29 mars 7h-9h sur France Inter...

Répondre
Avatar du membre
La Magicienne
Messages : 280
Enregistré le : lun. 10 oct. 2011 17:05
Localisation : Est
Âge : 44

29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par La Magicienne » jeu. 29 mars 2012 11:57

Ce matin sur France Inter, il y a eu une très courte intervention concernant la douance et l'échec scolaire.

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5934
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par pixelvois » jeu. 29 mars 2012 13:16

Cherché pour écouter et mettre le lien à ta place, mais pas trouvé ! :(
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
La Magicienne
Messages : 280
Enregistré le : lun. 10 oct. 2011 17:05
Localisation : Est
Âge : 44

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par La Magicienne » jeu. 29 mars 2012 16:39

Pour info, je pense que l'intervention dont je parle était entre 7h et 8h00.

Avatar du membre
MaximeW
Messages : 109
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 21:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par MaximeW » jeu. 29 mars 2012 17:31

C'était Hervé Glasel.
http://www.franceinter.fr/player/reecouter?pause=324561 à 7'40...
Ce qu'il dit c'est que la précocité ne peut pas être une cause de la difficulté scolaire mais que celle-ci peut survenir à cause de troubles dys...
Par contre, Il dit bien que la précocité est sur-diagnostiquée (enfin la journaliste dit que le monsieur dit que...). Sur-diagnostiquée par qui ? Les parents, les psys ? prttt. :grattelatete:
« Le bonheur c’est un plat de frites supplémentaire. »
C. M.Schulz

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5934
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par pixelvois » jeu. 29 mars 2012 17:38

Merci Max' ! :-)
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
MaximeW
Messages : 109
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 21:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par MaximeW » jeu. 29 mars 2012 18:00

De rien. Le traitement journalistique du thème des troubles dys et le questionnement sur le diagnostique de la précocité
dans le cadre de la difficulté scolaire en à peine deux minutes... Du grand journalisme. :-C
« Le bonheur c’est un plat de frites supplémentaire. »
C. M.Schulz

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5934
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par pixelvois » jeu. 29 mars 2012 18:13

Bah, tu nous as retrouvé le lien et précisé à quel moment de l'écoute il fallait se rendre, et quand bien même le traitement est très superficiel, il est bon d'avoir complété l'information dispensée par ce topic... ;)
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
MaximeW
Messages : 109
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 21:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par MaximeW » jeu. 29 mars 2012 18:39

C'est toujours un plaisir. :-)
Je vais aller voir comment ce monsieur fait la promo de son établissement privé pour Dys puisque c'est de cela qu'il s'agit.

Pour les curieux
Le seul lien invalide du site est celui qui se réfère à... la précocité. :roll:
Je ne présume en rien du sérieux de l'entreprise, je suis juste surpris d’entendre mentionné pendant le reportage que dans cette école pour élèves en difficulté "il n'y ait pas d'enfant précoce". Ça sonne un peu trop comme une négation arbitraire de l'existence du haut potentiel.
« Le bonheur c’est un plat de frites supplémentaire. »
C. M.Schulz

Avatar du membre
La Magicienne
Messages : 280
Enregistré le : lun. 10 oct. 2011 17:05
Localisation : Est
Âge : 44

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par La Magicienne » ven. 30 mars 2012 09:10

:x

Avatar du membre
Herbe rouge
Messages : 128
Enregistré le : dim. 25 mars 2012 03:13
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bxl
Âge : 29

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par Herbe rouge » ven. 30 mars 2012 10:55

En dehors de la critique technique sur ce mini-reportage ou sur cette entreprises de Monsieur machin, je pense que tout n'est pas à jetter malgré tout. Comme les tests ne sont pas fiables à 100%, qu'il y a encore des zones d'ombres sur ce qu'est la précocité intellectuelles, que les psys sont des êtres humains et donc commettent des erreurs, je ne serais pas étonnée qu'effectivement des personnes diagnostiquées précoces ne le soient en fait pas.

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6813
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par Zyghna » ven. 30 mars 2012 11:05

oui mais dans ce cas, ça compense celles qui ne sont pas détectées et qui pourtant le sont ^^
Par contre il est clair que la guéguerre inter-spécialités n'apporte pas grand chose au débat.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
MaximeW
Messages : 109
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 21:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par MaximeW » ven. 30 mars 2012 13:33

Bon, c'est sûrement un procès d'intention mal placé en réaction au montage du reportage. Je viens de lire ici qu'Hervé Glasel tenait hier une conférence sur la précocité. On aura peut-être des retours plus constructifs. Ou pas.

