Devenir surdoué?! Votre expérience

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Répondre
Avatar du membre
truth seeker
Messages : 27
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 22:01
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 18

Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par truth seeker » lun. 17 sept. 2018 22:53

Bonjour à tous !

Je vais la faire court pour que vous puissiez décider si vous souhaitez donner ou non votre expérience. Par rapport à la douance, je me demandais d'où me venaient toutes mes capacités, je ne voulais pas croire à de la chance, à une fatalité, à quelque chose dans les gènes, ou quoi. Je disais aux autres "il faut comprendre comment voir les choses" pour être bon en maths, par exemple. J'ai donc réfléchi dans ma jeune enfance comment j'ai pu être amené à développer ces capacités de raisonnement. Et je me suis rappelé, que, dès mes 5 ans peut-être, ma mère me restreignait pour m'amuser à des objets qui développent la créativité comme les kaplas, ou encore à des jeux vraiment casse-tête je m'en souviens, sur l'ordinateur. Je n'arrive toujours pas à croire que je me cassais vraiment la tête à cet âge, que je cherchais vraiment. Je me suis dit que c'était peut-être ce qui, combiné au développement rapide du cerveau durant cette période, avait pu faire naître cette douance. Mais alors, pour vérifier ça, est-ce qu'il y a chez vous dans votre enfance des pratiques ou des choses qui pourraient avoir provoqué une douance?

Merci pour vos réponses
"[Understanding] something that no one else would is a painful thing. You can't talk to anyone about it. No one will understand you. You'll be alone."

Steins;gate

Avatar du membre
Napirisha
Messages : 2276
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : bonjour!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sous le tilleul
Âge : 36

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Napirisha » lun. 17 sept. 2018 23:44

Autant je comprends le besoin de comprendre d'où vient une différence, et l'intérêt de mettre en perspective sa propre expérience en la partageant et en découvrant celle des autres, autant la partie " je ne voulais pas croire à de la chance, à une fatalité, à quelque chose dans les gènes, ou quoi. " me pose question... Ça me donne l'impression que tu cherches à confirmer une intuition par des témoignages qui vont dans le même sens que toi...
Parceque, qu'on le veuille ou non, les capacités cognitives semblent vraiment avoir une part héréditaire. On ne choisit pas d'être surdoué, on choisit davantage ce que l'on en fait. Du coup, ta démarche de chercher "qu'est-ce qui nous as rendus surdoués" ne me paraît pas pouvoir apporter de réponse...

Tu trouveras sur le forum des références d'articles ou de livres sur le sujet, par exemple http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=60&t=15 ou http://adulte-surdoue.fr/livres-article ... t4896.html

Ça n'enlève rien à ce que tu as vécu, mais t'es tu demandé si la relation n'était pas inverse? par exemple si ce n'était pas parceque tu étais surdoué que tu comprenais "comment voir les choses" en maths, ou que tu trouvais un intérêt particulier à ces casses têtes?
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Avatar du membre
truth seeker
Messages : 27
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 22:01
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 18

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par truth seeker » mar. 18 sept. 2018 08:12

Hmm hmm !

Merci pour les docs je vais les lire
"[Understanding] something that no one else would is a painful thing. You can't talk to anyone about it. No one will understand you. You'll be alone."

Steins;gate

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12748
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Mlle Rose » mar. 18 sept. 2018 08:24

Pi quand même, avant de faire des tas de suppositions, faudrait peut-être être sûr que tu es concerné par le bouzin. Y'a un biais de raisonnement là justement non ? ;)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 446
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Dark Vadrouille » mar. 18 sept. 2018 13:39

Et si l'on suit ton raisonnement qu'en est-il de ceux qui n'ont jamais reçu de stimulation particulière et qui lorgnent du côté du haut potentiel ?

Avatar du membre
truth seeker
Messages : 27
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 22:01
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 18

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par truth seeker » jeu. 20 sept. 2018 23:45

Eh bien justement je venais collecter les avis et je m'attendais a devoir beaucoup changer ces suppositions ! Et puis pour ce qui est du test je me verrais mal annoncer à qui que ce soit que j'ai fait un test pour être surdoué et je trouve même que c'est absurde de vouloir se mettre dans ce genre de cases. J'ai énormément en commun avec les surdoués donc je viens ici même si je pourrais être autre chose, ce dont je parle dans ce sujet c'est ceux qui ont des facilités quelconques vu que j'en ai quand même de bonnes et qu'apparemment les surdoués aussi !
"[Understanding] something that no one else would is a painful thing. You can't talk to anyone about it. No one will understand you. You'll be alone."

