Les Troubles dys

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...
Avatar du membre
Za
Messages : 2929
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Les Troubles dys

Message par Za » jeu. 15 mai 2014 07:56

Elyjah a écrit : Il me semble que la psychosociale et autres "écoles combinées", dont le courant de la mémétique ont exploré d'autres dimensions de la dyspraxie.
A moins qu'il ne s'agisse d'une autre patho clairement identifiée (je ne me rappelle pas).
Une forme de dyspraxie sociale, relative aux automatismes comportementaux, aux habiletés relationnelles, aux schémas et habitudes sociétaux...
Attention aux termes employés. J'ai cherché un peu mais rien trouvé sur le sujet (le lien de Fabs me conduit à une erreur 404), mais il est fort probable que le terme de "dyspraxie" soit dans ce cas éloigné de sa signification initiale ; bref qu'on ait pris le terme de "dyspraxie" pour nommer un tableau qui rappelle sur le plan social ce que les dyspraxiques connaissent sur le plan moteur et/ou visuo-spatial. Aurais-tu quelques liens pour éclairer notre lanterne ?...
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Elyjah
Messages : 37
Enregistré le : lun. 12 mai 2014 19:38
Présentation : ELI_JAH /présentation/
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : FRANCE, CAEN 14
Âge : 38

Re: Les Troubles dys

Message par Elyjah » mar. 10 juin 2014 17:40

J'aurai du m'exprimer mieux.
Il me semble (doute :roll: ) que pas mal d'écoles ont étudié ces fonctionnements et leurs dysfonctionnements d'un point de vue psycho-social. Et qu'il existe une littérature dense, riche de controverses comme de symétrie entre les approches.

Comme il arrive souvent entre les matières académiques et leurs "combinés" plus ou moins reconnus et tendance, (bio/médical/ psychiatrie/psychologie/ sociologie/ ethnologie etc ) de se tirer dans les pattes gratos, de chopper un concept équivalent et de faire rien qu'exprès de l'appeler autrement voir d'intervertir l'appellation de concepts complémentaires, je m'interroge.
(exemple : le livre noir de la psychanalyse et son anti- livre noir de la p. à mon sens, à part l'aspect militant et subjectif, la plupart des articles de l'un pourraient être dans l'autre).

Je n'ai pas voulu dire qu'une autre matière ou école utilise le mot dyspraxie à sa sauce.
J'ai émis l'hypothèse (faute de données fiables transmissibles) que l'appréciation de dyspraxie serait partagée, comme étant un phénomène qui appartient à plusieurs champs des sciences humaines et médicales.
en tant que dysfonctionnement de l'apprentissage/ assimilation et de l'expression/ exécution de gestes et comportements automatiques.

Des courants ont étudié ces fonctionnements à l'échelle de l'apprentissage social plutôt qu'individuel, toujours avec une certaine symétrie dans les objets des recherches, selon les modes du jour.
Avec comme postulats communs, des idées "post-cybernétiques", des notions comme l'apprentissage de séquences et de schémas "admis/ qui fonctionnent " (le bon geste, le comportement admissible, l'attitude attendue).
Je n'arrive pas à me remémorer ces courants ou théories : ma mémoire est merdique et j'en suis tellement navrée, d'où le fait de solliciter l'intelligence collective.

Je suis en train de me dire que les termes de dys_trucs sont des appellations essentiellement "cliniques", comme le DSM et d'autres nomenclatures, elles s'intéressent surtout au syndrôme, les trucs plus scientifiquement appréhendables. Mon angle d'approche ou d'interrogation, est souvent celui du fonctionnement et de sa genèse, sa construction.

