Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
kroll
Messages : 12
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2011 15:48
Test : WAIS

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par kroll » jeu. 1 sept. 2011 18:08

Rien... Et c'est tout le probleme ! J'en suis incapable et moi aussi on me le reproche souvent !

Avatar du membre
lilyz
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 oct. 2011 18:26
Test : WAIS
Localisation : Corse
Âge : 38

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par lilyz » lun. 3 oct. 2011 23:29

Quoi? Lâcher-prise? Keksékça??? Je cherche........ :lire2:
Ah voui! Ce truc impossible, parce que trop besoin de certitude et d'exactitude et parce que tout simplement je ne connais aucun autre mode de fonctionnement, au grand dam de mes proches?... C'est ça?
Chépabien... En ai beaucoup entendu parler mais l'ai jamais vu... C'est mon Arlésienne, en somme...! :P
Que signifie apprivoiser ? C'est une chose trop oubliée...

Avatar du membre
Danie
Messages : 199
Enregistré le : jeu. 9 juin 2011 19:34
Test : WISC
Localisation : Courbevoie
Âge : 32

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Danie » mar. 4 oct. 2011 14:30

:cheers: :lol: ça me rappelle une phrase qu'on me balance régulièrement et qui donne envie de partir au quart de tour: "laisse les choses se faire" :coleredefeu: ca m'a fait sourire de lire dans JSF que les ###Dragons de Komodo sociopathes oui mais des Panzani### étaient loin d'être des maîtres dans l'art de la patience et qu'à l'inverse, non seulement ils éprouvaient le besoin que les choses aillent vite, mais qu'en plus c'était à raison parce que les cadences soutenues ne sont pas un obstacle quand elles s'accordent à la vitesse d'une pensée quitte tourne déjà à 1000 tours au-dessus de la "normale".

En gros, je rencontre la même chose que toi. Chez moi, je crois que c'est lié au fait que j'ai un seuil d'attente très élevé à l'égard la/ma vie. Je ne pense pas juste la fantasmer, je crois que je me projette littéralement dedans, je me mets en scène, je me vois dans quelques années, enfin je vois ce que j'aimerais vivre, le parcours que j'aimerais avoir à différents points de vue. Et le fait de m'y cramponner comme une dératée là où je pourrais seulement y tenir ferme, je crois que ça vient du doute, de la peur de ne pas y arriver. Et si en fait j'arrivais pas à atteindre mon idéal? Et si en fait ce que je crois vouloir je le voulais pas tant que ça? Et si j'étais moins douée que je le croyais? Et si j'étais pas capable d'assez d'auto-discipline pour y arriver etc... ce qui donne lieu à ladite réponse qui nous fait monter la moutarde au nez.

Derrière "tu devrais lâcher prise" moi je vois un peu la même chose qu'azerty, une sorte de formule à l'esprit vaguement new-age qui va bien, mais surtout une autre réponse dissimulée qui ressemblerait plus à: "tu me fais chier avec ta question et puis de toute façon, c'que tu devrais faire j'en sais rien, et puis tu te poses trop de questions".

Je l'ai tellement entendu que j'ai fini par m'en convaincre et c'est maintenant que j'ai décidé de :ledoigt: d'opter pour l'attitude inverse et me dire que ces dizaines de questions n'étaient peut-être pas inutiles et qu'elles avaient un intérêt en soi, celui de me mettre sur des pistes, de me révéler des choses dont j'avais sous-estimé l'importance. Inutile de les prendre point par point et de les résoudre une par une, mais au moins elles me permettent d'avancer en conscience. Alors maintenant, chaque fois qu'une intuition ou une crainte me vient en réaction à un projet quel qu'il soit, ben j'en prend note, je le considère, et j'essaie de le garder pour moi en me disant que je suis la personne la mieux placée pour savoir comment e peux m'en servir. Et :P

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12000
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par TourneLune » mar. 4 oct. 2011 19:43

C'est nul le lâcher prise... Ça veut pas dire qu'il faille ronger son frein en piaffant, mais je préfère largement prendre la vie à pleines mains
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
lilyz
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 oct. 2011 18:26
Test : WAIS
Localisation : Corse
Âge : 38

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par lilyz » mar. 4 oct. 2011 19:49

