L'autisme, réflexions et découvertes

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...
Avatar de l’utilisateur
Miss souris
Messages : 3343
Inscription : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 49

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Miss souris »

Merci Jahroo, pour la notion de spectre en image circulaire, effectivement, j'étais sur une représentation linéaire...

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2479
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Judith »

[mention]Jahroo[/mention] merci, le texte pose clairement les termes du débat interne à la communauté autiste, en effet (en tout cas il résume bien ce que j'en ai compris moi-même au fil de mes propres recherches sur la question) et la petite BD est très bien faite!

yokainoshima
Messages : 681
Inscription : jeu. 25 juil. 2019 15:52
Profil : Bilan non concluant
Test : NON
Âge : 101

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par yokainoshima »

il semble que la société s’attend à ce que notre apparence et notre comportement soient conformes à la norme type, peu importe les défis que nous impose la différence neurologique de l’autisme. Comme nous ressemblons aux autres, nos difficultés et nos besoins sont considérés comme étant des problèmes personnels. Même si nous avons reçu un diagnostic de trouble du spectre autistique, ce qui signifie dans les faits que nous avons des difficultés importantes dans de nombreux domaines, certaines personnes nous accordent de mauvaises intentions et confondent l’expression de nos besoins avec des défauts de personnalité.
C'est si bien dit.
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2479
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Judith »

Une lecture intéressante mais un peu décevante sur l'autisme faite ces jours-ci.

Dans ta bulle de Julie Dachez (Marabout 2018).
L’ouvrage présente quatre volets : une brève historiographie des recherches scientifiques sur l’autisme, courant sur un siècle environ, des premières descriptions d’autistes par Kanner jusqu’aux travaux de Laurent Mottron ; un autoportrait de l’auteur sous l’angle de sa vie quotidienne avec le syndrome ; un plaidoyer très engagé, voire polémique, en faveur d’une approche sociale et non médicale du syndrome autistique et du handicap en général ; enfin une présentation, à travers des portraits d’autistes et des extraits d’entretiens, des recherches sociologiques que Julie Dachez a menées, dans le cadre d'une thèse de troisième cycle sur l’insertion des autistes dans la société française.
Le contenu n’est pas inintéressant en soi, mais il est présenté de façon souvent biaisée, incomplète et surtout extrêmement désordonnée. Le ton très polémique, oscillant entre dérision et pathos, gêne la compréhension des données de vulgarisation historiographique et sociologique disséminées au fil du discours. Les déboires privés et professionnels de l’auteur occupent une place très importante et finissent par lasser : on comprend bien qu’ils servent à illustrer la démonstration du caractère essentiellement social de la souffrance subie par les autistes, mais la lourdeur de l’ensemble peine à emporter la conviction.

Avatar de l’utilisateur
Fu
Messages : 1293
Inscription : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9137
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Fu »

De la même autrice, j’ai acheté la BD La Différence invisible, il y a quelques années. Lecture agréable, légère et qui donne une première idée du quotidien. Elle publie aussi des articles et vidéos sous le pseudonyme de Super Pépette, mais concentre maintenant son activité sur le féminisme, ayant « fait le tour de la question » sur sa présentation de l’autisme.

Sinon, question bête, pour l’autisme Asperger, est-ce que le bouquin de Tony Attwood fait toujours référence, ou bien est-il daté ou controversé ?

Avatar de l’utilisateur
Miss souris
Messages : 3343
Inscription : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 49

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Miss souris »

Pour Atwood, je l'ai lu. Certaines parties sont très intéressantes, en revanche tous les conseils donnés sur les adaptations scolaires sont totalement inadaptés à la France...pas très adéquat non plus pour une prise en charge tardive. Beaucoup de description de ce qu'on peut faire pour accompagner les enfants...
De mon point de vue ça fait un bon tiers du bouquin inutile. Je suis donc assez intéressée par la question que pose Fu...

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2121
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Pascalita »

Je suis allée écouter l'autre jour une conférence sur l'autisme, donnée par Léonard Vannetzel (dont on avait déjà parlé quelque part), je vais en faire un compte-rendu.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2479
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Judith »

J'ai trouvé la BD très bien, le propos très personnel et militant de Dachez passe mieux dans ce support modeste que dans un ouvrage plus ambitieux.
Pour ce que j'en sais, le livre de Tony Atwood reste une bonne référence mais il a vieilli, ce qui est normal puisque les recherches continuent et que les savoirs se réajustent constamment. La notion même de "syndrome d'Asperger" est contestée, ce qui rend de fait le livre partiellement obsolète.

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2121
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Pascalita »

Compte-rendu de la conférence Autisme, vers une autre intelligence ?

