Le krav-maga (quelqu'un connaît un club à Paris ? :'()

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!
Répondre
Avatar du membre
Archibald
Messages : 26
Enregistré le : sam. 14 janv. 2017 17:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8136.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Le krav-maga (quelqu'un connaît un club à Paris ? :'()

Message par Archibald » mar. 16 mai 2017 18:43

Bonjour :)

Alors moi mon truc c'est le krav-maga :lol:

Bien sûr, de prime abord on pourrait penser que le krav-maga, c'est l'art de tuer quelqu'un de 50 manières différentes. J'ignore si c'est vrai. De mon expérience, c'est une technique de self-defense à mains nues. On m'a enseigné qu'il existe même trois sortes de krav-maga : pour les civils, pour les policiers, et pour les militaires. (Avec à chaque fois un seuil plus élevé dans la violence infligée à l'adversaire : immobilisation soft, immobilisation moins soft, et meurtre).

Ce que j'aime bien dans ce "sport", c'est que :
  • Déjà, c'est un sport : on passe le tiers d'une séance à faire des exercices purement physiques, donc je "fais mon sport" par la même occasion. (Petit gain de temps hebdomadaire ^^)
  • Ensuite, ça défoule mais dans un cadre sécure : on tape sur des protections en mousse, ça fait un bien fou pour évacuer les frustrations du quotidien (les collègues, le type qui t'a marché sur les pieds dans le métro, etc.) :$
  • Enfin, ça rassure pour la vie courante : c'est bête à dire, mais personnellement je me sens plus en sécurité dans ma vie quotidienne en étant désensibilisé à la violence par des exercices hebdomadaires de contact physique et en ayant acquis des réflexes de défense. Les deux aspects sont complémentaires : le fait de subir des frappes (de façon contrôlée, hein, on est loin d'être des brutes ^^) te fait réaliser que tu es plus résistant que tu ne crois ; et le fait de répéter des gestes (frappes, esquives, etc.) te les rentre dans la tête de sorte que ça devient instinctif. Un moniteur nous disait que si on retenait 20% de son enseignement (de façon à l'utiliser de façon automatique en situation de surprise et de stress), c'était déjà génial. Un jour, il nous a transmis le mail d'une de ses pratiquantes partie au Brésil, où elle narrait avoir subi une agression violente à Rio par plusieurs assaillants dans la rue, et ses réflexes ont décontenancé les attaquants, qui ont battu en retraite.
Evidemment le krav-maga n'est pas parfait et complet : niveau recherche spirituelle, je ne suis pas sûr que ce soit du niveau des arts martiaux asiatiques :wasntme: Mais ça reste tout de même très sympa.

Je termine par mon questionnement perso : quelqu'un peut-il me recommander un bon club à Paris (75) ? Un club de gens un peu sérieux :clap: , pas des brutes qui se tapent dessus par plaisir de souffrir :fubar:
"Chaque individu doit organiser son chaos intérieur en réfléchissant à ses propres besoins", Nietzsche

Jérôme des montagnes

Re: Le krav-maga (quelqu'un connaît un club à Paris ? :'()

Message par Jérôme des montagnes » dim. 21 janv. 2018 12:41

Salut Archibald,

Je n'habite pas Paris, je pratique en Province diverses choses, je vais quand même te dire ce que j'en pense.
D'abord félicitations :clap: ton message montre que tu as une bonne approche.

Tout d'abord le mieux est de s'adresser directement à la fédération pour trouver un club affilié mais surtout un instructeur compétent, tu en trouvera facilement l'adresse grâce à Google.
En effet comme tu le sais peut être, certains clubs et entraîneurs sont estampillés "Krav Maga" mais n'en possèdent pas les compétences propres et les codes ("simples" profs de karaté/boxe pied poings autoproclamés Krav maga pour faire du business par exemple...), surtout à Paris où les coûts d'inscription sont très élevés :o .
Pour ce qui est de trouver un club où les gens sont sérieux, donc éviter les "bourrins" et les excités, le mieux est d'abord de procéder comme ci dessus, car en effet cela dépend directement du ou des instructeurs, de leur tolérance à l'égard des mauvais comportements et de l'état d'esprit qu'ils véhiculent dans leur cours.
Les gars affiliés sont sérieux, pas de risque de dérive.
La chaine youtube de Harry Mariette, expert convaincant en Krav Maga, est très bien pour cerner toutes les problématiques.
Ensuite, je ne peux que t'inviter à faire une ou deux séances d'essai dans le club en question, pour voir l'ambiance, les comportements, et à n'en point douter tu saura détecter très vite si l'atmosphère convient ou pas (hypersensibilité justement : autant s'en servir...). :)

