Nous sommes le Jeu 23 Fév 2017 21:45


Et SI le test disait non...

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur: Zyghna

Et SI le test disait non...

Messagepar Miss dans la lune » Mar 5 Nov 2013 16:46

Je crée ce topic pour les personnes "en questionnement" et les "récemment inscrits" qui se posent beaucoup de questions quant à une éventuelle "réponse négative" au test, et aux répercussions qu'elles pensent que cela pourrait engendrer.
Il me semble que tout le monde ou presque avant de passer le test s'est trouvé dans une phase pré-apocalyptique du "mais si je ne suis pas surdoué, qui suis-je, suis-je capable d'entendre que mon intelligence est "normale"..."

Seulement, beaucoup postent dans le topic "quand le test dit non" alors que celui-ci est réservé aux personnes ayant effectivement passé le test.
Il me semble donc utile de vous réorienter ici (ou dans votre présentation ;) ).
Vos doutes, peurs et questionnement sont les bienvenus, et les diagnostiqués du coin pourront éventuellement vous aider à dédramatiser ;).
Avatar de l’utilisateur
Miss dans la lune
Mud Drifting
 
Messages: 726
Images: 27
Enregistré le: Ven 3 Mai 2013 12:18
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Doodle » Mar 5 Nov 2013 17:58

J'étrenne le sujet.

Je suis moi même concerné en ce moment. Mon "test" est dans un semaine. Et cette perspective me fait cogiter plus que de raison.

Pas simple d'en parler parce que précisément par peur de l'effet Barnum, j'essaye d'en parler et d'en lire le moins possible. Mais dans le font, c'est cette question, je pense, qui rebute tout le monde à un moment ou un autre et fait que certains ne se testeront peut-être jamais. Si on peut donc y réfléchir un peu et trouver de bonnes raisons de se rasséréner et de passer le test, ça ne sera pas inutile peut-être.

Pour ma part j'ai toujours pensé que j'avais un QI entre 115 et 120 (allez savoir d'où ça me vient; j'ai souvent tendance à supprimer de ma mémoire les sources de mes réflexions pour ne garder que le résultat). Mais les informations que j'ai découvert récemment et qui m'ont amené ici m'ont d'abord fait me demander "et si le test disait oui ?".

La première étape, qui m'a demandé un effort énorme, a été de prendre le courage de m'inscrire ici. En faisant cela, je me marquais d'un tampon, pour moi très dur à assumer, de "je me prends pour un surdoué, et en plus c'est même pas sûr". Ce terme de surdoué ainsi que mon éducation rendait tout ça difficile. Alors qu'en soit, le font du truc n'est absolument pas là, je le comprends bien par ailleurs. Mais on se défait mal de l'influence culturelle. C'est ainsi.

Du coup je donne un peu dans l'excès inverse maintenant. Mon test était d'oser chercher un forum dans google et d'oser s'inscrire. Psychologiquement le cap est déjà passé. Maintenant j'ai tendance (bien que je cherche à m'en défendre et à l'éviter) à adhérer à un possible diagnostic de douance. Et ce serait tellement commode... car ça semble à première vue tout expliquer dans ma vie.

Je n'ai pour ma part pas de grande souffrance (sauf causes normales), de trouble ou de syndrome handicapant flagrant. C'est pourquoi ma "bizarrerie" ne m'a jamais vraiment paru lié à une pathologie. Et bien que j'ai fréquenté un certain nombre de "grands cinglés" en tout genres (désolé pour le terme, ceux qui sont concernés n'en ont pas moins mon respect et mon affection) et que je m'en soit toujours senti très proche... rien ne semble pour l'instant indiquer que je fasse parti du lot. Du coup c'est vrai que si le diagnostique est négatif, je vais me retrouver assez démuni face à ce questionnement qui me hante aujourd'hui : qui suis-je ?
Echauffement : 2 3 5 7, 1 3 7 9,... pouf, pouf... 3 9 ,1 7, 1 3 7, 3 9, 1 7, 1 3 9, 3 9, 7. Et ça rime !
Avatar de l’utilisateur
Doodle
 
Messages: 371
Images: 51
Âge: 42
Enregistré le: Lun 21 Oct 2013 02:50
Localisation: Pas loin, ailleurs
Présentation: Un peu encombré
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Cali25 » Mar 5 Nov 2013 18:06

Chez nous, le premier a passer le test sera mon fils, et ensuite en fonction du résultat et de ce qu'en pense la psychologue nous verrons pour ma fille et pour moi.

Evidemment je me suis demandée quelle sera ma réaction si le test répond "douance", si au contraire ce n'est pas le cas, et même si le test n'est pas concluant. Et pendant longtemps c'est bien cette peur qui m'a sans doute empéché de faire le test. Et puis je me suis dit que de toute façon même si je suis ne le suis pas, ça ne m'enlève en rien de l'intelligence.

Et en fait maintenant je pourrais vivre avec toutes ces réponses, qu'elles concernent mes enfants ou moi même. Si le test dit "non surdoué", il y aura sans doute une légère déception, pas du fait de ne pas l'être, mais plutôt parce que nous n'aurons pas les réponses à nos questions et qu'il faudra se remettre à chercher d'autres explications, d'autres solutions. Mais dans tous les cas, il me semble avoir relativisé: les test n'est pas une fin en soi, c'est une plutôt étape de notre vie, de notre chemin.

