Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/aucune-inspiration-pour-titre-t5322.html] Sire ?[/url]
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 35

Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par arthur0391 »

Bonsoir,

N'ayant pas trouvé un endroit plus approprié, je post ici (et non pas dans les critiques contructives du QI, je vous vois venir :p) cette question qui me taraude :devil:

Voilà, tout d'abord je tiens à m'excuser pour ce titre racoleur : Je n'ai pas encore passé le test et j'ai bien évidemment choisi cette accroche dans le but que l'on s'intéresse à ma question ! gnark gnark. Comme on dit dans ces cas là, toute ressemblance entre le QI cité dans le titre et mon QI "réel" serait totalement fortuite.

J'ai bien appris ma leçon : En France, on défini le seuil de la -sur-douance à 132. OK. à 145, on est THQI, surdoué parmi les surdoués. A 170 on est à la limite de la stratosphère. Le surdoué à 132 nous apparait tel un être incompréhensible. Je l'admets volontiers.
Mais attends ?! Etre surdoué, c'est uniquement une histoire de chiffre ? Fichtre non ai-je lu àdroiteàgauche ! Etre surdoué c'est avant tout "une façon de voir le monde la vie les gens les animals etc", "C'est une manière de pensée arborescente, c'est c'est ..". Au sein même de ce forum, bien des membres affichent un QIT fleurtouillant avec le 120 et affichent fièrement, et à raison, leur qualité d'être intellectuellement sur-doté !

Mais alors, quelle limite ? Peut-on être surdoué si l'on a un quotient intellectuel de 100?

Je demande parce que j'ai un pote dont le cousin a un collègue de bureau dont la mère est psy et elle lui assuré qu'avec un fonctionnement de pensée pareil, il était bel et bien surdoué, même avec son score de 100. Je compte bien prendre rdv avec elle, parce que ma psy à moi, elle me dit que c'est 132 point-barre, et ça, ça m'arrange pas.

Voilà si quelqu'un a des éléments de réponse à cette question, je lui en serait très reconnaissant :inlove:
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12862
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/topic28.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Mlle Rose »

Tu raisonnes en QIT, et celui-ci ne veut pas forcément dire quelque chose en cas d'hétérogénéité. Va voir le topic "douance et QI hétérogène" tu trouveras sans doute des réponses.

170 sur les échelles de Weschler ça n'existe pas d'ailleurs ;)

Et un QIT de 100 pour un surdoué même avec une hyper hétérogénéité c'est pas possible, sauf si on a sciemment répondu n'importe quoi, voire pas répondu à certains trucs, qu'on est arrivé bourré/drogué au test, etc.... Dans ce cas, le psy ne peut simplement pas faire d'identification de quoi que ce soit, même si il identifie un "fonctionnement" qui pourrait faire penser que. Il peut dire qu'il diffère ses conclusions, s'appuyer sur un retest ultérieur, mais pas poser de diagnostic et dire "vous êtes surdoué". Partir du fonctionnement c'est un non-sens scientifique, sauf si on admet qu'on vire de la définition de la douance "l'intelligence supérieure".
Parce que ça reviendrait à dire :
- on a remarqué que les personnes surdouées, et donc dotées d'un QI élevé (base de la définition quand même), peuvent présenter telle et telle caractéristique de fonctionnement.
- donc toutes les personnes présentant ces caractéristiques sont surdouées.

Biais de raisonnement.
C'est pareil que de dire :
- on a remarqué que les hommes qui sont chauves mettent souvent un bonnet en hiver
- donc tous les gens qui mettent un bonnet en hiver sont chauves.

:lol:

Après y'a visiblement des psys que ça ne gêne pas les non-sens scientifiques, ils sont rares cependant. Y'a surtout des gens qui refusent le diagnostic négatif et racontent n'importe quoi sur ce que leur a dit leur psy, ou carrément des gens qui pigent rien à ce qu'on leur a dit.

Vu que les questions des seuils ont déjà été abordées à pas mal d'endroit dans le Grand salon, ce fil est-il vraiment nécessaire ? :vgeek:

Liens :
http://adulte-surdoue.fr/tests-psys/qua ... -t335.html
http://adulte-surdoue.fr/tests-psys/het ... t4161.html
http://adulte-surdoue.fr/tests-psys/hau ... -t389.html
http://adulte-surdoue.fr/pose-des-quest ... t4864.html
http://adulte-surdoue.fr/tests-psys/hqi ... t5039.html
(non exhaustif)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/aucune-inspiration-pour-titre-t5322.html] Sire ?[/url]
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par arthur0391 »

Aller on abandonne pas. Ma question ne porte pas sur un seuil, car je pense que c'est justement la seule chose indiscutable et à laquelle nous puissions nous raccrocher : On prend un chiffre, arbitraire certes, et l'on considère qu'au delà de ce chiffre blablabla.

