Les FABLAB

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!
Répondre
Avatar du membre
Thibaud
A ♥ Vaillant
Messages : 535
Enregistré le : mer. 20 févr. 2013 09:02
Présentation : TITI
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Aldorande, Marseille
Âge : 33

Les FABLAB

Message par Thibaud » mar. 21 juil. 2015 13:13

Salut à toi!

Envie découvrir un monde différent, souterrain, des pièces obscures ou l'on entre sans trop savoir ou l'on va atterrir?

Alors suis moi dans le merveilleux pays des FABLAB!

Tu dois te demander ce que peut bien être un FABLAB, wikipedia en a une définition très simple:

Un Fablab (contraction de l'anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») est un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d'outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d'objets.

Plus concrètement, un FABLAB est un lieu ou l'on bricole.

Il existe une multitude de Fablab, dans toutes les grandes ou moyennes villes, voire même des petites !

Oui oui tu as bien entendu, il existe très probablement un Fablab près de chez toi, et tu ne le savais peut être même pas.

Là, tu dois te demander si tu es vraiment passé à coté de quelque chose de génial, ou encore un truc bidon à la mode...

Si déjà tu n'aimes pas la bidouille, la vraie, celle ou il faut vraiment mettre les mains dans le cambouis pour obtenir un truc que tu peux finalement acheter sur Ebay, ce qu'on appelle le Hands On Imperative dans le jargon des hackers, cette devise si chère au bidouilleurs du MIT il y a 60 ans, car oui, en sortant de la, tu sera un peu un hacker, un peu un plombier, un peu un pilote de formule 1, un peu le cerveau en bouillie, un peu un Sherlock Holmes, si tout ça ne te plait pas, les Fablab ne te plairont pas.

Ici, on crée, on apprend, on transforme, on transgresse.

1 an dans 4 fablab différents ça donne quoi?

J'ai découvert les Fablab en mai 2014 au salon des cultures de l'imaginaire Geekopolis.
Après quelques recherches pour trouver ces lieux si merveilleux, j'en ai retenu 4 de 4 styles complètements opposés.

Le premier est celui de l'école Centrale à Marseille, le top du top, un équipement de fou, une équipe de jeunes futurs ingénieurs, et des projets assez fous, mais... c'est très encadré....

Le deuxième est une association / entreprise, la Fabulerie , plus orienté développement de la ville, avec des projets de transfert de la technologie des laboratoire, vers les gens. C'est semi professionnalisé, un bel espace de discussion, de rencontres, ou tu peux vraiment aider à faire un truc.

Le troisieme est le Fablab de l'IUT d'Aix en Provence, la on commence deja plus à vraiment bidouiller des trucs sympas, un espace de création plus libre.

Le dernier est confidentiel, il est ce qui a survécu d'une ancienne Hackademy school de Marseille, un endroit comme dans les films, ou la lumière est seulement artificielle, ou des geek en tout genre côtoient des passionnés de radio, des hackers, des physiciens en herbe, bref tout ce qui fait qu'on a envie d'y aller !
Malheureusement, ce lieu va très prochainement fermer, pour tout un tas de raisons qui tournent autour du mot argent.
Il renaîtra de ses cendres surement.

" - Bon c'est bien beau tout ça mon petit gars, mais toi, tu as fabriqué quoi pendant tout ce temps ?! "

J'ai eu la chance d'être la au bon moment et au bon endroit !

Pêle-mêle sur l'année, j'ai participé à la construction d'une fusée (une vraie de vraie, 2M de haut, 10 km d'altitude, avec outils d'analyse, de météo etc) dont le lancement à été effectué en juin dernier grâce au CNES.
J'ai aussi aidé (car oui tout ça se fait en équipe) à la construction de drones complètement fous, d'imprimantes 3D, de dispositifs de scanner de Radio avec des clefs USB, des Ballons météo etc...et on a même créé des Kart avec des objet de récup !
Bon je te vois déjà venir, la langue pendante, comme je l'ai été, en disant "on signe ou pour faire ça?"
Pour ce qui est de la fusée, le truc le plus fun que j'ai jamais fait, et bien on peut signer mais ça demande de l'engagement.
En effet c'est grâce à l'association " planete-sciences.org " qui mets en place chaque année des programmes d'accès à la science de manière ludique à certaines classes scolaires pour les élèves en difficulté. Mais ceci est une autre histoire !

