Page 2 sur 3

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : ven. 1 mars 2019 14:29
par Holi
lady space a écrit :
ven. 1 mars 2019 11:23
Depuis que je suis cette discussion sur le plafonnement, je n'arrête pas de penser aux nombreux posts de gens aux prises avec un complexe de l'imposteur, qui s'appuient sur l'apparente simplicité des tests autour du verbal pour continuer de réfuter leur propre HQI malgré le test sans appel. Genre "Mais tout le monde connaît ces mots ! Ça n'a rien d'exceptionnel !"

Peut-être que le fait de voir que nous sommes nombreux à trouver les questions de vocabulaire archi-simples pourra aider l'un ou l'autre à prendre un peu de recul sur son sentiment d'imposture...
Ton message m'a fait réfléchir 🤔. Sur le moment j'ai pensé : oui c'est tout à fait ça ! C'était trop simple on ne peut pas être HP avec juste ça.
Mais je ne suis pas la seule ici à avoir réussi sans difficulté, pourtant d'autres n'ont pas non plus plafonné sur ce subtest...
Et dans un deuxième temps l'idée c'était : avec des résultats aussi hétérogènes ça n'est pas un vrai HP...
On ne se défait pas si facilement du sentiment d'imposture, surtout que finalement c'est plus facile à accepter un HP mitigé ;)

Parce que pour ICV j'ai plafonné sans aucune difficulté aux similitudes et vocabulaire, heureusement que j'ai aussi facilement terminé les matrices sans erreurs, ça m'a rassurée un peu.

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : sam. 2 mars 2019 14:30
par Louise
Finalement, après checkage, c'est pas à compréhension que j'ai plafonné, mais à Cubes. Donc Cubes / Matrices / Similitudes pour ma part.

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : mer. 6 mars 2019 17:43
par Dicizit
J'ai du reprendre le compte-rendu de ma passation du WAIS III, parce que je ne me souviens pas vraiment de tout!

Alors visiblement, j'ai plafonné (19) en IVT à l'épreuve symbole, épreuve stupide par excellence, et je n'ai pas vraiment eu l'impression de peiner durant l'épreuve. Pour code (18), idem. Sachant que ces épreuves sont très souvent ratées par les HQI, je me demande bien ce que cela signifie pour moi! Je dirais donc 3 sur l'échelle de FU.

J'ai touché le plafond également (19) à l'épreuve "complément d'image" que j'ai trouvé assez ridicule également quant à la difficulté. Donc 3 également sur l'échelle de Fu (j'aime bien écrire "échelle de Fu"!! :huhu: )

En vocabulaire, j'ai eu (18), je n'ai pas aimé l'épreuve, je n'arrive jamais à exprimer ce que je veux dire ou du moins c'est l'impression que je ressens et ça me frustre. Du coup, j'ai eu le sentiment de galérer un peu, donc 1,5 sur l'échelle de Fu.

Par contre, je me souviens que la psy m'avait dit que j'avais tout réussi à l'épreuve d'arithmétique, mais je n'ai eu que 15. En réalité je ne comprends pas grand chose à ces notations. Et là, à la fin, j'étais en surcharge cognitive, j'en avais marre! 2 sur l'échelle de Fu!

Mon QIT est de 145, assez homogène. Bizarrement, j'ai eu 145 en QIP et seulement 137 en QIV. J'ai pu remarquer que c'est plutôt le rapport inverse qui prédomine chez les HQI.

Quelles conclusions tirer de tout cela? Que quand on plafonne, on ne sent pas la difficulté? A part ça je ne vois pas trop ce que l'on peut en tirer.
Après le test, comme beaucoup, je me suis dit "Mais ce n'est que ça??? Damned, tout le monde est surdoué! ça ne veut rien dire!"
J'ai même rappelé la neuropsy pour qu'elle confirme.
J'ai l'impression de ne pas plus me retrouver que ça dans les caractéristiques des surdoués, je me demande si les résultats de mon test concordent avec ce sentiment. Moi je me sens bien bien ordinaire et certainement pas supérieurement intelligente.
Si vous avez des idées sur la question....