Mais quelqu'un à écrit (Melle Rose tu vas reconnaître ton verbe) : Un surdoué est "une personne possédant un fonctionnement cérébral différent de la normale, en sur-régime, avec un potentiel énorme pour faire mille fois plus de liens que les autres dans sa tête, retenir plus de choses, ressentir mille fois plus fort, aller plus vite... mais aussi faire deux fois plus de bouse certaines fois, et bugger par overdose.

Les tests montrent un QI supérieur à 130... les bilans révèlent différentes caractéristiques, c'est bien tout ça........mais j'attends avec impatience que les neuro-sciences résolvent cette chose en nous disant exactement comment ça fonctionne dedans exactement."

Les tests montrent un QI supérieur à 130. OK, mais sont surdoués tous ceux qui dépassent 130 ou tout surdoués à un QI qui dépasse 130 ? Ni l'une ni l'autre des affirmations n'est vrai si j'en crois ce forum. Et pour continuer sur les syllogismes, dépister le surdoué avec le WAIS en partant de l'hypothèse que beaucoup d'entre eux présentent un QI supérieur à 130, cela ne sérait pas comme dire :

98 % des chauves ont du bide (les pauvres)
Si je croise une personne enveloppée avec un bonnet il peut se considérer comme chauve

Le vrai test ne consiste-il pas à lui enlever son bonnet ?

Concernant le WAIS (et je ne parle pas d'ouvrir la tête des gens, beurk), est-on sur que l'on tend à montrer un fonctionnement différent ? Ou simplement plus efficace ?
- "J'arrive à mettre 3 cubes bout à bout."
- "Moi j'arrive à en mettre 4 ! Je fonctionne différemment, c'est tout."
Mouais..

Et j'en reviens du coup à ma question : Peut-on être tout ce qui fait un surdoué (selon la définition que tu en fais) avoir un QI de 100, et par conséquent se considérer comme surdoué.

Mon point (car je pense que les procès en "consommation et revente de niaiserie, charabia et verbiage" vont commencer à pleuvoir) :

Pourquoi ne pas simplement dire que à tout ce qui ont - de 132 : "Désolé mon gars tu es très malin mais pas surdoué." ? Pourquoi? parce que le mec à obtenu un score de 125 et que son animal préféré c'est le sanglier et que c'est typique du surdoué ? Et celui qui a 102 et qui a des poster de sanglier dans sa chambre ?

BREF. Que ce sujet ne soit pas à sa place, je le concède volontiers, que certains éléments de réponses figure déjà dans d'autres fils, c'est possible, mais que cette question mérite d'être posée et discutée, j'en suis certain.

Merci Melle Rose d'avoir répondu en tout cas !

En espérant avoir été un peu clair quand même ^^
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12862
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/topic28.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Mlle Rose »

arthur0391 a écrit : Mais quelqu'un à écrit (Melle Rose tu vas reconnaître ton verbe) : Un surdoué est "une personne possédant un fonctionnement cérébral différent de la normale, en sur-régime, avec un potentiel énorme pour faire mille fois plus de liens que les autres dans sa tête, retenir plus de choses, ressentir mille fois plus fort, aller plus vite... mais aussi faire deux fois plus de bouse certaines fois, et bugger par overdose.

Les tests montrent un QI supérieur à 130... les bilans révèlent différentes caractéristiques, c'est bien tout ça........mais j'attends avec impatience que les neuro-sciences résolvent cette chose en nous disant exactement comment ça fonctionne dedans exactement."
Oui effectivement j'ai écrit ça, je parle de fonctionnement cérébral là et pas de fonctionnement de la personne tout court. Là est le hic, y'a souvent confusion. Le fonctionnement cérébral ne peut pas être objectivé là comme ça, juste en piaillant avec la personne.
On va pouvoir retrouver des conséquences logiques de ce fonctionnement cérébral dans la constitution de la personne, mais tout ce qu'on lit dans les listes de caractéristiques ne s'explique pas par un fonctionnement cérébral différent.
On ne pourra pas non plus éluder le vécu dans l'expression ou la non expression de ce fonctionnement cérébral (éléments de vie qui vont par exemple inhiber certaines de ces conséquences, pathologies développementales, etc).
Débrouiller ce qui relève de conséquences d'une certaine constitution neurologique et ce qui relève de la construction de la personnalité est complexe, et les "listes de caractéristiques" entretiennent une certaine confusion là-dessus.

Il existe des études portant sur la corrélation entre les observations anatomiques et/ou de l'activité électrique et le QI (voir site associé au forum pour exemple: http://www.adulte-surdoue.org/2012/arti ... -imagerie/), et effectivement on ne sait pas tout et ça mérite d'être creusé, travaillé.

