La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!
Répondre
Avatar du membre
Neige
Messages : 21
Enregistré le : dim. 10 juin 2018 13:21
Présentation : Neige
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Neige » mer. 20 juin 2018 17:03

La dactylographie désigne le fait de taper au clavier avec les doigts, pas forcément dix, pas forcément en aveugle… Je risque d’être inexacte et d’utiliser le terme pour parler de la méthode de frappe à dix doigts qui repose sur les mémoires spatiale et musculaire.

J’ai commencé à m’intéresser à la dactylo en novembre dernier, je changeais d’ordinateur et je me suis dit que c’était l’occasion d’apprendre à taper au clavier « correctement ». J’avais déjà une bonne vitesse à deux doigts, j’impressionnais même mes camarades à la fac, mais je sentais bien qu’avec un petit effort d’apprentissage je pouvais beaucoup m’améliorer ; c’est quelque chose que je voulais apprendre depuis très longtemps et que je repoussais parce que ça allait être long et fastidieux.
Finalement, pas tant que ça. Les choses paraissent toujours plus courtes une fois terminées ! Mon record actuel (après 7 mois d’entraînement) est de 108 mots par minutes, et comme je ne tapais pas du tout à dix doigts, on peut dire que je suis partie de 0.

Je vais essayer de partager ça avec vous et de rassembler les quelques ressources que je connais si vous voulez vous y mettre :D

Quelques infos sur les claviers et l’art de taper au clavier à dix doigts pour les curieux, je n’ai plus toutes les sources mais cette page est pas mal (en anglais) : https://en.wikipedia.org/wiki/Touch_typing ; le lien de la page française, avec un contenu un peu différent : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dactylographie
  • À l’arrivée des claviers, la dactylographie à dix doigts était une méthode de frappe parmi d’autres, avec différents apprentissages et nombres de doigts… Supérieure en vitesse et en précision, elle s’est imposée.
  • La plupart des claviers présentent un relief au niveau des touches F et J : ils permettent de repérer au toucher les touches sur lesquelles doivent reposer les index lorsque l’on tape à dix doigts.
  • Les premiers claviers avaient des touches disposées par ordre alphabétique, et le clavier QWERTY a été inventé pour espacer au maximum les caractères les plus utilisés dans la langue anglaise, afin d’éviter que les touches ne se bloquent. Les claviers AZERTY sont l’équivalent francophone.
  • Il existe aussi les dispositions DVORAK et BÉPO qui sont respectivement étudiées pour optimiser la vitesse de frappe en anglais pour le DVORAK et en français pour le BÉPO. Ces dispositions placent les lettres les plus utilisées au plus près du rang du milieu et de la position de repos.
Pour une personne normale, il est tout à fait possible de taper aussi vite sans avoir appris la dactylo que quelqu’un l’ayant apprise ; en revanche, les personne ayant la plus grande vitesse de frappe tapent à dix doigts… À moins de vouloir se lancer dans les concours, l’intérêt de la dactylographie est donc plus dans la précision et dans le confort à la fois physique et mental que dans la simple vitesse.

En tout cas, ce sont les avantages qui ressortent le plus pour moi. Comme je le disais dans mon fil de présentation, taper de cette manière a changé mon rapport à l’écriture d’une manière que j’ai un peu de mal à expliquer. J’ai toujours apprécié le clavier et préféré écrire à l’ordinateur que sur papier, probablement en partie parce que j’ai été devant un ordinateur assez tôt, mais la dactylographie a porté ça à un autre niveau.
Le clavier est encore plus une extension de moi-même, l’écart entre la vitesse de pensée et celle de frappe se réduit, ce qui contribue à me rapprocher du texte. Écrire ou recopier un texte est une activité relaxante, comme dérouler un ruban, tout est plus doux… Les yeux fermés, je peux écrire mes pensées d’une manière qui se rapproche de l’écriture automatique : et contrairement au papier, le résultat est lisible ! Ce sont ces choses qui ont fait passer l’apprentissage de la dactylographie du simple entraînement à une forme de passion pour moi. Que ce soit pour ça ou pour le gain en ergonomie et en productivité, je pense que tout le monde peut en bénéficier.

