La douance est-elle une question identitaire ?

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Répondre
Avatar du membre
rawlings
Messages : 66
Enregistré le : lun. 27 oct. 2014 13:33
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t5805.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Lyon
Âge : 35

La douance est-elle une question identitaire ?

Message par rawlings » lun. 26 janv. 2015 13:18

Je m'excuse par avance si ce sujet a déjà été traité. J'ai parcouru les titres des sujets du forum et ne l'ai pas aperçu.

Alors voilà ma question : est-ce que la douance est une question identitaire ?

Pour bien expliquer cette réflexion, et je sens que je vais avoir du mal :P , je vais repartir de mon exemple personnel.

En découvrant le thème de la douance et les différentes caractéristiques qui ressortent de cette particularité, je me suis senti dans un premier temps dépossédé de mon identité. Une sorte de (con)fusion a eu lieu entre les particularités de la douance et mon fonctionnement.

J'espère que je suis clair.

Pour préciser, j'ai parfois l'impression que mon identité se "dissout" dans cette question de la douance. Cela me semble une erreur de raisonnement (non prise en compte des spécificités de chacun, de son parcours propres, de sa construction...).

On ne peut être ramené à cette seule dimension, mais j'ai également le sentiment de ressorts un peu mécaniques de mon fonctionnement qui me poussent vers certains types de comportements. C'est d'ailleurs ce que je retiens d'une partie des démarches initiées dans bon nombre de sujets : l'idée me semble de partir d'un trait de comportement/ caractère et de le lier ou non à la douance.

J'ai énormément de mal à circonscrire le thème que j'essaie d'aborder, alors j'ai l'espoir que vous pourrez enrichir ce sujet de votre réflexion.

Je crois que ce que j'essaie de comprendre, c'est la logique qui existe entre la catégorisation des comportements / spécificités "types" de la douance et la (re)(dé)construction de l'identité.

Quelle place laisser aux particularités de chacun, jusqu'où généraliser ... ?

En espérant pouvoir recueillir vos lumières, réflexions et expériences sur la question !

Un grand merci d'avance

Avatar du membre
Silène
Messages : 172
Enregistré le : ven. 23 janv. 2015 19:55
Présentation : Je suis
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Hear me lol

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par Silène » lun. 26 janv. 2015 13:37

Je vais lancer des perches, je dis peut être des aneries auquel cas on viendra me corriger et me tancer vertement.

La douance définit un ensemble de caractéristiques partagées par un ensemble d'individus. On est surdoué parce que l'on appartient à un "sous ensemble spécifique" de la population.
Cela dit, en lisant ce que j'ai pu lire ici au tour, il existe diverses manifestations de la douance, et être surdoué n'exclut pas d'appartenir à d'autres sous catégories de la population, caractérisées par d'autres aspects.

Sur la notion d'identité, on m'a un jour fait un très bel exposé, visiblement emprunté à Bernard Henri Levy, ce qui voudrait dire qu'il n'a dit que des aneries.

L'identité, c'est ce qui permet de ségréguer un élément unique dans un ensemble fini ou non, et cela ne se résume pas à un chiffre, parfois même rarement à un singleton.

Par exemple, pour définir l'identité d'un individu français, on utilise régulièrement l'adresse complète, ou le numéro de sécurité sociale (plus facile à manipuler). Ce qui est réducteur et faux.

Il faudrait plutôt voir l'identité comme l'intersection d'un nombre d'ensembles, ce nombre étant variable en fonction de la précision que l'on veut sur l'identité.

Par exemple, si l'on prend le numéro de sécurité sociale
1 740375 XXX XXX
Il désigne un individu qui serait l'intersection de plusieurs ensembles
- Les hommes
- Les gens nés une année finissant en 74
- Les gens nés en mars
- Les gens nés à Paris

Si l'on fait un parallèle, la douance devrait définir ton identité à peu près autant que le fait d'être né en Mars.
C'est caractérisant, donc nécessaire dans certains cas, mais pas "suffisant".
Etre surdoué ne fait pas de toi qu'une personne surdouée.

