Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Répondre
Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 41

Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par Monsieur Noir » dim. 18 déc. 2011 13:45

J'ai trouvé ça pas loin : http://www.acsis-pm.org/1301Dossiers.html
http://www.acsis-pm.org/132n273.html

( NdlM : édition du 23 octobre 2012, suite au post de Meggie pour signaler le lien mort et proposer le nouveau )
Dernière édition par 1 le pixelvois ; édité 0 fois
Raison : mise à jour du lien
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11860
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par TourneLune » dim. 18 déc. 2011 13:56

Intéressant...
J'aime bien la conclusion que je me permets de recopier ici:
Malgré ses limites, le Wechsler reste de loin le test le plus utilisé et le plus pertinent pour la détermination et la mesure du surdouement intellectuel. N'ayant pas été conçu exclusivement dans cette optique, il va de soi qu'une population surdouée réagira différemment de l'échantillon global du test et ce sont justement ces différences qu'il était intéressant d'observer et de mesurer.

Nous avons répondu dans le cours de l'étude à nos huit questions initiales, il est temps maintenant d'en faire la synthèse à la lumière des éléments apportés par ce travail et de sa confrontation avec d'autres sources.

Le surdouement étant avant tout un ensemble de comportements spécifiques bien que complexes, parfois contra- dictoires, il importe donc dans la mesure où le test est un instrument de compréhension de la personne et pour une bonne part révélateur de son identité propre et non un couperet de concours, de ne pas se contenter de statuer sur la seule foi d'un QIT, non plus que sur les trois QI : V, P et T. D'autant plus que le QIT se situe en dessous de 140, en raison de blocages ou de masquages à l'expression de certaines hautes aptitudes qui, dans l'attente d'une prise en charge adaptée, restent latentes, mais bien réelles.

Seule l'étude attentive du profil des notes standard permet de statuer avec pertinence et évite de laisser de côté les personnes qui ont le plus besoin d'aide et de reconnaissance de ce qu'elles sont profondément.


Plutôt que de fixer un seuil forcément arbitraire à 125 ou à 130, pour une simple raison de symétrie mathématique avec la déficience intellectuelle, toute note - hors Code - égale ou supérieure à 13 doit sérieusement attirer l'atten- tion. Quand bien même il n'y en aurait que quelques unes, il ne s'agit pas de surinvestissement comme le pense certains : car, comment surinvestir ce que l'on a pas et y être très efficient ? Mais plutôt de considérer les notes plus basses comme sous-investies par blocage, inhibition, conformation, normalisation, en raison de pressions sociales longuement subies, ce que Robert Pagès nomme le psychochômage.

Le passage du WISC III au WISC IV ne semble pas changer fondamentalement nos analyses, cependant une nou- velle étude sur la dernière version est à effectuer pour statuer plus fortement.

Il ne s'agit pas, comme ne manqueront pas de l'objecter certains de gonfler outrageusement le nombre d'enfants sur- doués en abaissant les seuils, mais d'apporter à des individus en souffrance les réponses qui permettront et de leur rendre leur identité réelle et de leur donner, ainsi qu'à leurs parents et enseignants, les outils de compréhension de leurs particularités et des aides adaptées quand elles sont nécessaires.

Le WISC III ou IV, ne sont pas des instruments de sélection, mais des outils de compréhension de la per- sonne, de détection de ses capacités quel qu'en soit le niveau, pour lui apporter l'intelligence de sa com- plexité, orienter les aides utiles et ne laisser personne sur le bas-côté. Les enfants surdoués ne sont pas les membres d'un club très sélect, avec droit d'entrée exclusif à 130, promis aux plus hautes destinées sociales. Si l'avers de la médaille peut attirer par sa brillance, le revers est souvent bien sombre, en l'absence de reconnaissance et de prise en compte de leur véritable identité. La psychologie ne peut demeurer une science humaine qu'en ne sombrant pas dans la mystique des nombres-couperet.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 41

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par Monsieur Noir » dim. 18 déc. 2011 14:41

Ce qui me frappe, c'est la courbe générale des notes aux subtests. La mienne en est la caricature.
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11860
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par TourneLune » dim. 18 déc. 2011 14:46

Non mais j'ai lu plusieurs fois que le code n''était pas du tout un indicateur de douance et qu'il y avait très souvent des scores assez bas.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 41

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par Monsieur Noir » dim. 18 déc. 2011 15:18

Oui, moi aussi. Mais moi je suis plus bas encore que la moyenne de l'étude. :D
C'est une bande de p'tits joueurs, qui ne sont pas foutus de faire une vraie inhibition scolaire, c'est tout :P
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
amalia
Messages : 911
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 12:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/pres-equipe/bo ... t1011.html
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Localisation : Au sud de la banquise
Âge : 50