Ce qui anime la plupart des membres des Fablab que j'ai pu rencontrer c'est l'envie de créer, l'envie de tester ce que ça fait si on branche un truc avec un truc alors que normalement c'est pas fait pour, c'est d'essayer de relever des défis souvent stupides mais toujours passionnants, de ne jamais se limiter à ce qu'une notice nous impose de faire avec tel ou tel objet, et puis les fous rires quand on prend le jus, les cris de joies "quand ça marche", bref de bons délires !

Et les Fablab ce n'est pas que construire une machine, c'est aussi voir les choses différemment grâce à des ateliers qui sortent un peu de la norme !
Au fil des semaines, j'ai pu tester l'ethnographie, l'utilisation du big data en géographie, construire un herbier, et plein d'autres trucs dans le genre.

Voila, bienvenue dans cet univers, j’espère que ça vous tentera.
Si toi aussi ça te branche de tester ça, vas faire une tour sur google, regarde ce qu'il y a autour de toi, il y en a forcement, teste les, n'hésites pas à ouvrir la porte de ces lieux magiques!
Le monde est sinistré, et moi j'écris ma sinistrose;
un lyriciste nait à chaque fois que le sinistre ose...

Avatar du membre
sanders
Pseudo Violet
Messages : 2606
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : Bon ben ... Bon bain ...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 49

Re: Les FABLAB

Message par sanders » mar. 21 juil. 2015 13:20

:amour7: !

Merci Thibaud.
Je croise ce sésame, ce mantra, ce cri discret de ralliement FabLab, FabLab depuis quelques mois. Je vais aller voir si j'y suis du côté d'à côté de chez moi !

Notre environnement proche regorge décidément de tas de trucs formidables. il y a des réservoirs de créativité tellement divers un peu partout que ça devient difficile de ne pas en trouver un qui convienne ;) .

Edit : :o le jardin punk dans lequel je grattouille des fois, ben il est dans la liste des hackerspace . C'est pour l'informatique qu'il est référencé et effectivement j'ai pu voir ici ou là des échanges de savoirs à ce sujet. Ça reste pas trop visible aux gens qui gravitent autour du lieu en fait.

Une émission sur les FabLab que j'avais trouvé intéressante. Un sociologue s'est plongé dans un hackerspace américain pendant un an et a écris un livre là-dessus. Un co-fondateur de FabLab y est également invité.
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

Je n'aurais jamais cru que ça se débloquerait tout d'un coup comme ça ! - Avr 2017, Napirisha (avec son autorisation)

Avatar du membre
Mapy
Messages : 7
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 08:02
Présentation : un peu trop vite
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Localisation : Toulouse
Âge : 35

Re: Les FABLAB

Message par Mapy » mer. 22 juil. 2015 07:15

Thibaud a écrit :on crée, on apprend, on transforme, on transgresse
J'adoreeee! :inlove:
Nouvelle adhérente sur Toulouse depuis 15 jours, je suis déjà addict!
Pour moi, c'est le côté créatif qui m’intéresse, pouvoir matérialiser toutes ces idées, qui me passent par la tête, grâce à l'impression 3D, découpe laser....
Hors-sujet
En cette période de questionnement, cela me permet de penser un peu à autre chose
Il vaut mieux se perdre dans sa passion, que de perdre sa passion.

Avatar du membre
perle
Messages : 14
Enregistré le : jeu. 4 juin 2015 22:26
Présentation : D'une pensée à l'autre
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 26

Re: Les FABLAB

Message par perle » sam. 27 août 2016 20:17

Je souhaiterais me lancer pour cette année. Est-ce que vous auriez des info ? J'étais tombé sur une carte avec tous les fablabs mais je ne la retrouve pas.

