Haïkus

Ici, partagez vos passions, vos dadas, vos marottes, documentez si possible, mettez-y de la vie!
Répondre
Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 856
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Haïkus

Message par wallcreeper »

Matin en forêt
Cristallines aiguilles
sur ballantes branches
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
Cléo
Messages : 149
Inscription : mer. 9 déc. 2020 18:23
Présentation : viewtopic.php?p=95903#p95903
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: Haïkus

Message par Cléo »

Ciel blanc et mains froides
On s'unit dans nos lainages
Au dehors les cendres

S'évaporent dans l'hiver
Aimer regarder le feu

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 856
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Haïkus

Message par wallcreeper »

Un grondement sourd,
Squelettes à bras ligneux
Bise , vent d'hiver
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Itri
Messages : 10
Inscription : dim. 29 nov. 2020 19:10
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Haïkus

Message par Itri »

Sirocco des vents d’été
Porte à mes narines
Le parfum des roses noires

Parfois, ils me viennent en anglais, pour ceux qui aiment la langue de Shakespeare :)

From a white wound in heavens
are bleeding snowflakes
Winter's frozen hourglasses

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2007
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Haïkus

Message par Pascalita »

Sur la campagne
tombe une nuit glaciale - et
l’odeur du purin


(Désolée pour la transition un peu brutale... :grin: )

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2142
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Haïkus

Message par Judith »

[mention]Pascalita[/mention]

Question technique : pourquoi as-tu besoin de la conjonction? Je préfère ton texte sans elle.

Sur la campagne
Tombe une nuit glaciale -
Odeur du purin.

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2007
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Haïkus

Message par Pascalita »

[mention]Judith[/mention], c'est parce que l'odeur ne s'était plus fait sentir de toute la journée (l'épandage remonte à trois jours) et a semblé nous (re)tomber dessus en même temps que le froid du crépuscule.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2142
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Haïkus

Message par Judith »

Ah, je n'avais pas perçu l'image, parce que pour moi, une odeur ne "tombe" pas (à la différence du froid, qui semble effectivement descendre du ciel). Merci pour l'explication. :)

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2007
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Haïkus

Message par Pascalita »

J'ai écrit plusieurs versions, tentant de m'approcher au plus près ; dans certaines, j'ai utilisé "monter" mais il m'a semblé que ça ne créait pas l'effet que je voulais. J'ai aussi accordé "tomber" à la troisième personne du pluriel mais là, ce me semblait trop évident - plat, du coup (sans compter la liaison qui aurait rajouté une syllabe). En enlevant le "et" en revanche, le lien logique n'était pas assez net. Enfin le contre-rejet ne me satisfait pas non plus totalement (ni le tiret, que j'ai mis, enlevé, remis...) mais une dernière ligne à six syllabes pas davantage. Peut-être trouverai-je mieux en y revenant plus tard, mais je ne suis pas sûre.

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 856
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Haïkus

Message par wallcreeper »

Cornes et abois
Foudre, odeur de poudre
Fuyez, sauvages...
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2142
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Haïkus

Message par Judith »

[mention]Pascalita[/mention] Oui, je vois bien les difficultés, c'est intéressant. J'essaierai peut-être de composer une strophe (avec une autre association de sensations que la tienne) pour essayer de résoudre certains des problèmes que tu soulèves. Il y a un passage théorique de Bashô là-dessus mais je crains de ne pas pouvoir le retrouver.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2142
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Haïkus

Message par Judith »

Trois haïkus autour de ces questions (le troisième est un peu différent).
Aucun n'est bien fameux. Je réessaierai plus tard.

Ciel brouillé d’hiver
La puanteur du varech
Tombe avec le froid

Ciel et mer brouillés
Varech et froidure ensemble –
Cœur au bord des lèvres

Ciel brouillé – l’hiver
A mélangé semble-t-il
Ses pinceaux glacés

Edit : un autre essai, bof... Mais bon.

Ciel brouillé d'odeurs
L'hiver fait tomber ensemble
Froidure et purin

Avatar de l’utilisateur
Miss souris
Messages : 3277
Inscription : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 49

Re: Haïkus

Message par Miss souris »

Je trouve le dernier plus efficace et mieux balancé. Mais ce n'est justifié par rien d'autre que mon intime conviction.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2142
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Haïkus

Message par Judith »

Miss souris a écrit : dim. 10 janv. 2021 14:02 Je trouve le dernier plus efficace et mieux balancé.
C'est possible, c'est celui qui intègre le plus de données.
En fait, je me rends compte que je suis peut-être un peu HS :honte: dans la mesure où ce fil n'est pas un atelier d'écriture de haïkus mais un simple lieu de partage de productions. Désolée si j'ai dérapé, c'était sans malice.

