A propos des tests MENSA

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Répondre
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11813
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: A propos des tests MENSA

Message par TourneLune » dim. 26 janv. 2014 16:47

Ah bon? Je croyais que c'était l'inverse pour elle.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Elyjah
Messages : 37
Enregistré le : lun. 12 mai 2014 19:38
Présentation : ELI_JAH /présentation/
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : FRANCE, CAEN 14
Âge : 38

Re: Fiabilité des tests en ligne

Message par Elyjah » sam. 24 mai 2014 16:50

Bonjour,
J'ai passé le test mensa cet aprèsm.
Suis un peu déçue : je croyais que ce serait plus marrant. En effet, je me suis amusée avec le pré-test en ligne, et j'ai fait un peu d'efforts. Là, un peu trop académique pour être ludique.
en 3 parties : 1/verbal, 2/numérique, 3/logique.
1/ sympa, mais sans plus, une certaine aisance surtout dans la rapidité d'exécution
2/ pas cool, trop scolaire avec certaines allergies inhérentes
3/ démotivée, pas rentrée assez dans le truc alors que c'est mon type d'effort préféré

1/ préparation ?
Ne pas avoir dormi assez est un de mes moyens de me cadrer plutôt que d''être en état de partir dans tous les sens. Vu ma gestion du stress et des cycles de sommeil, il me suffit de tenir un peu moins fort la bride pour que cela opère, limite je n'ai pas besoin de choisir, cela s'impose à moi aléatoirement et/ ou à la veille de n'importe quoi de non routinier. D'ailleurs, si je choisi de dormir, ça ne marche quasiment jamais, autant dire que de fait, être minimisé est la donne avec laquelle je dois traiter !
Forcément, le potentiel est moindre mais pour moi, l'abrutissement est un outil efficace pour que le potentiel s'avère. Avec moins de données saisies, moins de risque d'inspiration, d'interprétation, de pchitage de cerveau , je suis plus opérationnelle. Sinon, il me faut plus de temps pour examiner tous les possibles, négocier les données, choisir, valider, garantir, rêvasser, aller jusqu'au bout d'un truc que je sais faux pour en avoir la preuve en dehors de moi ... et parfois je reste en suspens le temps que ça décante...

2/ prérequis ?
Bon, de toute évidence, ne pas savoir ses tables est un sacré handicap en partie 2 !!! J'ai perdu du temps et généré une zone d'incertitude non révélatrice de mon "intelligence" mais plutôt de mon rapport au savoir et à la performance.

3/ sur le tas
La personne, fort cordiale, m'a assuré que c'était plus compliqué que le prétest en ligne : je ne suis pas d'accord du tout, mon cerveau n'a pas chauffé et même probablement pas assez pour que je me défonce. J'ai plus "gobé" les questions comme les réponses, que réfléchi.
Pourtant, avec les pré-tests en ligne, j'ai eu plusieurs fois cette sensation satisfaisante que ça tourne, que les machins dans ma caboche s'activent et qu'il se passe "quelque chose".

Il est vrai qu'elle m'a aussi proposé de répondre dans une logique simple ! Ca m'a fait rire mais c'est là que j'ai su : je ne suis pas naturellement à même de fournir dans le cadre de cette consigne, je vais perdre beaucoup de temps à réajuster.
Moi j'ai surtout trouvé que c'était plus chiant et je me suis même laissée aller à un truc que je ne fait quasiment jamais : ne pas avoir envie de faire l'effort et pire : ne pas le faire !!!
Dans mon cas c'est thérapeutique ! Peut-être que ce serait une donne du mode de vie que j'essaie d'enclencher.
Sphax a écrit :Autant dire qu'il vaut mieux n'avoir aucun problème avec les implicites, ne pas être perfectionniste et ne jamais aller chercher trop compliqué... Pas pour moi. :lol:
Vous me faites vraiment rire ! C'est qu'il ne me reste que mes yeux pour rire ...

En effet, je croyais que je serai libre de fonctionner à ma manière pour qu'un résultat "significatif et correct" sorte : comme toujours et en toutes circonstances, j'ai perdu ce temps à réajuster, à me demander puis m'imposer ce que je suis sensée comprendre et non pas ce que je comprends ou " comment le type sain d'esprit traiterait cette question, sans simagrées, sans la précision", celle-ci même dont j'ai tant besoin pour accepter qu'une réponse soit juste , l'assumer, m'en porter garante. Et j'ai joué le jeu en actant parfois des données erronées même si cela me fait froid dans le dos.
Cela m'a fatiguée et je pense que j'ai décroché. Du coup, j'ai ramé sur les suites logiques alors que j'adore ça et que payer la passation de test avait notamment comme objectif non dissimulé de m'offrir cette partie de plaisir.

