A propos des tests MENSA

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
Daysofwonder
Messages : 251
Enregistré le : ven. 7 nov. 2014 18:20
Présentation : ici
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Suisse
Âge : 32

Re: A propos des tests MENSA

Message par Daysofwonder » mer. 13 janv. 2016 08:23

Mei Chrys a écrit : A ceux/celles qui sont membres (cotisant 60 euros par an) de Mensa : qu'est-ce qu'on y fait en réalité en une année à part manger au restau' et boire des verres qu'on paie en plus de la cotisation ?
Dois-je m'arrêter à mes premières impressions (et donc ne pas perdre plus de temps et d'argent dans Mensa, même si j'imagine bien que l'asso' comporte des personnes sympas au-delà du mur gangréné sur lequel je me suis cognée) ou creuser au-delà ? En gros, ça vaut le coup de débourser 60 euros pour l'adhésion ?
:fubar:
Je suis membre en Suisse, depuis un peu plus d'un an. A cause d'une vie relationnelle plutôt développée et dont je suis très satisfaite, je n'ai pour l'heure participé à aucune sortie officielle! Cela dit, si j'avais été célibataire (et donc si j'avais eu plus de temps et l'envie de faire plus de sorties sans ma compagne ou sans mes amis), je serais allée au moins à une sortie qui m'attirait fortement: un restaurant dans le noir! Il y a eu d'autres sorties intéressantes, telle qu'une visite d'un centre d'astronomie.
Je suis cependant allée à une soirée jeux organisée par une membre Mensa (mais pas dans le cadre de Mensa) que j'avais connue le jour du test. C'est une fille avec qui j'ai d'excellents contacts par e-mail ou message, mais on se voit peu.

Je reçois tous les deux mois le magazine suisse Mensa qui m'apporte beaucoup de plaisir: le contenu est rédigé par les membres. Chacun peut écrire un article sur ce qu'il veut. Il y a parfois des reportages sur les sorties faites (dans le dernier il y a le reportage sur la sortie au restaurant dans le noir). Et puis il y a ma double-page préférée: 2 "puzzles" de logique très différents et hyper compliqués à chaque fois. Si on envoie ses bonnes réponses, on participe au concours pour gagner un petit prix (généralement une brochure de puzzles numériques ^^). Je n'ai pas encore gagné, mais je ne perds pas espoir ;) (on est une vingtaine à envoyer les bonnes réponses environ, les noms sont affichés...).

Finalement, je vais parfois sur le forum Mensa, en particulier dans la partie logique.

Le gros point négatif de Mensa suisse est le plurilinguisme. Les articles du mag' ou les topics du forum sont écrits généralement en allemand. Parfois en français. Et de temps en temps en anglais. Ils devraient au moins obligés la rédaction des articles en anglais. Mais bon, ça me pousse à essayer d'apprendre l'allemand ;) (même si j'en ai fait pendant 10 ans...).
Aïnoa a écrit :
Daysofwonder a écrit : Et je peux déjà deviner mes points forts et faibles de la WAIS
Non, non et non.
Je le pensais aussi, car je suis plutôt, très logico-mathématique et très peu littéraire, mais mon ICV Indice de Comprehension Verbale est bien plus haut que mon IRP Indice de Raisonnement Perceptif.
En plus j'ai eu un QIT bien plus haut que ce que je pouvais penser.
Alors non, on ne peut pas prévoir ce que donnera le résultat de la WAIS.
En plus, la WAIS, comme on le dit partout sur le forum, est un bilan, et pas qu'un test, il permet d'avoir une idée sur son fonctionnement cérébral..
Je ne me souviens plus du contexte dans lequel j'ai écrit ceci, mais je me dois des précisions. Je peux deviner mes points forts et faibles de la WAIS car j'ai fait des études de psychologie; mon Master était axé sur la méthodologie. Nous avons vu en long et en large les subtest du WISC, donc bien évidemment j'ai pu m'amuser un peu avec. Une amie dans un séminaire avait dû faire une expérience de passation de la WAIS. J'ai été son cobaye (ce n'était pas tous les subtests et je n'ai pas eu les résultats détaillés, mais globalement j'ai pu me faire une idée). Mon prof de thèse a créé un test mesurant le Q.I., sauf que la passation est sur ordinateur (ça s'appelle le BEMMA si jamais). Il a fait une étude de validation bien sûr: son test est fortement corrélé à la WAIS; j'ai passé son test dans des conditions correctes, et ça a encore été cohérent avec mes attentes.