A ZA :
Je ne sais pas dans quelle mesure c'est le même phénomène qui est étudié dans divers approches ou si il s'agit d'un tableau ressemblant, qui rappelle la configuration d'un autre.
A y regarder, il est probable que mon interrogation perso soit surtout sur ce point. Dans ce cas, peut m'importe si bidule étudie" jaune", le dedans de la pomme, que machin étudie "vert" son dehors, et truc "orange" sa coupe, du moment qu'il s'agit pour tous d'une pomme, .En effet, s'il y a une pomme, une poire et une cerise c'est plus compliqué, ça reste faisable avec un champignon, une patate et une cerise si on y met du sien. Après, s'il s'agit d'une cerise , d'un lampe de poche et d'une flaque d'eau minérale en évaporation, forcément ça devient très relatif ...

En effet, dans le sciences de l'homme, et encore plus dans le passage d'une matière à l'autre, c'est toujours très délicat de trouver/ définir la ligne entre raisonnements analogique et analytique.

NB : sauf correctif de sa part, le lien de FAB'S envoit vers un article sur le SDNV (Le syndrome de dysfonction non-verbale), site du CENAP.


CONCERNANT MON EXPRESSION
.
Mlle Rose a écrit :T'aurais dû citer tout en entier, dit comme ça, ça fait bizarre (...)

Je fais tout quesque j'peux pour ne pas poster des trucs à rallonge, donc citer pas tout à fait tout me semble un compromis quasi viable pour conserver une cohérence du propos et une fluidité même si cela me fait très très mal à l'idée comme au constat de risquer d'erroner ou de léser des propos,( générant de vieux soubresauts nerveux, des crispations faciales éprouvantes, et un agacement insoutenable).
.
*Za* a écrit :Attention aux termes employés.

..Oui, j'ai écrit "une forme de" dans le sens de "une sorte de, une espèce de".
.. J'ai écrit "il me semble", non par pudeur d'un grand savoir mais pour exprimer une mémoire trop vague pour être utile et fiable, c'est pourquoi je ne suis pas à même de fournir des données : c'est ce que j'espère des autres sur ce coup ...
Oscar WILDE écrivait "Appuyez-vous sur les principes, ils finiront bien par céder" Bah oui, mais après : QUOI ?

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3377
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Les Troubles dys

Message par madeleine » mar. 10 juin 2014 22:08

Je voudrais, quoiqu'ayant toujours à vous lire le même plaisir que je trouve à faire une traduction difficile, aller au plus court et comprendre si ce que vous demandez par votre dernier post serait simplement des informations sur les auteurs qui auraient étudié les dysfonctionnements des apprentissages sociaux, dans l'idée d'établir un parallèle au moins formel avec les troubles dys tels que définis dans le champ professionnel des orthophonistes.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Kan
Messages : 703
Enregistré le : mar. 10 juil. 2012 10:39
Présentation : :noitatnesérP
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Les Troubles dys

Message par Kan » ven. 6 mars 2015 22:21

URGENT AVANT LE 7 MARS 2015 23h59 :

Ci-dessous un message que j'ai eu de l'association "Cartable fantastique", n'hésitez pas, allez voter :

Le Cartable Fantastique est une association qui a pour objet de faciliter l'inclusion scolaire d'enfants en situation de handicap et, en particulier, d'enfants dyspraxiques. La dyspraxie, aussi fréquente que la dyslexie, perturbe la coordination des gestes. Les enfants dyspraxiques n'ont pas une écriture manuscrite fonctionnelle, ce qui les gêne à l'école. Dans le cadre de sa mission, l’association développe puis propose en libre accès sur son site internet des exercices et des livres adaptés, des informations et des outils pour aménager et contourner le handicap.

Nous faisons appel à vous aujourd'hui parce que le Cartable Fantastique figure parmi les 30 finalistes de la France s'engage. Cette initiative, lancée en juin 2014 par le Président de la République vise à mettre en lumière et à soutenir des associations qui ont déjà fait leur preuve pour leur donner plus d’envergure. Le Président de la République annoncera les 15 nouveaux lauréats de La France s'engage début mars 2015, parmi lesquels 3 projets auront été choisis par les internautes.

Dès aujourd'hui, vous pouvez vous rendre sur le site http://www.lafrancesengage.fr et voter en ligne jusqu'au 7 mars (23h59) pour le Cartable Fantastique.

