Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.
Avatar du membre
Fu
Messages : 629
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Fu » jeu. 28 févr. 2019 13:45

Bonjour,

Le test de QI comprend des « subtests » plafonnés au score de 19, autrement dit ils ne savent pas mesurer un individu au-delà de ce plafond. Dans ce sujet sur les très hauts potentiels (THQI), on se demande à quel point certaines personnes ont pu être limitées par ce plafond, et j’ouvre donc ce sujet — qui n’a aucune valeur scientifique — pour demander à celles et ceux ayant « plafonné » quelque part comment ce plafond a été atteint : a-t-il juste été effleuré du doigt, ou bien vous êtes vous fracassé le crâne en pleine course alors que votre ascension commençait à peine ?

Je propose trois notations, en reprenant l’image ci-dessus :
  1. En bout de course, j’ai effleuré le plafond du doigt, j’étais à bout de force ;
  2. Encore un peu d’élan, j’aurais pu continuer un peu plus loin, mais ça devenait difficile ;
  3. À pleine vitesse, je commençais à peine mon ascension, aucune difficulté ressentie.

J’ouvre le bal :
  • Similitudes, 3. Je n’ai pas eu l’impression que la difficulté allait croissant, donc j’aurais pu continuer ainsi pendant longtemps.
  • Vocabulaire, 3 également, pour les mêmes raisons. Il existe beaucoup de mots que je connais peu ou pas, mais le niveau de ceux utilisés pour le test m’a semblé très commun.
  • Mémoire des chiffres, 1 ou 2, certainement pas 3. Ça me paraissait dur sur la fin, mais j’y arrivais toujours.
J’ai des 17 et 18 avec des ressentis à 2 ou 3, mais respectons la règle du jeu et commentons seulement les 19. :)

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12517
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par TourneLune » jeu. 28 févr. 2019 14:05

Y a des subtests qui plafonnent en dessous, si je ne m'abuse.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Fu
Messages : 629
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Fu » jeu. 28 févr. 2019 14:22

Ah, je l’ignore, sur mon rapport tous les scores sont indiqués sur 19. Mais ça expliquerait le ressenti de 3 (pas senti de difficulté) avec certains scores pourtant inférieurs à 19. Si quelqu’un peut indiquer les plafonds pour chaque subtest, ça sera utile pour ce sujet.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12517
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par TourneLune » jeu. 28 févr. 2019 14:25

Ah, à vérifier avec des psys, c'est peut-être moi qui ai mal compris.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 822
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Pataboul » jeu. 28 févr. 2019 15:09

J'ai eu 19 à "similitudes" et "compréhension" (subtest facultatif). Mais j'ai du mal à les évaluer selon ton échelle car j'ai eu l'impression de ne dire que de la mer.. et c'est avec une certaine surprise que j'ai reçu ces résultats. Ca correspond p'tet à un "3" puisque je me sens capable de dire beaucoup d'autres banalités/conneries/truc-superficiels... Mais vraiment, je n'en sais rien.

Par contre j'ai trouvé "cubes" très facile et n'ai commencé à trouver ça drôle que sur le dernier, j'ai été déçu que ça s’arrête alors que ça commençais juste à être intéressant, mais je n'ai "que" 17.

Avatar du membre
Louise
Messages : 1173
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Louise » jeu. 28 févr. 2019 15:15

Moi j'ai des plafonds à moins de 19, mais j'ai passé la WAIS-III, alors ptet c'était pas étalonné pareil? (après min premier bilan, c'était aps mon nom dessus, donc la psy elle gérait bien le copié collé, on est pas l'abri d'une erreur). Je sais que c'était plafond parce que c'était bien noté, genre, "17/17"
De souvenir, j'ai plafonné à Similitudes et Compréhension, honnêtement on aurait pu y passer des heures. (donc 3, selon la pataboul-notation)
J'ai aussi plafonné à Matrices, mais là j'en ai bien chié sur la dernière (elle m'a énervée, je voulais pas lâcher l'affaire), je dirais 1.
Cubes et arithmétique, je pense que j'ai pas plafonné, tout bon, mais pas assez rapide. Je vérifierai!

Avatar du membre
lady space
Messages : 2075
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par lady space » jeu. 28 févr. 2019 15:32

Mon bilan ne détaille pas les scores des différents items, j'ai juste un QIV, un QIP et un QIT (WAIS III), donc je ne sais pas vraiment où j'ai pu plafonner précisément, je vois juste que le QIV est à 150, donc au plafond.

