THQI tentative de compréhension

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12631
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: THQI tentative de compréhension

Message par TourneLune » mer. 27 févr. 2019 17:55

Bah on ne sait déjà pas grand chose sur comment elle s'exprime physiologiquement entre les surdoués et les autres alors là... Encore une fois, à supposer que le test soit si précis. Normalement le résultat est sous forme de fourchette, tu dois pouvoir la demander à la psy. Ca te donnera une meilleure idée de la précision du machin, surtout aux extrêmes.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Rianne
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 41

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Rianne » mer. 27 févr. 2019 19:43

ok je vais demander même si je suis pas sur d'en saisir toutes les subtilités :p (je vais me renseigner)

Avatar du membre
lady space
Messages : 2127
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: THQI tentative de compréhension

Message par lady space » jeu. 28 févr. 2019 10:13

À mon avis, il ne faudra pas compter sur l'évolution des tests pour avoir des précisions un jour. Ce n'est tout simplement pas rentable pour les éditeurs de rajouter un nombre indéfini de questions à difficulté croissante, juste pour permettre à 1 personne sur 10000, voire encore moins, de tomber sur celle à laquelle elle n'arrive plus à répondre.

Si on veut avoir des renseignements sur ce que signifie le THQI dans la vraie vie, la réponse ne pourra être qu'empirique, provenir de la clinique, avec l'énorme biais que cela induit, à savoir que les gens qui vont bien ne consultent pas en général.

Et encore, ce n'est pas gagné car ça impliquerait que les psys qui suivent des surdoués distinguent leurs observations en fonction des chiffres, ce qui n'est pas "de bon ton" en France apparemment.

Tiens, avis aux psys membres du forum : vous voulez bien regarder si vous observez des différences en fonction de "l'ampleur" du HQI siouplé ? :P
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
Louise
Messages : 1182
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Louise » jeu. 28 févr. 2019 10:42

Ça dépend, les éditeurs de test se basent sur un truc hybride entre la recherche, le marché et les remontées cliniques pour faire évoluer leurs tests. Si on leur demande un truc affiné en haut du spectre, et qu'ils sentent que le marché leur demande plus de discrimination côté HQI, peut être ils affineront dans ce sens là.
Et y'a des choses possibles, par exemple le WISC, qui est quand même censé couvrir une sensibilité qui va de l'enfant de 6 ans déficient à l'enfant de 16 ans THQI (c'est pas rien, hein), selon l'âge de l'enfant, ils te font sauter les items les plus simples, qui sont considérés comme acquis. Donc on peut jouer, un peu.
Le souci que je vois dans tout ça, c'est que c'est encore une réflexion en mode catégorielle. Alors que plus les performances cognitives augmentent, plus il y a eu de mécanismes et de stratégies qui sont entrés en jeu et pour arriver à un résultat, il y a de plus en plus de chemins possibles, et donc de fonctionnements différents. On en revient toujours à la même question, est-ce que cette catégorisation clinique est pertinente? Quelle est la valeur des observations selon cette catégorisation?

Rianne
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 41

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Rianne » jeu. 28 févr. 2019 11:13

qu'entends tu par mécanismes et stratégies ?

Avatar du membre
lady space
Messages : 2127
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: THQI tentative de compréhension

Message par lady space » jeu. 28 févr. 2019 11:46

C'est bien là, le problème ou la grande question. À mon sens, tant qu'on n'a pas collecté de données qui nous diront si, oui ou non, on observe plus telle ou telle problématique dans telle ou telle tranche de QI, on ne saura pas s'il y a quelque chose à en tirer ou pas. Et, comme dit, ça ne vaudra que pour la population des surdoués qui consultent. Ça ne nous apprendra toujours rien sur ceux qui ne consultent pas. Ni sur ceux qui consultent et ne se savent pas surdoués d'ailleurs.

Et, encore une fois à mon avis très personnel, c'est un travail à mener juste histoire d'en avoir le cœur net, de ne négliger aucune approche possible, parce que je pense que le vécu des adultes THQI a été façonné par tant de facteurs divers et variés qu'il sera très difficile, voire impossible de distinguer clairement comment tout ça interagit et s'imbrique.

Puis, même pour le WISC, si on regarde du côté des gamins THQI, p.ex. du livre de Miraca U.M. Gross, exceptionally gifted children, il s'avère qu'il faut parfois extrapoler aussi, ou faire passer le test pour adultes ou le TAT à des enfants relativement jeunes pour pourvoir donner un chiffre approximatif, vu qu'ils plafonnent trop vite au WISC.