Nous comptons sur votre soutien !

Ensemble, faisons entrer ces enfants Fantastiques à l'Elysée !

Relayez notre appel aux votes au sein de votre réseau pour nous donner plus de chances de figurer parmi les lauréats.


Caroline Huron, présidente du Cartable Fantastique

Avatar du membre
Kan
Messages : 703
Enregistré le : mar. 10 juil. 2012 10:39
Présentation : :noitatnesérP
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Les Troubles dys

Message par Kan » ven. 13 mars 2015 17:20

Au cas où certains ont voté :


Le Cartable Fantastique à l'Elysée, c'était mardi.

Nous remercions tous ceux qui ont voté et relayé notre appel aux votes.

Le Cartable Fantastique n'a pas fait partie des trois projets sélectionnés par les internautes mais il a été choisi par le président de la république comme 11 autres projets.

L'association fait donc partie des 15 lauréats de la France s'engage et reçoit le label présidentiel.

Vous trouverez des photos et une vidéo du discours sur notre site:

http://www.cartablefantastique.fr/Assoc ... nceSengage

Avatar du membre
Léo
Messages : 392
Enregistré le : lun. 1 avr. 2013 18:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : A l'ouest

Re: Les Troubles dys

Message par Léo » dim. 22 mars 2015 13:56

En traînant sur le site de l'inserm, hier, suis tombée sur une petite vidéo d'animation sur la dyspraxie. Au dessus, vous en trouverez d'autres sur l'hyperactivité,la dyslexie, la dysphasie : https://vimeo.com/12801116
"Soudain, la jeune fille, le plus tranquillement du monde, entreprit de se curer le nez avec les doigts." Witold Gombrovicz

Avatar du membre
Kan
Messages : 703
Enregistré le : mar. 10 juil. 2012 10:39
Présentation : :noitatnesérP
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Les Troubles dys

Message par Kan » sam. 20 juin 2015 09:47

Sympa la vidéo, merci Léo !

Avatar du membre
Reyna
Messages : 15
Enregistré le : dim. 5 juil. 2015 00:57
Présentation : Ici
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 32

Re: Les Troubles dys

Message par Reyna » lun. 6 juil. 2015 17:17

Bonjour,

Je ne suis pas sure d'entrer dans le cadre de ce sujet mais sans doute allez-vous pouvoir m'éclairer. J'ai consulté le site cité dans le premier message afin de déterminer si le fait que j'ai été diagnostiqué hyperactive étant enfants entrait dans un trouble dys (cf troisième point définissant les troubles sur ce site : "Les troubles spécifiques du développement des processus attentionnels et/ou des fonctions exécutives, communément appelés troubles d’attention avec ou sans hyperactivité."). Même après quelques recherches sur internet je n'y voit pas encore clair concernant les lien entre ces différents termes : TDA/H, hyperactivité et douance.

J'ai lu avec un grand intérêt le sujet "Douance, attention au trouble ! (TDA/H)" qui se trouve dans le forum "Discussions et Débats" auquel hélas donc je ne peut pas participer d'où mon message dans ce sujet qui m'a semblé proche de la problématique que je voulais aborder. Je me pose les mêmes questions que Joebar, pour le citer :
Joebar a écrit :http://www.tdah-adulte.org/
je viens de lire ça. (ok, j'ai survolé le milieu...)
où se trouve la frontière avec le surdoué?
si ce sont bien 2 choses différentes on peut être les deux?? ou TDA sans douance ou surdoué sans TDA? ça me paraît étrangement similaire quand même...

