Haut Potentiel et QI hétérogène

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12635
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par TourneLune » dim. 17 juil. 2011 20:08

Peut-être parce que l'éducation est pas si pourrie en France.... Suffisante pour donner quelque chose au WAIS en tous cas.

Et il faudrait aussi savoir si ce fait est valable que pour les surdoués ou pour toute la population.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Colonel Moutarde
Messages : 913
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 07:56
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Contact :

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Colonel Moutarde » dim. 17 juil. 2011 20:41

TourneLune a écrit :C'était réparti comment pour toi?
Un QIV bien supérieur au QIP.
Le psy m'avait expliqué que le QIP était notamment minoré par mon anxiété très visible qui me faisait perdre du temps et des moyens par terreur de l'erreur bête, que l'ensemble de mon test montrait une personne à qui on avait "caché les clés de la voiture" pendant des années. En gros, hein, ça remonte à deux ans et demi, et ce n'est qu'en partie détaillé dans le bilan écrit.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12635
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par TourneLune » dim. 17 juil. 2011 20:43

;)
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
2neurones
Messages : 104
Enregistré le : mar. 19 avr. 2011 21:08
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Complètement à l'Ouest
Âge : 41

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par 2neurones » dim. 17 juil. 2011 21:03

Saul a écrit :
Ce que dit JSF:
(..) Un QI élevé peut être obtenu par une personne qui surinvestit la sphère intellectuelle et se raccroche aux aspects logiques de son raisonnement pour se prémunir d'angoisses internes violentes et destructrices. Si l'on ne détecte pas ce phénomène, on ne comprend pas que ce surdon dysharmonique cache des troubles psychologiques qui peuvent être graves. Un écart trop élevé entre QI verbal et performance est souvent un indice: en pratique si l'écart est supérieur ou égal à 12, le QI total n'a plus de sens. Mais aujourd'hui trop de diagnostics sont établis sur la seule base d'un score élevé au QI total.
Evidemment, cela ne veut pas dire que toutes les personnes possédant un QI hétérogène est un "faux positif".

Bon, je crois qu'il ya qq chose à revoir chez moi. Avec un QIP (131) > QIV (143) de douze points exactement, j'avais demandé à la psy ce que cela indiquait, sans obtenir de vraie réponse. Je suis peut-être un faux positif, du coup, car c'est le seul test WAIS qui l'a fait conclure à la douance. Sans obtenir de vrais éclairages sur ce que cela peut indiquer chez moi.
Pff, je l'aimais bien, mais depuis la dernière séance je me demande ce que je fais chez elle, l'impression de patauger, de devoir expliquer les choses.
Pas envie de chercher encore une personne compétente... Marre de courir d'un médecin à l'autre.
C'est l'errance du surdoué ou quoi ? :yawn:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12635
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par TourneLune » dim. 17 juil. 2011 21:48

Ben même si ton QIT est à la limite du calculable, tu es quand même au-dessus dans les 2....
Je suis pas psy mais bon...

Après, j'ai mon opinion qui n'engage que moi. Mais si on commence à virer du spectre de la douance tous les gens qui ont le côté performance ( QI ou autre) sous prétexte qu'ils correspondent pas à un bouquin, je trouve ça malsain, très malsain.....

Par contre, c'est dommage en effet qu'elle n'ait rien trouvé à dire sur l'écart entre les 2. Enfin les vrais spécialistes douance sont rares.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Saul
Messages : 592
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 14:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Saul » dim. 17 juil. 2011 22:28

