Page 1 sur 1

Douances, métiers et .... reconversion

Posté : lun. 7 mars 2016 18:23
par Math86
Salut à toutes et à tous.

Je ne sais pas si un topic est déjà ouvert (je m'en excuses) mais je vais expliquer un peu le sujet.

Dans les différents sites et livres que j'ai lu sur la douance, on parle beaucoup (selon témoignages) de HP dans les métiers de l'informatique, comptable, chercheurs et ingénierie, etc...
Pour ma part, cette topologie est un peu aberrante car tout dépend de la prédestination de l'HP. Par exemple : un HP doué en Math ne va pas faire un métier dans les langues (j'espère que je me suis fait comprendre ou alors est ce une mauvaise interprétation ou une maladresse d'expression :( )

Mais pour les personnes qui ont été diagnostiqué HP au milieu de leur vie active :
1- passent elles sur une remise en cause de leur métier ?
2- Une remise en cause de leur potentiel au travail?
3- ou alors une reconversion totale?
4- elles avaient déjà trouvé leur travail dès le début sans penser à leur douance?

Merci de cette éclaircissement

Re: Douances, métiers et .... reconversion

Posté : lun. 7 mars 2016 19:21
par W4x
Math86 a écrit :Salut à toutes et à tous.

Je ne sais pas si un topic est déjà ouvert (je m'en excuses) mais je vais expliquer un peu le sujet.
'Soir, une petite recherche ("métier") donne déjà cela :
http://adulte-surdoue.fr/tout-rien/votr ... t4419.html
http://adulte-surdoue.fr/tout-rien/ces- ... t6499.html
http://adulte-surdoue.fr/societe-vous/v ... t4483.html
http://adulte-surdoue.fr/tout-rien/bila ... -t478.html

Plus largement :
http://adulte-surdoue.fr/tests-psys/dou ... t6766.html
http://adulte-surdoue.fr/societe-vous/a ... -t710.html

Effectivement je ne vois pas quelles "prédispositions" pousseraient plus des personnes HP vers des métiers d'orientation "math/informatique" que vers d'autres domaines. C'est quoi d'ailleurs un métier de HP?
Je ne comprends pas bien ce que tu cherches à travers ces différentes questions. Si c'est à tordre le cou au préjugés je suis d'accord, liens ci-dessus à l'appui, sinon il me faudrait un peu plus d'explications :)

Re: Douances, métiers et .... reconversion

Posté : lun. 7 mars 2016 19:33
par Mlle Rose
http://adulte-surdoue.fr/tout-rien/bila ... -t478.html
Tu peux même avoir une idée en regardant dans ce topic.

Re: Douances, métiers et .... reconversion

Posté : lun. 7 mars 2016 20:53
par Math86
W4x a écrit : Je ne comprends pas bien ce que tu cherches à travers ces différentes questions. Si c'est à tordre le cou au préjugés je suis d'accord, liens ci-dessus à l'appui, sinon il me faudrait un peu plus d'explications :)
Ma question réelle était de savoir si on est diagnostiqué HP tardivement, est ce qu'on remet en cause le choix de son métier?

Mais je vais lire les liens ci dessus

Merci pour les réponses

Re: Douances, métiers et .... reconversion

Posté : lun. 7 mars 2016 22:32
par Surderien
Math86 a écrit : Ma question réelle était de savoir si on est diagnostiqué HP tardivement, est ce qu'on remet en cause le choix de son métier?

Mais je vais lire les liens ci dessus

Merci pour les réponses
Si on a eu l'intuition de trouver le métier qui nous convenait "le mieux", est-ce qu'on va changer de métier simplement parce qu'on découvre un jour qu'on a beaucoup + d'intuition que la moyenne ?

:roll:

Re: Douances, métiers et .... reconversion

Posté : mer. 9 mars 2016 10:27
par Ames
En tant que "non testée, en questionnement", je crois comprendre l'ambiance générale de ta question, et cela m'intéresse aussi. Mais tu me diras si je me trompe Math86.
Effectivement on peut se demander si en découvrant sa douance, aidé de cette toute nouvelle confiance en soi, on ne remettrait pas en question sa vie professionnelle. Du genre puisqu'il semble que j'ai des capacités non exploitées autres que celles que je me connaissais jusqu'à présent (les maths?), ne pourrais-je me former à un métier plus intéressant, plus épanouissant pour moi, mais dans un tout autre domaine?

Moi même, j'ai fais des études de maths car j'avais des facilités pour ça. Et bien qu'étant attirée par d'autres matières, mon manque de courage et ma peur de l'échec m'ont empêchée d'envisager d'autres études. Depuis, j'ai toujours ressenti une certaine frustration de ne pas avoir fait des études plus en adéquation avec mes centres intérêts.

Donc aujourd'hui, si le test dit oui, je me demande si, malgré mon âge, je ne reprendrais pas le chemin de l'école pour le plaisir, mais aussi par curiosité, celle de savoir si enfin je peux écouter un cours avec intérêt, avec passion, et... décrocher ces excellentes notes dont j'ai toujours rêvé! :rock:

S'il y a des personnes qui ont changé de métier après avoir découvert leur HP, je serais heureuse d'avoir des témoignages.