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : jeu. 14 mars 2019 13:49
par Ukyo
Comme d'autres, classiquement, j'ai été surpris par l'apparente facilité des sous-tests Similitudes et Vocabulaire (18 et 19), je me suis bien rendu compte que sur la fin il y avait un ou deux mots qui commençaient à taper dans le registre un poil plus soutenu, mais je me suis senti bien loin d'être poussé dans les retranchements. En plus, j'y voyais le biais de l'intelligence cristallisée.

Le psy m'a expliqué plus tard qu'il ne suffisait pas de connaître les mots, mais de les expliquer en faisant ressortir des notions et des termes bien précis qu'il avait dans son manuel. En gros ça a beau être un mot que tu penses connaître, s'il manque dans ton explication un mot-clé qui est attendu, ça passe pas.

Du coup, je suppose qu'au-delà cette réaction spontanée du genre "mais y a pas besoin d'être surdoué pour connaître ces mots !", peut-être qu'une majorité de gens en ont en quelque sorte une maîtrise "d'usage", il vont les comprendre ou les employer dans des usages typiques, par mimétisme (un peu sur le mode de "l'expression consacrée").

En comparaison, je n'ai atteint une note aussi haute qu'en mémoire des chiffres (18) avec le sentiment d'un effort bien supérieur à fournir (surtout la restitution en ordre croissant, du sadisme ce test !), c'était bien plus fatigant et stressant. Je me disais bien que j'étais sans doute un peu au-dessus de la norme dans cet exercice, mais pas forcément de beaucoup.

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : jeu. 14 mars 2019 15:52
par Grabote
+1 avec Lady S.
J'ai plafonné en similitudes et vocabulaire, et je ne peux pas répondre au questionnaire de Fu parce que je n'ai pas compris ces exercices, ils ne m'ont demandé aucun effort, j'ai juste pas vraiment compris l'intérêt et en effet cela m'a grandement fait douter de mon diag et je dois bien avouer aussi : de la qualité du test ...
Malgré les explications de Fish et de Louise en mp, je n'arrive pas à raccorder mon expérience du test ou disons plus justement mon souvenir de cette expérience à ce que c'est censé mettre en lumière :grattelatete:

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : jeu. 14 mars 2019 23:01
par Youpla
Similitudes j'ai beaucoup aimé, je donne 3 sur l'échelle de Fu (moi aussi j'aime bien dire l'échelle de Fu :huhu: ).
J'aime bien la logique du truc, surtout si c'est abstrait.

Vocabulaire, je sais pas, ça dépend trop des mots. Avec une liste plus longue, il y en aurait sans doute eu que je ne connais pas...mais qui sait ? Donc "ne se prononce pas" sur l'échelle de Fu.

Cubes j'adore, je dirais 3 sur l'échelle de Fu même si j'ai perdu du temps sur le dernier du cube donc pas eu le plafond.
J'ai "vu" le découpage tout de suite mais comme la psy m'avait annoncé que c'était le dernier donc le plus difficile, je me suis dit que je devais me tromper et j'ai tenté un découpage plus tordu qui ne marchait pas bien sûr, et j'ai fini par construire ma 1ère idée juste avant la fin du chrono !

Matrices j'adore car rassurant pour moi. J'ai pas trop senti la difficulté croissante, je trouve que c'est toujours la même logique (contrairement aux matrices du pré-test Mensa, j'avais eu 40/40 mais clairement c'est le genre de truc logique qui me convient bien). Donc 3 sur l'échelle de Fu.

Mémoire des chiffres, j'ai pas plafonné mais un peu en-dessous.
Bizarrement j'ai fait aucune faute quand il fallait redire à l'envers alors que je me suis trompée au dernier à l'endroit. Ordre croissant, je ne sais plus mais moins bien.
Je me suis dit que j'aurais pu faire ça facilement avec moins de nuits blanches avant le test et plus de motivation mais en fait, je crois que je n'aurais pas tenu, par manque d'endurance, par décrochage, même bien reposée.
Du coup, je dirais 1 sur l'échelle de Fu.

