A propos des tests MENSA

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6813
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A propos des tests MENSA

Message par Zyghna » mar. 11 nov. 2014 11:31

On voit que tu mélanges encore un peu tout. Être surdoué c'est le plus souvent avoir une logique de fonctionnement différente qui n'est pas forcément appréciée par les employeurs.
La Wais ne sert en aucun cas à tester la logique de la personne mais son fonctionnement globale.
Enfin concernant ceux qui auraient réussi la Wais et échoués à Mensa je ne sais pas d'où sont tirées ces données, il ne faut pas oublier que le test chez le psy sert de sésame d'entrée chez Mensa et qu'il n'y a pas besoin dans ce cas de passer leur test.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
Daysofwonder
Messages : 250
Enregistré le : ven. 7 nov. 2014 18:20
Présentation : ici
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Suisse
Âge : 31

Re: A propos des tests MENSA

Message par Daysofwonder » mar. 11 nov. 2014 12:54

Zyghna a écrit :On voit que tu mélanges encore un peu tout. Être surdoué c'est le plus souvent avoir une logique de fonctionnement différente qui n'est pas forcément appréciée par les employeurs.
Je sais, c'est pourquoi je ne souhaite pas exposer une quelconque surdouance mais un haut niveau de logique. Et je ne le ferai que face à un employeur qui me paraît suffisamment apte à comprendre cela.
Zyghna a écrit : La Wais ne sert en aucun cas à tester la logique de la personne mais son fonctionnement globale.
Ça aussi je le sais, et c'est pourquoi je souhaite faire simplement le test Mensa et, pour le moment du moins, ne pas passer la Wais.
► Afficher le texte
Zyghna a écrit :Enfin concernant ceux qui auraient réussi la Wais et échoués à Mensa je ne sais pas d'où sont tirées ces données, il ne faut pas oublier que le test chez le psy sert de sésame d'entrée chez Mensa et qu'il n'y a pas besoin dans ce cas de passer leur test.
Je l'ai dit: j'ai tiré ces "données" de la simple lecture de ce topic, par contre je n'ai pas non plus oublié qu'on peut entrer chez Mensa par le biais de la Wais... Mais je ne vois pas en quoi ceci discréditerait cela.

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2980
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 60

Re: A propos des tests MENSA

Message par axolotl » mar. 11 nov. 2014 17:38

Je suis entrée à Mensa grâce à ma WAIS. Beaucoup de mensans déconseillent de mentionner l'association sur le CV : trop de risques de susciter de la méfiance, ou de passer pour un gros prétentieux (ce qui est dommage et erroné, mais bon, l'image du mensan ou du HPI est difficile à préciser auprès des employeurs).

Ceci dit, rien ne t'empêche d'informer un employeur potentiel que tu as confiance en tes capacités pour ce qui concerne la logique, et que tu t'es longuement entraînée avec des tests psychotechniques.
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
Daysofwonder
Messages : 250
Enregistré le : ven. 7 nov. 2014 18:20
Présentation : ici
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Suisse
Âge : 31

Re: A propos des tests MENSA

Message par Daysofwonder » mer. 12 nov. 2014 09:57

J'ai passé le test Mensa Suisse hier, alors vu qu'il n'y a rien sur le test en Suisse sur ce topic, je vais essayer d'être complète dans mon récit:

Pré-test

Le test avait lieu en dessus d'un restaurant se trouvant annexé à la gare. Heureusement, le bruit des trains s'est avéré peu perturbant.

Nous étions 9 (3 filles pour 6 garçons; environ 4 jeunes en formation), et l'organisateur a attendu une personne qui n'est jamais venue. Une fille que je connaissais vaguement était là, et j'en ai été très surprise, ça m'a peut-être un peu perturbée pour la suite, je ne sais pas.

L'organisateur a commencé par nous présenter l'association: il y aurait 1000 membres en Suisse. Les activités proposées sont du style sorties: jeux de société (cool), visites de musée (moins cool, pour moi...). Du fait de l'internationalité de Mensa, il y a la possibilité de contacter des membres dans chaque pays pour avoir un logement ou une visite guidée.

Puis il nous a présenté la courbe normale et expliqué que les gens entrent à Mensa s'ils sont dans les 2% supérieurs à leur test. Aucune mention de la WAIS. Il a également ajouté que si on échouait, on pouvait le repasser dans un an.

Test

Il nous a ensuite distribué le test en lui même, constitué d'un cahier de présentations des items et d'une feuille de réponses. Il y avait 2 formes: A et B (mais on s'en fiche). On a fait 3 exemples ensemble: j'ai très vite compris qu'il n'y aurait que des matrices. Selon l'organisateur (après avoir posé la question), c'est le test "de Wechsler", donc j'imagine que c'est simplement le subtest Matrices de la WAIS... ("ça ne représente qu'une forme d'intelligence, l'intelligence figurale" nous a-t-il dit). Il nous a montré comment remplir la feuille de réponse, ce qui était perturbant puisqu'il fallait faire une croix sur la bonne réponse et non pas l'entourer. Pour annuler une réponse, il fallait par contre l'entourer.. ahem.

