Repasser le test

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
theudericus
Messages : 139
Enregistré le : mer. 18 mai 2016 18:38
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=7505&e=0
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : toulouse
Âge : 45

Re: Repasser le test

Message par theudericus » jeu. 25 août 2016 10:45

Sur l'effet Flynn, on parle d'un phénomène circonscrit à un gain de 3 points de QI par décennie qui ne concernait pas tout le monde de la même manière : il est relevé à de nombreuses reprises que ce gain ne concerne que les scores faibles. De plus, ils en sont à relativiser cet effet comme, certes, un gain brut dans les scores mais qui n'offre pas de progression dans l'observation du facteur G : le QI augmente mais le facteur G, non (c'est ballot). Enfin, l'effet Flynn, c'est comme le cours du pétrole : ça monte, ça monte et paf ça baisse!!! Y'a un certain nombre d'études qui montrent que c'est fini l'effet Flynn.

Sur le commentaire de B2B : ils parlent de large échantillon représentatif (US environ 2200 personnes, France 900), c'est sans doute vrai pour l'ensemble mais vu que chaque individu est comparé à l'échantillon de SA classe d'âge (le test va de 17 à 89 ans), l'échantillon de comparaison se réduit drastiquement. Il doit y avoir quelque chose comme une dizaine de classes d'âge soit environ 80-90 personnes par classe d'âge, cet échantillon là servant à la mesure des indices de l'individu qui passe le test. L'idée de départ étant que les capacités cognitives fluctuent avec l'âge (il existe de magnifiques courbes comparatives de scores en fonction des âges et des tests) il faut comparer ce qui est comparable. Sauf qu' on a plus grand monde à qui comparer donc le risque est de voir le test perdre en finesse : si personne dans l’échantillon ne fait moins de 3 erreurs, comment on établit la notation ? Si 10% de ton échantillon fait un sans faute, itou ? Si ce genre de défauts n'apparaît pas avec des gros échantillons, quand tu tombes à quelques dizaines de personnes le risque de les voir apparaître augmente et tu te retrouves avec un score max à 17 et plus à 19.

C'est sensé ce que je raconte ou pas ???
"Le désespoir est, à mes yeux, la rançon de la lucidité. Regardez la vie droit dans les yeux: vous n'y verrez que du désespoir." Irvin D. Yalom in Et nietzsche a pleuré

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12634
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Repasser le test

Message par TourneLune » jeu. 25 août 2016 11:32

C'est très censé, aux extrémités, le test perd grandement en finesse et d'ailleurs il n'est pas fait pour ça.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Back2Basics
Messages : 897
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016 13:09
Présentation : dans quelle étagère ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Repasser le test

Message par Back2Basics » jeu. 25 août 2016 12:44

theudericus a écrit :Sur le commentaire de B2B : ils parlent de large échantillon représentatif (US environ 2200 personnes, France 900), c'est sans doute vrai pour l'ensemble mais vu que chaque individu est comparé à l'échantillon de SA classe d'âge (le test va de 17 à 89 ans), l'échantillon de comparaison se réduit drastiquement. Il doit y avoir quelque chose comme une dizaine de classes d'âge soit environ 80-90 personnes par classe d'âge, cet échantillon là servant à la mesure des indices de l'individu qui passe le test. L'idée de départ étant que les capacités cognitives fluctuent avec l'âge (il existe de magnifiques courbes comparatives de scores en fonction des âges et des tests) il faut comparer ce qui est comparable. Sauf qu' on a plus grand monde à qui comparer donc le risque est de voir le test perdre en finesse [...]

C'est sensé ce que je raconte ou pas ???

Oui, c'est exactement ça (ça fait presqu'un mois que je recule le moment de faire un post à ce sujet. C'est bien, comme ça je n'aurai plus besoin de le faire ! ;) ).

