtres humains comme pouvant être "mon ami", ce sont les événements, les circonstances qui vont faire si oui ou non la relation va durer dans le temps. Et puis quand une personne ne me revient pas, ou quand une personne ne peut pas me blairer, je pense qu'il faut passer son chemin, sans insister (sinon relation toxique !).


Comment reconnaissez-vous un ami ?
Respect, Ecoute, Dialogue, Idées/Passions communes et surtout le Feeling l'élément qui fera ou non une amitié.

Est-ce cette personne :
- que vous pouvez appeler au milieu de la nuit sans hésiter ? Non, il y a des gens qu'on n'appellent pas au milieu de la nuit car ils préfèrent dormir (évidemment il y a des situations où une entorse dans une vie sera compréhensible).
- chez qui vous pouvez débarquer en piochant dans le frigo sans même vous poser de question sur votre sans gêne ? Non, même si c'est bien d'avoir ce genre de personnes dans sa vie, c'est pas du tout ce qui défini une relation (un peu comme la question un).
- qui vous soutien dans un choix personnel alors que tous le monde est contre vous ? Heu... cela dépend... Si une personne est toujours d'accord avec nous, il y a peut-être un problème. Mais si c'est mon ami, a priori elle partage mes principaux rêves/projets.
Ou bien au contraire qui vous balance vos quatre vérités quand personne n'ose vous les dires ? Heu... un véritable ami, c'est une sorte de sage qui sait faire passer les messages avec tact, ou se taire à l'occasion (ça fait du bien)

L'amitié est-elle ce simple regard échangé entre deux personnes qui ne se connaissent pas et ne se reverront jamais ?
Ou bien doit-elle être entretenue par des rencontres fréquentes ?
A travers le regard, on sent le feeling alors que le temps lui... nous donne l'illusion d'amitié. Mais les choses changent, il ne faut pas avoir peur de changer d'amis (car au cours de la vie on évolue, non ?!)

L'amitié n'est elle pas tout simplement ce sentiment de fraternité que l'on ressent en pensant à quelqu'un, même si l'on ne l'a pas vu depuis longtemps ? Oui, c'est ça, de la fraternité.

Est-elle un simple degré dans le curseur du sentiment amoureux ?Je ne suis pas sure...
L’amitié est-elle parfois supérieure à l’amour ? Est-ce qu'il existe une bonne réponse à une mauvaise question ? Ce n'est pas une histoire de rang, c'est autre chose voilà tout.

Est-elle réversible, mais alors avait-elle existée ? Je pense qu'elle est réversible dans certains cas elle n'a jamais existé dans d'autres elle a existé.

Doit-elle forcement être réciproque ? Attention à la relation toxique, il faut avoir assez d'estime et d'amour propre pour ne pas sombrer dans des relations à un seul sens. L'amitié c'est une relation, dans un seul sens, c'est un gouffre.
‎"Jésus-Christ désignent ses élus sous le nom de brebis. C'est pourtant l'espèce la plus stupide de toutes." Erasme ♥

Avatar du membre
Reyna
Messages : 15
Enregistré le : dim. 5 juil. 2015 00:57
Présentation : Ici
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 33

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Reyna » jeu. 9 juil. 2015 11:18

À mes yeux l'amitié est multiple. C'est à dire qu'il existe différentes formes d’amitiés plus ou moins profondes et abouties.
La plus aboutie des amitiés me parait utopique car elle impliquerait une confiance absolue en l'autre. Pouvoir parler de tout et de rien sans crainte d'être jugé. Une personne a qui l'on aurait pas peur de parler. L'ami saurait alors tout de nous, ou presque, mais est-il vraiment possible de connaitre réellement une personne ? L'idée que je me fais de l'amitié sincère et profonde n'existe pas je pense...

