Critique - constructive - des tests de QI

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Drimadict
Messages : 53
Enregistré le : lun. 3 oct. 2011 17:36
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Drimadict » mar. 22 nov. 2011 16:04

Mlle Rose a écrit :non pas du tout, les scores bruts ce sont les résultats aux subtests divers, les scores de QI sont des scores calculés en comparant ces scores bruts aux étalonnages.
Et donc, pourquoi le QI serait-il constant en moyenne comme semble le dire TourneLune ? (cf. mes arguments plus haut)
"La folie résonne quand la raison batifole"

Drimadict
Messages : 53
Enregistré le : lun. 3 oct. 2011 17:36
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Drimadict » mar. 22 nov. 2011 16:11

Lisa a écrit :
Philippe59 a écrit : Moi ce que j'aimerais savoir (je suis un petit HQI), c'est ce que répondent les THQI. Par exemple, les définitions de mots, je connaissais tous les mots. Visiblement les connaitre et savoir les utiliser à bon escient n'est pas suffisant.
à vrai dire je ne me souviens plus sur quoi elle se basait elle (la psychologue.)
j'ai obtenu 150 en qi verbal.
je me souviens avoir répondu à quasi chaque question en effet (une seule m'a manqué, et aujourdh'ui je la connais si bien!..(un tour de mémoire sur le coup, et j'ai encore la colère envers moi meme de ce jour là....c'est tenace! c'est drole mais ça fait 3 ans et je me souviens parfaitement du test et des questions. :grattelatete: )
et bien, je donnais la réponse qui me semblait adéquate, puis d'autres encore...dans la foulée, comme ça me venait (comme je fais encore aujourd'hui dans la vie. je pars ds tous les sens...meme en entretien d'embauche!..mais ça semble amuser les interlocuteurs plus qu'autre chose...)
.je partais bcp dans tous les sens, mais chaque réponse avait en fait, hors question "brutes", (qui a fait ceci, ou découvert cela..) plusieurs réponses possibles.
surtout en terme d'analyse.(à mon sens!)

la psy était vraiment bien. elle me disait d'arreter lorsqu'elle avait assez (la pauvre..) d'elements...(j'en rajoutais.. :angel4: )
c'est plus sur les "comprehensions", je pense que les "points" se gagnent.une comprehension fine est comme je le dis plus haut à plusieurs niveaux parfois. :grattelatete:
Lisa, moi partir dans tous les sens, j'y arrive que quand je suis tout seul. Quand il y a quelqu'un d'autre ça me bloque, je me mets invariablement dans la même situation : que veut que je réponde mon interlocuteur ?
J'aimerais bien pouvoir retrouver cette fraicheur d'esprit.
Les "compréhensions" ? qu'entends-tu par là ? les mots étaient tous faciles (y en a un sur lequel j'ai buté car je mélange souvent un sens avec son strict opposé, je ne sais pas pourquoi un peu comme pour ma récente découverte sur ma dyspraxie droite/gauche, visser/dévisser etc.) ...
"La folie résonne quand la raison batifole"

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12613
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par TourneLune » mar. 22 nov. 2011 16:37

Philippe, tu peux avoir ponctuellement des variations pour les raisons que tu as évoqué, sur une moyenne de gens, il ne variera pas vraiment.
Cela dit, pour toi, si tu es concerné par cette variation, ça te fait une belle jambe ;)

Pour les questions du wais, la psy s'arrête au bout de 2 erreurs, donc tu vous où tu as échoué... La note ensuite dépend de jusqu'où tu es arrivé mais aussi avec quelle aisance.

Au final, tu as un score brut, ce score est "comparé" aux scores de l'echantillon étalon de ta classe d'age et on en ressort une situation par rapport aux autres. Donc par ex, si une personne âgée a plus de mal que dans sa jeunesse en mémoire, vu que c'est à peu pres le cas de tout le monde, elle n'aura pas forcément bougé par rapport aux autres.
Sauf évidemment si elle a alzeimer ou si elle a entrainé à mort sa mémoire. Mais en moyenne sur plusieurs personnes ça reste à peu pres constant.
Si toi tu as alzeimer, ton score plonge.... Et ça te fait une belle jambe que statistiquement, ce soit stable.

Qui plus est, il faut comprendre que tout ceci n'est que statistique. Je ne maitrise pas l'outil, mais avec un échantillon test de 900 et quelques personnes et 2000 aux USA, on peut raisonnablement de dire que la précision n'est quand meme pas exceptionnelle, notamment aux extrémités.

