Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!
francky191
Messages : 83
Enregistré le : jeu. 3 mai 2018 20:06
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par francky191 » lun. 21 mai 2018 11:44

C'est donc ça l'astrobiologie ?

Avatar du membre
Kirigol
Messages : 513
Enregistré le : mer. 24 févr. 2016 18:36
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IN87

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Kirigol » lun. 21 mai 2018 21:31

Merci pour le (gros) sujet ;)
Il y avait un logiciel du nom de Redshift aussi dans le temps. Ca doit etre un genre Stellarium mais plus complet, il me semble qu'on peut assi piloter un 'petit' télescope avec... Mais ne me souviens plus vraiment.
Je crois que je vais me ménager un peu de temps et retrouver un disque du ciel, ce truc en carton qui tourne autour d'une attache parisienne lol
Quand on est mort, c'est pour la vie.
Avant c'était pire mais c'était mieux.
La sensation est proportionnelle au logarithme de la grandeur excitatrice (Fechner)

francky191
Messages : 83
Enregistré le : jeu. 3 mai 2018 20:06
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par francky191 » lun. 21 mai 2018 22:46

Installe Sky Map, sur le google store, c'est gratuit, c'est une carte du ciel en "realité augmentée" avec le smartphone. Tu indiques ta ville ou tes coordonnées, il te place et tu as juste a bouger le tel, viser le ciel pour identifier ce que tu vois.
C'est enfantin tu verras !

Avatar du membre
Bradeck
Messages : 1824
Enregistré le : sam. 28 juin 2014 00:25
Présentation : Houba houba hop!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Brocéliande
Âge : 48

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Bradeck » lun. 21 mai 2018 23:33

Pour avoir (un peu) la tête dans les étoiles tout le temps : La voie lacté dans une sphère

La campagne d'appel de fonds est terminée, mais ils en feront un prochaine car ils ont un troisième projet en tête. Je ne suis pas fan de ce genre d'objet, mais là j'ai failli craquer. Mazette: la voie lactée dans la main :)
En raison du manque d’intérêt suscité, la journée de demain est annulée (Ministère du nihilisme)
Pour raison d'économies, la lumière du bout du tunnel va être éteinte (Ministère du budget)

francky191
Messages : 83
Enregistré le : jeu. 3 mai 2018 20:06
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par francky191 » lun. 21 mai 2018 23:37

:lol: En se gargarisant avec du lait j'ai la voix lactée...

Je me méfie des babioles de ce genre, faut voir la qualité. Fais un tour à Nature et Découvertes, il me semble qu'ils vendent certains articles du même genre.

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Za » mar. 22 mai 2018 07:51

Ah c’est certain que niveau repérage, c’est un peu comme chercher un resto à l’aide d’un globe terrestre !!... mais faut avouer que c’est joli ; je pense que c’est l’unique but et ça ne ressemble pas tant à de la camelote...

Au fait merci Chac pour ce débroussaillage du ciel boréal, ça va m’être utile pour mon passage en métropole !


Alors comme prévu je fais un petit zoom sur

Le Scorpion
http://www.youtube.com/watch?v=7pOr3dBFAeY
(oui, juste comme ça ^^)

Voilà donc la fameuse bête ennemie d’Orion. Et, gasp ! en jetant un coup d’œil à Stellarium, je me suis rendue compte qu’on ne peut pas voir la constellation dans son intégralité en métropole... c’était donc pour ça que je n’en connaissais qu’une partie en arrivant ici :1cache:

... C’est pas grave !!! parce que ça reste une très jolie constellation, et surtout facile à repérer : elle est proche de l’horizon, constituée d’étoiles avec une bonne magnitude apparente, et entourée de constellations beaucoup moins nettes. Par conséquent, difficile de la manquer si on regarde au bon endroit !
Si vous avez tout bien compris, Orion se couchant à l’ouest, vous verrez le Scorpion se lever à l’est (en fait au sud-est) en début de nuit. Ensuite il se balade le long de l'horizon sud et disparaît à nouveau au sud-ouest. Son observation est possible pendant toute la période de l’année où sortir la nuit est agréable :).
Image
On « reconnaît » l’avant de l’animal avec ses pinces et son thorax bien brillant formé de trois étoiles en léger arc.
Et à l’origine (qui remonte à Ptolémée), les plateaux de la Balance voisine, peu visibles, étaient en fait les pinces du Scorpion : la constellation était particulièrement étendue.