Dans une forme moins aboutie, un ami est pour moi une personne sur laquelle on peut compter. À laquelle on peut demander des services par exemple mais en inscrivant cela dans un contexte de réciprocité. Si la personne est prompte à vous demander certaines choses mais qu'elle ne vous renvoie jamais l’ascenseur ce n'est pas pour moi un ami. On devrait également pouvoir avoir des discussions sérieuses avec ses amis, sans crainte d'exposer son point de vue. Et surtout des discussions constructives dans laquelle les points de vues différents si ils ne sont pas partagés sont néanmoins acceptés et respectés. Les personnes dont l'esprit est fermé et qui n'acceptent aucun autre point de vue que le leur ne font à mon sens pas de bon amis. Un ami ne devrait pas avoir peur de vous dire ce qu'il pense et si il pense que vous vous trompez. J'aime la franchise qui va pour moi de pair avec la confiance. Je suis quelqu'un qui accorde très difficilement sa confiance et un mensonge peut à mes yeux couper court à toute amitié (certes il existe différents mensonges mais cela est un autre sujet). En ce qui concerne des traits de caractères ou les goûts je pense que cela dépend des personnes. Avoir des amis avec des goûts différents des miens n'est absolument pas un problème au contraire je trouve cela très enrichissant.
Pier Kirool a écrit :L'amitié est différente de l'amour parce qu'elle est pour moi indestructible (j'ai peu d'amis, aussi, faut dire...)
Pour moi l'amitié est très loin d'être indestructible du simple fait que les gens évoluent et changent au cours de leur vie. Par exemple quelqu'un que l'on considérait comme étant son ami lorsqu'on était adolescent ne le sera plus forcément à l'âge adulte car vos préoccupations seront devenues différentes ou que d'autres choses vous auront éloignées. Ma pensée reflète sans doute mon vécu. Je n'ai que très peu d'ami également et je n'ai jamais réussie à conserver mes ami(e)s d'enfance. C'est d'ailleurs quelque chose que j'ai toujours trouvé fascinant. Mon frère, par exemple, a conservé sa bande d'amis depuis qu'il est tout petit !! Je n'ai jamais compris comment cela était possible :^)
Pack a écrit :Pour moi je dirai qu'un ami, est la dernière personne vers qui je me tourne en cas de problème.
Mais c'est la première vers laquelle je vais si lui à un problème.
Je te rejoins tout à fait sur ce point. J'ai horreur que l'on s'inquiète pour moi, je ne supporte pas ça, cela me rend malade. Quad on tiens à quelqu'un on veut qu'il soit heureux donc il ne devrait pas s'inquiéter pour nous, logique non ? On me dit souvent que que je râle tout le temps mais ce que les gens ne semble pas discerner c'est que je ne râle jamais pour des choses importantes ou graves. Dans ce dernier cas je vais plutôt avoir tendance à me renfermer sur moi même et à chercher seule une solution à mon problème. Par contre, si quelqu'un que j'aime a un problème je peux m'investir corps et âme pour l'aider. Je suis d'une grande loyauté envers ceux que j'aime ou qui ont mon amitié.

Avatar du membre
arizona
Messages : 1117
Enregistré le : jeu. 9 mai 2013 08:00
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t3599.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 51

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par arizona » jeu. 9 juil. 2015 11:27

Je reviendrai sûrement dans ce topic, mais en attendant, il y aune question que je me pose.
Comment peut-on dire en même temps :
Reyna a écrit : Dans une forme moins aboutie, un ami est pour moi une personne sur laquelle on peut compter (...) mais en inscrivant cela dans un contexte de réciprocité.
Pack a écrit :Pour moi je dirai qu'un ami, est la dernière personne vers qui je me tourne en cas de problème.
Mais c'est la première vers laquelle je vais si lui à un problème.
Je te rejoins tout à fait sur ce point. J'ai horreur que l'on s'inquiète pour moi, je ne supporte pas ça, cela me rend malade. Quad on tiens à quelqu'un on veut qu'il soit heureux donc il ne devrait pas s'inquiéter pour nous, logique non ? (...) Par contre, si quelqu'un que j'aime a un problème je peux m'investir corps et âme pour l'aider.
Je ne comprends pas du tout. Je te cite, Reyna, parce que écris le dernier message, mais d'autres disent la même chose.
N'est-ce pas complètement contradictoire ?
Si nous n'étions pas d'ici, nous serions l'infini.
D'une chanson.

Avatar du membre
PointBlanc
Messages : 1645
Enregistré le : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 45

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par PointBlanc » jeu. 9 juil. 2015 12:37

Je crois que c'est simplement la conception égocentrique de l'amitié : "Je peux tout pour les autres, mais je suis le seul à pouvoir quelque chose pour moi-même". Je parle pour moi.
Ensuite, est-ce vraiment le cas ou bien trouve-t-on simplement plus confortable d'ignorer tout ce que ces autres nous apportent et en quoi ils nous tiennent debout, autre débat.
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?

