Douance et empathie

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12697
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Douance et empathie

Message par TourneLune » lun. 4 juil. 2011 21:14

ben après, il reste l'essai et l'erreur. Faut aller vite et discrètement :D
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 43

Re: Douance et empathie

Message par Monsieur Noir » lun. 4 juil. 2011 21:17

Je crois que c'est ça que j'ai pas pigé, petit.
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12697
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Douance et empathie

Message par TourneLune » lun. 4 juil. 2011 21:25

Ce serait pas plutôt la discordance entre les mots et les perceptions?
Genre on te dit que ça va quand tu sens que ça va pas, on t'engueule en se marrant intérieurement, etc....
Du coup, tu as fait confiance aux mots, le reste, tu l'as évacué parce que considéré comme faux?
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 43

Re: Douance et empathie

Message par Monsieur Noir » lun. 4 juil. 2011 21:30

C'est fort possible aussi, ça me parle à fond, et ça expliquerait le problème profond que me pose le mensonge.
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12697
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Douance et empathie

Message par TourneLune » lun. 4 juil. 2011 21:39

Ben moi , tu vois, j'ai oublié les mots pour me concentrer sur le reste.
Et si j'en suis là aujourd'hui, c'est parce qu'une histoire de ma vie a fait que pour une fois, il semblerait que je me sois trompée dans mes sensations. ( en fait, j'en suis pas si sûre, mais bon.... c'est compliqué)
Le tout est que sur le coup, ça m'a tellement bouleversée que j'en ai pas mangé pendant 3 jours.
C'était comme... comme une illusion optique puissance 12 millions et j'avais beau savoir que je m'étais trompée, je voyais toujours la même chose.... J'ai vraiment cru être folle à ce moment-là.

Si ça se trouve, c'est tout simplement ça l'empathie, je ne sais pas si ça concerne seulement les émotions... ou alors peut-être que tout est émotion.... chai pas, c'est un peu bizarre tout ça, mais c'est là....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 43

Re: Douance et empathie

Message par Monsieur Noir » lun. 4 juil. 2011 21:56

C'est un peu l'effet que m'a fait un certain râteau, celui qui m'a fait me poser les bonnes questions. Le contraste gigantesque entre ce que je voyais et ce qu'elle disait. C'était tellement énorme que n'importe qui aurait vu et pourtant... "non".

Oui, j'ai cru être cinglé aussi, avant de chercher comment/pourquoi on pouvait agir comme ça. (et de comprendre que fallait p'tet que je m'y prenne autrement. :lol:) Une fois trouvé, ça a fait un premier "clic" et j'ai pu décrypter ce que je voyais.
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12697
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Douance et empathie

Message par TourneLune » lun. 4 juil. 2011 22:16

Moi je l'ai eu à 14 ans, celui où tu te rends compte que les mots ça sert pas à grand chose... Adolescence effervescente du coup, mais j'ai remis un tas de choses à leur place au bon moment, je crois....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Douance et empathie

Message par Cyrano » mar. 5 juil. 2011 07:13

Ça m'intéresse M noir ça...un premier clic ?
Qu'est ce qui fait que justement on croit savoir interpréter les ressentis de l'autre et qu'on se plante ?
Quelles sont les pistes que tu as trouvées ?
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12697
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Douance et empathie

Message par TourneLune » mar. 5 juil. 2011 07:25

Faire abstraction des mots et regarder les actes déjà. Surtout les plus petits et les plus insignifiants qui sont qu'on contrôle le moins.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Douance et empathie

Message par Cyrano » mar. 5 juil. 2011 07:35

Oui, le non verbal. C'est plus lui que je capte. Mais quand le non verbal est tellement différent du verbal, je me demande si ça vient de moi ou pas. J'ai cette impression souvent de savoir ce qui se cache derrière les belles (ou mauvaises) paroles mais quand on met la personne en face de ce qu'on croit capter chez elle, la réaction peut être violente. Je l'ai vécu en tout cas. Elle nie tellement farouchement que je suis incapable de savoir si je suis dans le vrai ou pas.