Image
« Le bonheur c’est un plat de frites supplémentaire. »
C. M.Schulz

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6813
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par Zyghna » ven. 30 mars 2012 14:56

Ouais enfin ce que je comprends du résumé de la conférence: on détecte à tord de la précocité chez certains enfants alors que ces derniers souffrent d'un handicap totalement différent...
Forcément, on sait très bien qu'un surdoué ne peut pas être dys!
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
MaximeW
Messages : 109
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 21:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par MaximeW » ven. 30 mars 2012 15:05

Moi aussi je suis gêné. J’espère pouvoir mettre la main sur un compte-rendu ou des extrais de cette conférence.
« Le bonheur c’est un plat de frites supplémentaire. »
C. M.Schulz

Avatar du membre
MaximeW
Messages : 109
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 21:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: 29 mars 7h-9h sur France Inter...

Message par MaximeW » ven. 13 avr. 2012 14:57

J'ai trouvé ça :


« La précocité chez l'enfant, du mythe à la réalité »

Conférence animée le 29 mars dernier par Hervé Glasel, neuropsychologue et fondateur de l'école du CERENE

Pour télécharger le dossier de presse de l'école du CERENE, cliquer http://www.datapressepremium.com/RMUPLO ... presse.pdf.



La conférence organisée par l'école du CERENE a permis d'aborder le mode de diagnostic de la précocité, sa prise en charge, l'échec scolaire chez les enfants précoces et les troubles des apprentissages qui sont parfois cachés par la précocité.

La précocité intellectuelle chez l'enfant, également appelée le « haut potentiel », est un concept flou, utilisé à tort pour recouvrir une multitude de réalités diverses, et qui sert trop souvent de justification à l'échec scolaire d'un enfant. Ainsi, lorsqu'un enfant est en difficulté à l'école, il lui sera certainement proposé de passer un test pour évaluer son quotient intellectuel, le QI.

Le test d'évaluation du QI conduit à sur-diagnostiquer la précocité chez l'enfant

Ce test consiste en une série d'épreuves variées, verbales, perceptives, qui testent la mémoire de travail et la vitesse de traitement des informations. Si le QI est un excellent outil de débroussaillage neuropsychologique, il ne constitue qu'un point de départ dans les investigations des aptitudes et des fragilités de l'enfant. En effet, le test du QI est loin d'être complet et certaines facultés ne sont pas du tout évaluées : le langage écrit et l'écriture, par exemple, mais aussi le sens des nombres, la cognition sociale, les fonctions attentionnelles, exécutives, presque rien sur la mémoire, les praxies, etc. De plus, il s'avère que les résultats au test du QI sont très liés à l'environnement dans lequel l'enfant évolue : les enfants de parents qui exercent des fonctions de cadres ont un QI de 109 en moyenne, contre 95 pour les enfants d'ouvriers (source : étude Schiff & Coll., 1986).

La précocité n'explique pas un échec scolaire

Trop souvent diagnostiqués « précoces », les enfants en échec scolaire sont ensuite mal orientés vers des classes spécialisées mais inadaptées et leur handicap réel n'est pas pris en charge. Or, pour Hervé Glasel « un résultat élevé au test du QI ne peut à lui seul imposer un diagnostic de précocité. De plus, même si précocité il y a, elle ne peut pas être une cause de l'échec scolaire. L'intelligence consiste en particulier à savoir s'adapter, à une situation, un problème, etc. Par essence, l'intelligence supérieure ne peut être en soi une cause d'inadaptation scolaire. »

Si un enfant pertinent et intelligent est en échec scolaire, alors il souffre probablement d'un ou plusieurs troubles des apprentissages

« L'enfant intelligent qui présente des difficultés scolaires est exposé aux troubles instrumentaux ou troubles des apprentissages liés à des dys : dyscalculie, dysorthographie, dyslexie, dysphasie, dyspraxie... », précise Hervé Glasel.

Trop peu souvent détecté, le diagnostic une fois posé permet pourtant aux parents de prendre en compte les difficultés de leur enfant et de les orienter au mieux. Car en apprenant à contourner leurs difficultés d'apprentissage, les enfants « dys » sont tout à fait capables de suivre une scolarité classique et de devenir de brillants étudiants.



Retenez donc : Si un enfant pertinent et intelligent est en échec scolaire, alors il souffre probablement d'un ou plusieurs troubles des apprentissages (sans rire ?! :clap: )
« Le bonheur c’est un plat de frites supplémentaire. »
C. M.Schulz

Répondre