TourneLune, en France, on distingue beaucoup les choses, un aspie n'est pas un surdoué à proprement parlé parce que sa structure interne est différente vu qu'il s'agit d'autisme et que ça implique une prise en charge différente, n'oublions pas que le diagnostic sert en premier lieu à proposer un traitement pour un psy, leur démarche n'est pas identique à la notre. Il ne s'agit donc pas d'évincer des personnes et de faire de la ségrégation mais il faut poser une limite aux définitions sinon on en revient au tout et n'importe quoi, bref c'est sans fin. Tu ne verras jamais dans une étude des aspies et des surdoués mélangés, ça n'aurait pas de sens (excepté une étude comparative repartie en groupes+groupe témoin). ça ne veut pas dire que les aspies n'ont pas une intelligence différente mais elle est différente des surdoués.
Maintenant si on prend la démarche d'E. Winner (dont le résumé de son livre est toujours en route), elle propose une définition beaucoup plus large par souci de propositions éducatives, donc même des personnes sans QI elevé mais avec des dons exceptionnels dans d'autres domaines que ceux concernés par le QI sont à reconnaitre comme surdoués (dessin, sport, musique, arts visuels, échec, etc.).
Moi je pense que le spectre de la douance est très large et qu'il existe plusieurs sous catégories qui se recoupent mais qui sont quand même à distinguer.
"L'homme est quelque chose de sacré pour l'homme." Sénèque

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12635
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par TourneLune » dim. 17 juil. 2011 22:32

Ben vu que c'est pas si évident de diagnostiquer les aspies, il est fort probable qu'il y en ait dans les études, si.
Sinon, peut-être effectivement qu'on les élimine parce qu'effectivement, les problématiques et les solutions ne sont pas les mêmes.

Après, on peut mettre ce qu'on veut dans le terme douance, et créer chacun sa définition, c'est de toutes façons tellement flou.... Là où ça me gène, c'est quand on s'éloigne carrément de la notion d'intellect...
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Saul
Messages : 592
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 14:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Saul » dim. 17 juil. 2011 22:58

Pourquoi ça te gene? Pour Winner, le talent est porté par le surdon justement. (j'essaierai d'expliquer au mieux son point de vue dans le résumé.)
"L'homme est quelque chose de sacré pour l'homme." Sénèque

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12635
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par TourneLune » dim. 17 juil. 2011 22:59

Tu me fatigues Saul en fait, et j'ai pas envie de te répondre. De toutes façons, tu n'entends pas, tu ne veux qu'être en désaccord....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Saul
Messages : 592
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 14:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Saul » dim. 17 juil. 2011 23:13

Si tu n'expliques pas ce que tu penses réellement, je ne vois pas comment nous pouvons discuter, et non, je ne cherche pas à être en désaccord, je ne comprends pas pourquoi tu dis ça.
"L'homme est quelque chose de sacré pour l'homme." Sénèque

Avatar du membre
Maluna
Messages : 505
Enregistré le : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : par ici
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 44

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Maluna » lun. 18 juil. 2011 10:05

:(
2neurones a écrit :Bon, je crois qu'il ya qq chose à revoir chez moi. Avec un QIP (131) > QIV (143) de douze points exactement, j'avais demandé à la psy ce que cela indiquait, sans obtenir de vraie réponse. Je suis peut-être un faux positif
Avec les 2 QI > 130 je pense que tu n'as franchement pas vraiment a te poser de questions...
Dans mon ca c'est plus complique puisque seul le QIV>130 et le QIP dans la moyenne...
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Lisa
Messages : 94
Enregistré le : mer. 2 mars 2011 20:59
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Lisa » lun. 18 juil. 2011 18:08

Saul a écrit : en France, on distingue beaucoup les choses, un aspie n'est pas un surdoué à proprement parlé parce que sa structure interne est différente vu qu'il s'agit d'autisme et que ça implique une prise en charge différente, n'oublions pas que le diagnostic sert en premier lieu à proposer un traitement pour un psy, leur démarche n'est pas identique à la notre. Il ne s'agit donc pas d'évincer des personnes et de faire de la ségrégation mais il faut poser une limite aux définitions sinon on en revient au tout et n'importe quoi, bref c'est sans fin. Tu ne verras jamais dans une étude des aspies et des surdoués mélangés, ça n'aurait pas de sens (excepté une étude comparative repartie en groupes+groupe témoin). ça ne veut pas dire que les aspies n'ont pas une intelligence différente mais elle est différente des surdoués.
euh.... :grattelatete:
et qu'est ce qu'on fait des aspies surdoués?
bon, je sais, il y a des limites à mettre pour qu'on s'y retrouve, ok..mais quand meme.
si on considère que bcp d'aspies de ma connaissances sont également hqi (voire t...)alors...on fait comment?

