histoire d'une déscolarisation

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3341
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: histoire d'une déscolarisation

Message par Grabote » ven. 28 sept. 2018 19:03

Merci madeleine :)
Je me trompe peut être mais j'ai l'impression qu'elle perd beaucoup de temps là-bas et qu'elle pourrait faire le programme en beaucoup moins de temps et de fatigue .
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3526
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: histoire d'une déscolarisation

Message par madeleine » ven. 28 sept. 2018 19:37

C'est possible ; de toute façon, si ce n'est pas le cas elle pourra réintégrer sans problème. Tu pourrais te laisser jusqu'aux vacances de février pour évaluer ?
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
W4x
Messages : 3610
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36
Contact :

Re: histoire d'une déscolarisation

Message par W4x » ven. 28 sept. 2018 19:57

Les emplois du temps des élèves de 2nde sont un non-sens total depuis 2009... Et encore ta fille finit à 17h, chez nous c'est 18 -____-
Courage parents, ça changera peut-être l'an prochain avec la réforme du bac et du lycée en général.

Pour répondre à ton questionnement Grabote, l'inscription au CNED est une procédure qui ne doit pas être prise à la légère. Un enfant de moins de 16 ans peut être scolarisé gratuitement au CNED à condition que cette démarche soit justifiée auprès de l'inspection d'académie (handicap, sport de haut niveau, maladie etc.), et validée par celle-ci documents à l'appui. En particulier un exeat de l'établissement précédent est nécessaire. Pour ce qui est de l'établissement actuel et de faire un "essai", tu peux demander mais peu leur chaut en fait. Pour eux ta fille est sur les listes, et elle est présente ou non en cours quoi qu'elle fasse en dehors.
Si la scolarisation gratuite est acceptée le droit aux bourses est conservé, le dossier est le même. Par contre si c'est refusé tu peux tout de même faire un dossier pour le CNED mais de mémoire ça va chercher dans les 900€ de frais pour le lycée, et pour la bourse je ne pense pas que ce soit possible (à vérifier !).

Une fois cette dure année de 2nde passée, j'ose espérer que les "nouvelles" 1ère de 2019, dont personne ne sait rien pour le moment, offriront un cadre d'étude meilleur à nos lycéens... Donc à toi de voir et surtout de mettre en balance le pour et le contre sur cette année de transition afin que ta fille la négocie au mieux. Certes les contraintes sont fortes mais c'est pour une année, c'est aussi la "loi du lycée" quoi qu'on en dise, et il y a dans une certaine mesure moyen de s'adapter.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3341
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: histoire d'une déscolarisation

Message par Grabote » ven. 28 sept. 2018 20:19

8o 18h !! :fubar:
Merci pour ta réponse W4x.
Oui, bien sur elle a les moyens de s'adapter. Elle pourrait aussi faire autre chose de son temps de vie ... et conserver son goût d'apprendre et d'inventer.
Madeleine, je pensais aussi nous donner un délai ... à voir comment ça évolue.
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Répondre