premières découvertes : attention aux pièges

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Avatar du membre
Tino
Messages : 8
Enregistré le : mer. 5 févr. 2014 10:12
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Tino » sam. 8 févr. 2014 11:11

Merci Mlle rose pour ce récapitulatif extrêmement utile !
Quoi ?
Mais je ne suis pas un ###Charcutier-zingueur en reprise d’études ### ! Je suis une girafe bleue !

saliaskim
Messages : 131
Enregistré le : dim. 2 févr. 2014 21:14
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par saliaskim » sam. 8 févr. 2014 12:08

Merci, beau travail de synthèse

Sandap183

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Sandap183 » mer. 19 févr. 2014 13:05

Mlle Rose a écrit : - liées à l'effet miroir (mécanisme de projection et de transfert qui consiste à voir en soi -voire intégrer en soi - ce que l'on voit en l'autre et inversement) : lorsqu'on se reconnaît en l'autre, ou dans une description qui apporte une réponse à nos problématiques, cela apporte un très gros soulagement, souvent, et cela peut être d'une grande aide si l'on est capable de garder un certain recul vis à vis de qui l'on est réellement. Cela peut néanmoins devenir un piège mortifère, dans lequel le sujet va se perdre, et parfois mettre de longs mois avant de refaire surface pour lui-même... J'ai pu relever deux types de glissements : .


merci!! ce sont des pièges en effet et l'on doit creuser... j'en prends conscience en lisant ton post Mlle Rose!! cela fait deux semaines que je réfléchis ( suis encore dans le "je"..ça me passera, je vous garantis!!! mon post est censé servir aux nouveaux comme moi :-) )

j'ai commis deux erreurs énormes, qui ont été sources de souffrance.

1) me perdre dans l'autre, m'appliquer des traits, souffrances de l'autre à moi-même
2) soumettre l'idée de douance à ma mère, que je sens en décalage parfois. ce n'est pas forcément l'aider...l'intention est bonne mais le résultat peut être désastreux en effet comme tu le précises plus bas, mlle Rose.

ne pas se hâter, ne pas tout confondre, prendre le temps d'analyser les mécanismes de l'autre et de les comparer lucidement à soi sans appliquer les schémas de l'autre à soi et inversement n'est pas si facile, mais au combien primordial...

Avatar du membre
Tab
Messages : 288
Enregistré le : lun. 10 févr. 2014 11:40
Présentation : par là !
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Localisation : Au pays de la charentaise !
Âge : 40

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Tab » jeu. 20 févr. 2014 13:07

Il faut absolument lire ce récapitulatif... je n'arrête pas de le lire et le relire :lecture car je me sens happée :wc dans ce tourbillon de pièges où se mêlent effet miroir, effet Barnum etc.

Et tout ça à cause d'un effet boule de neige (qui part d'une supposition à propos de mon fiston et du coup je me pose des questions sur moi-même) !! et j'en veux à ma psy qui, je le sens, me compare à ces patients surdoués dont elle a l'habitude d'accueillir ou de diagnostiquer... et je m'en veux à moi de ne pas oser lui poser LA question, je tente juste des " je trouve mon élocution médiocre" (oui depuis quelques temps je trouve que je cherche sans cesse mes mots :think: , c'est le foutoir dans ma tête car je veux dire plein de choses, ces choses défilant beaucoup plus rapidement que le débit de mes mots... et je m'embrouille et je m'énerve :@ et je finis par me taire :x ), des "oui je m'ennuyais beaucoup en classe mais je ne m'intéressais pas à ce que disais le professeur, j'étais très rêveuse", "je me suis toujours crue nulle alors que je restais toujours avec la moyenne afin de passer à la classe suivante" (les classes étant symbolisées chez moi comme une marche après l'autre constituant le loooooooooong escalier menant à la vie adulte tout là haut derrière la porte...) Et à ses réflexions que je lui fais elle acquiesce toujours en pensant déjà savoir ce que je suis en train de lui dire. [il existe surement un topic sur ce sujet "un psy peut-il se tromper de direction... déformation professionnelle ??" ???] :nesaitpas:

Cette petite confidence pour alarmer les nouveaux et tous ceux en questionnement... lisez plusieurs fois les bonnes paroles de Melle Rose, je trouve ce texte très bien formulé, bien clair, il me sert à moi très fréquemment !! merci Melle Rose ;-) :clap: :hello2: :blob10:

Je viendrai témoigner dans le topic intitulé " et si le test disait NON" le jour venu, quand j'aurai osé franchir le pas :rock:

Bonne lecture à toutes et tous !! et portez-vous bien.