Voilà maintenant reste plus qu'à être patient en attendant la passation de mon loulou dans 3 semaines, et la restitution dans 4.
Cali25
 
Messages: 15
Enregistré le: Mer 30 Oct 2013 12:55
Présentation: C'est par là !!
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Korydween » Mer 6 Nov 2013 08:41

Particulièrement d'actualité pour moi également, l'échéance s'approchant à vitesse grand V.
Comme tout le monde, la question revient souvent dans ma petite caboche. Je suis passée par des phases de « non mais arrête de lire tous ces articles et ces fora, ce n'est pas toi 'spèce de prétentieuse, arrête de te faire des films et va bosser », puis « et après tout pourquoi pas ? Je sais que je ne suis pas complètement huître dans ma tête, que j'ai souvent l'impression d'être en décalage complet avec les autres, donc pourquoi pas ? », pour enfin arriver à « non mais c'est génial tout ce qu'on lit sur ce forum ! Les gens sont tous supers, vachement sympas et intéressants. Faut se rendre à l'évidence, tu n'es pas surdouée ». Pour cheminer en ce moment doucement vers un « Tu n'es peut-être pas surdouée mais tu te sens bien à discuter avec eux et tu as appris plein de choses, alors bon », avec toujours une petite lueur en arrière-plan qui me dit « et si ? »

Du coup, si le test dit non, je pense que je me serais un peu déçue et surtout très honteuse de m'être prise pour quelqu'un d'autre, de m'être octroyée une différence que je n'ai pas. D'avoir même voulu l'être alors que ce n'est pas le cas. Mais au fond de moi je me dit que de toute façon, quel que soit le résultat, j'ai trouvé ici des conversations passionnantes, des gens intéressants, et plus que tout vous m'avez permis de me retrouver : j'ai de nouveau envie de suivre des cours pour le plaisir, de lire des « bouquins d'intellos » (comme certains disent) pour le plaisir. Je n'ai plus honte d'avoir envie de faire travailler ma caboche et d'avoir même besoin d'apprendre. Je n'ai plus l'impression de jouer les « premières de la classes » en m'intéressant à des sujets « qui prennent trop la tête, sans déconner ! ». Je n'ai plus honte d'utiliser des mots peu usités dans ma communication verbale et écrite (c'est d'ailleurs franchement jouissif)... Bref, j'ai viré cette inhibition de l'intellectuel, et ça c'est cool. Et d'ailleurs pour tout ça : MERCI !!! :cheers:

Alors si le test dit non, je ne sais pas ce que je ferais (si le test dit oui non plus d'ailleurs). Ça serait dans tous les cas dur à digérer, mais je pense que je suis un peu plus moi-même maintenant donc ça devrait passer... à peu près.
Never tell a young person that anything cannot be done. God may have been waiting centuries for someone ignorant enough of the impossible to do that very thing.
- John Andrew Holmes -
Avatar de l’utilisateur
Korydween
 
Messages: 791
Images: 14
Âge: 28
Enregistré le: Sam 24 Aoû 2013 09:03
Localisation: À mi-chemin de l'horizon
Présentation: Par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Aïnoa » Jeu 7 Nov 2013 09:58

"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann
Avatar de l’utilisateur
Aïnoa
Bras de fer
 
Messages: 2636
Images: 216
Enregistré le: Lun 28 Nov 2011 21:13
Localisation: Nulle part... si loin...
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Un des plus beaux villages de France...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Hoppy » Jeu 7 Nov 2013 10:05

Je crois que le but de Miss dans la Lune en créant ce topic, était d'inviter les nouveaux arrivants et les personnes "en questionnement" à participer et à se libérer de la peur d'un éventuel test négatif.

Il est donc destiné aux personnes qui n'ont pas encore été testé. L'autre topic est plutôt destiné aux personnes dont le résultat du bilan s'est avéré négatif en ce qui concerne la douance.

Après, pour la modération, je ne sais pas si cela fait doublon ou pas... Mais ça m'aurait peut-être été utile, il y a quelques temps, d'avoir ce topic là pour poser mes peurs et mes interrogations, sans interférer dans le topic de ceux qui ont déjà été testé :-)
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Hoppy
 
Messages: 1779
Images: 47
Âge: 29
Enregistré le: Jeu 20 Sep 2012 09:03
Localisation: Marseille
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Zyghna » Jeu 7 Nov 2013 10:17

Nous n'avons pas fusionné les topics car celui-ci répond effectivement à un autre besoin, celui d'exprimer certaines peurs et angoisses, d'y voir un peu plus clair vis-à-vis de ses attentes par rapport au test.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6682
Âge: 38
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Tipiak » Jeu 7 Nov 2013 18:17

doodle a écrit: Et cette perspective me fait cogiter plus que de raison.

Pour ma part j'ai toujours pensé que j'avais un QI entre 115 et 120 (allez savoir d'où ça me vient; j'ai souvent tendance à supprimer de ma mémoire les sources de mes réflexions pour ne garder que le résultat). Mais les informations que j'ai découvert récemment et qui m'ont amené ici m'ont d'abord fait me demander "et si le test disait oui ?".