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par amalia » dim. 18 déc. 2011 20:18

tres interessant, merci
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)

asdf
Messages : 728
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 03:25
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4928.html
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Pas loin de la mer.
Âge : 30

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par asdf » lun. 19 déc. 2011 08:13

Merci, ça permet toujours de remettre deux trois souvenirs en surface. Faudrait que je me bouge, et que je demande les résultat complet du tests, plutôt que de me contenter uniquement de la conclusion vulgarisée..
:emo:

Avatar du membre
margoulain
Messages : 241
Enregistré le : mer. 21 sept. 2011 13:31
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Localisation : belfort 90
Âge : 40

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par margoulain » lun. 19 déc. 2011 18:48

effectivement tres interessant... je suis aussi une caricature de cette etude...
merci
la mort attrape d'abord ceux qui cours
tout ce que je sais c'est que je ne sais rien(socrate)
on rencontre beaucoup d'homme parlant de liberté. mais on en voit tres peu dont la vie n'ait pas ete pricipalement consacrée a se forger des chaines

Avatar du membre
Meggie
Messages : 159
Enregistré le : dim. 14 oct. 2012 20:30
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par Meggie » mar. 23 oct. 2012 08:27

Le lien vers l'étude est mort. Je me permets d'en reposter un : http://www.acsis-pm.org/132n273.html.

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5934
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par pixelvois » mar. 23 oct. 2012 08:33

Merci Meggie pour la mise à jour du lien : je le reporte dans le post d'ouverture de ce topic...
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Meggie
Messages : 159
Enregistré le : dim. 14 oct. 2012 20:30
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par Meggie » mar. 23 oct. 2012 08:54

Merci. :smile:

J'ai fini de lire l'étude. Elle m'a éclairée sur pas mal de points seulement, deux paragraphes m'étonnent : ceux sur les subtests "code" et "arithmétique".
Qu'ils disent que le "code" est plus révélateur d'une bonne adaptation au milieu scolaire qu'autre chose.

Alors, avant de développer ce qui m'ennuie, je me demande si les résultats de cette étude concernant les subtests sont comparables au WAIS ? L'étude concerne le WISC, j'entends bien, mais c'est têt comparable vu que ça reste M. Weschler.

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5934
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par pixelvois » mar. 23 oct. 2012 09:15

Meggie a écrit :Qu'ils disent que le "code" est plus révélateur d'une bonne adaptation au milieu scolaire qu'autre chose.
Je ne sais pas, mais cela serait corroboré par mon parcours selon ce que l'on entend par bonne adaptation au milieu scolaire ( socialement ? éducativement ? ) : le code fait parti des sub-tests que j'ai bien planté avec mon IVT ( indice de vitesse de traitement ), et mon adaptation sociale au milieu scolaire était fort faible ^^
Meggie a écrit :je me demande si les résultats de cette étude concernant les subtests sont comparables au WAIS ? L'étude concerne le WISC, j'entends bien, mais c'est têt comparable vu que ça reste M. Weschler.
En effet, on peut sans doute extrapoler au WAIS ce que l'on peut dire du WISC.
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par Joebar » mar. 23 oct. 2012 10:47

pixelvois a écrit :mon adaptation sociale au milieu scolaire était fort faible ^^
la mienne étaient top!! (du moins l'envie)
c'est celle des autres qui était pourrave!!! :ledoigt:
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
Pr. de Violet de P.
Messages : 180
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:13
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Belgique.
Âge : 27

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par Pr. de Violet de P. » mar. 23 oct. 2012 14:16

Joebar a écrit :la mienne étaient top!! (du moins l'envie)
c'est celle des autres qui était pourrave!!! :ledoigt:
Je valide.

Bon, j'ai lu l'étude aussi. Intéressant, mais j'ai rien à dire de plus - parce que j'ai une royale flemme. (Merci Meggie pour le lien néanmoins).
**¤¤**
Bien cordialement
Poussin doré de sa majesté Rose

Avatar du membre
lebereli
Messages : 673
Enregistré le : mer. 30 mai 2012 20:29
Présentation : Bah là, c'est un peu moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Normandie
Âge : 33

Re: Étude du profil psychométrique de 273 enfants surdoués

Message par lebereli » mar. 23 oct. 2012 17:00

La WAIS et la WISC ont été pensé de la même manière, mais adaptées à des publics différents. Donc si les items sont similaires, il est possible d'extrapoler les conclusions de la WISC à celle de la WAIS.
Je connais seulement la WISC pour l'avoir étudié etl' avoir fait passé, je pourrais peut être voir pour la comparaison le jour où je passerai moi même la WAIS. Si la question est toujours d'actualité :)
"Le projet est le brouillon de l'avenir. Parfois, il faut à l'avenir des centaines de brouillons."Jules Renard

Répondre