Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous PAS?

Pour des raisons de cohérence de l'ensemble et pour présenter à nos visiteurs une information fiable et claire, cette section est réservée en écriture aux surdoués diagnostiqués.
Lujan
Messages : 13
Enregistré le : ven. 3 nov. 2017 16:51
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous PAS?

Message par Lujan »

Topic intéressant. Même si nous certaines caractéristiques, il y a autant de profils HPI que d'individus et heureusement :) Comme pour tout le monde, au fait.

Ma modeste contribution:

Oui:
- Hypersensible et susceptible
- Intense/excessive complètement, mes réactions et non réactions ne sont absolument pas proportionnelles à leurs causes, parfois je me demande moi-même quelle mouche me pique
- Intérêts très variés, mais j'en change parfois tellement vite que je n'ai pas le temps d'approfondir
- Capacité d'attention et persévérance variable, tout est dit
- Rapidement frustrée et par un peu tout dès que quelque chose freine mes élans, mais je ne prétends pas avoir de grandes idées
- Respect des règles logiques mais tendance à questionner l'autorité non fondée, certaines choses sont irréfutables mais pour d'autres,j'ai parfois du mal à faire le mouton...
- Idéalisme
- Rapidité d'apprentissage
- Vocabulaire extensif
- Perfectionnisme et lucidité oui, on peut dire ça

Parfois:
- Hyperesthésie: je suis très sensible au toucher, à l'ouïe et à la vue; goût/odorat pas spécialement
- Curiosité exceptionnelle mais tout de même sélective et très discrète dans le sens où je ne pose pas de questions aux gens, je préfère trouver les réponses par moi-même
- Imagination débordante mais débridée; je serais incapable, par exemple, de l'utiliser pour écrire une histoire jusqu'au bout... donc ça ne compte qu'à moitié
- Recherche la compagnie de personnes plus âgées: ce n'est pas que je la recherche, c'est que force est de constater que je suis décalée par rapport aux jeunes de mon âge, et que le contact passe parfois plus naturellement avec des gens plus âgés
- Sens de la justice assez développé, mais j'ai rencontré des personnes qui irradiaient dans ce sens, et rien ne force plus mon admiration que ceux qui vivent en accord avec leurs idées (ce qui n'est pas mon cas)
- Altruisme, compassion: j'essaye de m'en protéger en étant plutôt distante, mais quand ça commence... Compassion excessive envers les gens que j'aime, altruisme au sens préoccupée par le sort de l'humanité, mais pas philanthrope
- Grande capacité de raisonnement, je ne sais pas... Disons que quand je m'y colle, je me dépêtre plutôt vite et avec des résultats honorables au vu du temps consacré
- A lu avidement, mais pas particulièrement jeune
- Excellente mémoire mais sélective et capricieuse

Non:
- Capacité d'observation je ne trouve pas, je note bien des petits détails, mais ils ne sont absolument pas pertinents, et j'en oublie souvent l'essentiel !
- Synesthésie non, dommage...
- Faire plusieurs choses en même temps de manière efficace m'est presque impossible, je pense tout le temps y compris quand on me parle, je peux avoir X onglets ouverts à la fois; mais musique + travail ou lecture + télé, très peu pour moi
- Sens de l'humour dans la moyenne, un peu à côté de la plaque comme tout le reste mais définitivement pas "grand"
- Méthode d'apprentissage particulière je ne crois pas
- Bonne en chiffre, puzzles: je fais un blocage sur les maths et pour les puzzles, je ne suis pas assez persévérante...

Avatar du membre
nomade75
Messages : 38
Enregistré le : mer. 26 avr. 2017 09:06
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Toronto
Âge : 45

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous PAS?

Message par nomade75 »

Bonjour,
Topic très intéressant. Je l'ai lu plusieurs fois, depuis mon diag+ il y a deux ans.
Je vais y répondre modestement car je n'ai pas encore passé le cap du doute et je ne suis pas certaine d'être toujours bien au clair avec moi-même.

