[QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Avatar du membre
Passiflore
Messages : 6
Enregistré le : mar. 12 févr. 2019 21:30
Présentation : Ding dong !
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 41

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Passiflore » mer. 13 févr. 2019 02:19

Le téléphone, ma bête noire absolue vue que je suis… une ancienne bègue. Ce qui m'a longtemps empêché de passer quelque appel que ce soit sans prendre une demie-heure de préparation mentale préalable, censée faire diminuer mon stress mais faisant en vérité tout l'inverse ! Cette angoisse en entendant «allo» car là, pas le choix, il faut que je parle, et que je parle maintenant ! Mais ça sort pas ! Ça va sortir oui ? Grrrrrr…

Du coup je faisais tout pour éviter ce satané engin : me rendre en personne au secrétariat de mon médecin pour prendre rendez-vous, par exemple. Tout sauf téléphoner !
La généralisation de l'e-mail et des messageries diverses a été une bénédiction pour moi !

Si aujourd'hui cet aspect va mieux, je peux passer un coup de fil naturellement, je continue de ne pas aimer ça. Je vais l'utiliser pour du «pratique» : caler une heure de rendez-vous… mais je n'ai aucun plaisir à «papoter au téléphone», au contraire ça m'épuise, ça me pompe une énergie monstrueuse.

Je me reconnais aussi dans cette sensation d'intrusion qui a été dite plus haut. Dès qu'il sonne, je grogne. :swear: Si c'est un proche, je m'efforce quand même de répondre aimablement : il n'y est pour rien dans le fait que je n'aime pas ça. Si c'est un numéro autre, je ne réponds pas. Je consulterai les messages et répondrai plus tard !
Sauvage ? Hum… :wasntme:

En ligne
Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 817
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Mikirabelle » mer. 13 févr. 2019 16:08

Ouah… ça fait du bien de voir qu’on n’est pas seul ! (Même si c’est pas très rassurant non plus !)
Je me reconnais dans beaucoup de vos descriptions, notamment au sujet de la nécessité de préparer ses interventions au millimètre près et de la panique de ne pas avoir du « visuel » en face de soi auquel se raccrocher quand on explique le pourquoi du comment de notre appel.
Louise a écrit :
mar. 12 févr. 2019 10:38
Ahaha, je vous conseille à tous la lecture du "Steak Haché de Damoclès", BD de Fabcaro sur les introvertis, c'est à pleurer de rire. (enfin je vous la conseille, ou pas, elle n'a pas été rééditée, et les exemplaires ne se trouvent que d'occase autour de 50 euros :( et je suis deg) La BD s'appelle le Steak Haché de Damoclès parce que ça mère l'envoie acheter un steak haché, sauf qu'il se trompe, entre dans une boulangerie, et n'ose pas dire qu'il s'est trompé ou ressortir, et du coup, utilise l'argent que sa mère lui a donné pour acheter une baguette et revient chez sa mère.. avec une baguette, et énervé.
J’ai hâte de pouvoir lire cette BD (j’adore Fabcaro)… quand je réussirai à mettre la main dessus, merci pour le tuyau ! :rofl:

Le téléphone et moi... Parce que rien ne vaut un exemple, voici celui du jour... :angel:

Un organisme doit me rappeler pour me proposer un rendez-vous.

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.

Pas de nouvelles, je m’étais dit : j’attends un mois et j’appelle pour savoir s’ils ont bien reçu mon courrier.

Hier soir, je relis mes pense-bêtes (comme si ça servait à quelque chose vu que 1/ Je sais très bien à quoi il faut que je pense ; 2/ Je sais très bien que je n'en ferai pas le quart de la moitié...) pour le lendemain (agenda sur smartphone : le grand n'importe quoi des to-do-list et des rappels). En voyant celui-ci : « Appeler le Centre... », je me sens « légitime » (notion très importante en ce qui concerne mes appels téléphoniques) à pouvoir passer cet appel, je m’imagine même appeler sans peine (ce qui est loin d'être le cas pour tous les appels !). Ça commence donc sous de bons augures. :ensoleillé:

Ce matin comme tous les mercredis matins depuis quelques mois (je suis passée à temps partiel : une journée rien que pour moi… ça vaudrait un post à part entière tellement c'est le grand n'importe quoi de la procrastination), pleine d’en-train et de bonnes résolutions, je me dis : bon, OK, je passe cet appel ce matin, genre vers 10h quand je serai habillée.

