Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Avatar du membre
Louise
Messages : 1090
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 40
Contact :

Re: Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Message par Louise » mar. 27 oct. 2015 15:52

C'est un fichier, je ne sais pas comment l'intégrer, mais comme il ne fait qu'une page, je copie colle, ça ira aussi vite.
COMMENT APPREND UN ENFANT " KINESTHESIQUE »
L’enfant avec une prédominance kinesthésique va privilégier un mode certain d’apprentissage qui sera distinct de l’enfant « auditif », « visuel ». Ces notions sont issues de la Gestion Mentale.

Le mode d’apprentissage d’un enfant kinesthésique :
 Il a besoin de faire en même temps que l’enseignant : il faut lui montrer en faisant avec lui
 Il se souvient de quelque chose en faisant appel aux impressions vécues dans telle ou telle circonstance
 Les matières comme la chimie, le sport ou les arts plastiques sont pour lui plus faciles
 En parlant et en comptant, il utilise ses mains, ses doigts
 Il manque parfois de spontanéité
 Il utilise beaucoup son langage corporel et il aime les contacts corporels
 Il est intuitif et capable d’enthousiasme
 Il parle lentement avec une voix plutôt grave

Pour faciliter son apprentissage, il a besoin :
 De pouvoir marcher de long en large ou bouger d’une façon ou d’une autre
 De pouvoir expérimenter, essayer, bricoler, d’avoir pour apprendre des images à colorier, à découper ou
à peindre
 De pouvoir satisfaire sa curiosité et toucher à tout.

Le type de compliment auquel il est sensible : une tape amicale sur l’épaule, une poignée de main de félicitation.

Si vous regardez les championnats du monde d’athlétisme, vous pouvez observer différentes méthodes de concentration des participants. Les uns bougent le moins possible, rassemblant au maximum leur énergie, leurs forces, leur concentration. Les autres au contraire ont besoin de bouger, sauter comme des
« zébulons » pour se concentrer. Ce que l’on comprend pour des sportifs de « haut niveau » peut-on le comprendre pour nos enfants, nos élèves … kinesthésiques.
Les enfants kinesthésiques ont un besoin fondamental de bouger. Ce sont les enfants qui sont toujours en train de manipuler un objet, de « trifouiller » dans leur trousse ou leur case, de bouger le pied ou la jambe.

Si on demande à l’enfant d’arrêter ce mouvement, on bloque du même coup son fonctionnement intellectuel.
Ce que l’on peut négocier, c’est qu’il manipule un objet sans faire de bruit (afin de ne pas gêner les enfants auditifs). L’idéal est de mettre à disposition une petite boule de pâte à modeler, souple, que l’enfant garde sur le bureau et qu’il manipule à sa convenance.
Une enseignante de CM2 a mis en place cette technique l’an dernier. L’ambiance de classe s’en est retrouvée modifiée en 15 jours. Les élèves eux-mêmes ont repéré ce changement et l’ont apprécié.

En maternelle, les motricités générales et fines se pratiquent tous les jours. Pourquoi ne pas continuer en primaire ?
Elle a passé un B.A.C. justement parce qu'on ressentait un problème du côté auditif et effectivement, elle a un souci de gestion des informations auditives simultanées.
Pour moi, suivre une conversation avec la télé en fond, un autre conversation croisée, un petit bruit répétitif, c'est impossible. Ou une dépense d'énergie comme pour un marathon. Ou les deux :). Et de pire en pire en vieillissant!

Avatar du membre
Coralie352
Messages : 710
Enregistré le : dim. 20 sept. 2015 16:01
Présentation : La Patte blanche ? C'est par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : 49.61132 ; 6.12934
Âge : 46

Re: Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Message par Coralie352 » mar. 27 oct. 2015 20:57

Merci Louise :)
"Those who would give up essential Liberty, to purchase a little temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety."
Benjamin Franklin, 1755

Avatar du membre
Nourth
Messages : 18
Enregistré le : mar. 6 oct. 2015 17:50
Présentation : Aiguille & botte de foin
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 28

Re: Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Message par Nourth » mer. 28 oct. 2015 15:49

J'ai moi aussi toujours eu un mal fou avec les dictées (je me souviens de crises terribles enfant quand mes parents ou mes grand-parents me poussaient à les faire et les refaire une fois de trop) et le par cœur en général, ça ne m'a jamais réussi ni appris quoi que ce soit avant très longtemps :-/ en fait en primaire les rares fois où j'avais recours au par-cœur-bête-et-méchant j'avais déjà oublié toutes les informations le lendemain. Le déclic m'est venu quand j'ai compris (ou plutôt "senti") les intérêts que ça pouvait avoir sur le long terme.