3. Hyperesthésie ou exacerbation des cinq sens (hyperréactif aux stimuli sensoriels)
Je voulais écrire Non mais en fait, pour certains sens sans doute. Surtout pour les aspects négatifs. Certains bruits insignifiants me dérangent assez pour me rendre rapidement folle si je ne parviens pas à m'en soustraire (horloge ou montre, frigo, évier qui goutte, bruit de fond lointain de télé, bruits de bouche de voisins dans les transports, ronflements dans une autre pièce). Etrangement, d'autres bruits ne me gênent pas du tout.
Idem pour le toucher. Je ne supporte pas de sentir un cheveu tombé sur ma peau (sur le bras) par exemple.

4. Curiosité exceptionnelle.
Curiosité oui mais je ne la qualifie pas d'exceptionnelle.

5. Imagination débordante.
Est-ce que le daydreaming entre dans cette catégorie ?

6. Grande capacité d'observation, note les plus petits détails.
Variable.

8. Peut faire plusieurs choses en même temps (suivre deux conversations en parallèle, parler et écrire, rêver et pourtant écouter, ...)
Difficile à dire. Je fais toujours 36 trucs en même temps mais suivre deux conversations en simultané non. J'ai beaucoup de mal à écouter de manière générale, alors je décroche rapidement.

9. Recherche la compagnie de personnes plus âgées.
Non. C'était peut-être vrai quand j'étais plus jeune.

11. Grand sens de l'humour (et humour très particulier, souvent incompris).
Je me trouve drôle parfois (j'en ris toute seule) mais ai-je pour autant un grand sens de l'humour ?


12. Rapidement frustré s'il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour réaliser ses grandes idées.

Non.
Quelles grandes idées d'abord ?

16. Grande capacité de raisonnement/résolution de problèmes.
Pas l'impression.

19. A lu très jeune et avidement.
J'ai lu au CP et lu avidement mais bien après la fac (et c'est toujours le cas mais par périodes très régulières). Ça me gonflait avant ça, sans doute parce qu'on m'a forcée á lire des bouquins qui ne m'intéressaient pas quand j'étais jeune. J'ai donc fait semblant de lire pendant pas mal d'années et j'appliquais la même méthode à l'école.

20. Vocabulaire extensif.
Je ne pense pas.

21. Excellente mémoire.
Oui et non. Je retiens facilement des conversations entières, ce qui est bien utile pour chercher la petite bête lors de conflits.
Par contre j'oublie bcp de choses, je suis limite étourdie.

Et pour finir : synesthésie NON (pas du tout).

Avatar du membre
Kasperlette
Messages : 17
Enregistré le : dim. 12 mai 2019 09:58
Présentation : [url="https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=10123&p=299480#p299480"]Un tout petit dinosaure papillon[/url]
Profil : Bilan +
Test : WISC

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous PAS?

Message par Kasperlette »

