Intuition et cerveau

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Avatar du membre
Choupinne
Pseudo Rose
Messages : 640
Enregistré le : sam. 18 juin 2016 16:21
Présentation : C'est par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Paris

Re: Intuition et cerveau

Message par Choupinne » jeu. 1 mars 2018 09:52

Et c'est la qu'arrive LA question :

"Si on greffe une tête humaine sur un autre corps, ça fait quoi ?"

/me est passé pour un psychopathe auprès de ses collègues lorsqu'il a fait part de son intérêt pour la question la dernière fois à la cantine...
"Il me fallait une bonne citation à mettre en signature, mais j'ai rien trouvé de sympa..."
- Choupinne

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11860
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Intuition et cerveau

Message par TourneLune » jeu. 1 mars 2018 09:53

En fait faudrait déjà savoir si on greffe une tête sur un corps ou un corps sous une tête....

:lol:
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Louise
Messages : 1087
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 40
Contact :

Re: Intuition et cerveau

Message par Louise » jeu. 1 mars 2018 09:59

Hors-sujet
Za a écrit :
jeu. 1 mars 2018 04:59

Exemple, un jour je me suis dit que ce serait marrant de pondre un article-troll sur une "cuisine quantique" histoire de rigoler un peu, et là, ô stupeur, j'ai constaté que ça existait déjà. "Parce que pourquoi pas".
.
Dans la série thérapie non scientifique à la mode, en ce moment, nous avons les "thérapies quantiques". Kof kof de pourquoi fais-je 5 ans d'études.

landemoisan
Messages : 54
Enregistré le : dim. 3 sept. 2017 09:59
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Intuition et cerveau

Message par landemoisan » jeu. 1 mars 2018 10:21

Zouky a écrit :
mer. 28 févr. 2018 21:31

La neuroscience évoque un potentiel électrique peut-on parler de physique quantique à ce niveau en lien avec l'intuition ? Peut-il avoir un rapport avec le fait d'un lieu "déjà vu" (simple question que je me pose)
"Les liaisons évolutives entre neurones" dues à quoi? Par rapport à quoi? Sur quoi est-ce qu'on se base pour confirmer ces liaisons?
Est ce que les liaisons neuronales ne s’effectuent pas dans un moment où on apprend ?

Si l'intuition est d'une façon une analyse de l'environnement et de ressentit, car malgré ces connexions neuronales, c'est propre au ressenti de chacun. L'intuition se formalise par différent moyen selon la personne. A écouter notre intuition, on développe de nouveau circuit neuronale, plus vif. Je comprends (enfin c'est hypothétique). Est ce que le rapport énergétique produit par se "potentiel électrique" ne rentre pas en résonnance par le biais de la physique quantique avec une autre molécule qui peut échanger l'information pour avoir l'intuition ?

Je me répète, mais je pense que ça mériterais d'y approfondir la réflexion d'un point de vue scientifique.
Je partage l'appréciation de Za. Il n'y a pas besoin sur ce sujet d'invoquer la mécanique quantique. La plupart des réflexions portent sur le niveau cellulaire et extracellulaire (les populations de neurones), parfois sur le niveau moléculaire. Le niveau atomique n'est pas encore concerné. On parle de "potentiels électriques" dans le langage des biologistes, il y a alors des charges électriques concernés, mais je crois qu'il suffit de représentations simples, de courants électriques, déplacement d'électrons vus comme des particules chargées, le tout constituant des "signaux électriques" porteurs d'informations. En fait il suffit d'aller vers le plus grand plutôt que vers le plus petit, peut-être plus tard... qui sait ?
Cependant aujourd'hui je ne lis pas de réflexion sur d'éventuels effets électromagnétiques. Pas besoin du champ magnétique terrestre :D , mais qui dit "courant électrique ne peut pas immédiatement évacuer des effets électromagnétiques. Le corps humain a déjà exploité une sensibilité directe à l'électromagnétisme : les yeux.
Oui mais je sais que l'on peut facilement ouvrir la boîte de Pandore ou le chaudron de Mesmer et retomber dans la magie...