Steins;gate

Avatar du membre
sanders
Pseudo Violet
Messages : 2626
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : Bon ben ... Bon bain ...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 49

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par sanders » ven. 21 sept. 2018 06:58

truth seeker a écrit :
lun. 17 sept. 2018 22:53
Bonjour à tous !

Je vais la faire court pour que vous puissiez décider si vous souhaitez donner ou non votre expérience. Par rapport à la douance, je me demandais d'où me venaient toutes mes capacités, je ne voulais pas croire à de la chance, à une fatalité, à quelque chose dans les gènes, ou quoi. Je disais aux autres "il faut comprendre comment voir les choses" pour être bon en maths, par exemple. J'ai donc réfléchi dans ma jeune enfance comment j'ai pu être amené à développer ces capacités de raisonnement. Et je me suis rappelé, que, dès mes 5 ans peut-être, ma mère me restreignait pour m'amuser à des objets qui développent la créativité comme les kaplas, ou encore à des jeux vraiment casse-tête je m'en souviens, sur l'ordinateur. Je n'arrive toujours pas à croire que je me cassais vraiment la tête à cet âge, que je cherchais vraiment. Je me suis dit que c'était peut-être ce qui, combiné au développement rapide du cerveau durant cette période, avait pu faire naître cette douance. Mais alors, pour vérifier ça, est-ce qu'il y a chez vous dans votre enfance des pratiques ou des choses qui pourraient avoir provoqué une douance?

Merci pour vos réponses
Je ne suis pas sûre de comprendre ton questionnement. Cherches-tu à savoir si la douance est innée ou acquise ( il y a un post là-dessus ICI) ? Comment elle s'acquiert en partant du postulat que non elle n'est pas innée ? Des gens qui ont le même cheminement que toi (attention à l'effet barnum ceci dit) ? Une confirmation par l'expérience de ce que tu penses être possible, à savoir que si on stimule suffisamment un enfant à un certain âge et avec des passe temps ciblés, on va "le rendre surdoué " ?

Je ne suis pas un bon exemple du coup, pas de stimulation ni de pratiques propres à me faire attraper une douance, rien, nada, voire même des trucs qui normalement auraient dû me faire choper quelque chose comme de l'anti douance.
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

Je n'aurais jamais cru que ça se débloquerait tout d'un coup comme ça ! - Avr 2017, Napirisha (avec son autorisation)

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 369
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Fish » ven. 21 sept. 2018 08:51

J'ai énormément en commun avec les surdoués
Cela n'a rien d'étonnant. Si tu te bases sur les descriptions des livres grands public et reprises sur de nombreux forums, la majorité de l'humanité peut s'y reconnaitre. Ce n'est pas forcément des descriptions fausses mais il y a deux biais de raisonnement courants:
- que les surdoués aient telle ou telle caractéristique n'implique pas qu'ils soient les seuls. Les joueurs de basket sont grands, mais les gens grands ne sont pas tous joueurs de basket.
- surtout, ces listes donnent des caractéristiques que l'on peut retrouver chez les surdoués, mais tous les surdoués n'ont pas nécessairement toutes ces caractéristiques.

Au final, un surdoué peut avoir telle ou telle caractéristique... ou pas. Des non surdoués peuvent avoir ces mêmes caractéristiques... ou pas. On fait mieux comme critère de caractérisation !

On attache ici une grande importance à la psychologie comme science, avec des faits prouvés. On n'oblige pas à passer les tests, on n'a pas d'accord commercial avec les cabinets pour financer le forum. En revanche, on attache une importance particulière à éviter l'auto-diagnostic, les croyances, les hypothèses non vérifiées, les plans sur la comète.

Ce qui amène à une seconde remarque:
je ne voulais pas croire à de la chance, à une fatalité, à quelque chose dans les gènes, ou quoi.
La question n'est pas de croire, mais de se baser sur des théories prouvées. Les avis personnels, on s'en fiche un peu, car nous sommes des néophytes. Les membres de ce forum ne sont pas en mesure de mener des expériences de psychologie avec rigueur. Il y a bien quelques psychologues cliniciens qui traînent sur le forum, mais même eux ne font pas de recherche en psychologie (sauf peut-être une ou deux personne).