Je t'envie d'arriver à garder pour toi tes interrogations! Je n'y arrive pas, il faut que ça sorte, je suis sans arrêt inquiète de tout, pleine de questions, d'angoisses..
Rien que ce soir, mon copain ne s'était pas réveillé pour aller bosser (il a un bar) et moi je l'attendais à son travail, je l'ai appelé six fois sur son portable, laissé un message, envoyé un sms, puis appelé trois fois à la maison, ce qui l'a finalement tiré du lit. Tout ça en 20 minutes... pendant qu'il dormait tranquille, je l'imaginais victime d'une crise cardiaque, d'une chute dans la baignoire ou l'escalier, d'un accident sur le trajet, etc. J'anticipe tout, c'est épuisant, pour les autres, pour moi, et avant de connaître ma condition (j'ai encore honte de le dire) de surdouée, je pensais que c'était normal et que je ne n'avais dans mon entourage proche que des gens inconscients du danger... Alors qu'en fait, quasiment personne ne partage ce fonctionnement!!
Et ce n'est qu'un exemple de ma difficulté à "lâcher-prise"! Quel chapelet de : "tu te prends trop la tête", "tu es fatigante", "et alors, j'y peux rien, moi! Qu'est ce que tu me fatigues avec ça?" ai-je entendu...
En fait le seul moment où je pense pas à des trucs qui me bouffent, c'est quand je suis bourrée! :drunk: Du moins au début! :D
Que signifie apprivoiser ? C'est une chose trop oubliée...

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12000
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par TourneLune » mar. 4 oct. 2011 19:55

Ça c'est de l'angoisse. Ce n'est pas forcément lié à la douance, mais celle-ci m'amplifie je pense.
Mais ça doit être effectivement épuisant, pour toi et pour les autres.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12748
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Mlle Rose » lun. 31 oct. 2011 21:45

Tiens puisque je suis dans le texte et que je décortique j'en profite pour vous mettre une citation de JSF dans TIPEH que je trouve très juste à ce propos : "attention au concept à la mode de lâcher prise. Il convient mal au fonctionnement du surdoué. C'est un écueil fréquent inspiré par les courants psychologiques actuels. L'idée est de faire céder les tensions intérieures pour se reconnecter profondément à soi-même et s'emplir d'un calme bienfaiteur source de guérison. Mais pour un surdoué, c'est précisément dans ces moments de lâcher-prise que les pensées se déploient car elles ont de l'espace libéré, et s'il parvient, un peu, à stopper ses pensées, c'est l'angoisse, diffuse, qui monte"
Elle conseille donc, plutôt que ce "lâcher-prise", de s'absorber totalement dans une tâche mobilisant toute l'attention.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12000
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par TourneLune » lun. 31 oct. 2011 21:50

Personne me croit quand je dis qu'être absorbée par l'ordi me fait du bien. Le cerveau carbure vite, mais sur des trucs qui le "rassemble"...
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12748
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Mlle Rose » mar. 1 nov. 2011 00:00

c'est exactement ce que je ressens : sur l'ordi, quand je m'astreints à une tâche comme "résumer un bouquin" hihi, sur ma bécane, les mains dans la terre, quand je bricole, etc... je me sens "rassemblée". Si je lâche prise, je pars en cacahuète.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Animal
Messages : 162
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 16:00
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Réserve surnaturelle
Âge : 48

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Animal » mar. 1 nov. 2011 13:55

La "prise", pour moi c'est la volonté de contrôle, une relative tension, crispation. Lâcher prise, c'est arrêter de vouloir maîtriser les évènements, en reconnaissant que cette volonté de contrôle exprime une difficulté personnelle, une peur, dans notre relation au monde, aux autres.

Vouloir avoir le contrôle renie, refoule cette peur, mais ne la règle pas. Lâcher prise, c'est donc aussi pour moi être honnête avec soi-même, seul moyen d'aller vers un "mieux-être".