Oui les liaisons neuronales sont liées à l'apprentissage, d'après des textes dont je n'ai pas là les références, mais il y a ici des gens plus compétents pour préciser cette réponse.

o_laurent_o

Re: Intuition et cerveau

Message par o_laurent_o » jeu. 1 mars 2018 10:36

Choupinne a écrit :
jeu. 1 mars 2018 09:52
Et c'est la qu'arrive LA question :

"Si on greffe une tête humaine sur un autre corps, ça fait quoi ?"

/me est passé pour un psychopathe auprès de ses collègues lorsqu'il a fait part de son intérêt pour la question la dernière fois à la cantine...
Une autre approche intéressante:
Si on remplace quelques neurones par des nano-machines, vous vous considéreriez encore comme un être humain. On saurait presque le faire avec nos NBIC actuelles.
Maintenant imaginons qu'on remplace l'ensemble ou une majeure partie de vos neurones par des nano-machines, seriez-vous une IA ou un humain ?
Combien de neurones faut-il pour être considéré comme un être humain ?

Zouky

Re: Intuition et cerveau

Message par Zouky » jeu. 1 mars 2018 13:37

Je comprends vos points de vue et je ne savais pas que la physique quantique était utilisée à toutes les sauces.

D'après ce que j'ai lu sur ce post, on parlait effectivement à des niveaux cellulaires et fonctionnement neurologique. Je pensais explorer une autre piste en lien avec ce que vous dite. Je pensais relier le phénomène de "déjà vu" par l'intuition par la physique quantique qui me paraissait logique. On aurait pu en débattre et voir s'il y a un lien de façon hypothétique (car c'est ce qu'on fait aussi dans d'autres sujets quand on n'a pas de ressource nécessaire)
Mais, ça n'a rien avoir, alors ainsi soit il et sujet clos.

Pour répondre à tes questions Laurent, j'aurais besoin de quelque précision :
-Comment peut-on définir une IA d'un humain ? ( Il y a une IA citoyenne d’Arabie Saoudite qui reproduit les expressions faciles humaine, est elle humaine ?

https://www.sciencesetavenir.fr/high-te ... ers_117933)

-Qu'est qui fait la caractéristique primaire d'un humain ? Sa conscience ?

Si, l'enjeu est de l'ordre de humain=conscience vs IA = non-conscience.
Si, on remplace une grande partie des neurones par des nano machines, cela ne changera pas la conscience de l'humain, mais, peut en être endommagé (Dans le sens où les nano machines peuvent diffuser des substances chimiques qui risque de dénaturer des protéines, ou endommager la réplication de l'ADN... Plein de scénario sont possible). Il faudrait savoir de quoi serait composer les nano machines. Est ce que les nano machine rendrait humain "robotiser"? Est ce qu'il n'y aura pas de doute? d'émotions?

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11860
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Intuition et cerveau

Message par TourneLune » jeu. 1 mars 2018 14:38

La physique quantique c'est de la physique pas de la philo : un modèle et des équations, grosso modo, et si on peut avoir des discussions sur le modèle, pour peu qu'on soit spécialiste, globalement il n'y a pas de débat possible parce que ça ne marche juste pas comme ça... on ne débat pas physique quantique et encore moins quand on sort de son champ d'application. Encore Encore moins quand on parle de vulgarisation où on ne fait que répéter qq termes lus de loin dans sciences et avenir.... Donc on peut théoriser dans le vide à ce sujet mais ça reste dans le vide et ça n'a aucun intérêt à part d'occuper l'espace et le temps.