...Car oui, ça c’est un élément important : je ne peux passer des appels qu’une fois douchée et habillée.
Pourquoi ? Bonne question… En fait, j’imagine toujours que quand je vais appeler, mon interlocuteur est susceptible de me dire « je suis justement pas loin de chez vous, attendez, je passe ». Et je m’imagine en pyjama, pas coiffée, en train de paniquer à l’idée que quelqu’un puisse débouler chez moi… 8o
Le coup classique, c’est quand j’appelle le médecin… J’ai toujours peur que la secrétaire me dise « bon, ben là il peut vous prendre si vous venez TOUT DE SUITE, mais sinon y’a pas de place » (avec un sous-entendu que je me fabrique toute seule : « si vous ne vous débrouillez pas pour venir tout de suite, c’est que vous n’êtes pas vraiment malade ».) Sauf que dans la réalité du jour où je suis malade, ben, c’est pas toujours évident d’aller se doucher/s’habiller, parce que justement on est malade… Donc je prends sur moi pour être présentable… et j’appelle. Et là, inévitablement, je me dis « nan mais quand le médecin va voir que je suis présentable il va se dire que je ne suis pas vraiment malade » (vous l’aurez compris, ma vie est un enfer peuplé d’intentions que je m’invente toute seule… mais que je tiens hélas pour vraies :cul ).

Revenons à nos moutons… donc : il suffit que j’aille me laver/m’habiller (et pourtant il n'y a absolument AUCUNE chance que la secrétaire me propose de passer chez moi à l'improviste ou me dise qu'elle peut m'avoir un rendez-vous dans le quart d'heure qui suit...) Sauf que LÀ, une fois de plus, la procrastination (TDAH?) s’en mêle…

Ne puis-je pas flâner un peu ce matin ? Après tout, c’est MA journée. Tiens oui, allez, après le petit déjeuner, je vais m’installer (enfin, non, parce que je ne suis pas censée y rester longtemps) dans la bibliothèque (j’ai la chance d’avoir une grande maison avec une pièce qui me sert de bibliothèque). Je survole quelques chapitres d’un bouquin de psychiatrie emprunté à la médiathèque, puis je passe à l’exploration du forum AS sur mon téléphone, puis je repasse à un autre bouquin… Merde, il est déjà midi, je ne suis toujours pas présentable (et donc : je n’ai toujours pas passé mon appel).

A 12h30, je suis enfin prête. Sauf que je ne peux pas appeler car c’est l’heure de la pause déjeuner, donc je n’ai aucune chance d’avoir un interlocuteur.
Et là... je sais que je n’appellerai pas aujourd’hui. Parce qu’appeler l’après-midi, c’est un mauvais plan. C’est bien connu que les gens sont moins réceptifs parce que c’est l’heure de la sieste. En plus on est en pleines vacances scolaires, donc la personne que je vais avoir au bout du fil en aura déjà assez marre d’être toute seule à faire le boulot de 2 ou 3, donc elle risque de m’envoyer paître.
Et puis, je me dis : bon, un mois, c’est peut-être un peu abusé, je vais passer pour une chieuse, je devrais peut-être attendre encore un peu… Si ça se trouve en fait ils veulent te proposer un RDV avec une super-spécialiste, mais du coup il faut patienter parce qu’elle n’a pas beaucoup de place. Et si jamais tu leur mets la pression en appelant, il vont te donner RDV avec la première venue. Donc du coup, il vaut mieux que j’attende…
...Mais si j’attends trop… j’aurai l’air con en appelant. Ils vont me dire « Mais ma petite dame, il fallait vous réveiller plus tôt ! On dirait que vous n’êtes pas très motivée pour l’avoir, ce rendez-vous ! Du coup, vous pensez bien que vous ne serez pas prioritaire »... :violent:

La suite (les appels au boulot / les appels avec la famille / les appels aux artisans) dans un prochain épisode ?
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

Avatar du membre
Holi
Messages : 536
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Holi » mer. 13 févr. 2019 18:09

:lol: OK pour le prochain épisode :huhu:
La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.
Marie Curie

En ligne
Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 817
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Mikirabelle » mer. 13 févr. 2019 21:45

