Poétiquement vôtre

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!
Répondre
Avatar du membre
Mortelune
Messages : 7
Enregistré le : ven. 27 mars 2020 20:32
Présentation : viewtopic.php?f=9&p=319182#p319182
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ici
Âge : 29

Vallées Fleuries

Un ciel sang, nue, âgé, me porte vers les cieux,
Les étoiles matisses, de leurs lumières pourtant m'esquissent,
Le ruisseau s'est asséché, mais les songes du torrent peignent encore mes vices.

Les neiges, éternelles pourtant, répandent les étoiles, froidement,
Les montagnes, éphémère surement, font rougir la couleur du vent,
Tout est calme ici, pour un temps, seul, qui ment.

L'herbe verte n'attend pas sciemment son grand retour, d'embruns,
L’idée d'une vallée fleuri, bout, jaune, en gerbes éclatées foisonnent,
Le soleil reviendra, à son gré surement, aux vents importuns.

Quand le mât teint, des rives de nos yeux, décoche son trait heureux,
S'illumine d'une prose, les étoiles s'inclinent, seul arrose,
La Lune par foi ose, accompagner les champs de vallées fleuries,

Il est tant pour moi, de trouver repos, de mes rêves, oublier l'éclat de mes oripeaux,
Que j'aimais ne soit oublié, le ruisseau asséché, et cette paix, ou le temps semble s’arrêter,
Tournons, le Soleil et moi, d'une danse solitaire, qui ne rêve de nous, jamais que des songes oubliés.
Avatar du membre
PointBlanc
Messages : 1655
Enregistré le : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pointblanc-t6002.html]là[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 46

Noctule
Les certitudes de la veille
Passent de moins en moins la nuit
Tu changes d'avenir dans le cours d'un jour
(Et c'est peut-être là un très grand luxe qui t'échappe
Mais pour être franc ça n'en a pas l'air)

Comme paraît loin tout ce que tu aimais
(Et ce qui est près te concerne si peu)

Même le ciel
Même la senteur des fleurs invisibles du parc
Le soir par ta fenêtre
(Dans quel monde inchangé se sont-elles ouvertes)

Au fond tu vis ce que tu as toujours souhaité
Tu aurais mauvaise conscience
A trop t'en plaindre
(L'aveu est déjà lourd à formuler)

Beau temps pour les monstres quoi qu'il en soit
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?
Fugace
Messages : 51
Enregistré le : lun. 6 mai 2019 16:17
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Tu es là, endormie
Mon double animal
Et je cherche
Au miroir de ta peau
Ces reflets oubliés
Par les anges
Qui t'ont effleurés
Fugace
Messages : 51
Enregistré le : lun. 6 mai 2019 16:17
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Ta peau — l'écorce du soleil
Où j'ose à peine
De la fleur d'une plume
Tracer l'ombre d'un torrent
Ensablé de lune
Répondre