Les premiers jours... Du reste de notre vie

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.
Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6815
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Zyghna » lun. 2 avr. 2012 10:00

Bon finalement on passe à 60 à l'IRL pour accroître tes nouvelles limites? ^^

c'est toujours agréable de constater qu'on évolue en bien ^^
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5977
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par pixelvois » lun. 2 avr. 2012 10:15

Merci Cyr' !

Lol Zyghna ! Le week-end d'avant j'ai failli tester avec 2000 personnes : j'ai finalement procrastiné... faut pas brûler les étapes quand même... :lol:

Mais évidemment, ça va être encore autre chose : le nombre, mais normalement pas que des nouvelles têtes, le lien ( si les "atomes crochus" sont aussi présents qu'en février ), malgré le fait qu'on sera moins "entre nous" avec tout ces +chéris qui s'annoncent ( mais globalement je leur fait confiance : s'ils ne sont pas HP eux-même, ils en auront la connaissance, la tolérance, l'ouverture vers, du fait de partager leur vie avec l'un-e "des notres"... et je ne vois vraiment pas quel intérêt ils pourraient avoir à se joindre à nous sans cette dynamique ! au contraire, c'est eux qui risquent de se retrouver dans une position sociale délicate ^^ )... ;)
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6815
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Zyghna » lun. 2 avr. 2012 10:27

(mon mari parle de faire une table de conjoints non-surdoués pour qu'ils ne se sentent pas trop à part :p)
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Cyrano » lun. 2 avr. 2012 13:43

Hors-sujet
Ha bah nickel tiens...

Je te vois bien gueuler à la cantonade :

"Bon les non-surdoués, votre table est prête !...Pardon Madame ? Ha oui vous avez une table pour vous...Bah vous ne pourriez pas suivre les conversations de toute façon...allez hop hop hop !"

:D
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Aïnoa
Bras de fer
Bras de fer
Messages : 2636
Enregistré le : lun. 28 nov. 2011 21:13
Présentation : Un des plus beaux villages de France...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nulle part... si loin...

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Aïnoa » lun. 2 avr. 2012 23:24

Zyghna a écrit :Bon finalement on passe à 60 à l'IRL pour accroître tes nouvelles limites? ^^
Heu, bah je viens pas alors... :oops:
Trop peur...
Heu, mais même à 40... je sais pas encore... :oops: :oops: :oops:
papaours a écrit :on sera moins "entre nous" avec tout ces +chéris qui s'annoncent (...) c'est eux qui risquent de se retrouver dans une position sociale délicate ^^ )... ;)
Heu, je sais pas, moi ils me font peur. Même s'ils ont été choisis par certain d'entre nous.
Je vais trop devoir faire attention à ce que je dis, ce que je fais, comme tous les jours quoi... :oops:
Zyghna a écrit :(mon mari parle de faire une table de conjoints non-surdoués pour qu'ils ne se sentent pas trop à part :p)
Heu, faut amener le résultat papier de la WAIS pour pouvoir entrer chez toi/vous?? :rofl:
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6815
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Zyghna » mar. 3 avr. 2012 09:51

Hors-sujet
oui, on classe par résultat! hinhin!
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
Aïnoa
Bras de fer
Bras de fer
Messages : 2636
Enregistré le : lun. 28 nov. 2011 21:13
Présentation : Un des plus beaux villages de France...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nulle part... si loin...

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Aïnoa » mar. 3 avr. 2012 15:47

Zyghna a écrit :
Hors-sujet
oui, on classe par résultat! hinhin!
Hors-sujet
[Bon, bah pour une fois je ne devrais pas être trop trop mal placée... :mrgreen:
:lol:
Même si ça ne se voit pas trop :oops:
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann

Sandre

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Sandre » dim. 8 avr. 2012 16:30

Bonjour, Bonjour!
De la découverte d'une possible surdouance, à une confirmation... passé l'enthousiasme, rien ne change. J'ai du mal à dépasser mon inhibition intellectuelle. je vois des surdoués partout juste pour me sentir moins seul. Mais en réalité, je suis surdoué et les personnes qui m'entoure au travail ne le sont pas. L'incompréhension persiste. J'en ai marre de la solitude mais je n'ai peut-être pas le choix. Jolie conclusion au test, n'est-ce pas?