Il nous a annoncé que nous avions 20 minutes pour répondre aux 45 questions! Ça m'a semblé extrêmement peu et ça m'a bien fait flipper.

Puis le test a commencé: effectivement, que des matrices. Les 20 premières questions pouvaient être répondues correctement par des enfants de 8 ans. Ensuite, ça s'est corsé. J'ai zappé 3-4 questions, pensant avoir le temps d'y revenir à la fin, dès que ma réflexion dépassait 20 secondes... Mais non, le gong a sonné 10 secondes après être arrivée au 45ème item.

A noter qu'une femme a toqué à la porte pendant le test, et l'organisateur lui a ouvert: elle s'était trompée d'endroit. J'ai été assez perturbée par ce petit incident car j'ai vraiment beaucoup de peine à m'isoler des événements extérieurs.

A mon avis, si je n'ai pas fait d'erreurs de recopiage de mes réponses, j'ai 40 points sur 45. Mais il est très probable que j'aie fait des erreurs à cause de mon gros stress et de mes capacités d'attention qui sont très faibles après 17h ^^.

Post-test

A la fin, il nous a expliqué qu'environ 1/3 des personnes passant le test le réussissaient, et seulement 1/10 intégraient Mensa (ce qui en a surpris un). Les résultats vont arriver dans moins de 3 semaines (ce qui est un gros maximum, mais il nous a pas dit le minimum ^^) par courrier.

J'ai compris ensuite que ma voisine, qui semblait avoir à peu près mon âge, avait passé le test il y a un peu plus d'un an. Du coup j'en ai profité pour lui parler: elle l'avait loupé de très peu, du coup Mensa lui avait donné un bon. Elle a pu ainsi repasser le test gratuitement! On a fait ensuite plus ample connaissance et rien que pour ça, je suis ravie de l'avoir connue. Je vais peut-être faire du roller derby grâce à elle ^^.

Voilà, j'espère que j'ai été assez claire dans mes explications, et que je ne suis pas allée trop loin dans les détails du test (mais comme je ne montre aucune figure ça devrait aller, non? ^^).

superreeduc

Re: A propos des tests MENSA

Message par superreeduc » mer. 12 nov. 2014 14:14

En France, mentionner son appartenance à Mensa est sans doute assez mal vu, ce n'est pas le cas à l'international et particulièrement aux US où cela peut être un "facilitateur". (pas le test : le fait d'appartenir à cette association)
J'avais passé le test là bas il y a une dizaine d'année "pour le jeu", j'ai été un peu déçu : ce n'est (n'était) rien d'autre que des matrices de Raven dont une petite dizaine à peine sont un peu tordue... J'ai été très surpris par sa facilité.
En comparaison, les tests de 9I6 ou le CFNSE ou encore le MCST sont beaucoup plus rigolos.

Avatar du membre
Daysofwonder
Messages : 250
Enregistré le : ven. 7 nov. 2014 18:20
Présentation : ici
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Suisse
Âge : 31

Re: A propos des tests MENSA

Message par Daysofwonder » sam. 15 nov. 2014 13:50

Quelle rapidité ces petits suisses!

Percentile: 98.1
QI: 131.


Je peux donc adhérer à Mensa. Et c'est bon, ils m'ont eue avec la phrase "en espérant vous voir à une de nos prochaines soirées (...) jeux" :D

A noter que pour les étudiants, le prix annuel est de 50 francs (soit 10 frs de plus que le test).

La fille que j'ai rencontrée a aussi réussi (lors de sa seconde passation, donc! Mais gratuitement).

J'avoue que maintenant j'ai quand même bien envie de passer la WAIS, mais bon.. A part pouvoir écrire dans la partie du forum interdite aux non-diagnostiqués et m'amuser, je ne vois pas encore trop l'utilité.

Avatar du membre
Sphax
gratiné !
Messages : 860
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013 01:44
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Grenoble
Âge : 33

Re: A propos des tests MENSA

Message par Sphax » sam. 15 nov. 2014 15:52

Euh j'ai un très sérieux doute sur ce que tu avances là... Mensa se permet de donner un chiffre de QI suite à ses tests??? :^)
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2980
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 60

Re: A propos des tests MENSA

Message par axolotl » sam. 15 nov. 2014 16:19

Sphax a écrit :Euh j'ai un très sérieux doute sur ce que tu avances là... Mensa se permet de donner un chiffre de QI suite à ses tests??? :^)
Il s'agit de Mensa SUISSE, Sphaxibus ! ;)

Mensa France se contente de donner le percentile. Après, c'est hyper facile de trouver à quel score de QI correspond un percentile...