Holi a écrit :
mer. 13 févr. 2019 18:09
:lol: OK pour le prochain épisode :huhu:
...Peut-être mercredi prochain, jour des bonnes résolutions ! Ça fait 3 ans qu'il faut que j'appelle un artisan pour décaper mes volets métalliques, sait-on jamais... :tmi:
Hors-sujet
Par rapport au fait d'être gênée par le manque de visuel, ce qui est bizarre c'est que dans la "vraie vie" j'ai une meilleure aptitude à reconnaître les voix que les visages* (enfin, faut pas exagérer, mais disons que cette première compétence a l'air particulièrement développée chez moi alors que la seconde est un peu déficiente)... donc on pourrait penser que ce genre d'"affinité cérébrale" pourrait m'aider avec le téléphone, mais pas du tout...
*à ce propos, faudra que je regarde s'il y a un topic là-dessus...
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

dani
Messages : 847
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par dani » lun. 18 févr. 2019 10:39

Grâce à vous j'ai enfin annoncé à ma régie que l'embout de la manivelle de mon store de balcon est cassé... je pensais téléphoner (donc ça fait plus de 6 mois que c'est en attente), mais du coup j'ai envoyé un mail :rofl: (j'y avais pensé, mais je procrastine aussi pour les mails :lol: ...)

En moins d'une heure ils m'ont répondu, ce sera réglé sous peu et je vais pouvoir voir arriver le soleil printanier sans angoisse :ainoa:
Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances. (Marianne Williamson)

Avatar du membre
Miss souris
Messages : 2204
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 47

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Miss souris » lun. 18 févr. 2019 10:40

mail powa ! :)

dani
Messages : 847
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par dani » lun. 18 févr. 2019 10:49

Miss souris a écrit :
lun. 18 févr. 2019 10:40
mail powa ! :)
ouaiiiiiiiiis :blob3:
Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances. (Marianne Williamson)

Avatar du membre
Louise
Messages : 1182
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Louise » lun. 18 févr. 2019 14:01

Bonjour, je m'appelle Louise, je suis téléphonophobique, mais Vendredi j'ai passé un coup de fil super important avec enjeu (le responsable du master d'excellence que je vise, uuuh) ET CA S'EST BIEN PASSE! (pas de cafouillage, pas (trop) de phrases pas finies), et un échange chaleureux, où j'ai même réussi à REBONDIR DE FACON SPONTANEE (oui, oui, vous avez bien lu).
Je voulais partager cette petite victoire doublée d'un message d'espoir avec vous...

(évidemment, j'avais d'abord envoyé un mail, mais comme je pensais bien que mes questions étaient trop limites pour une réponse écrite, j'avais laissé la porte ouvert à un créneau téléphonique... ça n'a pas loupé)

Avatar du membre
Miss souris
Messages : 2204
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 47

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Miss souris » lun. 18 févr. 2019 14:49

You roooock !

Avatar du membre
Holi
Messages : 536
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Holi » lun. 18 févr. 2019 18:21

:clap: Une petite victoire !
La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.
Marie Curie

En ligne
Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 817
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Mikirabelle » lun. 18 févr. 2019 20:21

J’adore la tournure que prend ce fil !
Vive les téléphonophobiques anonymes ! :cheers:
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

Avatar du membre
Riffifi
Messages : 1306
Enregistré le : sam. 20 avr. 2013 15:35
Présentation : riffifi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'Ouest
Âge : 39

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Riffifi » lun. 18 févr. 2019 20:38

En ce qui me concerne, c'est appeler ou décrocher qui est compliqué. Une fois que c'est fait, ça va, même si je préfère comme tout le monde avoir un brin plus d'infos sensorielles que juste la voix.
Je ne sais pas pourquoi j'ai autant de mal avec le téléphone, désolée Tourne de ne pas répondre directement au "pourquoi", mais j'ai trouvé des trucs qui m'aident bien :
- fixer par écrit un rendez-vous téléphonique pour ne pas que ça arrive par surprise, préparer les appels en écrivant les premières phrases et les grandes lignes du contenu comme pour un discours sans notes B)
- une fois que j'ai réussi à appeler ou décrocher, je déprocrastine plusieurs appels en retard d'affilée :rock: genre ceux qui auraient dû être passés il y a 6 mois ou 1 an
- et sinon une fonction magique sur le téléphone portable : la transcription par sms des messages laissés sur répondeur :zeus: car oui, j'ai autant de mal à écouter mon répondeur qu'à décrocher le téléphone :1cache:
Et vous c'est quoi vos trucs ?
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)