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12745
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Mlle Rose » jeu. 20 févr. 2014 13:11

Merci pour vos témoignages :) Et contente que ça vous serve !
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12001
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par TourneLune » jeu. 20 févr. 2014 14:40

Tab, faut pas nous faire un effet barnum dans l'autre sens hein ;)
Tu peux d'ores et déjà discuter dans le topic ' Et SI le test dit non" ;) Si le test dit bien non, il faudra aller dans " Et QUAND le test dit non " :P
Par contre, tu devrais oser poser cette question à ta psy, il semble que ça te soulagerait bien ;)
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Tab
Messages : 288
Enregistré le : lun. 10 févr. 2014 11:40
Présentation : par là !
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Localisation : Au pays de la charentaise !
Âge : 40

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Tab » jeu. 20 févr. 2014 15:06

Oui oui il faut que j'ose poser des questions... Mais je n'ose pas car je ne me sens pas douéeeeeeeee (à part manuellement ;-) ) le tout est de se sentir bien, mieux... Quel que soit le diag (siouplé faites seulement que je ne tende pas à gauche sur la courbe).

Merci Tournesol !

Avatar du membre
triangle
Messages : 11
Enregistré le : sam. 31 mai 2014 10:37
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 41

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par triangle » lun. 2 juin 2014 21:40

Tout simplement MERCI !!!

En cette période de questionnement que je traverse,
au milieu de ce séisme mental,
ces prévenantes mises en garde sont plus qu'indispensables.
"I only drink to make other people more interesting.."

Avatar du membre
Bradeck
Messages : 1823
Enregistré le : sam. 28 juin 2014 00:25
Présentation : Houba houba hop!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Brocéliande
Âge : 48

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Bradeck » dim. 29 juin 2014 12:05

Je ne suis pas le premier, et ne serait pas le dernier. Mais Mlle Rose: Un grand bravo, que dis-je des énormes brava, et milles merci pour ce post.
Pour l'avoir lu pendant mon "questionnement", il a mis des mots précis sur les pièges que je pressentais, et ce avec une justesse... et ça fait du bien.

A mon humble avis, pour l'inscription au forum, à côté de la présentation obligatoire, il faudrait aussi "certifier sur l'honneur d'avoir lu ce post" :nod:
En raison du manque d’intérêt suscité, la journée de demain est annulée (Ministère du nihilisme)
Pour raison d'économies, la lumière du bout du tunnel va être éteinte (Ministère du budget)

Avatar du membre
Malkovitch
Messages : 83
Enregistré le : lun. 23 juin 2014 07:33
Présentation : CLIK
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : La belle province de Québec
Âge : 63

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Malkovitch » mer. 2 juil. 2014 03:48

Sincère remerciement pour ce récapitulatif des trappes qui guettent ceux et celles qui arpentent, souvent malgré eux, les sentiers peu fréquentés.

Les individus hors-normes se trouvent inexorablement confrontés à leur caractère atypique. Ils se ramassent à devoir gérer une singularité (la leur) sans y être préparé et sans avoir en main les leviers nécessaires pour l'assumer. De fait, comment leur parcours peut-il être autre qu'erratique lorsqu'il y a peu ou pas de résonance dans l'entourage pour reconnaître, valider, accueillir et surtout favoriser la légitimité de la différence ?

Chacun use de ses propres stratégies d'adaptation pour composer avec les sommes d'indices qui lui chuchotent constamment qu'il est un être à part, incompris, isolé et même ignoré. Pour ma part, je me suis construis très tôt une carapace d'individualisme pour pallier à ce que je percevais comme de l'indifférence. C'était mon scaphandre de survie. Ça avait des avantages au départ, mais aussi des inconvénients que je n'ai vu que plus tard.