Pour toutes ces raisons, je pense pouvoir estimer mes résultats à la WAIS. Pour toutes ces raisons aussi, je doute qu'une passation de la WAIS soit correcte car je connais malheureusement trop bien le test et ça biaiserait les résultats. Mais évidemment le jour où j'ai du temps et de l'argent, je m'empresserai de vérifier mes hypothèses!

Avatar du membre
Mily_on_air
Messages : 34
Enregistré le : mer. 10 févr. 2016 13:50
Présentation : Mily On Air
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: A propos des tests MENSA

Message par Mily_on_air » ven. 12 févr. 2016 03:23

Bonsoir,

Je viens livrer ma petite expérience particulière du test MENSA, puisque j'ai passé les deux, MENSA et WAIS.

J'ai passé le test Mensa Culture Fair (je ne sais pas s'il est proposé en France, mais il est souvent proposé dans les pays anglophones) car je vis depuis un certain temps aux USA.
Le test était un test officiel Cattel Culture Fair Intelligence Test (CFIT) étalonné pour les adultes, qui est normalement exempt de tout biais culturel (du moins autant que possible, car je pense que le 100% n'est pas réaliste). Il n'y a aucune question verbale, et pas de raisonnement mathématique. Tout est à base de suites logiques non chiffrées (dans le genre des matrices de Raven sauf un subtest un peu spécial).
Ce test ne m'a pas donné un chiffre, mais un percentile, et j'étais dans les >99% pour ma classe d'âge.

Je voulais cependant avoir le point de vue d'un psychologue avec un bilan complet. J'ai donc passé le WAIS IV. Je pensais, vu mes résultats au Cattel que l'IRP serait éventuellement plus élevé, et bien pas du tout. J'ai un résultat ICV >> IRP, avec 25 points d'écart.

Alors finalement je ne comprends pas trop puisque je pensais que le type de tests culture fair que faisait passer MENSA fortement corrélés à l'IRP.

Avatar du membre
bôkenka
Inspecteur Gadget
Messages : 945
Enregistré le : ven. 1 mars 2013 20:46
Présentation : jamais fini
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: A propos des tests MENSA

Message par bôkenka » ven. 12 févr. 2016 09:00

Mily_on_air a écrit : Je voulais cependant avoir le point de vue d'un psychologue avec un bilan complet. J'ai donc passé le WAIS IV. Je pensais, vu mes résultats au Cattel que l'IRP serait éventuellement plus élevé, et bien pas du tout. J'ai un résultat ICV >> IRP, avec 25 points d'écart.

Alors finalement je ne comprends pas trop puisque je pensais que le type de tests culture fair que faisait passer MENSA fortement corrélés à l'IRP.
Si les tests culture fair et l'IRP sont corrélés, tu devrais avoir un percentile de l'ordre de 99% à l'IRP. Comme tu ne donnes pas d'indication sur un éventuel écart, il nous manque une donnée pour comprendre ton interrogation : "alors finalement"
Triste est l'oiseau qui ne voit rien que [dni] (Mesque Moimay, VIIIes avant qqc)

Avatar du membre
Mily_on_air
Messages : 34
Enregistré le : mer. 10 févr. 2016 13:50
Présentation : Mily On Air
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: A propos des tests MENSA

Message par Mily_on_air » ven. 12 févr. 2016 09:12

Mon IRP est presque 2 écarts types en dessous de mon ICV, donc je suis tout de même assez loin du 99e percentile pour cet indice.