Et je pense que l’apprentissage même est une expérience gratifiante et enrichissante. D’abord, tout le monde peut apprendre la dactylographie et atteindre une très bonne vitesse : avec de la régularité et de la persistance, les progrès sont inévitables. Une activité dans laquelle on progresse est toujours une source de plaisir.
Je suis quelqu’un qui manque de discipline, je suis rapidement frustrée et j’ai tendance à me reposer sur ce que je sais plutôt qu’à apprendre des choses où je suis parfaitement débutante, et le dépassement constant de moi-même et le fait d’avoir tenu pendant plusieurs mois d’apprentissage de la dactylographie m’ont beaucoup apporté :)

J’ai appris gratuitement sur internet… Je vous mets les différents outils que j’ai utilisés et leurs avantages et inconvénients selon moi. La liste est à compléter, je ne vais mettre que ceux que je connais un minimum.
  • http://www.typingstudy.com : pour apprendre, s’entraîner et jouer

    J’ai commencé à apprendre sur Typing Study et me suis limitée à ce site pour les premiers mois.
    
Les avantages : des leçons progressives, intelligemment articulées et complètes, avec une difficulté progressive et des conseils de posture et d’attitude pour progresser plus vite ; une grande variété de textes d’entraînement qui sont des fables d’Esope, ça fait toujours plaisir ; le site propose aussi des leçons pour le pavé numérique et une variété de jeux de frappe.
    
Les inconvénients : incompatible avec les claviers Mac à partir de la leçon 10, les textes d’entraînement présentent des fautes de ponctuation (absence d’espace entre les signes doubles) et quelques fautes d’orthographe, le site ne donne que le minimum de statistiques et ne présente pas l’évolution sous forme de graphique.
  • https://www.keyhero.com : pour apprendre et s’entraîner

    À cause des inconvénients de Typing Study, je me suis ensuite tournée vers Key Hero sur lequel je m’entraîne encore aujourd’hui. Le site propose des leçons que je n’ai pas testées, les textes d’entraînement sont soumis et corrigés par la communauté, ils sont donc plus variés et présentent quelques fautes occasionnelles.
    
Les avantages : un système de communauté plus poussé avec un classement et la possibilité de voir le profil des autres membres, plus de statistiques avec notamment la vitesse en jeu, la progression sur un même texte lorsque l’on s’est entraîné plusieurs fois dessus, présentation de l’évolution sous forme de graphique, présence d’une petite page de conseils.
    Les inconvénients : même si elle est très minimale, l’interface du site est plutôt grossièrement traduite, il arrive que les citations présentent des fautes (mais c’est rare) et le système de classement a pour effet secondaire de faire favoriser la « réussite » (donc la recherche de citations faciles) à l’entraînement ;) Je ne peux pas parler des leçons.
  • https://10fastfingers.com : pour s’entraîner et faire un peu de compétition

    10FF ne propose pas de leçons, c’est seulement un site d’entraînement qui propose un système de communauté et de compétition. À la différence des deux premiers, il ne propose pas de s’entraîner sur des textes, mais sur des suites de mots. Je l’utilise très peu mais c’est le site le plus connu des trois.
    Les avantages : présentation des résultats en graphique, possibilité de partager son score sur les réseaux sociaux, système de compétition.
    
Je ne vois pas de vrai inconvénient sur ce site, c’est plus une affaire de goût, on l’appréciera plus ou moins en fonction de ce que l’on recherche.
  • Le jeu Epistory - Typing Chronicles (le lien insère automatiquement une pub, donc je vous laisse chercher par vous-mêmes) : pour jouer

    Sky m’a fait découvrir ce jeu et je l’apprécie beaucoup ; merci :) c’est un jeu très poétique, les déplacements se font avec les touches E, F, J et I sur lesquelles reposent les doigts en position de repos (enfin c’est UNE position de repos possible pour la frappe à dix doigts, pour ma part je laisse plutôt les miens sur la rangée médiane), et les combats se font en tapant des mots se trouvant au-dessus des monstres ; vite, de préférence.
Le jeu est payant, à 15 euros sur Steam, mais je l’ai trouvé à 5,55 euros sur un autre site.
Ce n’est pas un jeu pour apprendre, il ne propose pas de méthode, il permet juste de s’entraîner et de se divertir.
Je pense vraiment que la frappe à dix doigts en aveugle est bénéfique à tous ceux qui utilisent un clavier de manière régulière. Elle permet de gagner en productivité (vitesse, précision, concentration), d’adopter une meilleure posture (position des coudes, des poignets, moins de mouvements au niveau du cou, moins de mouvement des mains) et donc de limiter certains risques pour la santé, d’avoir l’esprit plus focalisé sur ce qui compte vraiment (automatismes), un sentiment de fluidité dans l’écriture…