Je me suis frotté à l'effet Barnum lorsque j'ai fait mon bac. en psycho. Fallait bien que je trouve une raison pour justifier ce foutu scaphandre dans lequel je me sentais si à l'étroit, pas prêt encore à m'en débarrasser. J'ai flirté avec des diagnostics, mais je n'en ai finalement épousé aucun, peut-être parce que je fuyais le côté dictateur des diagnostics. Puis je suis tombé sur un livre merveilleux écrit par Alice Miller, que j'ai lu, relu et relu encore. Il m'offrait cette clé de légitimité qui m'avait tant fait défaut. C'était là le levier qu'il me fallait pour me normaliser dans mon anormalité. J'allais enfin pouvoir vivre à l'air libre. ((Anecdote : ma mère me répétait sans cesse, tu es intelligent, tous tes professeurs me le disent. Et moi de réagir : Ouin pis ! il manquait quelque chose de crucial pour moi dans la sentence, quelque mots de plus comme "Tu as le droit..." ))

Ce que je retiens comme un élément essentiel pour se sortir des pièges ou idéalement passer à côté, c'est de ne pas hésiter à faire le pas (celui qu'il te faut pour te convaincre) afin de te légitimer. Le caractère atypique de la douance ne vaut pas les souffrances qu'il faut parfois endurer pour avoir omis (ou pire évité) de se reconnaître et de s'accepter comme tel. Alors là où ta différence était ton drame, elle se métamorphose en ta singularité qui est ni plus ni moins que Toi.
Lorsque ta vie te semble toute à l'envers, modifie ton angle de visée, essaie la tête en bas.

Indisven

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Indisven » dim. 8 févr. 2015 11:49

Merci pour ce topique.
Lorsque l'on vient d'être diagnostiqué, c'est bien de connaître les "pièges" qui peuvent exister. Ça évite de tomber dedans... Ou pas.
Chacun doit à son rythme faire son petit chemin.

sayadyn
Messages : 6
Enregistré le : lun. 10 nov. 2014 21:19
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Valence (Drôme)
Âge : 34

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par sayadyn » ven. 10 juil. 2015 15:00

Bonjour à tous,

Je pense pour ma part à un autre piège lié celui-là aux termes employés dans les comptes rendus des psy : "haut potentiel intellectuel".

Pour moi, le piège, c'est de se dire : "j'ai un haut potentiel, ce serait dommage de ne pas l'exploiter, donc il faut que j'en fasse quelque chose, que j'ai un travail en rapport avec ces hautes capacités. Je n'ai pas le droit de me contenter d'un poste socialement et/ou intellectuellement moins valorisant, ce serait du gâchis. " Et donc laisser ce diagnostic dicter nos choix professionnels.

Maintenant, peut-être n'est ce pas vraiment un piège, mais un questionnement normal en cas de diagnostic tardif ? En tous cas, pour ma part, cela m'a bien perturbée (et en toute sincérité, me perturbe encore).

l'entredeux
Messages : 6
Enregistré le : mer. 19 août 2015 12:46
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Île de France
Âge : 38

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par l'entredeux » dim. 23 août 2015 21:32

Merci pour cette analyse, en vrai questionnement depuis peu (je ne comptes pas les années précédentes où il s agissait plutôt d'un sentiment diffus) je traverse ce qui est décrit ci dessous. En tous points ce qui est troublant.
Effectivement les neurones miroirs fonctionnement très bien chez moi (j avoue parfois c'est pratique !) Mais l effet miroir n'est jamais très loin et il faut être attentif à ne pas se perdre.
Quand à l effet barnum, je viens de découvrir ce terme et sa définition. C, est glaçant....

sophielagirafe

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par sophielagirafe » jeu. 15 oct. 2015 14:51

merci beaucoup pour ce post, en effet il devrait être placé en post-it je trouve! Car utile dès les premiers murmures.
sayadyn a écrit :Bonjour à tous,

Je pense pour ma part à un autre piège lié celui-là aux termes employés dans les comptes rendus des psy : "haut potentiel intellectuel".