Hélas, mes récents essais de photographie de la bête se sont soldés par des échecs cuisants pour cause de pollution lumineuse/nuages/oubli de matériel, mais je posterai dès que possible la constellation complète, vue des 21° sud.

En France, vous verrez facilement la forme en trident, qui est de toute beauté. L’étoile rougeâtre et brillante, au milieu de l’arc du thorax, c’est Antarès.
► Afficher le texte
Antarès signifie « tel Arès », le dieu des Enfers (donc Mars), à cause de sa couleur rouge.
On l’appelle encore « Qalb Al Aqrab » ou « Cor Scorpionis », soit le cœur du scorpion - vous avez le choix entre le grec, l’arabe et le latin, c’est courant pour les étoiles.
► Afficher le texte
C’est la 16ème étoile la plus brillante du ciel, ce qui n’est pas mal du tout ^^ Et c’est encore une géante rouge, en fin de vie, assez similaire à Bételgeuse. Elle est accompagnée d’une étoile blanche beaucoup plus petite, qu’on ne voit qu’avec un bon télescope.

Mais revenons au Scorpion : l’abdomen descend jusqu’à disparaître sous l’horizon. Plus tard dans l’année vous pourrez peut-être apercevoir le bout de la queue (l’étoile Shaula, Lambda Scorpionis) ressortir à gauche, mais uniquement dans le sud de la France.
Si jamais vous habitez au sud du 40ème parallèle Nord, youpi, vous pouvez voir le Scorpion en entier ! Les yeux partent du thorax pour suivre facilement la courbe qui se termine par Shaula (voir dans le post de Chacoucas).

Et si vous avez un peu plus que vos yeux, le Scorpion abrite aussi quelques objets intéressants du ciel profond : M4, un amas globulaire sans nom, tout près d’Antarès ; mais aussi l’amas du Papillon (M6) et celui de Ptolémée (M7) qui sont deux amas ouverts, et des nébuleuses diffuses. Antarès, par exemple, est environnée d’un nuage de gaz qu’on peut voir au télescope, et deviner aux jumelles.
Image
Antarès avec, si je ne me trompe pas, l'amas M4.
► Afficher le texte

Comme vous le savez, le scorpion est un signe du zodiaque : c’est parce qu’il appartient à la bande zodiacale, bande élargie autour de l’écliptique, c’est-à-dire de la course du soleil dans le ciel.
► Afficher le texte
Or les orbites de la Lune et des autres planètes s’éloignent assez peu du plan de l’écliptique - le plan qui contient l’orbite de la Terre autour du Soleil, donc, une fois qu’on prend un point de vue héliocentrique. Le système solaire est tout bien rangé ! (je serais bien en peine de vous dire pourquoi, mais j’imagine que c’est pour la même raison qui fait que Saturne est entourée d’anneaux tout fins et non d’un nuage de débris… ?).
► Afficher le texte
Cela signifie qu’en plus du soleil, la constellation du Scorpion (comme les autres constellations du zodiaque) est sur la route de la Lune, et surtout des planètes !
Et vu que sa forme est simple à retenir, vous remarquerez assez vite si Vénus, Mars, Jupiter ou Saturne passent dans le coin. Elles sont toutes plus brillantes qu’Antarès, sauf peut-être Saturne qui reste quand même de bonne magnitude. En ce mois de mai 2018, Jupiter brille de mille feux dans la balance, juste en face du trident.
D’ailleurs, au fil des observations, on remarque que les planètes ne brillent pas tout à fait comme les étoiles… mais c’est encore une autre histoire !
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Chacoucas
Messages : 1113
Enregistré le : jeu. 26 mars 2015 09:12
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Chacoucas » mar. 22 mai 2018 10:18

A l'écoute de la suite :) . Petite nuance: sur stellarium dans ma zone (plein sud au bord méditerranée) le scorpion est visible à partir de 2h30/ 3h du matin, c'était déjà le cas il y a une ou deux semaines. J'ai pas rentré les coordonnées du milieu de la France et du nord pour vérifier. Etant donné qu'il est vraiment presque "posé" sur l'horizon, selon pollution lumineuse et relief local ça doit vraiment être limite selon zone.

francky191
Messages : 83
Enregistré le : jeu. 3 mai 2018 20:06
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par francky191 » mar. 22 mai 2018 10:28