En ligne
Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 817
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Mikirabelle » lun. 18 févr. 2019 21:20

Riffifi a écrit :
lun. 18 févr. 2019 20:38
et sinon une fonction magique sur le téléphone portable : la transcription par sms des messages laissés sur répondeur :zeus: car oui, j'ai autant de mal à écouter mon répondeur qu'à décrocher le téléphone :1cache:
Ah ben tiens, j’ai appris quelque chose. Je ne sais pas si mon forfait à 2 balles de Free me permet de faire ça. Car oui, moi aussi ça me crispe d’écouter les messages qu’on me laisse (plus que d’en laisser, c’est dire !). Merci pour l’astuce @Riffifi !
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12633
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par TourneLune » lun. 18 févr. 2019 22:05

Intéressée par l'astuce aussi ça marche comment?
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Riffifi
Messages : 1306
Enregistré le : sam. 20 avr. 2013 15:35
Présentation : riffifi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'Ouest
Âge : 39

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Riffifi » lun. 18 févr. 2019 22:12

C'est une option de mon opérateur au nom d'agrume, "messagerie vocale par sms" je crois. Je ne sais pas si tous le font par contre. J'avoue que je ne regrette aucunement le (bas) prix qu'elle me coûte !
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)

Troglodyte-mimi
Messages : 252
Enregistré le : mer. 1 févr. 2017 12:14
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Troglodyte-mimi » ven. 22 févr. 2019 13:22

Comme je vous comprends ! Le téléphone chez moi est limité autant que possible à ma famille et amis proches. Pour les autres, je suis capable de contorsions inimaginables pour ne pas avoir à le faire. La torture pour moi : le mail du patron genre peux-tu appeler bidule (un client que je ne connais pas) pour lui demander telle chose ? Une fois que je connais les personnes la chose deviens plus naturelle, mais le premier appel à un inconnu me bloque...
Tant qu'aux messages une fois sur deux, je les supprime sans les écouter en me disant si nécessaire, ils rappelleront...

Idem
Messages : 20
Enregistré le : mer. 9 janv. 2019 16:50
Présentation : Par ici !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 26

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Idem » dim. 24 févr. 2019 09:24

Comme la majorité des gens ici, le téléphone est autant ma bête noire que la boulangère a pu l'être quand j'étais plus jeune.

Pour ma part (mais ça reste à vérifier), je pense que le fait d'être bègue me handicape quelque peu quand il s'agit de parler avec des gens autour de sujet anodin (acheter du pain, comme l'exemple a été donné) : ça me demande beaucoup d'énergie pour au final pas grand chose (30secondes à tout casser).
Pour le téléphone, je rajouterais, comme d'autres avant moi :
- Le fait de ne pas voir la personne -> on manque beaucoup d'informations
- La qualité sonore qui peut être médiocre -> comme je l'ai lu, j'ai aussi du mal à rester "auditivement concentré", le manque de qualité n'aide pas
- Le fait que ça monopolise complètement -> et que ça ennuie, au final

Mais le pire, pour moi (et c'est comme ça aussi en face to face) :
- Ne pas savoir quand c'est à moi de parler, quand je dois m'arrêter, quand mon interlocuteur veut changer de sujet, ou a eu assez d'informations, etc.
Paradoxalement, en face to face j'arrive à repérer deux-trois signes qui m'aident, mais alors au téléphone c'est la cata !!
Le nombre de blancs de plus de 10 secondes (c'est si court mais à la fois si long, 10 secondes ahahah) est insensé : même avec ma mère (à qui j'ai l'habitude de téléphoner).
Et après, si j'extrapole un peu (beaucoup), le chemin doit être le suivant :
Pas savoir quand parler/s'arrêter -> S'en rendre compte exactement en même temps -> Ressentir de la gêne -> Éprouver de la honte -> Se dire que c'était la dernière fois qu'on passait un coup de téléphone
Hors-sujet
Pour la petite anecdote : Je travaille en tant que développeur dans une start-up qui conçoit et développe des ... : voice-bots ! C'est le même concept que les chatbot, mais en version vocale. Du coup, je suis très souvent au téléphone, à tester les voice-bot qu'on développe, et c'est le seul moment où je suis pas mal à l'aise au téléphone : quand je parle à une robot qui dit exactement ce que je lui ai demandé de dire, eheheh

En ligne
Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 817
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Mikirabelle » dim. 24 févr. 2019 09:41

Ah, les blancs au téléphone...