Mon sentiment à chaud, c'est une bête confirmation d'une donnée connue : que la motivation, le sentiment d'être connecté et d'adhérer au truc, forment un facteur très important de ma performance. Je ne suis pas égale tous les jours ni même toutes les minutes dans ma gestion de cet ensemble de sentiments et de pensées.
RAS
Oscar WILDE écrivait "Appuyez-vous sur les principes, ils finiront bien par céder" Bah oui, mais après : QUOI ?

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 471
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : attention, bazar sauvage en liberté
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: A propos des tests MENSA

Message par Tipiak » lun. 26 mai 2014 16:47

L'heure étant au troll (D'ailleurs ceci en est un, comme ne dirait pas Magritte...), je prends la liberté de faire un post totalement hors sujet pour dire que j'ai adhéré à Mensa.

Mais j'ai pas passé les tests :devil:
On peut adhérer sur dossier, avec un bilan sous le coude. (je le précise car apparemment l'info n'est pas connue..)

Mes motivations : aller aux conférences, la curiosité, les opportunités mumusesques et plus si affinités.
Mes non-motivations : tout ce qui est doctrinal et identitaire de groupe me tiens en général à l'écart.

Donc dès que j'ai l'occasion de parler tests d'admission avec les concernés, je vous tiens au jus.

En poussant le vice, si il y a une passation organisée pas trop loin de ma cambrousse, je m'y rendrais peut-être, histoire de voir si on peut être surdoué et échouer aux tests, mais sans faire exprès de rater hein....
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Avatar du membre
W4x
Messages : 3469
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35
Contact :

Re: A propos des tests MENSA

Message par W4x » lun. 26 mai 2014 17:42

Tipiak a écrit :En poussant le vice, si il y a une passation organisée pas trop loin de ma cambrousse, je m'y rendrais peut-être, histoire de voir si on peut être surdoué et échouer aux tests, mais sans faire exprès de rater hein....
C'est tout à fait possible, même sans faire exprès ^^ C'est bien pour cela que l'on dit que leur test ne fournit qu'un indicateur de douance à géométrie variable sans se substituer à un bilan complet.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

Avatar du membre
Melvill
Beau Contre-Exemple
Messages : 221
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013 12:07
Présentation : Melvill
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Au four quand elle doit être au moulin et vice-versa
Âge : 40

Re: A propos des tests MENSA

Message par Melvill » lun. 26 mai 2014 19:14

Tipiak a écrit : En poussant le vice, si il y a une passation organisée pas trop loin de ma cambrousse, je m'y rendrais peut-être, histoire de voir si on peut être surdoué et échouer aux tests, mais sans faire exprès de rater hein....
Done :rock:

Je me suis croutée au test 15 jours avant d'être flashée au dessus des 145 à la WAIS.
Pas fait exprès, juré.
Tournesol a écrit :Si t'arrives à trouver un THQI qui foire ces tests c'est quand même un beau contre exemple... Mais ça n'a tjr aucune valeur statistiquement parlant.
Chuis un beau contre exemple, voilà :lol:
There's no one to beat you, no one to defeat you except the thoughts of yourself feeling bad (Bob Dylan)

Avatar du membre
Sphax
gratiné !
Messages : 860
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013 01:44
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Grenoble
Âge : 33

Re: Fiabilité des tests en ligne

Message par Sphax » lun. 26 mai 2014 20:34

Elyjah a écrit :
Sphax a écrit :Autant dire qu'il vaut mieux n'avoir aucun problème avec les implicites, ne pas être perfectionniste et ne jamais aller chercher trop compliqué... Pas pour moi. :lol:
Euh je tiens à préciser que je n'ai pas dit ca dans ce sujet et que ca n'avait aucun rapport avec Mensa ou leurs tests... Il s'agissait d'un commentaire à propos d'un test de QI sur internet et Elyjah je te serais gré de ne pas sortir mes dires de leur contexte comme ca pour leur faire dire des choses que je n'ai jamais pensé.
Pour ce qui est du test Mensa je ne l'ai pas passé et jamais vu donc je n'ai aucune idée de l'impact des implicites, du perfectionnisme et de chercher trop compliqué, mais j'ai quand même l'idée que le test de Mensa étant probablement bien plus étudié que le test dont je parlais, mon commentaire ne s'applique pas vraiment.
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 471
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : attention, bazar sauvage en liberté
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: A propos des tests MENSA

Message par Tipiak » lun. 26 mai 2014 21:27

Done :rock:

Bon, ok, je sers à rien pour prouver qu'un surdoué peut rater aux tests de Mensa. Rha chuis dégouté. Merci hein.


