Page 7 sur 7

Re: Poétiquement vôtre

Posté : mar. 30 avr. 2019 09:06
par Unesoprano
@Youpla , @Léo beau 🥰

Re: Poétiquement vôtre

Posté : lun. 6 mai 2019 16:45
par Aarkan
A table; cri des gourmets
Des petits gourmands,
Et des grands palais

A table c'est la vie même,
Dans la grande course,
Effrénée qu'elle mène

A table c'est oser goûter,
Comme un doux soleil,
Qu'on pourrais manger

A table cri de gourmandise,
Le péché mignon,
Qu'on se le dise.

Re: Poétiquement vôtre

Posté : ven. 10 mai 2019 23:51
par Youpla
Un mélange de rêve et de texte de la nuit dernière :

Le vent souffle, souffle.
Le vent souffle la dune qui lentement se moule en une silhouette.
Il souffle et sous le vent, une femme apparaît et cette femme c'est moi.
Un corps à la peau souple désormais.
Le vent souffle, souffle.
Le vent souffle à en décorner les bœufs.
Il tire mes cheveux et emporte avec lui des petits bouts de moi.
Il souffle et emporte, emporte et souffle.
Un cil, deux cils, puis la paupière, par lambeaux de peau, fine, fine.
Sans faire mal, doucement, simplement.
Simplement et doucement, mon visage n'est déjà plus qu'un souvenir.
Il épluche mon corps par petits bouts jusqu'à dissolution dans le vent.
Le vent souffle, souffle.
Le vent insuffle la vie puis souffle la bougie.


(C'est peut-être hors sujet, j'avoue que je ne sais pas vraiment ce que c'est que la poésie...)

Re: Poétiquement vôtre

Posté : sam. 11 mai 2019 06:12
par PointBlanc
C'est ça la poésie.

Re: Poétiquement vôtre

Posté : sam. 11 mai 2019 07:18
par madeleine
Merci Youpla 😊

Re: Poétiquement vôtre

Posté : mar. 14 mai 2019 18:58
par unquelconque
il y a un silence, et il y a un tram
et de la circulation et des gens
qui marchent et il y a un silence,
et il y a des voitures qui circulent
et des trams qui passent et des gens
qui parlent et du vent qui vente
et du soleil qui brille et du ciel
qui bleute et des yeux qui regardent
et des bouches qui bruitent
et des oreilles qui entendent
et il y a un silence, et il y a deux téléphones
et deux voix et deux corps et deux oreilles
et il y a un silence,

il y a ton silence, et il y a mon silence,
et il y a un silence, avec du temps dedans
avec de la durée dedans avec de l'espace dedans
il y a un silence, et il dure et il est espacé

et ton silence émeut
ton silence émeut mon silence
mon silence émeut ton silence
et nos silences s'émeuvent

et il y a une voix aimée,
et un silence,
et il y a une voix aimante
et un silence,

et dans un silence il y a un sourire
et dans un silence il y a deux sourires
et un silence dure et un silence n'est pas vide
et un silence est plein de joie
et un silence est plein d'amour

et il y a une voix
et il y a un silence qui finit
et il y a une autre voix
et un silence est terminé

et de nouveau il y a un tram
et de la circulation et des gens
qui marchent et des voitures
qui circulent et des trams
qui passent et des gens
qui parlent et du vent
qui vente et du soleil
qui brille et du ciel
qui bleute et des yeux
qui regardent et des bouches
qui bruitent et des oreilles
qui entendent
et il y a un silence.

Re: Poétiquement vôtre

Posté : mer. 15 mai 2019 14:57
par sandrinef
Merci pour ton indicible qui me parle.
Au plaisir de te lire...

Re: Poétiquement vôtre

Posté : mer. 15 mai 2019 17:48
par O'Rêve
Unquelconque, en lisant ton texte, j'ai eu quasiment la sensation d'écouter un slam. J'ai été harponnée par une agréable musicalité. Merci!

Re: Poétiquement vôtre

Posté : jeu. 16 mai 2019 09:21
par Léo
Dans l’attente d’être départagé,
c’est un homme qui se consacrait, sessile à
Et sa femme qui se pensait surtout fille,
a disparu,
Sans l’aide de personne.