J'adore cette constellation, et Antarès, quel bel astre.
Oui tu as raison, au fil de la nuit on a la chance d'observer dans cet ordre Jupiter, Saturne et Mars. Jupiter est très brillante, il n'y a aucune difficulté a la repérer. Saturne est un peu moins brillante mais bien visible tout de même. Mars est bien brillante, bien rouge. Je suis un peu déçu de ne pas avoir un instrument plus performant, je distingue a peine le disque de Mars, on dirait une tête d'épingle rouge-orangé. Saturne est magnifique, on remarque même l'ombre sur les anneaux. Jupiter est très lumineuse, et ces 4 lunes principales change de position tout les soirs. Si ce soir le ciel reste aussi clair, je vais essayer de prendre une photo du scorpion. Et tenter une meilleure photo de Jupiter.

Avatar du membre
Chacoucas
Messages : 1113
Enregistré le : jeu. 26 mars 2015 09:12
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Chacoucas » mar. 22 mai 2018 15:00

C'est quoi ton outil, Franky? quel grossissement? c'est fait pour observer des zones plus que des astres particuliers?

francky191
Messages : 83
Enregistré le : jeu. 3 mai 2018 20:06
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par francky191 » mar. 22 mai 2018 16:25

C'est une lunette mais je me rapelle plus le diametre et la focale, peut-être bien 70/900 avec 3 oculaire 20, 12 et 4. Un redresseur a 90 mais j'ai perdu le barlow. Le 4 ne me sert a rien l'instrument est tro petit pour faire une mise au point nette. Les photos je les prends avec le 12. C'est un petit instrument pour faire du planétaire, en ciel profond ca sert a rien il n'est pas assez gros.

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Za » mar. 22 mai 2018 17:50

Chacoucas a écrit :
mar. 22 mai 2018 10:18
sur stellarium dans ma zone (plein sud au bord méditerranée) le scorpion est visible à partir de 2h30/ 3h du matin
Mmmm ça c'est vraiment très étrange, j'ai bien vérifié et il est censé sortir autour de 21h30 et se coucher vers 4h.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

francky191
Messages : 83
Enregistré le : jeu. 3 mai 2018 20:06
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par francky191 » mar. 22 mai 2018 19:03

Attention au décalage avec les heures GMT. M'enfin là effectivement y'a un sacré décalage. L'éloignement de vos lieux d'observation est negligeable sur le temps. Vous avez bien verifié la date ?

Avatar du membre
Kirigol
Messages : 513
Enregistré le : mer. 24 févr. 2016 18:36
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IN87

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Kirigol » mar. 22 mai 2018 20:24

francky191 a écrit :
lun. 21 mai 2018 22:46
Installe Sky Map
Ah ouais effectivement :o
Quand on est mort, c'est pour la vie.
Avant c'était pire mais c'était mieux.
La sensation est proportionnelle au logarithme de la grandeur excitatrice (Fechner)

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5977
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par pixelvois » ven. 25 mai 2018 08:29

Hop!

Je me permet un petit lien vers ce nouveau topic de @Galadriel à propos du Festival d'astronomie de Fleurance... dans le Gers, en août aux alentours de la "nuit des étoiles" ;)
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Galadriel
Messages : 354
Enregistré le : jeu. 23 juil. 2015 16:38
Présentation : J'y wais
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Parmi les canards et les étoiles

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Galadriel » ven. 25 mai 2018 16:58

Merci Pix ;)
Toujours à propos du festival, sur le site de la "Ferme des étoiles", vous pouvez accéder à de nombreuses conférences données ces dernières années. Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, n'y ont pas assisté et veulent approfondir certaines notions astronomiques.
je vous évite de chercher : http://fermedesetoiles.com/ressources
“L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris." Giacomo Casanova

francky191
Messages : 83
Enregistré le : jeu. 3 mai 2018 20:06
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par francky191 » mar. 12 juin 2018 07:13

Image

Et voilà le scorpion !
ISO1600
Temps de pose : 20s
Prise de vue le 12/06 à 0h07, orientation plein sud.