On revient toujours au même point : ces tests ont été conçus pour dépister les personnes déficientes plutôt que surdouées et ça fonctionne très bien du côté gauche de la courbe, ne serait-ce que parce que de ce côté, ça tend vers zéro et non vers l'infini comme à droite.

Mais il me semble que le questionnement de Rianne portait plus sur les moyens de savoir si le résultat ne serait pas hétérogène si la personne n'avait pas plafonné partout. Et là, on tombe sur l'impossibilité technique d'exclure l'hétérogénéité à l'aide du test tel qu'il se présente en ce moment. Donc un THQI homogène ayant plafonné partout est homogène sous réserve. Et, manque de bol, on n'en saura pas plus dans un délai raisonnable j'imagine.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
Fu
Messages : 740
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Fu » jeu. 28 févr. 2019 11:50

Même si ça n’a aucune valeur scientifique, on pourrait créer un sujet pour demander aux personnes ayant plafonné dans au moins un subtest si elles ont eu l’impression qu’elles étaient au bout de leur possibilité ou si, comme écrit plus haut, ça commençait seulement à devenir amusant.

[edit] Sujet créé : Contact avec le plafond : violent ou pas ?

Rianne
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 41

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Rianne » jeu. 28 févr. 2019 12:03

Merci lady space pour ton intervention :)

Ca pourrait être amusant en effet, Fu.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12631
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: THQI tentative de compréhension

Message par TourneLune » jeu. 28 févr. 2019 12:05

Exactement je pense que mathématiquement ça tend vers moins l'infini à gauche mais on s'en fout un peu :lol:
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
lady space
Messages : 2127
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: THQI tentative de compréhension

Message par lady space » jeu. 28 févr. 2019 12:36

TourneLune a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 12:05
Exactement je pense que mathématiquement ça tend vers moins l'infini à gauche mais on s'en fout un peu :lol:
Dans la pratique, moins l'infini, ce serait quoi ? Un encéphalogramme infiniment plat ? :1cache:

Attention à ne pas pousser la symétrie trop loin, hein. Sinon, on va se retrouver avec une déficience insondable de fait à gauche et des THQI insondablement malheureux à droite, qui n'auront même plus d'effort de communication à fournir du fait de leur incommensurable THQItude qui les coupe du reste du monde aussi sûrement que le handicap mental de l'autre côté de la courbe. :D

Edit : oui, Fu - bonne idée, je suis fan des topics qui s'affichent sans valeur scientifique. :P
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12631
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: THQI tentative de compréhension

Message par TourneLune » jeu. 28 févr. 2019 12:49

Non ça n'a rien à voir. Encore une fois on mélange des notions de "rareté" avec des notions de "différences en valeur absolues".

La courbe de Gauss tend vers l'infini aux 2 extrémités et encore une fois ce n'est qu'une question de rareté, pas de "quantité de différence en valeur absolue" et donc ça ne dit rien du tout sur les encéphalogramme de personne. Si ça se trouve tout le monde est "quasi pareil" comme l'expliquait Fish avec ses tables de bar dans un autre sujet.
Quoi qu'il en soit le QI ne tend pas vers 0 d'un côté et l'infini de l'autre parce que par définition ce n'est pas le cas de la courbe de Gauss . L'équivalent que 0 c'est 200 en terme de courbe de Gauss comme celle qu'on utilise pour le QI.
C'est tout.
(ça peut être autre chose mais on l'a centrée sur 100 par construction donc elle est "en percentile" symétrique autour de 100).

On peut chercher à savoir à quel percentile ça correspond, on est peut-etre même pas assez nombreux sur terre pour qu'il existe.

En terme pratique, aucun intérêt mais ce n'est pas une raison pour raconter des aberrations mathématiques :lol: Désolée je sais que c'est inutile mais ça me gratte trop :D
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
asdf
Messages : 873
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 03:25
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4928.html
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Pas loin de la mer.

Re: THQI tentative de compréhension

Message par asdf » jeu. 28 févr. 2019 13:12

Il me semble que d'après certaines personnes ayant mené des travaux sur les THQI notamment Gross, et d'autres anglo-saxons on pourrait évoquer, creuser la piste du THQI à partir de 3 subtests plafonnés. C'est à dire que même si le résultat au WISC n'est pas = ou < 145 il serait intéressant d'utiliser d'autres tests psychométriques pour creuser un peu plus.