Il faut bien comprendre qu'à la base on est parti du QI et pas l'inverse.
A la base on a élaboré des tests de QI pour mieux dépister le retard mental, et puis du coup y'avait des gens à l'autre bout de la courbe auxquels il a bien fallu trouver un nom, on les a appelés surdoués.
On a cherché à comprendre d'où pouvait venir ce gros QI bien plus tard. Y'en a qui ont dit que c'était du surinvestissement intellectuel (théorie psychanalytique) lié à une incapacité relationnelle maternelle par exemple, y'en a qui ont creusé du côté neuro et ont trouvé des choses.
En parallèle, y'en a qui ont cherché si par hasard on ne retrouvait pas des choses dans la personnalité qui pourraient mettre la puce à l'oreille desfois que. De là sont nées les listes de caractéristiques.

En bref pour l'heure on cherche, sans avoir forcément tout saisi, de ces personnes qui se trouvent à l'autre extrémité de la courbe et qu'on dit donc "surdouées", par opposition aux premiers, tout à gauche, qu'on dit atteints de "retard intellectuel" (on cherche aussi pour ceux-là d'ailleurs mais c'est une autre histoire).
arthur0391 a écrit : Les tests montrent un QI supérieur à 130. OK, mais sont surdoués tous ceux qui dépassent 130 ou tout surdoués à un QI qui dépasse 130 ? Ni l'une ni l'autre des affirmations n'est vrai si j'en crois ce forum. Et pour continuer sur les syllogismes, dépister le surdoué avec le WAIS en partant de l'hypothèse que beaucoup d'entre eux présentent un QI supérieur à 130, cela ne sérait pas comme dire :

98 % des chauves ont du bide (les pauvres)
Si je croise une personne enveloppée avec un bonnet il peut se considérer comme chauve

Le vrai test ne consiste-il pas à lui enlever son bonnet ?
Nan, pour des questions de définition, toutes les personnes qui dépassent le seuil de 130/132 aux échelles de Weschler et je-sais-plus-combien aux échelles de Cattell sont dites surdouées. Mais ça ne veut pas dire qu'elles présentent toutes le profil dressé par les psychologues qui ont établi les listes de caractéristiques. Justement parce que :
- ces listes ne font pas la part des choses entre éléments issus des neurones, et éléments issus de la life
- ces listes ont été dressées par des gens qui ont vu des gens qui ont consulté (biais de recrutement).

Pour les seuils inférieurs à 130 la question est tout autre. Au fil du temps on s'est aperçu qu'on pouvait être surdoué mais présenter des pathologies ou qu'il pouvait exister des éléments de vécu inhibant ou entravant le fonctionnement structurel. Et qu'en traitant, le seuil redevenait "normal pour un surdoué", c'est à dire qu'après une rééducation, un traitement, l'hétérogénéité induite par la pathologie ou l'entrave disparaissait.
Ainsi, on peut être diagnostiqué surdoué avec un seuil inférieur à 130 si on a quelque chose qui explique la sous-performance dans certains domaines.
En théorie, si on voulait être jusqu'au-boutiste il faudrait : faire un premier test > faire les bilans complémentaires en fonction des domaines chutés > faire les rééducation nécessaires > refaire un test de QI pour confirmer le diag.
Chez l'enfant, c'est ce qu'on fait, parce que chez l'enfant c'est plus simple, les pathologies/entraves sont pures, pas forcément ancrées. Chez l'adultes c'est plus complexes, il y a des adaptations qui se sont faites spontanément, les rééducations ne donnent pas toujours les résultats escomptés.