Sinon, la traduction que j'ai faite ne concerne que le wisc, donc on peut extrapoler, mais ce n'est pas non plus la meme chose.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

tanateo
Messages : 32
Enregistré le : jeu. 5 janv. 2012 23:00
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par tanateo » mer. 25 janv. 2012 20:21

-- message édité ; l'auteur ne souhaite pas d'archivage internet de ses écrits, encore moins de ses conversations --

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12613
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par TourneLune » mer. 25 janv. 2012 21:51

Tu n'es pas pris pour un con, c'est un test global, qui permet tout autant de détecter la déficience mentale que la douance. Il n'a absolument pas été fait juste pour détecter les surdoués.
Je ne vois pas du tout ce qu'il y a de mal à ça....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

tanateo
Messages : 32
Enregistré le : jeu. 5 janv. 2012 23:00
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par tanateo » mer. 25 janv. 2012 22:32

-- message édité ; l'auteur ne souhaite pas d'archivage internet de ses écrits, encore moins de ses conversations --

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12613
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par TourneLune » mer. 25 janv. 2012 23:20

Ben place-toi dans le cadre d'un test qui est fait pour les déficients en premier abord puis la difficulté monte jusqu'au niveau douance.
C'est un peu comme qui veut gagner des millions, ça commence débile, c'est comme un échauffement et ça devient quand même difficile quand ça compte vraiment.

Si tu dis t'adapter au contexte de la tâche, ben c'est pile poil ce qu'il faut faire ;)
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6823
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Zyghna » jeu. 26 janv. 2012 09:16

Sachant que certaines épreuves ne sont pas faites pour être réussies, y'a quand même un peu de challenge ^^
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5591
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Fabs le vaurien » jeu. 26 janv. 2012 09:28

Moi je pense que pour proposer certaines limites au test, faut déjà en avoir fait l’expérience.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Mlle Rose » jeu. 26 janv. 2012 10:12

+1
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

tanateo
Messages : 32
Enregistré le : jeu. 5 janv. 2012 23:00
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par tanateo » jeu. 26 janv. 2012 10:50

-- message édité ; l'auteur ne souhaite pas d'archivage internet de ses écrits, encore moins de ses conversations --

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5591
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Fabs le vaurien » jeu. 26 janv. 2012 10:55

tanateo a écrit : M'enfin, si le but c'est de s'accrocher à son test comme à une justification de soi-même, très peu pour moi.
si c'est ce que tu penses que tu ferais, oui tu as raison.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Cyrano » jeu. 26 janv. 2012 11:09

tanateo a écrit :Non.
Pas la peine d'en faire l'expérience pour savoir ce qu'il y a dedans.
Pas la peine d'en faire l'expérience pour savoir que c'est un test trop générique.

M'enfin, si le but c'est de s'accrocher à son test comme à une justification de soi-même, très peu pour moi.
Excuse moi de te poser cette question, mais alors c'est quoi la finalité ?

Le test ne te convient pas, ok. Mais c'est le seul moyen, associé à une analyse fine de la part d'un professionnel, de savoir si tu es concerné ou pas par la douance.

Que comptes-tu faire ? Rester dans le flou ? Considérer que le diagnostic peut se faire sans le test ?

Je te rappelle quand même que le test n'a d'autre ambition que de savoir si tu entres dans ce mode de fonctionnement ou pas, afin que le professionnel te propose des solutions adaptées à la personne que tu es.

Sans ce diagnostic, c'est suppositions, approximations, et courir le risque de te fourvoyer dans un chemin qui ne te mènera nulle-part.

Donc, non, il n'est pas parfait. Mais pour l'instant, on n'a que ça sous la main.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12613
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par TourneLune » jeu. 26 janv. 2012 11:32

Je rejoins quand même fabs, quand on ne fait que fantasmer les questions, difficile de faire une critique pertinente...

Après c'est ton choix, si tu penses que le test est trop bête pour toi, que dire de plus. Il est clair qu'il n'est pas fait QUE pour les surdoués. Et qu'il présente une certaine part d'incertitude, comme tu as pu voir dans les témoignages.
Si ça te semble rédhibitoire, que tu préfères te baser sur ton impression plutôt que de t'en remettre à un professionnel compétent mais humain donc faillible, associé à un test qui a fait ses preuves mais également imparfait, c'est ton choix, même si pour la plupart des gens ici, ce n'est pas le plus cohérent.
Pas plus cohérent d'ailleurs de se raccrocher à ce test pour affirmer sa personnalité, ce n'est qu'une étape, pas une fin en soi.
Mais chacun sa route...
Juste que pour nous, c'est clair, non testé tu restes dans le doute. Ça ne t'empêche pas du tout de participer au forum.

