Potentiel à développer

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Répondre
Avatar du membre
creac
Messages : 47
Enregistré le : ven. 4 nov. 2016 14:26
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7951.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Potentiel à développer

Message par creac » lun. 9 janv. 2017 13:59

Bonjour à tous (et meilleurs voeux !)

Si le sujet à déjà été traité ailleurs, je m'en excuse pas avance, mais je n'ai pas trouvé de pistes sur le forum, ni même sur le web. (différents articles parlent de potentiel inhibé mais pas comment le trouver/retrouver)

Dans quelle direction creuser ? quelles capacités developper ? Comment se reconnecter à "son" ou "ses" potentiels ?

Lorsque depuis l'enfance on a toujours eu des résultats scolaires moyens ou médiocres, qu'on s'est dévalorisé et toujours cru sans réelles capacités... Lorsqu' un jour, on apprend que ce sentiment de différence s'appelle "douance", et qu'on à un haut potentiel.. comment le (les )trouver ?.

Par où commencer ?
Doit on écouter nos sources d'envies, vers lesquelles nous irions naturellement ?
Faut il tester multitudes de sujets pour trouver dans lesquels nous sommes doués ou à l'aise ?
Comment tester tous ces sujets passionnants auxquels on ne s'est jamais ou peu frotté ?
(Hélas les journées ne font que 24h, compliqué en plus d'un travail et d'une vie de famille de prendre le temps pour cela.. la liste peut être exponentielle ! (la mienne l'est))

Les résultats de la Wais aux différents subtests peuvent ils être un support pour savoir dans quelle direction aller pour trouver ou developper un potentiel ?

Pour résumer, je suis perdue et ne sais pas par ou commencer.
Au début je pensais reprendre les maths, les langues et l'histoire, là où j'ai jeté l'encre... mais pleins d'autres sujets me passionnent...

Si d'autres personnes ont trouvé des pistes, ou on réfléchit sur le sujet, ce serait agréable de partager ce questionnement.

Le potentiel n'est pas perdu, il est là enfoui, quelque part...

Merci
Chaque jour, chaque nuit, mon esprit s'enfuit.

Avatar du membre
Turambar
Messages : 39
Enregistré le : mer. 19 oct. 2016 14:52
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7881.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Outremonde
Âge : 36

Re: Potentiel à développer

Message par Turambar » lun. 9 janv. 2017 14:56

Pourquoi pas commencer par un truc pas trop compliqué a priori, assez facilement réalisable et qui fait plaisir ?
Les montagnes, ça se déplace souvent caillou par caillou, et la confiance en soi, ça revient mieux quand on commence doucement.
"Être différent n'est ni une bonne, ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même".
Albert Camus

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3554
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Potentiel à développer

Message par madeleine » lun. 9 janv. 2017 19:43

C'est une question que je me suis posée en ces termes suite au test. La réponse ne peut qu'être fonction du contexte de chacun, bien sûr. Mais avant de se lancer dans des expérimentations variées, j'ai trouvé utile d'essayer de définir sans ambiguïté cette notion de haut potentiel intellectuel. Comprendre concrètement ce que ça permet et comment ça s'insère dans tout ce qui me constitue. Ça m'a permis des réglages plus fins que ceux que j'aurais entrepris quand j'étais dans l'émotion de la découverte. Pas d'urgence :)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Aria
Messages : 41
Enregistré le : jeu. 4 déc. 2014 11:14
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Romandie
Âge : 28

Re: Potentiel à développer

Message par Aria » lun. 9 janv. 2017 21:24

Je me bosse constamment cette question Creac, tellement de choses à faire et si peu de temps :P
Par où commencer ?
Doit on écouter nos sources d'envies, vers lesquelles nous irions naturellement ?
Faut il tester multitudes de sujets pour trouver dans lesquels nous sommes doués ou à l'aise ?
Comment tester tous ces sujets passionnants auxquels on ne s'est jamais ou peu frotté ?
Je n'ai pas de réponse, mais on progresse de soi-même beaucoup en quelques mois, tu verras. L'apprentissage c'est un cycle ou on réfléchit sur ce qu'on fait, on réfléchit à ce qu'on veut faire, on se renseigne, et puis on essaie. A chaque itération, on a évolué et grandi.
D'un côté ça vaut la peine de creuser nos envies, d'un autre il y a tout un monde dont on ignore tout et qu'on n'apprend qu'en essayant (le truc c'est d'attendre de se sentir semi-prêt à tenter l'expérience, pas de se mettre la pression ou de céder).

Dans ton cas je pense que Turambar à raison: choisis un sujet où tu seras sûre de faire des progrès et de pouvoir t'éclater. Ca te donner confiance en toi et te permettra d'en apprendre plus sur toi-même tandis que tu lis et réfléchis. Et puis c'est chouette de réussir :)

Un truc important, je pense, c'est d'apprendre à te faire confiance mais aussi être honnête avec toi-même : ça veut dire être capable de reconnaître quand quelque chose ne te plait pas ou ne te convient pas. Sinon tu auras de la peine à guider tes choix. On dit que quand on doute, on peut lancer une pièce à pile ou face entre deux choix. Dans l'instant ou la pièce est en l'air, on réalise ce qu'on désire vraiment. Ca marche souvent ! :elep1:

Avatar du membre
sandrinef
Messages : 1969
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 12:11
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Âge : 41

Re: Potentiel à développer

Message par sandrinef » lun. 9 janv. 2017 21:29

A mon avis, le plus important c’est de se faire plaisir.
Ensuite, arriver à faire le deuil de tout ce qu’on ne pourra pas faire… Car le temps passe à une allure folle…
Enfin, s’autoriser à grapiller ici ou là, picorer avec bonheur et sans culpabilité aucune. Car au fond, il n’y a aucune obligation de résultat. Et hop, on retombe sur la notion de plaisir…
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain

Avatar du membre
creac
Messages : 47
Enregistré le : ven. 4 nov. 2016 14:26
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7951.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Potentiel à développer

Message par creac » mer. 11 janv. 2017 16:49

Chacun apporte une réponse qui me fait un peu avancer, merci !

@madeleine : Je vais en effet prendre le temps de réflexion afin de ne pas me lancer tel un taureau dans l'arène. J'aimerai pour une fois ne pas survoler ce que je vais entreprendre, et creuser certaines choses. Pour cela je dois murir ma liste.

@ Turambar @sandrinef : La notion de plaisir est importante vous avez raison. Je vais tenter de ne pas mettre la barre trop haute. C'est vrai que je ne sais pas par quel coté "attaquer cette montagne", petits cailloux par petits cailloux semble la meilleure option. Encore faut il choisir le bon coté pour l'escalader.

@Aria : La chance que tu as c'est que tu as encore du temps devant toi pour faire pleins de choses. Ceci dit, j'en suis qu'à la moitié de ma vie (au minimum hein :)) donc toute une moitié de vie pour avancer sur diverses choses.

Quand tu dis : "D'un côté ça vaut la peine de creuser nos envies, d'un autre il y a tout un monde dont on ignore tout et qu'on n'apprend qu'en essayant (le truc c'est d'attendre de se sentir semi-prêt à tenter l'expérience, pas de se mettre la pression ou de céder). " C'est tout a fait ça. Il y a tellement de choses que j'ignore, que j'ai peur de passer à coté de certains sujets intéressants. J'en suis à me demander s'il ne vaut mieux pas : approfondir peu de sujets que de survoler tout (ce que j'ai fait jusqu'ici admirablement bien) :rofl:

Bonne fin de journée
Chaque jour, chaque nuit, mon esprit s'enfuit.

Répondre