Hello,
De mon côté je ne me suis pas reconnu complètement dans le livre de JSF
  • - Pas de claque majeure, sauf une… le chapitre sur les interruptions de la pensée, (déconnecter les yeux fixés vers l’horizon, la tête dans les nuages), chez moi c’est un peu exacerbé (toute petite = instinct de survie obligeait, en plus !).
    - Je ne suis pas synesthète
    - Pensée arborescente, oui et j’en abuse, je ne sais pas faire autrement, parfois je me perds… mais j’aime me perdre ;-)
    - Je n’ai pas l’impression d’avoir des problèmes avec les implicites, sauf quand ma belle-mère me demande : ¿ Je fais quoi avec la viande ? et je lui réponds… ben… tu la cuis… et elle me répond… mais non voyons, comme accompagnement, légumes ou pâtes… (donc peut-être que j’ai des problèmes et je ne m’en rends pas compte, c’est trop implicite, :rock: :rock: :rock: )
    - Je suis empathique et sensible mais pas susceptible. Je peux m’énerver, mais je ne suis pas colérique, je n’ai pas de poussées de sentiment hyper forts et incontrôlables…
    - Pour ce qui est de la mémoire, j’ai une extraordinaire capacité d’oubli ! :D
    - Sens de l’humour ? dubitative sur ce point, car je ne comprends pas toujours le blagues, finalement je dois bien avoir un problème avec les implicites :huhu: . Par contre j’ai eu des fous rires en lisant quelques post des membres sur ce forum, il y en a qui ont un sens de l’humour trop TOP, tout en étant « diplomates » Whoau !.
    - Je ne suis pas torturée, ni mouline mes pensées en permanence, sauf en période de forte névrose (heureusement pas souvent). J’arrive à les mettre en off / elles déambulent toutes seules libres comme l’air, sans vraiment toujours savoir quel chemin elles vont prendre, et sans pouvoir toujours les attraper au vol, elles sont parfois si rapides et éphémères, que hop, si je les regarde… elle se sont déjà évaporées.
    - Pas de problèmes d'adaptation sociale (je m’adapte facilement). Mais comme je n’ai pas un parcours soi-disant « cohérent » je ne raconte pas tout ce que j’ai fait (trop de choses différentes), j’ai compris que ça posait problème à certaines personnes (donc, je ne mens pas, j’omets tout simplement).
    - Faire plusieurs choses en même temps de manière efficace ? Non, je dirais que je suis plutôt mono maniaque, et donc quand je me concentre sur un truc, difficile de m’en sortir car hyper concentrée et je râle si tu me déconcentres, non mais !... Bien que.... souvent je saute du coq à l'âne... et sur mon ordi il y a 10 programmes ouverts en même temps :huhu: Et pas sûre d'être toujours efficace et rapide. :honte: Par contre, j'arrive à faire aboutir les projets que j'entreprends (pour moi c'est comme une évidence et j'ai l'impression que j'arrive au bon moment (j'attends le bon moment = ce n'est pas magique ;-) avec la bonne personne (je la cherche ;-) et hop ça se fait !)
    - Je ne me retrouve pas dans du tout ce côté maladif de la douance décrit par JSF, ou dans le fait de ne pas pouvoir être heureuse à cause de ça.
Créatrice, oui, perfectionniste, oui, observatrice, oui, intuitive, oui, entière, oui, rapidité d'apprentissage, oui, envie de découvrir, oui, optimiste, oui double oui, besoin de reconnaissance, oui - très, résilience, oui, le doute, oui, l’auto critique oui, voire parfois l’auto flagellation, oui, et plus… à énumérer (c’est infini ;-)

J’ai presque fait ma présentation ici : lol : et je n'ai pas mis que les caractéristiques où je ne me retrouve PAS ;-) Je sais, je sais :honte: mais difficile de ne mettre que ce qui ne colle pas, sans mettre ce qui colle. :violent:

Avatar du membre
Petite Plume
Messages : 120
Enregistré le : lun. 5 oct. 2020 22:15
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10851
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous PAS?

Message par Petite Plume »

1. Hypersensibilité , extrêmement susceptible.
Je ne pense pas verser dans le "trop", l'extrême. Bref, je ne me sens pas envahie pas ma sensibilité outre mesure. Bien sûr, je peux pleurer devant un film ou en lisant un livre. J'évite toujours les films historiques sur les guerres. Mais pour autant, je ne me classe pas dans les "hypersensibles."

3. Hyperesthésie ou exacerbation des cinq sens (hyperréactif aux stimuli sensoriels)
Heu, pas spécialement non. Peut-être un peu plus sensible que la moyenne aux odeurs, mais bon, là encore, le mot exacerbation est trop fort à mon goût

4. Curiosité exceptionnelle.
J'ai toujours le même problème avec les adjectifs choisis. Exceptionnelle ? Non, je ne pense pas.
Plutôt une curiosité sur des sujets différents des sujets traditionnels ? j'aime apprendre des choses, mais il paraîtrait que ce n'est pas "normal" à mon âge ?

5. Imagination débordante, grande créativité.
Non, je suis plutôt une bonne copieuse. Piquer les idées des autres et les réemployer à bon escient. Recopier un dessin, jouer du piano, mais pas créer.
Mais la créativité, non malheureusement. C'est quelque chose que j'admire beaucoup chez les autres, surtout quand ca se traduit par un talent artistique.

6. Grande capacité d'observation, note les plus petits détails.
Pas vraiment non. Je dirai plutôt que je suis plus pour une vision globale.