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Za » jeu. 12 juil. 2018 07:27

Les Nuits des Étoiles approchent !! Du 3 au 5 août 2018, avec comme thème principal la planète Mars (qui sera en opposition, c'est à dire en position opposée au Soleil par rapport à nous, donc très proche puisque son orbite vient juste après le nôtre, et très bien éclairée !).
Des centaines d'animations sont prévues un peu partout en France, c'est peut-être l'occasion de tâter de la voûte étoilée ? Jetez un coup d’œil à la carte disponible dans cet article : https://www.afastronomie.fr/les-nuits-des-etoiles
(bon, je constate que la nuit des étoiles réunionnaise n'apparaît pas, mais je confirme qu'elle existe ! Portes ouvertes jusqu'à minuit à l'observatoire le 4 août ^^)

Edit : et j'oubliais !... ou plutôt je n'avais pas réalisé... les éclipses de soleil sont des phénomènes très locaux, puisque la Lune doit passer précisément devant le Soleil pour l'éclipser, mais les éclipses de Lune, faisant intervenir le cône d'ombre de la Terre qui est bien plus large que le disque lunaire, sont des phénomènes bien plus étendus... et donc vous êtes concernés vous aussi :

Vendredi 27 juillet 2018 au soir, éclipse de Lune totale ! avec son maximum à 22h20 en France. Mars, au top de son éclat, sera tout près.
https://stelvision.com/astro/eclipse-to ... llet-2018/

Étant au top de la localisation géographique pour son observation, j'essaierai de prendre quelques clichés des belles couleurs qui devraient apparaître pendant le phénomène sur la surface de la Lune, résultats de l'arrivée de rayons solaires diffractés par l'atmosphère terrestre.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Heidoji
Messages : 26
Enregistré le : mer. 17 janv. 2018 09:32
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Heidoji » mar. 17 juil. 2018 06:24

Bonjour,

Une petite question concernant Bételgeuse, n'est-elle pas assez massive pour devenir un trou noir ?

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Za » mar. 17 juil. 2018 12:56

Heidoji a écrit :
mar. 17 juil. 2018 06:24
Une petite question concernant Bételgeuse, n'est-elle pas assez massive pour devenir un trou noir ?
Bonne question : a priori elle remplit les conditions pour terminer, un jour, en trou noir stellaire. Mais je n'ai rien trouvé qui aille dans le sens de ce scénario, peut-être parce que ce n'est pas certain ?


En attendant :
Alerte planètes ! ;)

Je relance : en ce moment, Mars, Saturne et Jupiter sont particulièrement visibles, toutes trois dans la même zone du ciel.

Et vous pouvez aussi repérer Vénus au coucher du soleil, plein ouest. Attention, elle disparaît vite. Connue sous le nom de l’ « étoile du berger », c’est l’astre le plus brillant après le soleil et la lune (en ce moment, -4 de magnitude), et le fait est que lorsque vous remarquez, au couchant, une unique « étoile » qui se détache sur le ciel, c’est souvent Vénus.

Voilà Mars il y a quelques jours (équivalent 300mm), magnitude de -2,6 :
Image
Elle se lève au sud-est vers 22h, et franchement, on ne peut pas la louper… Alors ne la loupez pas ! :cheers:

Jupiter se trouve toujours dans la Balance, face à la fourche du Scorpion, au sud-ouest (magnitude -2,1).

Saturne, plus discrète, se trouve entre les deux, juste au-dessus du couvercle de la « théière » du Sagittaire. Elle est un peu plus brillante que les étoiles de cette constellation.

Ces infos et plein d’autres sont également disponibles sur le site Heavens Above.


Et aussi,
Petit point lexique sur les magnitudes.

Derrière « magnitude », dans le domaine de l’observation du ciel, nous entendons en général « magnitude apparente », c’est-à-dire brillance, ou plus exactement irradiance, depuis la Terre.
(Il existe aussi la magnitude absolue, qui représente ce que rayonne vraiment l’étoile à une distance fixe, mais laissons-la de côté : pour un astronome amateur, ce qui importe, c’est avant tout ce à quoi ressemble l’étoile vue d’ici.)

A la base, les astronomes antiques, Hipparque en l'occurrence, avaient commencé à ranger les étoiles en parlant de « première magnitude » pour les plus brillantes, puis seconde, troisième, etc.
Lorsqu’on a voulu faire quelque chose d’un peu plus propre et précis, on a gardé cette idée de base. C’est de là qu’est sortie au 19ème siècle cette étrange échelle logarithmique inverse !
Parce que oui, pour la magnitude, plus le chiffre est positif et grand, moins l’étoile est visible.