Re: Douances, métiers et .... reconversion

Posté : mer. 23 mars 2016 13:09
par hyvain
Bonjour Math

Je ne suis pas informaticien, vraiment très loin du monde de la programmation mais je crois comprendre ta question, ou plutôt ton questionnement.

Personnellement j'ai été diagnostiqué à 28 ans, il y a un peu plus de 18 mois. Et je dois avouer que ce diagnostic a été l'élément déclencheur d'une reconversion professionnelle, même si ce n'est peut-être pas dans le sens où tu l'entends.

M'ennuyant très facilement, je souffrais au travail, j'enchaînais les postes pratiquement tous les ans, n'étant capable de rester nulle part. C'était particulièrement difficile d'autant plus qu"il s'agissait de postes à responsabilités, fortement rémunérés et surtout très intéressants dans des grandes entreprises ou des administrations, en France ou à l'étranger. Mais voilà, au bout de 6 mois j'avais fait le tour et c'était intolérable... Le diagnostic, totalement inattendu quelques mois auparavant, m'a permis de prendre un peu plus confiance en moi et de questionner réellement mes motivations. J'ai d'abord tout arrêté pour entreprendre un Master de philosophie, puis en complément je me suis mis à travailler dans un studio et atelier de création, une petite structure où il faut tout faire, dans le domaine artistique... Bref très loin de mes ministères et grands groupes. Je ne dis pas que c'est tous les jours formidable, mais cela va beaucoup mieux. J'alterne mes cours et mes journées de travail, je ne sombre plus dans l'angoisse... Et je n'essaie pas de partir en courant après un an à mon poste :)

Apprendre que j'étais "surdoué" à l'âge adulte a donc été l'occasion d'une reconversion professionnelle, mais pas tant du point de vue des compétences que du point de vue de l'environnement (environnement créatif, petite structure, polyvalence) et du rythme (alternance études/monde du travail).

Je ne sais pas si cela t'aide.
Au plaisir de te lire

Re: Douances, métiers et .... reconversion

Posté : mer. 6 avr. 2016 11:09
par Math86
Salut , merci pour vos réponses

Et désolé pour cette attente de réponses, une mise au point devait se faire avec moi même, bref...
Ames a écrit : Moi même, j'ai fais des études de maths car j'avais des facilités pour ça. Et bien qu'étant attirée par d'autres matières, mon manque de courage et ma peur de l'échec m'ont empêchée d'envisager d'autres études. Depuis, j'ai toujours ressenti une certaine frustration de ne pas avoir fait des études plus en adéquation avec mes centres intérêts.
Je suis "comme toi", facilité dans les math mais grosse peur de l'échec. Je suis comptable pour une question de facilité mais détruit aussi car plus j’avançais dans les études de comptable, plus la logique math a été dépassée par une logique législative donc trop évasif pour moi. Les lois sont trop évasives et peuvent être contournées et détournées. Désolé une déformation pro
Ames a écrit : Donc aujourd'hui, si le test dit oui, je me demande si, malgré mon âge, je ne reprendrais pas le chemin de l'école pour le plaisir, mais aussi par curiosité,


Après ça ne t'empêche en rien de faire par exemple de faire des études par correspondance même si le test dit non. C'est ce que je compte faire dans un futur assez proche.
hyvain a écrit :Et je dois avouer que ce diagnostic a été l'élément déclencheur d'une reconversion professionnelle, même si ce n'est peut-être pas dans le sens où tu l'entends.
Depuis que ma psy m'a dit que je suis certainement un HP, ça m'a fait un choc aussi. C'est aussi une raison pour une possible reconversion.
Mon parcours pro est assez "similaire" . Dix ans que je travaille dont 5 années en intérim et 5 en cdi. L'ennui est survenu quand je faisait de longue mission (de plus d'un an) et là maintenant car je vois que mon poste actuel est routinier et sans réflexion ( comme un gentil robot). C'est aussi une raison pour ma possible reconversion.
Et ensuite une troisième raison, c'est la restructuration de la société où je travaille.


Merci de vos réponses, ça m'aide beaucoup ainsi que les liens mis sur le forum

Avant de courir vers une possible reconversion ou tout changement, il faudrait d'abord que j'apprenne à marcher et voir aussi toutes les possibilités.
Comme par exemple, passer le WAIS (un jour peut être mais dans un futur proche, afin d'en être enfin sûr), voir aussi si je veux continuer la compta, rechercher un autre projet... Mais avant de mettre la charrue avant les bœufs, je verrai où le vent m'emportera.

Re: Douances, métiers et .... reconversion

Posté : ven. 8 avr. 2016 12:58
par hyvain
Merci à toi de nous avoir répondu. Donne des nouvelles.
On pourrait former un club des candidats à la reconversion :)
A bientôt
PS : tandis que j'écris ces lignes je me rends compte qu'il me reste quatre heures à tuer au bureau car je me suis encore débrouillé pour tout "traiter" et j'ai le blues en pensant que ce temps pourrait être utilisé pour étudier, approfondir, écrire. Frustration encore :)