Ils sont futés, les p'tits suisses : attirer les membres potentiels en leur promettant des soirées jeux ! :rofl:
Il y en a aussi dans les groupes Mensa en France, c'est même un élément indispensable.
daysofwonder a écrit :J'avoue que maintenant j'ai quand même bien envie de passer la WAIS, mais bon.. A part pouvoir écrire dans la partie du forum interdite aux non-diagnostiqués et m'amuser, je ne vois pas encore trop l'utilité.
C'est à toi de voir... La WAIS te permettra par exemple de savoir où sont tes points forts et tes points plus faibles, et te donnera une répartition plus exacte et plus précise que juste "98,1". Parce que bon, dans la WAIS, les matrices sont juste un subtest sur dix ! Pour l'instant, tu n'as pas d'estimation précise de tes capacités en verbal, en mémoire de travail, en visuo-spatial. Ceci dit, tu as déjà un bon début de réponse, qui peut être totalement satisfaisant. :rock:
[Edit : mais je sens que ta curiosité te pousse vers la WAIS ! :P ]
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
Sphax
gratiné !
Messages : 860
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013 01:44
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Grenoble
Âge : 33

Re: A propos des tests MENSA

Message par Sphax » sam. 15 nov. 2014 17:02

Ah ouais. M'enfin du coup c'est pas du tout le percentile de la population pour le QI que tu as, juste celui pour le test Mensa, donc c'est un peu un abus de tirer un QI d'un résultat à un test autre que celui du QI je crois.
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa

Avatar du membre
ZeBrebis
Messages : 217
Enregistré le : ven. 19 sept. 2014 11:59
Présentation : Mes bleus de brebis en vitrine
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Âge : 33

Re: A propos des tests MENSA

Message par ZeBrebis » sam. 15 nov. 2014 22:01

Je plussoie Sphax. Mensa France dit bien que leur test n'est pas un test de QI et ne donne donc aucun QI ; je trouve qu'ils ont bien raison de ne pas se risquer à donner un chiffre sur une base aussi tronquée par rapport au test de QI en bonne et due forme.

Le test que tu as passé daysofwonder me fait penser à la deuxième partie du test que j'ai passé moi-même, du coup ça en ferait un morceau d'un truc qui lui-même n'était pas complet...
Tu verras avec le temps si ça te suffit. Je crois que j'étais apaisée après la réponse positive de Mensa, puis plus du tout en me rendant compte que ce n'était pas un test de QI, et maintenant je m'interroge sur l'intérêt de se savoir HQI ou pas. Souvent femme varie paraît il. ;)

Et j'ai bien aimé les soirées jeu, même si on sent l'envie de briller plus importante que dans une soirée hors Mensa. Au moins ça allait vite, ça rigolait bien, et j'avoue que c'était une bonne émulation. Je te souhaite de bons moments de groupe (ça a un côté clairement jouissif d'être bien dans une masse de gens, chose qui n'arrive pas en temps normal dans ma vie).

Avatar du membre
ZeBrebis
Messages : 217
Enregistré le : ven. 19 sept. 2014 11:59
Présentation : Mes bleus de brebis en vitrine
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Âge : 33

Re: A propos des tests MENSA

Message par ZeBrebis » dim. 16 nov. 2014 12:39

arthur0391 a écrit :Pour ceux que cela intéresse une séance de tests est organisée le 16 Novembre 2014 par MENSA Ile-de-France (Coût de l’opération 40€ il me semble)

D’après le pré-test en ligne, MENSA serait carrément "faite pour moi". On va voir si c’est vrai...
C'est un moyen comme un autre pour occuper un dimanche de novembre, j'espère que ça t'a plu (ou que ça va te plaire).
Dans mon souvenir on avait de quoi se prendre un petit verre (de jus de fruits, oh) et papoter à la fin.

Ceci dit, l'ambiance étant plutôt fébrile, la détente n'est pas assurée :-)

Avatar du membre
Daysofwonder
Messages : 250
Enregistré le : ven. 7 nov. 2014 18:20
Présentation : ici
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Suisse
Âge : 31

Re: A propos des tests MENSA

Message par Daysofwonder » dim. 16 nov. 2014 19:55

Alors en fait je ne vois pas l'utilité de passer la WAIS car j'avais passé un test assez similaire inventé par mon prof de thèse ^^(BEMMA, ça s'appelle, et il est composé des subtests Synonymes-antonymes / Calcul numérique / Orthographe / Logique: suites / Logique: matrices / Spatial: formes / Problèmes / Spatial: caractères / Attention).

Et je peux déjà deviner mes points forts et faibles de la WAIS:

Points forts: tous les sous-tests de l'indice de raisonnement perceptif (Cubes, Matrices, Puzzles visuels, ...), Arithmétique (un sous-test de l'indice de mémoire de travail)
Points faibles: tous les sous-tests de l'indice de compréhension verbale.
Neutre: tous les sous-tests de la vitesse de traitement et Mémoire des chiffres (dépendrait de mon niveau de fatigue, voire un point faible pour Mémoire des chiffres).

Bon j'avoue ça me donne envie de tester mes hypothèses maintenant :P

Et j'ai été aussi choquée que vous quand j'ai lu "QI". Je cite, "vous avez obtenu un résultat impressionnant au test Mensa (calculé avec l'échelle d'intelligence de Wechsler, avec un écart type de 15". Et etaient suivis les 2 indices mentionnés ci-dessous, explicitement "QI déterminé: 131"... Ca me donne presqu'envie d'être bénévole à Mensa et de leur faire changer ces petites choses ^^.