7. Intérêts très variés, saute facilement d'un domaine à l'autre.
Non plus, je suis plutôt versée scientifique. La philosophie, les sciences politiques, l'histoire, etc. domaines souvent trustés par des surdoués, ne m'intéressent absolument pas.

8. Peut faire plusieurs choses en même temps (suivre deux conversations en parallèle, parler et écrire, rêver et pourtant écouter, ...)
Quand je le fais, je le fais mal.... 2 conversations en parallèle : ca signifie que les 2 ne sont pas intéressantes.... Rêver et pourtant écouter ? Oui si ce qu'il faut écouter est en fait parfaitement inintéressant par ce que déjà su : par exemple à l'école avant. Je pouvais papoter/rêver et pourtant répondre à la prof qui m'interroger de manière impromptue : je n'étais pas en mode apprentissage, j'avais déjà digéré son cours, je cherchais juste à m'occuper :wasntme:
Quand quelque chose m'intéresse vraiment, je me focalise dessus, je ne peux/veux pas faire autre chose. Après, je peux faire deux choses en même temps quand c'est par exemple une activité essentiellement manuelle qui demande peu de cerveau et réfléchir/discuter sur un autre sujet. Par exemple, cuisiner et lire/discuter.

9. Recherche la compagnie de personnes plus agées.
Pas spécialement. Enfin peut être, mais pas de manière marquée.
en fait, quand j'étais jeune, j'étais plutôt seule ou avec ma fratrie (étant la benjamine)

11. Grand sens de l'humour (et humour très particulier, souvent incompris).
Pas spécialement non plus, par contre je suis admirative avec ceux qui ont de la répartie et savent manier la langue de manière acérée. Je pense qu'on peut relié ce trait à mon manque de créativité.

12. Rapidement frustré s'il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour réaliser ses grandes idées.
Déjà il faudrait avoir de grandes idées.... Mais je ne me reconnais absolument pas dedans. De toute manière, quand je veux quelque chose, je m'y colle moi-même, un point c'est tout.


18. Méthode d'apprentissage particulière, surtout en math et en lecture.
Je ne pense pas avoir de méthode d'apprentissage particulière.

22. Bon en chiffres, puzzles, ...
Pas du tout, d'ailleurs, MDC (10) et puzzles (12) font partis des subtests "moyens" (je dirais raté :lol: mais la psy insistait pour dire que non, c'était moyen, pas raté...)


23. Perfectionnisme, doublé d'une extrême lucidité, qui entraîne parfois le doute, la peur de l'échec.
Je ne me qualifie pas du tout de perfectionnisme, au contraire, j'ai tendance à aller droit à l'essentiel, et la sur-qualité ne m'intéresse pas. Le perfectionnisme de certains de mon entourage au contraire me hérisse les poils : pourquoi dépenser autant d'énergie pour rien ?
Mais pour nuancer, il semble que mon niveau d'exigence personnel soit apparemment vu comme du perfectionnisme par d'autres... Souvent, je trouve le travail des autres bâclés. J'aime le travail bien fait, mais non, pas perfectionniste.




Sinon, pour compléter, on parle souvent des surdoués et de cerveaux qui ne s'arrêtent jamais.
J'avoue que c'est comme la pensée en arborescence. Je ne comprends pas le principe... On pense bien tout le temps à quelque chose non ? Soit pour résoudre un problème, soit juste pour des choses banales. Je ne me reconnais absolument pas dans ceux qui sont envahis par leurs pensées jusqu'à avoir des problèmes d'endormissement.
J'ai la chance d'avoir un endormissement très facile. En moins de 5 min, généralement, je me sens glisser dans les bras de Morphée (très très pratique pendant des années quand les enfants en bas âge me réveillait toutes les nuits...). Il a bien sur pu arriver que j'ai du mal à m'endormir à cause de pensées, mais c'est extrêmement rare et lié évidemment à des événements/questionnements/chamboulements importants dans ma vie. Après il peut y avoir une pensée obsédante qui va phagocyter mon temps de cerveau disponible pour mes autres activités. Mais encore une fois, dormir n'est pas un problème, et la journée et bien, oui, il y a toujours quelques choses à faire, à penser.
Je pense plus un trouble de l'attention pour explicité mon incapacité à me focaliser sur ce qui est nécessaire et à me laisser emporter par une idée autre... (et peut être une explication à ma procrastination)

