L'annonce de nos doutes aux proches

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.
Répondre
Avatar du membre
Gail
Messages : 196
Enregistré le : ven. 14 juin 2019 23:08
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10205#p302753
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Vendée
Âge : 38

Re: L'annonce de nos doutes aux proches

Message par Gail »

blue hedgehog a écrit :
dim. 18 oct. 2020 20:41
Pour moi l'annonce d'un hpi ou de l'homosexualité à ses proches se ressemble à bien des égards. Il y a d'une part le fait des interrogations, et des doutes. Puis vient la confirmation, certes cette étape prend une autre forme, mais une fois cette confirmation obtenue, il y a la digestion de la "nouvelle". Il s'agit là, pour moi, d'un parcours personnel qui touche au plus profond de nous et qui change la perception que nous avons de nous même et aussi, en tout cas partiellement, de la perception que nous avons du monde et des personnes qui nous entourent.
Dit comme ça, ça sonne très juste. Dans les 2 cas, savoir peut apporter un nouvel éclairage pour comprendre le passé. Certains proches seront surpris par le coming out et d'autres surpris que cela puisse être vu comme une révélation.

MAIS, la grande différence c'est qu'il est assez facile de comprendre ce que veut dire l'homosexualité et comment on a pu s'en rendre compte. Par contre, le HPI me semble beaucoup moins explicable, au moins pour ceux qui ont un jour ressenti le besoin de savoir si, oui ou non ils l'étaient. (J'explicite, si besoin: une personne très bien dans sa peau, dans sa vie et très intelligente n'aura pas besoin d'aller voir à quel niveau elle se situe, ou le fera par simple curiosité et ne ressentira donc pas le besoin de l'annoncer officiellement)

Si on résume le HPI au QI, il est impossible de faire comprendre pourquoi il était important de savoir s'il était de 120 ou 135. Et si on tente d'expliquer le reste, on se prend dans notre propre piège à vouloir du scientifiquement prouvé et pas trop pathos...
Tourne toi vers le soleil et l'ombre sera derrière toi.
Proverbe Maori

Avatar du membre
blue hedgehog
Messages : 747
Enregistré le : jeu. 5 juil. 2018 13:53
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9456
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : B-Lux
Âge : 39

Re: L'annonce de nos doutes aux proches

Message par blue hedgehog »

@Gail Je comprend ton argumentation, mais je ne suis pas tout à fait d'accord avec celle-ci.
Hors-sujet
Et puisque ce n'est pas vraiment le sujet ici, je mets ces balises.
► Afficher le texte
Une bougie offre sa lumière aux alentours, pendant qu'elle se consume. (Proverbe chinois)

Avatar du membre
Gail
Messages : 196
Enregistré le : ven. 14 juin 2019 23:08
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10205#p302753
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Vendée
Âge : 38

Re: L'annonce de nos doutes aux proches

Message par Gail »

@blue hedgehog tu as bien fait de préciser ta pensée. Je n'avais jamais vu les choses sous cet angle là (ni même conscience d'avoir un angle de vue) :1cache:
Merci!
Tourne toi vers le soleil et l'ombre sera derrière toi.
Proverbe Maori

Avatar du membre
blue hedgehog
Messages : 747
Enregistré le : jeu. 5 juil. 2018 13:53
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9456
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : B-Lux
Âge : 39

Re: L'annonce de nos doutes aux proches

Message par blue hedgehog »

Avec plaisir!
Une bougie offre sa lumière aux alentours, pendant qu'elle se consume. (Proverbe chinois)

Avatar du membre
lady space
Messages : 2458
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/equipe-f78/lance-t133.html]vers mon orbite[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 56

Re: L'annonce de nos doutes aux proches

Message par lady space »

Je pense qu'il peut y avoir des similitudes effectivement, en fonction des réticences, de l'histoire personnelle et socio-culturelle (arf, ça a l'air super snob comme ça, mais je ne vois pas comment faire relativement court autrement) des uns et des autres. Je peux imaginer que le cheminement des personnes qui se découvrent surdouées ou homosexuelles sont similaires à certains égards, parce que je suppose qu'au départ, on ne s'attend pas plus à être homosexuel qu'à être surdoué.

À mon avis, le résultat de toute annonce d'une particularité dépend autant de l'état d'esprit de l'émetteur que de celui du destinataire de cette annonce, de ce que l'un est capable de dévoiler et de ce que l'autre est capable d'entendre, et surtout d'accueillir. C'est une histoire d'enjeux émotionnels des uns et des autres.

Et c'est à ce niveau que ce situe, pour ce que j'en ai vu, donc moyennement généralisable, une différence entre annoncer son homosexualité et parler d'une suspicion de douance, à savoir les enjeux liés au sentiment d'infériorité/supériorité qui ne fonctionnent pas pareil. Tout comme les problèmes liés au qu'en-dira-t-on par exemple auront un impact différent, parce que "devenir surdoué" est bien moins visible que de ramener un ou une partenaire du même sexe.

Une autre différence est que le coming-out se fait surtout vis à vis des parents et ne concerne pas le partenaire, sauf si on vit dans un couple hétérosexuel au moment où on identifie sa propre homosexualité.

Ce que tu dis sur le changement de regard des personnes à qui on annonce notre découverte me parle aussi, blue. Mais en y réfléchissant, je me demande si le regard de notre entourage sur nous (et le nôtre dans la foulée) ne change pas à chaque fois qu'il y a un changement chez nous de toute façon, mais à un degré moindre que lorsqu'on communique une information inattendue et d'une portée réelle ou supposée plutôt importante.

L'un dans l'autre, je pense qu'il s'agit d'abord d'être au clair avec soi-même pour être capable d'encaisser d'éventuelles réponses inappropriées et ce n'est pas évident dans une période où on est en train de revoir ce qu'on avait toujours cru savoir sur soi.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur lady space pour son message :
sanders
Classement : 1%
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
blue hedgehog
Messages : 747
Enregistré le : jeu. 5 juil. 2018 13:53
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9456
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : B-Lux
Âge : 39

Re: L'annonce de nos doutes aux proches

Message par blue hedgehog »

Lady je suis d'accord avec ce que tu écris. Je trouve ça très juste et bien formulé :), moi j'ai toujours un peu de mal dans ce rayon.

Et j'aurais aimé être capable d'écrire ta conclusion, je ne le suis pas donc merci de m'avoir fait.
lady space a écrit :
jeu. 22 oct. 2020 14:07
L'un dans l'autre, je pense qu'il s'agit d'abord d'être au clair avec soi-même pour être capable d'encaisser d'éventuelles réponses inappropriées et ce n'est pas évident dans une période où on est en train de revoir ce qu'on avait toujours cru savoir sur soi.
Une bougie offre sa lumière aux alentours, pendant qu'elle se consume. (Proverbe chinois)

Répondre