Mais je me souviens que j'ai trouvé toutes les questions autour du vocabulaire, similitudes, compréhension, tout ça, vraiment trop simples, même pas vraiment besoin de réfléchir, je mettrais donc 3.

Et les cubes en soi n'étaient pas bien compliqués non plus, si toutefois mes doigts avaient bien voulu les tourner et poser dans le sens que ma tête avait prévu. Je ne peux pas mettre 3 parce que la performance n'y était pas, étant donné que mes doigts se sont emmêlé les pinceaux, mais du point de vue purement intellectuel, j'ai trouvé ça très facile aussi.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
Fu
Messages : 629
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Fu » jeu. 28 févr. 2019 15:34

@Pataboul, qu’entends-tu par « dire de la merde » ? Tu pensais te tromper, ou bien juste balancer des banalités ? Pour moi c’était des banalités, me demandant si j’avais raté un piège, donc aucun effort ressenti, ce que j’ai traduit en une catégorie 3 selon le classement que j’ai indiqué au début de ce sujet.

J’ai presque la même chose que toi sur les cubes : je ne vois pas comment j’aurais pu les faire plus rapidement sans être un ninja des doigts et je n’ai pas ressenti la moindre difficulté, avec pourtant une note de 17/19. Serait-ce un de ces subtests qui plafonnent à 17 ? Il me semble pourtant avoir lu ici des gens annonçant des scores supérieurs.

Rianne
Messages : 152
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Rianne » jeu. 28 févr. 2019 15:47

Marrant j'ai les mêmes :emo:
  • Similitudes, 3. Aucun début de difficulté.
    Vocabulaire, 3. Pareil.
    Mémoire des chiffres, 3 puis 2 sur le dernier exercice, réussi mais un peu plus de temps pour répondre.
Après j'en ai beaucoup a 17/18, le pire étant le 13 en arithmétique où j'ai un vrai pb de compréhension dès qu'on mélange des choses.
Les résultats qui me posent le plus de questions sont les puzzles et les matrices (16 et 15) où j'ai pour les matrice commis une erreur à la moitié, ce qui m'a un peu bloqué sur la matrice suivante (que j'ai réussi) et une fois remis en route j'ai tracé la fin en un rien de temps tellement c'était simple. De même pour les puzzles(pas d'erreur mais j'ai perdu du temps sur une au milieu), étrangement arrivé a la fin je n'y ai pas vu de difficulté plus élevée qu'au début donc j'aurai pu aller beaucoup plus loin et sur beaucoup plus complexe. Mais je n'ai pas plafonné du tout du tout sur la note, pourtant sur ta notation je mettrai clairement un 3.

A part l’arithmétique ou j'avais l’encéphalogramme d'une grenouille et donc un bon gros 1 (voir 0 :D), le reste serait plutôt a 3 sauf la fin de la mémoire des chiffres.
La ou je reste assez dubitatif, c'est sur la compréhension verbale en générale où 1 million d'autres notions/questions aurait pu me faire chuter sévèrement, la j'ai l'impression d'avoir eu du bol de connaitre ou que les notions étaient très basiques.

Dur à expliquer.

EDIT : 17 aussi aux cubes et je l'ai fait quasi en apnée (elle m'en a fait la remarque et que j'étais vraiment très rapide), aucune erreur, fait en quelques minutes.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12517
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par TourneLune » jeu. 28 févr. 2019 15:59

Je pense qu'il faudrait l'avis éclairé d'un psy qui a les tables parce que là non compare des trucs pas comparables. Entre notes brutes notes standards et indice, ça ne veut pas exactement dire la même chose.