Merci en tout cas

Avatar du membre
Riffifi
Messages : 1210
Enregistré le : sam. 20 avr. 2013 15:35
Présentation : riffifi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'Ouest
Âge : 38

Re: Les FABLAB

Message par Riffifi » sam. 27 août 2016 21:07

perle, il y a pas mal de sites internet qui proposent des cartes localisant des fablabs, plus ou moins à jour visiblement. C'est plus difficile de donner des éléments sans savoir dans et par quel secteur tu peux être intéressée ;)
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)

Avatar du membre
Oniriquiqui
Messages : 26
Enregistré le : dim. 26 nov. 2017 20:47
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Les FABLAB

Message par Oniriquiqui » jeu. 25 janv. 2018 11:35

Je remonte ce topic!

Je dois renouveler ma cotisation au fablab de mon coin. Pour l'instant, j'ai fait la formation sécurité et rencontré des gens sympas... mais j'ai un peu peur de me lancer, car je suis, paraît-il, une "normie" dans mon utilisation de la technologie... Je vais tenter de débuter très simple avec des "bons pour..." gravés sur carton, on verra bien ce que ça donne.
Je fourmille d'idées, mais je crois que je vais d'abord tenter le laser (gravure, découpe) avec des choses qu'on voit sur Pinterest (bijoux, déco, sous-verres, tapis de souris, sous-plat). Il y a aussi une machine à coudre numérique (je ne sais pas utiliser une classique) qui me tente bien, et pourquoi pas utiliser la fraiseuse pour faire des cale-livres en bois... Qqun m'a montré comment détourner la découpeuse vinyl en traçeur en changeant un élément dedans. On obtient des contours très fins au stylo bic grâce à cette technique.

Avez-vous des trucs et astuces pour éviter les traces de brûlures au laser sur les matériaux type bois ou papier? J'ai cru comprendre que c'était l'ennemi public n°1...
So run honey run, hide in the wind
And never stop to look inside your mind

Avatar du membre
Kirigol
Messages : 504
Enregistré le : mer. 24 févr. 2016 18:36
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IN87

Re: Les FABLAB

Message par Kirigol » ven. 2 mars 2018 14:23

En espérant être au bon endroit...
J'envisage l'acquisition d'une petite machine à commande numérique, disons un truc semi-cheap made in China, avec une petite fraise... pour ma pomme
genre ça, un kit à monter soit même :
Image

Passe que utiliser le laser et les rails d'un vieux lecteur cd, calé sur des montants alu, le tout relié à une arduino, c'est tentant mais bon =) les journées ne faisant que 24h dans lesquelles il faut inclure 8h de sommeil (au moins)...

Ceci m'amène à tout un tas de questionnements (sans blague).
A priori la broche de type ER11 communément utilisée, permet l'insertion rapide de forets/burins de 3,175 mm de diamètre. OK
Cette broche supporte du 300w, puissance mini apparemment pour au moins attaquer un peu les métaux tendres (alu, cuivre, laiton). OK

Mais après il faut choisir entre une carte pilote GRBL ou USBCNC, et là commence la galère, n'ayant pas trop trouvé d'info (même sur des trucs spécialisés), peut être en auriez vous ?
J'ai bien posé la question au vendeur, mais la réponse du type "y'a pas problaime, ça fé le travail" bah bof...
A priori le GRBL est plus simple d'utilisation (?) et permet le réglage de l'intensité du laser. OK mais là c'est une fraise.
Le USBCNC, ne permet pas le réglage de l'intensité du laser mais permet de travailler sur 4 axes (genre tournage pour faire des statuettes). OK mais je pense rester sur 3 axes (mais j'en sais rien encore).
Euh USB ça me parle plus que GRBL, mais c'est plus cher, et apparemment GRBL c'est comme du MACH3 mais grand public (là c'est le décrochage quand hardware et software se télescopent)

Du coup c'est quoi la différence entre GRBL et USBCNC ? (répondez pas tous en même temps lol)
(et puis pour les burins ? biseau 10°, 30°... ?)
En mega interrogation subsidiaire : A la maison c'est linux. Pour les commandes numériques il semblerait que linuxcnc soit un logiciel dédié, mais il appert que parfois les machine cnc utilisent des ressources propriétaires (GRBL ?).