Avatar du membre
Daysofwonder
Messages : 251
Enregistré le : ven. 7 nov. 2014 18:20
Présentation : ici
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Localisation : Suisse
Âge : 32

Re: A propos des tests MENSA

Message par Daysofwonder » ven. 12 févr. 2016 09:40

Je viens de faire une petite simulation (c'est purement théorique et évidemment ça ne reflète aucune réalité, déjà on peut pas avoir ces scores là m'enfin). Colonne WAIS: premier sujet a 1 point à la WAIS, 1 point à Mensa. Deuxième sujet a 2 points à la WAIS, 2 points à Mensa. 3ème sujet a 3 points à la WAIS, 3 points à Mensa. ETC jusqu'au 19ème sujet qui a 19 points à la WAIS et 19 points à Mensa. Dernier sujet a 20 points à la WAIS, mais seulement trois points à Mensa.

Coefficient de corrélation calculé = .79 (ce qui est énorme en psychologie). Et pourtant le dernier sujet a 13 points de différences entre les 2 scores (soit plus de 2 écart-types dans mes distributions).

Voilà juste un petit exemple pour te montrer que même si 2 échelles sont fortement corrélées, ça ne signifie pas que si on prend UN sujet au hasard, ses 2 scores seront similaires.

Cela dit, je pense que c'est uniquement le sous-test Matrices qui doit avoir une corrélation très élevée avec le test que tu as fait dans le cadre de Mensa. L'indice de raisonnement perceptif devrait avoir une corrélation plus faible. Le test Mensa que j'ai passé personnellement me semble être les matrices de Raven. Or "Results of two validity studies using samples of 26 nonclinical adults and 22 adults with schizophrenia found that the WAIS-III Matrix Reasoning subtest correlates with Raven’s Progressive Matrices .81 and .79, respectively" (Hersen, 2004, p.56 ; Comprehensive handbook of psychological assessment, intellectual and neuropsychological assessment) J'ajouterais que dans leur étude, les sujets ont probablement passé les 2 tests le même jour, dans des conditions identiques. Ce qui n'est pas ton cas (enfin je ne crois pas que tu as passé les 2 tests le même jour, si ?^^)

Avatar du membre
Mily_on_air
Messages : 34
Enregistré le : mer. 10 févr. 2016 13:50
Présentation : Mily On Air
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: A propos des tests MENSA

Message par Mily_on_air » ven. 12 févr. 2016 13:02

Non, je ne les ai pas passé du tout dans les mêmes conditions.

Pour le test MENSA, j'étais très stressée avant car j'étais en retard, j'avais galéré à trouver la salle, et les consignes étaient en anglais, et j'étais dans une salle avec une vingtaine d'autres personnes.
En plus ce test est chronométré du début à la fin.

Pour le WAIS, 2 mois plus tard, car j'ai dû attendre pour le passer en français, J'étais beaucoup plus détendue. Peut-être même trop.
Je l'ai dit à ma psy qui m'a dit qu'il était possible que contrairement à d'autres personnes, la pression me rende plus performante.

J'ai pas mal chuté aux cubes aussi, j'avais du mal à les saisir et à les placer rapidement. J'ai réussi tous les items, mais lentement.
Elle n'exclue donc pas qu'une légère dispraxie ait influencé mon IRP, alors que devant une feuille avec un crayon, c'est moins gênant.

Enfin tout ça pour dire, pour ceux qui se posent la question, c'est pas parce qu'on a réussi les tests Mensa qu'on aura un IRP très fort, et inversement, ce n'est pas parce qu'on chute le test Mensa que le bilan exclura le HP.

Avatar du membre
Zable
Messages : 30
Enregistré le : lun. 1 févr. 2016 15:02
Présentation : présentement
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Âge : 53

Re: A propos des tests MENSA

Message par Zable » sam. 30 avr. 2016 16:41

Mei Chrys a écrit :
Le test n'a pas changé en 4 ans (par rapport à l'inauguration du topic qui date de 2011) et comprenait les épreuves respectivement chronométrées de :
- Logique verbale (18min) -> Raisonnement par analogie : A est à B ce que C est à D.
- Logique numérique (15min) -> Suite logique de nombres et calculs mentaux.
- Logique abstraite (20min) -> Matrice de Raven et d'autres suites de figures (?).