Les autres subtests, j'aime pas trop (voire pas du tout), suis plus ou moins loin du plafond de toutes façons.

J'oubliais puzzle, plus loin du plafond mais des erreurs dans le milieu et pas pour les derniers.
Le chrono me stressait, j'ai tenté certains à "l'instinct" par peur d'être hors chrono, mais ça ne m'a pas vraiment réussi (3 erreurs en tout il me semble).
J'aimais bien sinon, sans chrono, j'aurais voté 3 sur l'échelle de Fu mais 1 seulement avec chrono.

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : sam. 16 mars 2019 15:47
par Ukyo
Grabote a écrit :
jeu. 14 mars 2019 15:52
+1 avec Lady S.
J'ai plafonné en similitudes et vocabulaire, et je ne peux pas répondre au questionnaire de Fu parce que je n'ai pas compris ces exercices, ils ne m'ont demandé aucun effort, j'ai juste pas vraiment compris l'intérêt et en effet cela m'a grandement fait douter de mon diag et je dois bien avouer aussi : de la qualité du test ...
Mais justement, Mme Space disait que si la plupart des personnes "diagnostiquées +" avaient trouvé les subtests de vocabulaire très faciles, cela devrait inviter à relativiser le sentiment d'imposture... et non à relativiser la pertinence du test.

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : sam. 16 mars 2019 17:03
par Grabote
:D j'avoue, mais je parlais de "à l'époque" ... aujourd'hui, disons que je ne doute plus de la qualité du test mais plutôt que j'ai relativisé son champ de compétence :P

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : lun. 18 mars 2019 10:14
par Carcharodontosaurus
J'ai passé le WISC il y a longtemps, et les résultats qui m'ont été rendus n'étaient pas complets (je n'ai pas tout le détail des subscores).

J'ai plafonné le verbal (vocabulaire et similitude au moins). et je n'ai pas cru la psy lorsqu'elle me l'a dit ! Je pensais bien être allé plutôt au bout des questions, mais pas à ce point la. C'était facile mais je pensais que d'autres critères de notation, notamment d'exactitude dans les définitions, étaient pris en compte. J'avoue que ça m'avait laissé sur le cul. Je mettrais donc 3.

Pour le reste, je sais que j'avais plafonné ailleurs mais n'ayant pas les détails (mon compte rendu fait 4 pages avec rorschach et un second test de personnalité) ni n'étant expert des subtests je ne saurais détailler.

Je me souviens avoir été ultra frustré par les cubes, faciles comme tout mais que j'avais foutu par terre au dernier subtest et que je n'ai pu remettre dans l'ordre que juste après la fin du chrono lol.

Le test dans sa globalité m'avait paru étrangement simple, mis à part les "devinettes" dont les dernières m'avaient agacé.

EDIT: Après recherche j'avais plafonné en chiffre. Mais je mettrais 2, je commençais à trouver de la difficulté à la fin.

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : lun. 25 mars 2019 16:56
par Fu
J’aurais dû mettre cet extrait vidéo dans le message initial, c’est l'image que j’avais en tête à propos de cette histoire de plafond. :lol:
C’est un extrait de One Punch Man, dans lequel une académie mesure les capacités physiques et mentales de super héros. Le héros plafonne aux tests physiques, tout en étant très loin de ses limites (qui restent, du coup, inconnues). Tout à fait le thème de ce sujet, mais sans pousser jusqu’à la comparaison avec les super héros, hein !
Hors-sujet
Et, à la demande quasi générale, j’ai décidé de vous la montrer. Elle est tellement grande que je dois la tenir à deux mains, elle me déséquilibre même un peu. Vous pouvez y aller, c’est du solide. Sur cette image, on la voit qui dépasse de mon pantalon :
► Afficher le texte

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : lun. 25 mars 2019 22:56
par Holi
Excellent ! :D
Elle est impressionnante !