Par contre zouky, tu as reçu plusieurs mp concernant l'orthographe. Merci d'y faire attention pour de vrai, considère que ça dérange vraiment certaines personnes ici, leur complique grandement la lecture et est perçu comme un signe de flemme et de manque de respect. Nous ne demandons pas la perfection mais un minimum d'efforts et nos rappels en privé semblent vains...
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
De Re Metallica
Messages : 69
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 09:24
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Intuition et cerveau

Message par De Re Metallica » ven. 2 mars 2018 10:01

Bonjour,
TourneLune a écrit :
jeu. 1 mars 2018 14:38
La physique quantique c'est de la physique
C'est assez peu connu, mais la théorie quantique est utilisée dans d'autres domaines depuis au moins dix ans :
Quantum Interaction 2008, University of Oxford a écrit :Quantum Mechanics (QM) is emerging from physics into non-quantum domains such as human language, cognition, information retrieval, biology, political science, economics, organizations, and social interaction.
En particulier, la théorie quantique est utilisée pour l'étude de la cognition : c'est la cognition quantique. Voir par exemple cet article, parmi bien d'autres.

Voir aussi par exemple cet article du New Scientist, dans un numéro de 2011 qui avait fait une "une" sur l'esprit quantique :
Image] Dans ce cadre, il ne me semble pas que le questionnement de Zouky :
Zouky a écrit :Je pensais relier le phénomène de "déjà vu" par l'intuition par la physique quantique qui me paraissait logique.
... doive être balayé d'un revers de main comme étant une impasse. À titre personnel, ce n'est pas une approche avec laquelle j'ai beaucoup d'affinité, mais je pense que cela peut potentiellement permettre de faire certaines découvertes intéressantes. Et de telles découvertes ont d'ailleurs peut-être déjà été faites, je n'ai pas étudié en détail la recherche dans ce domaine.

D'après ce que j'en sais, en cognition quantique il ne s'agit d'expliquer le fonctionnement biologique du cerveau en le réduisant à des processus physiques de nature quantique, mais d'utiliser les structures de la théorie quantique pour comprendre l'activité de l'esprit humain.

Bien cordialement,

DRM

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3419
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Intuition et cerveau

Message par madeleine » ven. 2 mars 2018 10:43

Merci De Re Metallica :)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 538
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Intuition et cerveau

Message par Pataboul » ven. 2 mars 2018 11:24

Vu que j'ai été le premier à m'en agacer, je vais préciser un peu ma pensée. En commencant par préciser que je ne suis pas pointu dans ce domaine: je vulgarise très grossièrement mais au moins ça devrait être compréhensible par le plus grand nombre.

DRM, ce que tu viens d'indiquer parle d'appliquer les outils de la théorie quantique à d'autres domaines que la physique, pas la physique quantique à proprement parler. C'est un peu comme quand moi j'utilise ma scie à métaux pour faire une coupe très précise dans du bois: ça ne fait pas de mon bois un métal.

Quantum cognition is a new research program that uses mathematical principles from quantum theory as a framework to explain human cognition, including judgment and decision making, concepts, reasoning, memory, and perception. This research is not concerned with whether the brain is a quantum computer. Instead, it uses quantum theory as a fresh conceptual framework and a coherent set of formal tools for explaining puzzling empirical findings in psychology.

J'ai croisé y'a déjà quelques années de belles idées qui suggéraient que des phénomènes quantiques pourraient être à l'oeuvre au sein des organismes vivants. Ce dont je me souviens c'est qu'au niveau des canons ioniques (des structures de la membrane cellulaire - d'autres structures ont été proposées comme candidates mais je ne les ai pas retenues) le passage d'atomes ou de très très petites molécules pourrait s'accompagner de phénomènes d'intrication et mettre ainsi à disposition de l'organisme des moyens de communication quantiques. Mais tout ça n'est à ma connaissance que pure spéculation pour laquelle on ne dispose d'aucune observation, et qu'on est actuellement totalement incapable de vérifier. C'est à peu près tout ce que j'en sais.


