Savons-nous mesurer l’intelligence?

Répondre
Avatar du membre
shinoune
Messages : 1012
Enregistré le : mer. 17 oct. 2012 17:14
Présentation : Par ici, par là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Au bout du lac
Âge : 65

Savons-nous mesurer l’intelligence?

Message par shinoune » mer. 16 avr. 2014 18:24

Une discussion autour de l'intelligence et du QI dans l'émission "Science publique" de France culture, diffusée le 4 avril dernier.

http://www.franceculture.fr/emission-sc ... ign=buffer

Un neurologue, un neuropsy et une enseignante dans une table ronde sur les questions suivantes:
- Quel est le rôle actuel des tests de QI dans les différentes modes de sélection, aussi bien à l’école que dans la vie professionnelle ?
- Peut-on distinguer différents facteurs, génétiques, environnementaux, familiaux ou éducatifs dans les processus de construction de l’intelligence d’un individu ?
- L’intelligence est-elle une capacité figée à partir d’un certain âge ou bien peut-elle évoluer au cours de la vie et des expériences vécues ?
- A quels types d’intelligence l’éducation scolaire fait-elle principalement appel ?
- Faut-il continuer à parler d’une intelligence au singulier ou d’intelligences au pluriel

Je n'ai pas eu le temps de l'entendre dans son intégralité mais les premières minutes m'ont semblées intéressantes et je reviendrai écouter la suite.
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.
René Char

Avatar du membre
Cyrielle
Messages : 1126
Enregistré le : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : En construction...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 46

Re: Savons-nous mesurer l’intelligence?

Message par Cyrielle » mer. 16 avr. 2014 19:51

Très intéressant débat qui désacralise le QI, avec deux points de vue un peu différents : celui des médecins, très scientifique et objectif, et celui de la prof d'anglais (qui défend la théorie des intelligences multiples) très positif et basé sur son expérience d'enseignante.

J'ai surtout apprécié la deuxième demi-heure, qui parle plus précisément du QI et de ses implications.

En vrac quelques points que j'ai retenus :
- le QI n'est pas fixe au cours de la vie, et peut évoluer
- l'aspect héréditaire n'expliquerait que 50% de l'intelligence (donc 50% de facteurs environnementaux)
- le chiffre QI ne devrait pas être communiqué aux enseignants, mais plutôt une interprétation avec le "mode d'emploi" de l'intelligence de l'enfant testé.
- l'exemple de la prof au sujet de son élève synesthésique à qui elle a appris l'anglais en lui faisant "mimer" ses discours

Merci Shinoune !
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

Répondre