Jardinage

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12691
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Jardinage

Message par TourneLune » ven. 26 avr. 2019 20:00

Si vous voulez, j'ai des tonnes de ronces pour vos tisanes!!
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
wallcreeper
Messages : 285
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 38

Re: Jardinage

Message par wallcreeper » ven. 26 avr. 2019 20:10

Allez, sur-enchère jardinière, de la ronce à gogo ici aussi, la débroussailleuse n'a pas tout mangé, et en prime, un bouquet de feuilles de vigne (ça vous en faites ce que vous voulez !)
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12691
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Jardinage

Message par TourneLune » ven. 26 avr. 2019 20:19

Ahah, un concurrent! Je file des orties sur pied avec!!
Et si vous venez à la bonne saisons, vous pourrez apercevoir ça:
Image
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3955
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 53

Re: Jardinage

Message par madeleine » ven. 26 avr. 2019 21:07

Chez moi malheureusement les orties ont souffert de la sécheresse et sont en retard ; et comme j'en consomme pas mal comme auxiliaires de jardin, j'en veux bien quelques remorques :)
Pas encore d'orchidées non plus.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
wallcreeper
Messages : 285
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 38

Re: Jardinage

Message par wallcreeper » ven. 3 mai 2019 20:22

Ici, pleine floraison des orchidées, la pluie a réveillé plein de belles fleurs des talus et champs... Le temps de préparer les "extraits" de printemps, ortie, consoude et autre allié du jardinier !

Les jeunes feuilles apparaissent de partout, fragiles, les jeunes plants prospèrent, pleins de vie et un premier soin de saison, tout doux, est souvent bénéfique, une petite infusion d'orties fraiches au menu !
Principe simple, à base de jeunes pousses d'orties bien tendre... On récolte une bonne poignée (gantée) pour un litre de préparation. 1 litre d'eau à bouillir, et on plonge les orties fraiches dedans en prenant le soin de couper le feu (c'est pas une décoction) et de couvrir. Une infusion de 12 heures est à privilégier, dans l'obscurité pour limiter les oxydations (éviter les couvercles transparents). On filtre le tout et tout est prêt. Cette infusion ne se garde que 2 ou 3 jours au frigo dans un récipient opaque mais surtout se congèle très bien, les orties devenant vite dures avec le temps.

Bien beau d'avoir fait une infusion, ça on sait faire, mais pour quoi faire ?

L'infusion d'ortie n'a pas, contrairement au purin, de propriété nutritive au sens azoté, mais est détonante en stimulant le feuillage. Un concentré de minéraux pour favoriser les défenses immunitaires, épaissir la cuticule de la plante et stimuler la chlorophylle tant essentielle... Une armure pour leur début de vie dans le monde cruel des ravageurs et autres pathogènes !

Mode d'emploi ?

On dilue la tisane obtenue dans de l'eau, un volume de tisane pour 5 à 10 volumes d'eau... 5 pour les plants déjà bien renforcés, les cultures en cours et 10 pour des jeunes feuilles en débourrage (génial sur fraisiers et framboisiers). Armé d'un pulvérisateur à la hauteur de ses ambitions, on pulvérise très finement sur le feuillage, sans trop insister, un matin ensoleillé.
Ici je l'utilise régulièrement sur les jeunes plants potagers produits, tomates, poivrons, aubergines, ... aucune contre-indication pour qui que ce soit, c'est une forme "d'homéopathie". Au verger, fraisiers et framboisiers apprécient largement comme déjà précisé mais il ne faut pas négliger les arbres fruitiers non plus.
Le résultat est visible très rapidement, dès 36 heures avec un verdissement pétant des feuilles et une surface foliaire plus importante. Les feuilles semblent presque luminescentes (véridique d'expérience) et les plantes vous disent merci !

Les purins sont à utiliser plus tard en saison et à d'autres fins, j'y reviendrais très prochainement...