Ces deux points (l'usage des outils, et l'idée d'intrication au sein des organisme), ça ne me dérange pas qu'on les évoque, mais pas n'importe comment.
Certes ce n'est pas à "balayer d'un revers de main comme étant une impasse", mais j'estime que si l'on évoque ces pistes, ça mérite un peu plus de sérieux et de développement que la façon dont Zouky l'a présenté. Comme dani l'a dit après moi: "Le problème, c'est que la notion de "quantique" est utilisée à toutes les sauces et devient indigeste.."

J'avoue sans complexe une "allergie" à ce qui amalgame sans précision, développement ou argument de la "quantique" à toutes sortes de choses. Tout simplement parce que dans ce que j'ai vu jusque là, dans 100% des cas, ça n'est que pour faire un joli emballage pseudo scientifique à de la pseudo-science charlatanesque... Je préfère désormais prendre le risque de louper une bonne idée que de perdre encore plus de mon temps à décortiquer chaque théorie qui mêle conscience et quantique.




Principe de base de zététique:
« Des affirmations extraordinaires réclament des preuves plus qu’ordinaires. »
Carl Sagan.
Qu'on peut reformuler dans notre cas: des hypothèses extraordinaires réclament des arguments ou développements substantiels.

dani
Messages : 657
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Intuition et cerveau

Message par dani » ven. 2 mars 2018 11:57

Hors-sujet
Bon, il y a beaucoup de spéculations dans bien des domaines, et elles ne provoquent pas toutes autant de levées de boucliers

Autant je pense que les pseuso-sciences ont galvaudé ce terme "quantique" (ce qui explique les allergies à tout ce qui y fait plus ou moins référence), autant les hypothèses qui s'y rapportent pour certaines parties du fonctionnement du cerveau sont loin d'être absurdes, ça me fait penser à certaines références mises sur ce fil, particulièrement ici ici viewtopic.php?f=27&t=8203&p=243973&hili ... ce#p243352 ... mais comme on s'éloigne de l'intuition je mets mon commentaire en hors sujet
Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better. Samuel Beckett

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11860
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Intuition et cerveau

Message par TourneLune » ven. 2 mars 2018 15:01

Sans doute parce globalement, l'utilisation du terme "quantique" hors de son champ d'application classique est un des meilleurs détecteurs à bullshits qui soit....

Bref restons dans le sujet en essayant de parler de choses un minimum fondées et laissons les débats ésotériques à leur place.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
De Re Metallica
Messages : 69
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 09:24
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Intuition et cerveau

Message par De Re Metallica » ven. 2 mars 2018 17:04

Hors-sujet
Merci pour vos commentaires et précisions. Je vous rejoins complètement sur la question de la prégnance de l'usage illégitime du mot "quantique".

Zouky

Re: Intuition et cerveau

Message par Zouky » ven. 2 mars 2018 20:21

Pataboul a écrit :
ven. 2 mars 2018 11:24
Mais tout ça n'est à ma connaissance que pure spéculation pour laquelle on ne dispose d'aucune observation, et qu'on est actuellement totalement incapable de vérifier. C'est à peu près tout ce que j'en sais.
Si, je ne me trompe pas, je pense qu'il y a eu beaucoup d'étude sur ce sujet ainsi que d'observation dont un prix nobel de physique accordé à cette matière. Mais, ce qui m'intéresse dans cette phrase, ses "spéculations...Incapable de vérifier".
Si, je suis ta logique, toutes les recherches dont ce domaine n'a jamais été observé ? Est ce que toutes les théories incapables d'être vérifié à ce jour est pure spéculation et ne sert à rien d'être étudié?
Toutes les questions qu'on peut se poser sans vérification ne sont que spéculation ? À ma connaissance, il n'y a pas de preuve ni de vérification de la première forme de vie. On sait la reproduction, on connaît les espèces (on ignore encore plusieurs espèces) mais comment la vie est venue? Il y a plusieurs théories certaines sont réfutés, d'autre à défaut de trouver mieux sera celle-là (si j'ai bien compris) donc ces théories selon ta logique seraient que spéculation ?

