Témoignage de thérapie AVANT le test :)

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
Surderien
Messages : 27
Enregistré le : mar. 23 févr. 2016 23:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7242.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : En Bretagne depuis 30 ans.

Re: Témoignage de thérapie AVANT le test :)

Message par Surderien » dim. 28 févr. 2016 13:41

Esca a écrit :Je n'ai pas l'impression que tu sois à côté de la plaque. Il est clair pour moi à ce stade que la douance n'est qu'une pièce, que j'ai d'autres problématiques à côté, bien réelles, peut-être impactées par la douance, peut être pas. Le tout va être de trouver quelqu'un qui soit à l'aise en puzzle quelles que soient les pièces, pas quelqu'un qui soit bon avec un certain type de pièces de puzzle, comme tu l'évoques lorsque tu parles de ton psy. Cela me parle bien :)

En tout cas c'est très intéressant de voir que dans ton cas il n'y a pas de "rupture" avant/après, contrairement à l'impression générale que j'ai après lecture partielle du forum qui est plutôt l'inverse. Le lien a vraiment une importance capitale dans cette histoire...
J'aime bien ce principe de puzzlo-construction

Je pense que je suis tombé un jour sur le bon puzzlothérapeute qui me convenait et à qui j'ai posé beaucoup de questions auxquelles il me répondait "en miroir"

J'attendais avec impatience la fin d'un puzzle dont je souhaitais en fait garder le maximum de plaisir à le continuer...

Un jour il m'a proposé de m'aider à mettre la pièce finale.
Et là je me suis rendu compte que c'était un puzzle en trois dimensions
dont j'avais terminé la première face
et qu'elle contenait toutes les clefs pour la suite...

Bon puzzle à tous...

:)
Bon,on va encore me reprocher mon discours atypique : mais je suis Hpi et je me soigne... :whew:
" Le monde ne vaut que par les ultras et ne dure que par les modérés " Paul Valéry.

Zenattitude
Messages : 15
Enregistré le : lun. 1 mai 2017 17:52
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Témoignage de thérapie AVANT le test :)

Message par Zenattitude » lun. 8 mai 2017 08:19

Bonjour à tous,
Je rejoins beaucoup de monde en disant que moi aussi j'ai suivi une thérapie...mais j'ai commencé avec la grande section de maternelle de mon aîné.la maîtresse le punissait très souvent pour discipline car il ne restait pas en place sur sa chaise,et comme il était très influençable il jouait avec les garçons les plus diables de la classe,qui eux savaient s'arrêter avant que la maîtresse voit leurs bêtises...pas le mien.
On nous a donc conseille de voir la psy scolaire via le RASED et à la 1ère séance,elle commence en disant que c'est probablement par ce que le cadre n'est pas assez strict a la maison.bon,on se dit ok,on va revoir un peu les choses,c'est le premier,peut-être qu'on fait pas assez bien.
2ème séance,j'y vais seule avec mon fils car bien sur c'est en pleine journée,difficile pour mon mari de se libérer,et la la psy me sort que c'est par ce que je vais pas bien que mon enfant continue...ce qui était pas faux mais bon,l'entendre dire à haute voix par une quelqu'un qui ne vous connaît pas,c'est dur à encaisser...en même temps,c'était facile à deviner car émotionnellement tout ça me travaillait tellement que j'étais très angoissée.c'est la qu'elle m'a conseillé de faire une thérapie.

Cette thérapie m'a apporté un endroit ou je pouvais déverser mon trop-plein d'émotions,parfois quelques réponses et beaucoup d'idées éducatives qui m'ont aidée .Mais a un moment donné ça a stagné et j'ai arrêté,d'autant que les problèmes avec mon fils n'allaient pas mieux à l'école.En fin de GS de maternelle,il ne voulait plus y aller et on s'est dit qu'il fallait changer d'établissement car son frère qui était en petite section,ça commençait aussi alors que plus sage et pas même instit'!
Et la on a eu un coup de bol monstrueux car alors qu'on commençait à désespérer car toutes les écoles du quartier étaient sur liste d'attente,ma mère a lu qu'une nouvelle école s'ouvrait pas très loin....on est allé à la réunion d'information car ce nouvel établissement serait base sur la méthode Montessori et on ne connaissait pas...et en sortant de la,on s'est dit que c'était exactement ce qu'il fallait!
L'expérience a montré que malgré pas mal de petits heurts au début,grâce à la communication entre la maîtresse et nous et les conseils de l'orthophoniste qui suivait notre fils,l'année a été super et il s'est épanoui,retrouvant le goût et même l'Amour d'aller a l'école.
Mais je me suis un peu éloignée,la...