La première étape, qui m'a demandé un effort énorme, a été de prendre le courage de m'inscrire ici. En faisant cela, je me marquais d'un tampon, pour moi très dur à assumer, de "je me prends pour un surdoué, et en plus c'est même pas sûr". Ce terme de surdoué ainsi que mon éducation rendait tout ça difficile. Alors qu'en soit, le font du truc n'est absolument pas là, je le comprends bien par ailleurs. Mais on se défait mal de l'influence culturelle. C'est ainsi.

Du coup je donne un peu dans l'excès inverse maintenant. Mon test était d'oser chercher un forum dans google et d'oser s'inscrire. Psychologiquement le cap est déjà passé. Maintenant j'ai tendance (bien que je cherche à m'en défendre et à l'éviter) à adhérer à un possible diagnostic de douance. Et ce serait tellement commode... car ça semble à première vue tout expliquer dans ma vie.

Je n'ai pour ma part pas de grande souffrance (sauf causes normales), de trouble ou de syndrome handicapant flagrant. C'est pourquoi ma "bizarrerie" ne m'a jamais vraiment paru lié à une pathologie. Et bien que j'ai fréquenté un certain nombre de "grands cinglés" en tout genres (désolé pour le terme, ceux qui sont concernés n'en ont pas moins mon respect et mon affection) et que je m'en soit toujours senti très proche... rien ne semble pour l'instant indiquer que je fasse parti du lot. Du coup c'est vrai que si le diagnostique est négatif, je vais me retrouver assez démuni face à ce questionnement qui me hante aujourd'hui : qui suis-je ?



Korydween a écrit:Particulièrement d'actualité pour moi également, l'échéance s'approchant à vitesse grand V.
Comme tout le monde, la question revient souvent dans ma petite caboche. Je suis passée par des phases de « non mais arrête de lire tous ces articles et ces fora, ce n'est pas toi 'spèce de prétentieuse, arrête de te faire des films et va bosser », puis « et après tout pourquoi pas ? Je sais que je ne suis pas complètement huître dans ma tête, que j'ai souvent l'impression d'être en décalage complet avec les autres, donc pourquoi pas ? », pour enfin arriver à « non mais c'est génial tout ce qu'on lit sur ce forum ! Les gens sont tous supers, vachement sympas et intéressants. Faut se rendre à l'évidence, tu n'es pas surdouée ». Pour cheminer en ce moment doucement vers un « Tu n'es peut-être pas surdouée mais tu te sens bien à discuter avec eux et tu as appris plein de choses, alors bon », avec toujours une petite lueur en arrière-plan qui me dit « et si ? »

Du coup, si le test dit non, je pense que je me serais un peu déçue et surtout très honteuse de m'être prise pour quelqu'un d'autre, de m'être octroyée une différence que je n'ai pas. D'avoir même voulu l'être alors que ce n'est pas le cas. Mais au fond de moi je me dit que de toute façon, quel que soit le résultat, j'ai trouvé ici des conversations passionnantes, des gens intéressants, et plus que tout vous m'avez permis de me retrouver : j'ai de nouveau envie de suivre des cours pour le plaisir, de lire des « bouquins d'intellos » (comme certains disent) pour le plaisir. Je n'ai plus honte d'avoir envie de faire travailler ma caboche et d'avoir même besoin d'apprendre. Je n'ai plus l'impression de jouer les « premières de la classes » en m'intéressant à des sujets « qui prennent trop la tête, sans déconner ! ». Je n'ai plus honte d'utiliser des mots peu usités dans ma communication verbale et écrite (c'est d'ailleurs franchement jouissif)... Bref, j'ai viré cette inhibition de l'intellectuel, et ça c'est cool. Et d'ailleurs pour tout ça : MERCI !!! :cheers:

Alors si le test dit non, je ne sais pas ce que je ferais (si le test dit oui non plus d'ailleurs). Ça serait dans tous les cas dur à digérer, mais je pense que je suis un peu plus moi-même maintenant donc ça devrait passer... à peu près.


doodle et Korydween, merci d'avoir écrit cela, et si bien formulé ce que je pensais si fort sans jamais avoir réussi à l'exprimer.

Par ailleurs, pour rester dans le sujet, ma façon de gérer le "et si le test disait non" a été la lacheté fourbasse :

je n'ai prévenu personne que j'allais passer ce test, j'ai dit que j'en avais l'intention, mais le jour où j'ai pris rendez-vous, presque personne ne l'a su. Car si personne ne sait que je m'y rends, personne ne me demandera le résultat. Donc dans l'hypothèse où celui-ci serait négatif, mon égo ne prendra pas trop de coups dans l'aile si je suis le seul à le savoir. Donc je peux y aller de façon détendue, et enfin avoir les informations dont j'ai besoin pour continuer mon pti bonhomme de chemin. Car dans l'absolu, un résultat négatif n'est pas négatif, puisqu'il est informatif, donc c'est une chose positive :D
Mais ce qui me dérangeait le plus était l'idée de paraître vaniteux en annonçant que je me pensais peut-être surdoué, puis en devant dire ensuite que je m'étais trompé.
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.
Avatar de l’utilisateur
Tipiak
 
Messages: 442
Enregistré le: Jeu 1 Aoû 2013 20:31
Localisation: Ben en général je me déplace, alors bon...
Présentation: attention, bazar sauvage en liberté
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Doodle » Jeu 7 Nov 2013 18:28

J'ai éclaté de rire en lisant ça (comme souvent avec toi) :
Tipiak a écrit:Par ailleurs, pour rester dans le sujet, ma façon de gérer le "et si le test disait non" a été la lacheté fourbasse

Toi, je t'aime !
Ca vient du coeur il fallait que le dise.