Avatar du membre
Reyna
Messages : 15
Enregistré le : dim. 5 juil. 2015 00:57
Présentation : Ici
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 33

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Reyna » jeu. 9 juil. 2015 14:13

C'est en partie contradictoire (je ne compte plus le nombre de fois où je lui suis :sweat: ). Mais PointBlanc l'a bien résumé. Lorsque j'ai parlé de réciprocité et de renvoie ascenseur j'aurais peut être du plus nuancer pour me faire mieux comprendre. On peut se rendre service entre amis sans pour autant que cela concerne tous les domaines. Plus précisément tu peux compter sur quelqu'un pour les choses de la vie courantes mais te fermer comme une huitre pour un problème plus grave ou que tu considère comme tel. Je ne suis pas sure d'être tellement plus claire.... Une de mes peurs s'est d'embêter les autres donc j'ai tendance à ne pas trop leur en demander. J'espère t'avoir un peu éclairé.
PointBlanc a écrit :Ensuite, est-ce vraiment le cas ou bien trouve-t-on simplement plus confortable d'ignorer tout ce que ces autres nous apportent et en quoi ils nous tiennent debout, autre débat.
Pour rebondir sur ce point je pense qu'il y a des deux. En m'appuyant sur mon expérience, je me suis déjà beaucoup interrogé sur l'égoïsme de ma démarche (celle qui consiste à me fermer aux autres quand il y a un problème et à ne pas en parler). Cela permet certes de ne pas inquiéter nos proches mais aussi d'éviter qu'ils nous posent des questions ! Personnellement j'ai horreur des questions que l'on peut me poser lorsque je ne vais pas bien. Je ne vais pas plus développer ce point car je ne voudrais pas faire du HS.

Danava

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Danava » ven. 17 juil. 2015 09:11

Bonjour,

Je trouve que la définition d'Aristote est la plus belle, complète et actuelle des définitions malgré les siècles qui nous séparent.

Citation du LIVRE VIII
L'amitié (en prenant ce mot dans le sens le plus étendu) est le lien universel qui unit, ou au moins rapproche tous les êtres animés : elle est, pour l'homme, le bien le plus précieux, puisqu'elle est le principal fondement de la société. L'amitié n'est pas seulement un sentiment nécessaire à l'existence des sociétés, elle est aussi un de ceux qui embellissent et honorent le plus la vie de l'homme. Quant à l'origine ou à la cause de ce sentiment, les uns la voient dans la ressemblance des êtres entre eux, les autres dans le contraste, d'autres en cherchent l'origine jusque dans la nature inanimée; on ne considère ici l'amitié que relativement aux moeurs et aux passions de l'homme.
Il y a trois qualités ou conditions qui font naître l'amitié; ce sont la bonté, l'agrément, et l'utilité. Il faut, pour être amis, qu'au sentiment d'une bienveillance réciproque, fondée sur l'une de ces trois qualités, se joigne la connaissance du bien qu'on se veut mutuellement.
Les espèces d'amitiés diffèrent, comme les motifs sur lesquels elles se fondent. L'amitié qui n'a pour cause que l'utilité ou l'agrément, ne dure ordinairement qu'autant que la cause qui l'a fait naître. Les vieillards sont plus portés à rechercher des amis utiles, et les jeunes gens des amis agréables; mais l'amitié la plus parfaite et la plus durable est celle des hommes vertueux, parce qu'elle réunit a la fois les trois conditions qui rendent véritablement digne d'être aimé."

Avatar du membre
Dune
Messages : 29
Enregistré le : dim. 19 juil. 2015 16:32
Présentation : Y a eu du chemin depuis ^^
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Dune » jeu. 23 juil. 2015 17:12

J'ai très récemment perdue une amitié qui existait (pour moi) depuis 22 ans. Dans la foulé un membre de ma famille m'a tourné le dos. Les deux événements sont liés je pense. Mais je n'aurais jamais les détails je crois.
Donc j'espère être objective car ma conception de l'amitié est du coup en train de changer.

Comment reconnaissez-vous un ami ?

Est-ce cette personne :
- que vous pouvez appeler au milieu de la nuit sans hésiter ?