Le sujet du THQI est toujours aussi peu documenté, c'est beaucoup de supposition et comme l'ont précédemment rappelé beaucoup d'intervenants l'échantillonnage quand bien même soit il bien établi est assez pauvre en terme de sujets. Difficile d'établir des faits. Un peu tabou en France aussi, ou alors très mal documenté même chez les psys.
:emo:

Rianne
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 41

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Rianne » jeu. 28 févr. 2019 13:19

Alors qu'il suffit d'aller sur un forum pour en chopper au moins 6 ou 7 (c'est peu et beaucoup à la fois) :p

Avatar du membre
Louise
Messages : 1182
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Louise » jeu. 28 févr. 2019 13:45

Rianne a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 11:13
qu'entends tu par mécanismes et stratégies ?
Eh bien utiliser ses connaissances, utiliser la synesthésie, utiliser le chunking (c'est ce que j'ai fait en mémoire des chiffres-lettres, au lieu de retenir les chiffres, j'ai retenu les nombres, ça prend moins de place, mais cette stratégie j'ai mis un subtest à y penser), pour les matrices, identifier la règle c'est une stratégie, mais il y en a au moins une autre : procéder par élimination, etc, utiliser la metacognition, cad être capable de voir si la stratégie qu'on utilise fonctionne ou non... il y a plusieurs moyens d'arriver au même résultat. Et à vrai dire à QIT équivalent, il y a une foule de profils cognitifs différents selon qu'on sera meilleur ou moins bon dans tel subtest. Sauf qu'au final, t'as le même QI, mais tu ne peux absolument pas en déduire que tu es pareil, ni même que tu fonctionnes pareil. Tu peux juste dire qu'à cet instant T, vous avez les mêmes performances.

Avatar du membre
Louise
Messages : 1182
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Louise » jeu. 28 févr. 2019 13:47

Fu a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 11:50
Même si ça n’a aucune valeur scientifique, on pourrait créer un sujet pour demander aux personnes ayant plafonné dans au moins un subtest si elles ont eu l’impression qu’elles étaient au bout de leur possibilité ou si, comme écrit plus haut, ça commençait seulement à devenir amusant.
Ah oui c'est rigolo ça. J'ai plafonné plusieurs. Dans le verbal et à cubes, j'en avais sous le pied, en revanche à matrices, j'ai passé sacrément de temps sur la dernière!!

Avatar du membre
lady space
Messages : 2127
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: THQI tentative de compréhension

Message par lady space » jeu. 28 févr. 2019 14:06

Rianne a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 13:19
Alors qu'il suffit d'aller sur un forum pour en chopper au moins 6 ou 7 (c'est peu et beaucoup à la fois) :p
Ce qui pourrait donner lieu à un autre sujet sans valeur scientifique : "En fait, nous sommes combien ici à être THQI ? Et TTHQI ? TTT... ? XTHQI ?"

@TourneLune : désolée pour l'aberration mathématique - en fait, c'était censée être une boutade... :$
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12631
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: THQI tentative de compréhension

Message par TourneLune » jeu. 28 févr. 2019 14:22

Ah ouais, mais y a des trucs, je comprends pas l'humour :lol:

On avait fait une section THQI à un moment, mais ça n'avait pas donné grand chose,du coup elle n'est plus visible...
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
asdf
Messages : 873
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 03:25
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4928.html
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Pas loin de la mer.

Re: THQI tentative de compréhension

Message par asdf » jeu. 28 févr. 2019 14:35

En même temps est-ce que les 145+ ont envie de se révéler ? :lol:
On fait un sondage avec 145 146 147 148 etc ? :rofl:
:emo:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12631
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: THQI tentative de compréhension

Message par TourneLune » jeu. 28 févr. 2019 14:57

Je l'ai passé 2 fois, j'ai 3 scores parce qu'avecma psy, on a fait des tests en faisant les substests de substitution pour voir, vu qu'il s'agissait plus de curiosité wais III/ wais IV qu'autre chose.
Du coup je coche quelle case, asdf ? :lol:
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
asdf
Messages : 873
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 03:25
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4928.html
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Pas loin de la mer.

Re: THQI tentative de compréhension

Message par asdf » jeu. 28 févr. 2019 15:02

J'ai deux scores différents sur deux WISC avec deux ans d'écarts, pas beaucoup d'écart... On met la possibilité de répondre plusieurs choix du coup ? :lol:
:emo:

Rianne
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 41

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Rianne » jeu. 28 févr. 2019 15:03

@Louise : ok :)
@Lady space : oui mais ca se trouve ca serait le plus gros échantillon jamais regardé au même endroit :p
@asdf : Je sais pas faudrait leur demander en faisant un sondage sur leur envie à se révéler ? :lol:

Avatar du membre
lady space
Messages : 2127
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011 17:41
Présentation : vers mon orbite
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Alsace
Âge : 55