On a fixé une magnitude zéro sur Véga de la Lyre, parce que très brillante, et parce qu’elle était réputée avoir une magnitude stable dans le temps, au contraire de beaucoup d’astres.
(Manque de bol, on s’est rendu compte qu’elle n’était pas si stable que ça, et aujourd’hui, elle n’a plus exactement une magnitude de 0, mais passons).

Les étoiles plus brillantes que Véga ont donc une magnitude négative (Sirius par exemple : -1,46), tandis que l’œil humain peut réussir à discerner, dans d’excellentes conditions, des objets allant jusqu’à la magnitude 6 environ. Au-delà, il faut des instruments.
Pour vous donner une idée, voici les magnitudes apparentes de quelques-uns des objets les plus brillants du ciel :
Image
► Afficher le texte

Pour finir, l’aspect logarithmique de l’échelle ne sort pas de nulle part. Pour passer d’un degré au suivant, l’irradiance réelle est multipliée par environ 2,5 ; ce qui correspond assez bien à la réalité de notre perception visuelle de la brillance, qui est elle-même logarithmique (comme toutes nos perceptions physiques d’ailleurs, c’est la loi de Weber-Fechner).

J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Za » jeu. 26 juil. 2018 16:20

... Désolée j'en avais encore ^^

La tragédie des 45°, ou pourquoi vous devriez vous rapprocher de l’Équateur ! :cheers:

Le ciel visible change au cours de l’année, et c’est bien normal, car nous gravitons autour du soleil. Au cours de l’année, notre nuit se tourne donc progressivement dans différentes directions autour du système solaire.
Mais tous les points du globe n’ont pas exactement accès au même ciel : dans l’hémisphère nord, on ne pourra jamais voir les constellations les plus au sud du système solaire, et inversement.

Par conséquent, au pôle, au cours d’une rotation complète, on ne verra jamais qu’un hémiciel : le pôle céleste est au zénith et tout tourne autour, l’équateur céleste tournant lui au niveau de l’horizon. Le ciel est donc toujours le même, bien qu’orienté différemment.
► Afficher le texte
A l’inverse, à l’Équateur, on peut théoriquement voir défiler le ciel complet, les pôles étant situés au niveau des horizons nord et sud.
► Afficher le texte
Et donc, à 45° nord, grosso-modo la situation française, un cercle de 45° de rayon autour du pôle sud céleste reste invisible. C’est relativement grand : il manque au ciel métropolitain environ une vingtaine de constellations.

… mais en plus, cette zone cachée recèle pas mal de curiosités !!

Voici donc une petite galerie des 45° manquants.
On y trouve notamment :

1) La nébuleuse la plus visible du ciel.
Paradoxalement, c’est une nébuleuse obscure, et même pas éclairée : le Sac à Charbon. Si on peut la voir, c’est qu’elle se trouve dans l’épaisseur de la Voie Lactée, et se détache donc sous forme d’une zone sombre sur le fond clair. Une fois qu’on le sait, on ne voit plus qu’elle. Elle couvre une zone aussi grande que sa constellation voisine, la Croix du Sud (la plus petite des constellations, mais quand même !).
Elle est bien visible sur cette photo, malgré la pollution lumineuse, en haut de l’image et presque au milieu.
La croix du Sud, quatre étoiles en losange, est située juste au-dessus, tout contre.
Image

2) Le système stellaire le plus proche du nôtre.
Déjà cité : Alpha du Centaure (ou Rigil Kentaurus) se trouve environ à 4 années-lumière de nous. C’est en réalité un système d’étoiles triple, donc trois étoiles qui se tournent autour. Celle que nous voyons, Alpha A, est actuellement la plus éloignée. La plus proche, Alpha C, est une naine rouge qui ne rayonne pas assez pour que nous la discernions.
Sur la photo précédente, on voit Alpha et Bêta l’une en-dessous de l’autre, sous le Sac à charbon. Alpha est plutôt jaune, Bêta plutôt bleue. Quant à la constellation du Centaure complète, elle est très étendue et chevauche la Croix du Sud par la gauche.