J'ai eu au cabinet par exemple un enfant pour lequel j'ai posé d'emblée cette hypothèse, cet enfant étant en échec j'ai conseillé un bilan neuropsy pour avoir aussi un bilan de l'attention et des fonctions exécutives > la psy a conclu à un fonctionnement hétérogène avec des indices chutés sur l'IMT et l'ICT (indice verbal très élevé, un peu moins bon sur l'IRP) et l'existence d'un trouble attentionnel avéré, elle n'a pas conclu pour le haut potentiel, mais a envoyé chez un neuropédiatre > après mise en place du traitement (méthylphénidate) et adaptation du traitement pendant un an le gamin a repassé un test de QI > tous les scores sont aujourd'hui homogènes, d'ailleurs le gosse n'est plus en échec et ne vient me voir que pour me dire bonjour de temps à autres. La psy a posé le diagnostic de HQI du coup.
arthur0391 a écrit : Concernant le WAIS (et je ne parle pas d'ouvrir la tête des gens, beurk), est-on sur que l'on tend à montrer un fonctionnement différent ? Ou simplement plus efficace ?
- "J'arrive à mettre 3 cubes bout à bout."
- "Moi j'arrive à en mettre 4 ! Je fonctionne différemment, c'est tout."
Mouais..
Les chiffres te donnent une sorte d'indice d'efficacité (et donc objectivent "l'intelligence supérieure" ou pas, ce que l'on nomme plutôt le facteur G, l'intelligence ayant désormais des tas de définitions différentes), le regard clinique du psy les différences de fonctionnement (il y a plusieurs manières de répondre et de procéder face aux épreuves du test). Un bilan c'est un tout.
Là où les chiffres te donnent des indices sur le fonctionnement cognitif (= traduction du fonctionnement cérébral + de ce que tu en fais) c'est si il y a une hétérogénéité > ça va te donner par exemple une idée sur de potentiels troubles associés.
arthur0391 a écrit :Et j'en reviens du coup à ma question : Peut-on être tout ce qui fait un surdoué (selon la définition que tu en fais) avoir un QI de 100, et par conséquent se considérer comme surdoué.
Dans tout ce qui fait un surdoué il y a le chiffre, l'efficience intellectuelle, qui est une traduction de ce qui se passe sur le plan de la structure cérébrale. On ne peux pas l'occulter.
On peut avoir un QI inférieur au seuil et être surdoué, si on a une pathologie associée ou si des entraves à l'expression du potentiel sont identifiées. Cela dit la plupart des psys préfèrent différer leur diagnostic et vérifier leurs hypothèses d'abord, pour éventuellement retester plus tard et confirmer ou pas ; ce qui paraît sage.
Parce que sans pathologie ou entrave, un QI de 100 (ou n'importe quel seuil théorique au-dessous de 130) n'est pas considéré et ne peut être considéré comme surdoué (cf définition).

arthur0391 a écrit : Mon point (car je pense que les procès en "consommation et revente de niaiserie, charabia et verbiage" vont commencer à pleuvoir) :

Pourquoi ne pas simplement dire que à tout ce qui ont - de 132 : "Désolé mon gars tu es très malin mais pas surdoué." ? Pourquoi? parce que le mec à obtenu un score de 125 et que son animal préféré c'est le sanglier et que c'est typique du surdoué ? Et celui qui a 102 et qui a des poster de sanglier dans sa chambre ?
Parce qu'il faut tenir compte de l'efficience intellectuelle mais aussi de la manière dont ça s'exprime et du vécu du sujet, avec ses éventuelles pathologies entre autres. Parce qu'on ne peut pas résumer la douance à des éléments de personnalité en jetant la définition de base et toute l'histoire de l'exploration de l'intelligence à la poubelle ^^
Sinon, demain je décrète que finalement je décide d'appeler une pomme une poire parce qu'après tout y'a bien des pommes qui sont pas tout à fait rondes et des poires qui le sont un peu plus que les autres.
arthur0391 a écrit :que cette question mérite d'être posée et discutée, j'en suis certain.
Spour ça que je te réponds ^^
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Mlle Rose pour son message (7 au total) :
PandoreLoupioteZapixelvoisZéphyrBodjiPascalita
Classement : 7%
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
marmotte
Messages : 406
Enregistré le : lun. 29 avr. 2013 21:37
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t3561.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dijon
Âge : 51

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par marmotte »

La carte n'est pas le territoire mais Paris et toujours plus au Nord que Marseille.

La Wais est une mesure de QI qui est une façon de mesurer l'intelligence. Le surdoué a une utilisation différente de son cerveau qui lui permet, entre autre, d'obtenir des résultats important aux tests de QI. Une mesure importante de QI n'est possible qu'avec une douance, d'ou l'utilisation de cette mesure, avec une limite arbitraire vers 130, pour déterminer s'il y a ou non douance .
Par contre un surdoué bourré, manchot, aveugle et sourd aura un résultat de Wais très faible.... mais comme son psy n'est pas stupide il pourra lui dire que le WAIS ne mesure pas de façon correcte son intelligence et utiliser d'autres critères adaptés.
Un surdoué avec une gêne l’empêchant d'atteindre 130 à certains subtests du WAIS aura un QI hétérogène.

Les différents subtests mesurent différentes facettes de l'intelligence, d'une façon qui se veut la plus exhaustive possible. Imaginer qu'un surdoué chute sur tous les sub tests est assez peu raisonnable, à part à cause d'une volonté, consciente ou non de tout foirer. Même dans cas je pense que le QI verbal resterait haut.

Il semble donc impossible d'imaginer qu'un surdoué (non poly handicapé) puisse avoir 100 de QI sur un test WAIS passé dans les conditions standard avec un psy compétent.

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/aucune-inspiration-pour-titre-t5322.html] Sire ?[/url]
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par arthur0391 »

Merci à tous les deux pour vos messages.

Il y'a beaucoup, beaucoup de choses dans chacun de ces deux messages et je veux prendre le temps de bien les comprendre, et d'y répondre si besoin est.

