Page 2 sur 2

Re: kinesthéquoi ?

Posté : ven. 11 janv. 2019 22:16
par simple
Bonsoir !
c'est bien ce que je pensais, pas simple simple cette définition de la kinesthésie. quand on a ce profil et qu'on s'en rend compte, ça tombe sous le sens en terme de vécu mais c'est assez difficile de décrire cela à des personnes qui n'ont pas cette approche du monde. je propose de faire un petit tour de différents sites dans les prochains jours et vous ramener un peu de grain à moudre :)
belle soirée à vous !

Re: kinesthéquoi ?

Posté : sam. 12 janv. 2019 00:13
par soazic

Re: kinesthéquoi ?

Posté : sam. 12 janv. 2019 11:36
par Proxima
Est-ce qu'en empêchant les enfants de toucher tout ce qu'ils trouvent, on ne bride pas leur sens kinesthésique au profit du sens visuel ? Typiquement : "Ne touche pas ! On touche avec les yeux".

Re: kinesthéquoi ?

Posté : sam. 12 janv. 2019 16:08
par grandsteph
euh, je ne crois pas, on appelle plutôt ça de la politesse ou du savoir vivre
Je parle évidemment des lieux publique tels les commerces ou musées par exemple, en dehors de ces lieux je n'ai jamais entendu cette expression et heureusement!

Re: kinesthéquoi ?

Posté : dim. 13 janv. 2019 23:40
par Holi
grandsteph a écrit :
sam. 12 janv. 2019 16:08
euh, je ne crois pas, on appelle plutôt ça de la politesse ou du savoir vivre
Je parle évidemment des lieux publique tels les commerces ou musées par exemple, en dehors de ces lieux je n'ai jamais entendu cette expression et heureusement!
Ho que si je t'assure que je l'ai entendu souvent, très souvent... Et sans avoir besoin d'aller dans un musée ou un commerce. :clin: Même si bien sur c'est beaucoup plus tentant :huhu:

Re: kinesthéquoi ?

Posté : lun. 14 janv. 2019 08:15
par Unesoprano
Proxima a écrit :
sam. 12 janv. 2019 11:36
Est-ce qu'en empêchant les enfants de toucher tout ce qu'ils trouvent, on ne bride pas leur sens kinesthésique au profit du sens visuel ? Typiquement : "Ne touche pas ! On touche avec les yeux".
J’ai beaucoup réfléchi à cette remarque. Je pense que souvent, par crainte de la maladresse de l’enfant, parce qu’on n’a pas envie de se centrer sur lui, pour être poli et pour encore plein de raisons possibles, effectivement, ce qui est choisi c’est de brider la connaissance par le toucher.

C’est sûr que se mettre à hauteur d’enfant, lui demander « c’est lourd? Doux? Rugueux? Désagréable? Etc etc » en prenant le risque de la confiance dans le geste de l’enfant c’est une autre démarche. Celle-ci éveillera la proprioception et rendra en plus l’enfant je pense plus sûr de lui. Mais je ne sais si cela rendra plus kinesthésique, je ne suis pas assez calée sur ce sujet.

Re: kinesthéquoi ?

Posté : lun. 14 janv. 2019 22:49
par Proxima
Unesoprano a écrit :
lun. 14 janv. 2019 08:15
J’ai beaucoup réfléchi à cette remarque. Je pense que souvent, par crainte de la maladresse de l’enfant, parce qu’on n’a pas envie de se centrer sur lui, pour être poli et pour encore plein de raisons possibles, effectivement, ce qui est choisi c’est de brider la connaissance par le toucher.

C’est sûr que se mettre à hauteur d’enfant, lui demander « c’est lourd? Doux? Rugueux? Désagréable? Etc etc » en prenant le risque de la confiance dans le geste de l’enfant c’est une autre démarche. Celle-ci éveillera la proprioception et rendra en plus l’enfant je pense plus sûr de lui. Mais je ne sais si cela rendra plus kinesthésique, je ne suis pas assez calée sur ce sujet.
Je pense que les sens se développent en fonction de l'usage qu'on en fait. Les handicapés développent une grande sensibilité des sens restants pour compenser ceux qui leur manquent. On a forcement des prédispositions mais je crois que l'expérience renforce/développe quelque soit le domaine. C'est but de l'apprentissage, indépendamment de ce qui relève des préférences.