:rofl:
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Avatar du membre
Melvill
Beau Contre-Exemple
Messages : 221
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013 12:07
Présentation : Melvill
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Au four quand elle doit être au moulin et vice-versa
Âge : 40

Re: A propos des tests MENSA

Message par Melvill » mar. 27 mai 2014 08:03

Tipiak a écrit : Bon, ok, je sers à rien pour prouver qu'un surdoué peut rater aux tests de Mensa. Rha chuis dégouté. Merci hein.
:rofl:
Ah ben si hein. Ma valeur statistique se limite à moi comme l'a justement noté Tournesol. Allez hop ! Les données sur une population significative vont pas se collecter toutes seules les enfants !
Et pis c'est un peu vexant quand même alors ça serait gentil d'aller le foirer aussi :lol:
There's no one to beat you, no one to defeat you except the thoughts of yourself feeling bad (Bob Dylan)

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4708
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 39
Contact :

Re: A propos des tests MENSA

Message par Kayeza » mar. 27 mai 2014 11:22

Melvill a écrit : Et pis c'est un peu vexant quand même alors ça serait gentil d'aller le foirer aussi :lol:
Ben alors, tu n'es plus fière d'être une militante radicale ? :D :rock:
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

Avatar du membre
Maithril
Messages : 522
Enregistré le : jeu. 15 mai 2014 21:05
Présentation : Ca, c'est vraiment moi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Dans la forêt, à l'Est de Lutèce
Âge : 44

Re: A propos des tests MENSA

Message par Maithril » mar. 27 mai 2014 12:10

Je vais gonfler les statistiques. Il y a maintenant 2 ans, j'avais passé le test MENSA.

Le pourquoi
A l'époque, j'étais encore plus bête qu'aujourd'hui. Ce qui m'intéressait c'était de me savoir SURdoué. Le WAIS était trop cher (je suis radin) et surtout je n'en voyais pas l'intérêt. J'avais découvert un an avant la surdouance de Fiston et l'effet miroir jouant pleinement, je m'imaginais être comme lui. L'hypothèse se révélera juste (mais seulement 2 ans plus tard!). A l'époque, j'en étais encore au fantasme de l'être surdoué, l'être supérieur. Il faut dire que l'asso pour enfants précoces que je côtoyais avais une présidente qui nous expliquait que les surdoués (si, si tu l'es, je l'ai su au premier regard) devraient diriger le monde (j'exagère un peu là, mais la philosophie n'était pas loin).

Le test
Radin, j'ai été passé le test à une journée de l'intelligence. Manque de peau, ce jour-là j'avais un mal de crâne terrible. A cela s'ajoute le stress des examens. Et ma "petite dépression" qui commençait. Donc, pas au mieux de ma forme, et surtout avec la pression débile que je m'étais infligé.

Le résultat
Un simple bout de papier me donnant mes scores. Si sur l'un des 3 tests c'était bon, j'avais foiré les 2 autres. Donc, pas bon pour mensa.
Et pourtant, aujourd'hui, en ayant fait la démarche sereinement, avec l'objectif de mieux me connaitre, sans me mettre de pression inutile, le résultat est sans appel : Rang percentile à 99,7. Bien au delà de la barre des 2%.

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 471
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : attention, bazar sauvage en liberté
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: A propos des tests MENSA

Message par Tipiak » mar. 27 mai 2014 20:33

Merci pour ce témoignage édifiant qui va obliger ma curiosité à aller déterrer une vieille table de conversion.

Par contre, je suis profondément choqué de voir que tu n'es pas d'accord avec l'idée que les surdoués devraient diriger le monde, car moi-même je le pense, tant il est évident qu'être surdoué donne les pleins pouvoirs, rends supérieur, crache dans le yop, et permet de tout réussir dans la vie, y compris les tests mensa. :nimp Ah mince, fail démonstration.

La présidente directrice générale de l'asso là, elle avait peur de rien quand même hein... :mouches

(Le smiley est pas hyper approprié, mais je viens de le découvrir, et l'utiliser était tentant.)
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Avatar du membre
Big'uns
Messages : 96
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013 08:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A propos des tests MENSA

Message par Big'uns » dim. 1 juin 2014 15:42

Ma sœur et moi l'avons passé post test wais positif, on a raté tout les deux :rofl:
C'est une aberration ce "test", trois "domaines" comme précisé plus haut (faut le dire vite car c'est 25 fois le même exercice pour chaque spé...), pure perf, aucune réflexion ni analyse.
Alors on pourra dire qu'un nombre certain de personnes qui réussissent ne sont pas surdoués (si on admet le syndrome "question pour un champion" ou "des chiffres et des lettres" qui produit des personnes hyper spécialisées qui peuvent être positif mensa), mais que beaucoup de surdoués ne réussissent pas.

Bref, n'ayez crainte, ne doutez pas, un bilan est sans comparaison ni aucune mesure avec la blague mensanne, et si vous voulez vous inscrire, envoyez votre bilan sans angoisse d'imposture :hai:

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12700
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: A propos des tests MENSA

Message par Mlle Rose » dim. 1 juin 2014 15:57

Du coup, vous l'aviez passé pour quoi ? Pour tester ?