J'ai même l'impression que les résultats du test m'ont encore plus éloigné des autres. Et puis il y a quelques amis ( de très bons amis) qui ne soupçonnaient pas mes difficultés bien cachées, qui n'arrive pas à les admettre. Pour eux, ça roulait avant alors pourquoi changer le schéma.

Sauf que le test m'a changé, m'a bouleversé. J'ai pu relire toute ma vie et j'ai réalisé le "à quel point ce fut difficile". Je fais des expériences avec mon nouveau moi en pensant mieux réussir à me gérer. Finalement, de ces expériences, je tente juste des nouvelles manières de rentrer dans le moule. Je ne suis pas sûr que cela m'aide. Mais je n'ai pas la solution clef en main qui me permettra de renouer avec mes plus belles heures de "gloire". Par gloire, j'entends sérénité et égo convenable.

Ceci dit, je dois aussi admettre que tant que je ne quitterais pas ma formation qui ne me plaît pas, je crois que je ne me décanterais pas de manière optimale, je cherche encore une carafe dimensionnée en fonction de ma robe et de mon tannin.

Sans réponse pour médecine, je suis obligé de m'atteler à des articles scientifiques que je n'ai pas envie d'écrire (pourquoi les écrire si je n'accède pas à ce que je souhaite), mais pourtant si indispensable à mon passage en DCEM 1. L'incertitude quant à l'issu de ce nouveau projet m'oblige à penser et à agir pour réussir la fin de ma formation actuelle. Du coup, ca reste beurk!

J'en ai marre mais cela devrait se tasser petit à petit, j'imagine. J'irais bien mieux quand je ferais un travail qui me plaît vraiment. Si la surdouance m'a permit d'admettre que je n'aime pas le métier de physicien médical, la vie qui a été d'une extrême indigence ne me permet toujours pas le caprice si indispensable à mon bonheur.

Ceci dit, ça ou autre chose, je souhaite être constructif. Je suis sûr que le temps venu, toutes ces réflexions et ces choix me permettront d'accepter et d'apprécier ces nouvelles baskets, avec lesquelles je ne sais encore bien marcher.

Pas de phases particulières pour moi (drogues, dépressions sévères, prises de risque, joies inconsidérées, j'ai fait tout ça auparavant), simplement un éloignement plus intense des gens qui me sont différents, malgré moi et malgré eux. Et une obligation de résultats (au travail thèse + formation) qui m'oppresse un peu plus. Je me dis que les jours cléments seront plus appréciés.

Voilà pour les premiers jours... de reste de ma vie, au son des cloches, des baskets et de vin du Languedoc presque bordelais (goûté à table à midi et offert par mes soins.... un délice).

Avatar du membre
amalia
Messages : 939
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 12:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/pres-equipe/bo ... t1011.html
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Localisation : Au sud de la banquise
Âge : 50

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par amalia » dim. 8 avr. 2012 17:33

Mlle Rose a écrit :phase 1 : putain cool je suis pas dingue!
phase 2 : colère, "et merde je fais quoi de ça?"
phase 3 : dépression, je ne sais plus qui je suis, doutes, je suis une merde, j'en ai rien fait
phase 4 : retour d'identité, je suis ce que je suis, je fais donc comme j'ai toujours fait avec ça, je reste moi-même, je vais bien et finalement ce que les autres pensent je m'en tamponne les miches.
pour ceux qui s'inquiètent de la phase 3 : ceci est la description des étapes du deuil (ici, deuil de l'identité précédente, contruction de la nouvelle identité)...la bonne nouvelle est que si généralement, les gens passent par ces étapes, on sait aussi que certaines sont parfois optionnelles, plus ou moins longues, parfois dans le désordre, on peut passer de l'une à l'autre.

