La Tronche en live - "Idées reçues sur les surdoués" avec Nicolas Gauvrit

Répondre
Avatar du membre
Adena
Messages : 214
Enregistré le : ven. 14 août 2015 11:54
Présentation : Neurocosmologiste
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Âge : 28

La Tronche en live - "Idées reçues sur les surdoués" avec Nicolas Gauvrit

Message par Adena » jeu. 24 déc. 2015 09:04

Bonjour à tous !

Après avoir posté cette vidéo comme support à un questionnement sur les biais de recrutement difficilement contournables lors de la réalisation d'études sur le haut potentiel ici :

http://adulte-surdoue.fr/pose-des-quest ... t6968.html

j'ajoute cette vidéo dans la partie documentation pour une plus grande lisibilité.
La chaine Youtube "La tronche en biais" invite le chercheur Nicolas Gauvrit pour plus d'une heure de discussion autour des représentations justes ou fausses construites autour du concept de Douance.
Une vidéo d'une grande qualité que je conseille à tous !

[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=uuQ4yL-jyfk[/BBvideo]
S'il y a autant de neurones dans un cerveau que d'étoiles dans la galaxie, on a pas fini d'avoir des idées brillantes !

Avatar du membre
Korydween
Messages : 799
Enregistré le : sam. 24 août 2013 09:03
Présentation : Par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : À mi-chemin de l'horizon
Âge : 29

Re: La Tronche en live - "Idées reçues sur les surdoués" avec Nicolas Gauvrit

Message par Korydween » ven. 5 févr. 2016 09:47

J'ai écouté l'émission, pleine d'attente car j'adore la Tronche en Biais et j'avais lu pas mal de bonnes critiques de Nicolas Gauvrit ici... et j'avoue avoir été un peu déçue par ce dernier. Je n'ai pas lu son livre, donc je ne sais pas ce qu'il en est, mais sur cette interview je l'ai trouvé très superficiel dans ses réponses, pas assez dans l'analyse.

Un exemple qui me revient tout de suite et sa remarque sur le fait qu'il y aurait plus de surdoués dans les familles aisées et issues de catégories socio-professionnelles "supérieures". Or il affirme ceci sans évoquer le fait que le test coute 300€ (alors qu'il l'a dit 5 min plus tôt), que les familles aisées ont plus de moyen de s'informer et donc de faire tester leurs enfants que les familles modestes, et que ceci forme quand même un sacré biais d'échantillonnage.
De même (c'est un détail mais quand même) la réponse sur le pourquoi du terme ###Dragons de Komodo sociopathes oui mais des Panzani### (je sais, la censure va passer :D), il se rappelle qu'il s'agit d'une invention de Jeanne Sigaud-Fachin sans être capable de redonner le contexte... alors qu'il affirme avoir lu tout un tas de bouquins sur les surdoués (donc sans doute le sien également) avant de se décider à écrire le sien.
Il semble avoir lu surtout de la documentation scientifique sur le sujet, des études universitaires... et c'est tout à son honneur, mais j'ai le sentiment qu'il manque une "base de connaissance" solide sur les surdoués et sur ce qui existe, qui, il me semble, me paraît essentielle lorsque tu veux écrire un bouquin sur le sujet, même si tu souhaites ce livre différent des autres. Encore plus si tu souhaites ce livre différent des autres d'ailleurs.

Enfin, un autre point qui m'a gênée et semble montrer un manque d'approfondissement dans l'analyse concerne son point de vue sur la réaction des gens à propos des imageries médicales. Il affirme, et je le crois, que les "découvertes" réalisées par imageries médicales n'en sont en réalité pas mais ne sont que des confirmations de ce que l'on savait déjà. Il dit également ne pas comprendre l'attrait des gens pour ces images et leur propension à croire que les découvertes viennent de ces images. Or, c'est Acermentax qui lui dit que cette tendance peut être due à la façon dont les médias communiquent sur le sujet, ce qui me semble très pertinent puisqu'une image est beaucoup plus simple à manipuler qu'une théorie abstraite. Un autre point qui a été occulté et qui aurait, de mon point de vue été intéressant à évoquer, est le fait que ces images permettent de confirmer ou d'infirmer une réalité physique et physiologique corrélée à un comportement que l'on ne pouvait jusqu'alors qu'observer par le biais d'expériences psychologiques. Même si ça n'est pas une découverte en soi, c'est quand même un sacré pas en avant (ou en arrière) dans la confirmation ou l'infirmation d'une théorie. Et je suis sure qu'il y a d'autres facteurs auxquels je n'ai pas pensé.

En résumé, de mon point de vue il y a des choses bien dans cette interview, mais c'est trop superficiel, pas assez dans l'analyse. Nicolas Gauvrit me donne l'impression d'un gars qui a lu tout un pan de la littérature, qui a compilé tout un tas de connaissances sur le sujet mais sans avoir poussé le travail jusqu'à l'analyse. Un genre de "dictionnaire des lectures" Ça n'était peut-être pas son but (et une fois de plus je n'ai pas lu le livre), mais je trouve ça dommage et un peu décevant.
Hors-sujet
Et je viens de (re)voir en relisant ma réponse que tu as parlé de l'autre sujet sur la vidéo que je n'ai pas vu. Je vais donc aller voir, mais je laisse mon commentaire néanmoins puisqu'il s'agit d'un commentaire à chaud sur cette vidéo en particulier, de la part de quelqu'un qui n'a rien lu ou vu autre chose de ce monsieur.
Never tell a young person that anything cannot be done. God may have been waiting centuries for someone ignorant enough of the impossible to do that very thing.
- John Andrew Holmes -

Ethel
Messages : 53
Enregistré le : ven. 22 janv. 2016 12:20
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: La Tronche en live - "Idées reçues sur les surdoués" avec Nicolas Gauvrit

Message par Ethel » ven. 5 févr. 2016 11:38

Korydween a écrit : En résumé, de mon point de vue il y a des choses bien dans cette interview, mais c'est trop superficiel, pas assez dans l'analyse. Nicolas Gauvrit me donne l'impression d'un gars qui a lu tout un pan de la littérature, qui a compilé tout un tas de connaissances sur le sujet mais sans avoir poussé le travail jusqu'à l'analyse. Un genre de "dictionnaire des lectures" Ça n'était peut-être pas son but (et une fois de plus je n'ai pas lu le livre), mais je trouve ça dommage et un peu décevant.
J'ai lu le livre (c'est même après de cette lecture que je suis venue sur le site) comme une compilation qui fait à peu près le point de la recherche sur le sujet de la douance. Je recopie ci-dessous la fin de l'avant-propos :
"L'ambition du présent ouvrage est de prendre place dans cet espace vide* en proposant une synthèse de la littérature scientifique sur les enfants et les adolescents précoces qui s'adresse au plus grand nombre, tout en adoptant un point de vue rationaliste et résolument scientifique...." et je pense qu'il répond assez bien à cette ambition. Il fournit des données sur lesquelles appuyer notre réflexion mais assez peu d'analyse de fond.

* (nota : ouvrages "pratiques" et livres 'plus scientifiques... souvent très académiques, austères...)

Répondre