Je me demande d'ailleurs comment ils considèrent les gens qui peuvent prétendre entrer sur dossier avec un diagnostic posé par un psychologue, si par exemple le QIT n'est pas calculable car trop hétérogène. Y'a des retours là-dessus ? Le diagnostic fait foi ou ça peut potentiellement entraver l'inscription ?
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2976
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 60

Re: A propos des tests MENSA

Message par axolotl » dim. 1 juin 2014 16:04

Big'uns a écrit :Ma sœur et moi l'avons passé post test wais positif, on a raté tout les deux :rofl:
C'est une aberration ce "test", trois "domaines" comme précisé plus haut (faut le dire vite car c'est 25 fois le même exercice pour chaque spé...), pure perf, aucune réflexion ni analyse.
Ben... pourquoi avoir dépensé 40 euros pour passer le test Mensa, alors que vous pouvez être admis sur dossier ? :grattelatete:
Je ne connais pas les chiffres, mais d'après mes stats persos et locales, la plupart des M's récemment inscrits sont entrés sur dossier.
C'est mon cas, et je ne ressens aucun sentiment d'imposture (dans d'autres domaines, c'est le cas ; mais ça, c'est une autre histoire ;) )
Dès que j'ai le temps, j'approfondirai la question avec le responsable des tests de mon groupe local.

:chat:
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
Big'uns
Messages : 96
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013 08:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A propos des tests MENSA

Message par Big'uns » dim. 1 juin 2014 16:50

axolotl a écrit :
Big'uns a écrit :Ma sœur et moi l'avons passé post test wais positif, on a raté tout les deux :rofl:
C'est une aberration ce "test", trois "domaines" comme précisé plus haut (faut le dire vite car c'est 25 fois le même exercice pour chaque spé...), pure perf, aucune réflexion ni analyse.
Ben... pourquoi avoir dépensé 40 euros pour passer le test Mensa, alors que vous pouvez être admis sur dossier ? :grattelatete:
Je ne connais pas les chiffres, mais d'après mes stats persos et locales, la plupart des M's récemment inscrits sont entrés sur dossier.
C'est mon cas, et je ne ressens aucun sentiment d'imposture (dans d'autres domaines, c'est le cas ; mais ça, c'est une autre histoire ;) )
Dès que j'ai le temps, j'approfondirai la question avec le responsable des tests de mon groupe local.

:chat:
Parce que je n'ai pas payé 40€ justement, et pourquoi j'ai passé les tests? Curiosité et autres effets perso mais ma vie n'a pas sa place sur ce sujet
C'est pourquoi je suis resté purement factuel sur le contenu des tests
Quant à l'imposture, je n'ai nullement généralisé, c'était un clin d’œil car je pense que comme moi, une part des gens qui se mettent à chercher des assos et forums le font dans une période ou ils viennent de se faire diagnostiquer et sont en plein doutes
Mlle Rose a écrit :Du coup, vous l'aviez passé pour quoi ? Pour tester ?

Je me demande d'ailleurs comment ils considèrent les gens qui peuvent prétendre entrer sur dossier avec un diagnostic posé par un psychologue, si par exemple le QIT n'est pas calculable car trop hétérogène. Y'a des retours là-dessus ? Le diagnostic fait foi ou ça peut potentiellement entraver l'inscription ?
Tout ce que je sais c'est que nos feuilles réponses sont parties à Paris pour validation par le psychologue de mensa
Mais au vue du contenu du test, un qit >132 ils doivent pas poser plus de questions
Bon moi j'ai surtout pas été convaincu par les deux gars hautains avec un discours trèsssssss spécial...mais la aussi on ne peut pas généraliser
Dernière édition par 1 le Kayeza ; édité 0 fois
Raison : Fusionnement

Avatar du membre
Big'uns
Messages : 96
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013 08:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A propos des tests MENSA

Message par Big'uns » dim. 1 juin 2014 17:12

Mlle Rose a écrit :Du coup, vous l'aviez passé pour quoi ? Pour tester ?

Je me demande d'ailleurs comment ils considèrent les gens qui peuvent prétendre entrer sur dossier avec un diagnostic posé par un psychologue, si par exemple le QIT n'est pas calculable car trop hétérogène. Y'a des retours là-dessus ? Le diagnostic fait foi ou ça peut potentiellement entraver l'inscription ?
Tout ce que je sais c'est que nos feuilles réponses sont parties à Paris pour validation par le psychologue de mensa
Mais au vue du contenu du test, un qit >132 ils doivent pas poser plus de questions
Bon moi j'ai surtout pas été convaincu par les deux gars hautains avec un discours trèsssssss spécial...mais la aussi on ne peut pas généraliser

Avatar du membre
arthur0391
Messages : 66
Enregistré le : jeu. 21 août 2014 09:12
Présentation : Sire ?
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Âge : 33