Sans vouloir offenser personne, à mon avis les activités "simples" (mécaniques ?), qui donnent la sensation d'être "rassemblé", amènent juste la sensation de maîtriser ce qui se passe.
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade."
J. Krishnamurti

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12000
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par TourneLune » mar. 1 nov. 2011 14:09

Je ne parle pas pour ma part d'activités mécaniques simples qui sont au contraire terriblement angoissantes parce qu'elles n'occupent jamais suffisamment l'esprit.
Mais bien d'activités qui occupent mon esprit à 100% et l'oblige à se rassembler sur quelque chose... qu'il maîtrise justement pas, sinon, ça ne lui demanderait pas 100% ;)
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Joebar » mar. 1 nov. 2011 20:26

oué!!! une bonne ballarsouille!!! ca detend ;)
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
La Magicienne
Messages : 279
Enregistré le : lun. 10 oct. 2011 17:05
Localisation : Est
Âge : 44

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par La Magicienne » mar. 1 nov. 2011 20:51

:smile:

Zeus
Messages : 1407
Enregistré le : sam. 19 mars 2011 14:59
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Zeus » mar. 1 nov. 2011 22:01

Petite précision pas vraiment utile et totalement hors sujet (sur le fond).

On évitera de confondre avec le "lécher prise" qui peut mener à une fâcheuse électrocution.

Merci de votre attention.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Cyrano » mer. 2 nov. 2011 09:11

J'aime bien aussi cette sensation de "rassemblement intérieur". Totalement "focus" comme dirait le grand philosophe JCVD.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Montagne
Messages : 23
Enregistré le : mar. 1 nov. 2011 10:48
Test : NON
Localisation : Gironde
Âge : 53

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Montagne » dim. 6 nov. 2011 18:07

Lâcher prise, veut dire, à mon sens, débrancher le mental. :violent1: J' y ai réussi grasse à la méditation, surtout au moment où je médite. Pour le reste, elle est bénéfique dans ma vie de tous les jours, car elle m'aide à ce que je ne sois pas l'otage de mes pensées, que je sois moins obnubilé par elles. :wink:

Avatar du membre
Zil2blé
Messages : 811
Enregistré le : ven. 14 oct. 2011 21:00
Présentation : ma présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Zil2blé » dim. 6 nov. 2011 18:13

Intéressant à la lecture, ce fil!
Je partage avec vous l'agacement devant l'injonction de "lacher prise" de mon entourage et de professionnels. Je prends moi aussi plaisir à batailler, à avancer sur plusieurs fronts en même temps, on sait jamais que je manque de matière à penser...
Cependant, il y a des fois où je voudrais vraiment pouvoir appuyer sur le bouton "stop", surtout quand je me tape plusieurs nuits d'insomnies d'affilée. J'ai des outils pour ça, qui marchent parfois. En relisant mon histoire, je me rends compte que j'ai vite appris des techniques pour "lacher prise" en pratiquant du Yoga intensément à partir de l'âge de 17 ans. Si je me suis dirigé vers cette pratique à l'âge où les autres pensaient surtout à draguer, à courir après la baballe ou à se défoncer, c'est parce qu'effectivement ma tête avait tendance à s'emballer. Mon prof de Yoga m'a initié à la méditation indienne et on pratiquait des exercices de concentration afin de "dompter" les flots de pensée. C'était plutôt enrichissant. Je pense que ça m'a aidé à "passer à l'acte", à ne pas rester dans des projets non concrétisés.
C'est un outil que j'utilise aujourd'hui de façon réflexe pour être plus rapide, plus efficace. Par ex, au boulot, je me mets des coups d'accélérateurs où j'abats beaucoup de travail et après je m'octroie du temps plus en dilettante où je peux réfléchir de façon générale à l'amélioration de mon travail, aux perspectives, aux idées innovantes... sans qu'on puisse se douter que j'ai déjà fini ma tâche.
ça ne m'empêche pas d'avoir des passions temporaires, qui me font veiller jusqu'à pas d'heure, batailler, contacter des personnes susceptibles de m'aider, etc... mais ça, je l'assume...surtout depuis que je sais pourquoi je suis comme ça.
Une dernière chose que j'ai découverte il y a peu avec une thérapeute: Elle m'a à plusieurs reprises demandé de lâcher l'affaire. ça me foutait en rogne et je n'avais aucune envie de le faire, mais curieusement, c'est ce que j'ai fait. Elle a réussi à me faire arrêter de batailler sur plusieurs points (et je lui en suis reconnaissant car ça m'a fait avancer car j'étais dans une impasse) simplement en me disant des choses simples comme "Pourquoi ne vous autorisez-vous d'être heureux?"