J'espère n'avoir pas raconté n'importe quoi
Il est vrai qu'ici vous ne trouverez guère de perfection, sauf si on se met à rire
Profil : En questionnement (permanent). Intelligence hautement questionnable.

Avatar du membre
rawlings
Messages : 66
Enregistré le : lun. 27 oct. 2014 13:33
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t5805.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Lyon
Âge : 35

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par rawlings » lun. 26 janv. 2015 15:39

Merci pour ce retour très intéressant. Cela me permet d'avancer dans mon questionnement.

Mon malaise vient probablement du fait que je trouve qu'il serait plus juste de parler de Douances que de douance.

Cela me parait recouvrir des réalités, des vécus et des modalités tellement différents que le fait de partir d'un dénominateur commun qui est la douance me semble presque "fictif".

Du coup, j'ai l'impression que c'est un concept ombrelle de "rattachement" qui permet de se définir une identité.

Avatar du membre
Silène
Messages : 172
Enregistré le : ven. 23 janv. 2015 19:55
Présentation : Je suis
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Hear me lol

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par Silène » lun. 26 janv. 2015 16:13

Je pense qu'on peut imaginer la douance (et là aussi, qu'on m'arrête si je dis une bêtise) comme un jet de lumière à travers un hologramme, selon la répartition des points de diffraction, elle ne s'exprime pas de la même façon chez chacun.
Les points de diffraction en question serait l'ordre des évènements marquants de notre construction intellectuelle et émotive.

Une douance, plusieurs expressions de ce qu'elle est chez chacun en fonction de ses expériences. En résumé.

Il faut imaginer que ton identité, ta personnalité incarnée, toi en somme, est multidimensionnelle, et que la douance occupe une ou deux de ces dimensions.

C'est presque plus un "motif", ou un "dessin", qu'un rattachement.
Il y a eu pas mal d'impressionistes. Et puis il y a eu Monet. Et Van Gogh.
Il y a plusieurs expressions de la douance. Et il y a toi. Et les autres diagnostiqués ici, qui me semblent bien tous différents à les lire.

Je suis pas diagnostiqué HP ou HQI, du moins pas que je sache, par contre j'ai du m'admettre handicapé. Au début, je me suis demandé ce que ça faisait de moi, et ça, ça marche pas. Par contre, en intégrant que c'est une partie de moi, que ça ne me rend pas plus petit ou plus grand qu'un autre, je n'ai pas besoin que ça me définisse. C'est juste "normal".
Il est vrai qu'ici vous ne trouverez guère de perfection, sauf si on se met à rire
Profil : En questionnement (permanent). Intelligence hautement questionnable.

Avatar du membre
Raphaël
Messages : 386
Enregistré le : sam. 19 janv. 2013 10:06
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rouen
Âge : 36

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par Raphaël » mar. 27 janv. 2015 11:56

Tu peux poser la question "Combien de QI?" pour un être humain, comme tu peux demander à propos d'un véhicule à moteur "Combien de chevaux?". Or une même valeur de puissance mécanique ne va pas du tout s'exprimer de la même manière selon le véhicule, et des véhicules avec des moteurs à explosion, c'est pas ça qui manque! Le comportement du véhicule va dépendre de son modèle (son ADN) puis de son entretien et des modifications (intentionnelles ou non) qu'il va subir (son vécu). Ainsi un même avion va avoir une version civile et une version militaire. Et une voiture va avoir sa version civile et une version rallye...

La comparaison est un peu brute de décoffrage. Mais essayer de réduire une personnalité à une seule unité de mesure, ici le QI, n'est pas beaucoup plus pertinent que d'essayer de réduire une personnalité à sa taille, son poids, son teint de peau, ou son temps au 500 mètres nage libre. Chacune de ces mesures peut faire la différence, et la différence n'est pas toujours facile à vivre, d'où de nombreux points communs entre tous ceux qui sortent de la norme pour une raison. Ce qui est la raison même de la création de ce forum.
Voiles et plumes
ont destinée commune
happer la caresse du vent

Avatar du membre
rawlings
Messages : 66
Enregistré le : lun. 27 oct. 2014 13:33
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t5805.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Lyon
Âge : 35

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par rawlings » mar. 27 janv. 2015 14:20

J'aime bien ta comparaison Raphaël, elle me parle bien.