Je titille un peu, mais je suis assez surprise de la tournure de la phrase. Je me pose seulement des questions sur ce sujet-là.
Pataboul a écrit :
ven. 2 mars 2018 11:24
Ces deux points (l'usage des outils, et l'idée d'intrication au sein des organisme), ça ne me dérange pas qu'on les évoque, mais pas n'importe comment.
Certes ce n'est pas à "balayer d'un revers de main comme étant une impasse", mais j'estime que si l'on évoque ces pistes, ça mérite un peu plus de sérieux et de développement que la façon dont Zouky l'a présenté. Comme dani l'a dit après moi: "Le problème, c'est que la notion de "quantique" est utilisée à toutes les sauces et devient indigeste.."

"ca mérite un peu plus de sérieux", qu'est ce que tu entends par là? Pensais-tu que je racontais une blague ?

C'est une idée que j'ai eue, mais que j'ai maladroitement développée. Si, on me répond par des contres arguments sur mon idée, j'y réfléchirais à ce point de vue là que je n'avais pas envisagé. Sauf, que de mon point de vue, (peut-être que je me trompe, car je ne suis pas dans votre tête ^^) , c'est le mot "quantique" qui a fait réagir en soit et non l'idée de mon résonnement. (Je m'explique, on ne m'a pas dit que : " la physique quantique ne serait pas possible à l'échelle de la biologie et au niveau de l'intuition, car l'implication de particule intriquée engendrerait...." Mais on m'a dit "encore la physique quantique?! On ne va pas le mettre à toutes les sauces, c'est hors sujet." Vous voyez la différence?)

D'ailleurs, tu le précises bien que c'est ton "allergie" à la physique quantique qui fais réagir. Et tu as même mis un article "bullshit" avec deux fois le mot quantique dans le titre pour que je n'y vois que du feu... :^)
Désolée, de le prendre personnellement, mais j'ai l'impression d'être "attaqué" sur ma capacité à résonner. Comment peux-tu savoir comment je pense ? M'as-tu demandé plus d'information pour que je puisse étaler mieux convenablement mes arguments ? (mes questions sont seulement rhétorique, je précise)
Je souhaitais seulement discuter et partager autour d'un débat argument/contre argument.
Je peux comprendre que sa soit utilisé à tout vas et dans n'importe qu'elle situation et qui ne sont pas sérieux. Mais dans mon cas, c'était sérieux et légitime aussi d'observer ce sujet sous un autre angle.
On a beaucoup discuté autour de la biologie, de la neuroscience, .. Vous avez développé pas mal d'idée possible, je pensais que changeais d'angle de vue pourrait rapporter quelque chose à ce sujet, mais je me suis trompée.

Je comprends que ça vous agace ce fameux quantique (qui par ailleurs existe partout), moi aussi ça m'agace car on balai mon idée sans même un pourquoi qu'un simple hors sujet. Vu, la tournure des évènements et de l'agacement générale je ne préfère pas qu'on m'explique, le hors sujet me vas et je n'ai pas envie de reparler de ce sujet ici.


Mais arrêtons, simplement cet agacement, "move on" et parlons des nano machine et l'implication que ça fera dans le corps humain ou si l'humain devient une IA comme l'a suggérer Laurent c'est plus joviale :)
► Afficher le texte

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11860
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Intuition et cerveau

Message par TourneLune » ven. 2 mars 2018 20:41

En fait Zouky, on aimerait justement éviter de ressembler à ce genre de site....

Sincèrement, on t'a déjà renvoyée vers les règles et l'esprit du forum mais vu les sujets qui t'interessent et la façon dont tu les développes, es-tu certaine que ce forum et sa ligne éditoriale particulière te conviennent?

Pataboul ne parlait pas de la physique quantique en en tant que discipline mais de l'élargissement à tout et n'importe quoi du terme quantique.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Zouky

Re: Intuition et cerveau

Message par Zouky » ven. 2 mars 2018 21:08

ah ok,, je vois. je comprend que la ressemblance n'est pas de rigueur :)

J'ai compris où Pataboul voulait en venir, merci pour la précision.