Re: A propos des tests MENSA

Message par arthur0391 » mer. 22 oct. 2014 16:20

Pour ceux que cela intéresse une séance de tests est organisée le 16 Novembre 2014 par MENSA Ile-de-France (Coût de l’opération 40€ il me semble)

D’après le pré-test en ligne, MENSA serait carrément "faite pour moi". On va voir si c’est vrai...
Keteb : Keteb ouvert, keteb généreux

Avatar du membre
Daysofwonder
Messages : 250
Enregistré le : ven. 7 nov. 2014 18:20
Présentation : ici
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Suisse
Âge : 31

Re: A propos des tests MENSA

Message par Daysofwonder » dim. 9 nov. 2014 19:59

Bon je viens de me taper les 8 pages de texte car tout de même à la base, je m'étais inscrite sur ce forum pour en savoir plus sur Mensa.

Je suis donc inscrite au test Mensa qui aura lieu le mardi 11 novembre à Lausanne en Suisse .

Pourquoi? Bêtement, parce que je vais bientôt me réorienter et que je me suis dit que ça pouvait faire un petit avantage sur un CV.. Et je voyais mal comment indiquer avoir été "diagnostiquée" HP sur un CV (je ne le suis pas, hein, diagnostiquée; je n'en vois absolument pas l'intérêt pour le moment, à part dépenser du fric et m'amuser pendant plusieurs heures). En gros je vois le test MENSA comme une preuve de grande intelligence fluide; et un diagnostique + au WAIS comme une preuve de surdouance impliquant également des problèmes inter-et intra-personnels ^^(je sais très bien que cette petite remarque ne va pas plaire).

J'ai lu le topic en entier car j'attendais des réponses à mes questions. Je ne les ai pas trouvées :'(

1) Quels sont les sub-tests utilisés en Suisse? Ils nous renvoient sur la page belge, donc pas de verbal à l'horizon? Cela m'arrangerait je dois dire (fan de logique, bon par contre je suis pas très bonne en spatial.... Le pire pour moi c'est de réfléchir à des plans de cubes!!!)

2) A-t-on droit à une feuille de brouillon? Sur le pré-test papier du site mensa.fr, ils nous conseillent de nous munir d'une feuille de papier et d'un crayon, car, je cite "un génie en action fait rarement tout de tête"...

3) Est-ce qu'il y a forcément une horloge ou un chronomètre dans la salle? Je n'ai absolument aucune montre ni quoique ce soit de ce genre, et je compte dire à absolument personne que je passe le test, donc...

Pour finir, je souhaite revenir sur le débat WAIS/MENSA. J'ai bien l'impression que:

1) Un nombre important de WAIS + échouent au test MENSA.
2) Un nombre extrêmement faible de WAIS- réussissent au test MENSA (je n'ai lu qu'un seul exemple en parcourant les 8 pages)
Conclusion: si on réussit on test MENSA, on est quasi certains d'être qualifié de surdoué selon le WAIS, n'est-il pas? Alors pourquoi vous le dénigrez à ce point-là?

Et à noter que personnellement je préfère 1000 fois les conditions de passation de MENSA que de WAIS car j'ai toujours adoré les écrits et haï les oraux.... Je perds totalement mes moyens face à une personne, aussi psychologue soit-elle.

Avatar du membre
ZeBrebis
Messages : 217
Enregistré le : ven. 19 sept. 2014 11:59
Présentation : Mes bleus de brebis en vitrine
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Âge : 32

Re: A propos des tests MENSA

Message par ZeBrebis » dim. 9 nov. 2014 21:33

daysofwonder a écrit : Pour finir, je souhaite revenir sur le débat WAIS/MENSA. J'ai bien l'impression que:

1) Un nombre important de WAIS + échouent au test MENSA.
2) Un nombre extrêmement faible de WAIS- réussissent au test MENSA (je n'ai lu qu'un seul exemple en parcourant les 8 pages)
Conclusion: si on réussit on test MENSA, on est quasi certains d'être qualifié de surdoué selon le WAIS, n'est-il pas? Alors pourquoi vous le dénigrez à ce point-là?

Et à noter que personnellement je préfère 1000 fois les conditions de passation de MENSA que de WAIS car j'ai toujours adoré les écrits et haï les oraux.... Je perds totalement mes moyens face à une personne, aussi psychologue soit-elle.
Bonsoir daysofwonder,

Pour tes précédentes questions je serais bien en mal de te répondre, habitant en France et ayant passé le test il y a plusieurs années. Je suis portée à penser néanmoins que s' il n'est pas spécifié de venir avec un brouillon c'est que l'épreuve se déroule sans ou qu'il est fourni dans le cas contraire.