Avatar du membre
Oktogonal
Messages : 31
Enregistré le : mar. 3 févr. 2015 22:30
Présentation : Ce que je construis
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38
Contact :

Re: A propos des tests MENSA

Message par Oktogonal » lun. 27 juil. 2015 10:08

Bonjour à tous,
Me revoilà après de nombreux mois, beaucoup de questions.
J'ai à priori un contact pour un test en septembre, enfin. Etre coincé entre l'ignorance et la certitude, ce n'est plus vivable.
Comme un débile que je suis j'ai bien entendu tenté ce pré test MENSA, et je suis pas bon.
D'après ce que je lis, cela vaut la peine de maintenir le rendez-vous pour le test?
Ou je laisse tomber?
Merci à vous :)

Avatar du membre
W4x
Messages : 3519
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36
Contact :

Re: A propos des tests MENSA

Message par W4x » lun. 27 juil. 2015 10:27

Oktogonal a écrit :Etre coincé entre l'ignorance et la certitude, ce n'est plus vivable.
A te lire, ceci me semble plus important que 40 questions qui ne donnent qu'une vague idée de ce qui est demandé chez MENSA, bien qu'un résultat mitigé puisse être déstabilisant.
Après, je n'ai pas d'action chez WAIS et on ne pousse pas à la consommation ici^^ mais il me semble que l'on a suffisamment insisté sur la maigre fiabilité des tests en ligne (celui-ci ou d'autres), bien que là aussi on ne puisse faire abstraction des résultats dans son appréhension de la douance.
Tu dois certainement avoir un rendez-vous préalable à la passation du test, n'hésite pas à en parler au psy.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

Avatar du membre
Oktogonal
Messages : 31
Enregistré le : mar. 3 févr. 2015 22:30
Présentation : Ce que je construis
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38
Contact :

Re: A propos des tests MENSA

Message par Oktogonal » lun. 27 juil. 2015 12:55

Je suis bien d'accord, c'est ça le plus important. J'ai déjà eu plusieurs rendez-vous avec la psy qui me fera le test. Je vais me sentir un peu c+uillon mais oui je parlerai de ma démarche pas très maline :)
Par contre il me semblait bien "qu'ici" tout le monde allait, il y a encore quelques mois la dernière fois que je suis venu, dans le sens d'un grand intérêt apporté au test, indispensable pour se fixer une fois pour toutes..

Avatar du membre
W4x
Messages : 3519
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36
Contact :

Re: A propos des tests MENSA

Message par W4x » lun. 27 juil. 2015 14:25

Oktogonal a écrit :Par contre il me semblait bien "qu'ici" tout le monde allait, il y a encore quelques mois la dernière fois que je suis venu, dans le sens d'un grand intérêt apporté au test, indispensable pour se fixer une fois pour toutes..
Je n'ai pas dit le contraire, j'ai dit qu'on ne forçait personne à la consommation ;) Mais effectivement, comme on a pu en parler récemment ici par exemple, le test reste le meilleur moyen d'être fixé.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

Avatar du membre
Mei Citron
Messages : 192
Enregistré le : sam. 15 févr. 2014 01:12
Présentation : Chrys
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 30

Re: A propos des tests MENSA

Message par Mei Citron » ven. 31 juil. 2015 19:06

En venant partager mon expérience, je ne m'attendais pas à lire 9 pages sur les tests de Mensa. Et mon ressenti semble se confirmer d'après vos témoignages et critiques.

Pour commencer, je dois vous avouer que je ne me suis pas énormément penchée sur Mensa avant ces derniers jours. Ce que j'en sais se résume globalement au survol de :
- Mensa France : http://www.mensa-france.org/fr
- Mensa IDF : http://www.mensa-idf.org/
- Forum : http://www.mensa.fr/~forum/ (pas inscrite)
- Facebook : https://www.facebook.com/MensaFrance (je n'ai pas rejoint le groupe, je ne fais que le survoler)

Par curiosité, j'ai souhaité voir de plus près à quoi ressemblait Mensa sans avoir l'ambition de m'éterniser dans l'association :
Quels profils peut-on retrouver dans une telle association mondialement connue ?
Qu'est-ce qu'on y fait en pratique (par opposition à "en théorie" telle présentée en façade) une fois membre de Mensa ?


Le 19 juillet 2015, j'ai effectué ce test collectif écrit à Paris qui m'a donc arraché 40 euros.
(Je n'ai toujours pas reçu de réponse à ce jour.)

Le test n'a pas changé en 4 ans (par rapport à l'inauguration du topic qui date de 2011) et comprenait les épreuves respectivement chronométrées de :
- Logique verbale (18min) -> Raisonnement par analogie : A est à B ce que C est à D.
- Logique numérique (15min) -> Suite logique de nombres et calculs mentaux.
- Logique abstraite (20min) -> Matrice de Raven et d'autres suites de figures (?).

Une fois terminé, les deux représentants résumaient comment se passaient les activités au sein de Mensa. Le principal orateur (je vais l'appeler ici L.) vantait les discussions fluides et rapides entre membres, les sujets abordés et leur rythme étaient "arborescents" (sous-entendu, ce qu'on ne pouvait pas faire avec des personnes non-HP qui ne comprennent pas).
Puis il était l'heure de quitter la salle mais j'ai attendu qu'elle se vide le plus possible pour aller discuter discrètement (c'est un sujet qui me gêne publiquement) avec les deux mensans. Il ne restait plus que 2-3 candidats sur 30.