L [/b] :fubar:
J'ai passé le test ce matin pour Mensa Provence.
ça a l'air d'avoir changé au moins pour la répartition du temps.

- Logique verbale (18min) -
- Logique numérique (18min)
- Logique abstraite (15min)

On nous a précisé aussi que le fait de ne pas répondre n'enlevait pas de point (un participant l'avait déjà passé 6 ans auparavant et à ce moment là les points négatifs existaient) elle nous a suggéré quand même de répondre au maximum de questions quitte à compter sur la chance et dans le doute de faire confiance à notre intuition.

La personne qui faisait passer les tests était très sympathique et mettait à l'aise. bizarrement j'ai eu comme une impression de déjà vu, comme si je la connaissais.
Pour ce qui est des tests nous avons tous fini la première partie avant le temps imparti.
La deuxième partie a été un cauchemar pour moi, je n'ai pas fait la moitié du questionnaire, je n'ai pas réussi à m'abstraire des calculs et même mes multiplications sont devenues laborieuses, je n'ai pas du tout géré le temps du coup même pas pu jouer en répondant au hasard
La troisième partie a été aussi fluide que la première.

Les résultats ont été annoncés pour dans un mois dans le meilleur des cas et plutôt dans deux en prévenant que si après ce délai nous n'avions rien reçu il fallait se rapprocher de la personne qui nous a accueilli.

Bon avec mon accroc sur les maths je doute que cela puisse me donner une réponse claire. mais elle a dit que nous aurions l'evaluation de chaque partie indépendamment.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12610
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A propos des tests MENSA

Message par TourneLune » sam. 30 avr. 2016 20:43

Merci pour le retour :)

Mais... tu as un problème avec la touche MAJ?? Blague à part, je t'assure que c'est plus facile et plus agréable à lire si la typologie est respectée.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Zable
Messages : 30
Enregistré le : lun. 1 févr. 2016 15:02
Présentation : présentement
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Âge : 53

Re: A propos des tests MENSA

Message par Zable » sam. 30 avr. 2016 21:34

Oui j'ai du mal avec les majuscules et les signes de ponctuation. J'ai essayé de corriger.

Bartemius
Messages : 38
Enregistré le : mer. 9 déc. 2015 22:35
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS

Re: A propos des tests MENSA

Message par Bartemius » mer. 4 mai 2016 04:12

C'est quand même étonnant l'écart entre les tests Mensa.

Le mien n'était pas du tout fait dans les mêmes conditions, et je n'avais pas accès aux résultats avec le même degré de précision, c'est-à-dire par sous-tests.

J'avais 50 exercices à faire en 12 minutes, et le résultat été donné en moyenne, en percentile. Il n'y avait pas de sub-test définis, mais je reconnais bien les catégories citées plus haut. Je pense que même après deux ans, je me rappellerais des questions, donc je ne pourrais pas repasser le test Mensa.

Par contre, j'aurais bien aimé justement avoir plus d'informations, comme je peux le constater plus haut. Personnellement, j'ai aucune idée de la partie foirée, de ma faiblesse, de ma force...

Après, ça reste un test Mensa, on ne peut rien conclure avec, mais avoir eu le même retour sur les résultats du test, j'aurais eu moins l'impression de me faire pigeonner :lol:.

Comme un de mes voisins du dessus, je vais attendre d'amasser la somme d'argent pour me lancer vers le vrai test, mais merci pour vos témoignages, ce fut très instructif.

Cassini
Messages : 271
Enregistré le : lun. 18 avr. 2016 20:45
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A propos des tests MENSA

Message par Cassini » mer. 4 mai 2016 09:07

Depuis dix ans, je "sais". Mais je ne me décide à passer les tests que maintenant.