Merci d'avoir fait l'effort de décoder mes métaphores moisies en tout cas :)
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Avatar du membre
emmanuelle47
Messages : 174
Enregistré le : dim. 18 mai 2014 11:07
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Âge : 42

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par emmanuelle47 »

Bonsoir,

J'indique le cas de mon fils dont le QIT ne passe pas la barre des 130, ainsi que les autres indices.
Pour chaque item, elle a noté des inhibitions très fortes. (Ca passait pas super avec la psy, il m'a dit, plus tard, qu'il n'était pas à l'aise avec elle)
Pour l'ICV (128), il n'a répondu qu'à minima. Dès qu'elle lui demandait de préciser ou d'en dire plus, il se taisait persuadé de s'être trompé, ce qui faisait monter son stress. Elle nous a dit qu'hors test elle l'a un peu sondé, et il aurait pu répondre à beaucoup plus de questions... donc elle l'a estimé sous évalué, au vu de son attitude pendant le test.
Pour IRP (121), il a été trop lent aux cubes, mais elle l'a trouvé facile, et peu hésitant, juste lent.. Il a tout fait facilement mais hors délai... donc idem elle l'estime sous évalué.
Pour l'IMT, (100), il s'est totalement effondré en mémoire des chiffres (6!), alors que correct en arithmétique (14) alors que ca implique une mémoire des chiffres efficace... ce qui démontre que le test ne permet pas de réellement évaluer sa mémoire, qui semble tout de même très bonne car 14 c'est plutôt pas mal, surtout avec l'anxièté, accentué par la limite de temps.
Pour l'IVT (103), il a carrément trainé, la tête nonchalamment appuyée sur sa main qui du coup de tenait pas la feuille qui bougeait sans arrêt, même pas assis en face de la feuille, le tout avec trop soin pris à (mal)former les symboles. Par contre, elle a noté aussi très peu de recherche visuelle du modèle, donc une bonne mémoire, mais un désintérêt très marqué pour le graphisme.
Soit un QIT non calculable car trop hétérogène, mais si on veut vraiment le calculer ca lui fait 120... donc si on s'en tient au chiffre il est en dessous de la barre. Mais la psy, estime qu'il est largement sous-évalué, alors qu'en l'état les résultats sont déjà assez hauts (surtout dans les items les plus saturés en facteur g, si j'ai bien compris). Le tout ajouté à une personnalité "caractéristique"... Elle a conseillé la poursuite d'une thérapie afin de libérer sa parole, et de l'aider à lever ses inhibitions.
Bref, oui dans l'absolu, il faudrait refaire un test plus tard.

Il se trouve que la consultation psy initiale était liée à des difficultés à résoudre et pas au fait de savoir s'il passait la barre du surdouement ou non. C'est la psy qui nous l'a tout de suite conseillé au vue du "tableau". Si le besoin s'en fait sentir plus tard il repassera le test. En l'état, si le fait de le considérer surdoué aide dans la résolution de ses soucis, et bien il est surdoué et je ne cherche pas plus loin.
"Dolto avait raison au fond... Le problème c'est qu'on vit en surface" C. Alévèque.

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/aucune-inspiration-pour-titre-t5322.html] Sire ?[/url]
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par arthur0391 »

emmanuelle47 a écrit :En l'état, si le fait de le considérer surdoué aide dans la résolution de ses soucis, et bien il est surdoué et je ne cherche pas plus loin.
Bonsoir Emmanuelle, merci pour ton post, je le trouve très intéressant. Et ça montre l'importance du psychologue et de son décryptage. Et de manière globale il est évident que le stress provoque une inhibition qui fausse probablement les résultats, et pas que lors du passage d'un test de QI. J'espère que le test vous a apporté des réponses tangibles et utiles à l'accompagnement de votre enfant.
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Avatar du membre
Sphax
gratiné !
Messages : 858
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013 01:44
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/lumiere-t4198.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Grenoble
Âge : 35

Ancien Membre de l'équipe

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Sphax »

Quelques éléments supplementaires:

- pour ce qui est du fonctionnement différent/performance supérieure, ma vision du truc c'est qu'etre surdoué c'est avant tout être plus puisque la définition de base est bien a propos d'un score plus élevé que 130 au tests de QI. Ce que moi je pense c'est que justement, on peut être un peu au dessus (de la norme) en se contentant d'avoir un cerveau identique mais tournant plus vite, alors que pour arriver a passer les 130 il faut carrément avoir quelque chose de différent. C'est comme un moteur de voiture, on peut l'améliorer et l'optimiser pour augmenter sa puissance, mais si on veut atteindre une puissance clairement plus importante il va falloir le modifier avec plus de cylindres, un turbo ou autre.
Et puis du coup, pour faire mieux comprendre aux gens ce que signifie être surdoué, essayer que les gens voient autre chose que juste le "plus" (et probablement pour luter contre l'idée qu'une personne plus intelligente est une meilleure personne), on insiste toujours sur ce côté différent. Mais il ne faut jamais oublier que cette différence est au final la raison pour laquelle le surdoués ont de tels résultats aux tests de QI et donc qu'il n'est a mon avis pas vraiment possible d'avoir cette même différence avec un QI mesuré a 100... On peut avoir un QI mesuré de 100 et un cerveau différent, mais ça ne serait pas les mêmes différences que celles des surdoués, juste des différences donnant des symptômes semblables.