PS : au passage, j'ai jeté un oeil à mes graines de calendula lors d'un semis et j'y retrouve que des graines centrales, levée plutôt bonne mais pas à 100 %
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
sanders
Pseudo Violet
Messages : 2746
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : Bon ben ... Bon bain ...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 50

Re: Jardinage

Message par sanders » jeu. 9 mai 2019 13:13

madeleine, ailleurs sur le forum, a écrit :
jeu. 9 mai 2019 06:30
Je milite pour le pissenlit : c'est un aimant à abeilles et une fleur robuste qui leur offre de la bonne cuisine de brasserie. Dans ma région le printemps n'est pas terrible et lesi fleurs pas très abondantes, le temps plutôt froid et c'est pas top pour les abeilles : heureusement qu'il y a des pissenlits :)
Bon, mon mari a tondu hier aussi. ... Mais ça repousse vite :D
Ça me rappelle une photo de ce site :
► Afficher le texte
Je milite avec toi pour les mêmes raisons et quelques unes de plus :
- le pissenlit jeune en salade c'est bon ;
- le pissenlit plus vieux en légume cuit pour la soupe ou autre c'est tout à fait acceptable au niveau du goût et ça coûte rien ;
- le pissenlit, juste avant que les fleurs ne fanent, ça se tond et ou ça s'arrache facilement offrant un paillage nutritif et abondant aux cultures qui commencent (à peine aussi par ici pour cause de pluie et de froid et de pluie et de froid et de pluie) ;
- si on ne le coupe/tond pas, le pissenlit a deux grandes périodes de pousse/floraison (je sais pas comment ça se dit) : printemps et automne offrant ainsi sans intervention deux fois son nectar aux ptites bêtes et ses feuilles tendres au cueilleur. Si on le tond/coupe, il repousse aussi sec !
- la fleur de pissenlit est comestible et décore à merveille une salade ou un dessert. On peut y mettre aussi la fleur du lamier pourpre et ou blanc pour un mélange agréable des couleurs. Les lamiers ont d'ailleurs les mêmes intérêts que le pissenlit. Voire un supplémentaire parce que le lamier arrive plus tôt et donc les abeilles ont dès fin février de quoi manger si jamais il fait assez doux pour sortir. Au jardin punk, les bourdons qui sont sortis dès février étaient dedans en nombre.
Nono a écrit :
ven. 26 avr. 2019 10:24
Souvent chez les Astéracées comme le souci, les fleurs à l'extérieur du capitule sont stériles. Ce serait intéressant de voir si c'est le cas des graines qu'elles donnent ici.
Si les vendeurs de graines ne proposent que des graines "du centre", c'est peut-être aussi parce que c'est plus pratique pour eux de ne garder que celles-ci lors du tri.
sanders a écrit :
ven. 26 avr. 2019 10:55
C'est marrant, hier j'ai justement tenté l'expérience.
J'ai mis en godets les trois formes de graines
-soit séparément (un godet de chaque forme avec 5 graines dans chaque godet)
-soit ensemble dans un ordre défini (7 godets avec une graine de chaque forme).
Il y a donc douze godets et un total de 36 graines ... en fait 35 car après vérification j'avais oublié de mettre une graine dans un des godets et j'en avais pu de celles-là :huhu:.

Je viendrai dire plus tard.
Premiers retours deux semaines plus tard avec une ou deux photos en spoil (cliquer sur la photo de la petite pousse pour la voir en plus grand) :
- Ici ça caille pas mal entrainant une lenteur à la pousse ;
- Les trois types de graines ont levé, ce sont celles "qui accrochent " qui sont les plus nombreuses.
► Afficher le texte
Tout en haut de la plaque, ce sont des "trucs" que je ne sais pas identifier et qui poussent partout dans ma ville (parcs, trottoirs, jardins ...), cette année. On dirait des bébés arbres (photos en spoil à agrandir en cliquant dessus), quelqu'un connaît ?
► Afficher le texte
Le premier jour du reste de ma vie : Un jour, J'ai pu observer que la poutre que je voyais dans l'oeil de mon voisin, je l'avais fait devenir paille dans le mien. Alors même que nous buttions sur les mêmes (em)bûches. Depuis, plus rien n'est pareil..

