Tel l'oiseau

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!
Répondre
wallcreeper
Messages : 161
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Tel l'oiseau

Message par wallcreeper » mar. 12 mars 2019 10:11

Tombé dedans depuis tout petit... Qu'elles soient diurnes, nocturnes, grégaires, solitaires, pélagiques, continentales, les plumes et leur porteurs me passionnent...
Et bien-sur ma plume tourne autour des plumes !

Parlons oiseaux, ces êtres instinctifs qui nous survolent et transportent nos rêves... Ces assoiffés d'azur.

De l'alouette lulu et son air d'opéra aérien, le trémolo du rouge-gorge si familier, le tout sous l'oeil perçant de l'épervier, acrobate des airs !

N'hésitez pas, toute question, toute observation, partageons autour de ce monde emplumé avant qu'il ne finisse déplumé...

Ce matin, défilé de vols bleus ici, par 50, 100 voire 500, l'instinct pousse les palombes jusqu'aux confins nordiques de notre continent pour aller donner la vie.

Levons les yeux, tendons l'oreille
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Carcharodontosaurus
Messages : 74
Enregistré le : mer. 13 févr. 2019 16:11
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Tel l'oiseau

Message par Carcharodontosaurus » mar. 12 mars 2019 10:52

Petite question pour toi Wallcreeper, si tu es expert de la question.

Je viens d'acheter une petite maison. Rien de conséquent, mais petit jardin en ville.

J'aimerai soutenir la population d'oiseaux de mon coin à mon échelle. Que recommande tu ? Petite maison, graines ect ? Je suis biologiste mais je ne connais pas grand chose à l'ornithologie ^^"

J'aimerai bien aider les mésanges, ou les rouges gorges. On a des étangs proches avec bernaches, canards, hérons ... Ce sont plus les petits oiseaux qui me semblent lutter.

J'ai deux chiens donc rien trop bas. J'ai en revanche de grands sapins et un cerisier + des haies.

wallcreeper
Messages : 161
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper » mar. 12 mars 2019 12:49

Nul n'est expert dans son domaine, une vie de suffirait pas ! Mais il est toujours possible d'éclairer quelques lanternes...

Félicitations pour l'achat déjà !

Bonne initiative que de vouloir soutenir la population des petits oiseaux, car ce sont ceux qui actuellement pâtissent le plus de notre modification effrenée de l'environnement...
Tu sembles déjà bien pourvu en sites potentiels de reproduction, sapins pour les mésanges, bleues, charbonnière voire noire et huppée selon ton coin, pigeon ramier et autre roitelets; haie pour les turdidés, grives merles et rouge gorge... Des fois la meilleure intervention qu'on puisse avoir est.. de ne rien faire (dur pour l'humain et sa toute puissance sur la nature). Un nichoir à balcon, à destination des mésanges, peut être installé dans le cerisier éventuellement, pour profiter des services rendus par la nature et limiter les prédateurs de cerises (ceux à 6 pattes). Plans dispo sur gogol

Sinon une petite mangeoire plateau (un piquet, une plateau avec de petits rebords) pour l'hiver peut s'avérer judicieuse... Le repas ? du tournesol 3 étoiles... De nombreuses sections LPO proposent des commandes de graines de tournesol (j'en suis le relais bénévole dans mon secteur). Tu peux te rapprocher d'eux, cela permet de financer leurs actions et faire travailler un producteur local en bio ! Puis cela fait des graines à planter dans le jardin ensuite... Pour nos Zazas, bien impactées aussi

Patiente avant les fauches de tes espaces verts, favorise les insectes (habitats, fleurs mellifères), ne taille tes haies qu'en toute fin d'hiver... Si tu es d'humeur aménageur, une petit mare pour les abreuver été comme hiver et apporter encore plus de vie à ton coin de paradis ! Tant de petites choses qui vont dans le sens des oiseaux, et de toute la vie qui les accompagne !
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
baptiste
Messages : 588
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Tel l'oiseau

Message par baptiste » mer. 13 mars 2019 10:00

Tiens un collègue ornitho !