Avatar du membre
Napirisha
Messages : 2276
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : bonjour!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sous le tilleul
Âge : 36

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Napirisha » ven. 21 sept. 2018 09:42

Alors là, je comprends encore moins. Tu parles de douance en ce qui te concerne avant de dire qu'en fait peut-être pas, que tu trouves absurde de passer les tests pour "se mettre dans une case" tout en t'inscrivant sur un forum de gens qui se définissent (entre autres, et pas forcément ailleurs qu'ici) comme surdoués. Tu dis parler de "ceux qui ont des facilités" tout en intitulant ton sujet "devenir surdoué"...
C'est pour le moins difficile à suivre !
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3340
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Grabote » ven. 21 sept. 2018 20:45

Bah, toujours le vieux débat de l'inné et de l'acquis, non ?
Ben ... les deux mon capitaine :vgeek:
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
truth seeker
Messages : 27
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 22:01
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 18

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par truth seeker » sam. 22 sept. 2018 18:37

Napirisha a écrit :
ven. 21 sept. 2018 09:42
Alors là, je comprends encore moins. Tu parles de douance en ce qui te concerne avant de dire qu'en fait peut-être pas, que tu trouves absurde de passer les tests pour "se mettre dans une case" tout en t'inscrivant sur un forum de gens qui se définissent (entre autres, et pas forcément ailleurs qu'ici) comme surdoués. Tu dis parler de "ceux qui ont des facilités" tout en intitulant ton sujet "devenir surdoué"...
C'est pour le moins difficile à suivre !
C'est vrai. Disons que si on le représente avec des ensembles A, B, C, D, etc chacuns représentant des caractéristiques d'un être humain, le mot surdoué tel qu'il est défini dans le test de qi contient certains ensembles mais c'est très vague car cela contient beaucoup de choses, c'est justement ces caractéristiques qu'on retrouve dans les articles sur les surdoués. Sans faire le test, on peut se retrouver dans beaucoup d'ensembles et se penser proche de surdoué voir surdoué. Et il y aura beaucoup de différences entre surdoués.

Mais personnellement, c'est justement car un surdoué partagera pas mal de caractéristiques ces groupes A B C D etc. que si je m'y inclus je sais trouver des gens ici qui auront beaucoup en commun dans leurs pensées par rapport à moi. Que j'appartienne à assez de ces groupes pour être qualifié de surdoué ne semble pas être le point recherché ici car je me demande en fait qui a des facilités de manière générale, et je sais qu'ici je saurais en trouver un grand nombre, car c'est quand même une des définitions du mot surdoué - mot que j'utilise cependant en abus de langage certes. Je me demandais si avoir des facilités et plus généralement être surdoué était inné ou provoqué.
"[Understanding] something that no one else would is a painful thing. You can't talk to anyone about it. No one will understand you. You'll be alone."

Steins;gate

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5977
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par pixelvois » sam. 22 sept. 2018 20:14

:blonde3:
Allo, non mais allo quoi ! T'es un surdoué et t'as pas de facilités ? C'est comme si je dis t'es un surdoué et t'as pas de QI ^^
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 616
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Pataboul » dim. 23 sept. 2018 01:07

C'est quoi c'te référence Pix!!!! :saigne: (pure question rhétorique, je ne veux pas connaître la réponse)

N'empêche que... je pense partager tes impressions et celles de Napi, et celles de... on est pas mal "d'anciens" ici qui ont un peu (beaucoup) fait le tour de la douance avec un effort d'objectivité et on en a une vision assez éloignée du "grand public". Ce qui est valable pour beaucoup de sujets, me semble-t-il.

De façon très simplifiée: Truth Seeker, tu semble nous demander comment on est devenu surdoués, or c'est une question qui n'a pas de sens si on connait le sujet. La définition objective (j'ose pas dire "scientifique" mais je le pense) de "surdoué", celle qui fait consensus, c'est deux écarts type ou plus au dessus de la moyenne au tests de QI. Ces tests, ceux qui sont reconnus pour leur fiabilité, sont conçus pour mesurer quelque chose qui ne varie que très peu au cours de la vie, donc, non!! on ne devient pas surdoué!! On l'est, et puis éventuellement un jour on s'en rend compte.