Le temps, je suppose, de tomber sur une MENSA qui est par ailleurs une de mes formatrices: elle m'a demandé tout-à-trac si je n'en "étais" pas, la discussion a dévié sur le fait de se repérer parmi la foule... elle m'a parlé de MENSA, je lui réponds "élitisme gênant", elle embraye sur "juste se donner une chance d'échanger avec des gens qui ne vont pas te trouver zarbi". Je me tâte quelques semaines, et comme mon intuition me dit quand même que les tests, prétests et Cie proposés par MENSA semblent ne pas tenir compte de la configuration mentale mais juste des résultats supposément dus à cette configuration... ben je vais passer le test ailleurs.

Je découvre entretemps qu'on est une tripotée à redouter de se viander parce que le logico-mathématique c'est pas notre domaine d'élection forcément. (Au passage, remarque: on fait juste le beurre de la croyance collective qui veut qu'on soit des calculettes ambulantes...)

Dans un autre registre, la haute intelligence ne va pas forcément de pair avec l'intelligence sociale, diplomatique, appelons ça comme on veut, bref, la capacité d'accueil. Un Asperger HP pas trop mal adapté peut se glisser entre les mailles, et se trouver à décourager les personnes en questionnement, par une attitude distante qui percute très bien dans la zone de doute de soi. Le doute/syndrome de l'imposteur/ etc faisant en effet souvent partie du tableau chez les HP, je trouve pour ma part plus sain de passer le test avec une personne neutre.

Aussi parce que si je devais retrouver sur mon passage une brêle en sociabilité comme tu le décris, Mey Chris, malheureusement commise à un poste où le HP en questionnement va fatalement chercher du réconfort, et à tort... ça me ferait pas envie de rejoindre le groupe.

Subsidiairement, c'est pas parce qu'on rejoint les 2% qu'on va s'accorder avec tous les 2%. Là encore, un choix s'impose, trier, chercher, fouillasser, faire confiance à son ressenti, passer plus loin quand ça croche de trop.

Et puis si le test est douteux, ou négatif, l'accueil d'un psychologue est quand même ue bon filet de sécurité...

Avatar du membre
Mei Citron
Messages : 193
Enregistré le : sam. 15 févr. 2014 01:12
Présentation : Chrys
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 31

Re: A propos des tests MENSA

Message par Mei Citron » mer. 4 mai 2016 14:08

J'ai bien saisi Cassini, mais on ne met pas à ce poste un individu qui a des soucis en sociabilité/empathie quelles que soient les raisons lorsqu'il doit endosser le rôle du représentant d'une communauté/association. Alors effectivement, il y a peut-être un relais de représentants selon leurs disponibilités. Mais ça ne change pas une chose : si on est dans une démarche d'élargir le cercle de contacts pour de multiples raisons positives qui profitent à tou.te.s, on se dévoue volontairement pour la communauté et cette motivation de gré induit un sens positif de sociabilité. Or, si on en est au contraire à désigner quelqu'un pour aller donner les tests et représenter la communauté, on n'est plus dans une dynamique d'ouverture : si on doit désigner quelqu'un, alors c'est que le boulot (j'imagine bénévole) n'intéresse pas, voire fait chier. Si le boulot est une corvée au point de faire fuir les candidat.e.s, alors comment une communauté peut-elle prospérer à l'intérieur comme à l'extérieur ? Dans ce dernier cas, on tombe dans le cercle vicieux des acquis : on se repose sur ses lauriers, on se ferme aux autres, quitte à faire fuir des profils compatibles qui auraient pu être rafraîchissants/profitables, on grossit son ego dans le puits étroit du crapaud qu'est l'association.

Puis, si chercher de nouveaux membres pour Mensa devient une obligation au point de louer une salle et faire payer les tests pour rembourser en partie la salle, alors je n'ai pas bien saisi le but de l'association hormis décrit sur le site...