- le seuil de 130 n'est pas un chiffre au hasard ou arbitraire. Il correspond a exactement 2 écarts types par rapport a la norme dans l'échelle de Wechsler. Et cette limite de 2 écarts types correspond à une bonne approximation du seuil à partir duquel on observe des difficultés d'adaptation. C'est bien sur valable pour le QI et les surdoués, mais aussi pour toutes autres caractéristiques d'une population, intellectuelles ou physiques, dont la repartition suit une loi normale. Si on faisait la répartition en cloche de la taille des gens on observerait aussi que les gens a plus de 2 écarts types de la norme auraient des problèmes d'adaptation a cause de leur taille, leur "différence" et leur "rareté" rendrait compliqué de trouver des vêtements a leur taille, des lits assez grands ou des tables pas trop hautes.
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa

Loupiote
Messages : 106
Enregistré le : mer. 12 mars 2014 16:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4740.html
Profil : Bilan -
Test : WAIS
Localisation : Marseille
Âge : 39

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Loupiote »

En lisant les explications, je m'interroge...

Comment peut faire un psy pour réaliser un diagnostic de non surdouance lorsqu'il voit un patient pour la 1ère fois un patient, et lui fait passer un entretien d'1h suivi de la WAIS révélant un score de 100 ?

Si le score est entrave par des handicaps, un entretien préalable d'1h est-il suffisant à le détecter?

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12862
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/topic28.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Mlle Rose »

L'entretien n'est pas le seul truc qui va faire penser qu'il existe un handicap, une entrave quelconque (d'ailleurs une heure d'entretien c'est long déjà, ça permet de beaucoup débroussailler) : les résultats des tests eux-mêmes, les comparaisons des subtests les uns avec les autres, les observations durant les épreuves sont autant d'éléments qui permettent de déceler les soucis et d'orienter le cas échéant vers d'autres professionnels pour d'autres bilans, réservant le diagnostic à plus tard (diagnostic pluridisciplinaire du coup) ;)

Alors évidemment un psy n'est pas infaillible, mais c'est son boulot quand même ^^
Les psychologues formés en psychométrie et s'intéressant aux tests, à leur interprétation, et donc un minimum aux sciences cognitives font ça à longueur de temps, ils connaissent très bien tout ça.
Après on fait confiance ou pas (aux psys, aux tests...), on demande d'autres avis ou pas.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
amalia
Messages : 988
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 12:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/pres-equipe/bo ... t1011.html
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Localisation : Au sud de la banquise
Âge : 52

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par amalia »

Les résultats négatifs en sciences, en médecine etc sont toujours emmerdants (désolée c'est le terme le plus juste).

En fonction des différents éléments, on fait des hypothèses que l'on peut ou non tester, on met en avant l'hypothèse la plus simple et la plus plausible.
Si on peut la tester, trop cool.
Je n'ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c'est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson.''Rebecca West

Avatar du membre
Pier Kirool
Messages : 2353
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 10:50
Présentation : [URL=http://adulte-surdoue.fr/presentations/amasse-pas-mousse-t2132.html]Start me up[/URL]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 59
Contact :

Ancien Membre de l'équipe

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Pier Kirool »

Sans être spécialiste de la question du QI, et n'ayant conduit "que" des entretiens de médecine "classique" on va dire (annonce de diagnostics graves, présentation de protocoles de recherche, signatures de consentements, ...) je confirme que une heure d'entretien, c'est énorme.
Avec les bonnes questions (pour orienter vers les points d'intérêt, l'expérience, une bonne écoute, un peu d'empathie, et les bons rebonds, il me semble qu'on peut aller assez loin dans le dépistage de problèmes.
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)

Avatar du membre
Sphax
gratiné !
Messages : 858
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013 01:44
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/lumiere-t4198.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Grenoble
Âge : 35

Ancien Membre de l'équipe

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Sphax »

D'autant que plus l'entretien est long, plus le psy connait le patient, mais plus il risque d'être influencé et de perdre de son impartialité.