Pour moi, le piège, c'est de se dire : "j'ai un haut potentiel, ce serait dommage de ne pas l'exploiter, donc il faut que j'en fasse quelque chose, que j'ai un travail en rapport avec ces hautes capacités. Je n'ai pas le droit de me contenter d'un poste socialement et/ou intellectuellement moins valorisant, ce serait du gâchis. " Et donc laisser ce diagnostic dicter nos choix professionnels.

Maintenant, peut-être n'est ce pas vraiment un piège, mais un questionnement normal en cas de diagnostic tardif ? En tous cas, pour ma part, cela m'a bien perturbée (et en toute sincérité, me perturbe encore).
je m'attarde aussi sur cette réponse-là, car elle m'interpelle beaucoup. Je ne peux pas m'empêcher d'avoir le mot "gâchis" qui me trotte dans l'esprit, qui ne se promène jamais très loin de son copain, le petit "raté". Bien consciente que ce sont deux sales gosses à ne pas trop fréquenter, ils sont toujours là... ils rôdent... du travail en perspective!

kittysmart
Messages : 12
Enregistré le : dim. 20 déc. 2015 18:17
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=6971&e=0
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par kittysmart » mer. 30 déc. 2015 20:55

La réponse de sayadyn a fait écho, et renvoient aussi aux questions de Coccinelle du début (enfin pour moi, si j'ai compris lol).

En fait, cette sensation de gâchis, elle nous est inculquée de façon générale dans notre société. Je me souviens de mon prof de maths au collège qui me balançaient mes copies à la tronche en me disant: 19, pfui même pas capable d'avoir 20 (je dis tout de suite, c'était un SUPER prof, et c'était dit avec beaucoup d'humour). Mais dans mon entourage, j'ai la sensation que tout le monde m'a collé sur le dos des attentes pas possibles (bah oui, c'est normal que t'aies ton bac, c'est normal que t'aies réussi le test, c'est normal que…), au final, j'étais bloquée entre l'image que je projetais à mes proches (d'une fille plus intelligente que la moyenne), à mes amis (une fille plutôt intelligente et barrée avec un humour douteux et un manque total de confiance en soi), à mes employeurs (une fille dure à manager pour diverses raisons, mais avec du potentiel, en général), à mes mecs (courage, fuyons). Au final, j'étais comme fractionnée, à force d'avoir les attentes des autres dans la tronche, et donc pas le droit à l'erreur, je me disais que si je passais le test et que c'était négatif, j'aurais enfin une excuse pour qu'on me foute magistralement la paix.

C'est vrai que les premiers mois après le Wais je me suis dit, ho purée si j'ai du potentiel faut pas le gâcher. MAis en fait c'est tellement plus complexe que ça…les parents nous voient toujours avec les yeux de l'amour, les gens nous poussent souvent à développer notre potentiel, qui que l'on soit, et nos amis j'espère nous trouvent toujours barrés :diabloo:
Au final il y a des gens qui réussissent leur vie, selon eux, et les autres. Je crois que l'on se gâche la vie quand on veut prouver quelque chose aux autres, y compris à soi même.

Bref je parlais de ce que disait Coccinelle, cette "défragmentation" de soi face aux réactions des autres, qui fait qu'en fait avant même de penser à passer le test on a fait dans sa tête toute la liste de Mlle Rose (et je rejoins les autres, très bien vue :) )

Ha ha je repense à ce prof de maths qui m a dit un jour, alors que je jouais avec ma règle en plastique, qui rebondissait partout, que mon esprit était tordu comme ma règle :lol: ça m'aurait arrangé de mettre ça sur la 'douance' mais je crois juste que je suis zarbe, lol!
(désolée pour le pavé, je suis déstructurée dans ma pensée, stade découverte)

C'est vrai que la nature humaine fait qu'étant des être sociaux, on a toujours envie de faire partie d'un groupe, d'appartenance, de ressembler aux autres…d'être accepté. Quel que soit "l'intelligence", on y fait tous face, mais c'est bien d'avoir une piqûre de rappel de pas avoir de sentiment de supériorité avec tout ça (là je me lol, j'ai lu une biographie d'Einstein, dans sa jeunesse il est passé par beaucoup des effets décrits par Mlle Rose :) )

Avatar du membre
Abnégation
Messages : 8
Enregistré le : mer. 18 mai 2016 01:08
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Abnégation » ven. 20 mai 2016 00:43

Merci à Bradeck de m'avoir donné le lien de ce topic.