Ceci dit, je vais te répondre à ma façon.
Moi je suis devenu surdoué quelques temps après le jour ou j'ai découvert que c'était pas ce que je croyais, en passant le test WAIS. Là j'ai su que j'étais surdoué, mais je ne savais pas encore bien ce que c'est parce que comme beaucoup j'ai découvert tout ça depuis mon écran. En lisant d'abord les idées les plus populaires et répandues, qui sont il faut le reconnaitre assez séduisantes, j'ai cru que c'était pour ça que j'étais aussi malheureux que gentil et génial. Ca n'a pas duré longtemps vu que j'ai lu beaucoup de gens qui donnaient leur avis, et quelques gens plus rationnels qui parlaient de faits et de science. Et qui bien sûr ne disaient pas la même chose.
Ce qui est chiant c'est que ceux qui en savent le plus ne savent pas grand chose.... Que ce soit les JSF et Raymonde, pour n'en citer que deux, qui savent tout de la douance mais disent surtout des conneries. Ou les chercheurs plus consciencieux, Gauvrit par exemple, qui écrivent des choses très sensées mais nous laissent sur notre faim parce qu'on ne sait pas grand chose des surdoués et qu'ils semblent être avant tout des humains comme les autres.


J'ai beaucoup remis en question ce que je pensais être un surdoué, notamment en deux occasions.
La première, c'est la première fois ou j'ai rencontré des surdoués avérés: j'ai rien vu de flagrant, rien du tout. l'impression de rencontrer des gens comme j'en rencontre par ailleurs. A cela près qu'il n'y avait personne que j'aurais pu trouver idiot, mais personne non-plus qui m'ait semblé aussi exceptionnel que moi. C'est tombé le même jour que mon résultat au test, et trois mois après avoir commencé à essayer de comprendre ce qu'est un surdoué.
La deuxième, c'est quand un très vieux pote m'a appri qu'il avait eu à un point près le même score que moi, dans son adolescence. Or ce pote a passé sa vie entière à regarder tf1 ou m6 du matin au soir, chez sa mère alcoolique qui n'a de cesse de distiller son omniscience tirée des même sources télévisuelles. Bref c'est un des plus grands ignorants que je connaisse, et pourtant un surdoué!!

Autant la première fois j'étais encore trop mal dégrossi sur la douance et trop perturbé pour en tirer grand chose, mais la deuxième, une grosse années plus tard m'a fait tilter et mon opinion n'a pas beaucoup changée depuis: un surdoué ça a un potentiel, et un potentiel ça s'utilise d'une infinité de façons, voir même ça ne s'utilise pas ou très peu.

Moi aussi, même si ce n'était pas une contrainte, j'ai eu très jeune des loisirs très intellectuels, créatifs, un goût insatiable pour ce que tu appelle "casse tête", et j'adore encore tout ça. D'ailleurs je me demande dans quelle mesure ta mère t'a contraint et si tu ne t'amusais pas plus que tu ne te cassais la tête.
Je me trouve assez génial pour tout ce qui relève de l'artisanat, pour ma culture générale, et surtout scientifique en matière de biologie, chimie, physique, mécanique, philosophie, géométrie, certains domaines de psychologie... J'ai été très étonné et n'ai pas compris au début que la plupart des surdoués ne partagent pas ces talents. Mais c'est juste que ces choses n'intéressent pas tout le monde alors qu'ils sont presque tout pour moi, et quand je dis "presque tout" c'est qu'en dehors de ça je n'ai aucun intérêt pour presque tout le reste, à tel point que c'est comme si ces choses n'existaient pas dans mon monde alors que ce sont les centres d’intérêt d'autres personnes et de surdoués aussi.

Bref, on naît surdoué. On ne le devient pas. Par contre être doué dans un domaine particulier, ça oui ça s'apprend, ça se construit, mais ce n'est pas forcément une affaire de douance. Tu as écris: "il faut comprendre comment voir les choses". Moi je pense qu'il faut avant tout VOULOIR comprendre, c'est une question de goût et j'ai l'impression que beaucoup ne le veulent pas. A cela près que maintenant que je me sais à haut potentiel, je pense qu'il faut aussi pouvoir comprendre sans trop de difficultés pour vouloir comprendre, parce qu'on a généralement pas envie de trop s'emmerder!!


Même si c'est déjà un message beaucoup trop long et hors sujet, je conclurais en te suggérant une autre question qui serait de savoir comment on a développé notre talent dans le(s) domaine(s) que l'on a investit. Ou alors la même question mais ironique, en laissant entendre qu'on est devenu surdoué le jour où on a eu le résultat du test.