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4708
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 39
Contact :

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Kayeza » lun. 7 nov. 2011 17:25

Montagne a écrit :Lâcher prise, veut dire, à mon sens, débrancher le mental. :violent1: J' y ai réussi grasse à la méditation, surtout au moment où je médite. Pour le reste, elle est bénéfique dans ma vie de tous les jours, car elle m'aide à ce que je ne sois pas l'otage de mes pensées, que je sois moins obnubilé par elles. :wink:
"Animal » Mar 1 Nov 2011 14:55

La "prise", pour moi c'est la volonté de contrôle, une relative tension, crispation. Lâcher prise, c'est arrêter de vouloir maîtriser les évènements, en reconnaissant que cette volonté de contrôle exprime une difficulté personnelle, une peur, dans notre relation au monde, aux autres.

Vouloir avoir le contrôle renie, refoule cette peur, mais ne la règle pas. Lâcher prise, c'est donc aussi pour moi être honnête avec soi-même, seul moyen d'aller vers un "mieux-être"."

Je vous rejoins à tous les deux. Je ne suis pas d'accord avec antihero quand il dit que lâcher-prise, c'est être absent. Je pense que c'est même le contraire : quand on lâche prise vraiment, on est enfin présent à la situation et pas dans le film qu'on se fait à propos de la dite situation. Il me semble aussi que l'absence de tension générée par le lâcher-prise de conduit pas nécessairement à l'inaction, même au niveau mental : pas d'accord avec JSF, il ne s'agit pas de "stopper ses pensées". Pour moi, il s'agit d'accorder moins d'importance à ses pensées, de les observer avec plus de distance ; même si cette distance passe parfois par une analyse, ça peut aider à relativiser (même si pour nous tout a une importance capitale :lol: ).
Personnellement, la méditation m'a aidée aussi à comprendre un peu mieux ce qu'était ce fameux lâcher-prise. Débrancher un peu le mental, ne pas être esclave de sa volonté de maitrise. En gros, se faire confiance et faire confiance à la vie. Si on regarde les faits, on peut voir que dans l'ensemble on réussit en général ce qu'on entreprend, que nos proches ne font pas un infarctus tous les deux jours, que notre vie se déroule plutôt bien en rapport de l'énergie qu'on y met. Et même si ce n'est pas le cas, ce n'est pas en se faisant du souci et en étant dans la tension en permanence que ça va s'arranger... La méditation m'a aidée à m'entrainer à faire confiance : sur le coussin, dans un cadre sécurisé, pour pouvoir peu à peu généraliser aux situations de la vie de tous les jours, j'ai appris à lâcher ces pensées que je croyais si importantes (alors qu'elles ne sont qu'un aspect de moi, pas tout moi), j'ai appris à détendre mon corps parce que sur le coussin il n'y a rien à faire, pas de résultat à obtenir ; juste être le plus naturel de soi-même, s'accepter, sans tension, sans "il faudrait que je sois comme ci ou comme ça, il faudrait que le monde soit comme ci ou comme ça".

Un petit truc qui m'y aide bien, c'est de m'imaginer que je tombe : je suis lucide, je sais que ce n'est qu'une pensée, donc je ne risque rien. Je suis comme Alice aux Pays des Merveilles dans le trou du lapin : je tombe et je sais qu'il n'y a pas de fond. Et je me laisse tomber, ce n'est qu'une image mentale, mais elle m'aide à me laisser aller. J'ai déjà entendu ce conseil : imaginez que vous tombez d'une falaise, mais ça ne me convient pas parce que je sais qu'en bas de la falaise, il y a le sol. Moi je suis vraiment dans l'histoire d'Alice, dans un trou noir et je sais qu'il n'y a pas de fond parce que c'est une image que mon mental a créée et que j'ai la maitrise (la fameuse) sur les images que crée mon mental. Voilou...

Je pourrais en parler encore longtemps mais je le ferai sans doute ailleurs, dans un topic sur le bouddhisme et surtout sur ce qu'il m'a apporté.
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

Avatar du membre
Zil2blé
Messages : 811
Enregistré le : ven. 14 oct. 2011 21:00
Présentation : ma présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Zil2blé » jeu. 10 nov. 2011 20:52

très bien ton explication de la méditation Kayeza.
Je pense qu'au delà de savoir s'il faut lâcher prise ou non, pour avoir le choix, il faut pouvoir maîtriser le lâcher et l'emballement. Comme un sportif du cerveau à certains moments, et comme un moine bouddhiste à d'autres moments. Et pouvoir choisir, se servir de ces fonctionnalités pour notre bien-être.