C'est justement le point clé qui m'interpelle. Faire une revue sur tous les véhicules possédant plus de XX chevaux n'a pas forcément de sens.

J'entends bien que la douance ne se rapporte pas uniquement aux points de Q.I. et repose notamment sur des traits de caractère et de fonctionnement assez partagés par une certaine population.

J'ai simplement une interrogation sur le positionnement "central" que prend la question de la douance. C'est le propos de ce forum, et j'apprécie toutes les informations qu'on peut y trouver et la richesse des discussions et des points de vue.

C'est de fait le point commun qui rapproche les personnes qui viennent échanger ici, qu'elles soient directement concernées ou juste intéressées. J'éprouve personnellement une difficulté pour resituer cette dimension au sein d'une image plus "complète" de mon identité.

Quand je viens ici, je recherche les points communs que je peux partager avec d'autres membres. De ce fait, la question de la douance prend une place prédominante dans ma réflexion. Comme l'écrit très bien Silène, ce n'est qu'un élément de notre personnalité.

Finalement, ce que j'essaie de comprendre, c'est comment intégrer cette nouvelle information dans une image "complète" (le mot ne me convient pas trop mais je peine à en trouver un plus adéquat) sans, polariser autour de cette question, ou simplement l'ignorer.

J'imagine qu'une partie importante des membres plus anciens ont dû traverser une telle interrogation.

Je ne sais pas si cela permet de mieux définir la question qui me poursuit :D , en tout cas je vous remercie de vous louables efforts pour m'apporter des éléments de réponses :P

Au plaisir d'échanger avec vous.

Avatar du membre
Raphaël
Messages : 386
Enregistré le : sam. 19 janv. 2013 10:06
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rouen
Âge : 36

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par Raphaël » mar. 27 janv. 2015 14:44

Les surdoués sont une minorité invisible, dont les membres peuvent, souvent, souffrir d’être en minorité, et ce surtout si ils ignorent en faire partie. Mais cette souffrance n'est pas quantifiable, est différente pour chacun, et se résume, bien souvent, au fait d’être en minorité.

Quant à savoir comment s'intègre le fait de faire partie d'une minorité dans son identité, et bien ça dépend de chacun. Beaucoup de gens d'origine africaine dans un milieu occidental vont développer, à l'adolescence, une forme de repli identitaire en ne se reconnaissant que dans des héros noirs. Et ce, bien souvent à cause du racisme ordinaire.

Étant fan de métal, je fais partie d'une minorité plus ou moins visible (chez moi ça se voit), et je dois avouer que j'ai des héros, des modèles rock-star. De même en fan de BD, je voue un culte à Osamu Tezuka. Et le fait que dans mon enfance j'étais ostracisé car j'aimais lire et ne me sentais pas concerné par le football fait que j'ai beaucoup d'empathie pour les grandes figures geek ayant vécu ce genre de choses... (Etc.)

Le fait que je sois surdoué est moins important dans ma représentation mentale de ma personne que mes objets de passion. Mais reste primordial comme porte d'entrée sur un travail personnel, car ça participe grandement à expliquer tout le reste. C'est une cause. Mais elle n'est pas plus importante qu'une autre, et elle l'est moins que les conséquences. Le surdon qui est une cause parmi d'autres est largement moins important que l'ensemble des conséquences de toutes ces causes, qui est moi.
Voiles et plumes
ont destinée commune
happer la caresse du vent

cololz
Messages : 15
Enregistré le : mer. 25 févr. 2015 17:10
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Toulouse
Âge : 35

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par cololz » jeu. 5 mars 2015 11:51

Bonjour rawlings,

J'ai été diagnostiqué à l'adolescence, au moment où justement on construit/affirme son identité.
De ce fait, la douance fait partie de mon identité mais ne me définit pas. J'ai appris à grandir avec, à savoir que je suis surdoué mais que je ne suis pas qu'un surdoué.
Je vois cela comme une caractéristique supplémentaire de ce que je suis au même titre qu'être gaucher, aimer le chocolat, être bon aux jeux vidéos, être null en musique etc...
Je suis toutefois d'accord que les implications peuvent être plus profondes qu'aimer le chocolat !