Non je ne pense pas que ce soit un élément important. Je n'appelle jamais personne au milieu de la nuit, par contre on l'a déjà fait avec moi. Je dois dire que j'apprécie moyen. Mais qu'évidemment je serais là, présente à l'appel. Je gère mes soucis seule en général. Évidemment je ne parle pas des cas de force majeure ;)

- chez qui vous pouvez débarquer en piochant dans le frigo sans même vous poser de question sur votre sans gêne ?

Pareil, je trouve même que c'est incorrect. C'est un comportement peut être valable quand on est jeune et que les amis représentent l'extension de sa famille, le lien entre les parents et le monde extérieur, sinon je trouve ça plutôt malsain d'envahir l'espace vital de quelqu'un sans demander. Ami ou pas.

- qui vous soutient dans un choix personnel alors que tout le monde est contre vous ?

ça n'est pas ce qui définit l'amitié. Le soutien est une chose. Servir de rempart contre les autres en est une autre. l'ami n'est pas un bouclier, c'est une personne XD

Ou bien au contraire qui vous balance vos quatre vérités quand personne n'ose vous les dire ?

En tout cas qui reste sincère et intègre même avec vous. :) Avec tact c'est bien aussi. C'est ce que je cherche à faire. Mais ça peut être dans la colère de voir son ami se détruire ou aller droit dans le mur. C'est un droit de partager ses sentiments, ce que l'une et l'autre des parties peut comprendre si l'amitié est réelle.

L'amitié est-elle ce simple regard échangé entre deux personnes qui ne se connaissent pas et ne se reverront jamais ?
Ou bien doit-elle être entretenue par des rencontres fréquentes ?


Une connivence ça arrive. Se comprendre sans se parler. Mais ça relève plus pour moi de l'ordre du social que de l'amitié, des sentiments. Je t'observe, je comprends ton langage corporelle, je te le signale.
Les relations s'entretiennent oui. Mais la conception du temps d'exposition et de l'engrais à utiliser est propre à chacun ^^

L'amitié n'est elle pas tout simplement ce sentiment de fraternité que l'on ressent en pensant à quelqu'un, même si l'on ne l'a pas vu depuis longtemps ?

Personnellement je n'ai jamais eu ce sentiment, je ne crois pas. J'avais la sensation, que l'amitié était un choix d'ouvrir une porte et de laisser entrer quelqu'un. Qu'une fois la porte ouverte on ne pouvait plus jamais la fermer. Et donc que de mon côté en tous cas, les amitiés étaient à vie, même si les gens partaient. Que les gens pouvaient toujours revenir. Je comprends maintenant, que l'on change, on évolue et les amis ça va ça vient. Personne n'appartient à personne et les attentes sont souvent un poison pour l'amitié si elles ne sont pas verbalisées. Si l'on considère tout seul dans son coin que l'autre vous "doit" quelque chose parce que vous êtes amis, si pour vous l'amitié n'est pas inconditionnelle, alors tôt ou tard, ça va coincer (même si les conditions ne sont pas une mauvaise chose en soi ^^ mais c'est un choix).

Est-elle un simple degré dans le curseur du sentiment amoureux ?
L’amitié est-elle parfois supérieure à l’amour ?


Je pense que c'est une forme d'amour. C'est dans le panel des couleurs de ce sentiment qui est vaste. Si l'amitié n'est pas être amoureux, c'est aimer, ça c'est certain. L'amitié n'a pas à être "supérieur" ou "inférieur" à l'amour. Ce serait comme d'affirmer que respirer est supérieur à se nourrir, courir supérieur à marcher. Ce sont à la fois des faits et des choix inconscient. On s'attire les uns les autres. Et on ne le comprend pas forcément. Il n'y a pas de mauvais choix, juste des rencontres et des bouts de chemins partagés. Dire si une personne est importante pour soi ou non, est très personnel et ne relève d'aucune quantification et comparaison d'aucune sorte.

Est-elle réversible, mais alors avait-elle existé ?