P.S. : Je n'ai toujours pas adhéré à Mensa avec une équation pareille (prix/X)=Y...
"In the end, human beings are not entirely guilty - they did not start history. Nor are they wholly innocent - they continue it."
Albert Camus, feat. Mei Chrys

Cassini
Messages : 271
Enregistré le : lun. 18 avr. 2016 20:45
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A propos des tests MENSA

Message par Cassini » mer. 4 mai 2016 14:32

Eh ouais, même le monde des 2% peut être illogique... ou sous-doué dans certaines catégories. :lol:

Avatar du membre
theudericus
Messages : 139
Enregistré le : mer. 18 mai 2016 18:38
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=7505&e=0
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : toulouse
Âge : 45

Re: A propos des tests MENSA

Message par theudericus » mar. 24 mai 2016 13:58

Juste pour préciser que ce sont bien des tests issus du DAT 5 "tests différentiels d'aptitude" qui constituent le test de passation de Mensa France
Présentation du DAT 5 édité par l' ECPA

Ce que je trouve étrange, c'est les percentiles indiqués dans les exemples de rapport : le plus fin semble être les 3.6% supérieurs. Quid des 2 et 1% ???
Exemple de rapport DAT 5
"Le désespoir est, à mes yeux, la rançon de la lucidité. Regardez la vie droit dans les yeux: vous n'y verrez que du désespoir." Irvin D. Yalom in Et nietzsche a pleuré

Avatar du membre
Totoro
Messages : 11
Enregistré le : mar. 24 mai 2016 11:35
Présentation : Par ici les amis !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben devant l'ordi...
Âge : 38

Re: A propos des tests MENSA

Message par Totoro » mar. 31 mai 2016 15:50

Des témoignages de Mensans ou anciens Mensans sont contradictoires, certains y ont trouvé une communauté sympa, à d'autres cela n'a rien apporté... Le meilleur moyen serait d'essayer, mais pour ma part, venant de passer le WAIS en bonne et due forme, je pense tenter l'admission sur dossier, vraiment pas envie de repasser encore d'autres tests (même si le test préliminaire sur le site de Mensa me dit "vas-y gamin, t'as tes chances, sur un malentendu tu peux conclure"). Bref, à réfléchir encore.

En revanche, en parcourant le web pour voir ce qu'il existait comme assos Mensa-style, je suis tombé sur :

https://en.wikipedia.org/wiki/High_IQ_society

Et donc, par delà Mensa (top 2%), il y a :
  • Top 1 percent (99th percentile; 1 out of 100; approximately IQ 135):

    Intertel – as of January 2014, 1,300-1,400 members; annual dues are $39.
  • Top 0.1 percent (99.9th percentile; 1 out of 1,000; approximately IQ 146):

    Triple Nine Society – as of January 2016, 1,700 members from 50 countries; annual dues are $10.
  • Top 0.003 percent (99.997th percentile; 1 out of 30,000; approximately IQ 160) (not reliable with current tests):

    Prometheus Society – as of January 2014, ~120 members; annual dues are $50.
  • Top 0.0001 percent (not reliable with any test):

    Mega Society – as of January 2014, 26 members
Bon, outre le fait que ces sociétés sont très américano-centrées, on remarquera que les 2 dernières se basent sur une sélection quasi infaisable avec les tests actuels (dixit Wikipedia, mais sur ce coup-là j'ai envie de croire Wikipedia).

Et quand on va sur les sites de ces sociétés, on découvre que :
  • HQI ou THQI ne veut pas dire "surdoué en design de site internet"
  • Ces sociétés (américano-centrées, l'ai-je dit ?) prennent comme test valables des tests équivalents au Bac américain (SAT, ACT...), des tests d'admission universitaires (GMAT, GRE, LSAT, MAT...), parfois le test Mensa (mais seulement si vous êtes encore plus admissible qu'admissible à Mensa !) et accessoirement les Weschler (WAIS, WISC...). Oui, oui, accessoirement, parce que ça semble moins fiable que le SAT ou le GMAT...
Du coup, ce que moi je comprends, c'est que ces sociétés ne cherchent pas à attirer les top n% QI. Elles sélectionnent les top n% des gens ayant réussi un test dans sa vie. Même si le test en question est ultra scolaire ou avec un biais culturel phénoménal. Bref, pour moi ce ne sont pas des clubs de la douance mais des clubs de la performance (même si les 2 ensembles ont sûrement une intersection importante).
"Gare au ###Charcutier-zingueur en reprise d’études ### !" Georges Brassens, faute d'avoir trouvé un gorille

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 521
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A propos des tests MENSA

Message par Fish » mar. 31 mai 2016 19:14

Bah de toutes façons ces clubs ne regroupent qu'une poignée de personnes dans le monde (probablement aux USA pour la plupart), ça n'a donc pas beaucoup d'intérêt.