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : mer. 27 mars 2019 07:15
par Dicizit
Et tu voulais nous cacher ça... :rofl:

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : jeu. 28 mars 2019 01:36
par ouadji
Tous les tests sur 19. Des 17 (des 15/16 aussi), un 18 et j'ai troué le plafond à 19 une seule fois en "mémoire des chiffres" (entre 2 et 3 sur l'échelle de Fu). C'est très étonnant parce que j'avais une frousse bleue de ce test, j'étais absolument persuadé que j'allais faire un carnage vers le bas. Curieusement, j'ai vu ces chiffres comme des magnets que je pouvais déplacer, organiser, suivant la règle imposée et ensuite il me suffisait "simplement" de visuellement les relire. À la fin de ce test, la Psy m'a dit que j'avais une "facilité déconcertante à mémoriser et à manipuler les chiffres". Je n'avais aucune conscience de "ça", j'en suis resté bouche bée.

[ blablabla]
En réfléchissant, je me suis dit que ... en effet, quand je manipule mentalement des chiffres (nombres) je ne travaille effectivement pas sur l'aspect cardinal pur (quantité de) ... c'est difficile a expliquer ... je vois avant tout des images. Et quand je dois mémoriser un nombre, son cardinal, sa signification en tant que quantité s'efface très vite (en fait il m'est difficile de retenir un nombre en tant que "quantité") Je dois "photographier" ce nombre et le mémorise en tant qu'image. Quand je fais une opération (calcul mental) l'image "100" - l'image "71" = l'image "29". Mais à aucun moment cela ne représente pour moi des quantités dans la pure abstraction du terme. Je regarde une prairie avec une un arbre, une poule et brouette ... je gomme l'arbre et la brouette ... il reste une prairie et une poule ... je viens de faire une soustraction. Il suffit de gommer et de regarder ce qui reste. Oui, c'est tordu et pas trop normal ... je m'soigne, mais sans grands résultats. :D
[ / blablabla]


Ceci dit ... un 19, c'est toujours bon à prendre :lol:

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : jeu. 28 mars 2019 10:13
par Carcharodontosaurus
Marrant, c'est la première fois que je vois mon mécanisme de calcul décrit. A l'exception que j'utilise pas trop la mémoire visuelle. Je matérialise également les calculs par ensembles sauf pour les plus ardus. Je vois ca comme des légos numériques. En revanche, je vais jusqu'aux multiplications à 4 chiffres de tête mais ca devient trop le bordel, c'est long et fastidieux et la technique des "légos numériques" devient accessoire. Je suis obligé d'utiliser d'autres "tips". Ceci dit depuis le temps que je n'en fais plus je dois même plus savoir faire lol.

T'es fort en calcul mental également ?

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : jeu. 28 mars 2019 13:04
par ouadji
@ Carcharodontosaurus : "T'es fort en calcul mental également ?"

Je ne sais pas trop ce que veux dire "être fort en calcul mental". Quand j'étais plus jeune je pouvais faire une multiplication avec deux décimales (chacun). Du style 127,32x225,63 ... mais il y a (très) longtemps. C'est une chose avec laquelle je m'amusais quand j'étais gamin, il m'en reste des flashs (bon dieu, faut pas parler de la "Roue qui tourne" comme ça, tu m'as foutu un coup d'vieux :huhu: ) Le 127x225=28575 ne me pose toujours pas de soucis ... je viens de le faire à l'instant 100% de mémoire (j'ai vérifié, c'est ok, oufff ^-^ ) Je pense que je pourrais le faire avec 4 chiffres en me fouettant d'avantage (5 ? hmm, je n'ose plus essayer, j'ai peur de la vérification). Avec des décimales, cela revient exactement au même, suffit d'enlever la virgule et de la replacer après. Mais il faut faire travailler "l'outil" pour ça, sinon il rouille (très) vite. Le mien est déjà pas mal rouillé. Je ne m'amuse plus à ces choses là et je n'en ai pas "besoin" dans mon quotidien. Ceci dit, d'avantage dans le quotidien, quand je fais un achat, je sais très bien la somme que l'on doit me rendre ... alors que notre vendeur n'a pas encore fini d'introduire l'opération sur sa calculette (2 décimales). Fort, je ne sais pas ... quand je vois certain(e)s, j'en suis loin. Non, je ne sais pas extraire une racine carrée mentalement (pour 64, oui ... 65, non :clin: ) Alors "Fort", NON, ça m'étonnerait, "bon" peut-être ... et encore peut-être même pas. Etre "fort en calcul mental" je pense que c'est encore bien autre chose. Très sincèrement je ne me pose pas la question. Maintenant, syndrome du fainéant oblige ... exécuter/calc.