Le sentiment de décalage
Peut-être est ce parce que j'évolue dans un milieu favorisée. Je ne suis certainement pas entourée que de surdoués, mais peut-être bien que mon entourage n'est pas bien représentatif de la "moyenne"....
Si je repense à mes expériences plus terre-à-terre comme mon stage ouvrier, les vendanges, les quelques jobs alimentaires que j'ai pu faire étudiante.... Je pense effectivement que je me sentais différente, pour autant, sans que cela ne m'affecte plus que cela. C'était évident pourquoi je ne me sentais pas à ma place. Je ne dirai pas que c'était mon "intelligence supérieure" seulement des centres d'intérêts différents, une éducation différente. Je me suis adaptée. C'était même des expériences plaisantes, mais, il s'agissait de situations provisoires.

Ah et bien sur, JSF et son TIPEH ne m'a absolument pas touché, je n'ai eu aucune "révélation" et je ne me suis absolument pas identifiée... A tel point même que je me disais que je me faisais des idées....
J'ai eu des hauts et des bas dans ma vie, tout n'a évidemment pas été tout rose. Mais globalement, je m'identifie plus facilement au Gauvrit et au Termites... De bonnes études, une réussite professionnelle que je qualifie quand même de bonne. Une jolie famille. Aucune tendance dépressive. Une vie "normale" plutôt réussie donc.
Mais encore une fois, rien d'exceptionnel ! je n'ai rien découvert de révolutionnaire, ni même fait une carrière exceptionnelle.

Les dons exceptionnels
c'est peut être parce que 130-134 c'est encore à la limite, mais je me reconnais bien dans le surdoué mais pas trop. L'âge aidant, je reconnais que j'apprends certainement plus vite que la moyenne (bon, les 2% me semble encore un peu pompeux), que je percute vite (et je dirai, seulement quand ca m'intéresse) et probablement aussi une bonne mémoire.
Je ne me reconnais aucun talent particulier ailleurs.... Je ne suis pas particulièrement douée en langue. Je me débrouille en anglais mais c'est tout, et encore avec un accent tout à fait identifiable :D j'ai des restes d'espagnol et d'italien. Je me suis mise un peu à l'Allemand récemment pour accompagner mes enfants. Mais je n'ai été ni brillante ni persévérante :think:
Je ne suis pas douée en musique, même si je pianote un peu
Je ne suis absolument pas douée en dessin. (problème de créativité j'imagine)
Je ne suis pas douée non plus en sport, même si je sais que je suis capable de courir 10 km (mais après j'ai mal 3 jours aux genous) et que je pratique en club un art martial. Je sais bien que c'est en loisir et que jamais je n'aurai un niveau ne serait ce que pour débuter de la compétition.
Je pense au contraire avec des capacités dans certains domaines particulièrement en dessous de la moyenne :huhu:
Bref, je pense que je ferai un très mauvais sujet de reportage sur les surdouées :D

Avatar du membre
Ukyo
Messages : 48
Enregistré le : mar. 5 mars 2019 19:58
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9959
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Dans quelles caractéristiques ne vous retrouvez-vous PAS?

Message par Ukyo »

Je voulais juste dire que j'ai lu ton témoignage avec beaucoup d'intérêt. À la lecture de ton post on peut dire que tu décoches à peu près toutes les cases, et c'est rafraîchissant :)

À l'inverse, je suis pour ma part plutôt caractéristique de ceux qui se sont reconnus dans une bonne partie des poncifs, ce qui continue pour l'instant à nourrir mes derniers "comptes à régler" vis-à-vis du diagnostic. L'essentiel est là - je pense avoir à peu près compris ce que mon diag+ impliquait ou non et ce que je peux en faire - mais le chemin que j'ai pris pour y arriver me titille encore un peu et des témoignages comme le tien (ou plus généralement ceux de ce topic) alimentent opportunément ma réflexion.

Répondre