Pas réversible. Elle évolue. Parfois jusqu'à s'éloigner et disparaître. Mais ce qui a été, était réel, pour soi-même en tous cas. Les sentiments sont ce qu'il y a de plus réels en soi-même. C'est la seule des vérités que nous soyons en mesure d’appréhender et d'intégrer, puisque nous la ressentons. Les personnes ne sont pas figées, rien de l'est. Comme la vie qui les habite elles sont mouvement. Si une amitié stagne, ça n'est jamais bon. Il faut parfois accepter que les gens s'en aille sur leur propre chemin, même si la séparation a été faite dans la violence et le sang. Parce que c'est douloureux pour beaucoup, la séparation et qu'on ne s'avoue pas facilement que c'est fini depuis un moment déjà. Alors le justifier par de la colère, de la haine, une histoire bidon que personne ne comprend, c'est plus facile. ça permet de faire son deuil.

Doit-elle forcément être réciproque ?

c'est une bonne question. Pour moi l'amour n'a pas à être réciproque, c'est un sentiment, ça ne se contrôle pas. Par contre l'amitié...implique au moins 2 personnes minimum, si les sentiments ne sont pas toujours égaux, la réciprocité devrait exister à un minima il me semble...mais comme on ne vit pas dans la tête des autres, savoir comment il nous perçoivent est une autre histoire ^^ Je dirais que non du coup, elle ne DOIT pas à tout prix être réciproque, du moment que chacun y trouve son compte.

Merci pour ce topic, il m'a aidé à poser des choses plus clairement que dans ma tête ^^

Avatar du membre
Shiewuoun
Messages : 31
Enregistré le : ven. 17 juil. 2015 18:37
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nancy
Âge : 29

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Shiewuoun » ven. 24 juil. 2015 16:16

:envy: :envy: :envy: Moi qui m'étais donné du mal pour vous répondre , voila que mon ordinateur lance une mise à jour, redémarre automatiquement et vlan, mon travail perdu !
Moi qui voulais ajouter ma pierre -_-

Frustré jusqu'au :swear: je me contenterai de la finalité de mon post perdu:

Je pense que pour toucher à l'essence même de ce qu'est l'amitié (bien que de nombreuses très bonnes explications aient été données), nous devrions, dans un élan de pragmatisme, nous intéresser aux similitudes de deux types d'amitiés réelles et fortes mais fondamentalement différentes.

Je suggère de comparer les sentiments de frères d'armes, réaction fondé (à mon sens), plutôt sur un mécanisme de survie face à un moment difficile. (Empiriquement, je pourrais dire que plus l'épreuve est dure en vécu, plus l'amitié en découlant est forte, quelque soit les personnalités des sujets) donc avec un aspect de réflexe vital, naturel et inconscient dont les bénéfices me paraissent orientés d'avantage vers soi. Et une amitié fraternelle d'enfance ou l'on constate initialement un véritable "choix" de la personne et un sentiment quasi familiale tourné d'avantage vers l'autre. Un ressenti profond uniquement en cas de bonne compatibilité des individus, contrairement au premier et dont une des composantes primordiale est le temps partagé avec l'autre..

Bon, dit comme ça je vous avoue que ce n'est vraiment pas terrible ... Mais l'idée y est.

( Bon, je vais digérer ma frustration devant une bonne série ^^ avant de revenir. )

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3522
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 50

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Grabote » ven. 24 juil. 2015 17:14

Shiewuoun a écrit :Je suggère de comparer les sentiments de frères d'armes
Shiewuoun a écrit : et une amitié fraternelle d'enfance
Ben en tous cas , comme ça, on a (aussi) compris que pour toi l'amitié ça concerne les mecs et rien que les mecs. :makeup:
(j'aurai jamais cru q'un jour j'utiliserai ce smiley ;-)
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
Shiewuoun
Messages : 31
Enregistré le : ven. 17 juil. 2015 18:37
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nancy
Âge : 29

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Shiewuoun » ven. 24 juil. 2015 17:43

Grabote a écrit : Ben en tous cas , comme ça, on a (aussi) compris que pour toi l'amitié ça concerne les mecs et rien que les mecs. :makeup:
Oserais-tu sous-entendre que les femmes ne peuvent éprouver de sentiment fraternel envers autrui ? Bien évidemment que oui ! Les femmes n'ont pas d'âme ! :pharaon:

( :pale: :1cache: c'était une blague, par pitié, je ne veux pas disparaître par la main de la mafia féminine ! :1cache: :pale: )

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5591
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Fabs le vaurien » ven. 24 juil. 2015 22:40

AMI?
pfiou, si quelqu'un me définit comme tel, c'est que je n'ai pas dû poser assez de limite..
Bon en réalité, si il y'a bien un sujet sensible pour moi, c'est celui-là. :tmi:
Je suis incapable de répondre à ce sujet...
Aristote a écrit : Il y a trois qualités ou conditions qui font naître l'amitié; ce sont la bonté, l'agrément, et l'utilité. "
J'aime bien ! (merci Danava pour l'extrait)
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
soazic
Messages : 1530
Enregistré le : mar. 23 août 2011 18:31
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... -t724.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par soazic » ven. 24 juil. 2015 23:28

L'amitié: pouvoir être avec en confiance.