Avatar du membre
De Re Metallica
Messages : 69
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 09:24
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Intuition et cerveau

Message par De Re Metallica » ven. 2 mars 2018 23:01

Pour revenir peut-être plus concrètement au sujet de ce fil, je voudrais faire remarquer que l'intuition est fondamentalement une expérience vécue. La question initiale :
landemoisan a écrit :Comment le cerveau pourrait-il générer de l'intuition ?
... est donc en fait un cas particulier d'une question plus générale, à savoir le "problème difficile de la conscience" de David Chalmers :
Chalmers, 1995 a écrit :Il y a un accord très large pour dire que l'expérience émerge d'une base physique, mais nous n'avons aucune bonne explication de pourquoi et comment se produit cette émergence. Pourquoi des processus physiques devraient-ils donner naissance à quelque riche vie intérieure que ce soit ? Il semble objectivement déraisonnable que cela doive se produire, et pourtant cela se produit.
Expérimentalement, on constate qu'il existe certaines corrélations entre des expériences conscientes et des activités neuronales. Mais il s'agit de deux données de nature totalement différentes : la vie intérieure est connue "en première personne", vécue par le sujet, et l'activité neuronale est connue "en troisième personne", en prenant le cerveau comme objet matériel d'investigation. Qualitativement, il y a un gouffre. Comment parvenir à construire un lien entre les deux qui rende compte de ce processus d'émergence, du passage de l'un à l'autre ? La question de Chalmers est-elle bien posée ? Est-il justifié d'affirmer que ces corrélations sont des causalités (l'activité neuronale étant la cause, et la vie intérieure l'effet) ? Si oui, comment le démontrer ? Si non, quelles autres relations concevoir ? Certaines sont-elles davantage pertinentes ? Pourquoi ?

Avatar du membre
VictorMenard
Messages : 476
Enregistré le : ven. 15 sept. 2017 10:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8807.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 49

Re: Intuition et cerveau

Message par VictorMenard » sam. 3 mars 2018 13:39

Alors là merci, je commençais à me demander si j'étais le seul par ici à m'intéresser à Chalmers. Son concept de qualia m'intéresse énormément, comme résumé de tout ce dont les neurosciences refusent par principe, en tout cas dans leur conception computationnelle, identifiant le fonctionnement de la conscience à quelque chose d'algorithmique. Ce concept est nié par d'autres courants, entre autres celui qui semble dominant dans le monde anglo-saxon, dont Dennett est le représentant le plus en vue pour ce que j'en sais.

Pas encore eu le temps de lire les livres de tous ces gens, difficiles à trouver du fond de ma cambrousse sans passer par Ah ma zone, mais j'ai mangé tout ce que je pouvais en ligne.

Il y a vraiment un gros vide dans le domaine intellectuel sur ces questions. Il est très difficile de trouver des choses qui explorent d'autres voies que la psycho expérimentale ou la pure philosophie spéculative (façon expériences de pensée utilitaristes qui mènent vite à la théorie des jeux). Chalmers est peut-être le seul, mais si tu as d'autres pistes DRM, ça m'intéresse.

En tout cas merci encore. Ça fait beaucoup du plaisir.
Autrefois j'étais indécis, mais à présent je n'en suis plus aussi sûr.