pour ma part, j'ai zappé le 3, ni le temps ni l'envie, j'oscille entre 1 et 4, progressivement vers le 4 ;
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)

Avatar du membre
lausoda
Messages : 37
Enregistré le : jeu. 29 déc. 2011 20:10
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par lausoda » dim. 8 avr. 2012 18:11

Rah punaise, moi j'ai l'impression d'être sur des montagnes russes depuis l'annonce du résultat. J'ai entamé un suivi avec la psy depuis ma découverte de douance à raison d'un RDV toutes les 3 semaines. On passe en revue ma vie professionnelle vu que j'ai émis le souhait de me reconvertir et mes angoisses/problèmes de confiance en soi.

Ce qui est certain, c'est que je vais de mieux en mieux, plus social, découverte de nouvelles passions, de nouveaux amis, moins d'inhibitions même si dès que je suis tout seul chez moi, bam retour des idées noires ("je suis une merde", "les autres se bougent et toi tu restes à rien foutre", "ptain mon gars t'as bientôt 29 ans et t'as rien fait de ta vie, bouge toi le fion", "trouve toi une gonzesse", etc...).

Paradoxalement, au boulot, j'angoisse plus du tout sur mes capacités puisque je sais que maintenant je sais que je ne suis pas un benêt et que je suis au moins aussi capable, voire plus, que les autres. Mais du coup, je suis de plus en plus perfectionniste et je commence à sentir que j'attends trop de moi.

A voir comment ça évolue. Là j'ai juste envie de m'ouvrir aux autres et de découvrir des gens. Même s'ils ne sont pas tous intéressants.

Avatar du membre
jpc
Messages : 32
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 13:58
Présentation : Ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Dans la cave, essayant de comprendre les soubassements de ce monde de m...
Âge : 46

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par jpc » dim. 8 avr. 2012 19:25

ma nouvelle vie n'a pas encore une semaine et j'ai l'impression de ne pas arriver à l'étape 1. Le cruel manque de confiance en moi et ma remise en question de tout en permanence me fait douter sur le résultat même du test :sweat:
De mon optimisme quotidien j'ai l'impression d'avoir les inconvénients sans les avantages de la douance et je me fais des films du genre "Comme je n'ai pas de confiance en moi, la psy s'est arrangée pour obtenir un chiffre sympa et s'en servir comme bras de levier".
Bref, je ne suis pas réceptif aux encouragements en ce moment et me sens un peu paumé. Désolé, j'ai l'impression de plomber l'atmosphère :pale:
je me tenterai à plus d'optimisme au prochain post...

Avatar du membre
Mushu
Messages : 372
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 15:20
Présentation : de Retour en Avant
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sur le rebord de la fenêtre
Âge : 35

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Mushu » jeu. 28 juin 2012 10:49