Le but réel de Mensa - même si le but d'origine revendiqué est très "old school" - est en fait de faire se rencontrer des surdoués, dans un environnement où personne ne viendra leur dire "tu te prends trop la tête". S'il n'y a personne à rencontrer, baaah...
Enfin c'est comme un site de rencontre ou n'importe quel forum: pour que ça soit cool, faut qu'il y ait des membres.

Pour ce qui est de s'inscrire à Mensa sur dossier, à partir du moment où tu as passé le WAIS, il n'y a aucun intérêt à tenter les tests Mensa. L'inscription sur dossier coûte moins cher (10 euros), et c'est juste une enveloppe à envoyer.

Avatar du membre
Girlo
Messages : 19
Enregistré le : sam. 30 avr. 2016 16:53
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 24

Re: A propos des tests MENSA

Message par Girlo » mar. 31 mai 2016 20:27

C'est dommage d'amalgamer Mensa à un groupe de rencontre. Payer une cotisation pour faire des rencontres, ça fait bizarre :pale:
D'après ce que j'ai lu sur le web, on dirait plutôt une association d'intérêt sociale (d'information) et de stimulante cérébrale. Ça a l'air bien. :amour2:
Surtout en France, où la douance est considérée comme un handicap :(

Je vais peut-être envoyer un dossier :nesaitpas:
Je vais lire quelques témoignages avant.

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 521
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A propos des tests MENSA

Message par Fish » mar. 31 mai 2016 23:08

Il y a des sujets qui parlent de MENSA, et de quelle forme elle prend en France. En gros, le bilan est: l'aspect humaniste à l'origine de l'association (ce que je décrivais comme "old school") est assez loin de la réalité. Ce n'est pas forcément un mal vu que ce discours peut rebuter un peu (ça me fait penser à Chapeau Melon et Bottes de Cuir!)
La réalité semble plutôt que cette association permet à des surdoués de rencontrer d'autres surdoués. Je ne vois pas en quoi c'est réducteur ni en quoi la comparaison avec un site de rencontre ou un forum est négative.

Quant au fait de payer, là non plus je ne vois pas le problème. :grattelatete:

Avatar du membre
Girlo
Messages : 19
Enregistré le : sam. 30 avr. 2016 16:53
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 24

Re: A propos des tests MENSA

Message par Girlo » mer. 1 juin 2016 11:15

Je me serais inscrit pour aider la recherche sur la douance en France, ou stimuler mes neurones :$
Mais tu as l'air de bien connaitre et vu comment tu en parles ça ne donne pas envie.
Ça ne m'intéresse pas de payer un club pour faire des rencontres entre surdoués (j'en fait déjà ici ;) gratuitement), sinon je serais allé sur Élite-Rencontre :rofl:

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 521
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A propos des tests MENSA

Message par Fish » mer. 1 juin 2016 17:30

Je ne connais pas plus que ce que j'ai lu de membres de MENSA sur divers forums. Les expériences des membres ne sont pas toutes les mêmes suivant la MENSA où ils ont été, leurs attentes de départ, etc. Mais il y a quelque chose qui revient: on ne va pas à MENSA pour améliorer le sort de l'humanité, même si c'est un peu ce qui était envisagé lors de la fondation. Ça n'a rien de négatif: si tu prends des cours de guitare, ce n'est pas non plus pour améliorer le sort de l'humanité, mais bien pour ton propre plaisir.