http://www.tdah-adulte.org a écrit:
La plupart des TDA/H ont des statuts professionnels moins élevés que la moyenne du fait d'échecs scolaires et n'arriveront sans doute jamais sur cette page. Si vous avez eu quelques succès scolaires puis professionnels malgré votre TDA/H, peut-être que vous aimiez l'école tout simplement, ou alors vous avez compensé avec un QI cérébral assez élevé. Vous faites peut-être partie de ce qu'on appelle les surdoués ou personne à Haut Potentiel (HP), mais avec peut-être en opposition un mauvais QI émotionnel et souvent avec une hypersensibilité exacerbée. ll y a beaucoup de symptômes communs entre la surdouance et le TDA/H à l'âge adulte. Les surdoués sont plus perfectionnistes, plus exigeants ou intransigeants, en compétition permanente, plus créatifs encore que les TDA/H, plus conceptuels et souvent moins pratiques, et ils sont souvent infatigables, pouvant abattre des sommes considérables de travaux. Les surdoués intellectualisent tout.
Les précisions données par le site ci-dessus ne parviennent pas à m'éclairer complètement sur le lien avec la surdouance (je ne peux pas m'empêcher d'ajouter que la formulation employée dans les premières lignes me gêne :tmi: ). Étant en phase d'interrogation je me demandais si l'hyperactivité qui avait été détecté chez moi pourrait être une signe de douance (cela peut-il être une caractéristique ?).

N.B : merci d'avoir lu ce message, j'espère ne pas être hors sujet..

Avatar du membre
Za
Messages : 2929
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Les Troubles dys

Message par Za » lun. 13 juil. 2015 07:03

En effet, le TDA/H est aujourd'hui considéré comme un trouble dys, ou du moins apparenté.

Dans TDA/H tu as : Trouble Déficitaire de l'Attention et le /H signifie "avec ou sans hyperactivité". C'est-à-dire que ce qu'on appelait autrefois "hyperactivité" a aujourd'hui été nuancé : on peut avoir un trouble de l'attention sans manifestations hyperactives, et au niveau neurologique ce serait très proche. Sauf que le TDA "sans H" est bien entendu plus difficile à déceler.
Reyna a écrit :si ce sont bien 2 choses différentes on peut être les deux?? ou TDA sans douance ou surdoué sans TDA? ça me paraît étrangement similaire quand même...
Oui, ce sont bien deux choses totalement différentes, et il n'y a pas de continuum à ma connaissance. Il y a donc des surdoués TDA/H, des surdoués non-TDA/H, des TDA/H non surdoués, et des non-non. Tout comme on trouve des surdoués dyslexiques ou non dyslexiques, et des dyslexiques surdoués ou non.
J'ajoute que la diagnostic du TDA reste encore à ce jour assez difficile à poser, et de mon point de vue, il est souvent encore un peu... nébuleux. En effet les "trucs qui y ressemble mais n'en sont pas" sont assez nombreux.

Par rapport aux liens, il n'y en a donc a priori pas.
Sauf que... la proportion de profils TDA/H est plus importante dans la population surdouée que "non-surdouée", de même que pour la plupart des troubles "dys". La population surdouée est plus touchée par les troubles dys, sans qu'on sache vraiment pourquoi. Il y aurait une sorte de parenté dans le fonctionnement cérébral, mais bon c'est très controversé, les études sont en cours. J'imagine aussi que certaines "surexcitabilités" des surdoués (cf topic dédié) peuvent être reliées à l'hyperactivité, et du même coup, certains prétendent qu'en réalité certains surdoués présentent des traits d'hyperactivité sans être véritablement hyperactifs... et que du coup, la proportion serait sans doute la même que sur la population générale. C'est compliqué.
http://www.tdah-adulte.org a écrit : [...] Vous faites peut-être partie de ce qu'on appelle les surdoués ou personne à Haut Potentiel (HP), mais avec peut-être en opposition un mauvais QI émotionnel et souvent avec une hypersensibilité exacerbée. ll y a beaucoup de symptômes communs entre la surdouance et le TDA/H à l'âge adulte. Les surdoués sont plus perfectionnistes, plus exigeants ou intransigeants, en compétition permanente, plus créatifs encore que les TDA/H, plus conceptuels et souvent moins pratiques, et ils sont souvent infatigables, pouvant abattre des sommes considérables de travaux. Les surdoués intellectualisent tout.
Là-dedans, il y a du gros tri à faire... c'est pas très sérieux. Déjà cette histoire de "QI émotionnel" -> ??? :^) Quotient Intellectuel Emotionnel ??? Vraiment ? Bon j'imagine que l'auteur veut parler du fameux Quotient Emotionnel (un truc pas particulièrement étayé scientifiquement si ma mémoire est bonne), mais bon ça montre quand même sa connaissance du domaine.
Et la suite est une somme de bons gros clichés du grand Internet sur les surdoués (de toute façon, quand on lit une phrase qui commence par "les surdoués....." sans nuances, ben... il faut fuir !
Mention spéciale à "ils sont souvent infatigables, pouvant abattre des sommes considérables de travaux" :D, que je dédie à tous les fumistes de ce forum... mais lancée par une personne TDA/H, cette phrase a peut-être tout son sens ?... J'en doute ;)
Hum, du coup, une fois le tri fait, il reste pas grand chose, j'en conviens :)