Conférence de Léonard Vannetzel, psychologue spécialisé en neuropsychologie et en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, directeur de formation et rédacteur de la revue ANAE, spécialiste des TSA et du HPI dans les écoles. (Conférence organisée par une mutuelle d’assurance à l’origine dédiée aux enseignants, donc forte proportion d’enseignants et de personnels éducatifs dans l’assistance)

Elle reprend une bonne part des informations déjà présentes sur ce fil, notamment dans les premières pages.

Je mets des petits volets dépliables, ça me paraît plus facile à lire.


Introduction et historique
► Afficher le texte

L’autisme, qu’est-ce que c’est ?
► Afficher le texte

Comment ça s’attrape ?
► Afficher le texte

Que faire ?
► Afficher le texte

Questions du public
► Afficher le texte
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Pascalita pour son message (6 au total) :
SwinnChris De Nicelady spacePataboulW4xGéocoucou

Avatar de l’utilisateur
O'Rêve
Messages : 1121
Inscription : mar. 1 avr. 2014 18:56
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par O'Rêve »

Merci pour le compte rendu :)

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2479
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Judith »

Merci du compte-rendu, très clair. L'accent mis sur les troubles sensoriels est particulièrement bienvenu et le petit film est vraiment bien fait (d'après ma propre expérience, même en tant qu'adulte, c'est très juste).

Avatar de l’utilisateur
Thresh
Messages : 124
Inscription : mar. 21 janv. 2020 21:37
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10534
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Nord
Âge : 41

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Thresh »

Merci pour le compte rendu.

@Pascalita

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2479
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Judith »

Deux lectures très intéressantes d'essais rédigés par des proches d'autistes, une philosophe et un professionnel de l'enfance. Deux livres à des années-lumière l'un de l'autre par leur approche des questions qu'ils soulèvent, et pourtant remarquablement complémentaires.


Gaspard de la nuit (Elisabeth de Fontenay, Stock 2018). Je parle ici de ce livre avec un peu d’hésitation, dans la mesure où son auteur s’affirme réticente envers le concept médical d’autisme pour des raisons à la fois intimes et éthiques.
C’est pourtant bien de cela qu’il s’agit, comme elle le reconnaît elle-même, à la fois explicitement au détour d’une phrase et indirectement, en comparant son frère « arriéré » au personnage de Rain Man, l’autiste incarné par Dustin Hoffman dans un film célèbre. Comme elle l’explique dans les premières pages, c’est la conscience de son propre vieillissement qui a poussé Elisabeth de Fontenay à rompre le silence dont elle entourait jusqu’alors, à l’exemple de ses parents, l’existence de ce frère cadet « enfermé en lui-même », « orphelin du propre de l’homme », cet étranger au temps et à la causalité dont elle reçut la charge à la mort de sa mère et dont la présence s’inscrit au cœur de son œuvre. Reclus ad vitam dans un asile après une tentative avortée de psychanalyse et des traitements neuroleptiques destructeurs, le « frère au bois dormant », dont la mécréante qu’est Elisabeth de Fontenay rêve parfois qu’un souffle de l’Esprit pourrait le réveiller, a été à la fois sa croix, son maître spirituel et son ange gardien. Étranger à toute approche médicale et scientifique, le livre offre plusieurs dimensions : c’est d’abord un mémorial pour un homme voué à disparaître sans trace ni descendance, un homme qui n'a échappé aux nazis qui auraient dû l'exterminer à la fois en tant que juif et que handicapé que pour sombrer irrévocablement dans l'oubli ; c’est aussi, dans une moindre mesure, une tentative d’approche philosophique et poétique de la notion complexe de handicap mental, ainsi qu’une autobiographie intellectuelle en creux : la philosophe y dévoile en quoi le silence et l’éloignement radical d’un être si proche l’ont construite et ont orienté en profondeur sa vie et son œuvre. Elle montre, dans des pages très fortes, comment la vie sacrifiée de son frère a attisé sa soif de justice au même titre que la mort dans les camps de ses grands-parents et de ses cousins, et l’a conduite à centrer sa réflexion sur la question des laissés pour compte de l’humanisme cartésien (sauvages, animaux, malades mentaux), tout en la protégeant rigoureusement de l’utilitarisme antispéciste à l’américaine et de ses dérives.
Par pudeur et par refus d’instrumentaliser à son profit une existence qui ne peut se dire elle-même et dont les clefs lui seront toujours refusées, elle évite longtemps de nommer son frère. Déjà brièvement évoqué dans les pages déchirantes de la fin du Silence des Bêtes sous le pseudonyme de Polynice, ce frère indigne et indicible, voué à l’anéantissement par la loi de la cité victorieuse, auquel Antigone s’acharne à donner une sépulture, le frère devient ici Gaspard, en hommage à Kaspar Hauser, autre « arriéré » au destin tragique. Son prénom réel ne sera dévoilé qu’aux dernières lignes du livre. Il n’est jamais décrit ni véritablement raconté, mais plutôt évoqué, suggéré dans la prose somptueuse qui est la marque de la philosophe. Elisabeth de Fontenay prend comme modèle Primo Levi dans sa bouleversante évocation d’Urbinek, l’enfant tzigane anonyme et mutique assassiné par les nazis, qui dans La Trêve « témoigne à travers les mots » du dernier homme à se souvenir de lui. Il en résulte un très beau livre, dense et poignant.