C'est une pure logique "comptable" (pour les gens qui établissent les tests), qui se cache derrière cette dépendance des notes brutes de chaque subtest avec l'âge :
  • on utilise le même test pour tout le monde, quel que soit l'âge (17-89), pour diminuer le coût de développement/conception
  • mais comme les scores brutes/les performances intrinsèques d'un individu dépendent de son âge (maximum qqe-part entre 25 et 40 je crois), on ne peut pas utiliser les scores bruts pour savoir "où se situe un individu par rapport à sa tranche d'âge" à moins, soit d'étalonner chaque tranche d'âge avec un échantillon représentatif (bcp trop cher), soit d'embaucher des statisticiens qui vont créer une "fonction de conversion" des scores/performances brut(e)s" (= ce qui est effectivement juste ou faux lors de la passation) en "notes brutes dépendant de l'âge" (celles qui sont données dans le CR), pour ensuite évaluer la répartition dans la classe d'âge et donc le QIT (Nota : la fonction de conversion est spécifique à chaque subtest / après, de là à savoir pourquoi dans certaines tranches d'âge tu perds 2 points de note brute pour une seule erreur, c'est le matheux killadit... :1cache: ).
Ainsi, en partant du principe que lesdites fonctions de conversion sont parfaites (lol... :tmi: ), le QI d'une personne "idéale" dans une population elle-même "idéale" (= conditions de vie constantes, pas d'accidents, de maladie dégénératives, de traumatismes psychologiques au cours de la vie) est sensé être constant quel que soit son âge.

Hors-sujet
à l'origine, je voulais discuter de ça dans le topic "pourquoi les tests de QI ne sont pas des instruments de mesure de l'intelligence"

Avatar du membre
theudericus
Messages : 139
Enregistré le : mer. 18 mai 2016 18:38
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=7505&e=0
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : toulouse
Âge : 45

Re: Repasser le test

Message par theudericus » ven. 26 août 2016 11:55

Ben t'as l'air de maîtriser le sujet : des fonctions de conversion??? Sans dec???

Et le niveau d'études est-ce que ça influe?
Des différences entre une personne niveau brevet et une autre niveau doctorat ? J'entends par là, avec les mêmes notes brutes ces 2 profils auront-ils le même résultat en notes standard ou pas ???

Et lors d'une repassation à 10 ans d'intervalle pour un individu adulte qui la première fois n'avait pas le bac et qui pour la seconde se présente avec un doctorat, ça change quelque-chose ?

Sans doute que non n'est-ce pas? Puisque la population d'étalonnage est censée être représentative de la société générale...
"Le désespoir est, à mes yeux, la rançon de la lucidité. Regardez la vie droit dans les yeux: vous n'y verrez que du désespoir." Irvin D. Yalom in Et nietzsche a pleuré

Back2Basics
Messages : 897
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016 13:09
Présentation : dans quelle étagère ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Repasser le test

Message par Back2Basics » ven. 26 août 2016 12:16

Hors-sujet
Je trouve ta réponse particulièrement malsaine...

EDIT : "fonction de conversion", je ne vois pas ce qui te gêne dans le terme. Ce n'est sans doute pas l'expression idoine, mais ça me paraît approprié pour parler d'une fonction mathématique qui permet de passer d'une représentation à une autre...

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12634
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Repasser le test

Message par TourneLune » ven. 26 août 2016 13:05

Theudericus: le niveau d'étude n'est à aucun moment pris en compte dans les calculs, donc à même note brute, même note standard pour peu que les gens aient le même âge.
Maintenant sincèrement, y a rien qui soit inaccessible à quelqu'un qui a suivi l'école obligatoire en France cad 16 ans. Je ne comprends pas bien le sens de ton message même si j'y perçois un petit bout de ta problématique personnelle ;)

Cependant, sans vouloir couper cette conversation pour le moins passionnantes, elle est ici un peu HS.
Je vous laisse fouiller voir si elle serait pas mieux ailleurs (y a déjà des sujets qui causent de tout ça, allez au pif: http://adulte-surdoue.fr/tests-psys/cri ... -t708.html) et on déplacera les messages ;)
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
theudericus
Messages : 139
Enregistré le : mer. 18 mai 2016 18:38
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=7505&e=0
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : toulouse
Âge : 45

Re: Repasser le test

Message par theudericus » ven. 26 août 2016 17:01

Hors-sujet
Tournelune : pas vraiment lié à ma problématique personnelle le truc du diplôme, mais c'était une question que je me posais quand on voit que la proportion des HQI est très supérieure à la normale dans les catégories de population qui ont reçue une éducation longue... je retrouve plus le fil ou j'avais mis les docs relatifs au Canada et US sur l'étalonnage du WAIS où on voyait les pourcentages par score en fonction du niveau d'éducation... ma question était spontanée mais un peu débile... héhé...
"Le désespoir est, à mes yeux, la rançon de la lucidité. Regardez la vie droit dans les yeux: vous n'y verrez que du désespoir." Irvin D. Yalom in Et nietzsche a pleuré

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12634
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Repasser le test