Après je t'avoue aussi que même dans un club très bien, le risque de prendre malencontreusement une beigne au cours d'un entrainement un peu plus engagé que d'habitude existe bel et bien, toujours involontairement bien sûr, par fatigue et maladresse du partenaire.
Un bon entraîneur te fera aussi à un moment donné toucher du doigt ce que peut être une vraie confrontation avec la violence, psychologiquement, physiquement, et judiciairement : en poussant un peu fort le niveau de stress et d'engagement, dans un environnement contrôlé et avec protection.
Cela fait aussi partie de l'apprentissage, car si un gain d'assurance et de confiance en soi est salutaire et excellent, l'excès illusoire de cette dernière peut conduire un jour ou l'autre à l'imprudence ou la témérité et avoir de très graves conséquences.

Je suis tout à fait d'accord qu'acquérir une meilleure confiance en soi, de bonne habitudes dans la rue et un comportement un peu plus alerte est un moyen efficace de mieux vivre au quotidien.
Les réflexes et, au delà, les principes que le ou les instructeurs vont t'inculquer peuvent effectivement entrer en action et te sauver la vie (ou t'éviter un grave préjudice) si tu n'as pas su détecter le danger, l'éviter ou fuir (toujours recommandé).
Mais aucun instructeur par exemple ne t'enseignera une technique 100% efficace et sûre à mains nues contre un couteau, jamais ! il te mettra toujours en garde avant, et dans le cas contraire, évites ce club si le gars te parle de techniques soit disant miraculeuses.

Un bon instructeur, c'est celui qui t'apprendra à avoir un maximum de chances de rentrer chez toi en vie et en bonne santé, quoi qu'il arrive, compte tenu de là où tu es, de qui tu es, et de ce que tu fais dans la vie.
Si tu cherche aussi un bon complément pour des stages de défense à Paris, l'ADAC (académie des arts de combat) est une très bonne structure, avec des thèmes variés et très formateurs.

Pour faire le lien avec la douance, j'ajoute que la sensibilité à l'environnement, la capacité à capter les détails, les ambiances etc qui caractérisent justement les surdoués est un atout dans ce que nous appelons "vigilance situationnelle", en anglais "situational awareness" (beaucoup de sites internet documentés en anglais).
Car dans une démarche sérieuse de sécurité personnelle, il est indispensable de savoir capter les attitudes suspectes, les signes de pré-agression (ils existe des "patterns" classiques, des postures spécifiques), les mauvaises ambiances etc et les éviter, partir avant (changer de place, changer de rame de métro, changer de chemin, quitter le lieu en question...).
Rien en sert d'être champion de quoi que ce soit, si par exemple (fréquent !) tu es tellement absorbé par ton smartphone et les écouteurs en même temps, tellement coupé du monde que tu ne vois pas arriver l'attaque, et c'est malheureusement ce qui arrive souvent à Paris, notamment (vols à l'arraché, "knock out game" etc).

Comme livres sur l'art d'anticiper et de limiter les risques pour soi (criminels ou terroristes), je te recommande "PROTEGOR", "NEUROCOMBAT" et le fascicule gratuit "REPERES" téléchargeable en PDF, fait par des professionnels sérieux :
http://stages-survie-ceets.org/reperes2_vf.pdf

J'ai personnellement cotoyé les auteurs, je me porte garant de leurs conseils avisés.

Après gardes à l'esprit que la meilleure chose à faire est de loin d'éviter les situations dangereuses.
La meilleure défense, c'est d'abord ton cerveau (pour penser) et tes jambes (pour courir).

Jérôme :)

Répondre