Bon, on se calme et on retourne à nos activités.

Pour ma part ma lâcheté fourbasse consiste à ne même pas me prévenir moi même.
J'ai un certain talent pour ignorer les choses, parfois ça sert.
Echauffement : 2 3 5 7, 1 3 7 9,... pouf, pouf... 3 9 ,1 7, 1 3 7, 3 9, 1 7, 1 3 9, 3 9, 7. Et ça rime !
Avatar de l’utilisateur
Doodle
 
Messages: 371
Images: 51
Âge: 42
Enregistré le: Lun 21 Oct 2013 02:50
Localisation: Pas loin, ailleurs
Présentation: Un peu encombré
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Julius Arcanum » Sam 9 Nov 2013 01:44

Ben vous m'enlevez les mots du bout des doigts... Je dirais même plus, vous avez un manière de parler (par écrit) de ce que j'aurai voulu dire (par écrit) bien plus claire que ce que j'aurai espéré pouvoir écrire.

Pour ma part, j'ai un premier RDV mercredi, pour étudier mon cas et vérifier si ça vaut la peine que je mette 200€ dans le test. Rien que ce premier rendez-vous me rend fébrile.
Ce serait déjà, comme Tipiak le dit si bien, paraître vaniteux que de chercher à faire un test et d'être "recalé" dès le premier rendez-vous. Même si un résultat négatif serait une chose positive (toujours en volant les mots de Tipiak), ça impliquerait que je me sois cru supérieur intellectuellement à ce que je suis vraiment... Ce serait assez dur à vivre je pense (enfin, surtout pour mon égo).

Finalement, je trouve que la lâcheté fourbasse serait plutôt de ne pas passer le test, et, à l'instar du chat de Schrödinger, rester à vie dans une position où tout reste probable...
"Personne ne peut savoir si le monde est fantastique ou réel, et non plus s’il existe une différence entre rêver et vivre."
Jorge Luis Borges
Avatar de l’utilisateur
Julius Arcanum
 
Messages: 26
Âge: 35
Enregistré le: Jeu 7 Nov 2013 09:28
Localisation: La Grande Motte (physiquement) sinon dans la Lune (carrément!)
Présentation: Ma cervelle, mon cable et moi
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Linkipic » Mar 12 Nov 2013 13:51

Tipiak a écrit:je n'ai prévenu personne que j'allais passer ce test, j'ai dit que j'en avais l'intention, mais le jour où j'ai pris rendez-vous, presque personne ne l'a su. Car si personne ne sait que je m'y rends, personne ne me demandera le résultat. Donc dans l'hypothèse où celui-ci serait négatif, mon égo ne prendra pas trop de coups dans l'aile si je suis le seul à le savoir. Donc je peux y aller de façon détendue, et enfin avoir les informations dont j'ai besoin pour continuer mon pti bonhomme de chemin. Car dans l'absolu, un résultat négatif n'est pas négatif, puisqu'il est informatif, donc c'est une chose positive :D


Quelle jolie solution ça !... essayons. L'histoire de cette question a débuté un mois de Mars 2013, lorsqu'une revenante me parla de sa douance nouvellement diagnostiquée. Et après moult sujets, vint à me lancer que je pourrais en être. Mais alors je n'osais lui raconter, moi, que c'était rien qu'un mot. Et quel mot !... il m'a travaillé aux côtes ce mot. Il aurait expliqué bien des choses, et tout. Mais voyez-vous, je hante une île inadaptée. Nul ne s'y promène, ni n'accoste. Et les voiles à l'horizon s'y font rares. Toute ma vie j'ai préféré rester à l'ombre des mots, me cacher derrière un palmier lorsque je me sentais observé par une voyelle. Rien ne me dit que le mot veuille bien embrasser le sable fin de mes veines. Faut pourtant rester prudent, on ne connait jamais l'intention d'un mot. L'effet Barnum peut nous donner à penser bien des choses, et celui de l'imposteur tout autant. Mais je sais moi !... et très certainement, que quand un mot accoste ou n'accoste pas, on a signé pour la vie. Un mot c'est pratiquement irréversible.

En voila beaucoup de "mots" ! pour raconter qu'au final j'ai recherché les indices. Au départ cela semblait concluant, mais je m'heurte à des lacunes me démontrant que je ne suis pas surdoué.
Par exemple : la pensée en arborescence. Cogiter sur plusieurs steaks à la fois, et, Simultanément - j'insiste sur le Simultanément - bah j'en ai de la souffrance.
Par exemple : résoudre deux équations que je placerais dans ma tête côte à côte, en même temps, sans faire un ping-pong éclair !...
Et la seconde lacune est mémorielle. Ma mémoire courte se porte bien, mais oula celle à long terme, et je ne parle pas de l'auditive qui ne retranscrit jamais fidèlement, mais toujours en substance. Bref rien d’exceptionnel.