Message par TourneLune » ven. 26 août 2016 17:04

Oui mais est ce qu'un haut QI esr favorisé par l'éducation ou est ce qu'un haut QI favorise un haut niveau d'étude, une simple corrélation ne pourra pas te le dire....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
theudericus
Messages : 139
Enregistré le : mer. 18 mai 2016 18:38
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=7505&e=0
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : toulouse
Âge : 45

Re: Repasser le test

Message par theudericus » ven. 26 août 2016 18:57

Hors-sujet
j'avais dans l'idée de parler de la poule et de l'oeuf mais bon... je sais vraiment plus sur quel fil j'ai mis les liens... après, depuis Bourdieu (et il reste malgré tout indépassable parce que tellement d'actualité) on sait bien que ceux qui font les études les plus longues ne sont pas ceux qui sont le moins favorisés...
"Le désespoir est, à mes yeux, la rançon de la lucidité. Regardez la vie droit dans les yeux: vous n'y verrez que du désespoir." Irvin D. Yalom in Et nietzsche a pleuré

Avatar du membre
Haki
Messages : 19
Enregistré le : lun. 31 déc. 2012 05:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Repasser le test

Message par Haki » mar. 25 juin 2019 17:18

Le dernier message de ce forum date, mais je vais justement repasser le test dans 2 jours.

Ce n'est pas de mon initiative directe (bien que j'ai finalement dit oui), mais j'ai de gros problèmes de légitimité qui m'handicapent dans mon travail et mon développement personnel. Ma psy pense que le premier test passé en 2013 était biaisé par une grosse dépression justement basée sur un fort sentiment d'illégitimité/imposture (j'étais harcelée au travail).

Des années après je suis plus forte et construite... mais le trauma généré par le harcèlement demeure ainsi que ce sentiment d'illégitimité malgré une carrière flamboyante, une reconnaissance dans mon milieu, un partenaire qui m'aime et me soutient... Je fais quand meme des crises d'angoisse au boulot tellement je me dis "mais qu'est-ce que je fous là ?".

Je voulais à la base faire de l'EMDR avec cette psy pour digérer le trauma. Mais elle pense que ça pourrait être enrichissant et intéressant de faire le test avant histoire de cerner les mécanismes de raisonnement. Le chiffre l'importe moins que le raisonnement d'ailleurs, même si elle est persuadée que je suis en gros THQI et pas HQI...

Ma nouvelle psy qui est adorable (et que je connais) a accepté de me rembourser la séance si sa théorie était fausse vu que c'est elle qui m'a poussé à le faire X)

Bon à ce niveau là, vu que je suis persuadée qu'elle a tord, j'aurais la séance gratuite, un test passé dans la légèreté (parce qu'il signifie moins de choses pour moi qu'à l'époque et puis j'aime bien les défis) et en plus un bilan avec une analyse bien plus poussée de mon raisonnement que le premier (premier test fait avec une psy qui était correcte. J'ai pas eu l'impression d'en apprendre énormément maintenant que je regarde en arrière, mais elle a fait son taff on va dire).

Et puis surtout je suis quand même curieuse. J'aurais pas demandé à repasser le test par moi-même et j'ai un léger doute sur l'utilité de la démarche, mais vu que rien d'autre n'a marché pour me faire taire cette voix qui me dit que je suis illégitime, que c'est pas cher, que j'ai le temps et que ça peut peut-être aider (soyons positif)... pourquoi pas ?

Bref si ça intéresse je reviendrai ici pour en parler :)

dani
Messages : 847
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Repasser le test

Message par dani » mar. 25 juin 2019 17:56

En pensées avec toi dans deux jours, que ce bout de chemin supplémentaire t'amène plein de bon et constructif !

En tout cas ta psy te trouve très très intelligente, et c'est déjà un joli retour de toute façon, elle a une démarche très sympa, ça fait du bien à lire de voir cette humanité :)

Alors oui reviens, bien sûr que c'est intéressant !
Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances. (Marianne Williamson)

Avatar du membre
Haki
Messages : 19
Enregistré le : lun. 31 déc. 2012 05:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Repasser le test

Message par Haki » jeu. 27 juin 2019 14:22

Et bien voilà test (re)passé et résultats donnés direct à la sortie de la séance avec petite analyse mais elle va m'envoyer un dossier de 15 pages (15!... contre les 3 pauvres feuilles volantes que j'avais eu en 2013) après son retour de vacances (Cette psy est géniale)