Personnellement je n'ai pas appris à avoir spontanément une bonne orthographe en faisant des dictées (bien au contraire... mais c'est aussi parce que j'ai un problème de vitesse d'écriture), ni en lisant (là c'est plus surprenant) mais en écrivant. A partir du moment où j'ai eu accès à un traitement de texte avec correcteur, j'ai commencé à découvrir et éliminer petit à petit mes erreurs les plus grossières, enfin celles qu'une machine peut repérer sans trop de problème (ça fait déjà beaucoup, pour le reste je m'améliorais aussi en devenant de plus en plus attentive), et après un moment la forme correcte me venait d'elle-même au clavier comme au stylo. Je trouvais l'outil "d'aide" beaucoup moins stigmatisant que les corrections suivis d'injonction "à l'entraînement", c'était un peu comme une présence bienveillante qui ne me jugeait pas mais me demandait si je n'avais pas plutôt voulu dire "ceci" ou "cela". Soit je hoche la tête sur un "ah oui, c'est donc comme ça qu'on l'écrit !", soit je l'ignore parce que je sais ce que je voulais dire et qu'il a juste interprété de travers.
Cela a marché très bien avec moi parce que partager les histoires que j'avais dans ma tête me motivait, du coup ça me faisait un entraînement régulier. Si elle est aussi intéressée par l'aspect "scénario" des jeux video ça peut être une idée de décrire le premier niveau d'un jeu sur le même thème que sa feuille de vocabulaire et l'inviter à s'auto-corriger grâce à sa liste. Si elle est vraiment dans l'aspect visuel par contre, peut-être lui parler des calligrammes ? cela peut donner un côté plus créatif, ludique et graphique à l'art de copier, et ainsi atténuer la répétitivité des lignes.
(par contre à voir si c'est gérable niveau temps d'apprentissage, le "bête et méchant" est ennuyeux mais plus rapide à mettre en place :-/)

Pour ce qui est du fond du problème, comme dit plus haut c'est vraiment les avantages à long terme qui ont boosté ma capacité de par cœur quand il était nécessaire. Quand j'apprends une nouvelle langue (ou en réapprends une que je n'ai plus pratiquée depuis perpette .__.) je renâcle toujours à l'idée de me lancer dans les temps primitifs. Sauf que... ensuite ça fait gagner un temps fou ! et donc donne une conversation plus fluide. Du coup autant le vocabulaire (hors minimum vital) je préfère à choisir l'enregistrer petit à petit en contexte, autant la liste des verbes irréguliers courants j'ai fini par accepter qu'il faut prendre le temps -moment terrible mais nécessaire- de la bloquer par cœur, à l'endroit, à l'envers, dans le désordre, jusqu'à ce qu'ils me viennent tous seuls en conversation. Du coup le déclic peut venir des applications concrètes et utiles qu'elle peut en tirer à l'avenir ? (par exemple hésiter moins longtemps sur l'orthographe d'un mot au moment où elle prend des notes et donc pouvoir réfléchir au fond du sujet plutôt qu'à la forme)

Voilà, témoignage personnel qui ne t'apportera peut-être pas grand-chose, mais si ça peut te donner des idées n'hésite pas à piocher :) courage pour ta puce, j'espère qu'elle pourra trouver un contexte plus épanouissant dans les prochaines années.
"Ci falt la geste que la Nurtha declinet."
(Ici s'arrête le post parce que la Nourth est fatiguée.)