Son apprentissage est peut-être un peu long, parfois fastidieux, parfois douloureux (mon auriculaire gauche peut témoigner), mais c’est un processus enrichissant qui peut même être agréable. Pour ma part, je ne pensais pas encore m’entraîner après avoir dépassé 69 mots par minute, et je me suis prise au jeu !

Un gif d'inspiration... :D

Image

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 515
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Dark Vadrouille » mer. 20 juin 2018 19:00

Merci beaucoup pour ton partage Neige, je vais tenter de m'entraîner aussi. Je tape très vite sans regarder mais avec 2-3 doigts seulement.

Ayant envie de me mettre au piano j'imagine que la dactylo serait un bon moyen de me dégourdir les doigts ?

Avatar du membre
Neige
Messages : 21
Enregistré le : dim. 10 juin 2018 13:21
Présentation : Neige
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Neige » mer. 20 juin 2018 20:00

C'est possible !

Je ne fais pas de piano, le seul témoignage que j'ai vu allait plutôt dans l'autre sens : quelqu'un disait qu'il pensait que faire du piano était un atout pour la dactylographie (de mémoire il tapait à plus de 150 mots par minute)...

Avatar du membre
Pascalita
Messages : 706
Enregistré le : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : Un coup d'œil sous l'écorce
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Pascalita » jeu. 21 juin 2018 12:29

Moi aussi, j'ai adoré apprendre la frappe à dix doigts : le défi de recommencer à zéro, perdre les anciennes habitudes, s'habituer aux nouveaux gestes et voir qu'ils deviennent des automatismes, et surtout pouvoir regarder ce que je copie (quand c'est le cas) en même temps que je tape, ou regarder l'écran et y voir mes mots en direct.

J'ai appris il y a longtemps, lors d'un été de désœuvrement, avec une vieille méthode pour machine à écrire ! Ça a très bien marché, plus vite que je ne pensais (je m'attendais également à ce que ce soit long et fastidieux), et j'ai aussi éprouvé le plaisir et l'impression gratifiante de m'astreindre à quelque chose et d'en retirer un vrai, bon résultat. Je me rappelle juste avoir abandonné au moment d'ajouter la ligne des chiffres, parce que je ne voyais pas l'intérêt (on utilise si peu les chiffres par rapport aux lettres !).

C'est vrai que ça change tout, de pouvoir taper sans regarder le clavier : ça va tellement plus vite et ça libère l'esprit – et encore, je suis loin de ta vitesse (je me suis testée hier soir : 60 mots seulement... :tmi:) !
D'ailleurs, je me demande si je ne vais pas reprendre un peu les exercices pour voir si je peux m'améliorer (un petit défi personnel, ça ne peut pas faire de mal !) ; je crois que pourrais gagner un peu en vitesse rien qu'en améliorant ma précision ; je me suis aperçue que je corrige beaucoup d'erreurs au fur et à mesure que je frappe, ce qui limite forcément l'efficacité.

Par contre, même si j'ai pris l'habitude de rédiger pas mal de choses directement à l'écran, la calligraphie reste ma manière d'écrire préférée, la plus naturelle et la plus... – je cherche le bon mot –, la plus profonde, je crois.
J'aime, savoure et ai parfois réellement besoin de la sensation du stylo dans ma main, du glissement de la plume sur le papier, du geste qui dessine les signes et enchaîne les mots, les lignes.
C'est là que je retrouve, pour ma part, l'écart minimal entre la pensée et les mots et c'est le stylo qui est une extension de moi-même. Comme si cela me permettait d'aller plus profond, plus directement à ce que je pense, ou vis, ou ressens, parce que ma main tient le stylo et le manie, parce que de l'autre, je sens le grain du papier. Comme si les mots naissaient de moi, de l'esprit (de l'âme parfois) et du corps.