Avatar de l’utilisateur
Miss souris
Messages : 3277
Inscription : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 49

Re: Haïkus

Message par Miss souris »

Pour moi, on est dans le sujet ... pour les produire, il faut bien y réfléchir un minimum... et avec [mention]Pascalita[/mention] , vous me semblez être les plus qualifiées pour échanger sur le making off !

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2142
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Haïkus

Message par Judith »

Miss souris a écrit : dim. 10 janv. 2021 14:35 pour les produire, il faut bien y réfléchir un minimum...
Pas nécessairement : il faut y réfléchir pour en produire de bons, c'est très différent. Je peux t'en fabriquer cinquante mauvais, sans y réfléchir une seconde. C'est une forme qui se prête très bien à l'écriture automatique, grande génératrice d'horreurs littéraires en tout genres.

Avatar de l’utilisateur
Miss souris
Messages : 3277
Inscription : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 49

Re: Haïkus

Message par Miss souris »

Certes, mais j'aurais une préférence pour la version travaillée ... :D (mais j'aurais un peu de mal à définir un "mauvais" haïku dans ma production. Ce n'est pas que je me la pète grave, hein. Ce que je veux dire, c'est que je tourne les mots dans ma tête ou sur le papier jusqu'à ce que ça me paraisse retranscrire, dans le rythme, la sonorité, la couleur des mots, l'émotion, la pensée ou l'image que j'avais entrevue. Comme si mon petit curseur interne faisait "clic" dans une certaine configuration de mots. Si je n'ai pas le clic, le haïku n'existe pas. Je me rends compte que j'obéis plus à une recherche très personnelle qu'à des règles dont je ne connais en fait que le 5 7 5 , qui a ce que j'ai compris n'est pas non plus gravé dans le marbre ...)
En même temps je ne connais rien en poésie. Je viens peut être de découvrir l'eau tiède, en fait...

Edit : ce que je veux dire, c'est qu'il est possible que le texte ne soit "bon" que pour moi. Je m'interroge sur ma capacité de partage, du coup. (je ne suis pas très claire, ça m'apprendra à faire une pause au milieu du boulot...)

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2007
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Haïkus

Message par Pascalita »

Le truc que je cherche à rendre, c'est justement cette incertitude, cette irrégularité météorologique en fait : pour moi non plus, une odeur ne tombe pas - et elle est effectivement montée (au grand déplaisir de mes narines) pendant trois jours des champs épandus (tiens, peut-on utiliser le verbe ainsi, ou est-ce uniquement le produit qui est épandu ? - bon, hs). Puis elle s'est (enfin) adoucie hier, avec la première journée ensoleillée depuis longtemps. Et paf, au moment où la nuit tombait, le froid est tombé lui aussi, et l'odeur est soudain revenue, vraiment comme tombée avec le froid qui lui-même tombait avec la nuit. (En réalité, je ne sais pas exactement ce qui a produit ce somptueux retour d'odeur, le froid ou l'humidité de l'air ou autre chose encore. Peut-être que les naturalistes et agriculteurs du forum pourraient nous l'expliquer.)

C'est tout ça que j'aimerais rendre. L'incongruité, la surprise, l'effet de couvercle à la fois froid et puant, mais en même temps la banalité d'un soir de campagne en plein hiver, où il est tout à fait normal d'être incommodé par l'odeur du purin - qu'elle monte ou qu'elle descende.

J'aime bien tes tentatives avec "avec" et "ensemble", [mention]Judith[/mention] : elles mettent mieux l'accent sur l'association du froid et de l'odeur. En revanche, je ne pourrais pas reprendre la notion de "brouillé", parce qu'elle ne correspond pas à ma sensation, ni à l'atmosphère globale de ce crépuscule où le froid était net, aigu, pénétrant. Comme l'odeur : à nouveau brutalement pénétrante. C'était vraiment un parallélisme - surprenant.