Avec quelques années de centre de sauvegarde j'ai appris à connaître les bestioles à plumes. Même si j'avoue avoir du mal à les reconnaîtres sans les avoir entre les mains.

Et même en les ayant dans les mains j'ai du mal. Pour l'anecdote en centre dans les registre on avais carrément une catégorie PPM dans la case espèce, pour petit passeraux marron...

Pas besoin de connaître l'espèce exacte pour la rafistoler
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

wallcreeper
Messages : 161
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper » mer. 13 mars 2019 13:16

Avec mon pseudo, je ne pouvais pas bien me cacher !

Phénomène inverse, je suis parfois bien embêté avec un oiseau en main, alors que si celui ci apparait furtivement dans un buisson, le jyzz se met en route et ça fait tilt !

Ah le complexe des pouillots / rousserole / hypolais... toujours bien la galère ! ;-)

J'avais bien remarqué que tu avais déjà mentionné cette activité et me suis posé une question : centre Hegalaldia ?

J'ai souvent été en lien avec les centres de soins, certains porteurs de fusil du sud ouest devraient parfois porter des lunettes... ou simplement un cerveau... lors des passages automnaux en Pays Basque !

Pour l'anecdote, hier entre 2 récoltes sous serre : 850 pigeons ramiers, 8 cigognes blanches et une bonne dizaine de milans royaux. Des fois j'aime bien quand un petit couloir de beau temps se dessine entre 2 perturbations, un léger vent de sud, bien porteur et c'est la régalade !
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
baptiste
Messages : 588
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Tel l'oiseau

Message par baptiste » mer. 13 mars 2019 14:20

wallcreeper a écrit :
mer. 13 mars 2019 13:16
Avec mon pseudo, je ne pouvais pas bien me cacher !

Phénomène inverse, je suis parfois bien embêté avec un oiseau en main, alors que si celui ci apparait furtivement dans un buisson, le jyzz se met en route et ça fait tilt !

Ah le complexe des pouillots / rousserole / hypolais... toujours bien la galère ! ;-)

J'avais bien remarqué que tu avais déjà mentionné cette activité et me suis posé une question : centre Hegalaldia ?

J'ai souvent été en lien avec les centres de soins, certains porteurs de fusil du sud ouest devraient parfois porter des lunettes... ou simplement un cerveau... lors des passages automnaux en Pays Basque !

Pour l'anecdote, hier entre 2 récoltes sous serre : 850 pigeons ramiers, 8 cigognes blanches et une bonne dizaine de milans royaux. Des fois j'aime bien quand un petit couloir de beau temps se dessine entre 2 perturbations, un léger vent de sud, bien porteur et c'est la régalade !
Non bien que j'ai pas mal échangé avec stephan à une époque.

Formé au chêne et au ticho, j'ai fais mon temps à la LPO aquitaine
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

wallcreeper
Messages : 161
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper » mer. 13 mars 2019 14:47

J'ai fait mon temps, pieds nu dans les paturages de Soule, pas loin d'Iraty, puis à "la plage", un col près d'une Rhune bien connue, à contempler et dénombrer, sensibiliser, et parfois ramener des vautours en péril... Plus Patxaran que chêne ! Casero Patxi !
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
Loupiotte
Messages : 109
Enregistré le : jeu. 25 oct. 2018 22:17
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 28