ma psy (celle qui est spé TED et precocité) m'avait fait remarqué que les hqi et les aspies hqi étaient sur la meme ligne non neurotypique.mais que la frontière entre le coté "aspie" et non aspie était parfois très difficile à mettre en évidence...

bon, ok, je n'ai pas totu lu donc je suis sans doute hs mais cette phrase m'a un chouilla choquée..(je suis une petite nature.)

ben oui, quand meme, je cotoie un certain nombre d'aspies via le net, (et à la maison... :ensoleillé: , mon homme, et 2 de mes loulous ont des traits.Par contre ils sont diag d'abord "hqi" avant tout..because l'asperger est globalement completement mal évalué en France, c'estt out.on est au moyen age des études sur le sujet ici..bref.)

c'est dommage que l'asperger connu en France soit le personnage autiste visible et palpâble.
il y a un nombre impressionnant d'aspies qui se promènent chez les surdoués par ex, mais comme ils compensent depuis toujours de part leur potentiel, ils ne sen rendent pas compte. (mais souffrent d souçis relationnels importants par ex.ou d'une grande fatigue de compensation...)
c'est un sujet qui demanderait des études plus poussés mais pour moi on peut tout à fait etre aspie et surdoué.
(ben sinon, je suis quoi, moi?... :angel4: ..zut alors, j'ai pas enfin troué les bons diagnostics au bout de 37 longues années pour rien!...)

et ça, les chercheurs sont entierement ok là dessus.
dans les pays anglo saxons, ils sont carément moins en retard que chez nous...(y'a qu'a voir déjà les supers bouquins sur asperger qu'ils ont, comparés à ceux, ultra cliniques et très consensuels,limités, et sans/très peud' avis sur les hqi/aspies)
le souçis c'est que c'est aps un truc qui interesse les foules..(ma psy elle fait par ex une étude sur le taux d'aspies non detectés ds les centres addicto, et c'est aussi parlant.)..

j'édite, et sinon mon profil wais c'est qiv>qip, avec chute ds 2 items (les seuls ou je suis moyenne comparées aux autres ou c'est tres sup), codes et symboles et le truc sensé exprimer la comprehension des codes sociaux..comme quoi!...)
Aspergirl et hpi. Maman d'hpis, .chouette tribu!.
http://cnahp-web.com

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Joebar » lun. 18 juil. 2011 21:53

bien je reviendrai poster le jour ou j'ai passe le test mais le cas et les posts de LifeChobo m'interpellent et aussi le fait que l'on parle tout le temps de V>P... mais l'inverse?
education? culture? mais si tout est la? ca vient de quoi? ca represente quoi?
si un jour j'ai un papier me disant surdoue je ne manquerai pas de revenir poster ici reposer mes questions.
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12635
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par TourneLune » lun. 18 juil. 2011 21:53

euh, on a parlé des 2....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Joebar » lun. 18 juil. 2011 22:18

je vais paraitre borne mais je ne trouve pas aussi explicite qu'avec l'inverse. ou alors je n'ai rien compris.
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
Maluna
Messages : 505
Enregistré le : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : par ici
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 44

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Maluna » mar. 19 juil. 2011 08:17

Il me semble que JSF explique qu'un QIP>QIV peut s'expliquer par des difficultes a s'exprimer a l'oral, un espece de blocage. Il y a des gens qui ne sont pas a l'aise avec les mots, avec les concepts ce qui peut faire chuter les notes dans les epreuves verbales ;)
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Lisa
Messages : 94
Enregistré le : mer. 2 mars 2011 20:59
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Lisa » mar. 19 juil. 2011 10:04