Avatar du membre
Louise
Messages : 1087
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 40
Contact :

Re: Intuition et cerveau

Message par Louise » sam. 3 mars 2018 14:01

@VictorMenard > As tu tenté Damasio ? "L autre moi-même" ? (pcq justement moi j'ai trouvé son côté philo plutôt ardu et déroutant, mais je pense que tu pourrais y trouver une partie de ce que tu cherches. Si tant est que je comprends bien ce que tu cherches, ce qui n'est pas dit ^^)

Avatar du membre
De Re Metallica
Messages : 69
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 09:24
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Intuition et cerveau

Message par De Re Metallica » sam. 3 mars 2018 14:10

Bonjour VictorMenard,
VictorMenard a écrit :Il y a vraiment un gros vide dans le domaine intellectuel sur ces questions. Il est très difficile de trouver des choses qui explorent d'autres voies que la psycho expérimentale ou la pure philosophie spéculative (façon expériences de pensée utilitaristes qui mènent vite à la théorie des jeux). Chalmers est peut-être le seul, mais si tu as d'autres pistes DRM, ça m'intéresse.
En page 1, sanders a cité :
sanders a écrit :Claire Petitmengin , Professeur à l'Institut Télécom (TEM) et chercheur associé au Centre de Recherche en Epistémologie Appliquée - a écrit un livre sur l'expérience intuitive et explique des expérience de recherche réalisées.
... qui se trouve être la pionnière de la science de l'expérience vécue : la micro-phénoménologie.
Page d'acceuil a écrit :La micro-phénoménologie est une nouvelle discipline scientifique qui permet d'explorer très finement notre expérience vécue : que se passe-t-il pour nous lorsque nous vient une idée ? Lorsque tout à coup nous revient un souvenir d'enfance ? Lorsque nous nous sentons tristes, ou au contraire débordants de joie ? Lorsque nous écoutons un morceau de musique, ou goûtons un bon vin ? Ces phénomènes qui constituent l'étoffe même de notre existence sont difficiles à décrire, et ils étaient jusqu'à présent exclus de l'investigation scientifique.

Mais des recherches récentes montrent que nous pouvons apprendre à décrire notre expérience vécue de manière très précise et fiable, et en découvrir des dimensions ordinairement inaccessibles, grâce à des méthodes appropriées.

L'apparition de ce "microscope psychologique" ouvre d'immenses champs d'investigation dans les domaines clinique et thérapeutique, pédagogique, technologique, artistique et contemplatif.

La micro-phénoménologie est née de l'idée, défendue par le neurobiologiste Francisco Varela, que pour comprendre le fonctionnement de l'esprit, la science ne peut pas s'appuyer uniquement sur l'étude de l'activité cérébrale, mais doit mettre au point une méthode rigoureuse d'étude de l'expérience humaine.
Bien cordialement,

DRM

landemoisan
Messages : 54
Enregistré le : dim. 3 sept. 2017 09:59
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Intuition et cerveau

Message par landemoisan » sam. 3 mars 2018 14:28

Bonjour,
Metallica écrit dans la citation "Chalmers": "l'expérience émerge d'une base physique" , puis "expérience consciente", peut-être est-il utile de préciser ce mot "expérience". Je ne sais pas très bien comprendre entre deux acceptions :
- S'agit-il du processus mental qui génère une nouvelle représentation ? Nouvelle représentation qui se nourrirait du "déjà vu" ou "déjà appris", je comprends cela comme l'appel aux mémoires contenues dans le cerveau, mémoires qui sont en fait des représentations on dit aussi des modèles.
- S'agit-il de la relation avec l'extérieur du cerveau ? Ce pourrait-être les phénomènes du monde, de la nature, l'observation des choses : d'un arbre ou d'un marteau ou d'une autre personne etc. Le cerveau construit un nouvel élément de mémoire ou modifie un élément ancien, le réacrtualise.

Dans ces deux cas, il me semble que nous avons ici et ailleurs, admis la dualité entre d'une part la structure et l'activité du cerveau , les neurones, le physiologique et d'autre part l'information contenue dans ces structures. Bien entendu l'écriture de l'information, la mémorisation, la modélisation, implique une action sur la structure neuronale. La nature de cette écriture n'est pas connu à ce jour, je crois ! C'est très probablement à rechercher dans les éléments physiques connus à ce jour ( probablement, probablement...). Qu'avons nous à notre disposition pour avancer dans cette direction :
- L'électrochimie;
- L'électricité, le magnétisme, disons l'électromagnétisme;
- Les ultrasons;
- Je n'ose pas écrire: la gravité et les actions sub-atomiques, pour compléter cette liste. Non les ordres de grandeur n'y sont pas semble-t-il. ET quant à ceux ou celles qui risquent leurs pas sur ce chemin incertain, je leur donne ma sympathie.
- La psychologie et l'épistémologie interviennent au niveau métaphysique, au-dessus de la physique, ce qui permet nos échanges ici.