Proxima
Messages : 565
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Jardinage

Message par Proxima » jeu. 9 mai 2019 13:26

Je ne vois pas les cotylédons sur ta plantule. Pour moi il y a peu de chance que ce soit un arbre.

Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 964
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Jardinage

Message par Pataboul » jeu. 16 mai 2019 22:37

C'est pas sans un peu de fierté que je vous montre mon dernier projet qui est quasi-presque terminé. C'est le nouveau potager, à priori le dernier que je crée sur ce terrain (c'est le troisième, ou deux et demi).


Image


-En février j'ai bâti le muret à gauche, qui fait le bord du parking et empêche le torrent produit à chaque orage de dévaler dans les plantations. J'ai eu des pertes agaçantes dans le massif sous-jacent, par noyade. Ce massif est garni d'arbustes fruitiers (cassis, groseilles et caseilles) et décoratifs, de fraisiers le long de la bordure et d'eschsoltzias (fleurs orange) près du muret.

-En dessous une grande plate bande surélevée, les bordures constituées des plus grosses pierres à ma disposition, remplie avec la terre de surface et toutes les herbes et racines qui y étaient en guise d'amendement. S'y trouvent les tomates et divers autres trucs comestibles ou fleuris. J'aime que ça soit beau autant que bon.

-Ensuite, toujours en descendant, deux immenses bacs ("pots de fleurs" pour arbres, de récupération) dont le fond est coupé. Là j'ai beaucoup "chargé" la terre, un peu dans l'esprit des butes en lasagnes: vieux bois pourri, herbes de fauche, compost maison et toujours la terre de surface décapée alentour. Je pense que c'est un milieu favorable aux courges, qui, il me semble, profitent bien d'un compost même encore frais, mais si j'en plante là il faudra que je prévoie où déployer les tiges, ce qui n'est pas fait. Donc pour l'instant il y a des piments et des fleurs pour l'essentiel.

-Enfin, la grosse jardinière en bois. L'expérience m'a montré que ces dosses (la dosse est le bord du tronc qui est purgé avant d'y trancher des planches, ça se récupère) de peuplier, bien que très putrescibles, devraient tenir sans doute 5 ans et peut-être plus. Pas loin du fond il y a les derniers bouts de dosses qui avaient déjà servies et pourries et puis plein de terre de surface. Y'a un bouquet de fleurs montantes au milieu cerné par deux courgettes qui devraient couvrir la majorité de la surface sans trop gêner les trucs plantés au bord ou ceux qui montent.
Petit détail qui me plaît beaucoup, il y a quelques fentes volontaires entre les planches où j'ai mis des plantes pour égayer l'extérieur de ce massif.

-La touche finale c'est juste un coup de râteau et un semis à l'arrache de gazon pour que le sol reverdisse assez vite là où il a été décapé.


Plus d'images: https://imgur.com/a/8NSVoqy


Maintenant il est censé pleuvoir pendant une semaine, parfait pour l'implantation des plants et semis et mon repos.

Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 865
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 39

Re: Jardinage

Message par Mikirabelle » ven. 17 mai 2019 05:43

Wouah... je suis admirative !
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

Avatar du membre
Nelle
Messages : 1571
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 13:05
Présentation : Par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : En bas, tout en bas, à gauche
Âge : 46

Re: Jardinage

Message par Nelle » ven. 17 mai 2019 12:13

Quel travail, chapeau !
si si, les couleurs parlent

Avatar du membre
InMedio
Grille pain
Messages : 369
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 26

Re: Jardinage

Message par InMedio » mar. 21 mai 2019 20:09

Magnifique, Pata !
Les gens sont souvent tellement occupés à vivre qu'ils ne s'arrêtent jamais pour se demander pourquoi.
Terry Pratchett

Avatar du membre
wallcreeper
Messages : 285
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 38

Re: Jardinage

Message par wallcreeper » dim. 2 juin 2019 20:24

Ouf, 1er juin passé, ça y est c'est l'été dans la nature... Nous avions planté des pommes de terre sous des bâches il y a quelques temps, fin mars, il est enfin grand temps d'aller jeter un coup d'oeil en dessous !