Re: Tel l'oiseau

Message par Loupiotte » mer. 13 mars 2019 17:24

Pour ma part, c'est le deuxième hiver que je nourris les oiseaux. Je les regarde depuis toute petite et, enfant, j'ai lu je ne sais pas combien de fois un guide pour les reconnaître qu'on m'avait offert.
Comme j'ai réussi à m'installer dans un appartement au RDC avec jardin, j'en ai profité pour me lancer dans le nourrissage. Je commande tout à la LPO. Tout est de grande qualité mais je leur reproche les 8euros de frais de port pour chaque commande sans prendre en compte le poids du colis. Quand on a oublié un article, c'est bien pénible !
Tout d'abord, j'ai acheté un livre sur le nourrissage dont je me sers énormément.
Sur ma terrasse, j'ai installé une potence de nourrissage avec silo pour graines de tournesol + un autre en grillage pour les cacahuètes. J'ai aussi une mangeoire plateau que je remplis d'un mélange pour les oiseaux se nourrissant au sol. Et enfin, une mangeoire à ventouse à ma fenêtre avec graines de tournesol + vers de terre pour les mésanges et les rouge-gorge. De temps en temps, je mets du riz, du blé, des pâtes (surtout pour les pies et les perruches), etc... Bon, je ne vais pas mentir, pour le nombre d'oiseaux et le manque de variété, j'ai beaucoup trop de mangeoires mais ça me fait plaisir.
Jusqu'ici, j'ai vu des mésanges charbonnières, bleues, rouge-gorge, très rarement des pinsons. L'hiver dernier j'ai eu des mésanges à longue queue mais le proprio a élagué les arbres du jardin l'été dernier et je n'ai rien vu cet hiver. Évidemment j'ai des pies, des pigeons communs, des tourterelles et... des perruches à collier.
Une fois, j'ai vu un troglodyte et une autre fois une bergeronnette des ruisseaux.
Je sais que j'aurais plus de succès si j'installais mes mangeoires dans le jardin et non sur ma terrasse car cela doit décourager pas mal d'espèces de devoir venir si près de mes fenêtres mais malheureusement, le jardin est complètement visible depuis la rue et j'ai peur qu'on ne me vole mes installations, ne serait-ce que par malveillance.

Comme j'étais un peu frustrée, j'ai aussi installé des mangeoires dans le jardin de mes parents qui sont à la campagne en bordure de forêt. Ça a été le festival l'hiver dernier ! J'avais rajouté une mangeoire pour les chardonnerets au cas où... Aussitôt adoptée ! Ils venaient par douzaine minimum ! En plus des mésanges habituelles, j'en ai vu des noires et des forêts. Il y a eu aussi un bouvreuil pivoine, des sittelles torchepot, un gros bec casse-noyaux, des troglodytes, des bruants zizi, des moineaux... Par contre, jamais vu ni chez eux ni chez moi de verdiers alors que je sais que certaines personnes se plaignent de leur grand nombre...
Par contre, cet hiver, toujours chez mes parents, aucun chardonneret... Je ne sais pas pourquoi et je m'en inquiète un peu. Et de manière générale, les réserves sont parties beaucoup moins vite et il y a eu beaucoup moins de visiteurs... J'espère que cela ne se reproduira pas l'hiver prochain. Je précise que j'avais renouvelé les stocks de graines et bien nettoyé/désinfecté les mangeoires avant de les remettre en service.

J'aimerais aussi convaincre mes parents de ne pas tondre la moitié de leur jardin et semer des mélanges mellifères pour voir un peu ce que ça donnerait...

Voici donc où j'en suis. Je ronge mon frein en attendant d'avoir mon propre jardin et de pouvoir l'aménager comme il me plaît avec nichoirs, aménagements pour les insectes en tout genre, etc... En attendant, je fais ce que je peux !

wallcreeper
Messages : 161
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper » mar. 19 mars 2019 20:51

Coucou Loupiotte

Tentons d'éclairer ta lanterne... :-)

Pour les frais de port LPO, si tu as une section pas très loin de chez toi, ils font souvent des commandes groupées permettant de s'en exonérer, et ont même souvent des articles en rabe sous la main dans les locaux (j'ai vu le cas plusieurs fois, ancien salarié chez eux).
Pour les graines, ne t'embête pas forcément avec les mélanges, le tournesol est assez complet et fait affaire à tout le monde. De plus, la majorité des espèces va négliger les graines moins appétentes (millet, blé...) au profit des autres...
Pour le jardin, une petite mangeoire plateau bricolée sur un haut piquet ne devrait pas trop attirer de voleur, et permettrait surement d'augmenter la diversité d'espèces. Autant mésanges, rouges gorges et autres accenteurs sont assez familiers, autant les "fringilles", pinsons, chardonnerets, tarins, gros becs, verdiers, ... sont plus farouches et viennent se nourrir à plus grande distance des habitations.
Ne t'inquiète pas des variations d'effectifs d'une année sur l'autre, ce sont des variations naturelles et multifactorielles... Qualité de la reproduction, conditions météorologiques, bouffe disponible dans l'ensemble du territoire d'hivernage (parfois toute l'Europe), ... Cette année est pour moi une bonne année à chardos, l'invasion de mésanges automnale se confirme par des effectifs importants de bleues et charbonnières, très peu de noires en revanche en comparaison de l'an dernier. Le gros bec est absent des boisements cet hiver et le verdier très rare (affublé du sobriquet de "campeur" l'hiver dernier, tellement y'en avait !).