Je suis désolé que mes écrits ne donnent pas envie d'aller à MENSA, et ce n'est pas du tout mon but! Je songe même à m'y inscrire. Je trouve très positif que le principal intérêt de MENSA soit des rencontres entre surdoués. Je n'ai pas parlé de plans cul entre gros cerveaux hein, juste des gens qui prennent plaisir à discuter de tout et de rien sans que quiconque leur reproche de trop réfléchir.

Si les rencontres purement virtuelles sur un forum comme AS te suffisent, il n'y a aucune raison d'aller à MENSA. Moi, perso, j'aime bien les deux: le forums, et les rencontres en réel. C'est pas pareil, ça se complète. Mais chacun fait bien ce qu'il veut!

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12610
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: A propos des tests MENSA

Message par TourneLune » mer. 1 juin 2016 18:19

Ben nous aussi on fait des rencontres IRL ;)
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 521
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: A propos des tests MENSA

Message par Fish » mer. 1 juin 2016 18:51

Ouioui :)

Avatar du membre
Girlo
Messages : 19
Enregistré le : sam. 30 avr. 2016 16:53
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 24

Re: A propos des tests MENSA

Message par Girlo » jeu. 2 juin 2016 01:28

Fish a écrit :Je suis désolé que mes écrits ne donnent pas envie d'aller à MENSA, et ce n'est pas du tout mon but! Je songe même à m'y inscrire. Je trouve très positif que le principal intérêt de MENSA soit des rencontres entre surdoués. Je n'ai pas parlé de plans cul entre gros cerveaux hein, juste des gens qui prennent plaisir à discuter de tout et de rien sans que quiconque leur reproche de trop réfléchir.
Je dois être chanceux, car je n'ai pas besoin de payer pour prendre du plaisir à discuter de tout et de rien sans que quiconque nous (moi et mes amis, ou mes rencontres sur le net) reproche de trop réfléchir.

Différente
Messages : 268
Enregistré le : ven. 9 sept. 2016 12:00
Présentation : C'est ici !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 31

Re: A propos des tests MENSA

Message par Différente » lun. 19 déc. 2016 23:30

cléo a écrit :
Doodle a écrit :Le pretest MENSA me donnait un résultat mitigé avec un verdict "peu probable mais passez le quand même on ne sait jamais".
Je passe le WAIS IV, résultat : THQI... bravo MENSA :D

Ca ne m'étonne pas du tout.
Mais vraiment pas.

C'est une blague, ces pre-tests.
Sauf si le pré-test Mensa amène à utiliser qu'une "facette de l'intelligence" (raisonnement perceptif par exemple), en ce cas tu peux ne pas bien réussir le pré-test si ce n'est pas ton point fort (surtout si tu as du mal avec les dominos par exemple) mais être THQI au WAIS-IV (avec un IRP plus faible que les autres indices, par exemple).

Je m'en suis pas trop mal sortie au pré-test et je suis diag+ pas loin du THQI avec un très bon IRP. Si le pré-test contenait des questions sur le verbal j'aurai bien moins réussi, c'est certain, mon ICV est moins bon... C'est comme ça que je vois les choses perso.

;)
« Je me heurte parfois à une telle incompréhension de la part de mes contemporains qu'un épouvantable doute m'étreint : suis-je bien de cette planète ? Et si oui, cela ne prouve-t-il pas qu'eux sont d'ailleurs ? » - Pierre Desproges

Avatar du membre
Finrod
Messages : 125
Enregistré le : mer. 14 sept. 2016 03:25
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: A propos des tests MENSA

Message par Finrod » dim. 8 janv. 2017 21:02

Pour ma part, j'avais foiré les pré-tests Mensa. Il me disait que ça valait pas la peine de les passer.

Pourtant, j'atteins tout de même les cent trente en IRP. Bon, c'est vrai qu'en ICV, j'explose. Je l'ai apparemment très bien réussi...

Du coup, j'ai un certain... doute dans la pertinence de ces pré-tests...
"J'ai assez vécu pour voir que différence engendre haine" Stendhal

"Pour vivre heureux, vivons caché" disent certain(e)s. Pas trop d'accord. Vivons surtout libre ! Libre d'être soi-même !

Répondre