Avatar du membre
W4x
Messages : 3519
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36
Contact :

Re: Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Message par W4x » sam. 31 oct. 2015 01:42

Louise a écrit :C'est un fichier, je ne sais pas comment l'intégrer, mais comme il ne fait qu'une page, je copie colle, ça ira aussi vite. !
Bonsoir :)
pour répondre à ta question, en bas du message, sous Envoyer/Aperçu/Sauvegarder, se trouvent 2 onglets : Options et Ajouter des fichiers joints.
Clique sur ce 2e, puis sur "Parcourir" pour joindre le fichier depuis ton ordi et "Ajouter le fichier". Une fois le fichier ajouté, clique sur "Insérer dans le message", qui a dû apparaître. Apparaît alors : [attachment=0]tonfichier[/attachment ]
Et voilà ! J'espère avoir été assez clair...^^ à bientôt !
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

Avatar du membre
Coralie352
Messages : 710
Enregistré le : dim. 20 sept. 2015 16:01
Présentation : La Patte blanche ? C'est par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : 49.61132 ; 6.12934
Âge : 46

Re: Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Message par Coralie352 » mer. 18 nov. 2015 14:43

Je reviens pour donner quelques nouvelles...

Je pense qu'il a dû se passer chez ma fille un déclic à un moment donné dans les 2-3 semaines passées... :rofl:

Soit elle a mis en place les pièces du puzzle mental de l'articulation orthographe-grammaire-conjugaison, soit une ampoule s'et allumée quelque part dans son mental.
Elle me revient régulièrement à la maison avec des exercices de français justes, des dictées avec très peu de fautes (accents, de temps en temps une lettre qui manque, quasiment pas de faute de conjugaison).

Alors que depuis la rentrée c'était une catastrophe.

Elle se met volontairement au travail (bon... il faut encore un petit peu pousser de temps à autre ^o^ ).

Sinon, j'ai enfin un retour de l'instituteur concernant cette classe HP pour janvier. Il m'informe qu'ils souhaiteraient faire passer à ma fille des tests supplémentaires avant de décider si elle est à même d'intégrer cette classe. Information que j'ai déjà depuis début octobre par la psy scolaire... :roll:
Une éducatrice spécialisée souhaite me rencontrer la semaine prochaine pour discuter avec moi du "développement scolaire" de ma fille.

Si quelqu'un à la moindre idée de ce que peut être le "développement scolaire" d'un enfant et voulait bien partager son savoir avec moi, je suis preneuse.
J'ai cherché sur le net et je n'ai rien trouvé et je n'ai jamais rencontré cette expression dans aucune de mes lectures, donc je suis un peu perplexe...
Concernant la psy scolaire, je n'ai toujours pas reçu le rapport écrit du WISC IV de ma fille. Pour rappel, elle l'a passé mi-juillet dernier, nous avons eu le rapport oral fin juillet, je lui ai remis les résultats du BAC de ma fille début septembre et depuis j'attends...
J'en suis au point où je me demande si je ne vais pas prendre rendez-vous avec une psy de l'autre côté de la frontière (en France) et lui refaire passer le test... J'avoue ne plus avoir confiance :^)
"Those who would give up essential Liberty, to purchase a little temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety."
Benjamin Franklin, 1755

Avatar du membre
uzu
Messages : 672
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 01:14
Présentation :
Coucou c'est moi ;-)
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Entre mes Boules Quies
Âge : 46

Re: Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Message par uzu » mer. 18 nov. 2015 17:55

Coralie352 a écrit :...
Concernant la psy scolaire, je n'ai toujours pas reçu le rapport écrit du WISC IV de ma fille. Pour rappel, elle l'a passé mi-juillet dernier, nous avons eu le rapport oral fin juillet, je lui ai remis les résultats du BAC de ma fille début septembre et depuis j'attends...
...
Soit elle s'en fout (cas n°1), soit elle n'y pense pas (cas n°2), soit elle n'a pas encore rédigé le rapport (cas n°3).

Ce qui appelle finalement la même réponse :
un rappel téléphonique des plus courtois et compréhensif (1) tous les 15j (2) ...

Résultats :
- Cas n°1 : Elle va finir par te l'envoyer pour que tu lui lâches le mollet
- Cas n°2 : Elle va vraiment finir par se souvenir qu'elle a un truc à t'envoyer
- Cas n°3 : Elle va (peut-être) se mettre à bosser un peu ...

(1) A prendre au premier degré
(2) Pas trop souvent pour ne pas passer pour une personne qui harcèle et se faire bouler sous ce prétexte, ni trop rarement pour qu'elle ne t'oublie pas.

