Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.
Avatar du membre
Holi
Messages : 229
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Holi » ven. 1 mars 2019 14:29

lady space a écrit :
ven. 1 mars 2019 11:23
Depuis que je suis cette discussion sur le plafonnement, je n'arrête pas de penser aux nombreux posts de gens aux prises avec un complexe de l'imposteur, qui s'appuient sur l'apparente simplicité des tests autour du verbal pour continuer de réfuter leur propre HQI malgré le test sans appel. Genre "Mais tout le monde connaît ces mots ! Ça n'a rien d'exceptionnel !"

Peut-être que le fait de voir que nous sommes nombreux à trouver les questions de vocabulaire archi-simples pourra aider l'un ou l'autre à prendre un peu de recul sur son sentiment d'imposture...
Ton message m'a fait réfléchir 🤔. Sur le moment j'ai pensé : oui c'est tout à fait ça ! C'était trop simple on ne peut pas être HP avec juste ça.
Mais je ne suis pas la seule ici à avoir réussi sans difficulté, pourtant d'autres n'ont pas non plus plafonné sur ce subtest...
Et dans un deuxième temps l'idée c'était : avec des résultats aussi hétérogènes ça n'est pas un vrai HP...
On ne se défait pas si facilement du sentiment d'imposture, surtout que finalement c'est plus facile à accepter un HP mitigé ;)

Parce que pour ICV j'ai plafonné sans aucune difficulté aux similitudes et vocabulaire, heureusement que j'ai aussi facilement terminé les matrices sans erreurs, ça m'a rassurée un peu.
La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.
Marie Curie

Avatar du membre
Louise
Messages : 1167
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Louise » sam. 2 mars 2019 14:30

Finalement, après checkage, c'est pas à compréhension que j'ai plafonné, mais à Cubes. Donc Cubes / Matrices / Similitudes pour ma part.

Avatar du membre
Dicizit
Messages : 278
Enregistré le : sam. 5 janv. 2013 21:18
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 51

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Dicizit » mer. 6 mars 2019 17:43

J'ai du reprendre le compte-rendu de ma passation du WAIS III, parce que je ne me souviens pas vraiment de tout!

Alors visiblement, j'ai plafonné (19) en IVT à l'épreuve symbole, épreuve stupide par excellence, et je n'ai pas vraiment eu l'impression de peiner durant l'épreuve. Pour code (18), idem. Sachant que ces épreuves sont très souvent ratées par les HQI, je me demande bien ce que cela signifie pour moi! Je dirais donc 3 sur l'échelle de FU.

J'ai touché le plafond également (19) à l'épreuve "complément d'image" que j'ai trouvé assez ridicule également quant à la difficulté. Donc 3 également sur l'échelle de Fu (j'aime bien écrire "échelle de Fu"!! :huhu: )

En vocabulaire, j'ai eu (18), je n'ai pas aimé l'épreuve, je n'arrive jamais à exprimer ce que je veux dire ou du moins c'est l'impression que je ressens et ça me frustre. Du coup, j'ai eu le sentiment de galérer un peu, donc 1,5 sur l'échelle de Fu.

Par contre, je me souviens que la psy m'avait dit que j'avais tout réussi à l'épreuve d'arithmétique, mais je n'ai eu que 15. En réalité je ne comprends pas grand chose à ces notations. Et là, à la fin, j'étais en surcharge cognitive, j'en avais marre! 2 sur l'échelle de Fu!

Mon QIT est de 145, assez homogène. Bizarrement, j'ai eu 145 en QIP et seulement 137 en QIV. J'ai pu remarquer que c'est plutôt le rapport inverse qui prédomine chez les HQI.