J'aime bien aussi le mélange des pinceaux glacés, qui suggère la partie visuelle qui manque un peu à mon haïku, ou qui est sous-entendue : si la nuit est glaciale, c'est qu'elle est claire, forcément - et ça participe de la surprise, parce que le crépuscule serait magnifique, n'était l'odeur. Mais c'est un peu trop sous-entendu.

Je ne pense pas non plus qu'on soit tellement hors-sujet. Et ça fait peut-être un peu mieux connaître et comprendre les principes du haïku à ceux qui nous lisent.



Ajout après les deux messages précédents, postés pendant que j'écrivais :

[mention]Miss souris[/mention], je pense que si le texte est bon pour toi, c'est déjà très bien : c'est que tu as saisi ce que tu voulais. Et je pense que c'est un des axes sur lesquels on peut travailler, que ce soit dans un but littéraire (sans se la péter) ou méditatif (j'entends par là porter son attention sur les petites choses du quotidien).

[Edit : et je ne pense pas que ça rende le partage moins riche ou moins légitime.]

Les règles du haïku traditionnel sont plus complexes que le 5/7/5 (je marche sur les plates-bandes de Judith, qui s'y connaît mieux que moi). Mais il y a des courants occidentaux qui en sont très éloignés, autant sur la forme que sur le fond. [Edit : pour ma part, j'apprécie ceux qui collent aux principes japonais, et j'essaie de suivre ces principes, moi aussi - du moins autant que possible.]

Miss souris a écrit : dim. 10 janv. 2021 14:51 En même temps je ne connais rien en poésie.
8o J'ai toujours cru que tu étais prof de français ! :D

Avatar de l’utilisateur
Miss souris
Messages : 3277
Inscription : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 49

Re: Haïkus

Message par Miss souris »

:rofl:

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2142
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Haïkus

Message par Judith »

Pascalita a écrit : dim. 10 janv. 2021 15:16 J'aime bien tes tentatives avec "avec" et "ensemble", @Judith : elles mettent mieux l'accent sur l'association du froid et de l'odeur. En revanche, je ne pourrais pas reprendre la notion de "brouillé", parce qu'elle ne correspond pas à ma sensation
Non, bien sûr, il ne s'agissait que d'essais de ma part pour écrire des strophes sur le thème d'une association improbable de sensations. On peut essayer d'en refaire, à partir des précisions que tu fournis : j'y réfléchis et je reposterai si possible dans la soirée (parce que moi aussi, je profite de pauses dans mon boulot pour composer et poster, et ce n'est pas très malin en l'occurrence).

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2142
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Haïkus

Message par Judith »

J'ai un peu phosphoré mais sans résultat bien intéressant. Je poste tout de même deux strophes.

Sans merci le ciel (ou alors : Oh! Le ciel soudain)
Laisse avec le froid tomber
L'odeur du purin.

Le ventre du ciel
Lâche au soir gaz et froidure -
Senteurs d'épandage

Avatar de l’utilisateur
wallcreeper
Messages : 856
Inscription : dim. 17 févr. 2019 13:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9896
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 39

Re: Haïkus

Message par wallcreeper »

Nuit de campagne,
Odeurs de purins flottent
Quand Mercure chute

Nuit glaciale
Effluves de campagne
Un air sent lisier

Edit : je ne me serais jamais imaginé tenter de la poésie sur une odeur fécale et fétide... :huhu:
Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages. Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts, Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages. J. Richepin

Avatar de l’utilisateur
Holi
Messages : 1662
Inscription : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 57

Re: Haïkus

Message par Holi »

Voilà une source d'inspiration inattendue :huhu:
À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même.
Christophe André

Avatar de l’utilisateur
Miss souris
Messages : 3277
Inscription : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 49

Re: Haïkus

Message par Miss souris »

Je délaisse le lisier...

Le souffle et la main,
Plume lente sur la feuille,
Les pensées galopent.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2142
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: Haïkus

Message par Judith »

Holi a écrit : lun. 11 janv. 2021 08:41 Voilà une source d'inspiration inattendue
Pas vraiment pour des haïkus d'inspiration japonaise. Les auteurs classiques du genre ont beaucoup traité de sujets très crus, voire choquants. On ne garde pas trop cet aspect de leur production dans les anthologies française, eu égard à notre conception parfois un peu étroite de ce qui est "poétique" ou non, mais c'est une réalité.

Répondre