Bon j'arrête de faire la casse couille :lol:
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
lady space
Messages : 2075
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par lady space » jeu. 28 févr. 2019 16:23

En fait, ce n'est pas toi qui es casse-quelque chose - se sont les psys qui n'utilisent pas tous la même procédure standardisée, avec des termes bien précis, définis, traçables d'une version à l'autre, qui brouillent toutes les pistes. De sorte à ce que, même dans un topic sans valeur scientifique, on ne peut toujours pas savoir qui parle de quoi. C'est rageant quand même ! Comment est-on censé se comprendre, soi-même et les autres, dans une telle pagaille ? C'est une conspiration ! :violent:

En fait, je ne rigole qu'à moitié : parfois, j'ai vraiment du mal avec la rigueur à géométrie très variable des psys de toutes obédiences.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
Louise
Messages : 1173
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Louise » jeu. 28 févr. 2019 16:23

Fu a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 15:34
J’ai presque la même chose que toi sur les cubes : je ne vois pas comment j’aurais pu les faire plus rapidement sans être un ninja des doigts et je n’ai pas ressenti la moindre difficulté, avec pourtant une note de 17/19. Serait-ce un de ces subtests qui plafonnent à 17 ? Il me semble pourtant avoir lu ici des gens annonçant des scores supérieurs.
Non, je pense que c'est le facteur temps qui a joué. Les tests chronométrés pour avoir le max, il faut certes avoir tout bon, mais dans un délai imparti.

Avatar du membre
lady space
Messages : 2075
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par lady space » jeu. 28 févr. 2019 16:34

Non, je pense que c'est le facteur temps qui a joué. Les tests chronométrés pour avoir le max, il faut certes avoir tout bon, mais dans un délai imparti.
D'ailleurs, les psys sont-ils censés annoncer les tests qui sont chronométrés ? La mienne ne l'a pas fait, je n'ai pas vu de chrono non plus, elle a dû soit pas chronométrer, soit tenir le chrono caché derrière son bureau. En tout cas, je n'ai aucune idée des tests où j'aurais dû me dépêcher. Et à la fin du bilan, elle m'atteste un rythme de travail passable. Normal vu que j'ai pris mon temps, ne sachant pas que la vitesse était évaluée. Après, est-ce que le savoir aurait changé la face du monde ? Probablement pas mais bon...
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
Louise
Messages : 1173
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Louise » jeu. 28 févr. 2019 16:46

La mienne ne l'a pas fait non plus. Du coup, je pense que non. Ça fait typiquement partie des éléments qui sont bien spécifiés ou non, il faut vraiment passer le test dans des conditions les plus étalonnées possibles. Même le fait de relancer ou non, et combien de fois, doit être scrupuleusement respecté.

Idem
Messages : 20
Enregistré le : mer. 9 janv. 2019 16:50
Présentation : Par ici !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 26

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Idem » jeu. 28 févr. 2019 17:34

Je répondrais plus en détail quand j'aurais du temps, mais grosso merdo :
- J'ai plafonné au verbal (tous les subtests, il me semble) : je n'ai trouvé aucun changement de difficulté, ou du moins, pas crescendo !
- J'ai aussi quasiment plafonné en IRP (je ne me souviens pas de quel subtest j'ai pas plafonné... je reviendrais aux détails ce soir, si j'ai le temps) : J'ai bien vu la montée en difficulté, mais par contre j'ai été aussi un peu déçu que ça s'arrêtait si "tôt", dans le sens où ça commençait à me bouger les méninges !
- J'ai rien plafonné du tout en IVT
- Il me semble avoir plafonné un dernier subtest en IMT, mais je me rappelle plus lequel. Je me souviens par contre, pour la suite de chiffre, que les derniers commençaient à me faire peiner quelque peu (même si, dans la globalité, je pense que j'aurais pu continuer un peu, mais pas beaucoup plus).

Pour répondre rapidement au sujet en cours : Je n'ai pas non plus été mis au courant des subtests chronométrés. Je me doutais que c'était chronométré, du coup je suis parti du principe que TOUS les subtests l'étaient. Forcément, je me suis dépêché partout en essayant de pas perdre en qualité de réponse.
Par contre, elle m'a "relancé" plusieurs fois, notamment en verbal, où je prenais quelques secondes pour répondre en trouvant le mot idoine. Elle m'a fait remarqué, qu'au final, des mots beaucoup plus "commun" faisaient l'affaire.

Est-ce que c'est "compris" dans le test ? Si ça n'est pas compris, alors j'ai pas plafonné du tout en verbal :O

Avatar du membre
Audette
Messages : 22
Enregistré le : dim. 28 janv. 2018 17:22
Présentation : Toc toc toc ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Dans le micro et le macro
Âge : 21

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Audette » jeu. 28 févr. 2019 18:43

TourneLune a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 14:05
Y a des subtests qui plafonnent en dessous, si je ne m'abuse.
Bonjour,

Effectivement, il me semble que tous les subtests ne sont pas sur 19. J’ai passé la WAIS en juin dernier et comme je suis étudiante en psycho, j’ai pu la faire passer et j’en ai profité pour consulter les tables de conversion des notes brutes en notes standards.