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 515
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Dark Vadrouille » jeu. 21 juin 2018 13:29

Un truc pas mal à faire est de taper des mots en fermant les yeux, mots choisis à l'avance.
J'aime bien regarder par la fenêtre quand j'envois des mails au boulot, je regarde les formes et visages que moi seul voit, mes collègues me prenant pour un dingue.

Je viens de faire un test, je suis vraiment sur 2 doigts et j'ai un petit 273 cpm. Mais je vais m'entraîner sur les mêmes outils que toi.

Avatar du membre
Neige
Messages : 21
Enregistré le : dim. 10 juin 2018 13:21
Présentation : Neige
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Neige » jeu. 21 juin 2018 20:06

@Pascalita , j'ai apprécié l'apprentissage pour les mêmes raisons que toi, et j'ai arrêté au même moment d'ailleurs... Les chiffres sont placés beaucoup trop hauts ! Du coup je les connais beaucoup moins bien que le reste, il faudra que je "révise" un de ces jours. Il n'y en a que 10...
La plupart des conseils que j'ai lus disaient de favoriser la précision pour améliorer la vitesse sur le long terme, mais on m'a aussi dit que cela valait la peine de varier les entraînements et de ne se focaliser que sur la vitesse de temps en temps... Une sorte d'entraînement fractionné. Je pense que ça dépend à quel point tu es précise, Keyhero te donne un pourcentage et te permet de voir le type de fautes que tu fais (doublons, saut de caractère, erreur de casse, etc).
Parfois je voudrais aimer écrire sur papier, j'adore les carnets, la calligraphie dégage quelque chose de plus "authentique" en quelque sorte et ça garde un charme particulier, mais vraiment je n'accroche pas. :rofl:

@Dark Vadrouille, 273 CPM c'est élevé pour deux doigts : https://www.ticken.fr/Teste-Dactylographie.html
Accroche-toi pour passer à 10, de mémoire il m'a bien fallu 2 semaines pour pouvoir écrire sans me sentir complètement handicapée (je me suis forcée à abandonner mon ancienne méthode de frappe très tôt), mais après ça pour peu que tu t'entraînes un quart d'heure par jour le gain en vitesse est rapide et constant, et ce n'est plus que du plaisir.
Sans compter que tu passes pour un dingue de compétition :rock:

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 515
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Dark Vadrouille » jeu. 21 juin 2018 22:36

Omg, c'est même très rapide, sachant qu'à la fin du texte j'ai ralentit par fatigue/manque de concentration. Je n'aurai pas dit que c'était si bien mais pour relativiser c'est 2 doigts par mains. C'est déjà nettement plus classique.

Mais oui je vais relever le défi, surtout que je bosse sur pc toute la journée, on en reparle dans quelques semaines alors !

Avatar du membre
Osia
Messages : 245
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 12:02
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 40

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Osia » dim. 24 juin 2018 02:13

Pour le jeu du score, une précision supérieure à 96% sans lecture du texte préalable nécessite de moi une attention où je suis limitée à une vitesse de 60 mots par minutes si l’ensemble des mots m’est connu. Et pour atteindre les 120 mots par minutes, il faut que j’accepte les imprécisions ce qui entraîne une baisse de la moyenne de performance de précision :fubar:
En version “libre”, j’attrappe mon clavier, pose les mains dessus, et c’est partiiiiii
Neige a écrit :
mer. 20 juin 2018 17:03
un sentiment de fluidité dans l’écriture
Neige a écrit :
mer. 20 juin 2018 17:03
l’écart entre la vitesse de pensée et celle de frappe se réduit
Et là "couac" pour moi !: La dactylographie comme “hadicap social” dans les salons de discussions en direct ? Parfois problématique cette proximité entre la pensée et son apparition à l’écran, en particulier avec cet auriculaire qui va appuyer sur la touche “Entrée” avant qu’on le décide pour de vrai. J'adore l'expression "se taper les doigts avec le clavier" :P

Merci Neige, grace à ton post, nous pouvons nous savoir plusieurs à aimer la dactylographie :)
J’ai appris par défi et tel que l'écrit Pascalita:
Pascalita a écrit :
jeu. 21 juin 2018 12:29
ça a marché plus vite que je ne pensais.

