Page 10 sur 10

Re: Méditation(s) et thérapie(s)

Posté : mar. 13 févr. 2018 15:42
par Louise
J'ai utilisé les bouquins et CD de C. André (ce que quelqu'un a décrit plus haut comme la pleine conscience à l'occidentale, il a été formé par Jon Zabat). Sa voix est agréable, j'aime beaucoup l'humain, mais effectivement pas besoin d'un bouquin de 600 pages pour appliquer ce qu'il propose.
L'idée c'est : se concentrer sur l'instant présent, cad ne pas être dans la rumination du passé ou l'anticipation de demain, un peu l'état dans lequel on se sent lors d'une balade dans la nature dans un endroit magnifique : le sentiment d'être à sa place et de savourer. Bah grosso merdo c'est ça que ça veut dire la pleine conscience. Tu peux l'appliquer tout le temps, à partir du moment où tu prends conscience que t'es plus dans le "ici et maintenant".

La méditation à mes yeux c'est plus un outil d'entraînement de ton cerveau à justement rester dans le moment présent.

En tapant méditation guidée sur google ou youtube, tu peux trouver des choses. Fuis les voix qui t'horripilent dès la première seconde, ou qui te paraissent trop "barrées" si c'est pas ton truc. Si tu sens que ça te "poses" plus de 5-10 min, c'est que ça te convient.

Pour la plupart des méditations guidées, le cheminement est le même : 1/ tu te poses dans un endroit où tu peux te détendre 2/ tu te détends le corps 3/ tu te focalises sur ta respiration et les sensations corporelles (soit au niveau des narines, soit au niveau du ventre), surtout pour éviter aux pensées de venir t'encombrer 4/ elles viennent de toute façon 5/ tu en prends conscience et tu te refocalises sur ta respi 6/ tu passes ton temps à faire des AR comme ça, et tu accueilles ce qui vient.
J'aime bien les méditations guidées parce que sinon, j'ai du mal à rester focus ... sur rien/tout, je passe en mode liste de courses à faire et "tiens ça ma fait penser à" en 2-2 :D, finalement certaines danses où il faut rester très concentré sur ses mouvements musculaires et la musique, ou le yoga, m'aident plus à être dans la pleine conscience que les méditations...
Il y en a des plus spécifiques au lâcher prise, à l'acceptation de sensations ou émotions douloureuses... y'en a où je m'endors systématiquement! (oh là là, trop détendue, Josiane! )

Re: Méditation(s) et thérapie(s)

Posté : mar. 13 févr. 2018 16:51
par VictorMenard
Le résumé de Louise n'est pas mensonger, mais son style sautillant et dense (et très agréable, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit) ne correspond pas tellement à l'ambiance de la chose. Il y a quand même un rapport à la lenteur qui est essentiel, et un "ici et maintenant" trop speed risque d'être contre-productif. L'intérêt de la bande son est là, aussi : ça contraint à ralentir la bécane cérébrale, ce qui peut être exaspérant, mais qui me paraît indispensable pour toucher du doigt l'intérêt de l'exercice. Le concept d'instant, si on veut intellectualiser la chose (pas pendant surtout) est quand même central et l'habiter n'est peut-être pas possible sans lenteur.

Au bout d'un moment, je n'ai plus eu envie d'entendre le son, qui me parasitait plus qu'autre chose, mais j'y reviens de temps en temps pour ré-enrichir l'expérience : petit à petit, l'imagination a tendance à recommencer à peupler l'esprit sans qu'on s'en rende compte. Revenir aux instructions de base permet une petite remise à zéro salutaire de temps en temps.

Re: Méditation(s) et thérapie(s)

Posté : mar. 13 févr. 2018 17:07
par Louise
Hors-sujet
VictorMenard a écrit :
mar. 13 févr. 2018 16:51
Le résumé de Louise n'est pas mensonger, mais son style sautillant et dense (et très agréable, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit) ne correspond pas tellement à l'ambiance de la chose.
Ahahaha, très exact. J'ajouterai : "Et qui laisse entrevoir à quel point l'exercice peut lui être difficile. D'où le guidage."

Re: Méditation(s) et thérapie(s)

Posté : mar. 13 févr. 2018 18:42
par Miss souris
Baptiste : Je recommande (j'ai déjà eu l'occasion de le faire ailleurs, j'ai toujours pas d'action chez eux ...) l'appli Calm, qui est tout ce que dit Louise, et qui est gratuite, et en anglais (ce qui a été une raison de mon choix initial-avec la gratuité ... par difficulté, chronique et aléatoire chez moi, à rester concentrée : le fait de ne pas être dans ma langue maternelle m'a bien aidée à me poser.)

Re: Méditation(s) et thérapie(s)

Posté : mer. 14 févr. 2018 07:32
par baptiste
Bon j'ai testé hier, je me suis endormi...

Je suis tellement crevé que dès que je me pose je m'endors...

Re: Méditation(s) et thérapie(s)

Posté : mer. 14 févr. 2018 08:01
par sanders
Je ne me souviens pas avoir vu passer ici cette vidéo où John Kabat Zinn s'exprime (si ce n'est le cas merci de me le signaler car ça signerait que je ne lis plus assez attentivement les sujets sur lesquels j'interviens.).

C'est une conférence d'un peu plus de deux heures, intitulée "Méditation et médecine du corps-esprit : quels effets en santé publique et dans la société" et organisée par l'université de Strasbourg dans le cadre d'un diplôme méditation et neuroscience. La traduction est faite en direct.

http://www.youtube.com/watch?v=YxCHU2qJqkw

Je l'ai trouvée intéressante car au-delà du sujet qui est plutôt bien expliqué pour des néophytes, elle aussi pratico-pratique (y'a au moins une méditation guidée dedans de mémoire).

Re: Méditation(s) et thérapie(s)

Posté : dim. 20 mai 2018 09:10
par altima
Je ne retrouve plus le sujet "zen", je crois qu'il en existait un mais je suis toujours aussi nulle dans la recherche.
Je vous laisse déplacer, peut-être que d'ici là j'aurais remis la main sur un sujet plus adapté.

Méditation, thérapie... action, faire pour soi et les autres, soigner le monde.
En lien avec ça, l'émission d'aujourd'hui:
https://www.youtube.com/watch?v=aF0ISqUUGmw
Les propos d'Eric Rommeluère me parlent toujours autant... mais je ne me sens toujours pas apte à m'intégrer dans un groupe.