En espérant ne pas t'avoir encore plus perdue !!
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Reyna
Messages : 15
Enregistré le : dim. 5 juil. 2015 00:57
Présentation : Ici
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 32

Re: Les Troubles dys

Message par Reyna » lun. 13 juil. 2015 21:30

Merci pour ta réponse. Tu ne m'as pas du tout perdue mais éclairé au contraire ! :clap:
*Za* a écrit :C'est-à-dire que ce qu'on appelait autrefois "hyperactivité" a aujourd'hui été nuancé
Cela explique que je n'avais pas connaissance de cette nouvelle formulation ce qui m'a d'abord surprise car bien que reconnaissant mon trouble, la partie TDA correspondant à la nouvelle appellation m'était inconnue.

Il faut absolument que je creuse cette relation TDA/H-sourdoué. Je trouve ça très intéressant. Si une personne qui lirait ce message avait des références à ce sujets je lui serait reconnaissante de m'en dire plus. 8)

Avatar du membre
Za
Messages : 2929
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Les Troubles dys

Message par Za » mar. 14 juil. 2015 04:20

J'irais déjà creuser un peu du côté du Dr Olivier Revol... si besoin, je dois pouvoir te retrouver des trucs en fouillant un peu mes archives.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Reyna
Messages : 15
Enregistré le : dim. 5 juil. 2015 00:57
Présentation : Ici
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 32

Re: Les Troubles dys

Message par Reyna » mar. 14 juil. 2015 13:17

Je sors ma pelle et j'y vais !
À l'occasion je veux bien mais ne va pas chercher exprès pour moi.
Merci :)

Avatar du membre
Chacoucas
Messages : 1115
Enregistré le : jeu. 26 mars 2015 09:12
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Les Troubles dys

Message par Chacoucas » mar. 14 juil. 2015 18:57

Pareil j' ai plus de documents sous la main, j' avais jeté un coup d' oeil à ça y'a un peu plus d' un an. Si tu connais pas y' a Google scholar qui est très pratique quand tu cherches des recherches particulières (en anglais par contre mais au pire, google translation aide un peu aussi ^^ )

Avatar du membre
Reyna
Messages : 15
Enregistré le : dim. 5 juil. 2015 00:57
Présentation : Ici
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 32

Re: Les Troubles dys

Message par Reyna » mer. 26 août 2015 09:59

Pour ceux qui sont intéressé par la relation TDA/H-surdoué j'ai trouvé cette page qui pourra vous apporter quelques informations : ICI
Il y a plusieurs articles te une vidéos sur les surdoués. Personnellement cela m'a éclairer sur les différences et similitudes que l'on peu trouver pour ces individus qui portent cette double casquette même si démêler tout ça pour savoir ce qui tient de l'un ou de l'autre n'est pas chose aisée...

Dindon
Messages : 32
Enregistré le : lun. 27 avr. 2015 07:43
Présentation : Mes débuts ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bruxelles
Âge : 44

Re: Les Troubles dys

Message par Dindon » jeu. 10 sept. 2015 12:34

Je prendrais volontiers un verre de tota-tola.
Je dessinais avec des trayons de touleur.

Vers mes 8 ans, une jeune, jolie et gentille logopède est venue à domicile corriger ce petit problème. Je me souviens encore très nettement d'être allonger dans le fauteuil du salon, sur le dos, à devoir faire des exercices de gargarisation....

Je n'avais jusqu'alors jamais pensé qu'il y avait un lien ( ou pas) avec ma douance. Mais comme ce lien est souvent évoqué ici et ailleurs, peut-être que...
Bref, ceci n'est qu'une introduction, ou une précision, peut-être utile pour la suite.

Je suis sujet à une dyslexie un peu particulière. Je n'ai pas trouver (edit// trouver à la place de trouvé, je fais ça tout le temps) de nom à cette "maladie", et je ne sais même pas si on peut l'integrer dans une forme de dyslexie au sens propre du terme.
Je souffre de dyslexie du clavier, qu'il me plait aussi d'appeler la dyslexie clavicale. Oui, je sais bien que ça n'existe pas.
Lorsque je tape sur mon clavier d'ordinateur, de smartphone, je fait systématiquement les mêmes erreurs. J'inverse des lettres ( le seul exemple qui me vient à l'esprit directement est: bien que j'écris bine). Je fais des fautes que je ne ferais jamais par écrit (voir mon edit plus haut). Mais ça va plus loin. Je peux aller jusqu'à écrire "sais pas bien", voir pire, par association d'idées inconscientes écrire un mot à la place d'un autre qui n'a aucun rapport avec le contexte de la phrase.
Je tiens à préciser que je ne ferai jamais ces erreurs en écriture manuscrite, c'est clairement lié à l'utilisation d'un clavier (Même si j'ai une écriture de médecin, sans aucune uniformité dans les lettres, les espaces, et que je suis moi-même la plupart du temps incapable de me relire).
Un vrai problème dyslexique, de la distraction, des pensées multiples, un manque de concentration, aucune idée.
Je ne sais pas du tout d'où ça vient, pourquoi je fais ça, ni si ça peut être consideré comme une forme de dyslexie.

Si je suis trop loin du topic de base, je m'en excuse. On peut bien sûr déplacer mon petit témoignage dans une section ou topic qui y correspondrait mieux.

Avatar du membre
Mei Run
d'obédience britannique
Messages : 776
Enregistré le : mar. 30 sept. 2014 19:11
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Âne & cie
Âge : 32

Re: Les Troubles dys

Message par Mei Run » jeu. 10 sept. 2015 13:01

Dindon a écrit : Un vrai problème dyslexique, de la distraction, des pensées multiples, un manque de concentration, aucune idée.
Je ne sais pas du tout d'où ça vient, pourquoi je fais ça, ni si ça peut être consideré comme une forme de dyslexie.

Si je suis trop loin du topic de base, je m'en excuse. On peut bien sûr déplacer mon petit témoignage dans une section ou topic qui y correspondrait mieux.
Pas un problème de dyslexie déjà, pour sûr.
La dys-lexie = dysfonctionnement de lecture.

On parle de dysorthographie pour les trouble de transcription écrite, si ça touche également l'écriture dans tous ses aspects. Donc non, tu n'as pas de pèrbolme, a priori. Ptetre de la concentration oui, t'façon, on fait toujours moins attention sur PC que quand on écrit avec un crayon.
Rien ne t'empêche de faire un bilan auprès d'un professionnel, si jamais vraiment ça te broute. Au moins tu seras fixé.

Quant à ton souci quand tu étais petit, pas de "dys" également, on appelle ça un trouble d'articulation s'il n'y avait que ça.


Vouala.
"Twenty years from now you will be more disappointed by the things that you didn't do than by the ones you did do. So throw off the bowlines. Sail away from the safe harbor. Catch the trade winds in your sails. Explore. Dream. Discover."

julienn
Messages : 7
Enregistré le : lun. 9 déc. 2013 20:39
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 30

Re: Les Troubles dys

Message par julienn » jeu. 24 mars 2016 10:15

J’ai tout lu. c''est super interessant

Je pourrais bien en être également.
Il y à quelques jours j’ai du rédiger une lettre de motivation à la main pour un stage et après 5 jours de tentative et 3 blocs de feuilles je me suis resigné à laisser écrire ma compagne....
Pourtant bien écrite à l’ordi j’étais juste incapable de recopier.

Je suis dysgraphique c’est presque évident. Autant HQI j’avais des doutes, là je coche oui a tous les symptômes ^^

La dysgraphie peut être autonome ou c’est une conséquence d’une forme de dyspraxie ?
J’ai bien envie d’aller consulter.

J’essaie autant que possible de ne pas écrire et pour les fois ou je n’ai pas le choix, j’ai finis par accepter d’écrire mal et lentement avec souffrance, de ne jamais avoir le temps de préparer un plan de dissertation, d’écrire directement sans brouillon et d’avoir -5 sur mes copies à la fac.

Autant si je peux compenser la plupart du temps, il y a des situations ou c’est réellement handicapant, du coup j’aimerai vraiment me (ré)éduquer.

Je peux consulter directement un orthophoniste ou un graphothérapeute ou il faut nécessairement passer par un neuropsychologue avant ?
J’ai passé la wais IV il y n’y a pas si longtemps, mais je ne consultais par pour un trouble dys.
Du coup je suis bloqué ou c’est possible de diagnostiquer autrement ?

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12706
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Les Troubles dys

Message par Mlle Rose » jeu. 24 mars 2016 10:53

Le diagnostic de dysgraphie se fait par un orthophoniste au terme d'un bilan effectué sur prescription médicale. Il te faut donc aller voir ton médecin, et lui demander une ordonnance. Les soins sont pris en charge par l'assurance maladie.

Le diagnostic de dysgraphie peut aussi être posé par un ergothérapeute. Il te faudra une ordonnance, mais lui n'est pas conventionné avec l'assurance maladie, le bilan n'est pas remboursé.

La différence entre les deux, outre le remboursement, c'est que l'ergo, pour tous les aspects moteurs, a une approche plus globale. Les deux bilans sont différents.
Si tu as des soucis moteurs autres, va voir un ergo.
Si tu as des troubles du langage écrit autres, va voir un ortho.
Tu peux aussi voir les deux dans certains cas, ces deux professionnels pouvant travailler en lien l'un avec l'autre en fonction de ce qu'il y a comme problème.

Un graphothérapeute n'est pas un professionnel de santé, tu n'as pas besoin d'ordonnance pour aller le voir, il ne pose pas de diagnostic. Il travaille hors du champ de la pathologie.

Consulter un neuropsychologue n'est pas nécessaire au préalable, dans le cas qui te préoccupe,pour un trouble de l'écrit ça n'a même aucun intérêt. Le neuropsy se concentre sur le fonctionnement cognitif : efficience intellectuelle + fonctions exécutives et attentionnelles.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

julienn
Messages : 7
Enregistré le : lun. 9 déc. 2013 20:39
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 30

Re: Les Troubles dys

Message par julienn » ven. 25 mars 2016 08:26

Ok, merci pour ta réponse.
J'ai pris un rendez-vous tout pour en discuter avec mon médecin cet apres-midi.

Avatar du membre
soazic
Messages : 1304
Enregistré le : mar. 23 août 2011 18:31
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... -t724.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Les Troubles dys

Message par soazic » sam. 26 mars 2016 11:30

Bonjour,
la vie étant une somme de surprise pas toujours heureuses, me voici sur cette page pour deux raisons, dont une pour laquelle je tourne en roue libre depuis des semaines. j'ai actuellement en séance une jeune adulte dyspraxique (très), qui a beaucoup compensé et est actuellement dans un cursus bac+2, n'a pas obtenu ce bts mais n'a pas échoué en tout, c'est essentiellement le domaine de la gestion qui pose pb. Elle vient d'être rebilantée concernant sa dyspraxie et a une demande depuis que je la vois: rencontrer d'autres personnes dyspraxiques. On furète toutes les deux sur les réseaux sociaux, les sites divers mais cela nous amène systématiquement sur des sites de parents ou de professionnels s'occupant d'enfants. Alors que sont les enfants devenus?
Quelles professions ont il embrassé et où peut on les trouver. Si vous avez des pistes...Elle a vraiment ce besoin de rencontrer ses pairs.


(la deuxième raison, encore couteuse en énergie, je pense être concernée, sous une forme légère. Je n'ai pas d'écriture (vive le dossier informatisé!), des pbs de coordination, mal latéralisée, l'impression de ne pas dompter ce cerveau. J'en ai encore rêvé cette nuit, dans un décor à la Chaplin administrative, à la recherche dun pro! Bon,je suis ergo et un peu en mode fatigue déprime...) :P

Avatar du membre
joran
Messages : 1096
Enregistré le : dim. 26 juin 2011 00:39
Présentation : iuhbvfuigylkayg
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : *au pied de la montagne*
Âge : 41

Re: Les Troubles dys

Message par joran » sam. 26 mars 2016 13:46

Je ne vais pas pouvoir t'aider beaucoup, mais j'aurai misé sur des assoc pourtant.. Si je vois ou entends quelque chose, je ferais signe.

Bon courage à toi et profite du week end pour souffler un peu :)
"Il n'est point de bonheur sans liberté,
ni de liberté sans courage."
Périclès

Avatar du membre
sanders
Messages : 2577
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : Bon ben ... Bon bain ...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 49

Re: Les Troubles dys

Message par sanders » dim. 27 mars 2016 11:03

Pitêtre dans ton réseau, un groupe à créer ?
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

Je n'aurais jamais cru que ça se débloquerait tout d'un coup comme ça ! - Avr 2017, Napirisha (avec son autorisation)

Avatar du membre
soazic
Messages : 1304
Enregistré le : mar. 23 août 2011 18:31
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... -t724.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Les Troubles dys

Message par soazic » dim. 27 mars 2016 17:46

Merci Joran et Sanders, c'est vrai que jusque là j'ai fait chou blanc.
Elle a 24ans a eu des aménagements très tardifs dans sa scolarité, je n'ose imaginer combien de dyspraxiques ne sont pas diagnostiqués et rament encore aujourd'hui au quotidien, ignorant tout de leur particularité.

Avatar du membre
Dova Miku 7
Messages : 49
Enregistré le : mer. 27 déc. 2017 20:34
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9029
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 31

Re: Les Troubles dys

Message par Dova Miku 7 » ven. 12 janv. 2018 09:30

Bonjour, je déterre le sujet pour une petite question :
Mon fils vient de faire un bilan chez une psychomotricienne, et elle a des gros soupçons de dysgraphie. Le soucis, c'est que comme elle ne le déclare pas handicapé (passez moi le terme je vous prie, c'est celui utilisé par cette dame) je ne peux pas monter de dossier pour me faire remboursé.
Néanmoins, elle désire voir le petit une fois par semaine, à 40€ la séance, jusque septembre. Je ne peux pas mettre 200€ (en comptant l’essence) par mois, et je voulais vous demandez si vous connaissez un moyen de me faire aider/rembourser une partie des frais.
On aurait du commencer à se méfier quand "intello" est devenu une insulte à l'école...

Avatar du membre
Za
Messages : 2929
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Les Troubles dys

Message par Za » ven. 12 janv. 2018 09:46

Oui. La dysgraphie est également prise en charge en orthophonie (même si tous ne proposent pas cette rééducation) et dans ce cas les soins sont pris en charge par sécu+mutuelle à 100%.
Il y a aussi la possibilité d'un suivi en institution si la problématique nécessite plutôt des séances de psychomotricité, mais les places sont chères.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Répondre