La phrase entendue mille fois dans ces cas là : "Tu te fais des films !"
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12697
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Douance et empathie

Message par TourneLune » mar. 5 juil. 2011 07:53

Oui, le non verbal. La plupart du temps, les gens se mentent à eux-meme, nous y compris, et il est assez inutile de les mettre en face de la contradiction. En tous cas c'est assez normal que ce soit mal pris.
Bon enfin on s'éloigne là, il faudrait que je coupe le topic presque...
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Douance et empathie

Message par Cyrano » mar. 5 juil. 2011 07:59

Bah tu pourrais peut-être le couper et en ouvrir un sur le sujet ? C'est intéressant je trouve...
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12697
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Douance et empathie

Message par TourneLune » mar. 5 juil. 2011 10:26

Ouai mais faut que je me lève pour ça :D
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 43

Re: Douance et empathie

Message par Monsieur Noir » mar. 5 juil. 2011 19:55

Cyrano a écrit :Qu'est ce qui fait que justement on croit savoir interpréter les ressentis de l'autre et qu'on se plante ?
Dans mon cas : projeter ma propre vision des choses sur l'autre. En l'occurrence, et en ce qui concerne cette anecdote précise, une confusion entre "intérêt, désir naissant" avec "amour fou". :pirate:

J'avais une invitation, et j'ai cru que ça signifiait que je pouvais m'installer définitivement, si on veut. Le parfait boulet.
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Douance et empathie

Message par Cyrano » jeu. 21 juil. 2011 15:24

Je ne sais pas si je poste au bon endroit...

Je suis assailli des injustices du monde. Je les prends en pleine figure et ne comprends pas l'indifférence générale. Je me sens, une fois de plus, décalé. Mais ce décalage me fait souffrir. Je ne comprends pas qu'on puisse dire : "ho bah c'est comme ça...la misère fait partie du monde et il faut faire avec."

Moi, je ne fais pas avec. J'en ai marre de cette indifférence. Ce que je ressens au plus profond de moi, c'est que l'indifférence est le plus grand mal qui afflige notre espèce. La rationalisation des choses, au bout d'un moment, met le plus grand des voiles sur ce qu'elle était sensée expliquer (justifier ?).
On trouvera peut-être que je souffre d'un certain angélisme pleurnichard, que je suis atteint du syndrome de Cervantès...
Non bien sûr que tout seul, je n'arriverai à rien. Je ne sais déjà pas ce que je veux faire de ma vie...

Je souffre de souffrir pour les autres mais ne voudrais pas qu'il en soit autrement. C'est tout le paradoxe.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Douance et empathie

Message par Mlle Rose » jeu. 21 juil. 2011 16:16

Je ne sais pas, en effet, si nous sommes bien dans le champ de l'empathie...
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12697
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Douance et empathie

Message par TourneLune » jeu. 21 juil. 2011 16:24

Non je ne crois pas non plus. Ça me fait plus penser à la projection de quelque chose, mais quoi....?
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5600
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Douance et empathie

Message par Fabs le vaurien » jeu. 21 juil. 2011 16:37

une grosse contagion émotionnelle associée à une intolérance à l'injustice peut être. Mais pas forcément empathique dans la mesure où l'empathie ne s'associe pas à de la souffrance ressentie pour qui la vit.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Colonel Moutarde
Messages : 913
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 07:56
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Contact :

Re: Douance et empathie

Message par Colonel Moutarde » ven. 22 juil. 2011 08:32

A mon avis ça a plus à voir avec le topic "douance et injustice".

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6826
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Douance et empathie

Message par Zyghna » ven. 11 nov. 2011 18:44

On en revient à la différence entre sympathie et empathie. Les deux peuvent aller ensemble, et dès fois non, ça dépend des échos que cela provoque chez nous, mais il faut bien distinguer les 2.
C'est à cause de l'empathie que je recherche aussi constamment le choc avec d'autres cultures, d'autres moeurs. Changer totalement de système de pensée pour comprendre l'autre, c'est fascinant. Et c'est là qu'on mesure aussi l'impact de notre conditionnement culturel.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12697
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Douance et empathie