Si c'est le niveau du WAIS qui te dérange, tu peux peut-être te diriger directement vers les associations plus restreintes qui proposent parfois leur propre test.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6037
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 47

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par pixelvois » jeu. 26 janv. 2012 11:33

Cyrano a écrit :Donc, non, il n'est pas parfait. Mais pour l'instant, on n'a que ça sous la main.
Pour l'avoir passé tout fraîchement, je plussoie.
Par rapport à ce que j'en attendais, il est même loin d'être parfait, sans doute parce qu'il veut mesurer trop de choses à la fois... et qu'il mesure le QI en général ( haut, moyen et bas ) et non pas seulement les hauts QI.
Dans le cas du WAIS IV, le score total est une moyenne de 4 indices bien distincts. Ce score total peut ne dire finalement pas grand chose ( en cas de résultats trop hétérogènes ), mais chacun des indices inépendament permettent déjà de définir plus précisément plus de choses... Enfin, en dernier lieu ce sont les résultats aux sub-tests qui peuvent tenter de parler : j'en reviens à mes propres résultats où pour un indice, les résultats aux 3 subtests étaient moyens pour 2 d'entre eux et excellent pour l'autre... la conclusion qu'en a tiré la psy était que j'avais une très bonne mémoire mais que je ne m'en servais pas; démasqué ! ( pour info, je n'estimais pas avoir une bonne mémoire, ou alors seulement pour ce qui m'intéresse ou que je pratique régulièrement; maintenant j'envisage ça sous un angle légèrement différent : j'ai une bonne mémoire, il serait peut-être temps que j'apprenne à l'utiliser ;) )
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12613
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par TourneLune » jeu. 26 janv. 2012 11:59

Apparemment, le WAIS IV ne donne pas des infos très intéressantes avec le QI global mais d'autres calculs sont plus utiles. Par ex, la vitesse de traitement et la mémoire de travail ne sont pas de bons indices concernant la douance en soi. Par contre ils sont intéressants pour savoir où on en est.

Je vous suggère la lecture de l'article sur le site associé au forum même si il traite du WISC
http://www.adulte-surdoue.org/2011/arti ... e-wisc-iv/
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6037
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 47

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par pixelvois » jeu. 26 janv. 2012 12:52

TourneLune a écrit :la vitesse de traitement et la mémoire de travail ne sont pas de bons indices concernant la douance en soi. Par contre ils sont intéressants pour savoir où on en est.
Exactement.
Je vous suggère la lecture de l'article sur le site associé au forum même si il traite du WISC
Oui, je vois, ça correspond assez à ce que j'avais compris intuitivement...
C'est plutôt "rassurant" pour mon "niveau de douance" ;)
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

tanateo
Messages : 32
Enregistré le : jeu. 5 janv. 2012 23:00
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par tanateo » jeu. 26 janv. 2012 13:00

-- message édité ; l'auteur ne souhaite pas d'archivage internet de ses écrits, encore moins de ses conversations --

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5591
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Fabs le vaurien » jeu. 26 janv. 2012 13:12

tanateo a écrit : Et en plus ce registre me file des angoisses terribles car si on nous pose ces questions c'est que certains ne savent pas y répondre.
les autres sauront répondre, mais ne prendront peut être par 36 000 chemins ou détours pour y arriver, n'occultant pas les évidences.
pour ce qui est du déterminisme familial, je suis le contre exemple suprême, crois-moi.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12613
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par TourneLune » jeu. 26 janv. 2012 13:45

Et y en a qui ne savent pas répondre. Mais je ne vois pas ce qui te gêne la-dedans.
Refuser d'accepter ce fait c'est refuser de voir la réalité dans laquelle tu vis, ça doit être handicapant au jour le jour.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Mlle Rose » jeu. 26 janv. 2012 13:50

tanateo a écrit :La douance semble être plus un fonctionnement différent qu'un "super cerveau". Et à mon avis on peut alors se passer de ce type de tests pour la détecter. D'autant plus que ce n'est pas un outil fait pour la détecter et que le QI est trop biaisé par le déterminisme familiale et sociale.
Là tu te goures royalement, je crois que tu as encore besoin de t'informer davantage. Le QI n'est en rien déterminé par l'origine, j'en ai des tas d'exemples au cabinet (+Fabs :D). Par ailleurs, TOUS les auteurs sérieux traitant de la douance insistent sur ce point : HQI + fonctionnement différent, on ne peut éluder l'un des deux critères puisqu'ils sont liés. Va lire les résumés des bouquins sur le site adulte-surdoué.org, ou les bouquins eux-mêmes. Tu verras pourquoi c'est lié.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

tanateo
Messages : 32
Enregistré le : jeu. 5 janv. 2012 23:00
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par tanateo » jeu. 26 janv. 2012 18:36

-- message édité ; l'auteur ne souhaite pas d'archivage internet de ses écrits, encore moins de ses conversations --

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Mlle Rose » jeu. 26 janv. 2012 19:43

Il serait effectivement intéressant d'avoir des outils de testing spécifiques, pour autant on ne peut pas évicer ceux qui existent déjà.