Donc deux angoisses contradictoire :

1) Devenir caractérisé, appartenir à un ensemble que l'on pourrait par la suite rejeter viscéralement. Il en fut de même avec l'espèce des Hommes. Et "surdoué", reste un mot de sapiens...

2) Celle de ne pas en être digne, de cette étiquette !... j'ai mes propres vérités, et ai l'impression d'être le seul à les porter. Cela me conforterai, prouverai un peu que je ne suis pas totalement fou. Mais après ?...

Korydween a écrit:Particulièrement d'actualité pour moi également, l'échéance s'approchant à vitesse grand V.
Comme tout le monde, la question revient souvent dans ma petite caboche. Je suis passée par des phases de « non mais arrête de lire tous ces articles et ces fora, ce n'est pas toi 'spèce de prétentieuse, arrête de te faire des films et va bosser », puis « et après tout pourquoi pas ? Je sais que je ne suis pas complètement huître dans ma tête, que j'ai souvent l'impression d'être en décalage complet avec les autres, donc pourquoi pas ? », pour enfin arriver à « non mais c'est génial tout ce qu'on lit sur ce forum ! Les gens sont tous supers, vachement sympas et intéressants. Faut se rendre à l'évidence, tu n'es pas surdouée ». Pour cheminer en ce moment doucement vers un « Tu n'es peut-être pas surdouée mais tu te sens bien à discuter avec eux et tu as appris plein de choses, alors bon », avec toujours une petite lueur en arrière-plan qui me dit « et si ? »


Korydween tu exprimes parfaitement ce qui me passe par le bazar !... et même en ayant du mal à analyser plusieurs choses à la fois - pas ping-pong rapide, tout le monde peut le faire - il reste ton : « et si ? ».
Avatar de l’utilisateur
Linkipic
 
Messages: 12
Âge: 29
Enregistré le: Dim 10 Nov 2013 00:13
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Miss dans la lune » Mar 12 Nov 2013 22:18

Linkipic a écrit:
Par exemple : résoudre deux équations que je placerais dans ma tête côte à côte, en même temps, sans faire un ping-pong éclair !...



Oui en effet, si tu ne sais pas résoudre SIMULTANEMENT deux équations (et à 5 inconnues bien sûr): CQFD tu n'es pas surdoué! :D
Non sérieusement, je ne sais pas faire ça non plus.

Et l'arborescence si tant est qu'elle existe ne signifie pas que tu sois capable de penser consciemment simultanément à deux choses, mais plutôt que tu fasses (le plus souvent inconsciemment) des liens très rapidement entre plusieurs concepts qui eux-mêmes se ramifient à d'autres etc.
(pis des surdoués qui ont un "blocage" avec les maths, y'en a aussi...)

Linkipic a écrit: Mais je sais moi !... et très certainement, que quand un mot accoste ou n'accoste pas, on a signé pour la vie. Un mot c'est pratiquement irréversible.



Mais un mot ne reste qu'un mot, et ne peut certainement pas te circonscrire à lui seul. Et ce mot dont tu parles, ici, beaucoup ne l'aime pas; il est source de beaucoup de confusion, même pour ceux qu'il est censé définir.
Avatar de l’utilisateur
Miss dans la lune
Mud Drifting
 
Messages: 726
Images: 27
Enregistré le: Ven 3 Mai 2013 12:18
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Calypso » Jeu 14 Nov 2013 07:06

Et s'il disait non ?
Et bien le principal c'est la réponse, ça ne changera pas qui on est. Mais le problème, c'est qu'on ne sait pas trop qui on est et qu'une des réponses nous donnerait des pistes et l'autre nous renverrait au point de départ.
L'une des réponses nous dirait que nous ne sommes pas fou ou pas juste des nuls incapables de se contrôler comme le font les autres, et l'autre réponse nous remettra entièrement en question, encore.

Alors j'avoue espérer une des réponses plus que l'autre, je voudrais être soulagée et rassurée je crois. Mais surtout avoir enfin des réponses au milieu de ce flot de vaines questions et enfin me comprendre, oui c'est ça, comprendre.
Avatar de l’utilisateur
Calypso
 
Messages: 39
Enregistré le: Dim 10 Nov 2013 13:58
Présentation: presentations/bonjour-t4173.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Linkipic » Jeu 14 Nov 2013 19:17

Miss dans la lune a écrit:Oui en effet, si tu ne sais pas résoudre SIMULTANEMENT deux équations (et à 5 inconnues bien sûr): CQFD tu n'es pas surdoué! :D
Non sérieusement, je ne sais pas faire ça non plus.


Ce n'est pas tant le nombre d'inconnues qui rend compte de la difficulté d'une équation mais le degrés de cette dernière. Sinon, j'admets avoir un peu prêché le faux pour connaître le vrai. Mais comme j'y suis arrivé et... à quel prix !... avec des équations basiques du second degrés...