Avatar du membre
Coralie352
Messages : 710
Enregistré le : dim. 20 sept. 2015 16:01
Présentation : La Patte blanche ? C'est par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : 49.61132 ; 6.12934
Âge : 46

Re: Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Message par Coralie352 » mer. 18 nov. 2015 18:15

uzu a écrit :Ce qui appelle finalement la même réponse :
un rappel téléphonique des plus courtois et compréhensif (1) tous les 15j (2) ...
Merci Uzu :-)

Mais ça j'ai déjà fait...
Genre j'ai appellé à la mi-octobre pour me rappeler (aimablement) à son bon souvenir et elle m'a bien fait comprendre qu'elle n'avait pas que cela à faire, qu'elle avait été malade , que le dossier de ma fille était dans la pile, etc.

J'envisage de lui envoyer un mail en fait... L'appeler à nouveau commence à me faire le même effet que d'envisager d'avoir à discuter avec l'instituteur càd :@
Je l'avoue, je n'ai pas beaucoup de patience avec ce genre de personnes (et ça ne s'améliore pas avec l'âge) et je ne suis pas suffisamment hypocrite pour être tout sourire...
Bref...
"Those who would give up essential Liberty, to purchase a little temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety."
Benjamin Franklin, 1755

Avatar du membre
PointBlanc
Messages : 1392
Enregistré le : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 44

Re: Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Message par PointBlanc » mer. 18 nov. 2015 18:22

Content que les nouvelles soient bonnes en tout cas :)
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?

Avatar du membre
uzu
Messages : 672
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 01:14
Présentation :
Coucou c'est moi ;-)
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Entre mes Boules Quies
Âge : 46

Re: Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Message par uzu » mer. 18 nov. 2015 18:38

Coralie352 a écrit :
uzu a écrit :Ce qui appelle finalement la même réponse :
un rappel téléphonique des plus courtois et compréhensif (1) tous les 15j (2) ...
Merci Uzu :-)

Mais ça j'ai déjà fait...
Genre j'ai appellé à la mi-octobre pour me rappeller (aimablement) à son bon souvenir et elle m'a bien fait comprendre qu'elle n'avait pas que cela à faire, qu'elle avait été malade , que le dossier de ma fille était dans la pile, etc.

J'envisage de lui envoyer un mail en fait... L'appeller à nouveau commence à me faire le même effet que d'envisager d'avoir à discuter avec l'instituteur càd :@
Je l'avoue, je n'ai pas beaucoup de patience avec ce genre de personnes (et ça ne s'améliore pas avec l'âge) et je ne suis pas suffisamment hypocrite pour être tout sourire...
Bref...
"elle n'avait pas que cela à faire" ==> elle n'a pas que ça à faire mais c'est juste un peu son travail :mooning: .
J'espère qu'elle a eu le temps d'encaisser ton chèque, la pôv dame.
Cela dit, si elle était malade ça peut se justifier.
Pourquoi ne pas la contacter pour savoir si elle va mieux :diabloo: ?
(et en même temps lui glisser que tu as RDV avec un éducateur pour parler de l'avenir de ta fille et que son rapport te seras peut-être utile pour cette occasion :makeup: :mrgreen: ...)

Bon en même temps, c'est facile à dire mais moins à faire, moi aussi je ne sais pas jouer la commédia dell'arte :shake:

Avatar du membre
Airelle
Messages : 184
Enregistré le : jeu. 17 sept. 2015 13:41
Présentation : Clic
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 30

Re: Comment induire le déclic ? Comment lui faire comprendre

Message par Airelle » jeu. 19 nov. 2015 14:41

Coralie352 a écrit :Je pense qu'il a dû se passer chez ma fille un déclic à un moment donné dans les 2-3 semaines passées... :rofl:
C'est super !!!
Coralie352 a écrit :Si quelqu'un à la moindre idée de ce que peut être le "développement scolaire" d'un enfant et voulait bien partager son savoir avec moi, je suis preneuse.
Espérons qu'ils se disent qu'effectivement ta fille va plus vite que la moyenne et qu'il faut peut être "adapter" les choses, au lieu de tenter absolument de la faire rentrer dans le moule ?

Bon courage avec la psy scolaire...

Répondre