Dand la plupart des bouquins sur le hpi, on parle du profil qip>qiv lorsque il y a vraisemblablement inhibition intellectuelle, ou sous réalisation intellectuelle "verbale et culturelle" (sous sollicitation comme mimlieu défavorisé par ex..), ou autre.(dys..)
(je me souviens de plusieurs "explications" il y a tout un paragraphe sur ce profil dans un des bouquins, je vous retrouve ça..(mais ça doit etre ds un des bouquins sur les enfants;.terrassier ou facchin..)
j'édite j'ai un des enfants ds ce cas d'aileurs. (qip>qiv)et il n'a rien de "particulier" mais en effet il lit très peu (il semble avoir un souçis orthoptiste, on fait un bilan bientot) et a eu des souçis d'orthophonie...ça peut expliquer...le coté "verbal" est sous réalisé.
il semble avoir des "fulgurances" pour des choses "logiques"visuelles ou autre, par contre.
Aspergirl et hpi. Maman d'hpis, .chouette tribu!.
http://cnahp-web.com

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Joebar » mar. 19 juil. 2011 21:22

donc p>v se résume à la cause probable de milieu défavorisé culturellement parlant et pour conséquence des problèmes avec les mots (mais uniquement pour surdoué?)(voir type asperger?)... pas plus de particularités? de causes et conséquences? peut on dire que le surdoué p>v a plutôt de la chance par rapport à v>p? il suffirait de lire pour remédier à ces problèmes d'oral et avec les mots?
désolé TourneLune dans ce cas pour mes posts mais je m'attendais à plus de "particularités" du coup oui je n'avais pas tout compris :P et de toute façon sur ce sujet je ne peux que poser des questions ;)
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12635
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par TourneLune » mar. 19 juil. 2011 21:32

non.
Mais il y a des passages entiers et des exemples possibles cités plus haut, on peut pas lire à ta place.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Joebar » mar. 19 juil. 2011 22:07

oué j'ai encore tout lu et en fait je me fous de savoir si v>p est un sur-investissement ou si p>v est un blocage de potentiel...
je pensais que le sujet traitais des causes amenant à ces qi hétérogènes et des conséquences sur les comportements des personnes présentant ces qi... j'ai certainement du mal a faire passer mes pensées exactes par écrit et je ne dois pas interpréter de la même manière les réponses! en fait quel est le but de ce sujet? savoir si avec un qi hétérogène il y a douance ou pas?
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Colonel Moutarde
Messages : 913
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 07:56
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Contact :

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Colonel Moutarde » mar. 19 juil. 2011 22:18

je me fous de savoir si v>p est un sur-investissement ou si p>v est un blocage de potentiel...
je pensais que le sujet traitais des causes amenant à ces qi hétérogènes
Un peu contradictoire non ?

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12635
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par TourneLune » mar. 19 juil. 2011 22:21

De toutes façons, sans savoir à quoi rapporte ces Quotient, donc sans avoir passé le test, je vois pas trop l'utilité de parler de ça vu que ça ne correspond forcément à rien.
Pour avoir une idée de ce que pourrait donner ton propre test?
Malheureusement, la seule façon de le savoir c'est de le passer.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Joebar » mer. 20 juil. 2011 16:34

Colonel Moutarde a écrit :
je me fous de savoir si v>p est un sur-investissement ou si p>v est un blocage de potentiel...
je pensais que le sujet traitais des causes amenant à ces qi hétérogènes
Un peu contradictoire non ?
bien non je prends le sur-investissement ou le blocage un peu comme une définition mais pas comme une cause amenant à ces différences.

TourneLune a écrit :De toutes façons, sans savoir à quoi rapporte ces Quotient, donc sans avoir passé le test, je vois pas trop l'utilité de parler de ça vu que ça ne correspond forcément à rien.
Pour avoir une idée de ce que pourrait donner ton propre test?
Malheureusement, la seule façon de le savoir c'est de le passer.


bien pas forcément même si j'ai une petite intuition mais en cherchant sur le net on peut lire beaucoup de chose sur le v>p et quasi rien sur le p>v donc je me dis que ça peut servir à d'autres d'avoir quelques discutions sur le sujet ici et aussi parce que cet écart (plutôt rare) attire ma curiosité.
après je sais bien qu'il faut que je le passe et c'est prévu... mais comme tu dis je ne l'ai pas passé donc je n'en parlerai plus avant de l'avoir passé, je continue a chercher sur le net :D
merci quand même pour votre patiente :P
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 43