J'ai attendu que les personnes devant moi aient fini de les consulter une dernière fois avant de me lancer. La représentante (que je nomme E.) semblait lasse de répondre à ma première question mais faisait l'effort de s'intéresser malgré tout. Je souhaitais connaître la personne derrière l'élaboration et la sélection des épreuves pour le test collectif de Mensa que nous avons effectué ce jour-là. J'ai obtenu ma réponse.
Je lui ai demandé son avis concernant ce test car la majorité des exercices ressemblaient aux tests de QI en ligne qu'on retrouve partout à foison et je lui ai rapporté les avis négatifs, le manque de fiabilité, à propos de ces derniers.

Puis je voulais évoquer l'existence de la théorie des intelligences multiples qu'on ne peut pas mettre en exergue dans le test de Mensa (ça exclut les autres potentiels et donc leur absence dans l'asso' pourrait être discutable), ni même dans le WAIS 4, mais L. est intervenu trop tôt. "Le test de Mensa n'est fait que pour évaluer un candidat apte à entrer ou pas chez Mensa et ne donne pas le QI." J'ai rebondi dessus en réitérant mes doutes quant à ce moyen à cause des tests en ligne et des similitudes dans le test de Mensa. Intérieurement, je me disais que pour 40 euros, ça faisait un peu abusé quand on peut faire des tests en ligne gratuitement et les répéter indéfiniment.

A mes yeux, L. n'avait aucune sensibilité dans son discours, il regardait de haut ou de biais ses interlocuteurs, comme de la méfiance ou de la suffisance (je l'avais vu faire avec ceux qui me précédaient). Il n'avait pas de tact, il était expéditif, bâclait ses réponses.

Je m'étais documentée ci et là sur la douance mais je ne maîtrise absolument pas le sujet. Et quand je ne suis pas sûre de certaines choses et j'en suis consciente, j'y vais avec précaution sans trop m'avancer. Sauf que le ton cassant de L. m'a refroidi.
Quand j'ai évoqué le centre C. dans lequel j'ai passé mon test-bilan psychométrique et quand il m'a jeté à la figure ce "le centre C. n'est pas sérieux, il n'a pas bonne réputation", ça équivalait à me dire que "mon diag + délivré au centre C. n'est pas sérieux" => "il est faussé et moi je perds toute crédibilité".
E. a voulu rectifier le tir en passant derrière les propos de L.
Malgré sa tentative, de nombreuses questions sont apparues, d'autres refoulées sont ré-apparues, dans tous les sens de façon chaotique et m'ont silencieusement cloué le bec devant L. Le doute qu'il a immiscé en moi était tel qu'il m'a fait perdre tout appui, car inconsciemment ou non L. a lancé un coup de bélier dans certains piliers que j'avais à peine érigé.

J'étais troublée, déstabilisée. Et déçue.
Lorsqu'on souhaite attirer des personnes pour grossir son association, les deux représentants ne sont-ils pas censés montrer la meilleure image de leur association ? Être chaleureux.se, être accueillant.e, optionnellement rassurant.e, donner des informations qui répondent au mieux aux questions posées même si elles sont redondantes d'une séance à l'autre ?

J'ai fini par quitter la salle bredouille, sur ma faim et pleine d'amertume...

Alors effectivement je suis peut-être tombée sur les deux plus mauvais communicants ou alors sous leur mauvais jour, et peut-être (sûrement) que ces deux-là ne sont pas du tout représentatifs de l'association.

A ceux/celles qui sont membres (cotisant 60 euros par an) de Mensa : qu'est-ce qu'on y fait en réalité en une année à part manger au restau' et boire des verres qu'on paie en plus de la cotisation ?
Dois-je m'arrêter à mes premières impressions (et donc ne pas perdre plus de temps et d'argent dans Mensa, même si j'imagine bien que l'asso' comporte des personnes sympas au-delà du mur gangréné sur lequel je me suis cognée) ou creuser au-delà ? En gros, ça vaut le coup de débourser 60 euros pour l'adhésion ?
:fubar:
"In the end, human beings are not entirely guilty - they did not start history. Nor are they wholly innocent - they continue it."
Albert Camus, feat. Mei Chrys

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2980
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 60

Re: A propos des tests MENSA

Message par axolotl » ven. 31 juil. 2015 21:11

J'ai peu de temps pour répondre, je serai donc brève.

Pour avoir l'expérience d'IRL du forum et d'activités mensa, dont je suis membre depuis deux ans (dans l'ouest de la France), je ne fais pas vraiment de différences entre les deux. C'est le même type de personnes, avec à chaque fois l'impression de vivre un moment où on peut fonctionner en toute transparence, sans masque social. Toute association étant ce qu'en font ses membres et Mensa reposant sur le bénévolat, l'ambiance est différente dans chaque région, et excellente dans la mienne.