En contrepoint, un autre livre, plus simple mais très touchant et riche de vécu concret : Mon frère est un extra-terrestre, de Florent Benard (L’Icconoclaste, 2020). Florent Benard est animateur en école maternelle et auteur de livres pour enfants : il raconte dans ce livre, avec beaucoup de douceur, ce que furent son enfance et sa jeunesse aux côtés d’un frère autiste, Samuel, « extra-terrestre et type extra », amoureux des lignes de métro, des gares routières et des joueurs de football mais aussi violent, incapable d’accéder à une scolarité normale et à une vie en société régulière. Comme Elisabeth de Fontenay, et dans un registre tout différent, il réfléchit à la symbiose qui l’unit à son frère et à ce que la présence de ce dernier a apporté dans sa vie d’irrévocable : renoncements divers, souffrances, joies marginales, et surtout lente orientation de son existence vers un modus vivendi qui lui permette à la fois d’intégrer son frère à la trame profonde de ses jours et de rester tourné vers le monde. La solution du dilemme est passée par une spécialisation professionnelle dans l’aide aux enfants handicapés. Des pages particulièrement intéressantes sont consacrées à la position difficile de la sœur cadette, exclue du lien entre ses deux aînés et qui oscille entre détestation de son frère mal aimable et aspiration à une forme de proximité avec lui. Un beau témoignage, plein de tendresse et d’optimisme, et qui sait poser au lecteur des questions cruciales avec légèreté.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Judith pour son message :
O'Rêve

Avatar de l’utilisateur
TourneLune
Messages : 13343
Inscription : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Ancien Membre de l'équipe

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par TourneLune »

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... uels-liens

Autisme et hqi, quels liens?
Article intéressant et sourcé.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur TourneLune pour son message (5 au total) :
Miss sourisO'RêveThreshJahrooGéocoucou
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2479
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Judith »

Bon article, merci de l'avoir signalé. Le blog entier paraît intéressant et de bonne qualité.

Avatar de l’utilisateur
Fanetys
Messages : 546
Inscription : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Fanetys »

Ici : https://anae-formations.fr/-30-minutes-avec-.html, possibilité de s'inscrire à un webinaire (gratuit) à venir, 30 min avec Laurent Mottron.
Sujet : "Le spectre autistique : la construction d'une épidémie ?
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Géocoucou
Messages : 291
Inscription : lun. 29 juil. 2013 11:00
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/vers-lumiere-t3862.html]Vers la lumière ?[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Port de la lune
Âge : 42

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Message par Géocoucou »

TourneLune a écrit : lun. 4 janv. 2021 19:39 https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... uels-liens

Autisme et hqi, quels liens?
Article intéressant et sourcé.
Merci beaucoup @TourneLune pour cet article très intéressant :clap: , les références suivantes ne le sont pas moins, notamment cet article : Adeline Lacroix, Fabienne Cazalis. Comment caractériser les femmes autistes à l'âge adulte ? XIXe Rencontres Internationales d'Orthophonie, Union Nationale pour le Développement de la Recherche et de l’Evaluation en Orthophonie, Déc 2019, Paris, France ⟨hal-02993446⟩.

Adeline Lacroix, elle-même autiste, souligne la difficulté supplémentaire de diagnostic chez les femmes, les recherches ayant été construites le plus souvent à partir de caractéristiques et réactions des hommes (jusqu'à 100% d'hommes), ce qui peut poser de gros soucis dans l'identification du trouble chez les femmes, souvent plus adaptées socialement (et pour les médicaments, de façon plus générale, dans la maîtrise des effets secondaires chez les femmes...)

Bon dimanche ! :)
"Prévot, dans les débris, a découvert une orange miraculeuse. Nous nous la partageons. J’en suis bouleversé, et cependant c’est peu de chose quand il nous faudrait vingt litres d’eau." A. de Saint-Exupéry, Terre des hommes

Répondre