Quelles conclusions tirer de tout cela? Que quand on plafonne, on ne sent pas la difficulté? A part ça je ne vois pas trop ce que l'on peut en tirer.
Après le test, comme beaucoup, je me suis dit "Mais ce n'est que ça??? Damned, tout le monde est surdoué! ça ne veut rien dire!"
J'ai même rappelé la neuropsy pour qu'elle confirme.
J'ai l'impression de ne pas plus me retrouver que ça dans les caractéristiques des surdoués, je me demande si les résultats de mon test concordent avec ce sentiment. Moi je me sens bien bien ordinaire et certainement pas supérieurement intelligente.
Si vous avez des idées sur la question....

Avatar du membre
Ukyo
Messages : 14
Enregistré le : mar. 5 mars 2019 19:58
Présentation : Ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Ukyo » jeu. 14 mars 2019 13:49

Comme d'autres, classiquement, j'ai été surpris par l'apparente facilité des sous-tests Similitudes et Vocabulaire (18 et 19), je me suis bien rendu compte que sur la fin il y avait un ou deux mots qui commençaient à taper dans le registre un poil plus soutenu, mais je me suis senti bien loin d'être poussé dans les retranchements. En plus, j'y voyais le biais de l'intelligence cristallisée.

Le psy m'a expliqué plus tard qu'il ne suffisait pas de connaître les mots, mais de les expliquer en faisant ressortir des notions et des termes bien précis qu'il avait dans son manuel. En gros ça a beau être un mot que tu penses connaître, s'il manque dans ton explication un mot-clé qui est attendu, ça passe pas.

Du coup, je suppose qu'au-delà cette réaction spontanée du genre "mais y a pas besoin d'être surdoué pour connaître ces mots !", peut-être qu'une majorité de gens en ont en quelque sorte une maîtrise "d'usage", il vont les comprendre ou les employer dans des usages typiques, par mimétisme (un peu sur le mode de "l'expression consacrée").

En comparaison, je n'ai atteint une note aussi haute qu'en mémoire des chiffres (18) avec le sentiment d'un effort bien supérieur à fournir (surtout la restitution en ordre croissant, du sadisme ce test !), c'était bien plus fatigant et stressant. Je me disais bien que j'étais sans doute un peu au-dessus de la norme dans cet exercice, mais pas forcément de beaucoup.

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3470
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Grabote » jeu. 14 mars 2019 15:52

+1 avec Lady S.
J'ai plafonné en similitudes et vocabulaire, et je ne peux pas répondre au questionnaire de Fu parce que je n'ai pas compris ces exercices, ils ne m'ont demandé aucun effort, j'ai juste pas vraiment compris l'intérêt et en effet cela m'a grandement fait douter de mon diag et je dois bien avouer aussi : de la qualité du test ...
Malgré les explications de Fish et de Louise en mp, je n'arrive pas à raccorder mon expérience du test ou disons plus justement mon souvenir de cette expérience à ce que c'est censé mettre en lumière :grattelatete:
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Youpla
Messages : 38
Enregistré le : sam. 8 déc. 2018 00:50
Présentation : [http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php? ... 39#p284095]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Youpla » jeu. 14 mars 2019 23:01

Similitudes j'ai beaucoup aimé, je donne 3 sur l'échelle de Fu (moi aussi j'aime bien dire l'échelle de Fu :huhu: ).
J'aime bien la logique du truc, surtout si c'est abstrait.

Vocabulaire, je sais pas, ça dépend trop des mots. Avec une liste plus longue, il y en aurait sans doute eu que je ne connais pas...mais qui sait ? Donc "ne se prononce pas" sur l'échelle de Fu.

Cubes j'adore, je dirais 3 sur l'échelle de Fu même si j'ai perdu du temps sur le dernier du cube donc pas eu le plafond.
J'ai "vu" le découpage tout de suite mais comme la psy m'avait annoncé que c'était le dernier donc le plus difficile, je me suis dit que je devais me tromper et j'ai tenté un découpage plus tordu qui ne marchait pas bien sûr, et j'ai fini par construire ma 1ère idée juste avant la fin du chrono !