Ce qui relate de la folie, c'est bien de pousser ses facultés intellectuelles dans le but d'en connaître ses limites. Mais parfois l'on a déjà effectué cette catabase- sans s'apercevoir de rien - et qui nous plonge au dedans des angoisses les plus interminables que nulle chimie obscure ne parvient à guérir.

Mais un mot ne reste qu'un mot, et ne peut certainement pas te circonscrire à lui seul. Et ce mot dont tu parles, ici, beaucoup ne l'aime pas; il est source de beaucoup de confusion, même pour ceux qu'il est censé définir.


Il s'agit plus du regard de l'autre qui nous caractérise. J'ai expérimenté malgré moi ce regard invariable, de la première à la dernière impression. Après nous pouvons jouer les Bardamu, seul contre tous !... mais alors devenir sans vergogne - puisque c'est de ça dont-il s'agit quand on commence à répartir "un mot ne reste qu'un mot" - cela, mais alors ! cela ne m'enchante pas du tout.

Calypso a écrit:L'une des réponses nous dirait que nous ne sommes pas fou ou pas juste des nuls incapables de se contrôler comme le font les autres, et l'autre réponse nous remettra entièrement en question, encore.


Crois-tu franchement que la douance te protège de la folie ? J'aimerai comprendre pourquoi tant de surdoués veulent à tout prix intégrer des systèmes abscons et potentiellement dangereux, dont au bout les branches brûlent, candélabres de la nuit ?

Calypso, tes vérités nulles diagnostiques ne sauraient les entamer, t'eussent-ils murmurés " fuis pauvre folle !".
Avatar de l’utilisateur
Linkipic
 
Messages: 12
Âge: 29
Enregistré le: Dim 10 Nov 2013 00:13
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar arizona » Jeu 14 Nov 2013 19:54

Linkipic a écrit:Crois-tu franchement que la douance te protège de la folie ?


Je sais que la question est adressée à Calypso, mais je te réponds tout de même :
OUI.
Parce que ce diagnostic justement te permet d'avoir éclairage différent sur ton passé, tes actions, tes pensées... Et parfois même, d'avoir un éclairage sur des zones qui étaient restées dans l'ombre, voire dans le noir total.
Ce noir, ou cette zone d'ombre, qui avant pouvait te paraître folie, prend un relief différent, se met à parler au lieu de rugir, devient compréhensible en lieu et place d'un langage que tu ne pouvait que ressentir sans le comprendre.

Les mots sont très importants, ils nous permettent de conceptualiser. Une fois que tu mets un mot sur ce que tu ressens, ça te permet de comprendre ce que tu ressens. Donc oui, le mot surdoué est très important.
Si nous n'étions pas d'ici, nous serions l'infini.
D'une chanson.
Avatar de l’utilisateur
arizona
 
Messages: 1113
Images: 14
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 9 Mai 2013 08:00
Présentation: presentations/arizona-t3599.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Calypso » Jeu 14 Nov 2013 20:03

Certes être surdoué ne protège pas de la folie, mais comme le dit Arizona, ça peut éviter d'y sombrer du fait d'avoir enfin une réponse à ces questions obsédantes. Mais au delà de cela, c'est quand même rassurant de se dire que nos réactions "pas normales" ne sont pas dues à un pet au casque mais à un fonctionnement neurologique différent. On n'est pas anormal, mais on est différent. Ca change tout.
Avatar de l’utilisateur
Calypso
 
Messages: 39
Enregistré le: Dim 10 Nov 2013 13:58
Présentation: presentations/bonjour-t4173.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Petit Pingouin » Jeu 14 Nov 2013 20:54

Linkipic a écrit:Crois-tu franchement que la douance te protège de la folie ?


Je me permets de répondre également à une question qui ne m'est pas adressée :
Le fait d'être surdoué ne protège en rien de la folie.
Mais se savoir surdoué peut délivrer de la peur de la folie.
Ça a été mon cas et ma vie n'est plus la même depuis.
Petit Pingouin
 
Messages: 69
Enregistré le: Ven 28 Juin 2013 18:55
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Sauvageonne » Mar 19 Nov 2013 21:29

Cali25 a écrit:
Et puis je me suis dit que de toute façon même si je suis ne le suis pas, ça ne m'enlève en rien de l'intelligence.


C'est totalement cool comme point de vue et tellement vrai, ça me met du baume au cœur
Merci
Avatar de l’utilisateur
Sauvageonne
 
Messages: 76
Enregistré le: Dim 10 Nov 2013 23:26
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Miss dans la lune » Mar 19 Nov 2013 22:16

Linkipic a écrit:
Mais un mot ne reste qu'un mot, et ne peut certainement pas te circonscrire à lui seul. Et ce mot dont tu parles, ici, beaucoup ne l'aime pas; il est source de beaucoup de confusion, même pour ceux qu'il est sensé définir.


[...] Après nous pouvons jouer les Bardamu, seul contre tous !... mais alors devenir sans vergogne - puisque c'est de ça dont-il s'agit quand on commence à répartir "un mot ne reste qu'un mot" - cela, mais alors ! cela ne m'enchante pas du tout.