Et un grand merci à Mlle Rose pour l'avoir écrit. J'y ai appris de nombreuses choses, particulièrement sur l'erreur n"3.

Bravo pour ton investissement considérable sur ce site.
Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt.

Cassini
Messages : 271
Enregistré le : lun. 18 avr. 2016 20:45
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Cassini » ven. 20 mai 2016 07:57

kittysmart a écrit :... Mais dans mon entourage, j'ai la sensation que tout le monde m'a collé sur le dos des attentes pas possibles (bah oui, c'est normal que t'aies ton bac,..., c'est normal que…), au final, j'étais bloquée entre l'image que je projetais à mes proches (d'une fille plus intelligente que la moyenne), à mes amis (une fille plutôt intelligente et barrée avec un humour douteux et un manque total de confiance en soi), à mes employeurs (une fille dure à manager pour diverses raisons, mais avec du potentiel, en général), à mes mecs (courage, fuyons). Au final, j'étais comme fractionnée, à force d'avoir les attentes des autres dans la tronche.

Fââââ, ça me parle cruellement... à part le fait que seule ma mère s'était posé la question de passer le test... mes parents étaient ou sont très certainement HP, mais à l'époque, c'était le niveau d'instruction qui faisait foi, donc à la maison, c'était comme si c'était normal de ramener des bonnes notes en général, désespérant normal de ma part de me fraiser en maths (vu que j'étais la fille de ma mère); aussi, totalement normal que mon père se foute en rogne quand il voulait m'aider à ne plus avoir peur des chiffres et que ses méthodes de formation me faisaient me rétracter dans ma coquille comme si j'avais pris une goutte de citron sur l'huître (le fameux raptus mental qui me fait passer pour une demeurée par moments...). Et comme j'ai une sœur qui présente d'autres types d'intelligence que les parents et moi-même, on me mettait en compétition avec elle, qui pesait un bout de plus que moi et me mettait au tapis fastoche.

Ouais, on se trouve jamais si normal que son entourage, vu que les chiens font pas de chats, et que les parents se choisissent des amis parmi des gens avec qui ils sont confortables - des HP aussi probablement en fait.

Houlà, la normalité... :^)

Avatar du membre
eauvive
Messages : 22
Enregistré le : jeu. 23 juin 2016 21:23
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par eauvive » mer. 29 juin 2016 01:47

Mon petit grain de sel...
Je suis contente d'avoir lu cet avertissement, (c'est le piège numéro 3 qui m' interpelle le plus, à ce moment précis) j'en retiens qu'effectivement j'avais une fausse idée, ben oui j'imaginais Martine et ses potes surdoués, un groupe qui se comprendrait facilement, mais pas en écrasant les autres ou en les snobant par contre.
Après dans mon cas j'aimerai aussi lire "Martine se plante à ses tests", ben pour l'instant je m'en tiendrais aux liens ici.

Avatar du membre
Galadriel
Messages : 345
Enregistré le : jeu. 23 juil. 2015 16:38
Présentation : J'y wais
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Parmi les canards et les étoiles

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Galadriel » mer. 29 juin 2016 07:43

eauvive a écrit :Mon petit grain de sel...
Je suis contente d'avoir lu cet avertissement, (c'est le piège numéro 3 qui m' interpelle le plus, à ce moment précis) j'en retiens qu'effectivement j'avais une fausse idée, ben oui j'imaginais Martine et ses potes surdoués, un groupe qui se comprendrait facilement, mais pas en écrasant les autres ou en les snobant par contre
Si tu restes assez longtemps parmi nous tu verras qu'ici, les gens sont quand même plutôt bienveillants et à l'écoute!
“L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris." Giacomo Casanova

Avatar du membre
Choupinne
Pseudo Rose
Messages : 648
Enregistré le : sam. 18 juin 2016 16:21
Présentation : C'est par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Paris

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Choupinne » mer. 29 juin 2016 07:50

Ca fait très peu de temps que je suis sur ce forum, et pourtant concernant ce piège n°3, la première chose qui m'a beaucoup surpris, c'est la diversité de profils que j'ai pu y voir ! Je me sens tout con d'avoir toujours penser "le" surdoué sans jamais avoir pensé "les" surdoués :)

En tout cas, super topic, bravo a la rédactrice qui est vraiment investie !