Lord Arthur Savile
Messages : 68
Enregistré le : mer. 22 juil. 2015 19:30
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 22

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Lord Arthur Savile » sam. 25 juil. 2015 16:54

"Pour vous c'est quoi l'amitié ?"

Heu... ça? :lol:

Deux vrais amis vivaient au Monomotapa :
L'un ne possédait rien qui n'appartînt à l'autre :
Les amis de ce pays-là
Valent bien dit-on ceux du nôtre.
Une nuit que chacun s'occupait au sommeil,
Et mettait à profit l'absence du Soleil,
Un de nos deux Amis sort du lit en alarme :
Il court chez son intime, éveille les valets :
Morphée avait touché le seuil de ce palais.
L'Ami couché s'étonne, il prend sa bourse, il s'arme ;
Vient trouver l'autre, et dit : Il vous arrive peu
De courir quand on dort ; vous me paraissiez homme
À mieux user du temps destiné pour le somme :
N'auriez-vous point perdu tout votre argent au jeu ?
En voici. S'il vous est venu quelque querelle,
J'ai mon épée, allons. Vous ennuyez-vous point
De coucher toujours seul ? Une esclave assez belle
Était à mes côtés : voulez-vous qu'on l'appelle ?
- Non, dit l'ami, ce n'est ni l'un ni l'autre point :
Je vous rends grâce de ce zèle.
Vous m'êtes en dormant un peu triste apparu ;
J'ai craint qu'il ne fût vrai, je suis vite accouru.
Ce maudit songe en est la cause.
Qui d'eux aimait le mieux, que t'en semble, Lecteur ?
Cette difficulté vaut bien qu'on la propose.
Qu'un ami véritable est une douce chose.
Il cherche vos besoins au fond de votre cœur ;
Il vous épargne la pudeur
De les lui découvrir vous-même.
Un songe, un rien, tout lui fait peur
Quand il s'agit de ce qu'il aime.


Les deux amis, Jean de La Fontaine

Bovril
Messages : 21
Enregistré le : dim. 3 mai 2015 14:06
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6237.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 24

Re: Pour vous c'est quoi l'amitié ?

Message par Bovril » sam. 25 juil. 2015 23:03

L'amitié ... Ça me pose de réels problèmes en ce moment, je suis donc ravie d'être tombée sur ce topic.

Bizarrement (ou peut être pas en fait), je raisonnais jusqu'à très récemment comme Lucifer : mes relations étaient classées en cercles concentriques suivant leurs proximités avec moi et ça m'allais très bien. Mais un changement dans ma vie (En fait, je suis juste passée en étude supérieure :1cache: ) m'a fait me rendre compte que j'attendais beaucoup plus de mes amis que ce qu'eux attendaient de moi ... J'estimais qu'une relation amicale devait être entretenue, que l'on devait partager des choses, se construire des souvenirs et des tranches de vie ensembles. J'étais (et je le suis encore ...) dépendante d'eux, ayant besoin d'eux plus qu'ils ne semblaient avoir besoin de moi. La prise de conscience est douloureuse et je me sens parfois d'une grande naïveté, avec une vision parfois carrément utopique de l'amitié.

Je vais utiliser le petit questionnaire de uzu (merci) pour apporter ma petite pierre à cette discussion.

Comment reconnaissez-vous un ami ?

C'est une personne à l'écoute, qui est là pour essayer de vous comprendre, de vous aider, voir même de vous bousculer un peu, mais jamais de vous juger.

Est-ce cette personne :
- que vous pouvez appeler au milieu de la nuit sans hésiter ?