Au top pour les conseils envers tes parents et leur gestion du jardin, et si tu t'en sens le courage, il me manque plus qu'une mare aux libellules ?
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

wallcreeper
Messages : 161
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper » ven. 29 mars 2019 09:08

Ce matin, trajet pour emmener mon petit à l'école, il veut voir des animaux, de la vie
Ce matin, des petites boules de vie perchées partout, furetant chaque recoin, à le recherche d'un petit rien, à se mettre sous le bec... refaire le plein

Ce matin, "tombée" de passereaux, pleins d'assoiffés d'azurs peuplent les buissons, le rouge-queue noir a profité de ce clair de nuit
pour suivre le chemin des étoiles vers son destin...

J'aime me mettre à la place de ces boules de vie, fragiles, et bravant tout désespoir pour sa survie, sans question, juste l'instinct...

J'aime la migration et sa signification

tendez l'oreille, levez les yeux, nous ne sommes pas seuls dans ce monde, sachons les choyer et les protéger... Belle journée
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

wallcreeper
Messages : 161
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper » ven. 3 mai 2019 21:10

Le printemps avance dans les champs, mais aussi dans les chants ! Mai reste le meilleur moment pour profiter de tout ce boucan.

Ici, les premiers occupants s'affairent déjà à leurs nichées, alors que les derniers voyageurs au long cours posent leur bagage, plutôt leur babil enchanté !

Les allers retours des étourneaux, geais, mésanges, se multiplient, chaque buisson, chaque trou acc0euille son nid et ses petits.
De son fil, l'alouette lulu garde un oeil sur fratrie, si dégourdie que toute jeune elle quitte le nid
Frénétique, madame rouge queue noir s'obstine à construire, partout, n'importe où même dans un coffre de camion pour se faire conduire

Fraichement arrivé, le bariolé loriot nous régale de ce champs roulé et ce plumage sans égal
Noctambule, le rossignol nous abrutit de sa passion, son explosion, la nuit frémit
L'hypolais, par son craquement d'introduction, nous promet un conte polyglotte, cric crac l'histoire sort de son sac, tout en vrac
Le tout sous les roulement de tambours des guépiers et un coucou cette année bien régulier

Le chorus est tel que des fois même des oreilles expertes n'en peuvent plus de le décortiquer mais préfèrent s'arrêter, écouter, s'en ennivrer !

Si vous aussi, vous aimez cela, vous connaissez quelques chants, observez des fois les oiseaux, prenez un petit temps pour partager, vos histoires ici, vos observations pour les amis, de cette gente ailée !

Une petite enquête hirondelle, pour mieux connaitre et évaluer l'état de leur populations à ces belles (aie ouille) :
http://www.enquete-hirondelles.fr/
Une petite contribution, même pour tout ce qui est le plus commun... On ne connait que ce qui est rare chez nous, rarement ce qui est banal donc toute observation rapportée apportera une information ! site de saisie en ligne de vos rencontres ailées, de tous les jours :
https://www.faune-france.org/
Le site est aussi décliné en versions locales, régionales et départementales, exemple : https://www.faune-auvergne.org/
Ces informations sont essentielles pour comprendre le présent et affronter l'avenir...

