Etre enfant d’un parent à TDAH

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...
Répondre
Avatar du membre
O'Rêve
Messages : 290
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 18:56
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/reve-t4816.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Etre enfant d’un parent à TDAH

Message par O'Rêve » ven. 29 avr. 2016 18:27

On trouve de nombreuses informations autour de la thématique « être un parent d’enfant à TDAH ». En revanche la réciproque « être ou avoir été l’enfant d’un parent TDAH » est me semble-t-il peu abordée.
Pour éclairer ma question, il est possible (mais non certain) que mon père présente ce trouble (non diagnostiqué par un professionnel, juste une supposition de ma part), aux vues de son histoire et comportements infantiles (ne tenait pas en place, difficultés d’apprentissage, n’arrivait pas à se concentrer, a abandonné l’école très jeune, a commencé à travailler à 14 ans) et de ses comportements à l’âge adulte : sifflote ou chantonne constamment, gigote toujours une partie du corps, ne sait pas tenir en place, n’écoute pas quand on lui parle, n’est pas attentif à ce qu’on lui dit, coupe la parole, ne se rappelle pas de ce qu’on lui dit ; tabagisme depuis l’âge de 14 ans, consommation journalière de morceaux de sucre hallucinante ; a eu des comportements dangereux jeunes (accidents de voiture) ; impulsivité (me raccroche au nez le jour où je lui dis sans m’énerver que je suis triste parce qu’il a oublié mon anniversaire), intolérance à la frustration (quand j’étais enfant, s’il bricolait et que c’était l’heure de passer à table, il se mettait en colère car ce n’était pas la bonne heure pour lui ; il avait des difficultés à s’arrêter dans sa tâche), agitation (lors des départs en vacances, quand j’étais enfant, il était dans un état de stress impressionnant pour mettre les bagages dans le coffre, pour l’heure du départ…il ne fallait pas le déranger), ne suit pas les consignes d’une notice lorsqu’il achète un nouveau matériel, a des oublis sur lesquels je ne mets pas de sens (un jour, il semble oublier la couleur de mes yeux et il me pose la question de leur couleur, alors qu'il est à coté de moi et qu’il est voyant, un autre jour, il ne se rappelle pas où j’ai fait mon collège et lycée, alors que j’ai passé ces 7 ans d’études dans le même établissement…), est maladroit et de mauvaise foi (au ski, se retourne alors qu’il porte les skis ; je me prends les ski dans la tête et il me dit que je n’avais qu’à pas me trouver derrière lui) ; il regarde compulsivement ses comptes bancaires en ligne tous les matins (pour vérifier qu’il n’y a pas de fraude bancaire)….
Ces traits de comportements font que j’ai l’impression d’avoir eu un père qui était présent physiquement, mais absent psychologiquement (un père jamais vraiment là, incapable d’écoute et d’attention, constamment dans son monde, dans l’agitation…)
Est-ce que certains parmi vous ont un parent TDAH et avez-vous ressenti un tel sentiment?
Est-ce que certains d’entre vous ont une expérience, ou des liens à transmettre sur le fait d’être l’enfant d’un parent TDAH ? Ressentez-vous de fortes inquiétudes, angoisses face à l’agitation, aux manifestations de colère ?
Quelles conséquences possibles (quand on a grandi aux cotés d’un parent TDAH) sur l’estime de soi, sur le rapport à l’autre (peur de recevoir de l’attention… ?)

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message