Je comprends bien ce que tu dis quand tu parles d'inhibition intellectuelle, mais il n'y a pas que le milieu, il y a aussi les potentiels troubles associés, la prise de médicaments, de toxiques, etc.... Il en faut pas oublier que tout ceci est déterminé par un fonctionnement neurologique différent. Donc tout ce qui agit au niveau cérébral agit sur l'expression du potentiel.
Tout est "hyper", y compris l'intelligence, en raison (entre autres) d'un plus grand nombre de connexions, et d'une sur-activité dans certaines zones du cerveau à certains moments. HYPER sensibilité donc oui, mais HYPER vitesse dans le traitement de l'info, HYPER liens, HYPER tout (ce qui détermine de très bons résultats aux tests psychométriques). C'est HYPER schématique ce que je dis, parce que je ne peux pas résumer toutes les études qui existent à ce sujet, mais on peut très bien comprendre ceci en lisant Cécile Bost ou en visionnant la vidéo du Pr Habib (cf site adulte-surdoue).

En gros si le QI est plus bas qu'attendu il est impératif d'en déterminer les raisons, car normalement cela ne devrait pas se produire : troubles associés ? lésions cérébrales? traitement ou prise de psychotropes? inhibition intellectuelle par habitude/défense/dépression? etc..... De même si la personne en question ne manifeste pas de signe d'hyper-tout à côté il sera important de comprendre pourquoi : autre tableau clinique ? Troubles psycho-affectifs ? Mécanismes de défense ? what else?
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Little-Tiger
Messages : 57
Enregistré le : jeu. 26 janv. 2012 22:07
Test : NON
Localisation : Région parisienne
Âge : 36

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par Little-Tiger » sam. 28 janv. 2012 14:14

Je me permets de m'intégrer à la discussion même n'ayant jamais passé le test pour reprendre certaines des remarques très intéressantes faites ici.

Notamment le fait de "donner les réponses attendues". C'est vrai que face à des questions trop faciles on aura tendance à se demander "ou est le piège? y a un piège là c'est pas possible... et par conséquent donner une réponse (fausse) alambiquée en se disant que c'est ce qu'attends le psy.

Par exemple si on m'avait dit qu'elle est le point commun entre rouge et vert j'aurai paniqué, (ils ont le même nombre de lettre? si on les mélange ça donne quoi? mince non c'est pas juste des couleurs ça serait trop simple). Bon si le psy explique bien que ça part comme le jeu de Jean-Pierre Foucault c'est plus clair mais nous donne-t-il les consignes clairement avant?

Pour revenir à Tanateo (désolée si j'écris mal ton pseudo je ne l'ai pas sous les yeux) qui dit que ça lui fait peur de savoir que certaines personnes ne répondent pas à des questions "faciles". Il faut envisager que ces personnes savent peut-être faire des choses que tu ne sais pas faire, des choses manuelles par exemple (couler du béton ou réparer un moteur de voiture). Mon conjoint est un anti cérébral et pourtant il est très très doué de ses mains. Il faut de tout pour faire un monde. Tu as l'air très réfractaire au test. Je pense comprendre ce que tu veux dire, tu penses que la douance se détecte plus par des traits de personnalité? Un état psychologique ? Et que les tests ne donnent pas une réponse claire sur le niveau de "douance" d'une personne ?. Avant de découvrir ce forum, je pensais que les tests étaient faits pour les matheux et que quelqu'un de bon en maths et logique avait un QI plus haut qu'un littéraire forcément. Apparemment j'ai lu ci et là que les tests sont plus "larges" que ça. J'ai déjà passé des tests bidons sur le net et j'étais dans la moyenne mais ce n'était que des trucs logiques (compléter la suite d'allumettes, de dominos etc et je suis pas super douée à ça, les dominos surtout.) Si le test WAIS est de ce genre, alors je ne serai pas diagnostiquée surdouée c'est sur ;-) Mais apparemment c'est plus complexe que ça et le test va de pair avec un entretien psy.
A vaincre sans péril on triomphe sans gloire

tanateo
Messages : 32
Enregistré le : jeu. 5 janv. 2012 23:00
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Critique - constructive - des tests de QI

Message par tanateo » sam. 28 janv. 2012 15:29

-- message édité ; l'auteur ne souhaite pas d'archivage internet de ses écrits, encore moins de ses conversations --

Répondre