Bref impression d'avoir tout raté, je me suis mise à pleurer parce que j'arrivais pas à expliquer un truc pourtant tellement évident (vraiment évident, du style "c'est quoi une pomme ?"... voilà). Donc énormément de charge émotionnelle. Mes mains tremblaient durant les cubes. J'arrêtais pas de rire de stress, de sortir les réponses comme si je marchais sur des oeufs.
La partie qui a posé problème était les puzzles, mais il y a probablement une corrélation avec mes yeux qui sautent. Ce qui rend plus difficile l'appréhension des proportions de ce qu'elle m'a dit. Ca je l’avais déjà remarqué, et c’est la faute je pense aux app ou website qui scroll down (mes yeux sautent de haut en bas… comme si ils s’étaient habitués au mouvement du scroll down, ça rend la lecture de livre impossible…j’ai arrêté depuis quelques mois les app comme FB, Instagram, me force à lire plus et ça va beaucoup mieux)

Je travaille en art, tout ce qui était visuel ça a bien marché mais c'était stressant (parce que je suis de nature à pas me faire confiance et à avoir peur du jugement, pas parce que c'était dur en soi). La psy l’a bien remarqué, a vu que j’hésitais énormément, que j’allais vers la bonne réponse au début par instinct, puis que je me reprenais par peur de dire une connerie…
Elle a été très observatrice (elle me connait, elle sait aussi que j’ai un gros syndrome de l’imposteur notamment du au harcèlement que j’ai subi des années auparavant - mais pas que) et encourageante.

Résultats de 2013 :
Verbal : 129
Performance : 128
Vitesse : 140
Mémoire : 97

Résultats hétérogènes comme la dernière fois, mais cette fois ci :
Verbal : 147
Performance : 135
Vitesse : 148
Mémoire : 97 (pareil)

Avec les résultats, les analyses et observations, ainsi que les séances de psy que j’avais déjà eu avec elle, elle me considère bien THQI.

J’avoue que je me dis qu’elle a dû “tricher”, genre elle a été gentille (et je vous jure que je me bats actuellement avec ma voix intérieure pour éviter de trop développer le pourquoi du comment dans ce message)… mais elle m’a assurée que non, et que ça lui est déjà arrivée de refaire passer des tests à des gens qui en avaient déjà fait avec un autre psy. Les résultats étaient les mêmes à quelques points près.

Elle met les résultats de mon précédent test sur le fait que j’étais en dépression et que elle voit en cabinet des gens comme moi qui ont des résultats faussés par leur état mentaux (par principe elle refuse meme de faire passer des tests durant une dépression).

Elle me dit que j’ai un profil “multi-potentiel” cad capable de toucher à plein de choses, d’apprendre vite et de faire les choses bien.

Donc voilà j’y étais allée en me disant “osef, de toute façon elle se trompe complètement, au mieux j’aurais juste quelques points de plus genre 3-4 et je serai remboursée, mais je peux pas être THQI, je connais tellement de gens plus intelligents que moi”.

Je suis un peu choquée, parce que du coup je réalise des trucs… notamment que j’ai un syndrome de l’imposteur bieeeen plus grand que je ne me l’étais imaginé (et potentiellement plus fâcheux à faire partir).
Je le savais que j’en avais un hein, depuis le temps qu’on me le dit. Mais là voir les chiffres ça me fait réaliser que oui j’ai un super potentiel, mais que je l’autorise pas à se développer entièrement.

Bref un re-passage de test que je ne regrette pas :) On va donc commencer l’EMDR avec ces info à prendre en compte.

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 1220
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: Repasser le test

Message par Unesoprano » jeu. 27 juin 2019 16:30

Merci pour ton témoignage : je l’ai trouvé très intéressant. L’impact au niveau cognitif est effectivement impressionnant. Je te souhaite autant d’apports positifs en EMDR que ce que je peux constater sur moi et dans ma propre existence après plusieurs mois de ce travail enclenché.
« Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. »Francis Picabia

«Ne méprisez la sensibilité de personne; la sensibilité de chacun, c’est son génie. » Charles Baudelaire

Avatar du membre
atlantel
Messages : 19
Enregistré le : sam. 27 oct. 2012 09:26
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ile de France
Âge : 39

Re: Repasser le test

Message par atlantel » sam. 29 juin 2019 18:27

Moi, j'ai passé mon premier test en 2013 et le second récemment.
Le premier était faussée par un choc émotionnel et problème mécanique et le second à cause toujours du problème mécanique (les yeux) reconnus et certifiés depuis l'enfance mais qui s'aggrave.
Résultat celui de 2019 est plus bas sur les épreuves visuelles et stables pour ce qui est locution et ce qui n'utilise pas les yeux même si grande fatigue.

