Page 1 sur 1

Description d'un symptôme original

Posté : lun. 21 avr. 2014 23:47
par lacout
De temps à autre quand la curiosité et la passion pour un sujet me prennent je peux me mettre à dévorer de grandes quantités d'information sur le net par exemple ou dans la lecture d'articles ... Je le fais avec une grande concentration et une volonté de faire le tour du sujet très rapidement. Je souhaite trouver la réponse à toutes les questions qui se posent. Le cas s'est produit sur ce forum même ou je lis beaucoup de posts divers et intéressants car la douance m'intéresse. Parfois sur un thème donné il peut y avoir une centaine de réponses et j'essaie de les lire dans un temps très réduit !
Le problème auquel je veux venir est le suivant : Vu que je veux aller très vite, je fonce, en fait je vais plus vite que ce que je peux emmagasiner d'informations. Et alors se produit assez rapidement comment des mini burnt out, j'ai comme le cerveau qui fume car je suis allé trop vite. Et finalement mes nerfs sont en compote. Je me retrouve comme dans un état second un peu azimuté je n'ai plus qu'une solution me reposer et attendre de me décontracté. C'est un phénomène qui m'arrive systématiquement quand j'essaie de faire de la programmation (inforamtique)!
Est-ce que ce phénomène parle à quelqu'un ? Ca vous est-il d"éjà arrivé ?
Bon j'espère que je suis au bon endroit pour aborder ce problème...

Re: Description d'un symptôme original

Posté : mar. 22 avr. 2014 00:18
par Sphax
Cette section est pour la psychologie qui n'est pas de la douance, donc tu es au bon endroit si tu penses que ça n'a pas de lien avec la douance et que tu souhaites en parler "en général".

Re: Description d'un symptôme original

Posté : mer. 23 avr. 2014 18:06
par sandrinef
lacout a écrit : Vu que je veux aller très vite, je fonce, en fait je vais plus vite que ce que je peux emmagasiner d'informations.
Je crois que tu as là un début de réponse...

Re: Description d'un symptôme original

Posté : ven. 25 avr. 2014 12:03
par lacout
Oui c'est sûr la cause est là, mais parfois c'est le texte qui est tellement dense, je pense à la philo ou de la programmation (bon c'est pas un texte !) que même en prenant mon temps, ça me casse la tête, ou ça me ruine le cerveau :). Donc y'a des matières comme les 2 précitées pour lesquelles je n'essaie même plus de m'y risquer ! :)