A Mensa dans mon coin, il y a effectivement des sorties et activités de loisirs, et en plus ceux qui habitent dans la ville principale se retrouvent toutes les semaines dans un bar, et une fois par mois un membre présente une mini-conférence avec débat. Nous organisons également des conférences ou tables rondes chaque année. Je suis membre du bureau régional, ce qui représente pas mal de travail, dont répondre à des mails de non-membres en plein questionnement sur la douance (la plupart du temps, ils s'adressent à nous parce qu'ils ont visionné des conférences Mensa sur le web). Pour ce qui est des tests eux-mêmes, je ne les ai pas passés (entrée sur dossier, avec copie de ma WAIS) mais ils ont été validés par Jacques Grégoire (tu peux googler si tu ne connais pas son nom, pour moi c'est un gage de fiabilité totale) et doivent permettre de sélectionner les personnes se situant dans les fameux 2 %.

Edit : oui, pour moi cela vaut la peine de débourser 60 euros. Je suis active parce que l'association œuvre pour la reconnaissance et surtout une meilleure connaissance du HPI. De plus elle est internationale et permet de participer à des rencontres avec des mensans de tous pays. Pour moi, le forum et l'association sont parfaitement complémentaires. :)
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
Mei Citron
Messages : 192
Enregistré le : sam. 15 févr. 2014 01:12
Présentation : Chrys
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 30

Re: A propos des tests MENSA

Message par Mei Citron » dim. 2 août 2015 18:00

Je te remercie Axo d'avoir détaillé ta réponse par MP. :) Ce que tu me dis me rassure car je ne connaissais que des façades (sites internet) et des a priori issus des clichés populaires sur les élites.
Je voulais justement me faire mon propre avis, partir sur une base vierge, et c'est la raison pour laquelle je n'ai pas envoyé mon dossier avec la WAIS 4 dans un premier temps (je savais que je pouvais le faire, le site Mensa mentionne clairement cette possibilité), mais effectué le test collectif afin de voir de mes propres yeux les circonstances de passation, le contenu du test et avoir un premier contact avec les représentants-testeurs. Je voulais avoir ma première impression.

En dépit des avis mitigés sur la corrélation entre le test de Mensa et le WAIS 4, ce que je cherche au départ dans cette association c'est la découverte de nouvelles têtes qui soit - comme tu dis - complémentaire avec le forum AS.

Cependant, les testeurs sont tout de même les porte-paroles de l'association. Et il est peut-être nécessaire de les former un minimum : les former à ne pas délivrer de fausses désillusions aux testés qui, avec leur sensibilité, leurs doutes, leur quête de réponses, n'ont pas besoin de recevoir autant d'apathie.
"In the end, human beings are not entirely guilty - they did not start history. Nor are they wholly innocent - they continue it."
Albert Camus, feat. Mei Chrys

saliaskim
Messages : 131
Enregistré le : dim. 2 févr. 2014 21:14
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: A propos des tests MENSA

Message par saliaskim » lun. 3 août 2015 22:48

J'avais passé le test Mensa en 2008 ou un truc du genre sur Aix en Provence. L'organisateur était sympa et prenait le temps, mais d'autres mensans "accompagnateurs" étaient imbuvables, imbus de leur personne, fiers de repréciser à qui veut l'entendre "qu'à l'époque, Mensa c'était les 1% et pas les 2%", etc. Plus tard ils traitaient de leurs magouilles pour qui se fera rembourser ses frais par l'assos devant tout le monde. Bref, j'en suis ressorti plutôt déçu, ceux qui étaient les plus sympas étaient les participants(*). J'étais malade comme un chien et j'ai raté le test (3%).

D'ailleurs à l'époque je n'avais pas conscience de la douance, et personne chez Mensa ne l'a évoquée. Ils répétaient qu'ils ne mesuraient pas le QI mais l'intelligence, sans préciser les limites du test. Limites dont on se rend vite compte. Par exemple je suis très bon en français et j'ai complètement foiré ce subtest: je ne comprenais pas les énoncés. Ca me paraissait peu adapté et trop limité au final. Quelques années plus tard je passait "proprement" la WAIS avec une neuropsy et une suite de bilans qui m'ont appris plein de choses sur ma façon de réfléchir. Et je suis resté sur cette mauvaise impression de Mensa.

(*) PS: dont une trop mignonne que j'ai jamais revue :lol:

Avatar du membre
Mei Citron
Messages : 192
Enregistré le : sam. 15 févr. 2014 01:12
Présentation : Chrys
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 30

Re: A propos des tests MENSA

Message par Mei Citron » mer. 9 sept. 2015 18:28

! Dernières nouvelles !
Je viens seulement de recevoir aujourd'hui leur réponse par courrier papier (7 semaines et 3 jours, cultivez votre patience). Et "il apparaît que je peux adhérer à leur association". :emo:
Sauf que j'ai un peu oublié Mensa depuis... Est-ce qu'il y en a parmi vous qui y sont (toujours), chez Mensa IDF ? Ca me motiverait peut-être, histoire de faire un essai d'un an avec un peu de bonne compagnie ASienne.
"In the end, human beings are not entirely guilty - they did not start history. Nor are they wholly innocent - they continue it."
Albert Camus, feat. Mei Chrys

Avatar du membre
Aïnoa
Bras de fer
Bras de fer
Messages : 2636
Enregistré le : lun. 28 nov. 2011 21:13
Présentation : Un des plus beaux villages de France...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nulle part... si loin...