Je pense qu'un premier entretien pré-test de moins d'une heure semble être suffisant, donnant un avis après test le plus objectif possible et en cas de besoin aller plus loin pour lever les doutes si besoin.
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa

Avatar du membre
emmanuelle47
Messages : 174
Enregistré le : dim. 18 mai 2014 11:07
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Âge : 42

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par emmanuelle47 »

Hors-sujet
arthur0391 a écrit :
Bonsoir Emmanuelle,
J'adore ta signature! Culte effectivement ;)
"Dolto avait raison au fond... Le problème c'est qu'on vit en surface" C. Alévèque.

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/aucune-inspiration-pour-titre-t5322.html] Sire ?[/url]
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par arthur0391 »

Hourra !

Ce topic revit, moi aussi
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

fleueenn
Messages : 70
Enregistré le : lun. 5 mai 2014 09:36
Profil : Bilan +
Test : WISC
Âge : 61

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par fleueenn »

Bonjour arthur0391,
Je désire apporter ma petite contribution pour t'apporter un autre élément de réponse. Si un surdoué souffre d'une grave inhibition intellectuelle du à une pathologie mentale ou autre, il peut avoir dans les 100 de QI. Dans ce cas il est préconisé en principe de la rémediation cognitive. Et le sujet peut recouvrer ses facultés, du moins en grande partie. Voilà j'espère t'avoir éclaire. :-)

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/aucune-inspiration-pour-titre-t5322.html] Sire ?[/url]
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par arthur0391 »

fleueenn a écrit :Bonjour arthur0391,
Je désire apporter ma petite contribution pour t'apporter un autre élément de réponse. Si un surdoué souffre d'une grave inhibition intellectuelle du à une pathologie mentale ou autre, il peut avoir dans les 100 de QI. Dans ce cas il est préconisé en principe de la rémediation cognitive. Et le sujet peut recouvrer ses facultés, du moins en grande partie. Voilà j'espère t'avoir éclaire. :-)
Hello fleueenn !

En fait j'avais dit 100 comme j'aurais pu dire 125 ^^ Je n'ai pas pu m'empêcher de grossir le trait pour ironiser sur la vision euh comment dire.. "typologique" du surdoué. Du genre, quelqu'un qui passe le WAIS et qui obtiendrait un score de 125 (homogène hein) et qui repartirait avec son diplôme en poche parce qu'il s'est comporté de telle manière. Je conçois que si l'on pas eu 130, cela peut-être à cause d'une grosse diarhée ou d'une petite grippe, mais cela n'est qu'une supposition, et même si le surdon est certifié "à dire d'expert" je pense que c'est dangereux, en tout cas que ça n'a pas de sens.

En tout cas merci d'avoir répondu de manière sincère à ce post, sur ce je file sur ta page de présentation pour en apprendre plus sur ton atterrissage sur ce site :)

A bientôt
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Niqi
Messages : 39
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 11:29
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t5370.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Lyon - Aix en Provence
Âge : 53

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Niqi »

Bonjour,
Je me lance pour mon premier post car je viens de voir une vidéo qui je trouve, apporte de l'eau au moulin d'Arthur0391.
http://www.dailymotion.com/video/x264uq ... l-cymes_tv
JSF annonçant à Adriana Karambeu : "je crois vraiment que vous avez un vrai profil d'adulte surdoué" alors que ses résultats se situent aux environs de 120 avec des scores très homogènes. Michel Cymés, avec les mêmes scores n'est qualifié "que de" profil "extrêmement brillant".
Voilà en tous cas quelque chose qui va me permettre d'attendre avec un (tout petit) peu moins de stress le bilan de ma WAIS demain.
Pour ma part l'entretien préalable a duré deux heures et la psy m'a dit qu'elle avait suffisament d'éléments pour croire fortement à un HPI et ne pas avoir besoin d'un test de personnalité en plus du test qi...
"Nous devons nous y habituer. Aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n’y a pas de signalisation" Ernest Hemingway

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 484
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/bonjour-appelle-oliver-t3874.html]attention, bazar sauvage en liberté[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Tipiak »

Ouais mais Adriana Karembeu... Elle est physiquement intelligente quoi, alors forcément, ça augmente ses skillz! :D
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/aucune-inspiration-pour-titre-t5322.html] Sire ?[/url]
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par arthur0391 »

Niqi a écrit : Je me lance pour mon premier post
Bienvenue à toi donc !
Niqi a écrit : je viens de voir une vidéo qui je trouve, apporte de l'eau au moulin d'Arthur0391
Hihi je suis pas sur que ça soit une belle opération promo d'apporter de l'eau à mon moulin ^^