Merci d'avance ! :D

@Oniriquiqui : pour les brûlures, ça dépend de la puissance laser et du matériau utilisé. A priori pour de la découpe, il ne faut pas s'attendre à des miracles.
Pour le papier ça à l'air de fonctionner bien, juste à faire des essais.
Ensuite le laser sur bois, ça découpe maxi 1mm, voire 2mm de contreplaqué, enfin je crois, je suis dans la phase épluchage aussi =) Avec plusieurs passes ça peut marcher p'tet.
Pour le plastique (acrylique) ça me parait difficile d'éviter la fonte brûlée, mais n'en sais rien.

C'est pour ces raisons que j'opte pour une broche plus que pour un laser, qui en plus est dangereux pour les yeux, dégage de la fumée, et me semble d'une polyvalence plus limitée. Mais je répète, j'en sais réellement rien n'ayant pas testé =)

Pour les imprimantes 3D euh... on fait quoi avec à part des olisbos lol ?
La plupart des exemples consistent en des Hello Kitty ou des Hulk =)
Parfois des boitiers pour l'électronique ou la robotique quand même, avec une mention spéciale pour les prothèses toutefois.

@+
Quand on est mort, c'est pour la vie.
Avant c'était pire mais c'était mieux.
La sensation est proportionnelle au logarithme de la grandeur excitatrice (Fechner)

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 575
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Les FABLAB

Message par Pataboul » ven. 2 mars 2018 18:15

Kirigol, j'y connais rien pour la partie numérique.. Mais j'ai déjà pu jouer de la fraiseuse à métaux, le pied!
Tu envisage de faire quoi avec cet outil?
La "broche" en fait c'est un genre de dremel?

Avatar du membre
Kirigol
Messages : 504
Enregistré le : mer. 24 févr. 2016 18:36
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IN87

Re: Les FABLAB

Message par Kirigol » ven. 2 mars 2018 20:52

Bah en fait je pensais me faciliter la vie en gravant dans le cuivre (ou en prégravant) pour faire des plaques à l'acide (je ferai un post dessus bientôt, c'était prévu aujourd'hui mais j'me suis encore "perdu" sur le forum).
Le souci c'est que c'est quand même moyennement performant comme machine à priori, mais j'ai des astuces prévues pour me la jouer Albrecht Dürer et ses eaux fortes.
Au départ même je pensais une graveuse laser, tu peins la plaque, tu brule la peinture au laser, et fait le reste du boulot au perchlorure de fer. C'est pas pour de l'industriel non plus.
Bon je ne me fais d'illusion, j'ai déjà vu une vraie fraiseuse et un tour à métal avec un gars qui savait s'en servir derrière =(
La broche oui c'est genre dremel sur la photo mais pas sur la machine réelle; sur les outils à bois, souvent il appellent ça broche Kreiss, sinon par défaut à la place de la broche (ER11) un peu costaud, c'est juste un "pin", qui suffirait, mais pour 20 balles de plus autant avoir une attache rapide costaud, ça fait gagner du temps et de l'énervement, pas besoin de chercher 107 ans la clef alene.
Mais, le vrai but caché, l'alibi existentiel, c'est d'avoir un outil numérique lol, histoire de combiner informatique ("m'amuser" avec inkscape pour le dessin vectoriel) et travail matériel (histoire de vendre une bidouille pour rentabiliser un peu). L'imprimante 3D m'aurait tenté mais je ne vois pas ce que je pourrais fabriquer avec... à part un "lapin crétin" à mon effigie lol
Démonter un lecteur dvd pour récupérer le laser et guider avec arduino c'est intéressant, mais au niveau investissement/temps, au regard de mon départ à quasi 0, rapporté au SMIC à 10 balles brut de l'heure... Je préfère partir sur kit. Après ce sera un caisson phonique autour de la machine... si ça se trouve je serai mort avant d'avoir fait tout ça =)
Quand on est mort, c'est pour la vie.
Avant c'était pire mais c'était mieux.
La sensation est proportionnelle au logarithme de la grandeur excitatrice (Fechner)

Répondre