3) La seconde étoile du ciel derrière Sirius.
On la connaît très peu dans l’hémisphère nord : il s’agit de Canopus (alpha de la Carène), dont parlait Cyrielle. C’est une supergéante jaune, bien plus lointaine et lumineuse en magnitude absolue que Sirius, et qui apparaît blanche.
Image
La voici, à droite de l’image. On retrouve à gauche sur la voie lactée notre Sac, ainsi qu’Alpha et Bêta du centaure.
Mais aussi, en bas à droite, comme un petit nuage… qui me permet d’introduire :

4) Deux belles galaxies voisines de la Voie Lactée.
Il s’agit du Grand et du Petit Nuages de Magellan, qui apparaissent vraiment comme deux petits nuages, qui semblent détachés de la Voie Lactée ! Comme dit plus haut, ce sont les seules galaxies qui nous apparaissent sous cette forme nébuleuse à l’œil nu. Sur la photo précédente, c’est le Grand que l’on voit.
Cette galaxie contient une très belle nébuleuse en émission, la Nébuleuse de la Tarentule, détectable à l’œil nu, qui est une pouponnière d’étoiles plus active que toutes celles que nous connaissons dans la Voie Lactée. Et si nous pouvons la voir alors qu’elle se trouve dans une autre galaxie, c’est aussi que c’est la plus massive jamais observée. On y trouve de nombreuses étoiles aux dimensions particulièrement énormes et aux caractéristiques improbables… Bref, une vraie attraction pour astronomes.
► Afficher le texte

5) Des amas de toute beauté.
Vous pouvez voir aussi, toujours sur la photo au grand angle, qu’on trouve une forte concentration d’étoiles brillantes au-dessus et à droite du Sac à Charbon, assez étendue. Cette zone comprenant la Croix du Sud, le Centaure et l’ancien Navire Argo (aujourd’hui scindé en trois constellations : la Carène, les Voiles et la Poupe) est très riche en étoiles de forte magnitude, en nébuleuses, en amas.
Même à l’œil nu, dès qu’on s’éloigne de la pollution lumineuse, on voit vraiment comme des taches de lumière, de la vraie poussière d’étoiles !

Et si on sort les instruments, c’est une chasse aux trésors qui commence.

Mes préférés pour l’instant : Oméga du Centaure (NGC 5139), amas globulaire visible aux jumelles,
Image

et la Boîte à Bijoux (NGC 4755), un amas ouvert aux étoiles multicolores.
Image

La différence entre amas globulaire et amas ouvert est visible sur ces photos, je pense ! Un amas globulaire est dense et sphérique, tandis que dans un amas ouvert les étoiles sont moins resserrées, moins concentrées, sans structure particulière.

6) Une étoile hors-normes : η Carinae (êta de la Carène).
Dans cette même zone, en plein dans la poussière, vit une étrange étoile… enfin plutôt deux, ou même peut-être trois, et puis, « vit »… à moins qu’elle ne soit déjà morte ! Car voilà, la question se pose, et un spectacle pourrait être en suspens dans les années (ou dizaines, ou centaines, ou…) à venir.

D’abord, la plus grosse de ce système stellaire est un poids lourd. Située à environ 12 000 AL, assez gigantesque, mais probablement sans commune mesure avec Bételgeuse ou Aldébaran… elle est par contre extrêmement plus massive !!
En règle générale, plus les étoiles sont grosses, plus leur densité a tendance à être faible, et l’énorme Bételgeuse par exemple ne pèse qu’environ 15 masses solaires. Mais Eta Carinae, elle, affiche entre 100 et 200 masses solaires sur la balance, ce qui en fait une des étoiles les plus massives connues.
Pour une étoile, une telle masse entraîne une vie de flambeuse : courte, intense et potentiellement très instable. Difficile d’équilibrer la gravitation et la pression vers l’extérieur entraînée par la fusion du cœur, surtout quand vous avez une ou deux étoiles sœurs qui interagissent avec vous.
De fait, sa magnitude absolue est environ 5 million de fois plus importante que celle du Soleil. Mais surtout Eta Carinae a déjà vécu, après d’importantes variations d’irradiance, un épisode d’explosion violente qui l’a propulsée pendant quelques années au rang de seconde étoile la plus brillante du ciel, alors qu’elle éjectait une part considérable de sa masse sous la forme d’une nébuleuse qui l’entoure toujours.

Aujourd’hui, sa magnitude apparente a diminué au point qu’elle est à peine visible à l’œil nu, mais l’histoire n’est sans doute pas terminée, car elle pourrait bien préparer une supernova ou encore se changer en une étoile Wolf-Rayet, entourée par une gigantesque tempête de vents stellaires… en tout cas, les astronomes la surveillent de près !
Image
Eta Carinae par le Très Grand Télescope de l’ESO


7) … et des constellations aux noms complètement pourris. :grin:

Ça c’est moins classe, mais il faut bien l’admettre !