Par rapport au fait que ça « monopolise », comme tu le dis @Idem , en ce qui me concerne je ne peux pas passer (ou plutôt recevoir, car j’en suis rarement à l’origine) un appel téléphonique sans avoir une feuille à gribouiller à côté de moi. Je crois que ça me sert à la fois de catalyseur et de défouloir.

ÉDIT
Comme je mettrais ma main à couper qu’on est une majorité à le faire ici, on pourrait peut-être illustrer ce fil ou un autre créé pour l’occasion avec nos œuvres téléphonesques !
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

heckle
Messages : 19
Enregistré le : lun. 13 août 2018 22:32
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9513
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 30

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par heckle » dim. 24 févr. 2019 11:12

Super topic !
Perso, je n'aime pas les injonctions à répondre. Je ne sais jamais quand mettre un terme à la conversation sans bousculer l'autre. Si on m'appel je m'attends forcément à ce que ce soit pour quelque chose et si ce n'est pas le cas alors à quoi bon causer autant ? Et pourtant, je culpabilise au fond de ne pas appeller assez souvent mes parents :/ Pour le reste du monde, qu'importe, je fais ma Loi, on verra bien.
Et pourtant mon job (que j'adore) c'est de aussi de devoir parler en public devant des audiances allant de 3 à 150 personnes... :talk:

@Mikirabelle idem pour le grattage de papier, surtout surtout quand c'est un appel pro et que je suis au bureau, sinon je m'éparpille sur l'ordi et les Internets ; et je n'écoute plus :P

En ligne
Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 817
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Mikirabelle » dim. 24 févr. 2019 14:30

heckle a écrit :
dim. 24 févr. 2019 11:12
sinon je m'éparpille sur l'ordi et les Internets ; et je n'écoute plus :P
Alors ça je ne le fais plus... depuis que j’ai entendu le clic de la souris de mon compagnon un soir où je l’appelais... :tronco:
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

Avatar du membre
Holi
Messages : 536
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Holi » dim. 24 févr. 2019 14:34

Mikirabelle a écrit :
dim. 24 févr. 2019 14:30

Alors ça je ne le fais plus... depuis que j’ai entendu le clic de la souris de mon compagnon un soir où je l’appelais... :tronco:
Ho ! :o :doh:
La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.
Marie Curie

Marline
Messages : 19
Enregistré le : lun. 18 févr. 2019 00:38
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9895
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 36

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Marline » mer. 27 févr. 2019 23:19

Mal à l'aise avec le téléphone également !

C'est fou, je n'aurais jamais pensé que ce problème puisse être lié à une histoire de "haut potentiel"',mais force est de constater que nous sommes nombreux ici à avoir des difficultés avec le téléphone !

Pour ma part, quand j' ai un appel important à passer, je prends toujours des notes avant : le plan de ce que je veux dire, des morceaux de phrase, etc

Quand le téléphone sonne au travail, j'espère toujours qu'une collègue réponde avant moi.

Même quand j'appelle chez ma sœur je n'aime pas, car je ne sais jamais si je vais tomber directement sur elle, sur mon beau frère, sur mon neveu ou sur ma nièce !

D'ailleurs quand je suis au téléphone avec mes parents ou ma sœur, j'utilise toujours les mêmes intonations. Je ne suis pas naturelle du tout. Toujours la même façon de dire "allo" et de se dire au revoir. Mon mari me l'a déjà reproché d'ailleurs.

En ligne
Avatar du membre
Fu
Messages : 743
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Fu » mer. 27 févr. 2019 23:54

Rien ne dit que ce sois lié au haut potentiel, il faudrait poser la question ailleurs pour voir si elle trouve des échos dans d’autres populations.

C’est marrant, je regardais un vieux film hier (Ocean’s Eleven, celui de 1960) et il y avait fréquemment des téléphones qui sonnaient, ça me rappelait ce sujet. Outre le fait que la sonnerie des vieux téléphones était insupportable, c’est vraiment l’intrusion qui me choquait le plus : on installe chez soi un outil impérieux, pire qu’un enfant en bas âge, qui à tout moment prend votre refuge en otage, hurlant jusqu’à ce qu’on le décroche. Irruption brutale s’il en est. Et quand on décroche, c’est le reste du monde qui fait irruption chez vous, avec sa fureur et sa bêtise, ruinant l’ambiance.