ZELIX a écrit :
Mlle Rose a écrit :phase 1 : putain cool je suis pas dingue!
phase 2 : colère, "et merde je fais quoi de ça?"
phase 3 : dépression, je ne sais plus qui je suis, doutes, je suis une merde, j'en ai rien fait
phase 4 : retour d'identité, je suis ce que je suis, je fais donc comme j'ai toujours fait avec ça, je reste moi-même, je vais bien et finalement ce que les autres pensent je m'en tamponne les miches.
Peut-être aussi que si on a déjà fait une belle dépression avant, on saute la phase 3 :faitdesbonds: ???
Dois-je m'inquiter de ne rien "ressentir" de particulier suite à l'annonce du résultat?
j'arrive pas bien a cerner pourquoi ca m'affecte si peu :
  • des fois je me dit que contrairement a ce que m'a dit la psy je suis peut etre pas HP vu que ca me fait rien,
    ce qui collerai avec mon résultat au test en dessous du seuil, meme si c'est censé être du au dys ect...
  • des fois je me dis que j'allais presque plutot bien avant, donc je vois pas pourquoi ca changerai, au mieu ca explique quelques faits de mon passé sur lesquels j'avais déjà plutot "résolu" mes problèmes
  • pis c'est surtout le coté TDA qui me tarauderai un peu au final,
    vu qu'il explique le reste de ce qui "va pas bien" chez moi
    (et puis, c'est plus facile a supporter d'avoir "une tarre" :2deg je penses)
  • en fait je crois que j'essaye de pas trop y penser de vivre au présent (en plus j'ai trop de truc a faire en ce moment), bref ca oscille, mais gentiment, entre ces 3 possibilités sans trop m'affecter pour le moment, pourvu que ca dure...
:ensoleillé: Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. :lire2:
"Live as if you were to die tomorrow. Learn as if you were to live forever."
:amour2: [Gandhi] :amour2:

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5977
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par pixelvois » jeu. 28 juin 2012 10:56

Mikxy a écrit :Dois-je m'inquiter de ne rien "ressentir" de particulier suite à l'annonce du résultat?
Ben non : chacun est différent et réagit différemment... même si les 4 phases de Mlle Rose semblent parler à un certain nombre, ce n'est pas non plus pour cela qu'ils les vivent de manière strictement identique, et avec des durées égales ^^
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5589
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 38

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Fabs le vaurien » jeu. 28 juin 2012 11:35

pixelvois a écrit : ce n'est pas non plus pour cela qu'ils les vivent de manière strictement identique, et avec des durées égales ^^
....où qu'ils les vivent également.

On se leurre parfois sur ce qu'on vit, aveuglés parcequ'on pense communément admis. C'est pas parcequ'on parcoure JSF qu'il faille qu'on pleure à sa lecture. De même que colère, désespoir et soulagement ne sont que compréhension subjective d'expression objective émotionnelle. Au final, de la quête de singularité dans une différence structurelle de base, on vire à la commune prophétie auto-réalisatrice du groupe de "pairs".

Donc Mickxy, si ce que tu lis ici ne te parles pas, ben tu t'en fous, tant que ce que tu vis te parle déjà à toi et que tu parles de ce que toi tu vis (tiens, une future phrase con?? ^^).

Et avec le recul de plus de deux ans, si je dois me remémorer les premiers jours...du reste de ma vie, je dirais que j’étais bien content au départ d'avoir trouvé une planque parfaite, un alibi à égo-travers, un certificat d'absence justifié au monde qui me beurk..Bref, c était cool de me croire seul au monde. Puis l'obsession HQI devint moins présente parceque mine de rien, la société qui m'emmerde au final a commencé à me manquer, que ce qui compte n'est pas ce que je suis (ou pense être) mais de ce que je fais au quotidien. Alors de facon logique, j'ai entrepris...et me suis surpris.

Bref, je ne dirais pas qu'il y'a eu des stades mais que tout s'est inscrit dans une continuité, une logique dont l'issue était celle de me permettre de me voir autres et d'éventualiser d'autres possibles. C'est ainsi que j'ai davantage touché ce que je souhaite définir de moi en priorité, quitte à lâcher à la grappe à la merdouille que je traîne et alimente.
Je ne suis pas meilleur, ni pire, je reste en apprentissage et je suis content d'avoir fait un tri sélectif dans mes propres aspirations, lequel me permet petit à petit de dire MOI et de faire des CHOIX.