Pour certaines tranches d’âge, les subtest ne plafonnent pas forcément à 19, ça peut être 17 ou 18. Je m’en suis aperçue car la psy m’avait dit que j’avais plafonné aux cubes mais elle avait inscrit 18 dans le compte-rendu, si bien que j’ai d’abord pensé qu’elle avait fait une faute de frappe. Tout compte fait, le subtest plafonnait à 18 pour ma tranche d’âge.

Par contre je ne connais pas la raison de ces différents plafonds. Peut-être que cela permet de déterminer le poids du subtest dans le QI de l’indice et donc du QIT ? Je vais me renseigner auprès de mon prof de psychométrie.

--------------------------------------------

Sinon pour répondre au topic de Fu :

Cubes, 3. Pas de difficultés mais j’ai quand même adoré. D’ailleurs, j’ai reproduit un exemplaire de 16 cubes en papier chez moi pour continuer à m’amuser. ^^
Matrices, 3. J’ai toujours aimé les tests psychotechniques, et même si les matrices n’en sont pas je pense que mon cerveau était habitué à ce type de démarche cérébrale
Puzzles visuels, 2. Tout réussi mais j’ai dû me concentrer pas mal, je ne pense pas que j’aurais tenu encore très longtemps.
Vocabulaire, 3. Moi et ma précision maladive pour la langue française avons été frustrés de ne pas pouvoir continuer ^^
Arithmétique, 2. Je DETESTE le calcul, ça me renvoie à des années de souffrances mathématiques. :huhu: Par contre je calcule tout moi-même sans calculette, surtout pendant les soldes mais je préfère prendre mon temps pour résoudre un calcul. Je pense que ce qui m'aurait paralysé dans ce subtest c'est le stress du chronomètre.
Symboles, 3. Je pense que j'aurais pu continuer encore longtemps, ce qui a contribué pour moi c'est la rapidité, et de balayer des yeux les items le plus rapidement possible.
"Comme un ange... Un ange qui s'était brûlé les ailes au feu de ce qu'il ignore"

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 539
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9657
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 40

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Bulle d'o » jeu. 28 févr. 2019 20:38

plafond sur 2 subtests "verbal" et à 3, et je trouvais que je n'étais pas allée très en détail (elle m'a pointé tout à fait le contraire), un peu comme pataboul en fait, idem sur les cubes, j'aurais pu encore jouer. Le reste , j'ai plus ramé!

Idem
Messages : 20
Enregistré le : mer. 9 janv. 2019 16:50
Présentation : Par ici !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 26

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Idem » jeu. 28 févr. 2019 22:36

Je reviens avec un peu plus d'informations !

Alors, pour répondre à l'interrogation "générale", tous les subtests ne sont effectivement pas sur 19 !

Échelle de Compréhension Verbale :
- Similitudes : 18/19 (Pas de différence entre le début et la fin)
- Vocabulaire: 19/19 (Pas de différence entre le début et la fin)
- Information: 17/19 (Pas de différence entre le début et la fin, j'ai merdé sur deux trucs, un dont j'avais la réponse mais qui ne voulait pas sortir :tronco: )
- Compréhension: X/18

Échelle de Raisonnement Perceptif :
- Cubes: 18/18 (Une légère montée en difficulté ressentie)
- Matrices: 16/17 (Une petite montée en difficulté ressentie)
- Puzzles visuels: 16/17 (Une légère montée en difficulté ressentie)
- Balances: X/19
- Complément d'images: 17/18 (Une toute petite montée en difficulté ressentie... SAUF sur le dernier, où j'ai carrément jeté l'éponge)

Échelle de Mémoire de Travail :
- Mémoire des chiffres: 17/19 (Grosse difficulté effectivement ressentie)
- Arithmétique: 16/16 (Pas vraiment de montée en difficulté de ressentie)
- Séquences lettres-chiffres: X/19

Échelle de Vitesse de Traitement :
- Symboles: 15/19
- Code: 11/19
- Barrage: X/19

Comme je l'avais dis, c'était un peu flou sans avoir les résultats sous les yeux. J'ai plafonné à un subtest de chaque, sauf en IVT.
Mais j'ai trouvé la partie verbale assez accessible, pour le coup. Comparée à la partie IRP qui m'a semblé déjà plus technique !