Avatar du membre
truth seeker
Messages : 27
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 22:01
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 18

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par truth seeker » dim. 23 sept. 2018 19:03

Ohhhh ! Merci pour ce texte débordant de clarté ! J'ai adoré quand tu as dit "on a un potentiel, on choisit de l'utiliser ou non". Et du coup être doué dans un domaine c'est développer une douance enfouie ou obtenir une douance tout court si on n'est pas surdoué. Bah du coup, si je suis surdoué, on pourrait dire que ma mère m'a fait exploiter et développer ces capacités? Et du coup ce que je cherchais dans ce sujet du forum, c'est est ce que tous ceux qui ont une facilité en maths par exemple ont développés d'eux même cette capacité. Et.. bah c'est biaisé d'avance parceque le lien n'est pas directement saisissable entre ses activités d'enfance et ses capacités dans tel ou tel domaine. Mais merci beaucoup pour ce message pataboul je pense que tu m'as écourté beaucoup de recherches.

Seulement, j'ai quand même un goût amer quand je me dis que oui, on peut être doué quelque part de naissance et parfois ça ne peut être rattrapé que par beaucoup de travail. Notamment quand les gens en maths me disent que je suis trop doué et que eux de toute façon ils ont pas ces capacités. Du coup, je pourrais avec plus de chances ne pas être surdoué mais simplement un curieux à qui on a développé plusieurs capacités à l'enfance, qui porte donc certaines caractéristiques clichés du surdoué. Ou alors, à la fois surdoué et capacités exploitées. Ça m'aide beaucoup ! C'est vrai que ce test me tente plus (se lit +) maintenant qu'on me dit qu'on aura la même note à 6 et 40 ans, je pensais que c'était possible de développer sa pensée dans le sens de ce test, ne serais-ce qu'un peu.

Merci beaucoup donc :)
"[Understanding] something that no one else would is a painful thing. You can't talk to anyone about it. No one will understand you. You'll be alone."

Steins;gate

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3525
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par madeleine » dim. 23 sept. 2018 21:41

Il semble donc que tu sois satisfait, truth seeker. Moi en revanche je reste sur ma faim : quelle est la portée générale de ce sujet, dont je ne saisis pas le sens ? Peux-tu le résumer sans en référer à ton propre cas ?
Merci :)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 616
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Pataboul » dim. 23 sept. 2018 22:36

truth seeker a écrit : Et du coup être doué dans un domaine c'est développer une douance enfouie ou obtenir une douance tout court si on n'est pas surdoué.
Ne mélangeons pas les mots. Douance appartient au registre lexical du haut potentiel, des surdoués (et au passage "surdouance" est un pléonasme qui m'arrache les yeux). A priori on n'obtient pas une douance (ni même un don car il me semble bien que cela désigne aussi quelque chose d'inné).
Etre doué dans un domaine c'est y avoir des facilités (cntrl: Qualité, disposition innée, inclination naturelle (pour quelque chose)). C'est plus fréquent pour un surdoué, qui aura globalement plus de dons, ou des dons plus prononcés, mais je crois qu'à peu près tout le monde a au moins un don.
truth seeker a écrit : Bah du coup, si je suis surdoué, on pourrait dire que ma mère m'a fait exploiter et développer ces capacités?
Que tu sois surdoué ou pas! Tout le monde à des capacités, plus ou moins grandes.
truth seeker a écrit : Et du coup ce que je cherchais dans ce sujet du forum, c'est est ce que tous ceux qui ont une facilité en maths par exemple ont développés d'eux même cette capacité. Et.. bah c'est biaisé d'avance parceque le lien n'est pas directement saisissable entre ses activités d'enfance et ses capacités dans tel ou tel domaine.
Là je ne saisis pas bien où tu veux en venir...
truth seeker a écrit : Mais merci beaucoup pour ce message pataboul je pense que tu m'as écourté beaucoup de recherches.
Avec plaisir! Mais je pense que tu aurais pu faire un peu plus de recherches, certaines de tes question ont leur réponse dans un simple dictionnaire, d'autres sont très mal formulées. Je sais que ce n'est pas évident quand on découvre le sujet, mais c'est aussi un effort pour moi et les autres "vieux surdoués" que d'expliquer, encore, les bases. En te baladant sur les anciens topics du forum tu trouveras beaucoup de réponses, plus qu'en posant mille questions, et nous répondrons plus joyeusement à des interrogations plus pertinentes.