SINON Je suis un peu comme toi Mickxy, davantage chatouillé par la dys que la douance.

donc si je stadais le processus je dirais:

1) je suis un branleur tout puissant
2) je suis cool en fait
3) en fait je m'en branle, j'ai toujours été cool :D1 (saut que j'avais zappé l'infos)
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Mushu
Messages : 372
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 15:20
Présentation : de Retour en Avant
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sur le rebord de la fenêtre
Âge : 35

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Mushu » jeu. 28 juin 2012 13:53

pixelvois a écrit :
Mikxy a écrit :Dois-je m'inquiter de ne rien "ressentir" de particulier suite à l'annonce du résultat?
Ben non : chacun est différent et réagit différemment... même si les 4 phases de Mlle Rose semblent parler à un certain nombre, ce n'est pas non plus pour cela qu'ils les vivent de manière strictement identique, et avec des durées égales ^^
Merci pour ta réponse, meme si ma question était un peu rétorique (enfin tant que ca durera)
j'avais envie de mettre un peu de positifs dans ce topic car "IL FAIT PEUR!!!"

je me suis dit que ca pouvais etre sympas de témoigner quand on le vit bien :cheers: (pour l'instant)
bon en meme temps, si ca se trouve je pense que je suis dans la phase 4
alors que je suis toujours dans la phase 1...
donc finalement Merci pour ta réponse, ma question n'etant pas si rétorique que cela ;)

Bref, voila une belle demonstration de comment je tourne en rond et je m'enlise :violent1:
comme d'hab, je stress de pas stresser :^)
Fabs le vaurien a écrit : SINON Je suis un peu comme toi Mickxy, davantage chatouillé par la dys que la douance.

donc si je stadais le processus je dirais:
1) je suis un branleur tout puissant
2) je suis cool en fait
3) en fait je m'en branle, j'ai toujours été cool :D1 (saut que j'avais zappé l'infos)
Merci Fab pour ce témoignage éclairant donnant prise à d'autres parallèles de vécu

j'aime bien ca me parle le : en fait je suis cool, ca fait éco a la reprise de confidence en soi qui avait été ébranlé par une connaissance insuffisante de soi rétablie qui permet de se comparer a un référentiel plus précis et donc de constater moins d’écart (qu'a l’adolescence par exemple...)

Après je sais qu'il y a une phase de dérpime :'( qui risque de survenir si j'arrive toujours pas a faire ce que je veux dans mon nouveau boulot, entre temps, je temporise, meme si au final ma colère :@ sera alors face au TDA plus qu'a la douance... :ledoigt:

mais bon, ne stressons pas a outrance pour quelque chose qui n'est pas encore là et qui si ca se trouve n'arrivera pas
:ensoleillé: Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. :lire2:
"Live as if you were to die tomorrow. Learn as if you were to live forever."
:amour2: [Gandhi] :amour2:

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5977
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par pixelvois » jeu. 28 juin 2012 15:43

Hors-sujet
C'est meuuugnon ça :
Mikxy a écrit :la reprise de confidence en soi
:D :D
Pour ma part ça ressemble à de la reprise de confit dense en soi : j'ai donc une explication à ma prise de poids :2deg
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Mushu
Messages : 372
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 15:20
Présentation : de Retour en Avant
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sur le rebord de la fenêtre
Âge : 35

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Mushu » ven. 29 juin 2012 11:24

Hors-sujet
je suis plié de la merde que j'écris tellement j'ai relu et meme pas vu :rofl:
et encore ya des belles que je garde pour moi : celle que je vois a temps et que je corrige
ce qui m’énerve le plus c'est qu'en plus je le sais souvent que "nan c'est pas comme ca que ca s’écrit" quand je m'en rends compte, le pire je crois c'est celle que je mets des plombes a voir, des fois elles sont tellement énorme que je sais meme pas comment j'ai pu passé a coté... :nesaitpas:
Pitié, je vous jure que ça me soûle la dysorthographie!!! :D1
:ensoleillé: Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. :lire2:
"Live as if you were to die tomorrow. Learn as if you were to live forever."
:amour2: [Gandhi] :amour2:

Avatar du membre
Louise
Messages : 1109
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 40
Contact :

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Louise » ven. 29 juin 2012 22:09

moi je la trouve particulièrement pertinente et poétique ta dysorthographie, je l'aime bien.