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : jeu. 28 mars 2019 13:22
par Dicizit
Mais si vous êtes forts!!
Je suis incapable de faire ça! Et c’est trop fatigant!

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : jeu. 28 mars 2019 14:25
par ouadji
et moi, les choses dans lesquelles je suis nul sont indénombrables .
non ? être fort en calcul mental ... ça "sert" à quoi avec les calculatrices.
J'aurais préféré savoir carreler.

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : jeu. 28 mars 2019 15:00
par Carcharodontosaurus
Hmm okay. Pareil, j'étais fort plus jeune, quand j'en faisais en fait. J'adorais ne pas utiliser la calculette ou battre mon prof de math quand il faisait les choses de tête, on s'amuse comme on peut.

Je deviens feignant maintenant, au delà de 3 chiffres je sors la calculette. Quand je faisais encore des math et de la physique, 2 décimales ça se gérait sans soucis. Pour les divisions en revanche, c'était dur. En tout cas, nous sommes à des années lumières des performances de certains.

Et je suis parfaitement d'accord sur le fait que, c'est de l'entrainement et de la pratique et on perd relativement vite si on ne sollicite plus. C'est frustrant d'ailleurs quand on veut s'y remettre lol.

Je rebondis sur ce que tu dis, j'aurai en effet préféré ne pas avoir deux mains gauches, c'est plus utile dans la vie ! :)

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : mer. 17 avr. 2019 11:05
par Traum
TourneLune a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 14:05
Y a des subtests qui plafonnent en dessous, si je ne m'abuse.
Tu ne t'abuses pas. On peut atteindre le plafond à 17 ou 18 sur certains subtests de la WAIS-IV pour certaines tranches d'âge. Typiqument Matrices qui est plafonné à 17 pour un certain nombre de tranches d'âge et pour lequel une erreur fait perdre deux points.
À l'inverse, on peut atteindre 19 alors que l'on n'a pas eu tous les points à tous les items, comme Vocabulaire.
TourneLune a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 23:51
On se croirait à l'école quand on comparait nos notes.... :lol: ou quand on partait se planquer quand les autres comparaient leurs notes :1cache:
Oui.

Sinon, j'aurais bien introduit un 4 : j'ai manqué le plafond parce que sous le coup de la panique, j'ai commis une erreur d'inattention… en vrai, c'était encore facile.

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : mer. 17 avr. 2019 13:42
par Fu
Traum a écrit :
mer. 17 avr. 2019 11:05
Sinon, j'aurais bien introduit un 4 : j'ai manqué le plafond parce que sous le coup de la panique, j'ai commis une erreur d'inattention… en vrai, c'était encore facile.
En commençant le sujet, j’ai volontairement fermé la porte au « presque touché » (quelles que soient les raisons du « presque » : cause interne, cause externe, etc.) pour éviter les hors-sujet autour de la justification ou frustration de ce « presque ». Je ressens cette frustration sur certains items où je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas eu le max, sur d’autres où j’ai déconné et je pouvais facilement atteindre le max, et j’estimais qu’en ouvrant la porte à ces témoignages également, on allait diluer le sujet. :blond:

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : mer. 17 avr. 2019 22:32
par Youpla
Fu a écrit :
mer. 17 avr. 2019 13:42
En commençant le sujet, j’ai volontairement fermé la porte au « presque touché » (quelles que soient les raisons du « presque » : cause interne, cause externe, etc.) pour éviter les hors-sujet autour de la justification ou frustration de ce « presque ».
Hi hi, je me rends compte que j'ai zappé cette exigence et développé à outrance et bien hors-sujet, les "presque-plafonds" !
Comme beaucoup d'ailleurs.
C'est marrant car je crois que c'est encore le désir de tout expliciter qui prend le dessus, toujours cette envie de développer... Même des trucs que personne n'a demandé, voire n'a envie de connaître ! :huhu:

En plus, je ne peux même plus éditer pour faire genre, j'ai bien tout suivi les règles du jeu depuis le début :P

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : mer. 17 avr. 2019 22:42
par Fu
Oui, c’est parti un peu de travers, mais de toute façon avec cette histoire de plafonds qui varient en fonction de la vitesse du vent et de l’âge du capitaine, la rigueur était déjà compromise. :)

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : mer. 17 avr. 2019 22:55
par Youpla
J'ai encore des "réflexes" à vouloir tout connaître sur le test, comment c'est foutu dans le détail.
J'ai demandé à ma psy après coup, les plafonds de ma tranche d'âge mais en fait j'ai oublié !
Il y en avait 2 ou 3 qui plafonnait vers 17 je crois mais au fond, comme on s'en fout un peu, j'ai pas retenu...

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : mer. 29 mai 2019 13:51
par Opsiala
Salut tout le monde !

Plafond sur :
- Similitudes : 3 sur l'échelles de FU. Je me suis bien amusé
- Vocabulaire : 3 sur l'échelle de FU. J'ai vraiment trouvé cela hyper facile...
- Arithmétique : 3 sur l'échelle de FU. De base j'adore ça, alors elle aurait pu continuer encore lonnnnnngtemps !
- Puzzles visuels : 3 aussi... J'adore les vrais puzzles depuis tout petits. (le plus gros que j'ai fait c'est 5000, et ça commence déja à être pas mal ^^)
- Symboles : 3 aussi..

En fait, quand on arrive à 3 sur l'échelle, c'est quand même que l'on a un minimum d'appétence dans le domaine concerné, je pense.

Ce que je trouve dommage, c'est qu'il y ai des plafond. Ce serait bien d'avoir des tests ou il n'y à pas vraiment de plafond... (genre au lieu de plafond à 19 par ex, faire le test ou le max est à 50, ça doit bien être faisable tout en gardant la notation. (parenthèse de parenthèse (je fais ce que je veux d'abord) ça permettrait aussi, d'avoir dans le temps, des sujets avec des résultats élevés et ainsi ne pas avoir de tests uniquement fait pour savoir si on est dans la norme))

Hors-sujet
Je ne comprends toujours pas ce que viennent faire le sub test de culture G dans une test de QI... Dans le sens ou les questions vont tellement dépendre de l'intérêt que tu as dans le domaine de la question, et même de ton environnement familiale. (bon ok, j'ai peut-être pas aimé aussi parce que je sais que je suis nul, et que j'ai eu un mauvais résultat xD)

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Posté : mer. 29 mai 2019 14:12
par Louise
"Je ne comprends toujours pas ce que viennent faire le sub test de culture G dans une test de QI."
=> Parce que 1/ ça n'est pas uniquement un test de culture générale, et
2/ parce qu'un test de QI a une destination clinique avant tout, et n'est pas destiné, en premier lieu, à classer les gens selon qu'ils sont HPI ou non, ou déficients.
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Mais il permet également une analyse plus qualitative ou plus poussée de la façon dont les personnes usent du langage: cette épreuve permet de réperer l'atteinte et les troubles du langage, ou des difficultés en langue écrite...

Du coup , @Opsiala je ne comprends pas, qu'appelles-tu subtest de culture gé? parce que pour moi c'est vocabulaire, et tu as loupé et plafonné en même temps? No comprendo :D . Ca serait pas plutôt à "compréhension" que tu as plafonné?