Moi c'est le n°4 qui me fait un peu peur :p
"Il me fallait une bonne citation à mettre en signature, mais j'ai rien trouvé de sympa..."
- Choupinne

Bodji
Messages : 120
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2016 09:51
Présentation : par là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Bodji » mer. 3 août 2016 08:51

Bravo

.....et toujours d'actualité

Pièges certainement inévitables au début, il font aussi partie du processus du développement de soi : ne pas se culpabiliser d'y sauter à pieds joints, cela peut même être salvateur quelque semaines, voire quelques mois (le temps passe si vite au début de ces découvertes ). Le temps de se stabiliser un peu émotionnellement pour ensuite retrouver un peu de lucidité sur soi et les autres .... Et éviter de s'y enliser... S'en extirper est extrêmement éducatif, on peut le faire en étant devenu un peu plus solide en soi. Mais surtout, tu as raison, éviter de s'y enliser durablement. Et le risque est important. Certains sont des surdoués de la fuite d'eux-mêmes, ce "soi" qui peut sembler si inconfortable et menaçant . Quelle perte de temps quand je vois ceux qui finissent par accepter très tardivement de réaliser véritablement ce travail intérieur . Il peut être tard alors (mais pas sans espoir) pour enfin se créer une vie véritablement heureuse (plus on avance en âge , plus certains choix ont été faits, certaines directions décidées et les changements de cap peuvent être coûteux sur tous les plans). Donc encore bravo pour ce topic qui aura fait gagner du temps à certains

Ptitemu
Messages : 8
Enregistré le : jeu. 6 oct. 2016 13:45
Profil : En questionnement
Test : MENSA

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Ptitemu » lun. 24 oct. 2016 17:14

Merci de ce topic. Il est réellement important pour moi. ( Mais pourquoi quand je veux transmettre un remerciement sincère d'une lecture qui m'a bousculée émotionnellement je n'arrive qu'à transmettre la chaleur d'un formulaire des impôts ? :)
Je vais lire ces liens.

En ligne
Avatar du membre
Grabote
Messages : 3334
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Grabote » lun. 24 oct. 2016 18:24

Hors-sujet
C'est le fond gris qui fait ça, suffit d'ajouter : :ensoleillé:
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
Livingstone
Messages : 1717
Enregistré le : lun. 8 août 2016 19:16
Présentation : la réponse est 42
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Dans ma captcha, en Cybérie

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par Livingstone » lun. 24 oct. 2016 18:54

ou une énième étoile en page 1 ! :)
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche

Avatar du membre
hosen
Messages : 208
Enregistré le : ven. 7 oct. 2016 18:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7857.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Pays de Loire
Âge : 65

Re: premières découvertes : attention aux pièges

Message par hosen » mar. 25 oct. 2016 16:36

Merci à tous les contributeurs de ce fil — premièrement à Mlle Rose —, qui m'a beaucoup touché, et dont l'arborescence semble infinie.
Puisque partager est le maître-mot, je viens de mettre en Français un poème ancien (traduit du Japonais par un universitaire de Stanford) composé par Eihei Dogen (1200-1253).
Il me paraît répondre merveilleusement aux pièges que pose le questionnement de soi, la réponse éventuelle, et la relation à autrui.
Le voici :
" Dès l’instant
Que mes oreilles entendent,
Et que je reconnais,

La voix telle qu’elle est,
Pour ce qu’elle est,
Celui-là, à qui je parle, est mon ami."
Je me suis mis à la méditation. C'est beaucoup mieux que de rester assis par terre sans rien faire.
Jean Yanne

Répondre