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Joebar » dim. 1 juil. 2012 10:25

Les premiers jours sont là!

Je me revalorise, et un doute en moins, je me sens apaisé.

J'essaie de moins me préoccuper de ce que peuvent penser les autres de moi, mes actions, mes interventions. "J'essaie" parce que je ne peux tout de même pas balayer des années d'habitudes en 3 jours et "moins" parce que de toute façon, il faut bien un début!

Vous allez vous moquer mais j'ai un peu la sensation d'avoir reçu un super pouvoir finalement :D
Mais ne vous inquiétez, je sais très bien qu'ils ne m'absolvent pas des impôts, de mes responsabilités etc etc!!
Je suis assez euphorique en fait, pour le moment, je sais que j'ai encore pleins de choses à découvrir et ça, j'adore!
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Sandre

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Sandre » dim. 1 juil. 2012 10:51

Je comprends ta sensation Joebar.
À ce titre, je citerais le grand-père de spiderman, homme d'une sagesse surannée, qui rappela au petit Spiderman alors naissant:
"Une grand pouvoir implique de grande responsabilité" (phrase originale "With great power comes great responsibility" [Robertson C. 2002]).
Robertson C. and al: "Spider-man, movie directed by Sam Raimi, Marvel inspirated, financed by Columbia Pictures".
Comme dit Ainoa:"Ok, je sors".
J'aime pas les responsabilités, mais j'admets bien volontiers que j'adore cette phrase.
En tout cas, c'est cool si ton égo remonte!
Bon dimanche!

Avatar du membre
Calypso
Messages : 39
Enregistré le : dim. 10 nov. 2013 13:58
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4173.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Calypso » sam. 15 févr. 2014 09:40

Petit up de sujet que je trouve intéressant.
Ca fait moins d'un mois que le résultat est tombé pour moi.
Je suis bien passée par la phase 1, qui s'est vite éteinte. "Je ne suis pas folle", "Je n'ai pas de trouble psy", "Tout va bien".
Et cette sensation d'allègement, de déculpabilisation d'être ce que je suis, avec une sensation de toute puissance "je peux tout faire", "j'ai plein de portes qui s'ouvrent".
Mais ça s'est vite calmé, parce que des portes j'en vois plein, mais j'ai pas les clés pour les ouvrir, et puis lesquelles ouvrir ?
Je passe tout au prisme de la douance et ça explique beaucoup de choses, mais je sais que tout n'est pas lié, et que c'est juste obsessionnel en ce moment.
Et l'envie de le gueuler partout "je ne suis pas nulle et stupide, cessez de vouloir me changer, prenez moi au sérieux pour une fois"
Mais je ne peux pas et il ne faut pas le faire.
Je suis entre la phase 2 et 3 là je crois.
En colère, à me retenir de tout foutre en l'air, famille, amis, boulot. Parce que je ne m'y retrouve pas.
Plus envie de faire semblant, de faire des efforts.
La sensation d'avoir raté ma vie, que ça aurait pu être différent.
Et le positivisme qui revient : je n'ai que 27 ans, j'ai du temps devant moi, mais quoi faire ? Est ce que je dois changer des choses ? Est ce que je supporterai de ne rien changer ? Ai-je le droit de ne rien en faire ? Si j'ai ces "capacités", comment les laisser dans un coin, et pourquoi ? Et qu'est-ce que je veux ? Changer en grand ou des petites choses ? ….

J'en suis là. A la fois avec plus de clairvoyance sur moi et ma vie et à la fois complètement paumée à plus savoir qui je suis et ce que je veux.

Vivement la phase 4.