Au final, je ne vois pas cela comme une surcouche qui enveloppe tout ce que je suis.

J'espère avoir pu aider avec ce court avis.
17% des statistiques sont fausses

Easy29
Messages : 42
Enregistré le : ven. 25 déc. 2015 23:25
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6990.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par Easy29 » mar. 29 déc. 2015 17:06

Merci d'avoir abordé ce sujet, je ne sais pas si je fais partie ou non des "surdouées" (c'est déjà étrange de l'écrire) mais il est vrai que depuis une semaine que je lis l'ensemble des documents et des posts sur ce forum ça me trouble. Lire certains aspects qui sont communs à un ensemble de personnes alors que pour moi il s'agissait de mes caractéristiques propres ça m'interroge sur mon identité. Je viens de prendre rendez-vous pour le test WAIS IV, j'attend que la psychologue me rappelle. En attendant je me suis réveillée ce matin avec ce sentiment de n'être pas tout à fait moi tout en l'étant encore, comme si le fait, si le test est positif, que des gaines de myéline plus épaisses avaient ainsi conditionné en quelques sortes ce que je suis. Bon après, je sais bien qu'il y a tous le reste, l'environnement, l'histoire de vie etc ... Mais bon c'est troublant.

fleueenn
Messages : 68
Enregistré le : lun. 5 mai 2014 09:36
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 59

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par fleueenn » mer. 30 déc. 2015 15:48

D'après moi, la douance ne définie pas entièrement une personne, c'est un ensemble de caracteristiques mêlées à d'autres.
Ce n'est pas une question de degré d'intelligence non plus. Par définition une intelligence ne se mesure pas. Je dis ca parce-que moi je ne suis pas plus intelligente que les autres, et ce, malgré un diagnostic positif dans l'adolescence. Il y a la douance et il y a Toi. :)

Avatar du membre
Korrigan
Messages : 455
Enregistré le : mar. 8 sept. 2015 17:21
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : En attente d'un signal GPS valide...

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par Korrigan » mer. 30 déc. 2015 17:24

Pour ma part ce qui m'interpelle sur ce forum c'est que finalement je ne suis pas le seul à fonctionner comme je le fais. (Penser toujours à quelque chose, être (trop) à l'écoute de mon environnement, etc...) Finalement (n'étant pas testé) je ne peux pas me définir au travers d'un simple chiffre que serait le QI, mais plus sur des aspects comportementaux.
Ce qui est intéressant c'est de savoir que notre "bizarrerie" est le fruit d'un mode de fonctionnement. Cela fait au final bien partie de mon identité, c'est même parfois à cela que l'on me reconnaît (par exemple avec un humour particulier, des sujets de conversations "hors normes").
Je ne pense pas être très clair... :(
Korrigan

"Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu'on en possède." Gustave Flaubert

"Là où règne force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance, peur et doute." Dalaï-Lama

Avatar du membre
joran
Messages : 1096
Enregistré le : dim. 26 juin 2011 00:39
Présentation : iuhbvfuigylkayg
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : *au pied de la montagne*
Âge : 41

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par joran » mer. 30 déc. 2015 17:36

Ben si. Très clair. 'fin pour moi...

Et puis c'est bien, t'as écris pour moi aussi ;)
"Il n'est point de bonheur sans liberté,
ni de liberté sans courage."
Périclès

Avatar du membre
Swinn
Messages : 185
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: La douance est-elle une question identitaire ?

Message par Swinn » lun. 8 oct. 2018 10:20

Diagnostiqué tardif je choisis de faire entrer la douance dans mon identité.

Mon identité se compose d'un agrégat aux multiples facettes auquel se rajoute désormais la facette de la douance.

Mais en écrivant cela, et parceque je suis tout jeune dans le fait de savoir que je suis HPI ( 2 semaines ) mais révélé tardivement ( 53 ans ), je me demande si en réalité cette douane ne constituera pas, plus tard un des composants du lien qui réunit ces facettes, comme une meta-identité qui in fine donnera du sens à bien des aspects de ce que je suis devenu aujourd'hui.

Répondre