truth seeker a écrit : Seulement, j'ai quand même un goût amer quand je me dis que oui, on peut être doué quelque part de naissance et parfois ça ne peut être rattrapé que par beaucoup de travail. Notamment quand les gens en maths me disent que je suis trop doué et que eux de toute façon ils ont pas ces capacités. Du coup, je pourrais avec plus de chances ne pas être surdoué mais simplement un curieux à qui on a développé plusieurs capacités à l'enfance, qui porte donc certaines caractéristiques clichés du surdoué. Ou alors, à la fois surdoué et capacités exploitées. Ça m'aide beaucoup ! C'est vrai que ce test me tente plus (se lit +) maintenant qu'on me dit qu'on aura la même note à 6 et 40 ans, je pensais que c'était possible de développer sa pensée dans le sens de ce test, ne serais-ce qu'un peu.
Là encore je ne vois pas ce que tu veux dire... A se demander si ça t'emmerde d'être éventuellement surdoué, ou si tu découvre juste que tout le monde n'est pas égal en intelligence.
Il semble aussi que tu as encore une idée assez vague de ce qu'est ce fameux test, ce qu'il mesure, comment il a été conçu, etc.. Cette info est disponible en de multiples exemplaires sur ce forum et ailleurs, et je n'ai pas la patience d'en refaire une version. Je te conseille d'essayer d'en apprendre déjà plus par toi même pour que tes questions soient pertinentes.
En attendant je partage avec Madeleine cette impression de manque de sens et de portée générale dans tes questionnements.

Avatar du membre
Judas Bricot
Messages : 716
Enregistré le : dim. 7 juin 2015 08:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Third Stone from the Sun

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Judas Bricot » lun. 24 sept. 2018 13:53

Pataboul a écrit :
dim. 23 sept. 2018 01:07

J'ai beaucoup remis en question ce que je pensais être un surdoué, notamment en deux occasions.
La première, c'est la première fois ou j'ai rencontré des surdoués avérés: j'ai rien vu de flagrant, rien du tout. l'impression de rencontrer des gens comme j'en rencontre par ailleurs. A cela près qu'il n'y avait personne que j'aurais pu trouver idiot, mais personne non-plus qui m'ait semblé aussi exceptionnel que moi. :blond: C'est tombé le même jour que mon résultat au test, et trois mois après avoir commencé à essayer de comprendre ce qu'est un surdoué.
La deuxième, c'est quand un très vieux pote m'a appri qu'il avait eu à un point près le même score que moi, dans son adolescence. Or ce pote a passé sa vie entière à regarder tf1 ou m6 du matin au soir, chez sa mère alcoolique qui n'a de cesse de distiller son omniscience tirée des même sources télévisuelles. Bref c'est un des plus grands ignorants que je connaisse, et pourtant un surdoué!!

Autant la première fois j'étais encore trop mal dégrossi sur la douance et trop perturbé pour en tirer grand chose, mais la deuxième, une grosse années plus tard m'a fait tilter et mon opinion n'a pas beaucoup changée depuis: un surdoué ça a un potentiel, et un potentiel ça s'utilise d'une infinité de façons, voir même ça ne s'utilise pas ou très peu.

Moi aussi, même si ce n'était pas une contrainte, j'ai eu très jeune des loisirs très intellectuels, créatifs, un goût insatiable pour ce que tu appelle "casse tête", et j'adore encore tout ça. D'ailleurs je me demande dans quelle mesure ta mère t'a contraint et si tu ne t'amusais pas plus que tu ne te cassais la tête.
Je me trouve assez génial pour tout ce qui relève de l'artisanat, pour ma culture générale, et surtout scientifique en matière de biologie, chimie, physique, mécanique, philosophie, géométrie, certains domaines de psychologie... Re- :blond: J'ai été très étonné et n'ai pas compris au début que la plupart des surdoués ne partagent pas ces talents. Mais c'est juste que ces choses n'intéressent pas tout le monde alors qu'ils sont presque tout pour moi, et quand je dis "presque tout" c'est qu'en dehors de ça je n'ai aucun intérêt pour presque tout le reste, à tel point que c'est comme si ces choses n'existaient pas dans mon monde alors que ce sont les centres d’intérêt d'autres personnes et de surdoués aussi.
Merci pour ton témoignage Pataboul, très intéressant et assez lucide. :glasses:

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 616
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Pataboul » lun. 24 sept. 2018 16:39

:lol: Bien vu!! J'étais assez dubitatif de tous les étoiles que mon message a reçu sans qu'on me reprenne sur ces passages qui peuvent sembler prétentieux et très arrogants.