Avatar du membre
lobo
Messages : 303
Enregistré le : mar. 4 juin 2013 10:18
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/post106585.html?#p106585
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ile-de-France
Âge : 43

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par lobo » lun. 17 févr. 2014 14:26

Mlle Rose a écrit :phase 1 : putain cool je suis pas dingue!
phase 2 : colère, "et merde je fais quoi de ça?"
phase 3 : dépression, je ne sais plus qui je suis, doutes, je suis une merde, j'en ai rien fait
phase 4 : retour d'identité, je suis ce que je suis, je fais donc comme j'ai toujours fait avec ça, je reste moi-même, je vais bien et finalement ce que les autres pensent je m'en tamponne les miches.
J'ai eu le test il y a 6 mois maintenant.
L'ayant passé à 37 ans, j'ai déjà eu une bonne dose des phases 2 et 3 ... :sweat:

ça donnerait
phase 2 : "mais bon sang, j'ai tout ce qu'il faut, je comprend tout, alors pourquoi j'arrive pas à me bouger le c... pour réaliser mes rêves !"
phase 3 : "j'ai peut-être un problème finalement, je suis vraiment une grosse merde qui préfère tout analyser que de faire les choses, une limace qui mérite pas d'y arriver". "je passe mon temps à mépriser le monde mais eux au moins ils ont le courage d' essayer"

J'avais déjà pas mal travaillé sur tout ça alors ça a donné :

phase 1 :" ah, cool, j'étais donc pas si nul, puisque une partie des ennuis peut s'expliquer, et que de vouloir ressembler à autres à tout prix c'était pas la solution. Et j'ai même des armes solides, à condition d'apprendre à les utiliser"

du coup phase 2 et 3 ça commence à ressembler plus à : "bon, ok, je recommence à prendre des risques, différemment. J'ai déjà construit des choses, tout n'est pas à jeter..." Et puis je commence à ressentir un petit aiguillon qui me pique les fesses : une fois réglé quelques soucis, on y va, on se recoltine avec la réalité, on reprend les trucs en plan. J'ai plus de cartes en main, je sais mieux comment les utiliser, je tente ! Pas forcément confortable, mais revitalisant ;)

phase 4, j'y suis pas encore, il y a encore du chemin...

Avatar du membre
JuDechaussettes
Messages : 147
Enregistré le : dim. 30 mars 2014 09:36
Présentation : elle est passée par ici, elle repassera par là... elle court elle court la Ju !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Orléans
Âge : 28

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par JuDechaussettes » jeu. 1 mai 2014 19:57

Je rafraîchit le sujet !




A l'annonce du résultat ma psy m'a fait rire.
-"Vous êtes prête ? 3 2 1 et le résultat est ....
Alors ça vous fait quoi ?"


Bon sur le coup j'ai ressenti une sorte d'euphorie que je n'ai pu lâcher une fois dans ma voiture.
J'ai eu un large sourire pendant au moins 20 min .

Le soir arrivant, grosse claque.
Nan c'est pas possible, j'y crois pas.
Je m'y attendais plus ou moins à ces résultats, étant donné que j'avais déjà passé la première partie du test.
C'était comme ouvrir la porte du four encore chaud: on sait qu'il est allumé mais on ouvre quand même la porte juste pour voir.
Grosse soufflante .
Mais ça veut dire que je ne suis pas malade et que je vais carburer comme ça toute ma vie ?
Mince. La claque.



Puis vient le déni, phase dans laquelle je suis actuellement. :1cache:
Pourquoi ?
Comment ?
Maiiis ?
Nan c'est pas possible d'abord !
Pourtant le test a dit...


Pour l'instant , c'est de la digestion pure et dure.
"Je suis, et j'apprécie la chance que j'ai d'être."

Avatar du membre
Dicizit
Messages : 253
Enregistré le : sam. 5 janv. 2013 21:18
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 51

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Dicizit » ven. 2 mai 2014 08:34

J'adore le titre de ce fil! Plein de promesses...

2 mois se sont passés depuis le test.
Comme à mon habitude, après les quelques heures de félicité (!),il a fallu que je comprenne!
Et hop me revoilà plongée dans tous les livres que j'avais déjà lus dans ma période de doutes. Autre lecture, pour voir si ma nouvelle étiquette allait m'apporter plus de compréhension, plus d'adéquation avec la problématique HP.