1er constat, les plants sont luxuriants, la "levée" de dormance a été rapide, accélérée par l'apport thermique de la bache quand le soleil daigne apparaitre... Les premières pousses ont pointé le bout de leur nez en même temps que les tubercules plantés par un collègue proche de mon espace de production alors que ces derniers, cultivés "traditionnellement" ont été implantés bien 3 semaines avant...

Point de vue sanitaire, tout va bien, quelques petites marques liées au gelées tardives essuyées encore cette année dans notre secteur mais sans incidence sur la pousse. Bien arrosés au pied par un goutte à goutte, petite aspersion parfois pour abreuver le feuillage, les plants ont atteint bien 40 cm de haut pour les plus avancés. Point d'attente de floraison pour amorcer la récolte, plus on attend, plus le prix de vente baisse pour le maraicher en vente directe !

Cette année, test en intercalaire, une planche avec 2 rangs de pomme de terre (Delikatess toujours en variété) et un rang central de choux raves violet (azur star) dont la récolte a démarré également, une seconde association plus classique avec de la salade intercalée, d'ores et déjà récoltée, vendue et même digérée !

Allez, grattons sous la protection pour trouver le saint Graal ! Première étape, couper les fanes à ras, lesquelles retourneront à la terre après avoir servi de paillage sur le bord de rang de betteraves rouges de printemps. Pour nourrir nos légumes, nourrissons d'abord la terre, ce n'est pas seulement un support de culture mais bel et bien l'un des écosystèmes les plus riches existants (et méconnu alors qu'il est gravement menacé...).

Une fois le scalp de ces pauvres tubercules amérindiens réalisé, on soulève délicatement la bache et là, ... Surprise ! on passe délicatement les 2 mains dans la terre sur la zone d'emprise du plant et on tire doucement, facilement sur un sol resté bien meuble par la protection installée. Se découvrent alors plein de petits trésors de gourmandise, nos premières pommes de terre primeurs ! Rendement correct, 2 mois et demi post plantation, d'environ 600 grammes par plants, une aubaine à cette saison où les estomacs sont vides et avides de produits frais et nouveaux, et les comptes en banques maraichers avides de rentrées occasionnées par ces précieux tubercules !
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Proxima
Messages : 565
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Jardinage

Message par Proxima » mar. 11 juin 2019 13:49

Vous connaissez des produits qui fonctionnent véritablement sur les pucerons noirs ? Mes (ex)fleurs en sont littéralement couvertes et j'ai l'impression que c'est une fatalité 😢
PS: il n'y a pas d'orties chez moi.

Avatar du membre
Loupiotte
Messages : 109
Enregistré le : jeu. 25 oct. 2018 22:17
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 28

Re: Jardinage

Message par Loupiotte » mar. 11 juin 2019 19:13

@Proxima L'année dernière, j'avais mélangé de l'eau et du savon noir. J'avais mis la solution dans un pulvérisateur. Un seul passage et tous les pucerons étaient morts. C'était une méthode rudimentaire mais redoutablement efficace. Autrement, je crois que la phalécie attire beaucoup d'auxiliaires aussi et les pollinisateurs en raffolent. C'est une plante qui pousse toute seule et sans soins particuliers (j'ai planté quelques graines ce printemps-ci pour tester) donc, pour les novices, c'est pratique.

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3955
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 53

Re: Jardinage

Message par madeleine » mar. 11 juin 2019 21:42

Idem chez moi le savon noir en pulvérisation marche bien, couplé à des bandes de glu sur les troncs pour éviter que les fourmis n'installent leur cheptel...
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Proxima
Messages : 565
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Jardinage

Message par Proxima » mer. 12 juin 2019 06:09

Merci @Loupiotte et @madeleine, ce soir j'essai.