Niqi a écrit : "je crois vraiment que vous avez un vrai profil d'adulte surdoué" alors que ses résultats se situent aux environs de 120 avec des scores très homogènes
Mais au final elle lui dit qu'elle est surdouée ? Ou qu'elle a un profil de surdoué ? Ou c'est pareil? :nesaitpas: Sympa en tout cas pour le pauvre Michel Cymes qui peine à cacher son incrédulité ^^ Cela dit il faut lui reconnaître le courage d'avoir fait le test, et que ses résultats soit diffusés en prime ^^
Niqi a écrit : Voilà en tous cas quelque chose qui va me permettre d'attendre avec un (tout petit) peu moins de stress le bilan de ma WAIS demain.
Eh bien bon courage alors :) J'espère que tu arriveras à t'amuser pendant le test, je pense que c'est la meilleure façon d'avoir une image fidèle de ton fonctionnement. A mon avis ce test n'a de sens que si l'on est capable d'être détendu ce qui doit être horriblement compliqué : Mais c'est peut-être une caractéristique des surdoués de faire fi de leurs émotions quand on leur pose une question. Pour ma part je crains que mon cerveau ne se divise en deux : Une partie qui cherche et une partie qui regarde l'autre chercher en se demandant si elle va bientôt trouver la bonne réponse :'(
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Avatar du membre
Aïnoa
Bras de fer
Bras de fer
Messages : 2633
Enregistré le : lun. 28 nov. 2011 21:13
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/secours-besoin-aide-t1102.html]Un des plus beaux villages de France...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Nulle part... si loin...

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Aïnoa »

Niqi a écrit : la psy m'a dit qu'elle avait suffisament d'éléments pour croire fortement à un HPI et ne pas avoir besoin d'un test de personnalité en plus du test qi...
Heu il n'y a pas besoin de tests de personnalité pour diagnostiquer un HPI. Perso j'en ai pas eus par exemple. Et je suis HPI (non, non, je ne doute pas, je ne doute pas!... :$ ).
Je pense que tu parles de manières de fonctionner. Disons que les psy repèrent des manières de raisonner ou des réactions qui les orientent ou pas vers un HPI.
Mais quoi qu'on en dise, qu'on en pense, le plus "important" c'est le test de QI. Non, pardon, pas le plus important, mais un élément fondamental. Attention j'ai dit UN, pas LE!
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/aucune-inspiration-pour-titre-t5322.html] Sire ?[/url]
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par arthur0391 »

Il doit y avoir un topic sur la capacité des surdoués à identifier leurs pairs : Pour ma part en ce moment je vois des surdoués partout, je suspecte ainsi la moindre boulangère qui ne se trompe pas en me rendant la monnaie d'avoir une intelligence hors norme..

Mais honnêtement je pensais que Michel CYMES aurait un score plus fat.. Je sais pas pourquoi j'ai pris son flegme, son détachement et sa dérision permanente pour un comportement de surdoué.. En tout cas pour lui la porte est définitivement fermée : T'as le même score que ta voisine mais n'y compte même pas, manant
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12862
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/topic28.html]ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par Mlle Rose »

Michel Cymes ne correspond juste pas à l'idée du "profil de surdoué" que se fait JSF. Si ça se trouve, même avec un QI=130 il aurait eu le même type de restitution.
C'est la seule d'ailleurs à dissocier HQI = surdoué, et HQI = "brillant bosseur" en fonction du profil. On attend toujours des éléments tangibles venant étayer cette thèse.
Au regard des résultats aux tests, aucun des deux ne serait surdoué, ils seraient simplement très intelligents, bien au-dessus de la moyenne, mais pas surdoués. Elle est sûre qu'AK aurait pu faire mieux, mais après c'est quand même hyper subjectif, et ça demanderait à être vérifié après une thérapie spécifique sur les éléments qu'elle a identifiés comme perturbateurs... par un autre test.
Je reste très dubitative quand même sur tout ça... le traitement médiatique du machin, etc...
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 67
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/aucune-inspiration-pour-titre-t5322.html] Sire ?[/url]
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Je suis surdoué : J'ai un QI de 100

Message par arthur0391 »

Je vais encore me faire taper sur les doigts (https://www.youtube.com/watch?v=2Z8JwwEjXb8) mais y'a quand même un truc que je comprends pas : C'était vraiment pas possible de construire un test d'intelligence qui écarte tout ce qui est culturel ? Un truc uniquement à base de matrices de machin où peu importe que tu ai grandi dans un favela ou dans le 16ème, le résultat ne serait que le produit de la réflexion "pure et dure" ? Ca dispenserait JSF d'avoir à spliter les surdoués et les bosseurs ? Et à ceux qui défoncent le WAIS mais qui ont BAC +32 de se poser trop de questions ?

En même temps j'ai eu moins de 130 aux matrices de MENSA en ligne donc ça m'arrange bien qu'on me donne l'occasion de me refaire en répondant à des questions de culture G. Mais c'est vrai que les matrices MENSA, ça pour le coup je trouve que ça montre vraiment tes capacités à raisonner dans l'abstrait. Cela dit j'ai lu que même des formes géométriques aussi à chier avait une part de "culturalité" ..

fin
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Répondre