Re: A propos des tests MENSA

Message par Aïnoa » jeu. 10 sept. 2015 00:23

Daysofwonder a écrit : Et je peux déjà deviner mes points forts et faibles de la WAIS
Non, non et non.
Je le pensais aussi, car je suis plutôt, très logico-mathématique et très peu littéraire, mais mon ICV Indice de Comprehension Verbale est bien plus haut que mon IRP Indice de Raisonnement Perceptif.
En plus j'ai eu un QIT bien plus haut que ce que je pouvais penser.
Alors non, on ne peut pas prévoir ce que donnera le résultat de la WAIS.
En plus, la WAIS, comme on le dit partout sur le forum, est un bilan, et pas qu'un test, il permet d'avoir une idée sur son fonctionnement cérébral.

Ensuite Mei, ma psy, surdouée aussi, m'a déconseillée Mensa. Ce que je veux dire c'est que ça dépend des régions, après comme partout, il y a des gens bien et des gens pas bien.
A mon avis, tu dois essayer pour voir si ça te convient.
Je sais que par chez moi ils font un resto tous les mois. Pour le reste je sais qu'ils ont des sorties mais je ne sais pas lesquelles.
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3184
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: A propos des tests MENSA

Message par Grabote » jeu. 10 sept. 2015 07:18

Mei Chrys a écrit :"il apparaît que je peux adhérer à leur association". :emo:
:clap: ton complexe de l'imposteur n'a qu'à bien se tenir ;)
"...un peu partout, tout le monde s'entretue, c'est pas gai, mais d'autres s'entrevivent, je vais les retrouver" Jacques Prevert

Nada
Messages : 25
Enregistré le : jeu. 16 juil. 2015 15:14
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A propos des tests MENSA

Message par Nada » mer. 16 sept. 2015 10:26

Bonjour à tous,

J'ai passé le test MENSA samedi dernier, avec le même protocole de que Mey Chris. Il me semble que ces trois épreuves sont les trois premiers tests du DAT 5 (mais seul un psy pourra confirmer ?)

D'un point de vue personnel, ce n'était pas désagréable. J'ai pris ça comme un jeu intellectuel. J'ai fini chaque partie avant le temps imparti sans grosses difficultés (ce qui ne préjuge aucunement du résultat, j'ai pu être rapide pour donner de mauvaises réponses).

Il m'a cependant semblé que les deux premiers tests (logique verbale et logique numérique) s'adressaient d'abord à des gens s'étant intéressé à leurs études jusqu'au bac. Si la logique verbale s'appuie bien sur des relations logiques entre éléments sémantiques la gradation du test se fait autant sur la variation des éléments logiques (grossièrement les différents liens logiques entre termes d'un même réseau lexical) que sur la richesse et les nuances du vocabulaire des personnes testées. De la même façon, la logique mathématique teste différents modes logiques mais la gradation du test se fait également sur des variations d'écritures mathématiques qui demandent un minimum de culture mathématique. A mon sens, deux parties du test sur les trois testent bien plus le niveau socio-culturel de ceux qui le passent que les outils cognitifs utilisés pour résoudre les questions. (Je serais curieux de savoir quelle est la proportion de personnes ayant effectué des études supérieures chez les Mensans en soupçonnant qu'elle est plus élevée que dans la population lambda et que dans la population surdouée.)

Si la testeuse nous a bien indiqué qu''il ne s'agissait pas d'un test de QI, elle a cependant relevé de fortes corrélations entre les résultats à MENSA et la réussite au test de QI (ce qui pour m'expliquer grossièrement me semble un raisonnement un poil fallacieux qui t'expliquerait qu'on ne te mesure pas ta capacité à jouer au basket tout en rappelant qu'il y a une corrélation entre la taille et le fait de jouer au basket.)

Par ailleurs, l'explication des activités de MENSA m'a paru plutôt engageante si le but du testé est de rentrer dans un club de rencontres entre personne ayant de bons scores en logique verbale, numérique et abstraite. Après tout pourquoi pas... ça ne me paraît finalement pas plus improbable qu'un autre club.

Bartemius
Messages : 34
Enregistré le : mer. 9 déc. 2015 22:35
Profil : En questionnement
Test : MENSA

Mensa, Weschler : la question québécoise

Message par Bartemius » jeu. 24 déc. 2015 04:42

Salut à tous !

Fin des examens, ça fait du bien, ça me permet de lancer un premier sujet de discussion (c’est surtout parce que je n’arrive pas à dormir, j’ai le cerveau en ébullition, les questions s’enchaînent dans ma tête, comme si toutes les questions refoulées, pour rester concentré sur mon étude, étaient venues me frapper de plein fouet).

En phase de questionnement, j’avais entrepris il y a quelque mois de faire un premier test, celui de Mensa. Vivant au Québec, j’ai réalisé ce test lorsque l’occasion s’était présentée. En l’occurrence, il y avait un rabais sur le test en question, donc aucune raison de refuser.