Avatar du membre
wallcreeper
Messages : 285
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 38

Re: Jardinage

Message par wallcreeper » mer. 12 juin 2019 15:51

Une goutte d'huile de colza et plus efficace le traitement sera !
Savon et huile auront pour rôle de boucher les orifices respiratoires de ces petits gourmands...
Un gite à coccinelle pas loin, voire à forficule directement sur le front de l'infestation (à utiliser avec parcimonie) peuvent parfois avoir son effet, en complément de tout cela...
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Proxima
Messages : 565
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Jardinage

Message par Proxima » mer. 12 juin 2019 16:35

Je me souviens d'un pêcher d'abord couvert de pucerons au point que toutes les feuilles s'enroulaient comme des cigares, puis quelques temps aprés couvert d'horribles bestioles cornues dans tous les sens. C'est là que j'ai découvert à quoi ressemblent les larves de coccinelles... C'est vraiment vraiment pas beau !

En ligne
Avatar du membre
Youpla
Messages : 419
Enregistré le : sam. 8 déc. 2018 00:50
Présentation : boum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Jardinage

Message par Youpla » dim. 16 juin 2019 21:45

Vous connaissez ?

https://www.youtube.com/watch?v=o7_76Z76_28

(6 min)
Pascal Poot "J'ai décidé de m'engager dans une agriculture capable de répondre aux enjeux écologiques de demain et d'en diffuser l'expérience et les semences".

Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 964
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Jardinage

Message par Pataboul » dim. 16 juin 2019 22:52

Je connais et j'ai testé. Avis mitigé.
Tomates très vigoureuses, pieds très costauds, deux fois plus épais que des semences classiques, ça j'en était ravi. Mais je n'ai pu en manger aucune à cause du "cul noir" mais j'ai eu le même souci l'année suivante au même endroit avec d'autres tomates que les siennes.
Très déçu par les courgettes jaunes qui n'en étaient pas vraiment en fait: jaune pâle au lieu de vif, peau duveteuse et chair insipide. Il y a eu hybridation avec un truc, et ça venant d'un semencier c'est vraiment pas sérieux.
Je n'ai pas testé plus, les années suivantes j'ai pris mes plants auprès d'une amie maraîchère et été plus modeste sur le potager.

Avatar du membre
Kirigol
Messages : 558
Enregistré le : mer. 24 févr. 2016 18:36
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IN87VG34LT

Re: Jardinage

Message par Kirigol » mer. 19 juin 2019 17:20

Sinon pour puceron et diverses bibittes ou maladies :
1l d'eau
1l de lait
3 cs de bicarbonate de soude
Ça fonctionne bien ici
Quand on est mort, c'est pour la vie.
Avant c'était pire mais c'était mieux.
La sensation est proportionnelle au logarithme de la grandeur excitatrice (Fechner)

Avatar du membre
wallcreeper
Messages : 285
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 38

Re: Jardinage

Message par wallcreeper » dim. 23 juin 2019 17:45

@Kirigol , ce mélange est particulièrement efficace contre toutes les attaques de champignons sur de nombreuses plantes, mildiou et oïdium en tête ! J'utilise le bicarbonate de soude en traitement sur tomates et cucurbitacées en remplacement du cuivre et du soufre respectivement, ne voulant plus charger mes sols avec ces matières toxiques et devoir systématiquement laver mes récoltes (malgré une utilisation homéopathique les années précédentes). Le principe étant de bouleverser le pH à la surface de la feuille, afin de contrer le développement des champignons préférant un contexte acide, voire de les éradiquer. Peu d'études sur cette méthode selon mes quelques recherches.