Re: THQI tentative de compréhension

Message par lady space » jeu. 28 févr. 2019 15:07

asdf a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 14:35
En même temps est-ce que les 145+ ont envie de se révéler ? :lol:
On fait un sondage avec 145 146 147 148 etc ? :rofl:
Excellente question ! Je suppose que la réponse est soit "42" soit "ça dépend". :rofl:

Et bien entendu, on coche la case la plus favorable, histoire de mieux pouvoir frimer, parce que, au fond, cette histoire de T ne peut servir qu'à ça, non ? (attention ironie inside, hein) :D
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)

Avatar du membre
asdf
Messages : 873
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 03:25
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4928.html
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Pas loin de la mer.

Re: THQI tentative de compréhension

Message par asdf » jeu. 28 févr. 2019 15:53

Rianne : on va peut être changer l'url du forum, adulte-surdoue-ifop.fr :D
Lady Space : 142 c'est pas THQI !! Sinon oui, ça ne sert qu'à frimer, histoire de dire qu'on est plus beaucoup mieux que quiconque. Faudrait savoir qui a les meilleurs résultats du forum quand même.
:emo:

Rianne
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 41

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Rianne » jeu. 28 févr. 2019 15:59

asdf a écrit :
jeu. 28 févr. 2019 15:53
Rianne : on va peut être changer l'url du forum, adulte-surdoue-ifop.fr :D
Lady Space : 142 c'est pas THQI !! Sinon oui, ça ne sert qu'à frimer, histoire de dire qu'on est Très plus Très beaucoup Très mieux que quiconque. Faudrait savoir qui a les meilleurs résultats du forum quand même.
Faut faire un sondage pour être sur de l'url ! :saigne:

J'ai corrigé ta phrase, il faut utiliser les bons termes pour se faire comprendre tu vois, en toute modestie bien sur ! :vgeek:

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 533
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: THQI tentative de compréhension

Message par Fish » jeu. 28 févr. 2019 16:49

Dans la pratique, moins l'infini, ce serait quoi ? Un encéphalogramme infiniment plat ?
Quelques éléments pour ceux qui se diraient "ben oui, c’est bien ça non ? Le QI est forcément positif !"

Une gaussienne va bel et bien vers l’infini des deux cotés. Si on suit scrupuleusement la relation entre rareté et QI, rien n’interdit d’avoir un QI négatif. Sauf qu’un score aussi bas serait en théorie atteint par... moins d’une personne sur 76 milliards. Pour mémoire, on est dix fois moins nombreux sur Terre actuellement. Ou encore : 76 milliards, c’est pas très éloigné du nombre total d’êtres humains ayant existé depuis la préhistoire (environ 100 milliards).

Mais il y a une autre curiosité derrière l’échelle de QI. Puisque la moyenne à 100 et l’écart-type de 15 sont des normalisations arbitraires (ont peut choisir n’importe quel nombre en fait), pourquoi ces valeurs ? Ça aurait été plus simple de mettre le QI moyen à zéro et un écart-type de 10 par exemple. Ainsi, toute personne avec un QI négatif serai en dessous de la moyenne de la population, toute personne avec un QI positif serait au dessus. Simple, basique.

Choisir une référence de QI à 100 plutôt qu’à zéro, c’est un peu comme si on s’était dit "on va définir que l’altitude moyenne au niveau de la mer est de +500m". On aurait parfaitement le droit de le faire, le Mont-Blanc mesurerait 5310m, le fond du pas de Calais serait en moyenne à 470m, le Titanic reposerait par 3343m de fond.

Quand on s’intéresse aux écarts relatifs, c’est à dire "l’écart dans une opération de soustraction", la référence la plus spontanée est zéro. Tout autre choix de référence est possible, si on aime se faire chi** pour rien, ou qu’on est fan de nonsense anglais.

Mais quand on s’intéresse aux écarts en rapport, c’est à dire par une opération de division, la référence la plus naturelle est 1 (ou 100 % quand on veut éviter les virgules). Quand on cherche l’inflation entre 1992 et 2017, on pose "indice = 100 en 1992".

Et c’est là que l’origine historique du QI comme quotient réapparaît. Même si c’est complètement obsolète, on a gardé le terme quotient, et on a gardé la référence à 100 qui était parfaitement justifiée lorsque Binnet calculait l'intelligence en âge mental par rapport à l’âge biologique. Si on devait créer une mesure d’intelligence aujourd’hui sans passer par l’étape "quotient", on choisirait probablement une moyenne à zéro.

Répondre