Je voulais rebondir sur ton questionnement cité ci-dessus...Je suis un peu perturbée par le premier argument : en quoi le fait que des testés + au WAIS échouent va dans le sens d'une fiabilité du test Mensa ? Au contraire, cela montre qu'il sélectionne mal ces fameux 2% supérieurs aux vrais test de QI.
Et on ne sait pas dans quelle mesure il donne des faux positifs en plus des faux négatifs. Sur le forum il y a relativement peu de témoignages de testés Mensa et WAIS, pas assez pour faire de bonnes stats. Tout ce qu'on sait c'est que le test Mensa produit des faux au regard des tests de QI, en positif comme en négatif.

Pour moi le test Mensa est donc un outil grossier. Et j'en déconseille fortement une utilisation autre que pour forcer l'entrée de l'association.

Avatar du membre
Daysofwonder
Messages : 250
Enregistré le : ven. 7 nov. 2014 18:20
Présentation : ici
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Suisse
Âge : 31

Re: A propos des tests MENSA

Message par Daysofwonder » lun. 10 nov. 2014 07:59

Effectivement, je ne dis pas que le test est fiable pour sélectionner les personnes surdouées, au sens de "meilleures que 2% de la population"...

Par contre, si ma théorie est correcte, et que donc les faux positifs sont extrêmement rares, voire n'existent pas - parfois le WAIS se trompe aussi!! (j'ai une amie qui a passé le WAIS il y a plusieurs mois et selon la psychologue elle n'a pas obtenu un score assez élevé pour être qualifiée de surdouée, mais probablement dû au fait qu'elle était trop fatiguée ce jour-là, ça arrive aussi hein!) - eh bien c'est quand même pratique de ne dépenser "que" 40 euros (à noter qu'en Suisse le tarif plein c'est 80 frs... Soit 66 euros!) à la place du coût exorbitant d'un WAIS...

Et oui il n'y a que 3 subtest mais si on obtient l'info du % pour chaque subtest, je pense qu'on peut être sûr à 99% de réussir le WAIS si on est par exemple dans les 1% aux trois... (ce qui ne sera pas du tout mon cas, je tiens à le préciser! Dans le meilleur des cas, comme je l'ai dit, je pourrais l'ajouter dans le CV; et dans le pire des cas, je saurai si je raisonne mieux à ces 3 subtests que tel % de la population générale... Et c'est déjà une info qui m'intéresse!)

Avatar du membre
ZeBrebis
Messages : 217
Enregistré le : ven. 19 sept. 2014 11:59
Présentation : Mes bleus de brebis en vitrine
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Âge : 32

Re: A propos des tests MENSA

Message par ZeBrebis » lun. 10 nov. 2014 09:13

Je dois te dire que tu prêches une ancienne auto-convertie au test Mensa. Comme toi je les ai passés pour ne pas trop dépenser (j'ai même eu droit au demi tarif), pour ne pas me liquéfier face à un(e) psychologue...par contre je voulais savoir si j'en étais ou pas.
J'ai fait 10% aux suites de dominos, 1% aux matrices et 4% en verbal.
Tout ce que je sais c'est que je peux être mensane. Je n'ai aucune idée de ce que ces scores signifient, et personne ne te l'expliquera, et n'ayant pas passé un test de QI je ne peux pas non plus avoir la certitude d'être surdouée. Car rien ne dit que les faux positifs sont exceptionnels. Pire, le témoignage Mensa + et WAIS - vu ici faisait état d'un QI évalué à 103...

Je trouve ce score assez éloquent et offrant deux possibilités d'analyse : ou bien la psychologue a fait une bourde monstrueuse ou bien le test Mensa est très très approximatif.

En tout cas, c'est fini, je ne m'y fie plus pour ma part.

Avatar du membre
Pier Kirool
Messages : 2321
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 10:50
Présentation : Start me up
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 56
Contact :

Re: A propos des tests MENSA

Message par Pier Kirool » lun. 10 nov. 2014 10:40

daysofwonder a écrit :je vais bientôt me réorienter et que je me suis dit que ça pouvait faire un petit avantage sur un CV..
Je ne suis pas sûr que ce soit forcément une bonne idée. Pour résumer, mettre en avant cette caractéristique peut entrainer une impression de prétention qui peut être contre-productive...
daysofwonder a écrit :En gros je vois le test MENSA comme une preuve de grande intelligence fluide; et un diagnostique + au WAIS comme une preuve de surdouance impliquant également des problèmes inter-et intra-personnels ^^(je sais très bien que cette petite remarque ne va pas plaire). J'ai lu le topic en entier car j'attendais des réponses à mes questions. Je ne les ai pas trouvées :'(
Les autres topiques qui pourraient t'aider sont par exemple ici, , et . Je ne sais pas si nous sommes bien équipés pour les questions hélvètes spécifiques... mais en tous les cas, j'espère que le MENSA est le même partout et qu'on ne choisit pas ses sub-tests en fonction de ses préférences et du résultat que l'on peut avoir ici ou là car celà jetterait un fort doute sur la pertinence du tout...
daysofwonder a écrit :Je perds totalement mes moyens face à une personne, aussi psychologue soit-elle.
Si celà représente réellement la réalité vraie, il y surement un travail à faire pour mieux évoluer en société ; le problème c'est qu'il faudra trouver la bonne personne...
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)

Avatar du membre
Big'uns
Messages : 96
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013 08:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A propos des tests MENSA

Message par Big'uns » lun. 10 nov. 2014 12:19

2) A-t-on droit à une feuille de brouillon? Sur le pré-test papier du site mensa.fr, ils nous conseillent de nous munir d'une feuille de papier et d'un crayon, car, je cite "un génie en action fait rarement tout de tête"...