Les promenades en ville me sont devenues désagréables pour cette même raison : là où avant tout le monde se taisait plus ou moins, maintenant ils sont tous à débiter leurs âneries sans ménagement pour les oreilles — et, par extension, les cerveaux — des autres.

C’est vraiment un de ces nombreux exemples de progrès qui, mal utilisés, deviennent des nuisances. Pour défendre leur existence on sort toujours certains cas rares, qui finalement se produisent très peu, tandis que la réalité du quotidien est que ces machins ont détérioré nos vies plutôt que de les améliorer. Un bon moyen de reconnaître de tels « progrès » : s’ils sont vecteurs de publicité, alors leur utilisation a été dévoyée. :)

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6038
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 47

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par pixelvois » jeu. 28 févr. 2019 05:25

Fu a écrit :
mer. 27 févr. 2019 23:54
Rien ne dit que ce sois lié au haut potentiel
+1

Cela dit, je me risquerais bien à une explication qui pourrait être liée quand même :
Ma propre phobie du téléphone étant a priori identifiée comme en lien avec le fait que j'ai beaucoup énormément de mal à supporter le son de ma voix enregistrée (et au delà de la seule déformation due à la piètre qualité audio du téléphone) qui n'a rien à voir du tout avec ce que j'entend "en direct", lorsque je suis au téléphone je n'arrive pas à ne pas y penser alors qu'en face à face (ou en groupe, mais en "vrai") j'arrive sans trop y penser à en faire abstraction... D'où mon hypothèse pouvant expliquer une certaine prévalence plus élevée chez les haut potentiels que dans le reste de la population : le téléphone ne mobilise pas assez nos cerveaux en ébulition et on se retrouve facilement en situation d'un excès de pensées parasites (trop intelligents pour être heureux au téléphone... pour reprendre le titre d'un ouvrage célèbre :mrgreen:)
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Bradeck
Sèche-serviette
Messages : 1863
Enregistré le : sam. 28 juin 2014 00:25
Présentation : Houba houba hop!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Brocéliande
Âge : 49

Re: [QALC]Pourquoi autant de phobiques du téléphone par ici

Message par Bradeck » jeu. 28 févr. 2019 18:26

Huhu, je découvre le sujet alors que je suis justement en train de me dire "Damned, 18h12, c'est trop tard pour appeler Machin". Or c'est pour une démarche importante, et cela fait un peu 3 semaines que je ne le fais pas. Normalement je ne devrais pas trop tarder à recevoir un mail de relance (voire un coup de fil :pale:). Ceci devrait me fournir l'énergie / motivation nécessaire pour passer ce fameux coup de téléphone qui me stresse depuis ces trois dernière semaines.
Je suis donc dans le même état de questionnement que Tournelune : Qu'est-ce qui fait que je suis prêt à utiliser des stratégies tarabiscotée, ou bien à me faire taper sur les doigts pour passer un coup de fil "nécessaire", ou qui en tous les cas, ferait avancer le schmilblick beaucoup plus vite.

C'est forcément psychologique, mais je ne parviens pas à en trouver l'origine. Je le relie tout de même à une certaine injonction primaire très forte chez moi qui est "tu te débrouilleras tout seul", avec son corollaire : "Tu ne demanderas pas service". Ors, téléphoner (dans le cadre pro), c'est tout de même souvent lié au fait d'obtenir un truc pour avancer sur quelque chose.
Non, je n'appelle jamais non plus dans ma vie privée, mais c'est relié à autre chose (dossier encore à l'étude :P)

Mais je sais une chose ne pas aimer le téléphone chez moi, c'est constitutif. En effet, je me souviens la toute première fois où j'ai vu une publicité pour le téléphone portable. C'était une page sur fond bleu, une femme en robe blanche, avec son vélo posé sur une barrière, les deux blancs également, avec cette phrase vantant les mérite de la téléphonie mobile : "Bientôt, on pourra vous joindre partout".
Je m'en souviens bien à cause de ma réaction : "Mais c'est juste horrible. C'est quoi cette idée qu'on a envie d'être dérangé par le téléphone en faisant une ballade à vélo peinard. Pfff... cela ne marchera JAMAIS" :P (Voui, la fameuse clairvoyance du surdouay est véritablement redoutable)
En raison du manque d’intérêt suscité, la journée de demain est annulée (Ministère du nihilisme)
Pour raison d'économies, la lumière du bout du tunnel va être éteinte (Ministère du budget)

Répondre