Je sais bien que l'usage voudrait que je reste très modeste et garde ces pensées pour moi, mais ce serait totalement hypocrite et dénaturerait ma pensée. J'emploie le "je" car ce ne sont pas là des vérités mais mes ressentis à certain moments. En tant que ressentis ils sont réels, au delà nettement moins.
Pour rassurer ceux qui s'en offusqueraient, j'ai aussi une très mauvaise opinion de moi sur plein d'autres points et à faire le total je m'attribue un score profondément négatif. Imaginez le plus puissant des moteurs de bagnole, monté sur un patin à roulettes... Ca ne vaut pas une mobylette, mais il n’empêche que le moteur, lui, est génial.... bien qu'inutile :roll: . Je me vois comme ça, avec d'immenses qualités contrebalancées par d'encore plus immenses défauts.

J'ai évoqué ces pensées pour justement pointer le fait qu'elles sont illusoires: Connaissant très bien mes domaines de prédilection, j'ai tendance à négliger voir totalement méconnaître les autres, ce qui parfois me donne l'impression d'être entouré d'imbéciles. Mais je sais que j'ignore plus de choses que j'en connais et que beaucoup de gens à qui je n'ai trouvé aucun talent en ont bel et bien, mais dans des domaines où je ne sais pas le reconnaître. Et bien souvent aussi parce qu'il faut des circonstances particulières pour que se voient les talents des gens, et ce n'est pas autour d'un saucisson et de bières que cela ressort le plus.

Avatar du membre
truth seeker
Messages : 27
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 22:01
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 18

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par truth seeker » lun. 24 sept. 2018 22:28

Je pense que si vous ne comprenez pas bien où je voulais en venir, c'est que j'ai pas mal de mal du haut de mes 18 ans à exprimer ce qu'il se passe dans ma tête, alors en plus devoir utiliser un vocabulaire trompeur sur un sujet sur lequel je ne me suis pas assez renseigné, c'est quiproquo sur quiproquo :/

Ce que je me demandais à la base, c'est si on pouvait devenir un surdoué. Réponse : non, c'est inné et ça ne varie pas selon sa vie. C'est un potentiel qu'on exploite ou non.
La question qui en découlait alors, c'est est-ce que des facilités dans tel ou tel domaine se développent ou est-ce qu'elles sont innées pour certains (surdoués par exemple). Ainsi, est ce qu'un surdoué peut être hyper doué dans un domaine sans que la majorité n'arrive à l'atteindre malgré du travail. Typiquement, dans les maths.
"[Understanding] something that no one else would is a painful thing. You can't talk to anyone about it. No one will understand you. You'll be alone."

Steins;gate

dani
Messages : 688
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par dani » lun. 24 sept. 2018 23:09

truth seeker,

Je crois qu’il te faut un peu démystifier la surdouance : c’est possible d’être très intelligent, d’adorer les maths sans être ou devenir surdoué . C’est bien le but de la recherche en pédagogie et c’est pas pour rien que les élèves finlandais sont je crois les plus performants du monde sans être plus « surdoués » qu’ailleurs. Le monde n’est donc pas fait de surdoués d’un côté et d’idiots de l’autre. La surdouance c’est « autre chose » qui n’est pas toujours exprimé par des performances à la manière des émissions de M6 sur les surdoués ;-). Ils sont très rapides sur le plan cognitif, c’est la seule chose de sûr et certain, mais j’en connais pour qui c’est insupportable et qui préfèrent rester invisibles et sous performer pour les raisons qui leur appartiennent.