J'ai repris une thérapie pendant ma vie active ensuite,quelques années après tout ça,car j'avais fait une formation sur les TCC et j'avais trouvé ce concept génial.Je me suis dit,pourquoi pas moi?
J'ai donc commencé et au début ça été dur de tout redire de mon parcours,j'avais honte de mes échecs (j'ai encore du mal d'ailleurs),j'ai eu du mal moi aussi a bien regarder en face et sans pleurer la psy pendant plusieurs séances.Mais elle m'a fait percevoir que j'avais des schémas répétitifs qui me gâchaient la vie,et qu'il fallait d'abord les repérer (le plus dur),puis qu'on arriverait ensuite à les contrer en remplaçant les pensées automatiques associées à ceux-ci par des idées positives.
Sur le coup,ça avait l'air super simple!en pratique,beaucoup moins,le cerveau trouve du confort dans ce qu'il connaît,même si ça le fait souffrir!on a même fait de l'EMDR mais peu efficace j'ai trouvé.
Et puis elle est partie sur Grenoble et m'a confiée à une de ses collègues,celle justement qui avait fait la formation à laquelle j'avais assistée.J'avais de l'appréhension au début,car elle avait tout un dossier sur moi et moi peu de choses...et le contact est passé spontanément,aucune infantilisation(chose que je ressentais un peu avec l'autre),on parle d'égal à égal.Elle m'a énormément fait progresser et aujourd'hui je me suis quasiment débarrassée de mes schémas.J'ai repris un peu plus confiance en moi car j'étais très proche de zéro,et elle m'aide pour mon couple.

Tout ça (désolée,j'ai été très longue....mais j'ai jamais su faire de résumé :$ ) pour rejoindre Dune Trauma et les autres car je me retrouve complètement dans vos post.
Mon gros problème c'est l'hypersensibilité,car ça peut être une force dans le sens ou dans mon métier de médecin je n'ai pas besoin de me forcer pour être empathique,mais chaque événement traumatisant de mon existence est resté aussi vif que s'il s'était passé hier,et ça,je n'ai pas encore trouvé de solution pour le soigner car c'est très douloureux....

emryz
Messages : 11
Enregistré le : mer. 6 juin 2018 18:53
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Puteaux
Âge : 34

Re: Témoignage de thérapie AVANT le test :)

Message par emryz » mar. 24 juil. 2018 18:14

Je n'ai pas lu la totalité du fil avant de poster, mais mon ressenti est que ma thérapie avant le test n'a fait que me renforcer dans ce qu'on appelle sur ce forum, la construction d'un faux self.

Je m'explique, en thérapie j'ai abordé les questions suivantes:
- pourquoi je fais aussi peu d'efforts pour socialiser ? C'est parce que je suis paresseux, timide et je devrais prendre confiance en moi.
- pourquoi je ne peux pas me contenter de mon emploi salarié ? C'est parceque je suis idéaliste et que j'ai une ambition un peu déplacée.
- comment comprendre mes difficultés avec les devoirs scolaires quand j'étais enfant et les conflits associés? C'est parce que je suis rêveur et rebelle.

Eh bien non, au regard de ce test, tout ce que j'ai pu élaborer en thérapie analytique pendant 7 ans, était faux.

D'ailleurs je me prends à penser que mon ancien thérapeute, d'après ce que j'ai pu remarquer de sa personnalité, pourrait bien être un haut potentiel qui s'ignore!

Il faut reconnaitre qu'un autre avantage de la thérapie est d'avoir une écoute bienveillante, mais j'ai le sentiment aujourd'hui que c'est bien la seule chose que ça m'a apporté, et ce n'est pas la faute d'un mauvais lien avec le thérapeute.

Répondre