Merci pour les oiseaux
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
Pascalita
Messages : 925
Enregistré le : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : Un coup d'œil sous l'écorce
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Tel l'oiseau

Message par Pascalita » ven. 17 mai 2019 12:25

Une question à laquelle tu auras sûrement la réponse, @wallcreeper - ou @baptiste aussi -, inspirée par l'observation de deux nids de mésanges dans le jardin : quand les passereaux ont des petits (et les autres aussi, après tout), est-ce qu'ils passent la nuit avec eux dans le nid, pour les protéger et leur tenir chaud (ou pour leur raconter des histoires pour qu'ils s'endorment :honte: ) ?

wallcreeper
Messages : 161
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper » lun. 3 juin 2019 07:17

Pascalita, le seul petit oiseau dont les parents ont passé tout le temps de la croissance de leur oisillon dans "le Nid", c'est moi, en référence au lieu dit où j'ai grandi (ça ne s'invente pas... !) jusque mon envol. Les passereaux, et plus largement les oiseaux, n'occupent le nid la nuit que lors de la couvaison des oeufs, impératif thermique oblige, et lors des premiers stades de développement des poussins, lorsque ces derniers ne sont pas encore emplumés. Ils se tiennent ensuite à proximité mais laissent le confort du "lit" aux petits. Nombreuses espèces, surtout les nicheurs au sol et les merles, ont d'ailleurs un comportement nidifuge les poussant à rapidement quitter ce F1 devenu trop étroit pour toute la fratrie. Alors commencent les pérégrinations entre les herbes et buissons, ne se signalant que par leurs cris à leurs parents.
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
Pascalita
Messages : 925
Enregistré le : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : Un coup d'œil sous l'écorce
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Tel l'oiseau

Message par Pascalita » lun. 3 juin 2019 08:19

Merci wallcreeper !

wallcreeper
Messages : 161
Enregistré le : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 37

Re: Tel l'oiseau

Message par wallcreeper » mer. 5 juin 2019 19:22

C'est l'histoire, d'une petite histoire, l'histoire d'un soir, ce soir !
Un émerveillement sur la nature qui rayonne toujours aux yeux d'un oiseau sans plume passionné de plumes...
Une leçon de vie, une leçon d'envie, par un moment tout simple de survie !

Un petit oiseau, par sa queue rousse se distinguant, a décidé ce printemps en revenant de sa brousse
dans un coffre de camion, de s'installer, de nidifier et d’élever, une fratrie de petits oisillons
Le grand oiseau, dont les manches se retrousse, a la frousse, pour ce drole de petit oiseau
Il se dit qu'adviendra t'il de ce petit nid, ces quelques oeufs pondus par une dame, que son homme damne, lorsque le camion s'enfuit ?

Un joyeux matin, grand oiseau part, au volant de son camion vers une improbable destination, pour une petite oiselle que ses oeufs accapare !
Déboussolée, à l'ouverture des portes, l'oiselle s'enfuit... Le conducteur d'abord en rit, puis l'inquiétude doucement va le gagner...
à 15 kilomètres de chez elle, petite oiselle a perdu ses oeufs... au départ du camion ne reste qu'eux, plus personne pour les prendre sous son aile
Petite rouge queue noir, perdue sans ses oeufs, n'a de cesse de braver les cieux, pour ses futurs petits revoir...

Le grand oiseau s'affaire à ses histoires, sans la revoir, ne prêtant garde qu'à son devoir
4 jours plus tard au petit jour, quand le camion se re-remplit, pleine d'envie madame fait son retour
un oeuf, deux oeufs, trois oeufs, c'est reparti ! Alors le grand oiseau se dit
Qu'en fait, lui il est tout petit face à cet oiselle, qui, où qu'elle soit, malgré qu'elle soit toute frêle, retrouvera son nid...

L'histoire d'une femelle rouge-queue noire qui, malgré avoir été transportée contre son gré, a su retrouver sa nichée, pas étonnant pour un petit oiseau qui voit dans le noir !
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar du membre
Swinn
Messages : 787
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Tel l'oiseau

Message par Swinn » mer. 5 juin 2019 21:52

Jolie histoire Wallcreeper et joliment racontée !
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Avatar du membre
Holi
Messages : 419
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: Tel l'oiseau

Message par Holi » jeu. 6 juin 2019 10:46

un joli conte de printemps :favorite:
La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.
Marie Curie

Répondre