Avatar du membre
choubidou wouah
Messages : 37
Enregistré le : mer. 9 janv. 2019 22:34
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9844
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 46

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par choubidou wouah » jeu. 28 févr. 2019 23:42

Deux 19 pour ma part:

Vocabulaire: entre 2 et 3
Similitudes: clairement 3, j'ai adoré, mes neurones s'éclataient sous l'impulsion... L'arrêt a été frustrant
Cubes: 17, je crois que c'était le plafond... là plutôt entre 1 et 2. Il me semblait que c'était simple mais la réalisation me semblait plus compliqué (mais suis-je bien claire? :blond: ).

Je ne crois pas avoir atteint le plafond ailleurs...
Il faut une vie pour apprendre à vivre. Sénèque

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12517
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par TourneLune » jeu. 28 févr. 2019 23:51

On se croirait à l'école quand on comparait nos notes.... :lol: ou quand on partait se planquer quand les autres comparaient leurs notes :1cache:
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Rianne
Messages : 152
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Rianne » jeu. 28 févr. 2019 23:59

TourneLune a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 23:51
On se croirait à l'école quand on comparait nos notes.... :lol: ou quand on partait se planquer quand les autres comparaient leurs notes :1cache:
Le vieux reflexe instinctif ! :vgeek: (les souvenirs qui reviennent :pale: )

Avatar du membre
Pataboul
Patamobile
Messages : 822
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Pataboul » ven. 1 mars 2019 00:31

Fu a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 15:34
Pataboul, qu’entends-tu par « dire de la merde » ? Tu pensais te tromper, ou bien juste balancer des banalités ? Pour moi c’était des banalités, me demandant si j’avais raté un piège, donc aucun effort ressenti, ce que j’ai traduit en une catégorie 3 selon le classement que j’ai indiqué au début de ce sujet.

J’ai presque la même chose que toi sur les cubes : je ne vois pas comment j’aurais pu les faire plus rapidement sans être un ninja des doigts et je n’ai pas ressenti la moindre difficulté, avec pourtant une note de 17/19. Serait-ce un de ces subtests qui plafonnent à 17 ? Il me semble pourtant avoir lu ici des gens annonçant des scores supérieurs
Je pensais dire des choses tellement banales et vagues qu'assurément je me trompais. Sur le moment j'ai eu l'impression de foirer complètement les subtest d'ICV. Pour "cubes" c'est bien comme tu le dis si joliment: à moins d'être "un ninja des doigts" je n'aurais pas pu faire mieux. Je serais très étonné que 17 n'y soit pas le plafond pour nos tranches d'âge.



C'est intéressant de voir qu'on est nombreux à avoir eu l'impression de ne pas forcer sur les mêmes subtests. En gros ceux de l'ICV et les cubes.

Idem
Messages : 20
Enregistré le : mer. 9 janv. 2019 16:50
Présentation : Par ici !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 26

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par Idem » ven. 1 mars 2019 09:20

TourneLune a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 23:51
On se croirait à l'école quand on comparait nos notes.... :lol: ou quand on partait se planquer quand les autres comparaient leurs notes :1cache:
J'ai hésité avant de poster mon dernier message parce-que je me suis dis la même chose :tmi: , mais après réflexion, ça répondait aux questions sur les notes "plafonds" (à savoir si tous les subtests étaient sur 19) :clap:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12517
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par TourneLune » ven. 1 mars 2019 09:49

Mais oui c'est une boutade, pas une critique ;)
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
lady space
Messages : 2075
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Message par lady space » ven. 1 mars 2019 11:23

Depuis que je suis cette discussion sur le plafonnement, je n'arrête pas de penser aux nombreux posts de gens aux prises avec un complexe de l'imposteur, qui s'appuient sur l'apparente simplicité des tests autour du verbal pour continuer de réfuter leur propre HQI malgré le test sans appel. Genre "Mais tout le monde connaît ces mots ! Ça n'a rien d'exceptionnel !"

Peut-être que le fait de voir que nous sommes nombreux à trouver les questions de vocabulaire archi-simples pourra aider l'un ou l'autre à prendre un peu de recul sur son sentiment d'imposture...
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Répondre