Non ce n'est pas tout à fait de cela dont il s'agit, ce mot, le mot surdoué est particulier, il n'est pas entendu de la même façon par tout le monde, même par ceux qui sont sensés l'être. Chaque surdoué l'est à sa façon, avec des caractéristiques communes certes, sinon ce mot n'existerait pas (je pense surtout à la vitesse et aux nombres de connexions, pas aux caractéristiques psychologiques, ou aux comportements visibles, bien que ceux-ci en découlent probablement).

C'est pour ça que ce qualificatif est particulier, j'aurais dû dire "ce mot n'est qu'un mot", il englobe à lui seul tout un tas de trucs dont beaucoup de fantasmes. Il y aurait surtout à jouer les bardamu pour ôter les illusions que se font les gens de ce mot.
Avatar de l’utilisateur
Miss dans la lune
Mud Drifting
 
Messages: 726
Images: 27
Enregistré le: Ven 3 Mai 2013 12:18
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Heartfilia » Jeu 6 Fév 2014 19:14

Je le passe la semaine prochaine... dans un cabinet assez loin de chez moi. Il m'a dit que le test dure 3 heures, et après il passe 10h à travailler dessus pour la restitution... donc l'attente va être difficile!
Je cogite déjà par rapport au résultat: si le résultat est en dessous de la moyenne, cela me permettrait de comprendre pourquoi je rate tout dans ma vie, non?
Si le résultat est dans la moyenne, et bien c'est que mon auto-diagnostique d'hypersensibilité est peut-être correct...
Si le résultat est positif, je peux me joindre à vos discussions et peut-être explorer de nouveaux horizons!
Si le résultat n'est pas concluant... On verra!
Enfin, c'est sûr que j'ai des doutes, quant à l'existence même de mon intelligence! Je peux la percevoir parfois chez certaines personnes, mais pas vraiment chez moi...
Heartfilia
 

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Sphax » Jeu 6 Fév 2014 21:28

Je ne suis pas certain que tu puisses lier hyper-sensibilité et intelligence de cette manière là. Un haut QI augmente les chances d'avoir une hyper-sensibilité, mais je pense qu'on peut être hyper-sensible avec 50 de QI.

Il faut faire la différence entre causes et conséquences. Les conséquences c'est ce que tu observes, c'est l'impression que tu as de toi, c'est les retours qu'on peut faire sur ton caractère et c'est quand tu te reconnais dans les livres. Tout ca c'est toi, peu importe ce que les tests peuvent dire (bon j'exclue l'effet Barnum) donc si tu vis une hyper-sensibilité tu as de manière quasi certaine une hyper-sensibilité.

Passer des tests et l'hypothèse de la douance c'est de l'ordre des causes, c'est comprendre pourquoi on a ses conséquences, c'est trouver la source de ton hyper-sensibilité par exemple. Donc ce que je vois parfois et qui n'a pas de sens c'est des gens qui disent que s'ils ont un diagnostic négatif, alors ils ne seraient pas hyper-sensible ou tout un tas d'autres trucs ou inversement, mais plus compréhensible, ils ne peuvent qu'être surdoué vu qu'ils ont les conséquences. Si le test dit non, alors tu gardes toutes les caractéristiques, tu n'as juste pas trouvé la cause.

Un peu comme si en voyant que tu étais mouillé tu passais des tests pour savoir si tu avais été plongé sous l'eau. Si on trouve que non tu n'as pas été plongé sous l'eau, ca ne veut pas dire que tu n'es pas mouillé, juste que tu l'es parce que par exemple il vient de pleuvoir. La conséquence reste la même, seule la cause est remise en question.
Et d'ailleurs pour garder ma métaphore, si jamais le test dit que tu n'as pas été plongé sous l'eau, que donc c'est par exemple la pluie qui t'a mouillée, partager sur un forums de gens mouillés qui essayent de gérer le problème n'est pas non plus dépourvu de sens, même si c'est pas les mêmes raisons et peut-être pas le même degré de mouillitude :P , il est possible que ce qui va aider à sécher une personne immergée pourrait aussi aider une personne éclaboussée. Donc bien sur il faut garder en tête que tout ne sera pas transposable, mais même si le test dit non, tu as probablement des éléments de réponse pour toi ici.
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa
Avatar de l’utilisateur
Sphax
gratiné !
 
Messages: 859
Images: 2
Âge: 32
Enregistré le: Lun 18 Nov 2013 01:44
Localisation: Grenoble
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar Heartfilia » Jeu 6 Fév 2014 22:18