En France tu as de quoi gribouiller sur le livret présentant les exos

3) Est-ce qu'il y a forcément une horloge ou un chronomètre dans la salle? Je n'ai absolument aucune montre ni quoique ce soit de ce genre, et je compte dire à absolument personne que je passe le test, donc...

Dans la salle ou je l'ai passé pas de montre, mais les tests sont courts, et puis à partir du moment ou tu fais ton maximum, connaitre l'heure ne changera rien

Pour finir, je souhaite revenir sur le débat WAIS/MENSA. J'ai bien l'impression que:

1) Un nombre important de WAIS + échouent au test MENSA.

C'est mon cas

2) Un nombre extrêmement faible de WAIS- réussissent au test MENSA (je n'ai lu qu'un seul exemple en parcourant les 8 pages)
Conclusion: si on réussit on test MENSA, on est quasi certains d'être qualifié de surdoué selon le WAIS, n'est-il pas? Alors pourquoi vous le dénigrez à ce point-là?

Parce que les test mensa sont extrêmement réducteurs et ne prennent en compte qu'une infime facette de la douance
Et parce que des gens non surdoué peuvent réussir si par exemple ils sont dans un contexte de conditionnement de concours (par ex infirmier), ou simplement à l'aise avec ces trois types d'exos.

Pour mon cas, suite au bilan wais positif, il a été remarqué un problème visuel, qui a depuis été réglé chez une orthoptiste and co, un problème d'angoisse aussi réglé, donc tu peux voir qu'il ne s'agit pas d'un problème d'orgueil face a un échec, mais un échec expliqué (j'ai passé mensa avec mes soucis, peut être qu'aujourd'hui il en serait autrement, mais vu le contenu que je connais maintenant, je ne considère pas cette épreuve comme sérieuse).
Tu pourra aussi noter que passer mensa c'est binaire, surtout si tu envisages l'épreuve comme un test, et ca c'est pas forcement bon non plus pour toi.

Dans le bilan psy il n'y a pas que la perf (qui est beaucoup plus variée que les trois exos mensa), comme tu le dis il y a le verbal, mais aussi ta personnalité que va analyser le psy

Je suis d'accord avec Pierre, je ne mettrai jamais mon bilan psy sur mon CV lol c'est risqué, si tu l’étais tu aurais déjà assez de chances de communiquer un feeling face à un recruteur. Si il tape adule surdoué sur google ton poste tu peux l'oublier lol

Avatar du membre
Sphax
gratiné !
Messages : 860
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013 01:44
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Grenoble
Âge : 33