Bof! Je ne glane pas grand chose de plus, ne me sens pas tant concernée que ça. J'essaie de faire un portrait à ma sauce, reprenant uniquement ce qui me parle vraiment. Je me rends compte qu'on est loin de dresser un portrait entier et cohérent.

Merdalors! La douance n'expliquerait pas tout??!!

Alors débute le beurk land, pas vraiment de la dépression mais pas très loin, de la déprime light, celle qui me rend très désagréable avec mes proches! Jamais contente celle là!

Et puis peu à peu, je me dis que j'ai déjà vécu 46 ans surdouée sans le savoir et sans trop d'encombres, alors je devrais bien pouvoir continuer sans trop de difficulté, non? Je décide que ça ne m'apportera que du positif!
Déjà en route pour une meilleure connaissance de moi, ce diagnostic est en train de me donner un autre angle de vue, de me dévoiler ce qui me freine depuis longtemps. Et il semble que ça n'a rien à voir avec le HP!

Les premiers jours du reste de ma vie sont prometteurs. :ensoleillé:
Je me sens prête à faire le grand ménage de printemps pour passer l'automne et l'hiver en accord avec moi même.

Avatar du membre
Maithril
Messages : 522
Enregistré le : jeu. 15 mai 2014 21:05
Présentation : Ca, c'est vraiment moi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Dans la forêt, à l'Est de Lutèce
Âge : 45

Re: Les premiers jours... Du reste de notre vie

Message par Maithril » lun. 26 mai 2014 10:33

Bon, ben voilà.
Le test est passé, le résultat communiqué, la digestion entamée. Avec un sentiment bizarre de déjà maché.

La phase 1 du Dr Rose :D a duré quelques heures : Oui, super, j'avais raison (comme d'habitude d'ailleurs, j'ai toujours raison 8) ). Mais cela ne m'a pas fait l'objet d'une claque. C'est plutôt la certitude que mon cerveau va plus vite, a toujours été plus vite que d'autres. C'est donc une satisfaction, mais pas de quoi faire la fête pendant des semaines.

La phase numéro 2 a commencé quasiment en parallèle : et alors, ca me fait quoi de le savoir? Et j'en fais quoi de ce super pouvoir? J'ai rien demandé à personne moi. Superman c'est pas moi. Ca va changer quoi dans ma vie tout çà.

Et bizarrement, j'ai l'impression que la phase 4 commence déjà, sans être passé par la 3. Et là, je m'interroge en lisant ce fil de discussion. Pour tout le monde, la digestion semble avoir été lente. Et pour moi, ce serait super rapide?

Je peux m'expliquer que la phase dépressive soit inexistante. J'y ai eu le droit il y a un peu plus d'un an, et je me suis guéri du je suis une merde véhiculé par mon entourage pro. A l'époque, j'avais regardé mon passé, ce que j'avais fait, en essayant d’être objectif. Le résultat n'étant pas si mal, le ratio rang socio-professionnel / investissement étant satisfaisant, je m'étais dit : j'aurais pu mieux faire, mais c'est quand même bien. C'est sur, avec un peu plus de taf, j'aurais pu faire bien mieux.

Et aujourd'hui, je suis dans la démarche de me dire : ok, c'est bien beau, mais comment tu apprivoises ton cerveau. J'ai des choses à faire, c'est certain : contrer mon faux-selfs, abattre les murs de la forteresse, être ce que je suis, en me moquant éperdument de ce que les autres pensent. C'est ma vie à moi, bordel!

Alors, j'ai une question pour vous : est-ce normal de penser déjà à l'après, à s'accepter alors que cela ne fait qu'une semaine que je sais? Ou bien, est-ce que je ne me tromperais pas, essayant d'aller trop vite?

Répondre