J'ai appris sans difficulté la ligne des chiffres, j’ai des mains de pianiste. C’est avec l’apprentissage de langages informatiques nécessitant l’écriture de balises et de symboles que je m’agace aujourd’hui.
Et changer de clavier me ralentit énormément (haha). Pour autant, on continue de me dire rapide, et j’ai appris à admettre que c’est vrai.

Le plaisir que tu as à présenter la dactylographie est pour moi un plaisir à lire.
Merci pour keyhero.com, super pour les statistiques et le correcteur qu’il propose (ces inversions de lettres... :1cache: ).

Permettant un plaisir différent dans l'écriture, la calligraphie me reste indispensable. Ce qui peut ressortir d’un texte où le stylo participe me parait plus dense en cette profondeur évoquée par Pascalita. Au final, j'aime bien dire que la dactylographie est une manière d'accorder le corps à la vitesse de la pensée, la calligraphie une manière d'accorder la pensée au corps.
Tout cela sans aborder le sujet de l'ergonomie parce que c'est un autre sujet ;)
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.

Bonne dacty et calli à tous !

[EDIT] Pour les coquillages :)
«Les grandes personnes sont décidément très très bizarres».
Le Petit Prince

Avatar du membre
Tamiri
Messages : 268
Enregistré le : sam. 30 sept. 2017 21:43
Présentation : Ah? Bon.
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Tamiri » dim. 24 juin 2018 18:21

Pour le coup, je tape à dix doigts, ne regarde le clavier que pour la fameuse ligne des chiffres, et un peu plus au bureau car je suis sur Mac chez moi, et ça oblige à se remettre en tête les quelques différences de clavier. Je n'ai jamais pris l'initiative d'apprendre ni de m'entrainer, j'ai acquis des automatismes sur le tas. Par curiosité je viens de faire quelques tentatives de chronométrage, et je suis un peu au dessus des cent mots par minute, ce qui n'est pas fabuleux.
Et ce faisant, je me retrouve à être la personne la plus rapide, d'assez loin, de tout mon service. Service dans lequel une bonne moitié des gens passent pas mal de temps sur un clavier. Il me semble que la dactylographie est un aspect négligé - or je ne suis pas le seul de la maison à avoir, dans ses activités courantes, la rédaction de notes et de rapports sur des projets artistiques ou des questions administratives, des échanges nombreux par mail, etc. Dans la pratique, assez logiquement, je récupère une bonne partie des principaux travaux rédactionnels, ce qui n'est pas pour me déplaire de toutes façons, et il arrive aussi qu'en fin de journée, quand je commence à en avoir marre et que j'aimerais qu'on ne finisse pas trop tard, je pique le clavier de ma cheffe et lui demande de me dicter ses derniers mails, on gagne un peu de temps. :grin:

Ceci pour dire que je vois énormément de gens dans les bureaux qui vont infiniment moins vite et se font beaucoup plus de mal pour cause d'absence de soin apporté à l'ergonomie, alors que je ne suis moi-même pas un monstre de rapidité. S'agissant d'une administration publique, ça relève presque du cliché. Depuis plusieurs années, pour ce qui est des personnes sous ma responsabilité, je demande systématiquement que puissent leur être proposées des formations en dactylographie, donnant pour argument principal le temps qui pourrait être gagné. Or ces demandes sont systématiquement refusées. Que la hiérarchie soit insensible à l'idée d'avoir des personnes plus à l'aise et pouvant consacrer plus de temps à des tâches plus intéressantes, c'est un fait malheureux, mais soit... Qu'elle reste en revanche insensible à l'argument de la productivité, que je tentais de mettre en avant pour emporter le morceau, c'est tout de même un comble. De là à voir encore un des vieux clichés du service public, il n'y a qu'un pas... :huhu:

Je n'ai jamais entrepris de m'entrainer stricto-sensu pendant mon temps libre, ayant plutôt pris soin de gagner en aisance et de faire des efforts très progressifs pendant mes nombreux travaux rédactionnels (mémoires et prise de note, ainsi que participation à des publications associatives, du temps de mes études...). Une certaine fragilité du dos m'a immédiatement imposé de faire un peu attention à ma posture. Je suis une feignasse absolue et l'idée de m'exercer, de m'auto-évaluer et de me lancer des défis m'est franchement désagréable de manière générale, il faut que cette dimension d'entrainement devienne vraiment incontournable pour que j'y consente dans n'importe-quel domaine (par exemple, pour la musique, il a bien fallu en passer par là, mais j'avais contourné une partie du désagrément en prenant l'habitude de m'attaquer à des morceaux "trop durs" plutôt qu'à des exercices stricto-sensu afin de garder une "part de cerveau" réfléchissant simultanément à des questions d'interprétation, ce qui faisait avaler la pilule).
Mais si on me proposait dans le cadre du boulot un moyen de m'améliorer et de gagner en aisance et en vitesse, je m'empresserais de saisir la perche tendue ; c'est avec consternation que je constate à quel point la hiérarchie considère cet aspect comme secondaire. Pourtant, parcourir des bureaux et y croiser une majorité de praticiens des "deux doigts" constamment en train de hocher la tête, certains dans des postures invraisemblables, ça devrait donner au minimum une impression de gâchis...

Avatar du membre
Neige
Messages : 21
Enregistré le : dim. 10 juin 2018 13:21
Présentation : Neige
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Neige » lun. 25 juin 2018 08:44

Osia a écrit :
dim. 24 juin 2018 02:13
Et là "couac" pour moi !: La dactylographie comme “hadicap social” dans les salons de discussions en direct ? Parfois problématique cette proximité entre la pensée et son apparition à l’écran, en particulier avec cet auriculaire qui va appuyer sur la touche “Entrée” avant qu’on le décide pour de vrai. J'adore l'expression "se taper les doigts avec le clavier" :P
Je vois exactement ce que tu veux dire, pour moi la touche réflexe est plus "espace" que "entrée", mais c'est devenu un problème, plus pour la précision que quand j'envoie des messages... Je ne connaissais pas l'expression !
Changer de clavier me ralentit aussi, même si la disposition des touches est identique, tout comme changer de site ou de méthode d'exercice (je galère sur Typing Chronicles).
Osia a écrit :
dim. 24 juin 2018 02:13
j'aime bien dire que la dactylographie est une manière d'accorder le corps à la vitesse de la pensée, la calligraphie une manière d'accorder la pensée au corps.
C'est joliment formulé et ça me paraît plutôt vrai :honte:
Au-delà de la vitesse, pour ma part je pense en écrivant, et l'articulation de mes idées implique que je puisse revenir sur le texte écrit : l'ordinateur s'y prête mieux.
Et la sténographie alors ? Je ne sais pas si c'est plus ou moins rapide que la dactylo aujourd'hui, c'est plus difficile à évaluer vu que les caractères sont différents (on pourrait compter en phonèmes peut-être). Pour le coup je n'ai pas réussi à l'apprendre mais je serais vraiment curieuse de savoir ce que ça fait si certains la pratiquent on l'ont pratiquée par ici.
D'ailleurs, je ne sais pas si des gens ont déjà écrit (créé) en sténo, ou si la pratique n'a pas dépassé la dictée...

@Tamiri, ce n'est pas la première fois que je lis que quelqu'un s'est mis à taper spontanément avec tous ses doigts :o
Je trouve ça très étonnant, ça me paraît si peu "naturel". Tu faisais du piano ou quelque chose nécessitant de la dextérité de tous les doigts avant ?

Je ne sais pas s'il existe des formations en personne à la dactylo aujourd'hui. Keyhero et TypingStudy permettent de créer des classes pour l'apprentissage de groupe, mais je ne sais pas si ça répond à ta problématique. Ça a l'avantage d'être gratuit, mais ça ne présente une valeur ajoutée par rapport à l'apprentissage individuel que si un groupe significatif entame cet apprentissage en même temps.
Si une telle formation était proposée, les gens apprécieraient-ils ? Si c'est le cas, ils n'ont peut-être pas besoin qu'on leur propose une formation pour s'y mettre, juste de se rendre compte du gain - l'argument de la productivité est bien censé parler à la hiérarchie, mais l'ergonomie touche tout le monde individuellement. C'est aussi dans la nature humaine de ne pas faire certaines choses simples dont on a conscience qu'elles amélioreraient notre existence (15mn de cardio par jour, arrêter de fumer, prendre le soleil...). Tu saisirais la perche, mais je ne suis pas convaincue que ce soit le cas de la plupart des gens.