@Youpla et @Pataboul , sans remettre en cause le travail de Mr Poot sur la sélection d'individus adaptés à son terroir au sein des variétés qu'il reproduit, il reste avant tout un très bon communiquant... Combien de personnes viennent me trouver vantant le fait d'utiliser des semences issues de cette production, ne nécessitant quasiment pas d'arrosage ! Une plante a besoin d'eau pour faire circuler les différents éléments qu'elle puise dans le sol, quoi qu'il arrive. Tout le monde n'a pas la chance de se trouver sur un substrat argilo-calcaire en zone cévenole, comme le lieu de production de Pascal Poot, ce qu explique en grande partie sa manière de cultiver... (contexte pédoclimatique qui permet l'enracinement des jeunes plants et de piéger les eaux de pluies cévenoles au printemps, les cailloux en surface font office de paillage maintenant l'humidité lors de l'été souvent chaud et sec). En revanche, tout le monde peut favoriser l'enracinement profond de ses cultures, permettant à la plante plus d'autonomie pendant sa période de croissance et fructification.

J'utilise en pro quelques variétés de tomates qu'il propose et passe le pas de sélectionner moi même les individus les plus adaptés à mon contexte, il a un joli catalogue quoi qu'il en soit avec des références rares. Pour ce qui est des bugs et hybridations, c'est malheureusement constant, chez la grande majorité des semenciers même les plus réputés, même à destination des pros (sur 50 plants de courgettes en serre, j'en ai au moins 5 qui montrent des signes d'hybridation avec du patisson... Radis noir en fait Daikon, ...).

Enfin le sacro saint "cul noir", il s'agit d'un défaut d'assimilation du calcium par la plante au moment d'un stress hydrique ou thermique. Parmi les solutions, un bon amendement calcaire au préalable (un arrosage avec du blanc de meudon dilué peut permettre de limiter si pas d'amendement préalable, à tester avec du lait dilué...), favoriser encore et toujours un enracinement profond, ne pas hésiter à tailler quelques feuilles en fin de vie pour soulager la plante en terme d'évaporation.. et abandonner la cornue des Andes et la Beefsteack, les variétés les plus sensibles...
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 905
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : un bout de moi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 41

Re: Jardinage

Message par Bulle d'o » dim. 23 juin 2019 18:11

bon, je me disais, que j'allais pouvoir passer dans la cour des grands, torse bombé, prête à conquérir le monde, hein.... mais mon jardin "coq-en-patte" ne peut pas faire concurrence ici! Hihiiiii, mais que d'idées.... Pas l'impression d'avoir de problèmes de bestioles, moi, mais des plantes qui étouffent un peu.... dois faire venir plus de terre et arrosage ce matin avec pointe de jus de lombric (du lombricomposteur de fond de cour), je vais voir ce que ça donne. Quel bonheur de vous lire pour l'apprenti sorcière que je suis. Et @Pataboul ton jardin est superbe, j'aime beaucoup!
"Je ne communique pas mes jugements, je ne suis pas un donneur de leçons, l'observation du monde ne suscite chez moi qu'un dialogue intérieur, un interminable dialogue avec moi-même."

Les désorientés (2012) de Amin Maalouf

Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 964
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Jardinage

Message par Pataboul » mar. 25 juin 2019 09:18

@wallcreeper @Artémis , question pour un maraîcher: j'ai récupéré plein de tuyau microporeux, je pense l'installer enterré à 10cm, avec 40cm entre chaque ligne, en gros, selon les endroits, et le poser en surface là où ça vient juste de lever.Je voulais voir si c'est cohérent mais ne trouve pas de conseils adaptés à mes intentions. J'avoue que je n'ai pas cherché longtemps, et que je doute peu que ça fasse l'affaire, mais puisque certains ici s'y connaissent, je me permet de demander. Merci d'avance :)

Avatar du membre
wallcreeper
Messages : 285
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 38

Re: Jardinage

Message par wallcreeper » mar. 25 juin 2019 10:20

@Pataboul Attention à ne pas enterrer le microporeux Pata, il vaut mieux utiliser dans ce type de projet un goutte à goutte adapté au contact de la terre... En effet, les microporeux se bouchent quasi systématiquement dans ces cas là... De toute manière, la gravité fait le travail pour entrainer l'eau vers les racines ! De plus, il te faudra un filtre très fin car toute impureté dans le tuyau risque de le boucher. En revanche, en surface, c'est parfait, notamment pour les jeunes semis !
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Répondre