Ou exceller dans autre chose qu’une matière intellectuelle (l’art, la couture etc), être mauvais en maths et français et ceci peut arriver au sein d’une fratrie de surdoués dont l’autre enfant est passionné de math et d’informatique alors qu’ils ont reçu les mêmes stimulations intellectuelles de leur parents (j’atteste , je suis marraine de "l’artiste" et je les connais elle et son frère depuis leur naissance et ils sont les deux officiellement diagnostiqués surdoués ).
Il faut avoir moins peur de l'intelligence artificielle que de la stupidité naturelle - Joël de Rosnay

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 369
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Fish » mar. 25 sept. 2018 13:34

si on pouvait devenir un surdoué. Réponse : non, c'est inné [...]
C'est plus compliqué que ça.
Vu la récurrence de cette question du "devenir surdoué", je suis en train d'écrire un pavé là dessus. Mais ça prend énormément de temps (j'ai déjà dû y passer une dizaine d'heure et je n'ai pas du tout fini). En attendant, voici un micro résumé:

Quand on dit que le QI est avant tout inné, cela ne signifie absolument pas que l'intelligence ne dépend que de facteurs génétiques. Nos capacités cognitives évoluent énormément avec l'âge, et c'est le résultat de notre éducation (scolaire, familiale, etc) ainsi que d'autres paramètres environnementaux. Dans un monde où chaque parent souhaite donner le plus possible à ses enfants, où l'école permet de niveler en partie les inégalités, au final tout le monde bénéficie grosso-modo de la même qualité d'éducation et d'environnement.

De manière théorique, imagine que les performances brutes à un test imaginaire de trois individus à la naissance soient respectivement de 9, 12 et 15. Ces performances sont normalisées en QI et donnent, admettons, 85, 100 et 115. Si grâce à l'éducation, chacun de ces individus gagne 50 points de performances brutes en 10 ans, leurs scores finaux sont de 59, 62 et 65. 10 ans plus tard, ces mêmes scores représentent toujours un QI de 85, 100 et 115. Leurs performances brutes ont considérablement augmenté, et cela grâce à l'éducation. Mais les différences à l'arrivée sont restées rigoureusement les mêmes qu'à leur naissance, ce qu'on peut considérer comme "inné" en première approche.
Dire que le QI est stable ne signifie pas que les performances brutes sont figées, mais qu'un individu conserve au cours de sa vie le même rang d'intelligence par rapport aux autres personnes du même âge et de même culture. La stabilité du QI ne résulte pas d'un fatalisme digne des lois de la physique. Mais si ton père et ta mère ont stimulé ton intelligence, dis-toi bien que les autres parents font de même avec leurs enfants. Si tous les enfants bénéficient de la même attention et évoluent de la même quantité que les autres, leur QI ne change pas.

Dans on monde très égalitaire, où on a éliminé les sources environnementales d'inégalités, la seule inégalité qui reste et se conserve, c'est l'inné. C'est évidemment théorique, tous les enfants ne reçoivent pas rigoureusement la même qualité d'éducation et d'environnement, et la génétique n'explique donc pas 100% des différences. Mais le poids élevé de la génétique n'est que la conséquence d'une société globalement assez équitable.

Avatar du membre
Réglisse
Messages : 37
Enregistré le : mer. 24 juin 2015 22:42
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Devenir surdoué?! Votre expérience

Message par Réglisse » mer. 26 sept. 2018 20:05

truth seeker a écrit :
lun. 24 sept. 2018 22:28
Ce que je me demandais à la base, c'est si on pouvait devenir un surdoué. Réponse : non, c'est inné et ça ne varie pas selon sa vie. C'est un potentiel qu'on exploite ou non.
La question qui en découlait alors, c'est est-ce que des facilités dans tel ou tel domaine se développent ou est-ce qu'elles sont innées pour certains (surdoués par exemple). Ainsi, est ce qu'un surdoué peut être hyper doué dans un domaine sans que la majorité n'arrive à l'atteindre malgré du travail. Typiquement, dans les maths.
► Afficher le texte
Sans remettre une pièce dans la machine, globalement, non. Parmi les gens ayant atteint un haut niveau de maîtrise d'un domaine, on trouve une plus forte proportion de surdoués. La réciproque n'est pas vraie, c'est un problème assez élémentaire de probabilités conditionnelles. Quelques "A inter B" puisque ça semble te parler. Pour ce qui est de "devenir surdoué" à proprement parler, le quiproquo repose sur le sens que l'on donne au mot "surdoué", qui il me semble a été assez clairement dégrossi dans le "fonctionnement du forum". Et pour boucler la boucle avec cette chère JSF, être un "brillant bosseur" ne fait de moi rien de plus qu'un bosseur brillant, avec peut-être quelques prédispositions si vraiment je suis brillant.

Répondre