Matrices j'adore car rassurant pour moi. J'ai pas trop senti la difficulté croissante, je trouve que c'est toujours la même logique (contrairement aux matrices du pré-test Mensa, j'avais eu 40/40 mais clairement c'est le genre de truc logique qui me convient bien). Donc 3 sur l'échelle de Fu.

Mémoire des chiffres, j'ai pas plafonné mais un peu en-dessous.
Bizarrement j'ai fait aucune faute quand il fallait redire à l'envers alors que je me suis trompée au dernier à l'endroit. Ordre croissant, je ne sais plus mais moins bien.
Je me suis dit que j'aurais pu faire ça facilement avec moins de nuits blanches avant le test et plus de motivation mais en fait, je crois que je n'aurais pas tenu, par manque d'endurance, par décrochage, même bien reposée.
Du coup, je dirais 1 sur l'échelle de Fu.

Les autres subtests, j'aime pas trop (voire pas du tout), suis plus ou moins loin du plafond de toutes façons.

J'oubliais puzzle, plus loin du plafond mais des erreurs dans le milieu et pas pour les derniers.
Le chrono me stressait, j'ai tenté certains à "l'instinct" par peur d'être hors chrono, mais ça ne m'a pas vraiment réussi (3 erreurs en tout il me semble).
J'aimais bien sinon, sans chrono, j'aurais voté 3 sur l'échelle de Fu mais 1 seulement avec chrono.

Avatar du membre
Ukyo
Messages : 14
Enregistré le : mar. 5 mars 2019 19:58
Présentation : Ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Ukyo » sam. 16 mars 2019 15:47

Grabote a écrit :
jeu. 14 mars 2019 15:52
+1 avec Lady S.
J'ai plafonné en similitudes et vocabulaire, et je ne peux pas répondre au questionnaire de Fu parce que je n'ai pas compris ces exercices, ils ne m'ont demandé aucun effort, j'ai juste pas vraiment compris l'intérêt et en effet cela m'a grandement fait douter de mon diag et je dois bien avouer aussi : de la qualité du test ...
Mais justement, Mme Space disait que si la plupart des personnes "diagnostiquées +" avaient trouvé les subtests de vocabulaire très faciles, cela devrait inviter à relativiser le sentiment d'imposture... et non à relativiser la pertinence du test.

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3470
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Grabote » sam. 16 mars 2019 17:03

:D j'avoue, mais je parlais de "à l'époque" ... aujourd'hui, disons que je ne doute plus de la qualité du test mais plutôt que j'ai relativisé son champ de compétence :P
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Carcharodontosaurus
Messages : 20
Enregistré le : mer. 13 févr. 2019 16:11
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Carcharodontosaurus » lun. 18 mars 2019 10:14

J'ai passé le WISC il y a longtemps, et les résultats qui m'ont été rendus n'étaient pas complets (je n'ai pas tout le détail des subscores).

J'ai plafonné le verbal (vocabulaire et similitude au moins). et je n'ai pas cru la psy lorsqu'elle me l'a dit ! Je pensais bien être allé plutôt au bout des questions, mais pas à ce point la. C'était facile mais je pensais que d'autres critères de notation, notamment d'exactitude dans les définitions, étaient pris en compte. J'avoue que ça m'avait laissé sur le cul. Je mettrais donc 3.

Pour le reste, je sais que j'avais plafonné ailleurs mais n'ayant pas les détails (mon compte rendu fait 4 pages avec rorschach et un second test de personnalité) ni n'étant expert des subtests je ne saurais détailler.

Je me souviens avoir été ultra frustré par les cubes, faciles comme tout mais que j'avais foutu par terre au dernier subtest et que je n'ai pu remettre dans l'ordre que juste après la fin du chrono lol.

Le test dans sa globalité m'avait paru étrangement simple, mis à part les "devinettes" dont les dernières m'avaient agacé.

EDIT: Après recherche j'avais plafonné en chiffre. Mais je mettrais 2, je commençais à trouver de la difficulté à la fin.

Répondre