Je me prépare en conséquence. Je fais le prétest Mensa pour me remettre un peu dans le bain des questions de logique, je me repose toute une journée en ne faisant rien d’autre que jouer à des jeux vidéo, je dors bien puis je médite pour optimiser ma condition clinique et ne pas me trouver d’excuses bidons si j’avais à rater le test en question.

Je me présente environ 45 minutes avant l’heure du test. Je vois des gens sortir de la session anglophone, avec des personnes d’âge différent. Ça ne m’a pas surpris dans une certaine mesure, mais dans une autre, en voir autant se questionner sur la chose, ça m’avait donné un léger sourire d’apaisement et une forme de confirmation de la légitimité de mon questionnement.

N’étant pas fan des téléphones portables et de leur haut potentiel de distraction, je prends un livre de Michéa que j’avais acheté la veille pour commencer à le lire et ma surprise fut de voir les autres personnes dans la salle d’attente bouquiner. Je m’amusais à lire les titres et j’en voyais de tous les sujets, ça allait de la littérature à l’astronomie en passant par la programmation. Ce qui m’a vraiment touché, c’est cette diversité existante entre les personnes en questionnement.

Un quart d’heure avant le début de l’examen, je reconnais une connaissance à moi qui avait eu la même idée et ce dernier me confiait qu’il venait faire le test pour gagner un pari avec son grand frère. Comme quoi, tous les chemins mènent à Rome.

Cinq minutes avant le test, la porte s’ouvre, chacun prend sa place. Les instructions commencent à être données. J’ai eu un léger sourire, à cause duquel je me sens un peu coupable, lorsque l’instructeur redisait les instructions en anglais, alors que la session de test était francophone cette fois-ci. Ce dernier, ayant vite remarqué cela, a précisé qu’il y avait des retardataires qui allaient passer l’examen an anglais.

Là, après quelques phrases sur le fait que le test peut être répété annuellement, il nous mentionne que le test est de 12 minutes et incluait 50 questions. Mon cœur a soudain battu la chamade. Je me disais que les prétests étaient alors une grosse arnaque, puisque je finissais leurs questions plus tôt que le temps accordé en ayant un bon score. 50 questions en 12 minutes, soit 14 à 15 secondes par question, 5 à 10 pour la lire, le reste pour rédiger la réponse... j’espérais au moins que ça soit un QCM à une telle vitesse.

L’instructeur donne le coup d’envoi, les premières dix questions sont ultra faciles, ensuite, ça commence à se corser, ce n’est plus du choix multiple, faut écrire sa réponse. Les calculs mentaux incluaient des résultats à virgule et les problèmes de géométrie relevaient de l’impossible puisque les formes géométriques étaient tellement petites que, lorsque questionné sur la forme géométrique intruse, il devenait difficile de différencier les degrés sur certains angles aigus.

« Sept minutes écoulées ! », dit l’instructeur au moment où je venais de finir ma 24e question. Là, le stress, perte de contrôle, je survole les questions et répond vite et n’importe quoi aux questions qui restent, car je voulais lire toutes les questions, curiosité coupable, même si je savais que cela ne m’allait pas être avantageux à mon résultat final.

L’examen était terminé, avec une personne ayant fini quelques secondes plus tôt selon les dires de l’instructeur. Je sors, à la fois stressé et content d’avoir fait l’épreuve.
En analysant les questions à mon retour chez moi, je me suis rendu compte que ce n’étaient non seulement pas les questions mises au prétest, mais en plus, les questions couvraient un éventail plus étroit de compétences évaluées, puisque les questions de math étaient des questions de calcul mental, les questions de géométrie étaient des questions de réorganisation spatiale et les questions de vocabulaire... une association de deux expressions françaises similaires qui demandent de connaître l’intégralité des dites expressions et d’en avoir la même interprétation que celle décrite dans les livres.

Bref, je suis sorti de ce test avec l’a priori que j’allais rater ce test, ce qui fut le cas... le pire était que, justement, je n’avais réussi que les 24 questions que j’avais faites avant que l’instructeur nous indique qu’il nous restait cinq minutes... et ça me classait au 62e percentile, soit en convertissant à un QI de 106...

Ainsi, je délivre mon témoignage du test en question et aimerait avoir votre retour sur cette expérience, si d’autres personnes ont reçu le même test ou un test similaire et si le test que j’ai pratiqué est jugé plus valide ou moins valide que celui effectué en France ou dans d’autres régions du monde.

Merci à tous et désolé pour ce long récit. J’ai essayé de rendre le témoignage clair et agréable à lire, en espérant que mes efforts aient porté ses fruits.

Note : J’ai déjà lu les quelques sujets disant que le test Mensa, c’est une facture de 30 euros ajoutée à une autre de 300 euros nécessaire, quelle que soit l’issue du test. Cela dit, je partage mon expérience ici, puisque les témoignages étaient légèrement différents du mien, surtout que la question des dominos revenait beaucoup sur les différents sujets, questions que je réussis bien d’habitude dans les prétests ou dans des jeux vidéo, mais que je n’ai pas eus à faire dans mon test Mensa.

Répondre