L'aboutissement de ces activités est de former une représentation et réactualisation de nos représentations, nos "modèles". Il me semble que la recherche, en ce moment, explore surtout par l'électrochimie. (?).


Je comprends les intuitions comme étant constituées par certains de ces models, pas tous. Le mot "intuition" renvoie à une perception consciente dont l'origine peut se situer dans les représentations existantes mais aussi parfois dont l'origine est plus interrogeante, plus mystérieuse à ce jour. Par exemple une intuition peut émerger par une relation entre deux cerveaux sans les communications directes de la parole, de la vue, du toucher, de l'odora, existe-t-il un autre sens pour ce faire ? Ah ! Je sais ce terrain est glissant, restons dans les hypothèses raisonnables mais osons toutes ces hypothèses...
Voilà pour mon accompagnement dans cette conversation.
Cordialement à tous

Avatar du membre
VictorMenard
Messages : 476
Enregistré le : ven. 15 sept. 2017 10:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8807.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 49

Re: Intuition et cerveau

Message par VictorMenard » sam. 3 mars 2018 15:53

Mais c'est Noël ! J'avais dressé l'oreille au nom de Damasio, mais là Louise tu enfonces le clou : c'est sur ma shortlist à la prochaine visite chez mon libraire.

Et j'ai attaqué la lecture du site sur la micro-phénoménologie (des héritiers de mon bien aimé Husserl !), et donc il y aura certainement lecture d'un bouquin ultérieurement.

Je ne sais pas comment j'ai raté tout ça. Trop de recherche en anglais, probab'.

Merci les gens !!!
Autrefois j'étais indécis, mais à présent je n'en suis plus aussi sûr.

Avatar du membre
De Re Metallica
Messages : 69
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 09:24
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Intuition et cerveau

Message par De Re Metallica » sam. 3 mars 2018 17:37

Je t'en prie VictorMenard, avec plaisir. Parmi les héritiers d'Husserl, Dan Zahavi me semble avoir lui aussi réalisé des travaux intéressants. Voici par exemple un article de lui.

landemoisan, tes réflexions sont pertinentes et mériteraient d'être approfondies, mais je ne vais malheureusement pas avoir le temps de m'investir davantage dans cette discussion pour le moment. La question que tu mentionnes de savoir avec exactitude ce qu'est l'expérience me semble en tout cas importante. VictorMenard parlait de Husserl, je pense que son concept de réduction phénoménologique (ou transcendantale) peut être utile pour cela.

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3419
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Intuition et cerveau

Message par madeleine » sam. 3 mars 2018 19:45

Je suis moi aussi membre du fanclub d'Antonio Damasio, dont le dernier livre "La forme étrange du monde" est dans ma liseuse depuis peu.
J'avais essayé de résumer "L'autre-moi-même" en son temps ; j'avoue que j'avais calé par manque de temps et de compétences, néanmoins je mets le lien ici ça fait un teaser ;)
viewtopic.php?f=13&t=6567&p=193015&hili ... io#p193015
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
De Re Metallica
Messages : 69
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 09:24
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Intuition et cerveau

Message par De Re Metallica » sam. 3 mars 2018 20:49

Je ne connaissais pas Antonio Damasio, mis à part le fait que j'avais été frappé par le titre d'un de ses livres ("L'erreur de Descartes. La raison des émotions."). Ça à l'air tout à fait intéressant, il faudra que je lise ce "L'autre moi-même". Merci pour cette référence.

Répondre