Deux raisons à cela :
- la carte du ciel communément utilisée aujourd’hui, avec ses constellations, est inspirée principalement par les usages de civilisations de l’hémisphère Nord*,
- et le ciel du Sud est tout en contrastes. En contrepartie de la zone boule-à-facette citée plus haut et de nombreux astres très brillants, il comporte d’assez grandes zones relativement vides, avec peu d’étoiles de forte magnitude.

Conséquence : de nombreuses constellations n’ont été « dessinées » qu’assez tard, quand des astronomes se sont mis en tête de recouvrir entièrement le ciel d’astérismes. Et nommées d’après des choses plus triviales que d’habitude !
Donc, si on trouve quelques bestioles sympas comme le Loup, la Baleine ou le Caméléon, on doit aussi se farcir…

…la Table, l’Autel, l’Horloge, le Microscope et le Télescope, le Réticule (me demandez pas ce que c’est, j’oublie à chaque fois), le Fourneau, la Règle et le Compas, la Boussole, le Burin, ou encore la Machine Pneumatique ! Amis de la poésie, bonsoir.

* * *

Enfin, au sud, pas d’étoile polaire : le ciel tourne autour d’un quasi-vide. Contrairement à celui du Nord, enfin… pour le moment, précession des équinoxes oblige !

Bon, ben… rendez-vous dans le désert d’Atacama ? ;)
En attendant, bonne éclipse !

* A ce sujet, une récente vidéo de Lanterne Cosmique nous explique comment sont nommées les étoiles : https://www.youtube.com/watch?v=m21kFjryXBI
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 524
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Dark Vadrouille » ven. 27 juil. 2018 07:47

Projet du soir, profiter de l'éclipse en faisant du canoë sur la Seine avec un ami. Enjoy !

J'essaierai de prendre des photos sympas pour ma 1ère éclipse :o

Édit : enfer et damnation ! Il est prévu de gros orages de par chez moi. Ça doit être ça le karma 8o

Avatar du membre
Judas Bricot
Messages : 716
Enregistré le : dim. 7 juin 2015 08:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Third Stone from the Sun

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Judas Bricot » ven. 27 juil. 2018 17:27

Dark Vadrouille a écrit :
ven. 27 juil. 2018 07:47
Projet du soir, profiter de l'éclipse en faisant du canoë sur la Seine avec un ami. Enjoy !

J'essaierai de prendre des photos sympas pour ma 1ère éclipse :o

Édit : enfer et damnation ! Il est prévu de gros orages de par chez moi. Ça doit être ça le karma 8o
Un peu plus d'informations sur le phénomène ici:
http://www.cite-espace.com/actualites-s ... lune-2018/

Il semble que Mars sera très proche de la Terre et donc bien observable (Si Michel Chevalet se risque à le dire, je lui fais confiance :huhu: )

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Za » mar. 31 juil. 2018 16:31

Sacrément visible oui ! il faudra attendre un paquet d'années avant qu'elle montre à nouveau une telle magnitude.
Ceci dit, Mars est très souvent observable, toujours plus brillante que les étoiles.
Voici la Lune éclipsée avec Mars toute proche :
Image
Ce fut une chouette soirée :)
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Judas Bricot
Messages : 716
Enregistré le : dim. 7 juin 2015 08:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Third Stone from the Sun

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par Judas Bricot » mar. 31 juil. 2018 16:41

Za a écrit :
mar. 31 juil. 2018 16:31
Sacrément visible oui ! il faudra attendre un paquet d'années avant qu'elle montre à nouveau une telle magnitude.
Ceci dit, Mars est très souvent observable, toujours plus brillante que les étoiles.
Voici la Lune éclipsée avec Mars toute proche :
Image
Ce fut une chouette soirée :)
Oui, 15 ans!
Le festival gersois promet beaucoup... j’ai récupéré la brochure à la cité de l’espace, c’est foisonnant et parfois de très haut niveau!

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3557
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Astronomie amateur : mettez un pied dans le ciel nocturne !

Message par madeleine » mar. 31 juil. 2018 17:48

Alors ou c'est une private joke que je ne décode pas, ou bien l'image postée par Za est un cercle rouge barré sur fond noir avec comme légende "You're not authorized to view this image "
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Répondre