Non, comme beaucoup d'autre l'on fait remarquer, appeler quelqu'un au beau milieu de la nuit ne se fait pas trop. En plus, ça provoquerait beaucoup trop de stress pour le destinataire (enfin, je sais que moi si on m'appelle au milieu de la nuit, je pense immédiatement au pire ...).
Je préfère, et de loin, appeler ma mère, qui je suis sûr ne me le reprochera pas :)
Toutefois, si un ami m'appelle, et une fois surmonté ma petite crise d'angoisse, je répondrais présente.

- chez qui vous pouvez débarquer en piochant dans le frigo sans même vous poser de question sur votre sans gêne ?

Même réponse, je n'aurais jamais le culot de le faire. En revanche, un ami (mérite-t-il ce titre, je ne sais plus trop, mais dans le doute ...) que je connais depuis plus de 10 ans le fait chez moi, et cela ne me procure aucune gêne. À bien y réfléchir, ma famille le considère quasiment comme un membre donc la question pourrait ne même pas se poser ... (Oula, je divague, toutes mes excuses :1cache: )

Qui vous soutien dans un choix personnel alors que tout le monde est conte vous ?

Je ne dirais pas qu'il doit nous soutenir, mais plutôt qu'il doit essayer de nous comprendre, de voir nos motivations, mais toujours pas de nous juger. Il peut même se déclarer incompétent à notre compréhension et en même temps l'accepter. (je ne sais pas si je suis très claire ...)

Ou bien au contraire qui vous balance vos quatre vérités quand personne n'ose vous les dires ?

Oui, un ami doit être capable de dire des choses qui nous font mal, mais il doit le faire toujours dans une optique de compréhension et non de jugement, parce que, sans son apport, on risquerait de se blesser. Cependant, il doit aussi être capable de prendre en compte les commentaires que je lui fais.

L'amitié est-elle ce simple regard échangé entre deux personnes qui ne se connaissent pas et ne se reverront jamais ?
Ou bien doit-elle être entretenue par des rencontres fréquentes ?


Comme je l'ai dit plus haut, j'estime qu'une amitié doit être entretenue : le simple regard peut être le début d'une amitié, mais il n'en sera que les prémices, jamais le fondement. Je ne me souviens d'ailleurs pas de quand j'ai rencontré pour la première fois un grand nombre de mes amis ...

L'amitié n'est-elle pas tout simplement ce sentiment de fraternité que l'on ressent en pensant à quelqu'un, même si l'on ne l'a pas vu depuis longtemps ?

La fraternité est importante, c'est sûr, mais est-elle l'unique ciment, je ne le crois pas.

Est-elle un simple degré dans le curseur du sentiment amoureux ?
L’amitié est-elle parfois supérieure à l’amour ?


J'ai malheureusement trop peu d'expérience dans le domaine amoureux pour pouvoir répondre à cette question.

Est-elle réversible, mais alors avait-elle existée ?

Oh que oui, elle est réversible, l'analyse de mes amitiés scolaires me le montre bien. Et comme beaucoup, je pense que l'évolution intrinsèque des personnes y est pour beaucoup, de même que l'éloignement, l'assiduité dans les échanges, ...

Doit-elle forcement être réciproque ?

Là, on arrive au cœur de mon problème : j'ai longtemps attendu de mes amis autant que moi, je m'estimais capable de leur donner.
Me rendant compte que ce n'ai pas le cas, je me demande si l'amitié doit être une balance ou non.
Je m'explique : doit-on autant donner que ce que l'on reçoit ou doit-on accepter que l'autre ait des limites et ne puisse jamais nous donner ce que l'on attend.
La véritable amitié ne serait donc pas de savoir ce que l'on peut attendre de ses amis et ne pas chercher à en avoir plus pour ne pas être frustrée, tout en continuant à donner le meilleur de nous-même. Mais dans ce cas, est-ce qu'on ne tombe pas dans une relation toxique (d'ailleurs, si quelqu'un a une définition de relation toxique, je suis preneuse)
Ainsi, et pour terminer parce que ça commence à faire long :tmi: , peut-on trop attendre de nos amis ?
Si oui, alors il faudra que j'accepte leurs limites, comme eux accepte sûrement les miennes, mais ça va faire mal.
Si non, alors, il faut que je me trouve de nouveaux amis, et ça aussi ça fait mal.

Voilà, j'espère ne pas avoir été trop longue ou trop dramatique et surtout n'hésitez pas à me corriger, j'ai tendance à beaucoup trop partir en cacahuète sur ce sujet en ce moment :roll:

Répondre