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par Monsieur Noir » dim. 7 août 2011 16:24

Bon, j'en suis (QIV 145, QIP 124), donc je participe, avec mon exemple perso. En fait,je n'aime pas tellement la répartition WAIS III en QIV et QIP, ça me paraît beaucoup moins parlant que les différents indices, et en cela, je pense que WAIS IV est mieux fichu. (Notez l'habileté avec laquelle j'évite le genre de WAIS... Féminin ou masculin ? :p)

J'aime pas la répartition en QIV et QIP parce qu'ils regroupent chacun à mon sens des subtests très éloignés entre eux, et, dans le cas d'un résultat hétérogène, il y a tellement de manières de les "foirer" que la différence ne veut plus rien dire en tant que telle.

Le QIV regroupe les Indices de compréhension verbale (ICV), (donc tout ce qui est vocabulaire, culture, compréhension, similitudes), et indice de mémoire de travail (IMT) (arithmétique, mémoire des chiffres, séquence lettre-chiffre facultatif — ce que vient faire l'arithmétique là dedans m'est assez flou, ça me paraît discutable).

Le QIP quant à lui regroupe l'indice d'organisation perceptive (IOP) : matrices, complètement d'images, cube, l'indice de vitesse de traitement (IVT) (code et symbole facultatif) et l'arrangement d'images qui se balade tout seul (ainsi que l'assemblage d'objets qui est facultatif).

Selon que l'on a un score élevé ou bas à l'un ou l'autre des indices (voire subtests) change déjà complètement la signification du "sous QI" concerné, tant il me semble que leur contenu même est complètement hétérogène. C'est déjà moins le cas des différents indices.

Si on prend mon cas, j'ai un QIP de 124. Si on prend séparément l'IVT à 84 et l'IOP à 139, ça fait un écart de 55 points (plus de trois écarts types, presque quatre !) à l'intérieur même du QIP. Ça ne signifie pas du tout la même chose que quelqu'un qui aurait un IVT et un IOP homogènes pour le même QIP.

En l'occurrence il semble que pour mon cas précis, je sois dysgraphique (ce qui explique ma chute radicale au code, et tout un tas d'autres trucs frustrants de mon histoire personnelle) — voire dyspraxique, à vérifier. Et oui, ça ressemble du coup à un surinvestissement intellectuel, (puisque tout ce qui est physique me rebute, ce foutu corps refusant de faire correctement ce que je lui dit). Mais avec un IOP plus faible et un IVT plus élevé, l'interprétation serait radicalement différente.

(Note rigolote : pour les subtests cubes et arrangement d'images, j'ai utilisé les deux mains, un cube/image dans chaque; et pour les symboles, j'ai fini avec le stylo dans ma main droite – vers les 3/4 du temps alloué – alors que je suis graphiquement gaucher, parce que les cases à biffer sont à droite et que ça me gênait moins pour la lecture. Qui a dit que j'avais un souci de latéralisation ? :mrgreen: )
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
2neurones
Messages : 104
Enregistré le : mar. 19 avr. 2011 21:08
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Complètement à l'Ouest
Âge : 41

Re: Haut Potentiel et QI heterogene

Message par 2neurones » jeu. 11 août 2011 22:26

C'est intéressant d'aller dans le détail, et en lisant ta réponse, M. Noir, je me revois au test (c'est pas si vieux).
Les cubes dans les deux mains, à me jeter sur l'image, en passant très vite en revue toutes les facettes.
C'est rigolo, parce que c'est là que je me suis mis la plus grosse pression (je suis persuadée d'être archi-nulle en orientation dans l'espace) et c'est finalement là et au code que j'ai tout déchiré.
En culture, grosse pression aussi, mais là j'ai foiré misérablement, persuadée que ma culture générale était nulle, je ne pouvais pas faire mieux que ce que je me disais à moi-même...
Bizarre comme la pression peut faire obtenir des résultats différents (embrouille totale ou rapidité décuplée) ...?!

Répondre