Y'a-t-il des végétariens / végétaliens / vegan ici et qu'en pensez vous ?

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?

Modérateur : W4x

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3118
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Y'a-t-il des végétariens / végétaliens / vegan ici et qu'en pensez vous ?

Message par madeleine » sam. 29 juil. 2017 18:51

Phosphère à écrit

Le fait de manger des insectes ne contribuerai t'il pas à réduire la pollution ?

Et là j'ai adoré ton humour :D

Puis j'ai eu un doute, et je me suis demandé si ce n'était pas moi qui n'avais pas compris : peux-tu m'expliquer cette phrase ?
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3118
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Y'a-t-il des végétariens / végétaliens / vegan ici et qu'en pensez vous ?

Message par madeleine » dim. 30 juil. 2017 09:46

Oh mais je ne m'en fais pas.
Est-ce que cela veut dire que tu ne peux pas m'expliquer ce que tu voulais dire par là ?
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Traum
Messages : 427
Enregistré le : jeu. 15 janv. 2015 22:22
Présentation : Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : D'est en ouest
Âge : 31

Re: Y'a-t-il des végétariens / végétaliens / vegan ici et qu'en pensez vous ?

Message par Traum » dim. 30 juil. 2017 15:31

Pour ma part, j'ai été végétarienne durant de nombreuses années ; je suis végétalienne (végane) depuis peu.
Ma transition a été assez longue et lente. J'ai l'impression de m'être voilé la face durant des années et je m'en veux un peu. Je n'ai pas l'excuse de ne pas avoir été au courant. Je l'étais : j'ai grandi dans le milieu de la protection animale, j'avais déjà un peu lu sur le sujet, j'ai toujours eu du mal à manger de la viande (question de goût alimentaire, mais pas que… je trouvais beaucoup de raisonnements inconséquents). J'ai juste voulu me réfugier dans le déni.
Paradoxalement, c'est m'interroger sur le religieux qui m'a amenée à cesser définitivement de manger de la chair animale (j'étais déjà prise dans un souci important de mieux consommer) ; les cinq années qui ont suivi, j'ai progressivement fait de plus en plus attention à n'utiliser que des produits cosmétiques non testés sur les animaux, j'ai omis les ravages de l'industrie laitière, du cuir, de la laine, et je ne me sentais pas prête à me passer de fromage…
Et puis, comme j'ai souvent tendance à le faire, j'ai pris la décision assez vite une fois que c'était mûr.
Je suis la seule végétalienne / végane à la maison. Il y a comme tout parfois des couacs, mais comme toute transformation, ça arrive. Et il y a beaucoup de respect autour de mes convictions.
Dans mon entourage amical, plusieurs amis sont végans, alors ça aide beaucoup.
Dans ma famille, ça a été très diversement accueilli. J'ai l'impression que ça a fait plus bizarre à mon père que je devienne végétarienne que l'annonce de mon véganisme. Après tout, c'est une forme de suite logique pour moi, et je crois qu'il l'a perçu comme tel. Seul de mes frères, toujours le même, en a profité pour m'en envoyer plein les dents.
Voilà, ça, c'était mon témoignage en bref. Somme toute : banal.

Pour les conditions financières, ne plus manger de produits animaux ou de sous-produits animaux ne coûte pas plus cher ; voire, ça coûte souvent moins cher. Mais c'est comme tout, il faut être un peu prêt à revoir ses habitudes. Et c'est souvent là que les gens peinent.
Il est vrai par contre que socialement, c'est plus compliqué. Ça l'était déjà lorsque j'étais végétarienne, ça l'est devenu davantage. Mais depuis, je l'assume un peu mieux.
Ça ne laisse cependant pas de laisser en suspens des questions ouvertes, comme : quid si je reçois des omnivores qui ne jurent que par leur steak ? Autant je refuse de toute façon de manger tout produit ou sous-produit d'origine animale, autant si les gens respectent mon choix (bon, pour ceux qui ne le font pas, de toute façon, je trouverai toujours de quoi manger : pain, fruits…), je ne sais trop que faire quand je reçois.
Cela dépend aussi avant tout beaucoup de la psychologie de qui on reçoit. Certains seront au mieux tout à fait curieux, et d'autres tenteront de me faire croire que de ne pas manger d'entrecôte saignante à un seul repas est un attentat à leur survie.

Je suis peut-être un peu bête, mais je peine à voir le rapport entre le végétalisme (véganisme) et le fait de risquer de manger des insectes. Un insecte n'est-il pas visible ? S'il n'est pas visible, le tout n'est-il pas avant tout de tout faire pour ne pas le manger si on peut l'éviter ?

Pour l'environnement, je suis plus mitigée. Mais je tends à penser que l'homme a tellement perverti l'équilibre entre les ressources végétales et les espèces animales que probablement plus rien se sera simple, et que toutes les constructions intellectuelles que l'on pourra produire risquent être au mieux seulement partiellement justes.

Pour la question des problèmes de santé, c'est plus délicat…
De nombreuses personnes suivent un régime végétalien sans aucun problème sous réserve d'une supplémentation adéquate en vitamine B12 (la seule que l'organisme ne peut pas produire), après trois à quatre ans de végétalisme strict. (L'organisme possède des réserves pour quelques années.)
Pour le reste, ça dépend surtout de l'organisme et du métabolisme de chacun. C'est un peu imprévisible. Certains organismes supporteront a priori plus mal un taux de ferritine bas (il est habituellement bas chez les végétaliens, voire végétariens, mais ne signe pas forcément un manque de fer) ; d'autres mèneront un régime mal équilibré et seront carencés plus que de raison ; d'autres assimilent de base moins bien tel minéral ou telle vitamine et un changement de régime pourrait le mettre en avant…
La difficulté à digérer les légumineuses apparaît souvent par déshabituation (outre les problèmes plus particuliers : colopathie fonctionnelle, maladie de Crohn…).

Pour le reste, Kaliméris a dit pour moi beaucoup de choses intéressantes.
Pour ceux que le sujet intéresse, Ophélie Véron (Antigone XXI sur le net) a publié un livre : Planète végane. Ce livre a forcément un parti pris, celui d'une végane, mais je l'ai trouvé plutôt posé, pondéré.
Il existe une abondante littérature sur la nutrition végétalienne, notamment au sujets des acides aminés essentiels, de la manière de se les procurer…
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain

Avatar du membre
Daenerys
Messages : 127
Enregistré le : dim. 13 févr. 2011 00:13
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Londres
Âge : 28

Re: Y'a-t-il des végétariens / végétaliens / vegan ici et qu'en pensez vous ?

Message par Daenerys » ven. 9 févr. 2018 15:21

J'ai été vegan pendant 1 an et demi, décision prise quasi du jour au lendemain, après avoir vu Aymeric Caron à la télé et regardé la conférence L214 avec Matthieu Ricard et Peter Singer (disponible ici: https://www.youtube.com/watch?v=iEZgIfC8eJM&t=3s).
Cela m'est apparu comme une évidence, fondée sur la logique: pourquoi causer de la souffrance alors que nous n'en avons pas besoin? D'autant plus que l’élevage est un des premiers facteurs d’émissions de gaz à effet de serre...il n'y avait donc pas photo pour moi!

Je me suis remise récemment à manger un peu de poisson et d'œufs car j'ai développé des problèmes de santé et ne sachant pas quelle en est la cause je préfère ne pas prendre de risque de carence pour le moment. Mais j’espère pouvoir redevenir vegan bientôt!

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message