Je vais essayer de reformuler ce que je pense...
Je me sens, en effet, hypersensible. C'est ce que je ressens dans la vie de tous les jours et, jusqu'à présent, je ne sais pas si ce ressenti a une cause ou si c'est juste un état de fait. Le test me semble être la seule piste possible qui pourrait m'indiquer une cause à cette hypersensibilité (puisque j'ai déjà cherché du côté des maladies psychiatriques, autisme, etc.).
Si le test est négatif, il est probable que ma quête s'arrête là, à ce ressenti d'hypersensibilité sans explication. Cependant, en explorant un peu le forum, il est vrai que je trouve de nombreux topics et témoignages qui pourraient m'aider à mieux vivre mon hypersensibilité, donc à voir.
Idem si le test indique un résultat inférieur à la moyenne, mais dans ce cas de figure, je comprendrais mieux tous les échecs dans ma vie... Je ne trouve en effet pas très logique que l'on puisse tout rater dans sa vie (scolarité, études, vie professionnelle, sentimentale, et sociale) en étant surdoué!
Donc en tous les cas, le test apportera une réponse, et peut-être d'autres questions. Cela m'indiquera si mon hypersensibilité a une cause ou pas, et si oui (donc si le test est positif) d'autres questions, si non, je ne vois pas où je peux chercher encore en terme de cause, par contre je me pencherais sur mon hypersensibilité et comment mieux la vivre, en regardant de plus près vos témoignages.
J'essaye vraiment de mieux exprimer mes pensées... mais je n'ai pas l'impression d'y arriver!
Et si le test n'est pas concluant... Alors, je ne sais pas trop, je n'ai pas lu beaucoup de choses à ce sujet: je ne suis inscrite que depuis hier, il y a trois jours le mot "douance" m'était inconnu, je ne connais pas le livre dont vous parlez tous de JSF, les tests également, alors bon, j'ai encore beaucoup à lire et à découvrir sur le sujet!
Heartfilia
 

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar saliaskim » Sam 8 Fév 2014 12:26

Pour ma part, je commence à peine à envisager passer un test. Je cherche surtout ce que ça pourrait m'apporter, probablement une sorte de paix intérieure et une explication de mes maux et de ma différence basée sur quelque chose de concret. Je commence à me demander également ce qu'un résultat négatif pourrait provoquer, et en fait, pas grand chose. Je sais que j'ai une certaine intelligence, j'en ai déjà eu des preuves, et la douance n'est qu'un niveau un peu arbitraire sur cette courbe statistique de répartition de l'intelligence. Du coup j'échapperai à une catégorisation (surdoué! c'est presque une insulte dans les yeux des gens) qui reste fortement connotée, et je ne repartirai pas en arrière par rapport à ce que je sais déjà. Le chemin est difficile jusqu'au test...

PS: mais cette réflexion c'est peut-être aussi pour me rassurer et tenter de diminuer ma déception si ça n'est pas le cas ;)
saliaskim
 
Messages: 131
Âge: 34
Enregistré le: Dim 2 Fév 2014 21:14
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar cléo » Sam 8 Fév 2014 14:46

Malgré tout ce que je sais, répété ici à longueur de post, avec lesquels je suis évidemment d'accord, si le test disait "non",

je m'effondrerais.

Parce-que je mets au-dessus de tout et depuis toujours les qualités intellectuelles.

Et que, malgré tout ce que je sais, si le test disait "non", je serais confirmée dans ma stupidité.

La vie c'est ça, un bout de lumière qui finit dans la nuit.
L.F.Céline
Avatar de l’utilisateur
cléo
 
Messages: 1154
Âge: 52
Enregistré le: Mar 19 Fév 2013 22:06
Présentation: GloupGloup
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Et SI le test disait non...

Messagepar bôkenka » Sam 8 Fév 2014 15:08

saliaskim a écrit:... et la douance n'est qu'un niveau un peu arbitraire sur cette courbe statistique de répartition de l'intelligence....


Ouais, ouais, ouais ! Et bien non. La douance n'est pas que et certainement pas un niveau. Un positionnement non hiérarchisé me convient mieux.
Je pense que sur le forum, ainsi que sur le site associé, tu trouveras bon nombre d'explications. Bonne lecture ;)
Triste est l'oiseau qui ne voit rien que [dni] (Mesque Moimay, VIIIes avant qqc)
Avatar de l’utilisateur
bôkenka
Inspecteur Gadget
 
Messages: 905
Images: 1
Âge: 51
Enregistré le: Ven 1 Mar 2013 20:46
Présentation: jamais fini
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Suivante

Retourner vers Là où l'on (se) pose des questions

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Et si le test disait oui ?...
1, 2par jaqi » Ven 2 Sep 2016 02:21

Réponses: 30

Vus: 1939

Dernier message par Lost again Voir le dernier message
Dim 29 Jan 2017 12:57
Problèmes non reconnus/non existants?
par Dedalushero » Dim 23 Fév 2014 23:35

Réponses: 4

Vus: 431

Dernier message par Dedalushero Voir le dernier message
Jeu 27 Fév 2014 15:13
Peut-on être Hypersensible et non doué?
par Frandyrosa » Mer 12 Juin 2013 22:24

Réponses: 20

Vus: 15345

Dernier message par Lelaelig Voir le dernier message
Sam 6 Juil 2013 13:48
Le brillant bosseur: un non-surdoué avec un QI>130 ?
par Callisto » Lun 22 Fév 2016 23:39

Réponses: 14

Vus: 1596

Dernier message par waldezign Voir le dernier message
Jeu 28 Juil 2016 12:42
Est-il possible de rater son test de QI ?
1, 2, 3par Loupiote » Ven 11 Avr 2014 13:11

Réponses: 58

Vus: 8061

Dernier message par FeverDream Voir le dernier message
Mar 2 Aoû 2016 11:08

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités