Page 1 sur 1

Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : mer. 5 juin 2019 19:35
par Cyrielle
Bonjour,

Depuis quelques années il y a une recrudescence du nombre de cas et plusieurs épidémies de rougeole, notamment en France.

En ce moment sévit une nouvelle épidémie en Aquitaine, surtout Pyrénées Atlantiques, Landes, Gironde, depuis la fête du jambon, à Bayonne en avril 2019.
La rougeole commence par une forte fièvre, une toux, une rhinopharyngite et une conjonctivite importantes, puis par une éruption cutanée.

C'est une maladie respiratoire TRES très contagieuse (et on est contagieux cinq jours avant l'éruption cutanée ; or quand on a une rhinopharyngite, on ne prend aucune précaution !), pour laquelle il n'y a pas de traitement, qui peut être mortelle, et qui n'est donc pas bénigne.
Elle peut entrainer des complications très graves, et laisser des séquelles chez des personnes jeunes en parfaite santé, même si les personnes fragiles (malades, âgées, enceintes, bébés...) sont plus à risque d'aggravation.

Les personnes qui peuvent l'attraper/ la transmettre sont surtout celles nées après 1980 qui sont non ou mal vaccinées par le ROR ; les plus vieux ont eu la rougeole la plupart du temps.

Voici un lien qui décrit la maladie : https://www.ameli.fr/assure/sante/theme ... ansmission.
Et l'affiche de prévention à afficher : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sant ... 5_2019.pdf
Image (mais pourquoi est-ce que je ne parviens pas à insérer l'image ?)

Faites-le savoir autour de vous, et dites aux gens de vérifier leur vaccination ou s'ils ont bien eu la rougeole !

Quand j'étais jeune professionnelle, l'OMS avait un objectif d'éliminer totalement la rougeole au plan mondial grâce à la vaccination (comme la variole) ; on était en bonne voie et la maladie avait presque totalement disparu.
Depuis sont passées les campagnes antivaccination en Europe...
Les nantis trainent les pieds et ce sont les pauvres qui meurent.
C'est trop con et ça m'énerve.

Ceci était un message de prévention.
:elepw:

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : mer. 5 juin 2019 21:07
par Pataboul
Il faudrait expliquer aux anti-vax qu'ils sont victimes d'un complot russo-chinois pour nuire à la santé des peuples d'occident...

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : mer. 5 juin 2019 21:11
par Galadriel
Sans être une pro vaccination à tout va, j'ajouterai un argument supplémentaire.
La vaccination.permet de se proteger soi, mais aussi de proteger ceux qui atteint d'une maladie immunitaire ne peuvent être vaccinés et pour qui attraper la rougeole ( entre autres ) serait gravissime voire mortel.

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : jeu. 6 juin 2019 09:53
par O'Rêve
Merci Cyrielle pour ce rappel!

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : jeu. 6 juin 2019 10:46
par Proxima
La rougeole est la maladie la plus grave que j'ai attrapé lorsque j'étais enfant. J'ai eu plus de 40 de fièvre, j'avais des hallucitations (je voyais des fauteuils voler, des gens discuter sur les fauteuils qui tournoyaient), j'avais des boutons jusque dans les yeux. Je n'arrive pas à comprendre les anti-vaccin.

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : jeu. 6 juin 2019 13:32
par Miss souris
Une fois, un prof de SVT m'a expliqué qu'il ne faisait pas vacciner ses enfants PUISQUE la maladie avait presque disparu... (ou comment prendre magnifiquement un problème à rebrousse poils.)

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : mar. 25 juin 2019 21:18
par Proxima
Après reflexion, je ne sais pas si je ne confonds pas avec la varicelle. Ca ne retire rien au besoin de vaccination.

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : mar. 25 juin 2019 21:24
par Swinn
Quand j'étais enfant, dans la résidence dans laquelle j'habitais, dès qu'un enfant attrapait une maladie infantile, il y avait inévitablement 4 ou 5 enfants qui allaient dormir chez lui afin d'attraper cette maladie. C'est comme cela que j'ai eu les oreillons transmis la rougeole, attrapé la varicelle et transmis la rubéole.
Je n'ai eu ni la scarlatine ni la coqueluche, il faut dire que dans ma résidence personne ne l'a eu non plus.
Autres temps autres moeurs.....

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : mar. 25 juin 2019 21:30
par Chuchumuchu
@Miss souris Ça me rappelle Ruth Bader Ginsburg, qui avait sortie une excellente métaphore (sur un tout autre sujet que la vaccination cependant) : " Cette décision revient à jeter son parapluie en pleine averse sous prétexte que l'on est pas mouillé.e "
La citation était tellement géniale qu'elle m'était restée en tête et à vrai dire, elle colle tout à fait au comportement que tu décrivais :D
Hors-sujet
Pour plus d'infos sur Ruth Bader Ginsburg (RBG), et sur la situation où elle a sorti cette remarque : http://madame.lefigaro.fr/societe/ruth- ... 018-151122

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : mar. 25 juin 2019 21:53
par soazic
N'étant ni pro ni anti, j'ai souvenir d'en avoir fait un paquet enfant (rougeole, rubéole, varicelle, merci le centre aéré), à cette époque, les années70, c'était dans l'ordre des choses. Quand je suis devenue mère, j'ai été surprise d'avoir à vacciner mes enfants.

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : mer. 26 juin 2019 12:44
par Cyrielle
Swinn a écrit :
mar. 25 juin 2019 21:24
Quand j'étais enfant, dans la résidence dans laquelle j'habitais, dès qu'un enfant attrapait une maladie infantile, il y avait inévitablement 4 ou 5 enfants qui allaient dormir chez lui afin d'attraper cette maladie.
C'était pareil chez moi, au moins avec la famille et les amis proches !
Avec un peu de discrimination pour la fragile immunodéprimée que j'étais : on m'a laissé choper la varicelle et les oreillons, mais mise sous cloche pour rougeole et scarlatine.
J'étais super jalouse de ne pas pouvoir aller jouer avec les autres, et en plus ça n'a pas vraiment marché puisque, adulte, je me suis retrouvée immunisée contre la rougeole et pas contre les oreillons :help:.
Va comprendre les mystères du système immunitaire !?

Il existe encore des "rebelles antivacc" qui organisent des "goûters-varicelle", surtout aux Etats-Unis.
Mais en nos temps de procédures et de relations sociales compliquées, qui assumerait la mort ou les complications graves chez un enfant contaminé dans ces conditions ?
Je n'ai pas trouvé de publication sur ce cas de figure, mais j'ai vécu une situation professionnelle qui illustre le contraire (en cas de problème, les parents n'assument pas), alors que ma mère me cite sans ciller plusieurs décès dûs aux maladies vaccinales infantiles (il n'existait pas de vaccins pour toutes à l'époque) il y a 40 ans…

La mort est de moins en moins tolérée il me semble. D'ailleurs c'est peut-être sur ça qu'on devrait éduquer les foules, plus que sur la vaccination :huhu:.

Ce qui me mobilise surtout, c'est que ce sont les populations fragiles qui risquent le plus, donc ici en particulier les précaires, et tout le monde dans les pays pauvres. Pour tous ceux-là, l'éradication de la rougeole (que nous avions presque atteinte il y a 25 ans) était vitale.
Je trouve cela injuste, même si on peut aussi voir cela comme de la sélection naturelle :pale:.

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : mer. 26 juin 2019 14:54
par Pablo890
J'ai lu il y a quelques mois que plus de la moitié des Français étaient convaincus que le ministère de la Santé était de mèche avec l'industrie pharmaceutique.

Ca fait un peu beaucoup peur quand même et j'ai l'impression que les jeunes générations sont davantage méfiantes au nom parfois d'un "anti-vaxisme" qui prônerait le retour au naturel etc...

Comment réconcilier les Français avec la confiance dans les politiques de santé publique ? Vaste sujet. Et je ne suis pas sûr que l'extension de l'obligation décidée par le Gouvernement suffise.

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : mer. 26 juin 2019 18:27
par soazic
ça va être compliqué... entre le H1N1 qui nous a tous fait flipper (et hop stock de vaccins et de masques et compagnie) et le Gardasil (cf Martin Wincler). Personnellement sans être anti, je n'ai aucune confiance quand cela vient du gouvernement...

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : jeu. 27 juin 2019 19:04
par W4x
soazic a écrit :
mer. 26 juin 2019 18:27
Personnellement sans être anti, je n'ai aucune confiance quand cela vient du gouvernement...
Ce genre d'affirmation me laisse sur le cul. Que faut-il sous-entendre ?
Si les réponses sont "les 94 millions de vaccins contre le H1N1 ont été de l'argent public gaspillé" et "faites-vous une opinion par vous-même", je crois qu'on régresse un brin...

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : jeu. 27 juin 2019 19:55
par soazic
Je ne me sens pas régresser, ça me questionne et m'intéresse, les politiques de santé m'interpellent d'autant que je travaille dans le soin, à peut près tout en bas, et il s'agit de décisions prisent à grande échelle, un autre ministre aurait il géré autrement, la politique est sensée servir qui, ce genre d'interrogations . Il n'y avait pas de sous entendu, libre à chacun d'interpréter ce qu'il veut. On peut s'interroger et vacciner, je ne vois pas d'incompatibilité là dedans. J'ai deux ados, chaque visite chez le médecin, si je tombe sur une interne elle va me vanter la vaccination par Gardasil, chaque fois ( le père de mes ados a une sep), visiblement ils savent tout, et je suis ignorante et c'est limite culpabilisant.

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : ven. 28 juin 2019 08:05
par Cyrielle
Au sujet du Gardasil and co, la HAS (haute autorité de santé, ministère) a émis un avis à peu près identique à celui du HCSP (haut conseil de la Santé Publique, dont on ne peut pas mettre en doute la probité scientifique), et surtout de la très indépendante revue Prescrire (ma bible en matière de pharmaco, libre de tout conflit d'intérêt ou accointance politique ou idéologique : les preuves, rien que les preuves).
- peu voire pas d'effet secondaire
- pas d'efficacité chez les femmes ayant déjà été au contact du HPV
- efficacité pour les dysplasies de haut grade (lésions précancéreuses).
https://www.lexpress.fr/actualite/socie ... 13252.html
https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrap ... ?clefr=602
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c ... n/gardasil

Et puis... ne jetons pas le bébé DTCPH (diphtérie/ tétanos/ polio/ coqueluche/ haemophilus) avec l'eau du bain H1N1 !

Re: Rougeole : recrudescence et épidémies.

Posté : ven. 28 juin 2019 17:17
par soazic
Oui je pense qu'il est important de faire la part des choses, d'autant que ce ne sont les adjuvants qui posent pb, pas le fait de vacciner. Le Gardasil date de 2006, quel recul a t on? je ne vais plus que très rarement sur les discussions concernant les vaccins sur les réseaux sociaux habituels, car il y a bcp de moralisation (une question et hop on bascule du côté des "antivax") et "m'enfin vous êtes idiot(e) ou quoi" "vous êtes un dangereux/se", uniquement quand on s'interroge (d'autant que mes enfants sont vaccinées). Les jeunes internes sont très pro-vaccin j'ai l'impression, il est vrai que j'apprécie quand un médecin chemine, doute et ne cherche pas à convaincre.