Je suis qualifiée pour le HP mais en non calculable avec ce problème mécanique.

Je suis frustrée car je ne peux pas savoir où je me situe à moins que le test change... Mes neveux sont THQI. Je ne me crois pas surdouée à ce point. J'aurais eu besoin d'avoir des repères avec des réponses.

Bref, je ne referai pas ce test une 3eme fois sauf si la science évolue ;) . Par contre, il est peut être temps que j'arrête de me prendre pour une incapable.

Tout ça pour dire que j'ai fait 2 tests qui n'ont rien à voir... À cause d'un souci médical mécanique.

gaiflo
Messages : 34
Enregistré le : lun. 24 juin 2019 16:29
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10215
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 23

Re: Repasser le test

Message par gaiflo » mar. 2 juil. 2019 14:57

Bonjour 🙂
Je me pose aussi la question de repasser le test. Ma situation est cependant un peu différente: j’ai passé le WISC il y a 15 ans à l'âge de 8 ans. Je me rappelle plus de grand chose juste vaguement d’un chiffre mais sans les explications. Et puis j’ai demandé récemment à ma mère si j’avais reçu un bilan mais elle sait plus où il est...
Du coup je me demande si mon ancien test est vraiment encore valable?
Je sais qu’à priori le QI ne varie pas mais bon je peux pas m'empêcher de douter et que je m’imagine des choses pour rien. J’ai une petite voix dans ma tête qui me dit « non mais t’es folle arrête de t’imaginer des choses, t’as juste eu de la chance il y a 15 ans ça veut pas du tout dire que t’es surdoué, si tu repassais le test t’aurais un score largement en dessous » 😆
"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises", HP

Avatar du membre
Fu
Messages : 744
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Repasser le test

Message par Fu » mar. 2 juil. 2019 15:18

@gaiflo, c’est le fameux sentiment d’imposture, bien connu dans les parages et souvent ressenti par… les personnes douées. Il naît en grande partie parce qu’elles obtiennent des résultats sans travailler, ou parce qu’elles pensent avoir eu de la chance d’être interrogées sur un truc qu’elles connaissaient. :)

Le potentiel ne disparaît pas avec l’âge, sauf accident ou milieu néfaste sur la durée. Par contre il reste un potentiel, un « muscle » qu’il faut faire marcher pour le dérouiller et (ré)apprendre à s’en servir. Il y a de bonnes chances que ton QI actuel soit le même qu’à l’époque.

Avatar du membre
atlantel
Messages : 19
Enregistré le : sam. 27 oct. 2012 09:26
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ile de France
Âge : 39

Re: Repasser le test

Message par atlantel » mar. 2 juil. 2019 15:42

Oui, sauf accident de la vie, le QI reste stable. La psy que j'ai vue m'a dit que cette "baisse" constatée chez moi sur les subtests concernés est normale. Il y a même des subtests où j'ai été meilleure. Allez savoir.

Cependant, je comprends tes doutes ce n'est pas évident. Malgré mes tests, mon acceptation à mensa, je me dis que vu mes résultats ils se sont tous trompés et que c'est une imposture. Bref, j'ai appris que je n'ai pas assez confiance en moi et je crois que cette caractéristique est assez répandue dans cette population qu'est la notre.

Si ta mère ne retrouve rien, tu peux toujours passer les tests mensa (avec tout ce que l'on peut dire à ce sujet) ou prendre ton courage à 2 mains et retourner chez un psy (ça pourra t'aider aussi). Je parle de courage car je n'ai jamais été en confiance à ce sujet chez un psy !

gaiflo
Messages : 34
Enregistré le : lun. 24 juin 2019 16:29
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10215
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 23

Re: Repasser le test

Message par gaiflo » mer. 3 juil. 2019 08:18

Merci pour vos réponses 🙂
Effectivement le sentiment d’imposture est bien présent ^^
Pourtant j’ai plutôt tendance à croire les choses quand j’ai une preuve sous les yeux mais là c’est pas suffisant 😆
Oui je pense que je vais essayé de chercher le bilan que j’avais eu puis si je le retrouve pas ou si les résultats ne me satisfont pas j’essayerai de prendre mon courage à deux mains et d’aller voir une psy pour repasser le test
"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises", HP

Répondre