Avatar du membre
Animal
Messages : 162
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 16:00
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Réserve surnaturelle
Âge : 48

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Animal » ven. 11 nov. 2011 15:33

Zil a écrit :Je pense qu'au delà de savoir s'il faut lâcher prise ou non, pour avoir le choix, il faut pouvoir maîtriser le lâcher et l'emballement. Comme un sportif du cerveau à certains moments, et comme un moine bouddhiste à d'autres moments.
Maîtriser le lâcher et l’emballement ? Je crois que c’est mission impossible.
La pensée est animée par la volonté de contrôle, et l’exerce d’ailleurs à judicieux escient sur les concepts qu’elle manipule. Elle a assurément sa raison d’être. A mon avis, le problème est que la pensée (le mental, l’ego) étend sa volonté de contrôle au-delà de son domaine de compétences (jusqu’au délire de « maître du monde », parfois). Vouloir contrôler ses émotions, sa souffrance, autrui, etc… est vain.

Il ne s’agit pas d’exercer un contrôle sur des « vannes » qui ouvrent ou ferment le mental et le flot de pensées qui l’accompagne. Il s’agit de remettre les pensées à leur juste place : l’imaginaire. Croire que ce qu’on pense est réel est une illusion. Observer ses pensées, les émotions qui les accompagnent, sans oublier qu’elles ne sont révélatrices que d’une réalité intérieure, je crois qu’on peut appeler ça méditer.

Dès lors, on accueille autrement ce qui vient de l’extérieur aussi. (Je pense personnellement que ce qui nous arrive de l'extérieur est lié à l’intérieur, qu’il n’y a pas de hasard.)

Vouloir contrôler, c’est déjà refuser, voire nier « ce qui est ». La méditation, ce me semble plutôt être « accepter la réalité», intérieure comme extérieure.

La pensée doit servir à l’être humain, elle fait partie de son évolution naturelle. Si l’être humain sert la pensée, il s’égare, se prend pour son ego (qui est pour le coup complètement artificiel et donc voué à disparaître), et vit dans l’angoisse bien logique de la mort. Mais seul ce qui est illusoire meurt. Rien de ce qui est réel ne disparaît jamais.

« La méditation n’est pas seulement une constante prise de conscience de soi, mais un constant abandon du soi. C’est depuis la pensée juste qu’il y a la méditation, à partir de laquelle naît la tranquillité de la sagesse ; et c’est dans celle-ci que se réalise la sérénité la plus haute.»
Jiddu Krishnamurti
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade."
J. Krishnamurti

Avatar du membre
Pellucidar
Jamais sans mon Verre en Verre
Messages : 646
Enregistré le : mar. 27 sept. 2011 17:44
Présentation : obsolète
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Lyon
Âge : 50
Contact :

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Pellucidar » lun. 14 nov. 2011 19:47

Animal a écrit :
Maîtriser le lâcher et l’emballement ? Je crois que c’est mission impossible.
La pensée est animée par la volonté de contrôle, et l’exerce d’ailleurs à judicieux escient sur les concepts qu’elle manipule. Elle a assurément sa raison d’être. A mon avis, le problème est que la pensée (le mental, l’ego) étend sa volonté de contrôle au-delà de son domaine de compétences (jusqu’au délire de « maître du monde », parfois). Vouloir contrôler ses émotions, sa souffrance, autrui, etc… est vain.

Il ne s’agit pas d’exercer un contrôle sur des « vannes » qui ouvrent ou ferment le mental et le flot de pensées qui l’accompagne. Il s’agit de remettre les pensées à leur juste place : l’imaginaire. Croire que ce qu’on pense est réel est une illusion. Observer ses pensées, les émotions qui les accompagnent, sans oublier qu’elles ne sont révélatrices que d’une réalité intérieure, je crois qu’on peut appeler ça méditer.
J'ai toujours utilisé et appliqué mental=menteur, mais linguistiquement ces deux mots ont-ils la même racine ?
"I don't think I'm easy to talk about. I've got a very irregular head. And I'm not anything that you think I am anyway." Syd Barrett