Message par TourneLune » ven. 11 nov. 2011 19:04

Moi aussi, j'adore!
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Douance et empathie

Message par Cyrano » ven. 11 nov. 2011 19:06

De mémoire, j'ai toujours recherché le contact avec d'autres cultures. Elles sont capables de chambouler toutes nos croyances, tout ce qu'on prenait pour acquis. Ça fait grandir je trouve.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5600
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Douance et empathie

Message par Fabs le vaurien » ven. 11 nov. 2011 21:23

c'est interessant ce que vous dites.
Ca me fait penser à mon boulot de technicien de l'empathie, lorsqu'il se confronte à des situations de personnes à culture spécifique.
Lorsqu’on intervient en tant que professionnel de la relation d’aide face à des populations de cultures differentes, inévitablement, nous rentrons en conflit interne. Pour dépasser ces conflits, il faut passer par un phénomène appelé communément de « décentration »
Se decentrer, c’est prendre de la distance par rapport à soi meme, c'est-à-dire prendre conscience de son identité en terme de valeurs, normes, ideologies, celles que je rejette, partage, celles auxquelles j’adhère. Se decentrer, c’est prendre conscience de ses propres références.

Aussi, tout accompagnement (régi par la force empathique) se doit de passer par ce travail sur soi. En fait, pour etre empathique, il faut d'abord se décentrer. Je ne dis pas qu'elle ne peut pas etre naturelle hein? je parle du point de vue d'un professionnel. Et je suppose que vous, qui avez vécu un "choc" culturel, vous vous êtes décentrés.

Il existe des techniques pour ça avec des grilles de travail pour cerner ses zones d’incompréhension (ou zones sensibles) ou cerner ses représentations (ou cadre de référence). je pourrais vous expliquer un peu plus et vous montrer des grilles de travail si vous voulez.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5600
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Douance et empathie

Message par Fabs le vaurien » ven. 11 nov. 2011 21:51

Dans nos rencontres avec autrui, nous mettons en œuvre différents filtres . Ces filtres sont constitués de nos normes et représentations sociales mais également de nos modèles reçus…
Les normes jouent un role de premier plan dans la vie des groupes sociaux et des individus puisqu'elles assurent des fonctions de cohesion, d’acculturation et de modélisation des conduites. C’est la double notion de conformité au modèle majoritaire et de regle qu’il convient de suivre. Reside donc chez l’individu une idée de valeur et aussi de pression sociale. Tout eccart à la norme serait violent voir inévisageables.

Les représentations sociales comprennent les préjugés et les stéréotypes. Ce sont des hypothèses de travail, utiles pour appréhender le monde : on part à la rencontre de la culture des autres avec une connaissance approximative de celle-ci.
Les stéréotypes sont plus ancrés et immuable dans leur transmission ; ils passent pour des évidences et « s’enracinent dans les perceptions où l’émotivité l’emporte de beaucoup sur la raison et servent à conforter les identités collectives ». (cf Verbant, la question interculturelle dans le travail social)
Ces représentations que nous avons somme des « images guides » aidant au décodage et à l’évaluation de situations.

La puissance de ces représentations peut engendrer une tension, une pression à l’acculturation, à l’assimilation impliquant une impossibilité à envisager d’autres normes et codes sociaux. Aussi, pour être vraiment dans un échange authentique avec l’autre, il importe de prendre conscience de ces filtres et de les dépasser. D'où l'histoire de la décentration.

edit: c'est marrant, j'avais posté la même chose sur le topic de la desinitégration positive.. je me recycle :D1
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5600
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Douance et empathie

Message par Fabs le vaurien » ven. 11 nov. 2011 22:25

Pour revenir à l'empathie, je dirais qu'elle traduit surement une certaine capacité à dépasser ses propres codes afin de prendre en compte de manière distanciée et objective, la realité de l'autre.
C'est en ce sens, je crois , qu'elle n'a rien à voir avec la contagion émotionnelle qui elle s'inscrit surement dans de la projection voir du transfert. Si bien que reprocher à l'autre de ne pas etre empathique avec soi temoigne que nous ne le sommes pas nous même.
L'empathie est une compétence avant tout.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Répondre