C'est particulièrement décevant de voir le désintérêt d'un employeur public pour l'ergonomie après avoir été bassinée pendant deux ans sur ce sujet en bac pro secrétariat, mais pas surprenant. On a eu des cours entiers sur les risques du métier, les devoirs de l'employeur, ce qu'il était permis d'exiger qu'il achète, la manière dont une mauvaise posture pouvait mener à l'invalidité temporaire ou permanente... Pourtant, rien sur la dactylographie. Bon, ce n'est pas un outil magique pour adopter une posture parfaite, qui de toute façon n'existe pas, mais ça permet une nette amélioration : on arrête notamment de hocher la tête comme tu dis, et on peut régler sa chaise, son écran et son clavier en distance et en hauteur une fois pour toutes. Puis en allant plus vite, on peut faire plus de pauses pour s'étirer :D

Avatar du membre
Tamiri
Messages : 268
Enregistré le : sam. 30 sept. 2017 21:43
Présentation : Ah? Bon.
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Tamiri » lun. 25 juin 2018 19:49

@Neige j'ai pratiqué plusieurs instruments à vent, je ne sais pas s'il y a un rapport. Mais pour le coup je trouve que la paresse la plus élémentaire fait comprendre qu'il faut utiliser un maximum de doigts car cela évite de nombreux mouvements... Du reste j'ai l'habitude de mon clavier de portable et, au boulot, où ce sont des claviers de bureau avec des touches dont la course est plus importante, je suis moins à l'aise : je trouve qu'il engendre plus de dépense musculaire :D

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 515
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Dark Vadrouille » jeu. 5 juil. 2018 22:22

ça y est j'ai démarré la leçon sur https://www.typingstudy.com.
J'en suis à la leçon 2, exercice de frappe de touche 1 : et pour le moment j'arrive à 27 mpm.

Je trouve ça rigolo, je vais continuer l'entraînement !

Merci pour le tuyau, c'est cool.

Avatar du membre
Napirisha
Messages : 2307
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : bonjour!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sous le tilleul
Âge : 36

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Napirisha » dim. 8 juil. 2018 14:43

Est-ce que certains ont testé des claviers alternatifs, comme bépo? Les vidéos comparatives sont impressionnantes, on a l'impression que les gens bougent à peine les doigts en bépo. (et forcément, je ne les retrouve pas quand je les cherche...)
Pour ma part, je tape à une main (5 doigts), c'est une posture absolument antiergonomique, mais je peux boire mon thé / tenir un papier en même temps :P Je tape relativement vite, avec beaucoup de fautes de frappe, et sans quitter le clavier des yeux. Maintenant que mon boulot implique beaucoup plus de temps devant un ordinateur qu'avant, il serait sage de me mettre à taper correctement, pour gagner en vitesse et en confort. Le problème, c'est de passer par un stade où je serai moins efficace, le temps d'assimiler les nouveaux réflexes. Et la flemme, hélas...
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3552
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par madeleine » dim. 8 juil. 2018 19:24

J'hésite à tenter le bépo moi aussi, et à investir dans un clavier plus ergonomique également maintenant que je passe presque tout mon temps devant un écran.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 515
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: La dactylographie - taper au clavier à dix doigts

Message par Dark Vadrouille » mer. 29 août 2018 12:47

État des lieux après avoir commencé l'apprentissage début juillet : j'en suis à la 12ème leçon - exercice 10.

J'ai pour le moment stoppé le site, les caractères spéciaux type tréma et compagnie me gonflent un peu.
Sinon le bilan est que j'en suis à 35mpm, que je n'écris plus qu'avec mes 10 doigts et bien que ça ne soit pas fluide du tout ça progresse gentiment.

Je pensais que l'écriture serait plus naturelle, mais en fait c'est tout l'inverse, je dois me concentrer pour penser les mots et je fais les mêmes fautes que lorsque j'allais très vite à 2/4 doigts. Il m'arrive très souvent d'inverser les lettres, normal ça ?

Répondre