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12748
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Mlle Rose » lun. 14 nov. 2011 20:40

mental vient de "mens" = esprit
menteur vient de "mendax" = menteur

donc nan :P
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Zil2blé
Messages : 811
Enregistré le : ven. 14 oct. 2011 21:00
Présentation : ma présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Zil2blé » lun. 14 nov. 2011 21:07

Animal a écrit : Maîtriser le lâcher et l’emballement ? Je crois que c’est mission impossible.
Pardon, ce que je voulais dire, c'est qu'il faut pouvoir choisir. Si tu es l'esclave de tes pensées, elles ont beau t'apporter satisfaction, tu subis leur emprise. J'aime à me laisser griser par ces pensées, mais quand je le veux.
Animal a écrit : La méditation, ce me semble plutôt être « accepter la réalité», intérieure comme extérieure.
Tout à fait, mais à force de te prendre du temps pour prendre du recul, pour regarder défiler tes pensées sur "l'écran noir de mes nuits blanches" comme disait l'autre, tu acquiers un savoir être et tu es plus à même de te concentrer sur une seule pensée, et même dans de très bonnes conditions à ne plus être sous l'emprise des pensées.
Après, ce ne sont pas des techniques qui peuvent s'exposer dans un forum. Il faut trouver un bon guide et prendre du temps pour cela régulièrement...

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12748
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Mlle Rose » mer. 14 déc. 2011 10:14

xxx a écrit : La lâcher prise est donc étroitement lié à la notion de confiance en soi et d'estime de soi. Elle sous entend une confiance en notre environnement et en notre destinée.
Là je ne suis pas d'accord : la confiance en sa destinée et la confiance en soi (ou l'estime de soi) ce n'est pas du tout la même chose.

La confiance en ton destin relève de la foi, la confiance en l'environnement relève d'encore autre chose, sans doute d'un certain optimisme, d'une confiance en l'autre ou dans le monde, ce que tout le monde n'est pas forcé de ressentir (personnellement je nomme ceci naïveté, mais ça me regarde, je préfère n'avoir pas confiance a priori, et la laisser se développer ou pas au fil du temps).

La confiance en soi, l'estime de soi, relèvent carrément d'autre chose. Je crois qu'on ne peut l'acquérir qu'en expérimentant des situations valorisantes (pour résumer), en expérimentant l'usage de ses forces (tout en ayant accepté ses faiblesses), c'est une question de vécu, ce n'est pas là a priori, ça se construit dès le premier jour de la vie, ce n'est pas une croyance, mais un regard lucide sur ce dont on est capable ou pas.

Exemple : je n'ai aucune confiance a priori dans ma "destinée" car je ne crois pas qu'elle soit écrite, je crois que j'en suis responsable et que ce sont mes actes et non-actes qui la déterminent. Je n'ai pas confiance non plus dans le monde ou dans les autres, pas de confiance a priori en tous cas. En revanche, j'ai confiance en moi. Je connais mes failles, elles sont intégrées, digérées, pour certaines elles sont en réfection, je connais également mes atouts, et ce qui fait ma force. Je n'ai pas de problème d'estime de moi.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Ça veut dire quoi pour vous "lâcher prise " ?

Message par Joebar » mer. 14 déc. 2011 13:39

La lâcher prise est donc étroitement lié à la notion de confiance en soi et d'estime de soi. Elle sous entend une confiance en notre environnement et en notre destinée.
et qui veut dire si j'en suis correctement le raisonnement que, quelqu'un ayant une confiance en soi et tout le reste de limité ne parviendra pas à lâcher prise aisément?
bien, je ne suis pas d'accord! j'ai une confiance et estime limité en moi (qui ne veut pas dire nulle) et je crois en ma responsabilité et "maîtrise" de choix engendrant mon futur et non en une destinée, et pourtant, je lâche prise quand je pense qu'il le faut et maîtrise mes flux de pensées aisément (je dirai comment si ça intéresse mais ça recoupe un peu Zil2blé).

et pour résumer, je crois que lâcher prise est, comme il a été suggéré à Zil2blé (bah oui .. encore lui :D), de ne pas s'obstiner à foncer tête baissée dans le mur et peut être aussi un peu de s'avouer vaincu et d'accepter la défaite (bah oui on n'avance pas qu'en gagnant!!)...
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Répondre