Re: A propos des tests MENSA

Message par Sphax » lun. 10 nov. 2014 15:46

daysofwonder a écrit :En gros je vois le test MENSA comme une preuve de grande intelligence fluide; et un diagnostique + au WAIS comme une preuve de surdouance impliquant également des problèmes inter-et intra-personnels ^^(je sais très bien que cette petite remarque ne va pas plaire).
Je ne vois pas trop comment tu arrives à cette conclusion à part parce que vu le prix du test, les gens qui le passent sont dans une démarche plus sérieuse et que si ca va pas on est plus souvent dans une démarche sérieuse.
La réalité est bien plus simple: le test Mensa est en gros une preuve qu'on est dans les 2% des gens qui ont le mieux réussi le test Mensa (et rien d'autre) donc on peut élargir au fait qu'il me semble possible de dire qu'on est intelligent mais pas combien. Le WAIS est en gros une preuve de l'état de notre cerveau au moment du test, comme une photo, et ca ne dit pas obligatoirement que c'est exactement ce que notre cerveau est tout le temps. Le diag + est en gros une preuve qu'on est surdoué parce que cette fois c'est l'avis d'un professionnel spécialement formé, donné en accord avec des éléments concrets comme le WAIS.
Pour être surdoué, ya pas de test qu'on réussi parce qu'on a suffisamment de problèmes. Et puis si je suis ton raisonnement, si être admis à Mensa est quasiment une preuve qu'on est surdoué, c'est que Mensa et WAIS sélectionnent les mêmes personnes, donc qu'il n'y a pas de différences niveau problèmes inter et intra-personnels entre les 2 populations...
La conclusion, et c'est d'ailleurs probablement ce que tu as du lire un peu partout dans ce sujet: si tu veux savoir si tu es surdouée il faut passer un WAIS chez un professionnel qualifié, si tu veux savoir si tu peux rentrer à Mensa il faut passer le test Mensa. Et ca sert à rien de faire l'un quand on cherche l'autre.
daysofwonder a écrit :1) Un nombre important de WAIS + échouent au test MENSA.
2) Un nombre extrêmement faible de WAIS- réussissent au test MENSA (je n'ai lu qu'un seul exemple en parcourant les 8 pages)
Là j'ai comme un doute sur ce que tu avances. Sur quoi te bases-tu pour dire qu'un nombre important de WAIS + échouent au test MENSA? Parce que ce n'est pas mon impression, mais si tu as plus d'infos à ce sujet ca m'intéresse.
daysofwonder a écrit :Conclusion: si on réussit on test MENSA, on est quasi certains d'être qualifié de surdoué selon le WAIS, n'est-il pas? Alors pourquoi vous le dénigrez à ce point-là?
Si on réussit Mensa on a juste un indice important sur le fait qu'on est plutôt intelligent et donc qu'il serait justifié de passer le WAIS puisqu'on a effectivement des chances de le réussir. Mais on a aucune garantie de le réussir donc aucune garantie d'être surdoué. Pour certains, ne pas savoir si on est surdoué n'est pas un problème donc le test Mensa les rassure juste sur le fait qu'ils sont probablement pas trop bêtes et c'est parfait. Et on ne dénigre pas du tout le test Mensa dans ce cas là.
Le problème du test Mensa c'est qu'il sert un peu trop souvent de substitut aux gens qui veulent se considérer surdoué mais sans passer par la case diagnostic chez un psy. D'ailleurs c'est un peu ce qu'on rabâche tout le long de ce sujet: le test Mensa n'est pas un test de QI et il ne permet pas de détecter les surdoués. Donc ce qu'on dénigre c'est pas le test Mensa mais le fait que certains s'en servent pour autre chose que ce pour quoi il a été conçu.
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa

Avatar du membre
Daysofwonder
Messages : 250
Enregistré le : ven. 7 nov. 2014 18:20
Présentation : ici
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Suisse
Âge : 31

Re: A propos des tests MENSA

Message par Daysofwonder » lun. 10 nov. 2014 16:49

Pier Kirool a écrit :
daysofwonder a écrit :je vais bientôt me réorienter et que je me suis dit que ça pouvait faire un petit avantage sur un CV..
Je ne suis pas sûr que ce soit forcément une bonne idée. Pour résumer, mettre en avant cette caractéristique peut entrainer une impression de prétention qui peut être contre-productive...
En effet, j'ai aussi pensé que ça ne risquait que d'entraîner une impression de prétention, et c'est pourquoi j'ai finalement décidé (si je réussis le test) de ne pas l'inclure dans le CV. Cela dit je m'explique: j'aimerais obtenir un poste de prof de maths; or je n'ai pas de formation en maths, mais je vais en commencer une à distance. Pour pouvoir faire comprendre à un futur employeur que mes chances dans la réussite à cette formation sont assez élevées, je compte mettre en avant mes réussites aux anciennes formations (qui ne comprennent que très peu de maths malheureusement) et mon haut niveau de logique (qui est quand même assez lié aux compétences mathématiques). Or, comment attester de notre niveau de logique? J'ai pensé que de l'indiquer par le test Mensa serait une idée. Si vous en avez d'autres, n'hésitez pas. Mais donc j'ai décidé de ne pas l'inclure dans mon CV pour pas que cela soit mal interprété, mais le dire en entretien (par ex. juste dire que j'ai un bon niveau de logique, et si on me demande comment je le sais, eh bien je pourrais évoquer Mensa).

Pour le reste de vos déclarations, je n'ai que peu de temps d'y répondre, mais en gros je suis d'accord avec vous ! En ce qui concerne le "nombre importants de WAIS+ qui échouent au Mensa, je le dis d'ores et déjà, je ne me suis concentrée que sur ces 8 pages et je n'ai même pas mis de coche ^^. Mais j'ai dit que ce n'était pour le moment qu'une théorie basée que sur quelques cas (enfin je le dis maintenant si je n'ai pas été claire ^^), cela dit je me réjouis qu'un jour il y ait une étude valable (donc avec un peu plus qu'une dizaine de sujets ^^) pour que je puisse affirmer cela avec plus de convictions (ou pas!).

NB: j'ai eu mes réponses à mes questions en écrivant à l'organisateur. Dans le test suisse, il n'y aurait qu'UN SEUL SUBTEST :sweat: et pas besoin de feuilles de brouillon selon lui (je me demande si c'est dû au fait qu'il n'y a que des matrices et aucune suite logique :sweat: )

Répondre